Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » France Culture avant et maintenant

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Accueil / France Culture

France Culture avant et maintenant    Page 12 sur 14

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

111
Répondre en citant  
Re: France Culture avant et maintenant - Mar 23 Avr 2019, 09:02

Sous le titre "40 ans de France Culture, résumé",
Curly(https://regardfc.1fr1.net/t163p760-au-fil-de-l-ecoute#32859) a écrit:Après France Popo au fil de la journée, voici France Culture au fil des décennies :

1- 22h30, le 2 janvier 1978 [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-01.11.2016-ITEMA_21121782-0.mp3" debut="03:27" fin="08:54"]

2- 22h30, le 18 avril 2019 [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16274-18.04.2019-ITEMA_22039186-0.mp3" debut="15:35" fin="20:32"]

Générique du 2, ça ne s'invente pas, [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16274-18.04.2019-ITEMA_22039186-0.mp3" debut="00:00" fin="00:09"]
(Il semblerait que ce générique rappelle quelque chose, mais quoi ?)

Résumé parfait. En 1978, de la radio intelligente, originale, écrite, intimiste. En 2019, à la même heure, du commentaire sociopolitique entendu partout sur la chaîne, de l'invitation à s'indigner, à s'inquiéter, à se réformer, à militer pour changer le monde (et sauver la planète). Et ce, sous couvert d'"analyse". La Novlangue se porte bien à FC.

Curly 

Curly

112
Répondre en citant  
Petite comparaison, comme ça, en passant... - Sam 11 Mai 2019, 14:27

Le roman de Faulkner dans une émission de 2017 :
[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/15537-10.04.2017-ITEMA_21287886-1.mp3" debut="43:36" fin="49:01"]

Le roman de Faulkner (Le bruit et la fureur) présenté par Michel Mohrt en 1979
[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-07.05.2019-ITEMA_22055249-0.mp3" debut="01:04" fin="07:04"]

Avertissement : Pour les auditeurs sensibles, se munir d'un kleenex lors de l'écoute des pastilles. 
Pour ceux qui veulent écouter l'intégralité de la série de 2017, que je ne citerai pas, y a qu'à suivre le lien, merci de vous munir de plusieurs paquets de mouchoirs. Et bon courage à eux.

Philaunet 

Philaunet
Admin

113
Répondre en citant  
1950 vainqueur de 2018 - Mer 15 Mai 2019, 11:32

Soumis à observation et jugement de l'auditeur, cet extrait introductif du numéro L'Egypte des mamelouks, reflets et rebonds de l'émission Concordance des temps du 14/04/2018

L'émission commence avec une archive* qui dure 2'20'' ; Jean-Noël Jeanneney reprend la parole en disant (et en insinuant quoi par cela ?) "Le ton est d'une causerie radiophonique de l'époque, 1950, je le disais" [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16278-14.04.2018-ITEMA_21648099-0.mp3" debut="03:22" fin="05:56"]

*[Extrait d’une causerie de Louis Massignon, professeur au Collège de France, intitulée « Les Mamelouks, esclaves-guerriers », Heure de culture française, le 14 août 1950.]

Puis, dans ce qui n'est pas "une causerie radiophonique" de 1950, mais "une causerie radiophonique" de notre époque, Jean-Noël Jeanneney dialogue avec l'invité Julien Loiseau, voici les quatre minutes qui suivaient  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16278-14.04.2018-ITEMA_21648099-0.mp3" debut="05:56" fin="09:37"]

Que note-t-on ? Que le dialogue ne nous a rien appris, qu'il traîne en longueur, que des interruptions inutiles y sont insérées, bref l'ensemble de défauts que l'on retrouve dans la majorité des émissions de la chaîne presque toutes faites sur le patron du dialogue ou de la table ronde. Le bavardage personnel de deux interlocuteurs comme  bruit de fond a pris la place d'un discours précis et articulé adressé à un ensemble d'auditeurs qui écoutent pour écouter.

D'un côté, un savoir énoncé dans une langue claire que l'on suit avec plaisir, de l'autre un dialogue constitué de petites interventions, sans souffle, sans langue, avec les euh, euh, de rigueur.

C'est là que revient avec pertinence ce jugement d'il y a presque dix ans et qui évaluait les dix premières années de JNJ (on fait aussi notre concordance des temps...). Je reviendrai néanmoins sur un récent numéro qui mérite l'attention. En janvier 2010, donc
Nessie(https://regardfc.1fr1.net/t101-concordance-des-temps#2652) a écrit:Voici une réponse un peu tardive mais en confirmation de l’impression précédente sur "Concordance des temps", qui fut à une époque le rendez-vous le plus enthousiasmant de la grille. Depuis déjà quelque temps, je l'archive au rythme de 1 ou 2 par mois, mais sans l'écouter en direct, et de plus en plus souvent, sans l'écouter du tout. Certes je mets en archive les numéros dont le sujet m'intéresse, ou dont l'invité a déjà fait ses preuves en tant que radioteur  (par exemple Corbin samedi dernier) ou qui, pour une raison ou pour une autre, semble mériter d'être découvert. A l'écoute, hélas, je constate bien souvent que ce qui faisait l'intérêt de l'émission a disparu, et même qu'en conservant parfois son sel, ce dernier ne rehausse qu'une absence de saveur.
La formule est peut-être un peu usée : ça n'est pas faire injure à Jean-Noël Jeanneney, de dire que 10 années peuvent venir à bout d'un concept d'émission. Ou de la capacité d'émerveillement de l'auditeur qui, reconnaissant après plusieurs années toujours les mêmes tours et les mêmes gags, se lasse. Surtout si c'est au service d'un propos éculé et de thèmes déjà sur-exploités. Pourtant, il fut un temps où Concordance des temps ramait à rebours des idées reçues. Ce temps semble révolu (...)
Bref, Concordance des temps peut demeurer un rendez-vous intéressant les jours où l'on y découvre un auteur ou un sujet neuf. Mais si Jean-Noël Jeanneney se contente d'enfoncer pour la 1001ème fois le clou des sujets récurrents de FC déjà archi-traités en "Rumeur du monde" en "Grain à moudre" et en "Suite dans les Idées" (en y ajoutant un peu de distance et en allégeant la militance) alors l'émission rejoint le brouhaha de commentaires à quoi la station condamne l'auditeur. Elle perd tout son intérêt qui la plaçait à la marge du flux d’info.Elle contribue à la réduction des thématiques sur FC, en une Nième récupération du créneau culture par le créneau actu-éco-politique.
Le risque en était présent dès la fondation de l'émission, et ça explique peut-être qu'elle ait été créée comme émission régulière en septembre 1999. A l'époque elle reprenait une idée qui avait fait ses preuves dans une grille d'été, et elle échappait à nombre de défauts du système Adler (émotionnite, courte-vue, bla-bla stérile). 10 ans et plus de 500 numéros plus tard, elle semble plus qu'essoufflée, et parvenue en bout de course elle devrait laisser sa place : les émissions n'ont pas vocation à vivre éternellement nous dit-on. Celle-ci ne se renouvelle plus, l'ironie est qu'elle se maintient en perdant ce qui avait fait son originalité, et que pour cette raison elle ne risque pas d'être retirée de la grille

Philaunet 

Philaunet
Admin

114
Répondre en citant  
''L'Étranger'' - Ven 28 Juin 2019, 13:35

Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t852p170-le-programme-de-nuit-ilot-de-culture-ii#33368) a écrit:
Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t261p110-la-musique-a-france-culture#33361) a écrit:Dans l'émission "Opus" Serge Reggiani (voir billets 112 et 115), on entend de nombreuses chansons n'appartenant pas au répertoire le plus connu de l'artiste.(...)
Celle par exemple qui concluait cette belle émission de 1990, proposée par un homme sensible, François-Régis Barbry (1942-1998), connu pour son émission hebdomadaire "La mémoire en chantant" (...) : Ma Dernière Volonté par Serge Reggiani (1977)
AVANT : dans cette émission, précédant la chanson La neige (voir ci-dessus) [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-23.06.2019-ITEMA_22095706-6.mp3" debut="27:48" fin="29:30"]

Maintenant : Sous le soleil (3/4) Camus sous le signe du soleil le 26/06/2019, avec Agnès Spiquel, Présidente de la Société des Etudes camusiennes. Bonne page descriptive de ce numéro. À sonder.

Philaunet 

Philaunet
Admin

115
Répondre en citant  
C'est beau de rêver... - Jeu 04 Juil 2019, 20:21

Il y a eu, durant trente ans environ, une radio de qualité qui s'appelait France Culture, de 1970 (et avant) à 1999, arrivée de Mme Adler qui a suscité un tel rejet en détruisant l'antenne qu'une pétition, importante pour l'époque sans réseaux sociaux, avait été lancée (voir le Manifeste pour la Défense de France Culture où l'on retrouve les noms, excusez du peu de VIDAL-NAQUET Pierre, historien ; VERNANT Jean-Pierre, professeur honoraire au Collège de France ; FUMAROLI Marc, professeur au Collège de France et accessoirement celui de l'inconnu XXX, futur contributeur en 2012 de ce forum).

Cette radio a produit des émissions dont nous profitons désormais grâce aux rediffusions données par Philippe Garbit et son équipe (Albane Penaranda, Mathilde Wagman, Viginie Mourthé, Hassane M'Béchour).

Certaines émissions de jour utilisent à fort bon escient des extraits d'émissions, baptisées "archives", par exemple Concordance des temps. D'autres émissions, fort médiocres, je veux parler principalement de celle ci-dessous, tentent de se faire une gloire de la qualité passée, et ce, afin de dissimuler la vacuité de leur propos.

Cela se formule par l'intéressée de la manière suivante dans La dernière de la saison (intitulée initialement du seul mot "best") :
"Une partie importante |du] travail c'est d'écouter et découvrir ou redécouvrir le travail de celles et ceux qui nous ont précédé (...)" [sic] ["précédés" mais Richeux négocie la grammaire quotidiennement, c'est normal]

Et ça ne les inspire pas plus que cela visiblement.

"Il s’agit de mettre des voix en résonance, en réseau, pour que la radio d'hier, augmente la radio d'aujourd'hui"

En fait elle en montre toute la faiblesse, la plupart du temps, mais Richeux s'aveugle, car...

"et pourquoi pas fabriquer des archives pour demain...." [le quatre points, un nouveau signe pour la langue française].

Elle a raison de modérer son ambition ("pourquoi pas"), car si les heures et les heures d'antenne gaspillées le soir sont réutilisées à l'avenir, ce sera pour témoigner du plus mauvais de ce qui s'est fait ces dernières années sur cette antenne.

Philaunet 

Philaunet
Admin

116
Répondre en citant  
Avant, ''Sur le bateau'' ; maintenant, ''Menés en bateau'' - Ven 26 Juil 2019, 21:28

"Avant", en 2008, une série d'été de 25 numéros quotidiens d'une demi-heure magistralement dirigés par Gérard Gromer : "Sur le bateau d'Ulysse".  

Il faut pouvoir écouter les dialogues de qualité (quelques-uns sont moins convaincants), par exemple avec Bernard Sichère, philosophe, écrivain : "Traduire Aristote" du 20 août 2008 ; Henri Stierlin, spécialiste de l’art hellénistique : "L’épopée d’Alexandre" du lundi 18 août 2008 ; Jean-Philippe Guinle, juriste et compositeur : Eschyle, notre contemporain du jeudi 14 août 2008.

Mais... "Désolé, l'écoute de ce son est indisponible". Sans doute pour ne pas pouvoir comparer avec ça en 2019 ou encore ça ou avec les commentaires de séries télé chez Van Reeth.

En cherchant bien on trouve, pas tout, mais une partie de la série (huit numéros) qu'un amateur met à disposition à cette adresse : Sur le bateau d'Ulysse avec d'autres émissions sur la Grèce et sur Rome.

Muni de tout cela et de bien d'autres trésors, par exemple ceux des  Nuits, on peut sans aucun regret oublier l'été 2019 de France Culture.

Philaunet 

Philaunet
Admin

117
Répondre en citant  
Re: France Culture avant et maintenant - Ven 11 Oct 2019, 13:35

AVANT : Dans le numéro du Panorama du 17 avril 1998 consacré partiellement à Olga Tokarczuk, qui vient de recevoir le Prix Nobel de littérature 2018 (décerné en 2019), cf. Le documentaire multimédia, Jean-Maurice de Montrémy annonce en fin d'émission à la minute 41'25 :
Lundi, en seconde partie, l'invitée sera la philosophe Sylviane Agacinski pour son essai "La politique des sexes".

MAINTENANT, le 10 octobre 2019
France Culture avant et maintenant - Page 12 Scree232

Philaunet 

Philaunet
Admin

118
Répondre en citant  
Re: France Culture avant et maintenant - Lun 02 Déc 2019, 22:01

Le mépris incarné : « Il y a quelques années, c'était encore une maison d'édition sonore. C'est devenu une radio.»  Mme Treiner, à propos de la radio dont elle est la directrice depuis 2015 (et à partir de 2010 la conseillère puis l'adjointe d'Olivier Poivre d'Arvor).

Le "coup de grâce" : "Vivante, intelligente, contemporaine et féminisée dans son antenne."

Fabienne et Laurence (Pascaud & Le Saux, Télérama, la première sur FC régulièrement), qui sont cul et chemise avec Sandrine (Treiner), semblent en comparaison passer mollement la brosse à reluire...

Quel est le coup de pouce donné ou promis à Caroline (Bonascossa) en échange ? Un nom à guetter sur FC et, en attendant, la signataire de Sandrine Treiner, l'échappée dans Stratégies du 08/10/2019.

Le chapeau : "À la tête de France Culture, qui multiplie les succès d'audiences, Sandrine Treiner est parvenue à créer une antenne intelligente et non élitiste. Plurielle, comme elle."

Un dernier extrait à méditer... "cette fille de chimiste et petite-fille d'ouvrier, ancienne membre de la LCR,  (...) fuit l'élitisme.". Mais pas la c... , la preuve dans le fil conservatoire La vie des idées.

"ancienne membre de la LCR [Ligue Communiste Révolutionnaire]" : c'est peu de dire que ça a laissé des traces.

Philaunet 

Philaunet
Admin

119
Répondre en citant  
Re: France Culture avant et maintenant - Jeu 19 Déc 2019, 22:57

Surtout garder son calme.

M. Bourmeau écrit au cours d'un échange sur Twitter avec un auditeur, rare voix discordante (à écraser, donc, mais ce n'est pas si facile...) :

"Comment oser écrire, aujourd’hui en plus, que France Culture brade son excellence ?! Jamais je n’ai été aussi fier d’y travailler, la chaine n’a cessé de progresser depuis 1999."

Pause respiration ou verre d'eau.

L'auditeur : "Là où il est question d'avis, c'est sur la puissance d'un phénomène. Mon avis, basé sur des années d'écoute de fr-cult, c'est que la course à l'audience existe bel et bien et depuis longtemps, quels que fussent les instruments pour en juger. Pour preuve,  les auto-satisfecit répétés à l'envi sur les ondes les des résultats d'audience. Jadis cela n'eut pas été pensable. Que ce phénomène soit susceptible d'empirer, oui, je le conçois, et aisément..."

M. Bourmeau a continué à croiser le fer de manière vindicative avec cet auditeur de bonne volonté pour imposer son point de vue, ce;lui de la direction, celui de la distorsion de la réalité au profit de ses petites affaires. M. Bourmeau, c'est ex-Libération, ex-Inrockuptibles, ex-Médiapart (comme l'indique France Culture en ligne, cf. C'est vraiment l'apocalypse : Sylvain Bourmeau fait grève !). Mme Treiner, c'est ex-Ligue Communiste Révolutionnaire. Elle retweete aujourd'hui tous les communiqués de la PDG de Radio France (il faut penser à son avenir...) tout en sachant qu'ils seront suivis d'une nouvelle bordée d'injures envers Mme Veil de la part des followers favorables aux employés en grève.

Les réponses des Laporte, Richeux (la pauvre, elle fait du vélo et ça lui déplaît, pleurniche-t-elle !), Munier, Bourmeau, etc, se caractérisent par une violence sous-jacente et une intolérance perceptible. Le sectarisme politique et l'état d'esprit visant à faire taire l'adversaire (ici en vain) ont un nom. Comment appelait-on ça dans les années 1970 ?

Philaunet 

Philaunet
Admin

120
Répondre en citant  
Re: France Culture avant et maintenant - Lun 23 Déc 2019, 09:20

Avant, en 1975 : à gauche et actuellement en "Proposition d'écoute" sur ce forum.
Maintenant, en 2019  : à droite.

France Culture avant et maintenant - Page 12 Scree542

****************

Philaunet 

Philaunet
Admin

121
Répondre en citant  
Avant : Jean Montalbetti, Georges Duby et Alain Erlande-Brandenburg - Ven 28 Fév 2020, 14:02

Avant, en 1982 (quand selon l'actuelle directrice France Culture n'était pas une radio), Les inconnus de l'Histoire - Guillaume Le Maréchal, Champion de tournoi 1/2 (1ère diffusion : 16/04/1982).
Curly(https://regardfc.1fr1.net/t852p210-le-programme-de-nuit-ilot-de-culture-ii#34915) a écrit: (...) Les inconnus de l'Histoire - Guillaume Le Maréchal, Champion de tournoi
par Jean Montalbetti - avec Georges Duby et Alain Erlande-Brandenburg - Réalisation Christine Berlamont
1- 16/04/1982
2- 23/04/1982
L'Inathèque signale l'existence d'une troisième partie, diffusée le 30/04/1982. Que lui est-il arrivé ?
La vie de Guillaume Le Maréchal, qui a combattu Philippe Auguste aux côtés de Richard Cœur de Lion.
Comme point de départ, une chanson de geste à sa gloire, dont des extraits sont lus par François Maistre.
Georges Duby est le principal narrateur : les histoires de lignées, le monde des tournois, la croisade, et la guerre anglo-saxonne. Le personnage sert aussi de prétexte pour raconter tout un pan de l'histoire du XIIème et XIIème siècle.
L’émission a donné lieu a la publication d’un livre, dans une collection dirigée par Jean Montalbetti.
France Culture avant et maintenant - Page 12 Opera320
Pastille dans le post de la page suivante, sélection de 2'37 à 6'17.

Maintenant : La vie des idées n°241



Dernière édition par Philaunet le Ven 28 Fév 2020, 14:20, édité 1 fois

Contenu sponsorisé 


122
Répondre en citant  
Re: France Culture avant et maintenant -

France Culture avant et maintenant     Page 12 sur 14

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum