-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Crater Impact SE
Voir le deal
68.97 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes)

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28 ... 32  Suivant

Accueil / France Culture

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes)    Page 27 sur 32

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

261
Répondre en citant  
Radio et direction monomaniaques - Lun 06 Juil 2020, 09:45

La dérive militante de France Culture se poursuit en été, exemple cette soirée du lundi 6 juillet successivement :

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1268

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1269

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1270
En 1980 [Françoise Héritier] devient directrice d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales. Son champ de recherche sociale porte notamment sur la domination masculine, les systèmes de parenté et la prohibition de l'inceste.

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1271
La vie et l’œuvre de cette grande romancière et intellectuelle américaine ne parlent que de cela : être noir aux Etats-Unis, l’esclavage  et le  racisme  au  cœur  de  la  société  et  de  l’identité  américaine. Retour sur une œuvre terriblement contemporaine.

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1272
Avignon 2020 |Edna O Brien est allée à la rencontre au Nigéria de jeunes lycéennes rescapées des enlèvements de Boko Haram. Elle en a ramené un texte dans lequel elle fait entendre la voix d’une seule jeune fille, Miriam, symbole de toutes les jeunes filles violentées et séquestrées par par les djihadistes.

En début d'après-midi on aura eu :

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1273
Lena travaille dans le centre d’appel d’une grande mutuelle d’assurance. Depuis l’intervention d’une société de conseil en management, les conditions de travail s’y sont terriblement dégradées, en même temps qu’est apparue une optimisation maximale de tout. Alors, Lena a claqué la porte.

Le matin :

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1274
Pour ouvrir la semaine "Un rêve d'Avignon", la cantatrice américaine Barbara Hendricks lira une adaptation de "Girl", le roman d'Edna O'brien. Entretien avec une artiste engagée.

On attend "avec impatience" le nom de la personne invitée pour  "Les Masterclasses émission du lundi 06 juillet 2020"...

Bref, une radio dont l'ouverture ressemble plutôt au champ de vision d'un cheval avec œillères et qui ne dissimule pas son entreprise militante.

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1275

*******************

Récapitulatif hebdomadaire : 22 contributions du lundi 29 juin au dimanche 5 juillet 2020 (semaine 27)

Philaunet 

Philaunet
Admin

262
Répondre en citant  
Pas de répit en été, France Culture toujours plus militante politique - Ven 10 Juil 2020, 14:57

En Une de la page d'accueil les deux premiers sujets, mais non, pas du tout obsessionnels féminisme/discrimination :

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1295

et au programme du jour (entre autres...) :

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1296

Puis deux sujets suivants, pas du tout obsessionnels anticapitaliste/"colère" sociale :

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1294

La Une de France Culture ou celle d'un journal politique d'extrême-gauche, quelle différence ?

Philaunet 

Philaunet
Admin

263
Répondre en citant  
Ça gaze pas - Mer 15 Juil 2020, 15:35

Relever le féminisme militant comme sujet quotidien d'émissions n'est pas sexiste, contrairement à ce qu'un certain NicoMar calomniateur laisse entendre :

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1306

Une émission qui ne risque pas de souffrir d'un excès de  contradictoire et de nuance...
Par Olivia Gesbert et Maylis Besserie. Avec Laure de Clermont-Tonnerre, réalisatrice des épisodes 5 et 6 de Mrs America, Iris Brey, critique de cinéma, essayiste qui a signé Le regard féminin, une révolution à l'écran (Editions de l'Olivier, 2020), et Sandra Laugier, philosophe, professeure à l'université Paris I Sorbonne, spécialiste du féminisme et de l'éthique du care au cinéma, elle signe Nos vies en séries (Flammarion, 2019).

Autre sujet à la Une du jour avec la photo d'accueil de grande dimension (l'habitude des 150 x 200 du métro parisien ?) :

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1307

Pauline Petit : La jeune garde d'Avignon
2014 : Emma Dante, "Le Sorelle Macaluso""Je ne fais pas un théâtre politique, parce que je ne parle pas de Berlusconi ni de faits divers, mais j'ai mis en acte des dénonciations sociales. Mon théâtre concerne la barbarie du monde", affirme la metteure en scène italienne Emma Dante
Le théâtre politique n’est pas un oxymore pour France Culture.

Et toujours sur la page d’accueil, annoncé par une date anniversaire (les dates ont bon dos...) :
Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1308

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1309

Sur d'autres radios européennes, on nous donne à entendre des volcanologues, des ingénieurs, des botanistes, des agricultrices, des sculptrices sur verre, des couturières, des juristes, des orfèvres, des astronautes, etc, personnalités féminines qui abordent leur domaine d'excellence avec intelligence, savoir et compétence. C'est très bien.

Philaunet 

Philaunet
Admin

264
Répondre en citant  
Un tour d'esprit toxique - Jeu 16 Juil 2020, 22:24

Saurez vous trouver le point commun de ces annonces d'émissions d'aujourd'hui qui illustrent le tour d'esprit de France Culture ?

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1318

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1319

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1320

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1321

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1322

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1323

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1324

Ne cherchez rien sur le progrès, l'entente, la réussite, sur  la botanique, l'entomologie, l'ornithologie, la géologie, la linguistique, l'architecture, le design, etc. Ces sujets n'intéressent pas la direction et les employés (f/h) qu'elle a recrutés. Et donc ils ne peuvent intéresser la population d'auditeurs...

France Culture, l'ouverture sur le conflit, le dénigrement, la plainte et... l'amour à l'eau de rose (tout plein de cœurs pour NicoMar, évidemment).

Philaunet 

Philaunet
Admin

265
Répondre en citant  
Le catastrophisme, par exemple ? - Mer 29 Juil 2020, 22:01

Comme les créations radiophoniques de France Culture ouvrent l'esprit et affranchissent  d'un quotidien anxiogène ! Une sacrée concurrence faite aux télés d'information en continu et aux journaux type Nouveau Détective :

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1345

Curly 

Curly

266
Répondre en citant  
Ouverture sur toujours pareil - Ven 31 Juil 2020, 20:38

L’esprit d’ouverture tourne tellement en rond, mais des petits petits ronds, tout pitchounets, que Téléram’ doit suivre toute cette créativité en republiant d’anciens articles. On appelle ça dans le milieu « une mise à jour ».
Donc, « Ayn Rand, écrivaine odieuse et moderne, vue par Xavier de La Porte
Publié le 24/07/17 mis à jour le 27/07/20 »
Mise à jour parce que rediff’ de « Avoir raison avec... », titre que certains trouvent débiles alors qu’ils n’ont pas compris que c’est une invitation, et même plus, à s’immerger (forcément) dans la pensée du penseur au point de ne faire plus qu’un avec.
Mais là y’a un problème, c’est que Ayn Rand, clame le producteur, c’est difficile d’avoir raison avec.
« auteure peu connue en France », mais qui depuis 2017, donc la première diffusion de la série « Avoir raison avec…mais pas trop », a eu le bonheur de remplir la grillade de France Trucutre de long en large et en travers. Ce qui explique l’urgence de rediffuser cette série. Parce que l’esprit d’ouverture tourne en rond, de petits petits ronds, tout pitchounets.
Depuis 2017, il y a eu, dans le désordre. Vous mettrez l’ordre chronologique vous-même, j'ai pas le temps ni l'envie, et puis vous non plus en fait, alors faites rien.
- Des nouvelles d'Ayn Rand
LES NOUVELLES DE L'ÉCO
LE 04/01/2019
- " La grève" d'Ayn Rand
DEUX MINUTES PAPILLON
LE 13/06/2017
- PENSER L'ÉCONOMIE AVEC...
Épisode 5 : Ayn Rand
ENTENDEZ-VOUS L'ÉCO ?
LE 04/01/2019, rediffusé LE 08/05/2020
- QUATRE FEMMES PHILOSOPHES PRENNENT LA PAROLE
Épisode 2 : Le cas Ayn Rand
LE JOURNAL DE LA PHILO
LE 12/11/2019
- PHILOSOPHIE DE LA GRÈVE
Épisode 3 : Ayn Rand, les libéraux font de la résistance
LES CHEMINS DE LA PHILOSOPHIE
LE 08/01/2020
- Portrait d’une femme capitale
LE JOURNAL DE LA PHILO
LE 31/01/2018
« Haïe ou adorée, fascinante en tout cas, Stéphane Legrand fait le portrait de cette femme à la pensée mythique : Ayn Rand.»

Pourquoi Ayn Rand est-elle ainsi mise en valeur sur l’antenne depuis trois ans ? Parce que, même si elle est très critiquée, c’est une femme, et une femme d’influence, donc hop, on mouline. Si Ayn avait pensé pareil mais s’était appelée Burt, il aurait été l’équivalent de zéro minute d’antenne d’esprit d’ouverture.

Extrait de l’entretien-promo téléramesque : « ce qui me fascine avec Ayn Rand, c’est comment je peux me taper 1 500 pages d’un truc qui me dégoûte. », puis, un peu plus loin, «  je suis dégoûté face à cette pensée, mais c’est à la fois agaçant et intéressant de lire quelqu’un avec qui on n’est pas d’accord. »
D’accord, mais entre n’être pas d’accord et être dégoûté, il y a un pas, et ce pas n’est pas franchi. Quand on est pas d’accord = on est dégoûté, donc. Tout en finesse.
Et comment peut-on lire, dans l’hypothèse où elles ont été lues, 1500 pages qui dégoûtent ?

« Même si la vie sexuelle de ses personnages commence souvent par des viols, ses figures féminines sont très puissantes. Elle est fondamentalement antiraciste, et hyper athée. Tout en étant capitaliste et anti-socialiste, elle partage donc des idées défendues par la gauche ! C’est perturbant. »
Il faut s’en remettre mon gars. Les gens n’ont pas forcément une pensée aussi simpliste que celle de certains.

Mais quand même, bravo pour la contorsion qui achève de mettre le producteur dans la droite Ligne Générale : elle dit quelque chose de notre époque !
« cette penseuse dit aussi quelque chose de la période qu’on vit en France. Macron, bien-sûr, n’est pas randien, mais Ayn Rand, à sa manière, n’est ni de gauche, ni de droite. »
Bravo, car c’était pas facile.

« ses théories un peu effrayantes sont trop utopiques pour qu’on ait quelque chose à en craindre ! » Ouf ! On a eu chaud. Finalement, Ayn Rand, qui aurait mieux fait de s’appeler Burt, est inoffensive !
Nous allons tous pouvoir dormir comme des bébés cette nuit. Merci. Et bonne nuit.

Philaunet 

Philaunet
Admin

267
Répondre en citant  
Icône anti-capitaliste (what else?) - Ven 07 Aoû 2020, 13:03

France Culture se devait de rendre hommage à une personne qui incarne son idéologie et qui a donc été souvent invitée à l'antenne, tout comme sa fille, icône d'aoc, le magazine privé de Bourmeau/Bourgois (des émissions de la radio publique "La Suite dans les idées"/"Avis critique").

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1356

Le Point du 07-08-2020 :

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Bs10

Dans la famille Stiegler le 03-03-2019

Philaunet 

Philaunet
Admin

268
Répondre en citant  
''Femmes'', sinon autre chose sur France Culture ? - Jeu 13 Aoû 2020, 08:39

. La rédactrice de cette annonce, en soi ridicule, n'est même pas capable d'orthographier le nom "Scylla". Tout un symbole du niveau de la station dont la communication est confiée à des jeunes au savoir indigent mais au militantisme féministe exacerbé.

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1366

Philaunet 

Philaunet
Admin

269
Répondre en citant  
Féminisme et sexualité féminine, what else sur France Culture ? - Mer 19 Aoû 2020, 13:17

Les deux premiers sujets côte à côte sur la page d'accueil hier :

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1373

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1374

Ce que le féminisme militant fait à la radio culturelle...

Philaunet 

Philaunet
Admin

270
Répondre en citant  
''À l'aune de questions de sociétés''... - Lun 24 Aoû 2020, 15:04

La radio associative Paris-Féminisme vous informe de son programme du lundi (voir aussi plus haut dans ce fil n° 263, 268 & 269) :

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1386

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1387

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 27 Scre1388

Affaires culturelles Le 24/08/2020 :
Maïmouna Doucouré sur le processus de création d'une oeuvre jeune à caractère autobiographique (...) "Mignonnes".
Dans Affaire en cours, Marie Sorbier et son invité interrogent à l'aune de questions de société un objet culturel dans l’actualité.
Aujourd'hui, le film "Tout simplement noir" de Jean-Pascal Zadi et John Wax en compagnie de la journaliste, militante antiraciste et féministe française Rokhaya Diallo.

Le programme de 22h15 n’est pas encore connu, l'employée vient de faire un appel à idées sur Twitter.

*******************


Récapitulatif hebdomadaire :
21 contributions du lundi 17 au dimanche 23 août 2020 (semaine 34)

Philaunet 

Philaunet
Admin

271
Répondre en citant  
Peut-on réparer France Culture ? - Mer 02 Sep 2020, 09:36

À France Culture, le préfixe obligatoire à tout titre ou discours, c'est "re". Il y a chaque jour quelque chose à "re" + verbe de votre choix.  Redessiner, réinventer, refonder, reconstruire, rebâtir, recomposer, repenser, etc, et re-etc.

Un des verbes qui illustrent le discours formaté (penser, c'est trop dur) de la station, c'est "réparer". Tout, absolument tout, est à réparer, avec une seule exception, France Culture qui est l'Excellence même et qui ne souffre donc d'aucun défaut, comme ce forum le montre quotidiennement.

Ainsi, avec beaucoup de modestie, une employée de la station du 16e arrondissement de Paris posait le 31 août pour la énième fois cette question qui préoccupe chacun : "Peut-on réparer la mondialisation ?" [Entendez-vous l'éco ?]

L'impression à la lecture des programmes depuis 3 à 5 ans ? Un radotage permanent. Un jour sans que la réinvention de la démocratie ne se pose n'est tout simplement pas possible au 116 avenue du Président Kennedy.  Qui s'en soucie ? À vrai dire, peu de monde. Le problème est l'accaparement de ressources publiques pour diffuser des appels militants de toutes sortes en empêchant les personnalités intéressantes d'avoir accès au micro de la station culturelle.

Les bureaux de France Culture sont autant de cages où des employés tournent sans cesse en rond comme des hamsters. Et l'auditeur est convié à admirer ce "spectacle"...

Contenu sponsorisé 


272
Répondre en citant  
Re: Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) -

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes)     Page 27 sur 32

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28 ... 32  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum