-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -25%
TV LED 55″ 4K UHD 100Hz – SONY KD55X89J ...
Voir le deal
599.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes)

Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32  Suivant

Accueil / France Culture

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes)    Page 31 sur 32

Bas de page ↓   

munstead 


301
Répondre en citant  
Re: Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Dim 07 Nov 2021, 17:35

C'est un détail, mais assez significatif quand même du sérieux des responsables des textes de présentation d'émissions de FC.
FC nous dit qu'Albert Camus était au volant d'une Facel Véga, voiture de très grand luxe de l'époque, lors de l'accident.
En réalité elle était conduite par Michel Gallimard, son éditeur, qui fut gravement blessé dans l'accident et mourra de ses blessures quelques jours plus tard. C'est de notoriété publique, c'est dans les rapports de police, depuis le premier jour.
Pourquoi imaginer, écrire, une contre-vérité ? Parce que cela semble plus "vendeur" de présenter Camus, le philosophe, le moraliste engagé, au volant de l'équivalent français d'une Rolls-Royce de l'époque ? Vieux règlement de compte de sartriens encore en poste ?  Wink

Philaunet 

Philaunet
Admin

302
Répondre en citant  
Elle coche toutes les cases - Jeu 11 Nov 2021, 14:04

Pour une icône, c'en est une : combien de dizaines de fois a-t-elle été invitée au micro de France Culture ? Quelles sont les raisons de cette bienveillance à part les pressions amicales de l'éditeur, partenaire informel de ce publi-entretien ? Le féminisme [un engagement féministe qui la poussa en 1974 à créer le Centre d’études féminines de l’université de Vincennes] ? La passion pour la psychanalyse lacanienne [Pour moi, la psychanalyse a une importance immense, comme Homère et la Bible] ? Le combat, la lutte [c’est une guerrière à la voix douce qui n’a toujours eu qu’un leitmotiv : résister] ? Extraits du portrait hagiographique publié dans  le numéro de Télérama du "13/01/07 mis à jour le 08/12/20".

Et invitation de ce 11 novembre 2021.
Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 31 Scre1905

Philaunet 

Philaunet
Admin

303
Répondre en citant  
Une nouvelle couche avec l'amie de la station - Lun 15 Nov 2021, 08:17

Le féminisme pour changer :

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 31 Scre1915

Sinon, aux dernières nouvelles, la majorité des décédés du covid sont des hommes et la plupart des personnes ressentant des effets secondaires sévères de l'injection pfizer, ou d'une autre marque, sont de jeunes hommes. Un mot sur ce phénomène, France Culture ? Non, car par dogme, "les femmes" sont les victimes et les oubliées en tous domaines.

Philaunet 

Philaunet
Admin

304
Répondre en citant  
Le féminisme n'est pas un sujet obsessionnel à France Culture, c'est le seul sujet - Lun 22 Nov 2021, 15:22

Le féminisme n'est plus un sujet obsessionnel, c’est le seul sujet de la station décliné sous diverses formes. Ce 22/11/2021 après une semaine de séries féministes matins et soirs, on commence avec Annie Ernaux "la mère de l’autofiction sociologique contemporaine et (...) écrivaine féministe déterminante".

Plusieurs cases sont cochées dans la présentation : "Qu'il s'agisse de relater son avortement clandestin, d'interroger sa condition de femme, de réfléchir à sa trajectoire de transfuge de classe (...)"

"Annie Ernaux est aussi reconnue comme une écrivaine féministe qui a toujours cherché à décortiquer la domination masculine et à comprendre les enjeux de la condition féminine. En racontant son avortement, en analysant sa situation de mère de famille ou en scrutant son propre désir sexuel, elle dote les femmes de récits et de représentations inédites.".

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 31 Scre1932

L'aération à France Culture, elles ne connaissent pas. Ouvrir les fenêtres sur du nouveau, par exemple sur l'art, l'esthétique, les sciences de la nature stimulant la curiosité, les mathématiques, etc ? Non, la Direction vit en circuit fermé dans un air vicié. Et c’est le modèle proposé aux auditeurs. Sauve qui peut à l'air libre !

Philaunet 

Philaunet
Admin

305
Répondre en citant  
Psychanalyse toute(s) - Sam 27 Nov 2021, 20:12

Il n'est pas difficile d'énumérer les quelques sujets qui tournent en boucle sur France Culture sous la super structure de l'inégalité supposée de toute la construction sociale actuelle et passée : le féminisme assumé ou sous-entendu dans toutes sortes de programmes ; l'oppression économique (= "À bas le capitalisme !") ; l'exploitation des animaux et de la nature ; le développement personnel (pour guérir des traumas infligés par des méchants) dont la psychanalyse est une branche très vivace à France Culture, apparemment du fait d'une connaissance intime du sujet par nombre d'employés.

Il ne faut donc pas s'étonner de retrouver régulièrement la psychanalyse au menu de nombre d'émissions avec en invitées vedettes, les Fleury et Roudinesco, par exemple.

Ce 27/11/2021, c'est le sociologue militant de gauche de la station, S. Bourmeau qui s'emparait du sujet (= d'un livre pour en faire la promotion commerciale) sous le titre Et si l'inconscient souvent variait ?

Le sujet est posé avec ce qu'on hésite à appeler de la limpidité : "Un ouvrage qui emboîte résolument le pas de Norbert Elias et vise à réinscrire l’inconscient dans des processus de longue durée autant qu’à historicisme toutes les catégories psychanalytiques". La langue française dans La Suite dans les idées, une norme à déconstruire !

En conclusion : "L'historien Hervé Mazurel est rejoint en seconde partie, la réalisatrice, scénariste et psychanalyste Mathilde Girard."

La psychanalyse à France Culture dans ce forum, (sélection) :

Philaunet 

Philaunet
Admin

306
Répondre en citant  
La céramique touchée, mais pas coulée, par la sociologie à France Culture - Lun 06 Déc 2021, 13:11

Il ne faut pas s'attendre à ce qu'un art soit présenté comme source de joie esthétique à France Culture, tout phénomène matériel ou immatériel ne peut avoir qu'une seule et unique interprétation : son utilité. L'utilitarisme contemporain et la sociologisation stérilisent tout ce qui en est la cible.

Voici donc La vie sociale de la céramique du 03/12/2021 où un certain Thomas Golsenne, maître de conférences en histoire de l’art à l’Université de Lille, se plie volontiers au diktat de l'intervieweuse : considérer le sujet d'histoire de l'art, la céramique, comme "un objet sociologique".

Le descriptif est d'une médiocrité sans pareille sur un tel sujet. Une phrase prise au hasard : "On peut voir dans la qualité du matériau, la qualité de la technique, un choix culturel qui trouve un écho avec d’autres choix culturels de différentes sociétés.".

Et un paragraphe dont la clarté ne crève pas les yeux : "La céramique est une pratique universelle qui existe dans les traditions japonaises et chinoises et qui peut être comparée à celles développées en Europe. La céramique est un des arts où se cristallise cette opposition en Occident ; ou au contraire une absence de distinction, comme au Japon ou en Chine."

Le mal : la séparation ; le bien "dépasser l’opposition occidentale" ("la céramique sert en partie à remettre en cause cette distinction"). Cela fait au moins vingt ans que règne l'idéologie diffusée par France Culture selon laquelle la fusion, le cross-over, l'indistinction, le métissage, etc, sont la bonne manière de voir le monde en tous domaines, vision qui s'incarne aujourd'hui avec le culte de la "non-binarité".

Conclusion : "L'exposition révèle également que les catégories : art, artisanat, fonctionnel, esthétique, sont remis [sic] en cause en observant les objets qui dialoguent entre eux".

Du superbe français pour un esprit de grande qualité... Quelle misère !

Les Flammes - L'Âge de la céramique Du 15 octobre 2021 au 06 février 2022. La page du site contient quatre podcasts dont le dernier est celui de Thomas Golsenne qui, après une minute, sort déjà Saint Latour de sa boîte à concepts fumeux.

Comme on aimerait, à la place, entendre des artisans parler de leurs parcours et de leurs activités comme dans Living National Treasures mentionné dans le billet de ce forum ''Living National Treasures'', du grand art radiophonique . Mais ça, France Culture ne le fera jamais, elle risquerait de ne pas entendre le discours qu'elle attend.

Philaunet 

Philaunet
Admin

307
Répondre en citant  
La fête révolutionnaire - L’importance politique du plaisir - Dim 06 Fév 2022, 07:27

"Faire la fête" grand sujet de France Culture, revendication majeure des employées, qui trouve aujourd'hui son héros en l'ami des Enthoven/van Reeth, Michaël Foessel, invité pour faire la promotion de son livre dans l'émission La Grande Table idées [01/02/2022].

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 31 Scre1998

Titre de l'émission : "Le plaisir comme force révolutionnaire ?". L'idéologie des rebelles de pacotille de France Culture en un seul titre...

Le pouvoir politique du plaisir (car toutépolitik) : "Le philosophe Michaël Foessel montre le pouvoir politique du plaisir, des occupations joyeuses d'usines à la colère suscitée par la fermeture des théâtres et des bars lors des confinements." & "le plaisir a une vraie valeur politique. Il permet au discours de rejoindre le réel." & "L’importance politique du plaisir s’est rappelée à nous avec les manifestations des gilets jaunes, notamment dans leur manière de détourner les ronds-points pour en faire des lieux conviviaux"

L'hédonisme + la politique de gauche = bien  :"Le plaisir devrait donc redevenir un enjeu pour la gauche" (pas un jour à France Culture sans un appel à renouveler "la gauche").

La subversion et l'anti-capitalisme (de façade, il faut bien consommer...), un idéal promu allègrement tous les jours sur la radio publique : "le plaisir et la joie ont le pouvoir de subvertir l’ordre établi. Un pouvoir de subversion et d’émancipation du plaisir qu’il faudrait réhabiliter aujourd’hui, à l’heure où le capitalisme prétend avoir formaté notre bonheur."

France Culture et ses mantras politiques pour ados attardés !

Curly 

Curly

308
Répondre en citant  
Zézette Obsession - Jeu 03 Mar 2022, 14:51

Connaissez-vous l'Origine du monde ?
A mon avis, non. C'est donc pour cette raison que ces programmes ont été pensés. Et comme vous avez la mémoire courte, certaines têtes pensantes, véritables bittes de la pensée con & néanmoins temporaine ont pensé à vous pour que vous ne l'oubliiez jamais.
(Accessoirement, le cul, c'est bon pour l'audimat, et en plus c'est culturel. N'oubliez jamais, dans culturel, il y a cul, mais aussi turel, ce qui n'est pas rien.)

                                                                                Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 31 1276

                                                                                Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 31 2176

                                                                                Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 31 3153

                                                                                Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 31 4129

                                                                                Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 31 5106

                                                                               Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 31 6113

                                                                               Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 31 798

                                                                               Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 31 895

                                                                               Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 31 974

                                                                                Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 31 9a10
                                                                               Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 31 Oper1201

Philaunet 

Philaunet
Admin

309
Répondre en citant  
Re: Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Jeu 03 Mar 2022, 21:01

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t735p300-les-sujets-obsessionnels-de-france-culture-et-ses-icones#37685) a écrit:Connaissez-vous l'Origine du monde ?
A mon avis, non. C'est donc pour cette raison que ces programmes ont été pensés. Et comme vous avez la mémoire courte, certaines têtes pensantes, véritables bittes de la pensée con & néanmoins temporaine ont pensé à vous pour que vous ne l'oubliiez jamais.
(Accessoirement, le cul, c'est bon pour l'audimat, et en plus c'est culturel. N'oubliez jamais, dans culturel, il y a cul, mais aussi turel, ce qui n'est pas rien.) (...)
La reproduction si fréquente de ce tableau a surtout à voir avec les deux ou trois messages que les employées de la station martèlent quasi quotidiennement pour affirmer leur féminisme militant.

Il y a aussi le phénomène "je ris de me voir si belle en ce miroir".

Tout cela révèle une immaturité et un conformisme qui irriguent hélas la plupart des programmes de la station dévoyée de sa mission au profit des intérêts privés de ses employées.

Curly 

Curly

310
Répondre en citant  
Parler beaucoup de sujets dont on parle peu, mais souvent - Ven 29 Avr 2022, 15:57

Les nuits spéciales du samedi, des nuits presque d'exception.
Nuit du 24, La sorcellerie dans la France moderne. En voilà une idée qu'elle est bonne !
Déjà, admirons le préposé aux Nuits, dont la voix semble celle d'un élève de 3ème passant son oral du brevet des collèges.
Encore que certains élèves de 3ème aient une élocution plus satisfaisante que celle du préposé. Sur quels critères sont recrutées ces non-voix de radio ? Mystère. En tout cas, pas sur l'expression orale.

Alors la sorcellerie, comme il est dit dans la présentation ultra-scolaire et mortellement chiante du préposé aux Nuits, "on en parle peu". C'est ainsi que justifie le préposé de Nuit le choix du thème de ce 24.
Sauf que sur France Cu, la sorcellerie est un sujet récurrent, qui tourne en rond dans la grille. Notre Voice of The Night a donc fait preuve d'une folle audace. Les producteurs tournent tellement en rond dans un monde étroit que les mêmes sujets reviennent avec une régularité témoignant d'un manque d'idées et d'un souci constant d'entretenir les deux/trois thèmes à la mode qui les travaillent au plus profond de leur Ça et qui nourrissent le besoin de sensationnalisme en œuvre dans la grille quotidienne de la chaîne.

Alors le "on en parle peu", ça donne pêle-mêle :


Culture monde, 12-09-2012, L'esprit magique à l'épreuve de la modernité (3/4) - La chasse aux sorciers

Sur les docks, 26 au 29-12-2011 (redif’ 2001), Esprits, êtes-vous là ? (1/4) : "« Sorcellerie et exorcisme en France – I – La sorcellerie aujourd’hui" , Esprits, êtes-vous là ? (2/4) : "Sorcellerie et exorcisme en France – II : De la sorcellerie à l’exorcisme"

Sans oser le demander, 07-10-2021, Le vaudou est-il sorcier ?

Concordance des temps, 08,02-2020, Les sorcières, haïes, fascinantes

LSD, La série documentaire, 25 au 28-05-2020, Sorcières, Épisode 1 : La chasse aux sorcières, Épisode 2 : Sorcellerie  Épisode 3 : Figures de sorcières, Épisode 4 : Sorcières, nature et féminismes

Les Chemins de la philosophie, 31-01-2020, Profession philosophe, Épisode 58 : Isabelle Stengers, de la science à la sorcellerie

Juke-Box, 09-11-2019, Sorcières : la marque du diable

Les Nuits de France Culture, 10-95-2020, Nuit de la France mystérieuse (redif' 2017), Épisode 7 : Guérisseuses, anthropologues et exorcistes racontent les rituels du bocage
     
Les Nuits de France Culture, 15-03-2016, L'ethnologue Jeanne Favret-Saada raconte la sorcellerie en Mayenne : "J'ai dû me faire désenvoûter"

La Grande table idées, 23-06-2020, Esprits, sorcellerie… Comment filmer l’invisible ?
     
CONFÉRENCES
Le retour des sorcières
LE 03/11/2021

1979 Nuits magnétiques - Le troisième œil 2/5 : Guérisseurs et envoûtements
LES NUITS DE FRANCE CULTURE
LE 04/05/2021

2003 Les nouvelles sorcières américaines : le mouvement Wiccan
LES NUITS DE FRANCE CULTURE
LE 29/01/2021

Archéologie du vaudou
CARBONE 14, LE MAGAZINE DE L'ARCHÉOLOGIE
LE 05/12/2020

2017 Épisode 5 : Le "Dictionnaire des Sorcières" raconté par Grégoire Solotareff
LES NUITS DE FRANCE CULTURE
LE 10/05/2020

1979 Nuits magnétiques - Le troisième œil 2/5 : Guérisseurs et envoûtements
LES NUITS DE FRANCE CULTURE
LE 11/12/2019

Présence des sorcières. Du bûcher à l'écoféminisme
SIGNES DES TEMPS
LE 03/11/2019

La sorcière, icône féministe par Mona Chollet
LE 02/04/2019

1950 Magie et sorcellerie : "Nous avons commencé à voir dépérir tous nos valets et cuisiniers les uns après les autres"
LES NUITS DE FRANCE CULTURE
LE 13/11/2018

SAVOIRS
Folie dansante, hilarité irrépressible et nonnes possédées : histoires d'hystéries collectives
07/03/2018
Par Pierre Ropert

Du bûcher à #MeToo, la revanche des "sorcières" ?
LA GRANDE TABLE IDÉES
LE 31/10/2018

                                                                                                                                                etc...

Effectivement, "on en parle peu". Trop peu.
Et c'est dommage, car dès la semaine prochaine, on n'en parlera plus. Il faudra laisser la place à une autre nuit spéciale : De l’Élysée à la rue : lieux du pouvoir politique.
La politique, le pouvoir, « on en parle peu ».
Bienvenue dans le monde étroit de France Cu, l’endroit où l’on parle beaucoup de choses dont on parle peu mais souvent, et où les expressions assénées à longueur de temps comme « esprit d’ouverture » et « création radio » sont des choses abstraites, fantomatiques, que même une cérémonie vaudou ne pourrait faire réapparaître sur France Cu.

Curly 

Curly

311
Répondre en citant  
Ouverture sur le mônde de la culture - Lun 09 Mai 2022, 15:26

Sur le fil de touitteur de France Cucurle, voici les sujets abordés en une journée.

Lever en fanfare.
Guerre froide, Corée du Nord ou fausses alertes : cinq fois où une menace nucléaire a failli faire disparaître l'humanité.

Fin 2012, le Louvre ouvrait ses portes à Lens. Son objectif : relancer l’économie d’une région meurtrie par le déclin de la mine et permettre aux classes populaires d’accéder à la culture. Dix ans plus tard, on est loin de "l'effet Bilbao" attendu.
Eh oui, tout va mal, tout ne va pas si bien, et finalement le Louvre-Lens, c'est quand même moins pire que le champignon atomique qui faisait office de réveil-matin.

Pour éviter un maximum d'écouter France Cu, il faut suivre les conseils de France Cu : ne pas écouter la radio et aller par exemple je sais pas moi... disons au cinoche.
Le touitte à cinoche.
Le dernier Marvel "Doctor Strange in the Multiverse of Madness" est sorti la semaine dernière. Qu'en penser ? Faut-il aller le voir en salle ? On vous donne notre avis... sans spoil.
Vous n'avez pas d'cerveau ? Vous ne savez pas penser ? Le touitte à cinoche vous renvoie vers des gens qui savent penser.
Les pensées :
Pour moi, le multivers, c'est quelque chose dont on se dit qu'il y a énormément de choses à creuser, mais on utilise un millième de pourcent de la chose juste pour faire des scènes spectaculaires.

c'est superficiellement plus, mais en réalité c'est moins parce que ce qu'on vient chercher dans le grand spectacle hollywoodien c'est ce qu'on allait chercher quand on allait voir une pièce de Racine il y a quelques siècles : la catharsis.

Heureusement, c'est garanti "no spoil". Saviez vous que l’anagramme le plus simple de "spoil", c'est "poils" ?
Maintenant vous le savez.
Imaginez le touitte...
Le dernier Marvel "Doctor Strange in the Multiverse of Madness" est sorti la semaine dernière. Qu'en penser ? Faut-il aller le voir en salle ? On vous donne notre avis... sans poils.
Débile, mais tout autant que les pensées de nos spécialistes de la pensée qui nous disent quoi penser de ce qu'on doit penser.

Aux touittes suivants, vite. Ukraine + commémoration de la fin de la Seconde G.M. Des reportages de France Info transplantés sur France Cu, la radio qui récure les programmes des stations qui squattent la même maison.

On continue, avec
En 1995, Jacques Chirac déclare, dans une cérémonie à l'emplacement de l'ancien Vel' d'Hiv : "La France a commis l’irréparable". Parlant d'une "faute collective", il tourne le dos au refus obstiné et agacé de François Mitterrand de présenter des excuses.
C'est ce qui s'appelle un marronnier, donc un sujet dont les occurrences ne se comptent plus.

Remontons-nous le moral avec un autre sujet.
Dans les années 1930, Staline a orchestré une famine qui a tué des millions de personnes en Ukraine. Et si le monde sait ce qu'il s'est passé, c'est grâce à un journaliste gallois : Gareth Jones.

Dernièrement, le journaliste a été mis en avant par : TF1/LCI, France Info, France Inter, Courrier International, Le Parisien... C'est beaucoup parce que le journaliste gallois est au centre d'un film récemment sorti en salle, "L'ombre de Staline".
Tout le monde en a parlé, il fallait donc que France Cu fasse pareil, mais vraiment pareil, dans un clip de 3mn. France Cu lutte avec ferveur contre la lutte anti-gaspi.

Éphéméride. Aujourd'hui, Pierre Desproges, talent "aux multiples facettes" (la formule tarte à la crème de France Cu).
Pierre Desproges, "un homme tendre et angoissé".
Angoissé ! La chochotte ! S'il avait jeté un œil sur le fil touitteur de France Cu, il l'aurait moins ramenée avec son angoisse.

Touitte suivant, au rapport !
Un rapport alarme sur l’incidence des produits phytosanitaires sur notre écosystème. Mais jusqu'où s'étendent les dégâts ?
Si vous n'êtes pas au courant, je vous rappelle qu'un artiste est toujours "à multiples facettes", et qu'un rapport est toujours "alarmant", c'est d'ailleurs sa raison d'être.
Arrivé à ce point du fil touitteur de France Cu, de toute façon tout vous alarme, vous êtes une alarme humaine. On a beau vous asperger de produits phytosanitaires pour vous calmer, rien n'y fait. Imaginez qu'en plus vous soyez un artiste... avec vos multiples facettes, vous n'êtes plus une alarme, mais une alerte nucléaire.

Impossible après d'être ému ne serait-ce qu'un chouilla par les autres touittes, pourtant riches en alarmes.

La remise en question du droit à l'avortement aux États-Unis nous rappelle que rien n'est réellement acquis pour les femmes. Et que dans ce droit à la croisée de l'éthique, la santé et la politique se joue une certaine vision de la société.
Quoi ?  Vous en avez entendu parler ailleurs ? Mais bon sang vous n'avez pas encore compris que c'est pour ça que France Cu en parle pour en dire la même chose ?

Étudier, mesurer ou définir l'intelligence humaine est un véritable casse-tête tant il y a de facteurs qui entrent en jeu.
Comment devient-on intelligent ?
Une question made in "Sans oser le demander". Effectivement fallait pas. La réponse est dans le fil touitteur de France Cu. Vous les lisez tous, votre QI gonfle tout seul, mieux qu'un biceps durant une séance de muscu.
La question du jour de sans zozer le demander, c'est sans trucage et sans surprise.

                                                                                                                Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 31 Oper1348


Drapeau, hymne, devise, monnaie, journée. Petite histoire des symboles de l’Union européenne. Rappel en cette journée de l'Europe
Renvoie à un article de 2019 prêt à resservir chaque année.
Un article dont le contenu est d'influence wikipédienne.

Puis, de l'info brut de décoffrage :
Face au déferlement d'images morbides et de messages diffusés par les militants "Pro Life" sur Facebook, l’actrice et réalisatrice Aude GG a écrit : "Vous êtes contre l’avortement, faites une vasectomie."

La Russie commémore ce lundi 9 mai la victoire sur l'Allemagne nazie en 1945. Défilé militaire, discours du président Vladimir Poutine, à quoi faut il s'attendre, dans ce contexte de guerre en Ukraine ?

Avec la guerre en Ukraine, le mémorial soviétique de Berlin, encore propriété de la Fédération de Russie, est l’objet d’une véritable instrumentalisation politique.

Il est temps de passer à la science, le community manager de France Cu fait les choses avec méthode.
Les chatbots, vous y êtes confronté tous les jours depuis quelques années. Ces agents conversationnels s’améliorent mois après mois et promettent de se substituer, à terme, aux interfaces que sont l’écran, le clavier… et l’être humain.

C'est une ambition démesurée qui nous force à l’humilité : cartographier l’univers. Comment représenter un lieu en expansion perpétuelle, composé d’objets en mouvement et traversé de matières encore peu connues ?

Le chatbot, un sujet qui marche bien, puisque outre la méthode scientifique de la semaine dernière, il fut le sujet d'une chronique en octobre dernier, et d'une émission entière d’Étienne Klein en novembre dernier aussi.
Pourquoi deux émissions entières sur le même sujet en  six mois sur la même chaîne ? Parce que c'est un sujet d'actu, qui parle de l'aujourd'hui et du maintenant, et l'aujourd'hui du maintenant, on n'en parle jamais assez.

Quant à "cartographier l'univers", même sujet, tout identique pareil, même le titre, dans la méthode scientifique du 14 décembre dernier et du 25 août 2020.

Je sens que vous êtes en train de vous décontracter, de mollir un peu du bulbe.
France Cu est là pour vous raidir à nouveau.

La production de ciment est une des industries les plus polluantes au monde. Mais une nouvelle technologie promet de réduire de 50 à 80% son empreinte carbone.

Guerre civile au Burundi, génocide contre les Tutsis au Rwanda : le romancier Gaël Faye convoque l'histoire pour combler les silences du récit familial et appeler au devoir de mémoire.

À une époque où l'on mesurait encore les crânes pour hiérarchiser les populations, Franz Boas, anthropologue américain, a révolutionné sa discipline.
Sujet de l'article : le racisme.  France Cu, la culture des catastrophes. Tout ce qui n'est pas lié de près ou de loin à une horreur ou à de l'actu (les deux peuvent cohabiter, et en ce cas c'est le pied intégral) ne peut pas être de la culture.

Vient ensuite un décès, pour nous remonter le moral.
Linda Lê s'est éteinte aujourd'hui à l'âge de 58 ans. Il y a deux ans, elle était venue nous parler de folie, de non-dits et de secrets de famille à l'occasion de la parution de son roman "Je ne répondrai plus jamais de rien".
Fatalitas ! Calamitas ! Elle fut l'invitée de Mariricheux & His Temps qui se fracassent la gueule !


Il est 15h05, et le fil s'arrête ici, avec le "touitte épinglé" :

Paris, juillet 1942. La police procède à des arrestations massives et livre 13 000 Juifs à l'occupant allemand : c'est la rafle du Vel d'Hiv.

Tous les touittes de la journée, absolument tous, ont été cités.

Un peu de musique pour finir, car la musique est à notre âme ce que le sang est à notre corps.

                                                                                                    

Contenu sponsorisé 


312
Répondre en citant  
Re: Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) -

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes)     Page 31 sur 32

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum