-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le deal à ne pas rater :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La méthode scientifique

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Accueil / France Culture

La méthode scientifique    Page 7 sur 9

Bas de page ↓   

Curly En ligne


61
Répondre en citant  
Quark mon ami (Chapitre 5) - Mar 17 Déc 2019, 07:45

On, en tout cas je, s'est bien gondolé avec la Part one, le Livre 2, et l'Acte III.
Mais tout a une fin, le pire comme le moins meilleur. Donc voici l'interminable quatrième partie, qui s'intitule Chapitre 5.
Résumé : voir Part one, Livre 2 et Acte III.

Allez, autre question sur la fiche, lue à toute berzingue : « Autre problème assez passionnant qui continue à vous faire euh vous arracher les cheveux c’est ce problème de masse (annoncé au début je vous rappelle). La totalité de la masse des quarks ne représente pas la masse du noyau du proton... (la fin est lue encore plus vite pour que l’auditeur suive bien.) »
Problème fascinant, l’auditeur néophyte en conviendra sans problème. La masse en fait elle est toute petite c’est juste quelques pourcents de la masse totale du proton et du… et là le minet coupe parce qu’il a une info sur sa fiche qui va redorer son blaze, « De l’ordre de 2 % je crois. »
Le chercheur lui répond poliment qu’en fait c’est plus compliqué, ça dépend… puis il appuie sur le champignon : « Elle vient d’où la masse ?, s’auto-questionne le chercheur 1. Elle ne peut venir en gros que des gluons qui collent les quarks entre eux. Les gluons qui sont eux-mêmes deux masses nulles, c’est ça qui est rigolo, et donc en fait là le plus gros de notre masse c’est essentiellement l’énergie (…) qui colle les quarks entre eux dans nos protons et nos neutrons. Nous ne sommes que glu et énergie. »
La chatoune a compris, c’est sur sa fiche, « La masse manquante du proton d deux d hadrons (sic) en règle générale c’est juste de l’énergie. »
Le chercheur 2 confirme qu’aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est bien ça.

Et maintenant, le saltimbanque à poils nous ronronne que c’est le moment d’ « attacher nos ceintures, on va rentrer dans le dur. » Jusqu’à présent c’était de la pure rigolade.
Il se fout vraiment de notre gueule.
Reportage sur un logiciel qui localise les quarks au sein du proton.
« Accrochez vos ceintures, répète le gugus, ça va secouer les neurones…
- Pas du tout » confirme la reportrisse.
Rires. Et promesse que comme c’est compliqué on va tout nous réexpliquer dans le détail juste après. Alors, du coup, le reportage, il sert à quoi s’ils reprennent tout après ? Et dans le détail ? Mais il restera cinq minutes à tout casser !
Nappe de synthé anxiogène qui va enrober l’entretien super compliqué, où, surprise, Monsieur Moutarde, c’est son nom, va d’abord reprendre de manière plus claire tout l’embrouillamini sur la masse que les trois zigs ont pesé tout à l’heure. Alignements de chiffres, et le spin par ci, alors qu’on sait toujours pas ce que c’est, et explication du logiciel par là, « vous voyez ici des tableaux avec des observables compliqués... » Aucun descriptif, rien, Monsieur Moutarde croit qu’y a une caméra, et la reportrisse oublie qu’y en a pas. Bref, de la grande radio. Heureusement, Dieu merci, merci mon Dieu, la nappe de synthé qui fout les chocottes est là.
« Alors je vais vous montrer une courbe qui sera beaucoup plus parlante (mais bien dans le micro merci) vous voyez ici en abscisse la fraction d’impulsion qui est portée par un quark, donc le quark qui est à l’intérieur du proton, il porte une certaine fraction d’impulsion du proton, et en ordonnée nous voyons la distance du quark en question par rapport au centre de masse du proton, et donc nous avons accès à une sorte de dissection du proton fraction d’impulsion par fraction d’impulsion (…) donc le but c’est de voir où sont placés individuellement les quarks, les gluons, comparer tout ceci et voir en quoi cette distribution spatiale de masse ou de charge électrique nous renseigne sur le mécanisme qui a conduit à la former ». Synthé de la mort. Et digère ça, auditeurtrice.

Retour en studio où le saltimbanque rentre direct ses griffes. Plus question de réexpliquer tout dans le détail, le minet a changé son sac à croquettes d’épaule, mais plutôt « quelques mots pour expliciter » la mixture qui vient de débouler dans nos tympans.
Explications brèves du n°1 et du n°2, à savoir qu’on essaie de comprendre la structure détaillée de la dynamique des quarks à l’intérieur du proton.
Question suivante. Le retour sur le reportage dura deux minutes en tout.

Alors le fameux spin. Il serait temps. d’autant plus que l’heure est grave, il y aurait « une crise du spin ». Ce serait pas mal de nous expliquer d’abord ce que c’est que le spin, mais non, on commence direct par la fin.
La crise, minouchet nous l’a un peu survendue. Le chercheur n°1 fait redescendre la tension, après un petit moment de gêne. La crise, c’est un peu de l’histoire ancienne, on va dire qu’on peut remonter aux années 80, et là il se rend compte que nulle part avant quelqu’un a eu l’idée de définir un spin. On promet monts et merveilles au début et puis l’heure tourne et on oublie tout, pas seulement sous le soleil de Mexico.
Définition du spin à la vitesse de la lumière. Il faut tendre l’oreille tellement il articule bien le zig : « c’est un moment cinétique intrinsèque je rentre pas trop dans les détails » Fin, démerde toi avec ça, et rire du chatoune.
En tout cas, cette crise,  « ça indique que cette vision simpliste de la mécanique quantique n’est pas suffisante pour comprendre la dynamique du proton, ce qui est une bonne chose, malheureusement on arrive un peu aux limites de notre compréhension de la manière dont l’interaction forte agit entre les quarks, c’est à nouveau ce problème. »

Séquence rire du chaton : « On appréciera la conception du moment simpliste de type (?) mécanique quantique » Suivent plusieurs secondes de rires forcés, pendant lesquels il demande au n°1 sur quoi il bosse en ce moment c’est-à-dire sur des plasmas quarks gluons. Oui, y avait la réponse dans la question alors on va en rajouter une deuxième : à quoi ils servent vos travaux finalement, vous pouvez nous expliquer ça ? Mec ?
Le mec articule toujours aussi mal, et il cause aussi vite qu'une Ferrari sur le circuit de Monza.
« Ouais alors la chromodynamique quantique et de l’interaction forte dit (…) que si on arrive à chauffer ou à comprimer une grande quantité de hadrons en principe on libère les quarks et les gluons c’est-à-dire que les hadrons fondent, comme de la glace c’est pas plus compliqué, et les quarks et les gluons se libèrent c’est ça qu’on appelle le plasma à ???. Mon métier c’est un peu de militer pour la liberté des quarks (rire forcé du chaton) et des gluons. » On prend des noyaux, on les accélère très fort, on joue aux autos tamponneuses avec, et on regarde ce que ça donne.
Ce plasma quark gluon a-t-il existé à l’état naturel ? Oui, on en a déjà parlé tout à l’heure il a été dans cet état-là quelques micro secondes avant euh après le big bang.

Et arrive « la dernière question pour conclure ». Une dernière question pour commencer aurait été malvenue, de même qu’une première question pour conclure. Donc soyons logique, merci chatounet.
Pourquoi qu’on peut pas couper encore le quark ? Un demi quark est-il possible ?
Alors les particules « élémentaires » c’est « plutôt de l’orgueil de physicien » mon minet. Rires. On n’en sait que nib, tout reste ouvert.
« On on je on on trouve dans la littérature (?) la notion de préon…», relance le saltimbanque à poil dur.
Attention c’est sans filet, le n°1 bombe comme un dingue pour répondre « oui ça a été avancé à un moment pour régler je sais plus trop quel problème théorique, mais c’est plus trop à la mode parce qu’ on est allé regarder enfin quand on diffuse sur des protons et des neutrons on voit qu’y a des quarks, on peut avoir une idée de la taille maximale de ces objets-là et c’est de l’ordre de dix moins dix-huit mètres donc c’est vraiment tout petit, euuuuuuuuh et donc on en est là on sait que y a rien de plus gros euh d’élémentaire au d’ssus de dix moins dix-huit mètres. A l’échelle de dix moins dix-huit mètres les constituants élémentaires ce sont les quarks et les électrons et les autres... » Les préons, naturellement discrets de par leur taille, sont passés à la trappe, complètement oublius.
« … et le fait que l’on continue à augmenter en énergie avec le LHC sans avoir eu d’indication particulière de ce côté-là indique simplement que l’on a pas besoin de cette hypothèse-là pour le moment. »
C’est quoi le LHC ? Va te faire, fume, tu peux crever. LHC = Large Hadron Collider = Le Grand collisionneur de hadrons. Minouchat a fait pause croquettes, et les chercheurs ont oublié qu’y avait un micro ouvert. C’est peu dire que voilà un bien beau moment de radio.
Le miaou revient en force, he have a dream, il veut accélérer l’énergie dans les accélérateurs de particules afin de pouvoir :
1- réduire
2- réduire
3- réduire
ce sont trois hypothèses ma foi  tout à fait plausibles. Tout ce qui n’a pas été possible peut devenir possible, et tout ce que le scientifique n’a pas trouvé reste trouvable. L’avenir est dans le futur.

« En montant en énergie on ouvre des fenêtres de masses qui sont nouvelles (…) on va pas faire des bonds en échelle de distance colossaux avec un instrument comme le FCC que vous mentionniez à demi-mots (tout ça est quasi inarticulé, et pour le FCC, tiens, reprends un oinje mec, fume) (…) on va voir des particules complètement nouvelles euuuuuuuuuuh et c’est là on en attend certaines pour régler certains problèmes dans l’univers comme la matière noire ou ce genre de choses. »

Après cette promesse d'infini, Minouche miaule le générique de fin.

Les quarks n'ont plus aucun secret pour moi, j'ai tout compris, je suis un as. J'ai dîné hier soir avec un ami quark, car maintenant le quark est mon ami. Nous avons été au cinéma, il a même dormi après dans mon lit car son accélérateur ferme à 22h, mais là ça devient un peu trop personnel.
En tout cas, avec des explications claires et une émission aussi bien préparée que celle-ci par un chaton si soucieux de transmettre un savoir exigeant à un public assoiffé de quarks, avec des spécialistes qui ont un véritable sens de la pédagogie, le courant passe comme sur des roulettes. Et je sais pas si vous avez déjà vu du courant sur des roulettes, mais c'est vraiment le pied qui pédale dans la semoule.

Curly En ligne

Curly

62
Répondre en citant  
Stupéfiant ! Exclusif ! Un quark témoigne : ''La méthode scientifique, y'en a ras les protons !'' - Sam 21 Déc 2019, 10:34

Les différents twits-twits de NicoMartinFC montrent qu’icelui cherche du réconfort auprès des quelques auditeurs qui l’aiment avec leur petit cœur qui bat fort fort pour lui. NicoMartinFC, dit Captain Iglo, leur envoie en retour plein de GIF dans la figure. C’est trop mimi, et dehors les méchants pas beaux qui disent du mal. Twit-Twit, c’est comme chez Kim-Jung-un, les voix dissonantes n’ont pas droit à la parole, on appuie sur erase et tout redevient mimi.
On notera que le nombre d’auditeurs qui envoient leur message de soutien sont massivement nombreux (une dizaine ?).
Mon préféré :
La méthode scientifique - Page 7 Opera259
Soit c'est un quiproquo, soit ça sent le oinje à plein nez, soit c'est un pote, soit les trois en même temps.
La solution : c'est un poly-invité du Captain Iglo, donc totalement désintéressé, voir l'émission du 10-12-18 ou celle du 01-10-19... mais aussi de France Inter.

Mais voici la blague du jour :
La méthode scientifique - Page 7 Opera260

Sans doute après avoir écouté les riches explications hyper pédagogiques sur les quarks, qui sont nos amis. Cf Quark mon ami Part one, Livre 2, Acte III et Chapitre 5.
Qui sont ces enseignants ? D’où sortent-ils ?
Puis-je me permettre de questionner la question ?
Y a-t-il un professeur, un vrai, pour témoigner ?

Un premier témoignage :
« C’est de la bouillie pour chaton. »
                                                    Curly

antonia 


63
Répondre en citant  
Re: La méthode scientifique - Ven 27 Déc 2019, 18:30

Une semaine avec Antoine Beauchamp
Un vrai bonheur!
La trisomie 21, les filaments galactiques,l'homme qui rêvait des arbres(Francis Hallé), les rites funéraires au paléolithique supérieur, l'actualité des sciences en 2019.
Pas de révélations sensationnelles: de la science qui creuse son chemin chaque jour;  pas de ricanements, de la modestie face aux intervenants, une voix posée, agréable.Cela nous change!

Philaunet 

Philaunet
Admin

64
Répondre en citant  
Re: La méthode scientifique - Ven 10 Jan 2020, 20:22

Olivier Lascar qui présente épisodiquement l'émission et qui a déjà tressé des lauriers au titulaire promeut une vidéo de 13 minutes sur le producteur et la fabrication de l'émission dans un court-métrage, Un Jour Avec... Nicolas Martin (La Méthode Scientifique). La séquence semble dater de février /mars 2019, puisqu'il est question de la programmation d'avril un mois après.

Les documentaristes qui ont réalisé ce reportage sont, sans conteste, de bons professionnels. Choix des plans et des séquences, montage, son, on suit la journée de la star sans aucun ennui. Journée qui commence dans sa cuisine impeccable, c'est d'ailleurs pour ce rangement et cette propreté que mon estime pour le producteur est en train de remonter... Mais pas seulement pour cela. Son côté photogénique, sa maîtrise du discours et des gestes séduisent le spectateur. On pourra critiquer le contenu du plateau repas du midi du point de vue "sauvons la planète" et diététique, mais le sujet n'est pas là. On voit une équipe qui travaille.  

Pourtant, en allumant le poste quelques minutes pour l'émission d'aujourd'hui, je n'ai pas été emballé, loin de là. De toute façon il paraît que l'émission attire 200 000 auditeurs quotidiens (tous une heure entière devant leur poste en écoute linéaire ? Et tous les podcasts téléchargés écoutés ?). Alors, un de plus ou un de moins...

antonia 


65
Répondre en citant  
Re: La méthode scientifique - Ven 10 Jan 2020, 20:45

Nicolas Martin
Effectivement, je le trouve très bien dans ce documentaire.Il apparait  sympathique et consciencieux.Quand il rit avec son équipe, c'est bien venu.Mais c'est à peine si on reconnait sa voix à l'antenne.Il veut peut-être trop bien faire et c'est bien dommage

Philaunet 

Philaunet
Admin

66
Répondre en citant  
Botanique, ornithologie, géologie ? - Mer 29 Jan 2020, 12:33

Non, Téléportation quantique.

NicoMartinFC se gargarise de physique pour épater la galerie, mais on voit ce qu'il en est du contenu et de la clarté des émissions dans Quark mon ami (Chapitre 5)

Avec un sous-titre pareil, qui espère-t-on attirer ?  "Comment est définie la notion de “téléportation quantique” ? En quoi est-elle intrinsèquement liée à celle de l’intrication ? Qu’est-ce que l’intrication d’un point de vue physique ? Qu’arrive-t-on à “téléporter” quantiquement aujourd’hui ? " (29-01-2020)

Objectif : en mettre plein la vue. Et provoquer les commentaires du genre : "j'ai rien compris mais vous êtes géniaux, je vous aime, plein de love !"

Une émission scientifique intelligente sur les plantes, sur les éléments, sur la biologie marine ou les pierres lunaires à France Culture ? Ça va pas la tête !

masterkey 

masterkey
Admin

67
Répondre en citant  
Re: La méthode scientifique - Sam 01 Fév 2020, 20:03

D’un mot : Merci d’avoir signalé cette belle émission de la Méthode.

http://www.regardfc.com

Philaunet 

Philaunet
Admin

68
Répondre en citant  
Les incapables de la langue française parlent de ''Méthode''... - Jeu 13 Fév 2020, 13:29

Comment Sophie Germain s’est-elle forgée une culture mathématique au tournant du XVIIIe et du XIXe siècle ? Quels ont été ses principaux apports théoriques en matière de théorie des nombres et de surfaces élastiques ? Quelle postérité ont eu ses travaux et sa pensée philosophique ?

- Comment Sophie Germain s’est-elle forgé une culture mathématique

- au tournant du XVIIIe siècle  [le tournant du siècle indique le passage vers le suivant)

- Quelle postérité ont eue ses travaux et sa pensée philosophique ?

Les beaux exemples des émissions dites "phares" de la station dite culturelle...

La Méthode scientifique 13/02/2020.

Philaunet 

Philaunet
Admin

69
Répondre en citant  
Ce qu'on appelle ''méthode'' à France Culture - Mer 18 Mar 2020, 22:00

"Le corbeau, si prompt à la flatterie chez La Fontaine" . Ah ?  La MS par NM 16-03-2020.

"Qui sont les corvidés ? Que sait-on de l’intelligence des corvidés ? L’intelligence des oiseaux est-elle un continent inexploré de la recherche ? ". Absolument inexploré, bien sûr, ces oiseaux sont étudiés scientifiquement depuis... deux ou trois siècles ? Des découvertes majeures ont été faites ces 50 dernières années, et ce forum s'est fait l'écho des plus récentes en diverses rubriques (voir plus d'une dizaine de posts dans le fil Les oiseaux à l'item "Corbeau"].

Pourquoi étudier les corbeaux ? Pour se découvrir soi : "comprendre en quoi leur intelligence peut nous éclairer sur la nôtre". Bref pour "ce qu'ils disent de nous"...

Vous aimez le fond sonore pendant la première minute du reportage du jour ? Rencontre avec Frédéric Jiguet, ornithologue et professeur de biologie de la conservation au Museum National d'Histoire Naturelle
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "les corneilles" avec Frédéric Jiguet 7 min


Il est interviewé dans le style bien relâché à  employer pour être écouté par les ados cools et que pratique Antoine Beauchamp :

"En f'sant tous, tous ces travaux, euh, j'imagine que vous avez appris pas mal de choses, et là, racontez-moi, parce que là on est en train d'être littéralement, euh, ben on est un peu encerclés par les corneilles [mot incompréhensible] heureusement pour nous, pas autour de nous, mais là, qu'est-ce, qu'est-ce qui se passe, elles vous ont reconnu ?"

Du reportage scientifique, pure Méthode Sc.... Et de l'interview/commentaire dans les traces du patron, Cap'tain Igloo, en Antarctique.

À comparer avec n'importe quelle séquence scientifique de 7 minutes de "Impuls" sur SWR 2 à la même heure où l'on a une synthèse solide d'un sujet à travers une présentation précise et plusieurs extraits d'entretiens. Mais l'essentiel est que l'équipe de NM soit contente d'elle-même, que les followers se perdent en louanges et en blagues sur le physique du producteur en chef et que la directrice puisse exhiber n dizaines ou centaines de milliers de prétendus auditeurs pour illustrer le "succès" de l'émission.

On passe.

Romain 


70
Répondre en citant  
Nicolas Martin au contrôle - Mer 06 Mai 2020, 18:35

Nicolas Martin, sorte de DJ de la science qui mixe études en double aveugle et dépêches AFP du haut de sa platine,  délivre son beat lors d'une session en faicebouc live à des milliers de fans. Confier à un animateur généraliste, sans invité et en direct, le soin d'informer sur un sujet aussi sensible que la pandémie mondiale de Covid-19,  est-ce bien raisonnable ?
Première question d'Amélie Dupont (ou bigorneau228 je ne sais plus) en substance: "quand on a chopé le bidule une fois, peut-on le rechoper ?" Question importante en effet quand on l'a contracté ou qu'on connait un ancien malade.

Réponse du célèbre virologue, sans filet ni charlotte:

La méthode scientifique - Page 7 Nico210

«  De plus en plus de virologues nous indiquent qu’ils penchent vers une immunité acquise, la présence d’anticorps neutralisants qui permettent de lutter contre le virus si le virus se présente une nouvelle fois. Les indices vont dans le sens d’une immunité acquise et protectrice »


Donc à priori non, on ne peut pas rechoper. Ouf.

3 minutes plus tard, à l'occasion d'une autre question:

La méthode scientifique - Page 7 Nico10

"On ne sait pas dire à partir de combien d’anticorps on est protégé contre une éventuelle réinfection."

"Il existe un autre type d’anticorps que l’on appelle facilitants … la rechute est plus forte que la primo-infection à cause de ces anticorps."

"Il faut attendre encore un peu pour que qu’un laboratoire trouve le bon test. Aujourd’hui pas de tests sérologiques pour le moment. Ca va arriver c’est un jackpot très important."


Donc finalement on peut quand même rechoper. Mais en fait on ne sait pas.

La tac-ti-que-ti-que du gendarme. La métho-de-tho-de du Nico.

Philaunet 

Philaunet
Admin

71
Répondre en citant  
Re: La méthode scientifique - Jeu 07 Mai 2020, 10:42

Romain(https://regardfc.1fr1.net/t789p60-la-methode-scientifique#35452) a écrit:Nicolas Martin, sorte de DJ de la science qui mixe études en double aveugle et dépêches AFP du haut de sa platine,  délivre son beat lors d'une session en faicebouc live à des milliers de fans. Confier à un animateur généraliste, sans invité et en direct, le soin d'informer sur un sujet aussi sensible que la pandémie mondiale de Covid-19,  est-ce bien raisonnable ? (...)
Comme vous le sous-entendez, il s'agit d'occuper du temps de loisir avec un animateur qui séduit ses fans avec ses chemises, son apparence physique, sa manière de parler. Le contenu est secondaire.
(...) Donc finalement on peut quand même rechoper. Mais en fait on ne sait pas.

La tac-ti-que-ti-que du gendarme. La métho-de-tho-de du Nico.
Dire une chose et son contraire, c'est occuper du temps, distraire l'auditeur/spectateur, l'inquiéter (on ne sait rien, donc tremblez !). Aussi France Culture choisit-elle de suivre ce qui se fait sur les réseaux sociaux et les chaînes youtube pour faire de l'audience.

La station pourrait se démarquer des modes ambiantes, mais rien que le mot choque : se distinguer (par l'intelligence, le savoir, la créativité) ce serait prétendument "exclure" et donc violer tous les principes de l'égalitarisme (mal compris), ce mantra quotidien de la chaîne.

Contenu sponsorisé 


72
Répondre en citant  
Re: La méthode scientifique -

La méthode scientifique     Page 7 sur 9

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum