-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le deal à ne pas rater :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de réduction
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » Conversatoire & Atelier » Le coin de l'écoute musicale

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22, 23, 24  Suivant

Accueil / Conversatoire & Atelier

Le coin de l'écoute musicale    Page 20 sur 24

Bas de page ↓   

Invité 


Invité

191
Répondre en citant  
Re: Le coin de l'écoute musicale - Mer 22 Aoû 2018, 21:45

Bonjour,
(Personne ne me reconnaîtra car j'intervenais rarement et sous un autre pseudo avant de me décider à l'inscription)

Le livre audio est effectivement une merveille et chaque matin un d'entre eux me chauffe entre les oreilles pendant un trajet à pied (ce qui est certes répréhensible...mais dans la zone quasi déserte de ma progression  ce n'est pas grave).

Mais là je voudrais "défendre" le livre "papier" de Jean Bottéro.
"Lorsque les dieux faisaient l'homme" ne se lira pas en quelques minutes car il pèse plus de 750 pages parfois denses. Mais l'effort est récompensé : lire ces poèmes est un bonheur et bien les comprendre grâce aux fines analyses de Bottéro en est un second.

Quel monde ! quelle culture ! quelle érudition ! Nous sommes bien loin de France-Culture.

Philaunet 

Philaunet
Admin

192
Répondre en citant  
Biber, ''Sonata (Passacaglia) in G minor (The Guardian Angel)'' - Jeu 28 Mar 2019, 09:00

Heinrich Ignaz Franz von Biber*
Mystery (Rosary) Sonata (Passacaglia) in G minor (The Guardian Angel)
Performer: Andrew Manze. • HARMONIA MUNDI HMU 907321.22.

**************************


Riccardo Minasi (solo violin)

*Mystery Man Composer of the Week Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704) 26-03-2019.

Donald Macleod explores the music, and what little is known of the life, of Baroque master Heinrich Ignaz Franz von Biber. Today, Biber’s best-known work – his Mystery, or Rosary, Sonatas.

Philaunet 

Philaunet
Admin

193
Répondre en citant  
Non-tentative d'épuisement de lieux radiophoniques - Dim 31 Mar 2019, 21:00

Les moins de 15 minutes :

The Essay

Book of the Week


Les moins de 30 minutes :

Sous la couverture

Musicopolis

Les grands entretiens

Carbone 14, le magazine de l'archéologie

Personnages en personne

Chrétiens d'Orient

SWR2 Wissen: Aula

Law in Action

The Life Scientific

Guitare, guitares


Les moins de 45 minutes :

SWR2 Forum

?

Les moins de 60 minutes :

La Preuve par Z

La Fabrique de l'Histoire

La guitarra

Par Ouï-dire

SWR2 Impuls

Private Passions

The Early Music Show

Composer of the Week


Les moins de 90 minutes :

?


Les moins de 120 minutes :

Quai des orfèvres

Pipedreams

**************************

+ les œuvres patrimoniales de la radio publique, cf. exploration des Nuits de France Culture et du stock de l'INA par Curly ainsi que la caverne d'Ali Baba constituée au fil des ans par les collectionneurs de l'ANPR.

Philaunet 

Philaunet
Admin

194
Répondre en citant  
Cassadó: Suite for Solo Cello - Ven 05 Avr 2019, 22:13

Découvert dans Radio 3 Lunchtime Concert, Cheltenham Music Festival 2018 : Cassadó: Suite for Solo Cello  jouée par Romanian cellist Andrei Ionita.

Pas de version en ligne par cet interprète, aussi Preludio-Fantasia from the 'Suite for cello solo' by Gaspar Cassadó (1897-1966) performed by Aurore Dassesse
et
G. Cassado Suite for solo cello, III. Intermezzo et Danza Finale Cello: Timothée Botbol

Philaunet 

Philaunet
Admin

195
Répondre en citant  
''Nuclear War'' - Mar 30 Avr 2019, 09:42

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t19p810-les-matins-de-france-culture#32920) a écrit:Le confetti conclusionnel
(...)
Séquence fin du monde : "C’est ici, m’a appris Wikipédia, qu’on a raffiné l’uranium de la pile Zoé, le premier réacteur nucléaire français, dans le Fort de Châtillon. Ici aussi qu’on a retraité son combustible irradié pour extraire les premiers grammes de plutonium, nécessaires à la fabrication de la bombe."

Un conseil :
Un régal que ce morceau de 1982 ! Une très fine analyse en est faite dans le blog All about jazz, Sun Ra Nuclear War: A Smooth Soundtrack to the Apocalypse .

On trouve le texte complet sous Nuclear War .

**************

Rappel : Rubriques récapitulatives de la semaine 17, du 22 au 28 avril 2019

Philaunet 

Philaunet
Admin

196
Répondre en citant  
Gotainer pour Treiner - Lun 13 Mai 2019, 07:56

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t871p20-avis-critique#33016) a écrit: (...) Le choix musical de la semaine

Choix de chanson illustrant l'état de France Culture : "Ils restaient bloqués sur un fa* / Sans ligne mélodique. (...)" et celui de l'auditeur de la station :  "Nous sommes au bord de l'asphyxie / Envoyez urgence mélodie".

Gotainer, une inventivité que l'on n'imagine pas aujourd'hui, surtout pas dans une émission de FC.

* un fa

Ils étaient quatre violoneux
Abandonnés des muses
Plantés dans le mitan des lieux
Comme de grosses buses.
Leur chef les avait plaqués là
Sur une note unique
Ils restaient bloqués sur un fa
Sans ligne mélodique.
Allô, Allô, ici quatuor
Appelle "control monitor"
Nous sommes au bord de l'asphyxie
Envoyez urgence mélodie.
Ici c'est monitor Studio
Quel vélo? quel cheval?
Parlez donc plus près du micro
On n'y comprend que dalle.
Articulez, parlez moins vite
Où ça? hein? où? où? quoi?
Comment ça? quoi? qu'est-ce que vous dites?
Qu'est-ce qu'y'a? quoi? comment ça?
Allô, Allô, ici quatuor
Appelle "control monitor"
Nous sommes au bord de l'asphyxie
Envoyez urgence mélodie.
Ici c'est "Starkey Production"
Les gars, vous êtes super.
Votre chanson, elle est champion
On reprend toute l'affaire.
Allô Max, ici c'est Joé
Convoque-moi toute la presse
On va lancer sur le marché
Le quatuor en détresse.
- I want to put my quatuor
- Oh yes, put, put, put
- I want to put my quatuor
In your lovely détresse.
- Show me your quatuor
And I will show you my détresse
- I want you toucher les fesses
- Put your quatuor in my détresse
- Hey, can you see my quatuor?
- It's not possible in the night
And you, can you see my détresse?
- I cannot, there is no moonlight
- But where is your quatuor?
- But where is your détresse?
- I need you toucher mes fesses
- So tell me where is your détresse.


**************

Rappel : Rubriques récapitulatives de la semaine 19, du 06 au 12 mai 2019

Philaunet 

Philaunet
Admin

197
Répondre en citant  
Chanson judéo-arabe, musique arabo-andalouse - Lun 03 Juin 2019, 11:47

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t852p160-le-programme-de-nuit-ilot-de-culture-ii#33168) a écrit:Retour sur d'autres Nuits magnétiques Paroles et écrits du bocage, du 05 au 09-03-1979 (...)

Les choix musicaux d'Avis critique cette semaine :


Merci d'avoir remplacé les médiocres choix musicaux de chez Bourgois et autres par des chansons splendides de tels interprètes. Formidable pièce de Lili Boniche, tirée des "Trésors de la chanson judéo-arabe".

Pourquoi n'entend-on jamais de musique arabo-andalouse comme "choix musical" à France Culture ? Pourquoi ? Pourquoi ? On pose trop de questions à propos de cette radio.

En attendant, le forum pallie quelques déficiences (on n'est pas encore allé jusqu'à faire des chroniques ou des émissions, mais qui sait !).

Pour la musique arabo-andalouse c'est ici, un album entier de Mohamed Khaznadji. Un CD d'anthologie, c'est le cas de le dire. La durée du disque est de 69'30'', la durée indiquée sur Youtube est de 1h24. Répétition d'un mouvement ? Et "curieuse" surimpression de la pochette de disque de Youtube avec un homme à barbe en turban jaune rajouté, en contraste avec le costume cravate ou nœud papillon  du glabre Mohamed Khaznadji. Cette photo rajoutée n'appartient pas au livret du CD.

Philaunet 

Philaunet
Admin

198
Répondre en citant  
La contemporaine - Jeu 11 Juil 2019, 19:53

J'aime bien votre réponse en fil BBC, elle redonne tout son sens au mot "Forum" devenu, au fil du temps, blog (ou bi/tri-blog comme le faisait remarquer un administrateur).

J'en profite pour lancer un nouvel appel à participation avant les dix ans d'existence de cette plateforme d'expression critique au mois d'août. Y aura-t-il une onzième année ? A priori oui, mais avec la seule petite musique répétitive des rares contributeurs ? L'avenir le dira.
Curly(https://regardfc.1fr1.net/t13p430-bbc-radio-3-radio-4#33454) a écrit:Une réponse lapidaire concernant le compte-rendu lapidaire du concert de percussion Percussion explorations .
"Lapidaire" : les archives de ce forum regorgent de longues contributions. Les temps ont changé et le forum aussi. Les contributions sur FC, si elles existent, sont constituées d'une ou deux lignes sur Twitter ou facebook. Il semble qu'au-delà de quelques mots  la lecture devienne laborieuse.
Je réponds aux citations tirés des deux posts précédents.

Concernant Mallet Quartet de Joseph Pereira :
La vidéo n'a rien de particulier.

"Donnent-ils un spectacle ou font-ils de la musique, ou les deux ? "

Les deux : c'est un concert.
Il y a concert et concert. J'ai dans l'idée que les spectateurs se souviendront davantage du chef Colin Currie que de la musique entendue. Pour des gens assis, voir une personne faire un numéro de mime vigoureux peut être énergisant. Il n'est pas impossible que quand on se sait filmé et que la vidéo va être une promotion de son travail on en fasse un maximum (de gestes). Cela ne me dérange pas, on est en 2019. Après, il faut savoir si la musique contemporaine est faite pour être écoutée dans les mêmes conditions matérielles qu'au XIXe siècle, à savoir dans une salle, assis, devant des musiciens derrière leurs pupitres et dirigés par un chef. J'ai des doutes. Glenn Gould en quittant la représentation publique et en considérant que la musique devait être uniquement écoutée sur disque a fait des réflexions que je n'ai pas vues développées depuis. Suis preneur de tout texte sur le sujet.
"Mi-sérieusement, je dirai qu’elle permet de se réconcilier avec le bruit fait lors du rangement d’assiettes en faïence dans un placard et avec le transport de bouteilles vides vers un conteneur de recyclage. Les « performances » sonores contemporaines ont cela de positif qu’elles vous font découvrir le monde sonore qui vous entoure."
Retour du cliché n°1, sur la musique du XXème siècle (oui car même les œuvres  Stravinsky sont du bruit pour pas mal de monde...)
Il faudrait ne pas être lapidaire pour lever le malentendu, mais ce forum n'est pas ou plus le lieu d'écrire longuement. Il n'est pas question de bruit, mais de sons. C'est bien la force de l'expérimentation sonore contemporaine que de nous faire entendre certains sons du quotidien comme pouvant faire l'objet d'une appréciation esthétique. Et en retour de nous faire apprécier une mise en forme pensée de sons qui dépasse le seul hasard d'entrechoquements par exemple.
"Mortel ennui."

Ou musique minimaliste, cela dépend de l'écoute que l'on en fait.
Piano & string quartet de Morton Feldman est à mon humble avis magnifique, mais il ne s'y passe pas grand chose. Et c'est dans ce "pas grand chose" qu'il faut se laisser embarquer.
Il n'y avait pas de Feldman dans le concert, mais un certain Kevin Volans auquel s'appliquait le jugement lapidaire (que je maintiens).
Merci pour la référence du "Piano and String Quartet · Kronos Quartet" (1998), je vais l'écouter. Puis-je me permettre de recommander chaudement le double CD (enregistrements de 1973 à 1978) Feldman: Piano and Orchestra; Flute and Orchestra; Oboe and Orchestra; Cello and Orchestra , le CD Morton Feldman, Marianne Schroeder ‎– Works For Piano (1990, ça ne nous rajeunit pas...) et Morton Feldman: Trio , c'est tout ce que je possède et sur quoi je m'appuie pour l'appréciation de ce compositeur (en plus d'entretiens radiophoniques).
On continue, cliché n°2, Stockhausen, le compositeur qui arrache les tympans.

"Stockhausen a la chance de s’appeler Stockhausen, c’est probablement pour le son de son nom (chtokaozen) qu’on se rappelle ses productions."

Étrangement, sa musique est toujours jouée.
Retour à Stravinsky : du bruit. Mais avec du bruit, on peut faire de la musique.
Stockhausen arrache les tympans ? Je l'ignorais. En tous cas, pas dans le concert en question. Stockhausen, fait partie du name-dropping de l'ignorant en musique contemporaine (pas vous visiblement). Tout le monde (même à France Culture, je parie) peut citer Stockhausen. Son nom est une merveille mnémotechnique. Quant à citer le nom d'une seule de ses œuvres, là c'est plus difficile.

La musique de nombreux compositeurs est jouée, est-ce garant d'une qualité ? Il existe des modes, des anniversaires, des chefs influents, etc. Le milieu de la musique contemporaine est... spécial. Voyez "Présences" à  Paris et "Musica" à Strasbourg.
Steve Reich
"La pièce de Reich (...) est elle aussi d’un ennui à mourir. Redonnez-nous « Different trains » "
Drumming est une pièce majeure de Reich. Mais on passe d'une musique minimaliste à une musique répétitive que je trouve agressive. Le principe du déphasage est la seule idée de toute l'œuvre de ce compositeur. Elle passe néanmoins mieux sur ses œuvres percussives. "Different Trains", c'est de l'art pompier : l'écriture pour cordes, académique, est d'une grande pauvreté.
J'aime bien "Different trains" pour la narration d'une histoire, pour les voix également. Steve Reich est largement surestimé. N'importe quelle interprétation de pièces traditionnelles au gamelan est à cent coudées au-dessus de ses percussions.
Et pour finir,
"L’idée est surtout  de faire connaître ou d’imposer un répertoire contemporain à un public qui n’en est pas friand. Les liens entre répertoire classique occidental et contemporain (les 30 dernières années) sont souvent ténus."

Cela reste de la musique écrite occidentale. Et suivant les compositeurs, les liens ne sont pas toujours aussi ténus. Le programme d'un concert n'est pas un mélange de n'importe quoi. Et le public peu friand, c'est celui qui ne supporte pas Stravinsky, voire Debussy. Le public de concert classique est essentiellement conservateur.
Et ce n'est pas France Musique qui supprime les émissions de musique contemporaine (sauf L'Expérimentale qui bénéficie du partenariat avec le GRM) qui va aider à la promotion de cette dernière...

Voir plus haut  : la musique contemporaine est-elle à sa place devant un public assis dans une salle (en des endroits très divers, dans des acoustiques variées) ? L'expérimentation sonore peut-elle ou doit-elle être une expérience collective (avec applaudissements à tout rompre) ? "Le public de concert classique" n'a-t-il pas raison d'aimer la musique qui a été créée pour être écoutée dans un lieu public (quel que soit le nombre de personnes composant ce public).
Après il existe des programmations entièrement "contemporaines".
La création de "Déserts" de Varèse avait fait scandale car l'essentiel des spectateurs était venu voir/écouter la 1ère symphonie de Tchaïkovsky. C'est dire le malentendu.

Après, cela reste l'avis d'un pauvre petit amateur de musique
.
Vous être trop modeste.

Rappel : ouverts aux commentaires dans le sous-forum France Musique, « Tapage nocturne » de Bruno Letort & « L'Expérimentale » par François Bonnet & La contemporaine.

Curly 

Curly

199
Répondre en citant  
Hank Levy & Don Ellis - Dim 11 Aoû 2019, 10:32

Les interludes de ce message venaient de France Musique  - Retour de plage par Thierry Jousse, consacré au label MPS. Un programme très hétérogène, avec des pièces de qualités diverses... mais,

Une pièce de l'orchestre Francy Boland/Kenny Clarke, thème de Gary McFarland arrangé par Francy Boland, "Un graso de areia" (1968) [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/15951-02.08.2019-ITEMA_22119270-0.mp3" debut="50:18" fin="54:55"]  
Suivi de George Duke en 1971, "Au right" [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/15951-02.08.2019-ITEMA_22119270-0.mp3" debut="67:11" fin="70:29"]  
Et 
Hank Levy, "Whiplash" (1973) par l'orchestre de Don Ellis [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/15951-02.08.2019-ITEMA_22119270-0.mp3" debut="70:29" fin="74:52"]  
Le compositeur et arrangeur Hank Levy écrivit régulièrement pour Don Ellis. L'utilisation de rythmiques complexes ouvrait de vraies perspectives de renouvellement dans l'écriture pour orchestre. L'orchestre de Don Ellis, c'était, au fil des ans, l'utilisation de deux batteurs en plus des percussionnistes, d'un quintette de cuivres, et d'un quatuor à cordes électrifié, en plus des cuivres habituels de l'orchestre de jazz. Sans compter que sa trompette, en plus d'être parfois électrifiée (et ce dès 1967, avant Miles Davis) était conçue pour jouer les quarts de tons.
Quant à Hank Levy, il a aussi fourni des partitions pour Stan Kenton, qui les joua avec sa lourdeur habituelle. Ces pièces sont bien mieux interprétées lorsqu'elles sont dirigées par Hank Levy lui-même, à la tête de l'orchestre de l'Université de Towson, où il enseignait. Cet orchestre a enregistré dans les années 70 et 80 plusieurs disques. Les meilleurs sont "2 + 2 = 5" (1975), "Jazz '76" et un double album de 1977 sans titre. Seul celui de 76 peut s'écouter sur Youtube.
Le rythme de "Whiplash", c'est du 7/4 alterné avec du 14/8.
Un autre exemple, "Chain Reaction" (1972) en 13/8  


Plus compliqué, mais plus court, "Bulgarian Bulge", écrit par Don Ellis, d'après un disque de musique folklorique que lui avait envoyé un pianiste bulgare, Milcho Leviev, qui se retrouva illico engagé dans l'orchestre. Le rythme de cette pièce est tout simplement du 33/16. 



Dans un précédent message se trouvait déjà "Open Wide", dont la caractéristique était de plaquer en douceur une mélodie brésilienne sur une rythmique hindoue, d'où le titre.

Philaunet 

Philaunet
Admin

200
Répondre en citant  
La cinquième de Beethoven - Dim 17 Nov 2019, 11:20

Petit problème de réveil ?



Repérée dans les choix musicaux de Ken Loach (cf. Ken Loach intime) et joliment commentée par le présentateur et compositeur Michael Berkeley.

Philaunet 

Philaunet
Admin

201
Répondre en citant  
Arthur Grumiaux (1921-1986), sonate pour violon n°1, JSB - Jeu 02 Jan 2020, 12:21



Bach - Violin Sonata No. 1 in G minor, BWV 1001, Arthur Grumiaux.

Contenu sponsorisé 


202
Répondre en citant  
Re: Le coin de l'écoute musicale -

Le coin de l'écoute musicale     Page 20 sur 24

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22, 23, 24  Suivant

Accueil / Conversatoire & Atelier

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum