-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de ...
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance)

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28, 29  Suivant

Accueil / France Culture

Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance)    Page 27 sur 29

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

261
Répondre en citant  
Re: Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) - Mer 11 Mar 2020, 14:30

On a souvent l'impression que France Culture navigue à vue et que les descriptifs sont improvisés, puis parfois (mais rarement) remaniés. Dans un premier temps, les philochemins annonçaient le retour à soi pour connaître le monde, une dialectique usée jusqu'à la corde sur FC : du matin au soir (notamment à 21h) le monde se connaît par l'intime, le corps, le soi, le moi, le Ich, etc.
Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t735p240-les-sujets-obsessionnels-de-france-culture-et-ses-icones#35096) a écrit:Avec une présentation pareille, on sent que les auditeurs nombrilistes vont se ruer, car comprendre le monde est fort simple : il suffit de se regarder dans le miroir de son smartphone : "Comment le retour à soi peut-il être le meilleur moyen de connaître le monde ?" 10h le 09-03-2020.

Dans le premier volet de l'émission The Tyranny of Story, on pouvait entendre des spécialistes analyser les slogans politiques et publicitaires. "Make America great again", par exemple. "Le retour à" est une formule toujours gagnante, que ce soit à la mère-patrie ou à soi...

Rétropédalage de l'équipe AVR, le retour à soi est devenu le retour au monde :
Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) - Page 27 Scree871

Sous titre : "Retourner aux choses elles-mêmes… Mais comment revenir au monde ? Et surtout, pourquoi et comment en sommes-nous partis ?" C'est une question de GMS ? Qui est "nous" ?


*******************

Récapitulatif hebdomadaire : 56 contributions du lundi 2 au dimanche 8 mars 2020 (semaine 10 )

Philaunet 

Philaunet
Admin

262
Répondre en citant  
''Comment penser 'l'être-au-monde' ?'' En s'interrrogeant au niveau du vécu, peut-être ? - Ven 27 Mar 2020, 14:27

Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) - Page 27 Scree929

"Quels rapports entretenons-nous avec notre environnement ?" demande franceculture.fr où le "nous" est forcément la petite équipe d'une cinquantaine de personnes de la station parisienne. Sur 68 millions d'habitants, c'est une sorte de "nous" royal.

J'ai une réponse, inspirée par une Matinee de SWR2 :  un rapport à la poussière. Surtout en ce début de printemps où le grand nettoyage est de rigueur et où le pollen circule à toute allure.

Mon "être-au-monde" est déterminé par la poussière qui est partout et qui n’est pas sans conséquences sur la santé, comme chacun sait. Il semble, mais je me trompe peut-être, que le maniement de l'aspirateur ou du chiffon ne soit pas une grande préoccupation du personnel de France Culture. Et c'est fort dommage, car cela pourrait donner des idées d'émissions. Pour une histoire culturelle de la poussière, voir Matinee - Vom Winde verweht, Staub 22-03-2020. On y trouve des séquences consacrées à la poussière dans l'espace (astronomie), dans l'art (création et protection), dans la technique, dans l'environnement (volcanologie), dans la littérature.

Ça change de Sôrô (= Thoreau) de nouveau au programme de France Culture qui illustre une fois encore le syndrome de l'ermite dans sa cabane... dont la vie - santé, alimentation, chauffage, transport - est entretenue par des travailleurs, ces gens bizarres.

Philaunet 

Philaunet
Admin

263
Répondre en citant  
Petit déj' fleuri : apocalypse now - Jeu 09 Avr 2020, 10:15

On a trouvé l'illustration d'un membre de l'équipe rédigeant les titres des émissions de madame Van Reeth  :


Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) - Page 27 Scree960

Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) - Page 27 Scree959

Croissants, rooibos et gif sur WhatsApp, il ne faut pas non plus se laisser abattre par la fin du monde...

Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) - Page 27 Scree961

Philaunet 

Philaunet
Admin

264
Répondre en citant  
''Le bien suprême'' - Lun 27 Avr 2020, 11:02

Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) - Page 27 Scree991

Pas du tout : mieux vaut être en réanimation ou avec des séquelles et percevoir ou écouter France Culture, "le bien suprême".

AVR ne peut pas faire une émission sans sortir le mot "jouir" (sans doute pour rappeler l'existence d'un recueil à son nom sur le sujet) : "Lui [Montaigne] qui ne cessa de répéter que le but de la vie n’est pas de ne pas souffrir, mais de jouir !"

Bizarre, on a beau consulter plusieurs éditions des "Essais", de celle de Pierre Villey au Quarto de Gallimard, on n'y trouve pas le mot "jouir" à chaque page, ni à chaque chapitre. Jean Lacouture ne le prête pas à l'auteur dans son "Montaigne à cheval". Pourquoi "à cheval" au fait ? Il faut peut-être rappeler que, souffrant de manière aiguë de coliques néphrétiques, aller à cheval soulageait les douleurs de Montaigne. Et quels étaient les lieux de destination de l'auteur sur son dada ? Les villes thermales pour y boire l'eau bienfaisante à même de calmer ses souffrances. À part ça, son but était de "jouir" (et un putaclic de plus, un !).

*******************

Récapitulatif hebdomadaire : 31 contributions du lundi 20 au dimanche 26 avril 2020 (semaine 17)

Philaunet 

Philaunet
Admin

265
Répondre en citant  
André Guyaux, philologue, éclaire Baudelaire et son époque - Sam 09 Mai 2020, 09:50

Suite à ceci et cela, ce numéro signalé en référence, Baudelaire, anywhere out of the world’ [30-08-2017]
Peintre de la vie moderne, mais repoussé par le progrès de son époque, Baudelaire fut tous les contraires à la fois ; difficile d'y voir clair sans les belles explications qu'André Guyaux nous apporte dans sa lecture du Voyage.
Qui est André Guyaux ? La page ne l'indique pas. Sans doute parce que c'est un penseur pondéré, à la voix mesurée et au ton courtois.

À la faveur d'une recherche à son nom, je découvre qu' André Guyaux est membre depuis 2014 de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique en remplacement du fameux Raymond Trousson décédé en 2013 (cf. dans ce forum post de 2012 sur Diderot). La Belgique nous offre de grands savants.

On pourrait écouter André Guyaux durant des heures, ici ce sont de précieuses minutes entre les interventions de l'employée de la station.

Deux extraits où l'on observera la qualité d'élocution du philologue. Concernant la "direction" d'entretien, il y aurait beaucoup à dire (forme et contenu), par exemple que la pédagogie, ce n'est pas couper son interlocuteur pour dire "Théophile" quand  le nom de "Gautier" vient d'être cité ; que le respect de l'auditeur ce n'est pas terminer les phrases de son vis-à-vis, voire lui couper l'herbe sous les pieds en posant des "questions" qui contiennent leurs réponses (un classique de l'intervieweur qui souhaite se mettre en valeur). Il doit y avoir de nombreux ouvrages sur la manière de dialoguer avec un invité et de créer un espace sonore favorable à l'écoute attentive (puisqu'elle est requise vu le sujet). Sont-ils dans la bibliothèque de Radio France ? Il y a de grands exemples, tant à Radio France que dans des radios étrangères. Question : qui à France Culture écoute des émissions culturelles de haut vol et s'en inspire dans son métier ?

La modernité : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10467-30.08.2017-ITEMA_21419987-1.mp3" debut="23:00" fin="24:54"]

Manet : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10467-30.08.2017-ITEMA_21419987-1.mp3" debut="24:49" fin="27:14"]

sqrt(i) 


266
Répondre en citant  
Les lacunes obsessionelles des chemins - Sam 09 Mai 2020, 22:29

Florilège non exhaustif (exit donc les "Profession Philosophe", à accorder essentiellement au féminin et les "Journal de la philo", que je préférerai effacer de ma conscience) d'un mois de programmation des Chemins de la Philosophie sur Culture :

Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) - Page 27 Captur13
Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) - Page 27 Captur14
Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) - Page 27 Captur15
Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) - Page 27 Captur16

Un œil non averti ne remarquerai pas nécessairement le facteur commun de ce mois de philosophie de grand cru que nous propose ici Van Reeth. En fait, en y regardant de plus près, ce post devrait presque se retrouver dans la catégorie Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) de ce site.
Je m'explique : privilégier et donc réduire à ce point la philosophie à une simple étude historiographique des œuvres, textes, pensées et courants des penseurs majeurs de notre bonne vieille Europe s'apparente en fait à un parti pris intellectuel (voir idéologique). Nous en revenons à cette fameuse opposition continentale, analytique et/ou anglo-saxonne, historiographique.
Une chose est claire, la ligne Culturienne est toute tracée : ériger en monuments les grands philosophe de notre vieux continent et leurs mouvements de pensées qui (comme de par hasard) concordent parfaitement avec la vision néo-anti-réactionnaire/pro-progressiste de la direction et faire abstraction pure et simple de disciplines pourtant fortes intéressantes tels que la philosophie du langage, la logique (formelle, propositionnelle), la métaphysique analytique, la philosophie de la conscience, l'éthique et la méta-éthique, etc.
On pourrait d'ailleurs observer avec amusement que quand il s'agit de recycler des théories indigénistes venant d'outre atlantique, FC est aux aguets.  Mais que quand il s'agit de proposer aux auditeurs une introduction succincte aux pensées majeurs analytiques du nouveau continent, il n'y a plus personne.
Un autre point récurrent qui transpire l'idéologie et qui n'est pas représenté ici est l'approche nécessairement anti-libérale de toutes questions portant de près ou de loin à des réflexions de philosophie politique. Van Reeth se fait toujours plaisir en invitant des amis pour critiquer le capital sous un angle néo-marxiste qui peut s'avérer pertinent mais qui s'avère surtout redondant.
Je clos donc ce post  sur une note plus positive : les cours issus de la chaire de métaphysique de Claudine Tiercelin du Collège de France sont disponibles à la réécoute et traitent en particulier d'épistémologie et de théorie de la connaissance qui malheureusement n'est pas très chère à cette bonne vieille Adèle.

Philaunet 

Philaunet
Admin

267
Répondre en citant  
Un très petit monde - Ven 15 Mai 2020, 09:19

Il n'y a qu'à France Culture et peut-être sur une radio européenne que l'on peut voir ça : Les Chemins de la philosophie par Adèle Van Reeth, "L'invité du jour : Raphaël Enthoven, professeur de philosophie" le 14 mai 2020 . Qui ne ricane pas ne connaît pas l'histoire de la station et la relation entre les deux.

En matière juridique, quand il y a un conflit d'intérêt, une relation proche ou lointaine entre les juges et les acteurs d'un procès, le juge se déporte ou est récusé par l'une des parties.

À Radio France (ne parlons pas de France Inter), le tout venant, c'est le directeur de collection d'une maison d'édition qui invite un auteur qu'il publie (cf. Personnages en personne), c'est l'employé (pluriel) qui fait la promotion de son média sur l'antenne à travers ses invités (bonjour aoc), c'est l'employé qui mentionne sans cesse le nom d'un éditeur chez qui ses livres sont publiés, etc.

La directrice a dit qu'on ne pouvait interdire la promotion à l'antenne d'ouvrages d'employés recrutés sur leur notoriété, qu'on ne pouvait non plus empêcher la venue de producteurs dans les émissions d'autres producteurs. Une règle très française, je n'ai jamais vu ça ailleurs.

France Culture se fait le relais quotidien des lanceurs d'alerte, publie des enquêtes sur tel ou tel réseau, demande la refondation de ceci ou de cela en s'excluant évidemment du processus. L'éthique de FC c'est celle de la paille et de la poutre.

Philaunet 

Philaunet
Admin

268
Répondre en citant  
Coucou, Madame Van Reeth ! - Ven 12 Juin 2020, 20:54

"Coucou", oui, c'est pour parler en langage Twitter, comme Mme Van Reeth avec son amie Mme Richeux, et inversement : on s'envoie des cœurs et on écrit "trop hâte" pour s'entre-féliciter du livre promu sur les ondes et dans les médias amis, pour vanter telle ou telle émission, etc. Donc "coucou", vous lisez bien, à défaut de l'entendre, France Culture. C'est la langue des followers, des fans énamourés de Twitter dont la critique des émissions se résume à "Comme vous êtes belle !".  

Aussi, cela coince-t-il quand un son de cloche un peu différent se fait entendre au milieu des hosanna de rigueur. Mme Van Reeth préfère lire, et on la comprend, "J'aime" (davantage requiert trop d'efforts des followers des réseaux sociaux) que, par exemple, "Est-il possible de respecter la déontologie exigée par le service public et de répondre courtoisement et non violemment à une critique sur la direction d'un entretien dans une émission de France Culture ?".

Si donc le commentaire suivant avait été fait dans un thread sur le compte Twitter du service public utilisé par la productrice, il aurait été censuré :
Agathe(https://regardfc.1fr1.net/t639p180-des-producteurs-de-france-culture#35679) a écrit:Aujourd'hui chez  Adèle VR, j'adore  la  délicatesse  et  l'élégance  extrêmes  avec  laquelle  Fabrice  Lucchini dissimule  dans une  longue  digression, dans  laquelle  il  case, en passant,   une  citation de  Barthes  et  un éloge  appuyé  à la  productrice, la  bévue  d'ADV  qui  confond  Matthieu Galey –  dont  elle  n'a  apparemment  jamais  entendu  parler  –   et  son  ancien PDG de  RF, Mathieu Gallet... Lucchini  est  passé  glissando  là-dessus, sans appuyer, après  avoir  failli  s'étrangler  tout  de  même, de  l'ignorance  d'AVR, qu'il a  attribuée  à  sa  jeunesse, à  la  différence  de  génération.
La  classe.(...)
Adèle, elle, semblait   assez  fumasse  au micro. (...)
Mais voyons, il n'est pas permis de corriger l'égérie de la station (= "je m' voyais déjà").  Elle passe quand même à la télé, ce n'est pas rien, chez Ruquier même, alors, non franchement. Galey n'est pas Gallet ? Et alors, hein ? Au passage, je signale un livre d'entretiens que toute honnête femme devrait avoir dans sa bibliothèque :  

Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) - Page 27 Scre1214
Agathe(https://regardfc.1fr1.net/t639p180-des-producteurs-de-france-culture#35679) a écrit: (...) Génial  Fabrice  Lucchini, qui de  plus a  discrètement défendu  une  idée  de  la connaissance  et de  la culture  –  résumées  à  quelques  grands  textes  et  films –   à des lieues  de  l'empilement  consumériste  et  de  la  culture  pour  tous érigés  en idéologie.
"L'empilement consumériste", celui de l'achat des livres à la mode des employés de la station et de leurs amis ? Des films et spectacles des invités de M. Laporte dont le fil La vie des idées reproduit quotidiennement les déclarations à tomber de rire de sa chaise ?

Enfin... Heureusement que l'on a par exemple Bridget Kendall (BBC World Service) ou Eleonor Büning (Radio Berlin-Brandenburg) ou Anne-Charlotte Rémond (France Musique). Elles ne posent pas dans un équivalent de Elle Magazine comme les membres de la "sororité" de Radio France. Elles font, elles, un travail de haut niveau au service des auditeurs dont elles respectent l'intelligence et qu'elles n'abreuvent pas d'hypocrites "je vous aime" !

Philaunet 

Philaunet
Admin

269
Répondre en citant  
Toujours Karl, jamais Harpo - Mar 16 Juin 2020, 10:32

Y a-t-il une activité éditoriale autour de Karl Marx ou bien l'actuelle promotion du théoricien de la révolution socialiste cadre-t-elle avec un nouvel élan politique des employés et intervenants sélectionnés à France Culture ? Difficile de s'expliquer la publicité sur Twitter

Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) - Page 27 Scre1231

pour une émission de 2017

Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) - Page 27 Scre1233

qui n'est pas en soi illégitime, mais qui n'est jamais équilibrée par l'étude de penseurs ayant d'autres thèses sociales et politiques.

Philaunet 

Philaunet
Admin

270
Répondre en citant  
La directrice devenue agente commerciale - Dim 30 Aoû 2020, 21:26

"Une rentrée éblouissante"... Où sont les gifs et les smileys ? AVR & GMS comme événements ("éblouissants") de la rentrée ? Une manière assez drôle de se moquer des auditeurs. Plus c'est nul, plus la directrice utilise des adjectifs ronflants et les formules dithyrambiques. Et pourtant le roi est nu...

Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) - Page 27 Scre1414

Philaunet 

Philaunet
Admin

271
Répondre en citant  
Nouveaux honoraires pour Bellanger - Lun 07 Sep 2020, 08:05

Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) - Page 27 Scre1438

Nous aussi, nous nageons dans le bonheur de retrouver le "bel esprit" qui enchante France Culture de son style et de sa prosodie, voir ici les nombreux exemples qui honorent la littérature et l'éloquence : La Conclusion & La Quarantaine.

À France Culture, on ne laisse pas tomber un ami dans le besoin.

*******************

Récapitulatif hebdomadaire : 34 contributions du lundi 31 août au dimanche 06 septembre 2020 (semaine 36)
 

Contenu sponsorisé 


272
Répondre en citant  
Re: Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance) -

Les Chemins de la philosophie (ex Nx Chemins de la connaissance)     Page 27 sur 29

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28, 29  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum