-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -29%
TV TCL 50C721 (2021) – QLED, 4K – ...
Voir le deal
374.99 €
-12%
Le deal à ne pas rater :
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ au meilleur prix
999 € 1129 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37  Suivant

Accueil / France Culture

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs    Page 36 sur 37

Bas de page ↓   

Curly 


351
Répondre en citant  
La question c'est pourquoi est-ce que la question doit être posée (j'ai oublié, je mets un point d'interrogation là ou pas ?,!...) - Ven 21 Fév 2020, 14:50

Un petit tour sur twittwit pour s’instruire.

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 Opera329

Très belle vidéo hyper technique (niveau cycle 3, c’est-à-dire CM1/CM2/6ème) qui permet une fois de plus de contourner la vraie question, que l’on peut formuler selon les envies de trois manières différentes (au moins, parce que je suis ouvert à toutes les fantaisies) :
Langage familier : Les journalistes posent parfois des questions creuses ?
Langage courant : Est-ce que les journalistes posent parfois des questions creuses ?
Langage soutenu : Les journalistes posent-ils parfois des questions creuses ?
A noter qu’il s’agit d’une interrogation totale. Passionnant n’est-il pas ?
C’était le petit tour sur twittwit pour s’instruire.

Romain 


352
Répondre en citant  
Qu'est-ce qu'une faute de français ? demande la médiatrice - Sam 18 Avr 2020, 16:56

La jeune personne floue que l'on voit plus haut mérite toute notre attention. Arbitre des élégances linguistiques, elle est chargée d'expliquer aux auditeurs grognons qui déplorent la chute vertigineuse du niveau de langue sur les antennes que non, sur ce coup là, vraiment, ya pas faute. Comme en plus @Laetitia_Ve est co-autrice d'un livre (*), quoi de plus naturel pour la médiatrice que d'en faire la promotion grâce à une petite interviouve sur son site ouèbe.

A sa lecture, on comprend que @Laetitia n'est pas du genre à taper sur les doigts de ses élèves. Et puis @Laetitia, à l'instar d'une @Mathilde Serell, a une théorie sur la chose grammaticale. Vous l'aurez  deviné donc je vous la fais courte: la grammaire, l'orthographe, sont des codes arbitraires édictés par une institution de vieux (l'Académie). Il faut donc logiquement déconstruire tout ça, casser les codes et libérer l'individu opprimé par ces règles d'un autre âge. On notera au passage la notion de "négociation", issue à la fois des lexiques sociologiques et commerciaux et ici appliquée à la Langue (une faute ça se "renégocie").

Première question de la Médiatrice, extraite de la page en question:

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 Captur16

" les sujets dont fourmillent leur livre ..." (sic). D'où une autre question: si le livre est le sujet de la phrase, et que le sujet (le livre) est au singulier, ne devrait-on pas accorder le verbe fourmiller au singulier ? Le livre fourmille de sujets, en somme.

La réponse était donc, comme souvent, dans la question.

(*) L'ouvrage s'intitule "Le français est à nous, petit manuel d'émancipation linguistique". Tout un programme ... ou plutôt le programme unique de France-Culture, la radio de la réappropriation émancipatrice.

Curly 

Curly

353
Répondre en citant  
Des lettres bien frappées - Lun 18 Mai 2020, 08:39

La Médiatrice croule sous le courrier. Pour France Truccrure pas moins de 4 lettres reçues publiées depuis le 1er mai !
C'est trop. Et puis toutes écrites avec une précision chirurgicale telle que c'en est d'un réalisme poignant.
Le réalisme est toujours poignant.

Je vous propose l'intégralité du courrier des auditeurs du mois de mai. Les mots les plus poignants donc les plus précis donc les plus réalistes donc poignants, ont été surlignés, mais on pouvait en surligner bien d'autres encore, et de plein de couleurs différentes, c'eut été joli mais bon voilà.

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 Mediat10

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 Mediat11

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 Opera573 Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 Opera574 Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 Opera575 Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 Opera576

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 Mzodia11

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 Mzodia12

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 Nyan_c10 Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 Opera572

munstead 


354
Répondre en citant  
Principauté de France Culture - Lun 18 Mai 2020, 10:19

Ces extraits (merci de les avoir rassemblés) montrent  clairement que FC prend ses auditeurs pour des imbéciles . L'hagiographe médiateur maison n'a même pas la pudeur de la modestie et la fausse modestie lui semble sans doute insuffisante. Autant se féliciter soi-même grâce à quelques complices compères. Le surlignage des mots est particulièrement infantile. FC fait de plus en plus penser à la cour d'un petit prince allemand du XVIIIe siècle. On se félicite sans cesse entre soi d'appartenir à une élite aussi brillante dont la renommée ne dépasse pas les frontières de la principauté.
Bien entendu, le seul message critique est incompréhensible. Seul un fou peut se permettre de critiquer la station de Guillaume Erner.

Curly 

Curly

355
Répondre en citant  
La lettre la plus frappée. C'est en fait la suite de ''Des lettres bien frappées'' alors le titre ressemble un peu pour bien montrer que c'est la suite bon le titre est trop long mais c'est important que les gens comprennent sans ça tout devient confus, e - Lun 18 Mai 2020, 18:26

Avant le bouquet final, parce qu'après ça, plus rien n'est possible, deux précisions concernant la première partie de ce message (c'est un diptyque parce que c'est en deux volets) qui s'intitulait sobrement Des lettres bien frappées.
- Les surlignages sont de je.
- Quatre lettres étaient annoncées, et il y en a six. Donc il y a un truc qui cloche, ça sent l'arnaque.

Le bouquet final.  Ce qui fait quatre lettres + une (voir première partie). Elle est indépassable, même Staline n'en a pas reçu d'aussi belles pendant ses années glorieuses.
C'est plus une radio crutrurelle, c'est le Saint Graal.
Après soyez pas de mauvaise foi : on n'est jamais mieux servi que par soi-même. Alors quand c'est la misère, mieux vaut s'en écrire de belles plutôt que d'en publier des moins vertes et des pas mûres.

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 Opera585

                                                                                                 

Philaunet 

Philaunet
Admin

356
Répondre en citant  
''Les réponses pleines de sens''... - Mer 27 Mai 2020, 12:12

La cellule de communication de France Culture / Radio France ne chôme pas :
Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 Scre1125

"Les réponses pleines de sens"... à retrouver dans le fil "La vie des idées" du n°  344 du 4 mai 2020 au (pour l'instant) n° 376 du 26 mai 2020.

Georges Orwell 1984, le slogan du Parti : "La guerre c'est la paix, la liberté c'est l'esclavage, l'ignorance c'est la force".

Le slogan (à compléter) de France Culture, via RegardFC 2020 : "........................................., ce sont les réponses pleines de sens."

Philaunet 

Philaunet
Admin

357
Répondre en citant  
Surtout défendre sa corporation - Dim 21 Juin 2020, 16:54

Mme Daviet reproduit une sélection de courriers adressés à son service suite au traitement de l'information à Radio France, notamment par France Culture.

Mme Daviet trouve "[é]tonnant d’accorder si peu intérêt aux signaux actuels de notre société" de la part d'un auditeur. Elle estime que des "sujets ne sont pas négligés sur les antennes" et que "les journalistes informent" et qu'aborder ceci ou cela "est légitime". C'est tout. Oui c'est tout. Tout est parfait à Radio France, il n'y a rien à redire aux choix éditoriaux, aux angles de traitement des sujets.

Pour ce qui concerne ce forum, revenons au message de munstead qui a trouvé sa confirmation ici. Deux auditeurs ont écrit sur le même fait au service du courrier (autrement mal nommé 'Médiation'), 12e et 14e lettres :
Le journaliste dans sa matinale (mardi 16 juin 2020) évoque le » meurtre » ( sic) de Adama Traoré !
C’est très grave. Le mot « meurtre » est une qualification juridique qui signifie l’intention de tuer et qui est pénalement qualifié de crime ce qui fait encourir les assises.
Là où il est impératif d’évoquer « la mort » d’un homme, il est choquant, grave, peu professionnel et surtout, et c’est le pire, partisan d’utiliser une qualification pénale lourde de conséquences. Il va sans dire que l’enquête est en cours et les juges d’instruction, pour l’heure, n’ont pas pu encore qualifier les faits (contrairement à votre journaliste!)
L'auditeur se trompe de date (à moins qu'il y ait eu réitération), il s'agissait du mercredi 10 juin à 7h15, comme on peut le lire ici dans l'autre courrier sélectionné :
Mercredi 10 Juin, pendant la matinale de France Culture, le journaliste a prononcé les mots « le meurtre d’Adama Traoré », là encore, scandaleux déni de la présomption d’innocence, s’agissant d’une affaire encore en cours d’instruction.
Le rôle de France Culture et du service public est-t-il de jeter de l’huile sur le feu et de donner systématiquement raison a priori, au nom de l’idéologie de ses journalistes, à des délinquants multirécidivistes, au mépris de la présomption d’innocence de la gendarmerie et de la police ?
Quelle est la réponse de la médiatrice ? Rien, absolument rien. Il n'y a pas de réponse, pas de rectificatif. Elle répond seulement sur la rediffusion d'un numéro des Pieds sur terre étrillé par les commentateurs.

Donc Guillaume Erner qualifie sciemment de "meurtre" les circonstances d'un décès soumis à enquête et la "médiatrice" fait la sourde oreille. Quelle belle éthique ! Quel beau sens des responsabilités ! Quel respect dû au public !

Philaunet 

Philaunet
Admin

358
Répondre en citant  
Re: Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Jeu 03 Sep 2020, 18:59

L'adjointe du service de communication de France Culture, Emmanuelle Daviet, aussi appelée, on ne sait trop pourquoi, "médiatrice des antennes de Radio France" a tendu son micro à la directrice de FC (ou plutôt l'inverse).

Délectable moment (de lecture, car à l'oral on se bouche les oreilles). madame Daviet en toute amitié annonce elle-même le programme de la station : "La salle des machines  » de Mathias Enard, c’est le nouveau grand rendez-vous littéraire de France Culture". Sandrine Treiner n'a pas dit  le contraire. Le premier numéro a été écouté et relayé ici .

Plus loin, la directrice trouve que la parole des artistes manque. C'est un peu étrange, car l'impression contraire prévalait jusqu'alors : chez Gesbert, chez Laporte via les critiques, chez Richeux, chez Charon, etc. On passe sur la déclaration "le monde des imaginaires (...) continue à manquer". Il faut voir ce qu'entend Mme Treiner par ce monde...

La directrice, à propos de Lucille Commeaux : "c’est toujours un grand plaisir quand une jeune femme talentueuse accède à l’antenne". Pourquoi "une jeune femme" ? Et une femme qui n'est pas "jeune" ? Et un jeune homme ? Il n'y en a pas. Les jeunes hommes n'aiment pas faire de la radio, enfin on suppose, vu qu'ils ne sont pas représentés... Il était possible de dire "une personne/collaboratrice de talent", mais le féminisme et le jeunisme de la presque sexagénaire ont parlé.

Autre moment à marquer d'une croix blanche, cet échange (où l'amie n'appelle plus la directrice par son seul prénom, mais l'inverse, si) :
Sandrine Treiner, veillez-vous à ce que tous les points de vue puissent être entendus sur votre antenne ?
Sandrine Treiner : Et bien non, Emmanuelle, au risque de vous surpendre.
"surpendre", il y a des jeux de mots qui se perdent.

Il faut bien sûr imaginer que la question a été préparée avec la directrice pour que celle-ci assène que tous les points de vue ne se valent pas. Diversion, car qui dira le contraire ? En revanche sur d'éventuelles émissions scientifiques avec des sujets inédits et dans des formats intéressants : rien. NicoMar étant l'Excellence même, il ne faut rien changer. (misère !) .

Conclusion de l'amie de la militante féministe : "Merci pour cette transparence et pour cette réponse claire et tranchée".

C'était la présentation de la rentrée à France Culture.

Curly 

Curly

359
Répondre en citant  
Le courrier des zamis - Mer 16 Sep 2020, 18:57

Cette semaine est une semaine exceptionnelle sur France Curtule, les avis sont unanimes. L’organe officiel du comité central



Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 194

est catégorique, formel, c’est sans appel.


Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 279

Les auditeurs sont massivement scotchés à leur poste, en adoration devant chaque producteur, certains écoutent même

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 373

Guillaume-debout-la-d’dans-Erner en psalmodiant des prières à sa gloire.


Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 464

Rien que de lire l’ensemble des messages, les larmes me viennent.


Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 559

Et pourtant, quelques grincheux se plaignent, oh de presque rien, de peccadilles,

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 671

mais c’est le prix à payer pour faire passer cette symphonie de louanges mesurées, écrites avec

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 762

amour et sincérité par des fidèles que rien n’arrête, puisqu’ils ont coupé deux minutes leur radio


Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 864

préférée, sortant quelques instants de cet état d’extase illuminant leur âme, pour écrire à la Sainte

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 949

Médiatrice afin de partager la Grâce qui les habite.

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 1037

Les deux grincheux de la semaine :


Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 A10

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 B10

Philaunet 

Philaunet
Admin

360
Répondre en citant  
Impartialité et esprit de service public - Mar 29 Sep 2020, 22:05

La Direction de Radio France pourrait en prendre de la graine :

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 Scre1471

À France Culture, il n'y a pas de "stars", mais l'impartialité est régulièrement violée.

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Page 36 Scre1470

On attend la même chose pour les comptes Twitter professionnels de plusieurs employés de France Culture qui sont devenus des comptes privés impliquant la station.

Philaunet 

Philaunet
Admin

361
Répondre en citant  
Re: Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs - Jeu 01 Oct 2020, 21:40

Des dizaines de lignes d'auto-justification : c'est le laïus de NicoMar chez la Médiatrice qui complaisamment lui tend le micro pour son plaidoyer pro domo,  sans bien sûr aucun contradictoire : 1 octobre, 2020 .

NicoMar aura beau aligner toutes les phrases qu'il voudra, cela ne changera rien à la fin de sa chronique, charge personnelle contre un médecin où est insinuée une attitude raciste et xénophobe.

Tout le bavardage où il brandit ses prétendues compétences est hors sujet. Ce n’est pas à lui de juger de sa pertinence à l'emploi qu'il occupe. Et pourtant, c’est ce qui se passe. À défaut d'une Direction impartiale qui s'exprimerait sur une intervention radiophonique controversée, on laisse un employé justifier ses interventions et arguer de ses qualifications. Cela décrédibilise la station et renforce le sentiment que la radio n'appartient pas au public, mais aux employés qui ont systématiquement raison face à la critique. Drôle de conception du service public.

Un petit tour par la BBC où l'on s'accommode moins des violations de l'impartialité ? Impartialité et esprit de service public.

Contenu sponsorisé 


362
Répondre en citant  
Re: Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs -

Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs     Page 36 sur 37

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum