-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » Conversatoire & Atelier » Le coin de l'écoute musicale

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24

Accueil / Conversatoire & Atelier

Le coin de l'écoute musicale    Page 24 sur 24

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

231
Répondre en citant  
Frederica von Stade: Torna, torna (Il Ritorno d'Ulisse in Patria) Monteverdi - Sam 24 Avr 2021, 11:10

Dans le captivant numéro de Private Passions de Michael Berkeley consacré à Margaret Heffernan le 18 avril dernier, un choix musical en résonance avec la disparition de son mari dans des circonstances dramatiques : Monteverdi, Il Ritorno d'Ulisse in Patria (non mentionné  dans le descriptif après Nick Bicât ) chanté par Frederica von Stade dans cette version .

Interprétation avec un autre ensemble par la même interprète :



À consulter : texte et traduction dans le livret en pdf pages 47 à 49.

Philaunet 

Philaunet
Admin

232
Répondre en citant  
Henry Desmarest (1661-1741) Vénus et Adonis, Jean-Baptiste Rousseau - Lun 03 Mai 2021, 10:40

Un extrait de "Vénus et Adonis" de Desmarest sur un livret de Jean-Baptiste Rousseau, tiré du numéro d'Arabesques Christophe Rousset : claveciniste et chef d’orchestre (3/5) du 14 avril 2021. [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16305-14.04.2021-ITEMA_22635826-2021M26222S0104.mp3" debut="76:26 fin="81:41"]

Le coin de l'écoute musicale - Page 24 Scre1767
Venus & Adonis. Henry Desmarest (1661 - 1741)

Philaunet 

Philaunet
Admin

233
Répondre en citant  
Le quatuor en fa majeur de Ravel par le quatuor Ébène, choisi par le guitariste Miloš Karadaglić - Dim 06 Juin 2021, 13:17

Guitarist Miloš on musical journeys and heavenly voices le 15 mai 2021 (8 days left to listen) : dans ce programme le guitariste monténégrin diffuse une transcription pour harpe d'une pièce de Philip Glass à laquelle succède le 2e mouvement du quatuor de Ravel.

Tout dans l'émission "Inside Music" [1h55] est pensé et émaillé de réflexions profondes sur l'art, la musique, les langues, l'histoire. Un cadeau offert par la BBC, mentionné une première fois dans Voix du printemps Ven 04 Juin 2021.



Ravel Quartet in F Major Quatuor Ébène.

Philaunet 

Philaunet
Admin

234
Répondre en citant  
Bernhard Gander et la contrebasse heavy metal - Mar 08 Juin 2021, 11:27

Le premier numéro du diptyque "Transition" dans l'émission de musique actuelle de WDR3 faisait entendre en introduction une pièce de 2019  de l'Autrichien Bernhard Gander (* 1969), "Take Five for Three (2019) für Kontrabass und 2 Schlagzeuger" (contrebasse Paul Cannon), mélange de jazz et de Heavy metal selon le présentateur Johannes Zink.  

La pièce n'étant pas disponible en ligne, pour avoir une idée de la musique de Bernhard Gander où la contrebasse a un rôle prépondérant, voir par exemple :


Bernhard Gander Soaring souls Autre interprétation avec les mêmes musiciens, Bernhard Gander - Soaring Souls - Ensemble Intercontemporain sept. 2020

Curly 

Curly

235
Répondre en citant  
Charles Mingus (1964, 1974, 1975) et un concert de Max Roach (1967) en intégralité mais pas dans Les légendes du jazz - Ven 11 Juin 2021, 18:05

Charles Mingus & Max Roach
Des points communs entre ces deux musiciens, leur colère, leur engagement politique. Toutefois, même si le batteur reste un musicien exceptionnel, il demeure en deçà de Mingus en tant que compositeur et leader.

Charles Mingus :
Deux enregistrements de Radio Bremen publiés récemment. Les 4CD sont entièrement disponibles sur la chaîne YouTube du musicien.
Les deux concerts sont magistraux. Ils appartiennent à deux périodes où le groupe de Mingus atteignit des sommets.
D’abord en 1964, avec cette tournée européenne qui fut copieusement enregistrée, et qui se termina par le décès brutal d’Eric Dolphy. Le programme ne comprend qu’une poignée de pièces, dont certaines avoisinent la demi-heure : So Long Eric, Meditations On Integration, Parkeriana, et Fables of Faubus.
Le concert de 1975 fait suite à la publication des deux enregistrements en studio Changes One & Two, un des derniers du contrebassiste, et un des meilleurs.
Le groupe de 1964 :
Johnny Coles, trompette
Eric Dolphy, saxophone alto, clarinette basse, flute
Clifford Jordan, saxophone ténor
Jacky Byard, piano
Danny Richmond, batterie

Le groupe de 1975 :
Jack Walrath, trompette
George Adams, saxophone ténor & chant
Don Pullen, piano
Danny Richmond, batterie

                                                                                    
Hommage à Harry Carney, saxophone baryton de l'orchestre de Duke Ellington de 1927 à 1974.

Autre publication récente, l’intégralité du concert à Carnegie Hall du 19 janvier 1974.
Au départ il existait un enregistrement disponible sur le label Atlantic comprenant les deux dernières pièces du concert, deux pièces d’Ellington s’étendant sur une vingtaine de minutes, C Jam Blues, et Perdido.
Là aussi, le contenu du concert est disponible en CD, et sur YouTube .
La présence de musiciens invités dans la seconde partie fait perdre quelque peu la cohérence du groupe. Mais il reste la première partie, qui était demeurée inédite jusqu'à présent : un sommet.
Ces invités ont pour la plupart fait partie de précédents groupes de Mingus.
Avec toujours Don Pullen, George Adams, Danny Richmond, et
Hamiet Bluiett, saxophone baryton
Mais aussi John Faddis, trompette,
Charles McPherson, saxophone alto
John Handy, saxophone alto & ténor
Rahsaan Roland Kirk, saxophone ténor

Max Roach
Les Légendes du jazz sur France Musique diffusent le 12 juin le concert donné le 19 mai 1967 au studio 104 de la Maison de la Radio, mais  tronqué d’une demi-heure.
Abbey Lincoln (chant)
Johnny Griffin (saxophone ténor)
Maurice Vander (piano)  
Gilbert Rovère (contrebasse)
Max Roach (percussions)
Voici le lien pour télécharger la version complète d’une heure vingt cinq minutes, sans coupure ni bavure, il suffit juste de copier/coller le lien suivant :https://www.mediafire.com/file/4sr0ficip6nw19h/Jazz_vivant_%2528Andr%25C3%25A9_Francis%2529_-_Max_Roach_et_Abbey_Lincoln_au_Studio_104_%252819-05-1967%2529.mp3/file



Dernière édition par Curly le Lun 28 Juin 2021, 14:42, édité 1 fois

Curly 

Curly

236
Répondre en citant  
Martial Solal - Chick Corea - Thelonious Monk - Mar 22 Juin 2021, 19:22

Bienvenue dans le monde plat des platitudes.

Bienvenue dans le monde plat de France Culture.
L'Invité(e) des Matins > Épisode : Réussir son déconfinement.
Oui, comment le réussir ? Faut-il sortir de chez soi ? Passer par la porte ? Par la fenêtre ? Par les égouts ?
Avec comme invités, le virologue de service et l’épidémiologiste de garde, qui les pauvres, doivent répéter qu’on sait pas trop ce qu’il y a dans l’avenir, mais que ça a l’air d’aller mieux en été, et que si on est vacciné on est bien plus protégé que si on l’est pas, et blablabla, et bliblablou, et blublublu… et pis les variants, eh oui les variants, faut faire gaffe aux variants.
Comme la suite de la journée enferme les auditeurs dans des conteneurs pleins de rêves radiophoniques – filo de la baffe, pour rester dans l’actu des baffes – chroniques de vides, promos à gogos, les derniers rebondissements de l’affaire Omar m’a tuer – la Une du journal, cela va de soi -, le monde impitoyable d’Amazon, foot, marxisme, et émissions cultureuses en direct et approximativement produites... et quarante six millième émission écolo avec l’inévitable Cyril Dion.
Ras l’assiette, ras la cuillère, ras le bol.
En toute logique, et la logique est toujours implacable, il convient de renvoyer à quelques nouveautés YouTube sans aucun rapport avec la programmation de France Culture. Logique.

1- Miracle ! Un alboum de Martial Solal made in Japan en 1970 environ, et totalement introuvable jusqu’à quasiment ce jour. Son nom, « Les feuilles mortes ».

                                                                    
                                                                    
2- Un concert de Chick Corea avec la première mouture de son groupe Return to Forever en 1972 à Stockholm : Joe Farrell, Airto Moreira, et Stanley Clarke. Juste un petit défaut, un trou de quelques secondes à la 41mn.

                                                                   

2- Toujours Chick Corea, toujours Return to Forever, mais en 1983, et au Japon. Avec Stanley Clarke, et Al Di Meola et Lenny White.

                                                                    

                                                                    

3- Martial Solal & Niels Henning Ørsted-Pedersen - Live at Berliner Jazztage 1976

                                                                    

4- Thelonious Monk le 23-02-1964 à la Maison de l’ORTF.

                                                                    

A suivre dans les Matins de France Culture, « la tentation de l’auto-confinement ». Une allusion à peine voilée à la ligne éditoriale de la station.

Philaunet 

Philaunet
Admin

237
Répondre en citant  
Pour les amateurs de trompette : Dmitri Shostakovich - Concerto for Piano and String Orchestra No 1 - Mer 30 Juin 2021, 11:28

Déjà mentionné dans le fil "Arabesques" du sous-forum France Musique, le numéro Martha Argerich (1/5) , où l'on pouvait entendre en fin d'émission avec les commentaires de François-Xavier Szymczak : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16305-07.06.2021-ITEMA_22692048-2021M26222S0158.mp3" debut="76:32 fin="83:18"]

Le coin de l'écoute musicale - Page 24 Scre1803

À retrouver sur YouTube



Philaunet 

Philaunet
Admin

238
Répondre en citant  
Guy Ropartz (1864-1955) - Lun 13 Sep 2021, 10:54

De 1h49 à 1h54 du fichier : "Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches" (2/5) , Arabesques de François-Xavier Szymczak le 27 octobre 2017 :

Guy Ropartz,
4 poèmes d'après l'Intermezzo de Heine :
Pourquoi vois-je pâlir la rose parfumée
José Van Dam, Jean-Philippe Collard
ALBUM : José van Dam interprète des mélodies françaises LABEL : EMI


Pour une version plus récente : France Musique le samedi 1 avril 2017, Session studio "Guy Ropartz | ''Quatre Poèmes d'après l'Intermezzo d’Heinrich Heine'' - III - par Anas Seguin et Thibaud Epp"

Le coin de l'écoute musicale - Page 24 Scre1831
Pourquoi vois-je pâlir la rose parfumée? 

Pourquoi vois-je pâlir la rose parfumée?
Dis-moi, dis-moi, ma bien-aimée,
Dis-moi pourquoi !
Pourquoi, dans le gazon touffu, les violettes,
Si fraîches d'habitude, ont-elles aujourd'hui
Un air d'ennui?
Pourquoi le chant des alouettes
Si nostalgiquement meurt-il par les chemins ?
Pourquoi s'exhale-t-il des bosquets de jasmins
La funéraire odeur qui sort des cassolettes?
Pourquoi, semblable au feu suprême d'un flambeau
Qui s'éteint, le soleil à l'horizon sans borne
Jette-t-il un éclat moins ardent et moins beau ?
Pourquoi la terre entière est-elle grise et morne
Comme un tombeau?
Pourquoi suis-je si las, si triste et si malade ?
Ma chère bien-aimée oh! dis-le, dis-le moi,
Si tu, trouves encore un mot qui persuade,
Dis-moi pourquoi tu m'as abandonné?
Pourquoi ?

Philaunet 

Philaunet
Admin

239
Répondre en citant  
''Ach, dass ich Wassers gnug hätte'' - Sam 02 Oct 2021, 13:43

Dans l'émission de SWR2 Alte Musik du 03/12/2020 qui présentait les parutions de CD, Doris Blaich  proposait en 2e illustration musicale :

Johann Christoph Bach,  Lamento: Ach, dass ich Wassers gnug hätte
Damien Guillon (Countertenor) / Café Zimmermann /(Alpha 626)

Le coin de l'écoute musicale - Page 24 Scre1851

Ici une interprétation de concert avec le contreténor Christopher Lowrey :



Ach, daß ich Wassers gnug hätte in meinem Haupte,
und meine Augen Tränenquellen wären,
daß ich Tag und Nacht
beweinen könnte meine Sünde.
Meine Sünden gehen über mein Haupt,
wie eine schwere Last
sind sie mir zu schwer worden,
darum weine ich so,
und meine beiden Augen fliessen mit Wasser,
meines Seufzens ist viel,
und mein Herz ist betrübet,
denn der Herr hat mich voll Jammers gemacht,
am Tage seines grimmigen Zorns.

Lament
O, that I had water enough in my head
and my eyes were wells of tears,
so that night and day
I could lament my sins.
My sins overwhelm me;
Like a heavy burden,
they have become too painful
and so I weep,
and my eyes flow with water.
My sighs are many;
my heart is afflicted:
Thus the Lord has made me full of lamentations in this day of his terrible wrath.

—text from the Psalms and the  Lamentations of Jeremiah

Copyright 2016 Voices of Music

Contenu sponsorisé 


240
Répondre en citant  
Re: Le coin de l'écoute musicale -

Le coin de l'écoute musicale     Page 24 sur 24

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24

Accueil / Conversatoire & Atelier

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum