-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -24%
Batterie Externe 10000mAh Mini Ultra Compact – 2 ...
Voir le deal
15.21 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La vie des idées

Aller à la page : Précédent  1 ... 26 ... 48, 49, 50  Suivant

Accueil / France Culture

La vie des idées    Page 49 sur 50

Bas de page ↓   

Curly 


481
Répondre en citant  
Capitalocène, individualisme de singularité, script sexuel, et autres pensées floutées - Mer 08 Sep 2021, 15:20

La Grande Tablinette vous proimpose

                                                                                                            A quoi pensez-vous ?

Aujourd'hui, chacun attend aussi de se réaliser lui-même. J'appelle ça l'avènement d'un "individualisme de singularité".
(Pierre Rosanvallon)

                                                                                        La vie des idées - Page 49 4109

Travailler ? Pour quoi faire...
...la sociologue Marie-Anne Dujarier revient sur une catégorie de pensée floutée, annonçant différents scénarios pour l'avenir : fin du travail, travail sans fin ou travail de la fin?
Marie-Anne Dujarier nous invite à déplier la généalogie du terme "travail"
On peut observer un flou qui s'entend dans les débats à la fois sociaux mais aussi subjectifs (...)
Est-ce qu'un animal travaille? Est-ce qu'un robot travaille? (...)
Alors je me suis intéressée à la question de ce que nous appelons "travail" dans la société aujourd'hui.
(Marie-Anne Dujarier)

A l'heure du _capitalocène_, où hypocritement les bullshit jobs sont valorisés comme du "travail" tandis que le bénévolat écologique ou le care, lui, ne l'est pas, la sociologue se demande quel avenir est à envisager pour le travail.

Est-ce que lorsque vous autoproduisez, par exemple quand vous avez un jardin dont vous espérez pouvoir vivre, vous travaillez? On ne sait pas. (...) vous ne bénéficiez pas du code du travail. (Marie-Anne Dujarier)

                                                                            La vie des idées - Page 49 1207

Si la position conservatrice du mouvement Taliban vis-à-vis de la propriété puisse séduire les habitants des zones urbaines d'Afghanistan, Adam Baczko estime: 
La chose où les tensions seront énormes c'est leur vision morale (Adam Baczko)

Y a-t-il un inconscient collectif ?

Nous sommes dans un devenir social historique permanent. (Hervé Mazurel)
La difficulté de la psychanalyse a s'exporter dans d'autres pays est liée au fait qu'il y a une forme d'ethnocentrisme dans son approche du sujet, qui n'est pas un invariant transhistorique et transculturel. (Hervé Mazurel)
En l'ouvrant à d'autres disciplines, Hervé Mazurel propose finalement de sauver la psychanalyse.
Nous sommes dans un devenir social historique permanent. (Hervé Mazurel)

Le corps féminin enferme-t-il ou libère-t-il ?

Camille Froidevaux-Metterie (...) publie Un corps à soi_ (Seuil, 2021). Un essai qui propose de repenser un angle mort de la lutte féministe : le corps féminin. A qui appartient-il ? Comment se le réapproprier ?
Les sujets dont les féministes se saisissent depuis une dizaine d’année concernent le script sexuel dominant hétéronormé, les violences gynécologiques et obstétricales, les violences sexistes et sexuelles, c’est-à-dire la vie intime et sexuelle des femmes. 

J’ai repris le déroulé quasi biographique d’une vie féminine pour m’arrêter à chaque fois à des nœuds phénoménologiques. Tous ces moments dans la vie des femmes où une transformation produit un bouleversement intime (...) et produit des aspirations à une revendication politique. (Camille Froidevaux-Metterie)

Ces enjeux ont des échos très actuels, comme la polémique du crop top ou du no bra dans les lycées.

C'est comme si, à chaque fois, ça rappelait aux filles cette condition de leur disponibilité sexuelle. Cela dit aux jeunes filles : être un corps féminin, c'est devoir faire chaque jour avec cette nécessité d’être regardée, et ce que ça implique d'objectivation et de violence. (Camille Froidevaux-Metterie)

                                                                            La vie des idées - Page 49 3129

Moi j'ai 54 ans, et il va falloir envisager un monde sans Belmondo. (Michel Hazanavicius)

Pour Sophie Delassein, journaliste à l'Obs et biographe de Belmondo, le comédien se distingue avant tout par la modernité de son jeu d'acteur.
Ce qui le caractérise le plus, c'est l'idée de la modernité dans le jeu. (Sophie Delassein)
Sa modernité en fait paradoxalement un classique

                                                                            La vie des idées - Page 49 2143

A quoi rêvez-vous ?
Après avoir exploré les pensées matinales des artistes la saison passée, Arnaud Laporte s’intéressera cette année à leurs rêves. 
A quoi rêvez-vous, Anne Berest ?
Depuis que j'ai douze ans, je rêve que la police me poursuit pour m'assassiner.

Curly 

Curly

482
Répondre en citant  
La poignée de critiques - Sam 11 Sep 2021, 14:49

...une poignée de critiques passionnés échangent et se disputent...

                                                                                                                                                            ...avec enthousiasme et contradiction


                                                                                        La Grande Table critique > Épisode : Musique


Le 29 août dernier, Kanye West sortait en surprise, avec une semaine d'avance, son nouvel opus

et prenait de court Drake, autre mastodonte du rap US, qui devait présenter le 3 septembre un album très attendu par ses fans

                                                                                                                                                                                            Drake remporte-t-il la bataille ?

Il se répète cette fois sans plus rien interroger de sa faillabilité (...) dans un disque qui pourtant la hurle

"HEY WHAT" de Low
Le disque est à la fois apaisé et brutal

Egalement au sommaire La Grande Table critique : 
"Le feu fait tout dans ce disque absolument furieux et plein de sens,
                                                                                                                                                le fuel et la raison d’être,
abreuvant le verbe autant qu’il consume les cordes vocales des rappeuses (FFSYTHO, Moor Mother),
                                                                                                                                                des spitters grime (Manga Saint Hilare, Flowdan, Logan)
et des toasters ragga (Daddy Freddy, Nazamba) qui se succèdent au premier rang des riddims apocalyptiques pour invoquer clashs, incendies, violences, insurrection."



                                                                                                          Épisode : Cinéma
« First Cow » de Kelly Reichardt 
                                                                                            absolument sublime
                                                                                                                                                                    incroyables
                                                                                                                                                                                                                    presque du Renoir
Raconter l'amitié, articulée autour de cette vache, c'est vraiment reprendre ce qui a été le plus balisé par l'histoire du cinéma américain, et le faire sous la forme d'une série d'énigmes, des visages jusqu'à la façon de raconter, jusqu'au sujet, jusqu'à la vache c'est sans doute la très grande réussite du film.


                                                                                                                          Épisode : Rentrée littéraire
"Les filles de Monroe" d’Antoine Volodine
            J'ai trouvé assez extraordinaire le côté drôlement sinistre du livre ou sinistrement drôle.
                                                                la langue nous tient en haleine tout le temps.
                                                                                                                                                                        petit à petit, on y est bien,
                                                                                                                                                                            on fait corps

                                                                                                                                                                        on adhère complètement


"Jewish Cock" de Katharina Volckmer Ed. Grasset, "un des romans chocs de la rentrée"

                                                                                                                                            on est très vite pris par le récit
                                                                                                                                                    J’ai été submergé
                                                                                                                                        c'est un livre tenu tout le temps
                                                                                                qui laisse des questions en suspend et qui interroge longtemps
                                                                                                                                                                                                                                        et bien.


                                                                                                            Épisode : Cinéma
"France" de Bruno Dumont
                                                                    Dumont est un grand penseur sur les acteurs.

"Le Fils de l’épicière, le Maire, le Village et le Monde" de Claire Simon 
                                                                                                                                                                Je ne comprends pas ce qu'on me montre.

Curly 

Curly

483
Répondre en citant  
Pour moi ''Par les temps qui courent'' nous ampute de la lecture du réel, je pense - Mer 15 Sep 2021, 15:30

Pour moi
                                                                                        Par les temps qui courent

                                                                                                                                                                                                                        nous ampute de la lecture du réel, je pense


Pour écrire, j’ai besoin d’inspiration
C’est très angoissant
j’ai toujours été dépendant de l’inspiration, et je ressens un complexe d’infériorité par rapport à ça.
C’est très dur de dépendre de quelque chose qu’on ne maîtrise pas. 
Herman Dune


J’écris sans doute parce que j’ai peur, mais je crois qu’on fait tous des choses parce qu’on a peur, et c’est pour cela que je voulais décrire la peur. Je pense que, si on savait pourquoi on a peur, on cesserait d’avoir peur
Emmanuelle Salasc, écrivaine 

Le film ne questionne pas sur le fait que le fascisme soit le mal absolu, mais sur le fait que des hommes et des femmes ont grandi dans cet espace, cet imaginaire
Dans ce film, il y a beaucoup d’imaginaire psychologique dans le personnage, qui se posent des questions
 
Federico Ferrone, réalisateur

Au-delà des personnages, j’ai l’impression que c’est toute l’écriture qui s’impose.
Quand j’écris, j’ai parfois l’impression que je m’approche d’une sensation, d’un sentiment
le rythme arrive en fonction des sentiments et des sensations qui me viennent.
 Laura Vazquez, écrivaine

Dans l’autobiographie, il y a la difficulté de la représentation de soi.
Il est évident qu’on dessine également un paysage quand on raconte une histoire en bande dessinée, parce que tout se passe à plat

David Prudhomme, auteur de BD

La construction du livre s’est faite au fur et à mesure que le travail s’est réalisé.
Mon regard s'est construit en fonction de ce que je voyais

Mathieu Pernot, photographe

Dans la construction de mes pièces, (...) j’élabore un langage scénique,
langage qui me permettrait de déplier dans l’espace, ce qui constitue les expériences perceptives.
les différentes strates qui constituent ma perception.
Je cherche à montrer, comment développer la conscience de ce qui constitue notre perception
comment inventer un langage qui va déplier (...) ce qui forme toutes les strates perceptives qui constituent l’expérience du présent.


En France, on oppose le théâtre de textes, et le théâtre de textes, et je trouve cela totalement aberrant
car, pour moi, le texte nous ampute de la lecture du réel.


Les cadres perceptifs mis en place sont une hypothèse qui parfois, défend l’ordre établi, tel que le patriarcat le sexisme ou le racisme. Mais, pour moi, on peut lire le monde autrement.
Ces rapports de pouvoir sont structurels, et pour changer la société dans sa structure, il faut déplacer les cadres perceptifs.

Gisèle Vienne, metteuse en scène

Curly 

Curly

484
Répondre en citant  
Tentez l’expérience hypnotique d’une nuit féerique sous les étoile - Dim 19 Sep 2021, 11:44

A recommander aux cancres las qui ont loupé complétement leur semaine


Accueil > Médias >
                                                                                                    la Session de rattrapage

Sélection |
la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à écouter.

La rentrée bien entamée et l'été bientôt terminé vous rêvez déjà de vous évader…

                                                                                                                                        La vie des idées - Page 49 Opera944

                                        
A quoi rêvez-vous Marna Hands ?
Quelle belle question Arnaud ! J’ai des rêves d’enfants dont je me rappelle à peine en fait. Je crois que j’ai toujours rêvé
J’ai toujours cru en mes rêves
passer les moments les plus intéressants possibles euh au quotidien c’est c’est un peu une sorte de rêve général
faire des rencontres enrichissantes
des choses que je ne connais pas eummmmmmmmmmmh voilà

                                                                                                                                                                                Bonnes écoutes !

Thomas Pesquet lit Marguerite Duras
                                                                                ...dépaysement garanti…

A l'occasion du 700e anniversaire de la mort de Dante  :
Hildegarde de Bingen l’insoumise
                                                                                Chrétien de Troyes, l'inventeur
                                                                                                                                                                                    La vraie vie de Dante
                                                                                                                                                                                        Une vie dont nous savons très peu de choses encore aujourd'hui
                                                                                                                                                                                        On n’a aucun document … (Bruno Pinchard)
                                                                                                        Christine de Pizan, voix féminine
                        François Villon, poète du cœur
                                                                                                                                                                                                                                    ...à écouter    

tentez l’expérience hypnotique d’une nuit féerique sous les étoile

Dominique a vécu la plus belle nuit de sa vie le 7 mars 2007 en Inde. C'est la nuit où elle a compris qu'elle était guérie de sa maladie, d'une longue maladie qui l'avait fait souffrir pendant 28 ans.

                                                                                                                                tentez l’expérience hypnotique d’une nuit féerique sous les étoile

Sylvia est intensément marquée par cette nuit unique, ce moment vécu juste avant l'aube, qui pour elle symbolise le mouvement cyclique des naissances et des renaissances.
"La lumière du jour (...) C'est le fond de notre humanité, cette lumière. [...] J'ai toujours pensé que, avec la nuit, quelque chose peut naître. On renaît chaque jour grâce à la nuit." Sylvia
Aujourd'hui encore, Sylvia aime travailler la nuit, jusqu'à l'aube.

                        tentez l’expérience hypnotique d’une nuit féerique sous les étoile

Anne-Sophie vit en Afrique. Pour elle, la nuit inoubliable est celle où elle a pris l'avion pour la Californie, pour retrouver l'homme qu'elle aimait.
"Il m'a reconnue tout de suite ( ...) je savais que je pouvais être pleinement moi, sans que ce soit peut-être quelque chose qui se retournerait contre moi (...) Je crois que j'ai été dans cette nudité-là avec lui, sans crainte."

                                                                                                                                                                    tentez l’expérience hypnotique d’une nuit féerique sous les étoile

COMPRENDRE
                                                                                                                                            dépaysement garanti…
                                                                        QAnon, une guerre secrète.

                                                                        #WeWantCancerTreatment.

                                                                        Régime taliban : un dialogue impossible ?

                                vous rêvez déjà de vous évader…

                                                                                                                        La vie des idées - Page 49 1208


APPRENDRE

Pourquoi les entreprises dépensent-elles autant en publicité qu’en recherche et développement ?

                                                                                                                                                                                                    ...vous évader...

Traces d’histoire dans la ville
Avec Philippe Apeloig, graphiste, designer et typographe. Il a notamment publié Enfants de Paris - 1939-1945 (Gallimard, 2018) et Ces murs qui nous font signe (Éditions Les Enfants de Paris, 2021). 


                                                                                                                        Les Chemins de la philosophie > Allumez le feu !
                                                                                                                                                Que dit, que fait le feu ?
au commencement était le feu …  Quand la forêt brûle...
                                                                                                                    vous rêvez déjà de vous évader…
Allumez le feu ! ...l’art de dorer les gaufres…  Les flammes de l’enfer …
                                                                                                                                                        dépaysement garanti…

Sons diffusés :
  • ...extraits des films Le Seigneur des anneaux : Le retour du roi de Peter Jackson, série tv Les Simpson saison 4 épisode 3, La tour infernale de John Guillermin, Jo de Jean Girault, La nuit américaine de François Truffaut, Twin Peaks de David Lynch, Les bronzés font du ski de Patrice Leconte, Buffet froid de Bertrand Blier
  • Extrait du film Harry Potter et la chambre des sorciers, de Chris Columbus, 2002
  • Extrait du court-métrage Héraclite l’obscur, de Patrick Deval, 1967
  • Chanson de fin : David Bowie, (You will) set the world on fire

(RE)DÉCOUVRIR
                                                                                                                                                                                                            Prenez de la hauteur

Ce samedi 18 septembre sera inauguré le projet artistique pensé par Christo et sa femme Jeanne-Claude. 25 000 mètres de tissu recyclable argent bleuté recouvriront jusqu'au 3 octobre 2021 l'Arc de Triomphe.

                                                        Prenez de la hauteur

Cette semaine est sorti le film événement "Dune" de Denis Villeneuve

                                                                                                                                                                Prenez de la hauteur

Georgia O'Keeffe (…) Du 8 septembre au 6 décembre 2021, le Centre Pompidou fait revivre le travail de l'artiste à l'occasion d'une première rétrospective en France.

                                                                    Bonnes écoutes !


LA CITATION

La citation nous vient cette semaine de Mona Chollet

    
Tout notre imaginaire romantique est fondé sur une forme d'infériorité des femmes et de sa sublimation. Il faut toujours que l'homme soit plus grand. Et que la femme se fasse toute petite pour être aimée. 

                                                                                                                                                                        vous rêvez déjà de vous évader…

La Session de rattrapage est finie pour cette semaine, mais on vous propose une dernière évasion

"Don't Look Any Further" (1984), le morceau de Dennis Edwards et Siedah Garrett

                                                            Bonnes écoutes !

                                                                                                                

Très bon week-end, on se retrouve samedi prochain !
Zohra Vignais

Curly 

Curly

485
Répondre en citant  
Incroyables disruptions - Dim 26 Sep 2021, 11:35

L'Humeur du matin par Guillaume Erner >
le monde en général et le monde économique en particulier est coutumier des mots à la mode, des tics de langage, de ".com", des "disr


                                                                                            INCROYABLES DISRUPTIONS
                                                                                                                                                                                    un ensemble complexe où on se perd parfois

24/09/21 Le Meilleur des mondes  > Épisode : Dans les arcanes de Tik Tok
Si vous avez dépassé l’âge de 16 ans, il est normal de ne pas connaître grand chose à cette plateforme chinoise qui a gagné la planète, en devenant l’an dernier l’application la plus téléchargée au monde
Comment expliquer son succès fulgurant, qu’est ce qui rend l'application Tik Tok si singulière et incontournable ? comment le réseau gagne de nouveaux public et comment Pékin en fait un outil de son soft power ? 
Voici les questions qui vont agiter ce « Meilleur des mondes » un peu toqué !

03/11/2019 L'actualité des industries culturelles et du numérique >
TikTok, application star chez les adolescents
TikTok, application chinoise créée il y a seulement deux ans, est très prisée par les adolescents qui représentent 90 % de ses utilisateurs. Elle permet de publier de coLa Série musicale > Épisode : Les métamorphoses de la trompette
La Série Musicale s'intéresse à la trompette, (…) et les nombreux récits qui se cachent derrière cette mélodie, parfois disruptive.
urtes vidéos où l’on peut chanter en playback ou directement soi-même, pendant 60 secondes au maximum. Ces vidéos sont remontées sur un mode souvent humoristique autour d’une mini-story. 

21/06/2020 Société > TikTok, pharmaSciences > Didier Raoult, chercheur disruptifkon de l’industrie musicale
Si vous n’avez pas encore compris ce qu’est TikTok ou si vous n’avez jamais entendu parler de cette application, il y a une explication à cela et elle risque de vous déplaire. Alors qu’il y aurait 800 millions d’utilisateurs actifs de la plateforme dans le monde dont 4 millions en France, 60% d’entre eux ont entre 16 et 24 ans

27/08/2020 La Question du jour > Épisode : TikTok : pourquoi tant de méfiance ?
Les adolescents en sont très
L'Esprit public > Épisode : 2017, (...) année disruptive ?
Disruption, ce mot dont on a usé et abusé (...) enveloppe sémantique commode
Et dans le monde ? Disruption au Moyen-Orient, avec la fin programmée du califat de Daech

friands.
Plus d’un milliard d’utilisateurs à travers le monde, plus de 6 millions en France, comment expliquer que TikTok soit devenu un phénomène viral plébiscité par les jeunes générations ?                                              

01/06/2020 Numérique > TikTok : près d’un milliard de membres en moins de quatre ans !
L'une des applis les plus téléchargées au monde La Grande table idées > Épisode : Plateformes : nouvelle économie, nouveau mythe ?
e Uber à Etsy, en passant par La Belle Assiette, la « gig economy » s’impose dans les imaginaires comme une économie disruptive


                                                               -----------------------------------------------------------------------------------

                                                                            La Grande Table critique > Épisode : Spectacle
En débat : Balzac transposé sur scène par Pauline Bayle
"...une vraie volonté de faire théâtre.
A eux cinq, ils interprètent, sur un plateau nu, vingt personnages, ce qui complexifie leurs psychés. Les couches de personnages s'ajoutent les unes aux autres,
l'histoire se densifie et se complexifie pour vraiment l'emporter. [...]
Il a fallu (…) sacrifier quelques descriptions
et ça marche.
" Anna Sigalevitch
Le Billet politique > Épisode : François Ruffin disrupte l'opposition
"Pauline Bayle sait faire du théâtre, indéniablement.
J'ai eu un vrai plaisir de spectatrice
Les quelques effets (...) sont très
Du Grain à moudre > Épisode : LE CLUB : Mais où est passée la disruption ?forts, et c'est ça aussi qui fait théâtre.
je trouve le spectacle un peu gentil
Ca manque un peu de chair, de tripes. [...]
Jenna Thiam (…) est incroyable. On y croit
" Marie Sorbier 

                                                                                                                                    et un opéra méconnu mis en scène par Wajdi Mouawad.

"La grande force de sa mise en scène, c'est d'abord le prologue,
On sent qu'il s'est fait plaisir, et ça fait plaisi
r" Marie Sorbier

"Les surtitres incorporés au décor disent, pour moi, la volonté de La Grande table (2ème partie) > Épisode : Disruption dans la justiceMouawad de mettre en scène l'histoire, de mettre ensemble les gens.
Il fait preuve d'énormément de courage (...) et met tout en scène, littéralement.
on ne peut que saluer sa volonté d'être intelligible, d'être audible, d'être compréhensible
J'ai quelques réserves sur l'oeuvre même, celle de Georges Enesco. Cela dit, la direction d'Ingo Metzmacher est excellente et Christopher Maltman est fabuleux, théâtralement et vocalement incroyable.
" Anna Sigalevitch

                                                                              La Grande Table critique > Épisode : Littérature
Nos critiques ont lu...
Décrouvrez leurs avis...
“Atmosphère” de Jenny Offil
L’avis des critiques 
►►► Je ne savais pas à quoi m'attendre en ouvrant ce livre et c'est une belle surprise.
un sens de la chute assez génial.
j’ai beaucoup aimé me laisser porter
Il y a aussi des galeries de personnages absolument étonnants, des scènes de dialogues (...) vraiment géniales et savoureuses.
Marie SorPolitique ! > Épisode : Dix ans qui ébranlèrent le monde
il est bon de temps en temps de décélérer. De faire une pause. Ce à quoi nous invite le recueil de chroniques de notre invité Gérard Courtois.
Dans son ultime chronique pour Le Monde, le 26 mars dernier, il faisait ce constat : " (...) le monde actuel est énigmatique voire périlleux, éruptif après avoir été disruptif".
bier
►►► _J’ai trouvé ce livre très étonnant, notamment parce qu'on alterne le micro et le macro.
J'ai trouvé assez fascinant de voir comment l’intime et sa galerie de personnages et la famille s'articulent avec le fracas du monde
On est dans un dans un miroir drôle, vraiment drôle mais (…) on ne sait plus si on doit rire ou pleurer.
Christophe Rioux

G.A.V.Signes des temps > Épisode : L’imaginaire de Notre-Dame de Paris et la fabrique de l’identité française
Yvan Rioufol dans Le Figaro  « (...) Rien n’est plus disruptif que de tenter d’être à nouveau à la hauteur des humbles bâtisseurs du Moyen-Age. »
   de Marin Fouqué
L’avis des critiques :
►►► C’est un roman qui travaille la phrase et le rythme
C’est un livre assez fatigant à lire au sens premier du terme et (…)
je me suis assez ennuyée.(…) Un style très fort, très puissant et très présent.
le style est tellement présent qu’il m'a totalement étouffé
 Marie Sorber

►►► Je suis partagé.
l'ensemble de polyphonies (...) est ambitieux et très complexe
et on se perd parfois dans les personnages qui défilent.
Ce que j'ai apprécié (...) c’est la corporéité, c'est à dire l'incarnation corporelle.
 Christophe Rioux

L'Humeur du matin par Guillaume Erner > Épisode : Friedrich Hayek
il justifia la politique de Pinochet complètement incroyables comme celle-ci : «  personnellement je préfère un dictateur libéral plutôt qu'un gouvernement démocratique manquant de libéralisme. ». La dictature au nom de la liberté, le concept était vraiment disr


                                                               -----------------------------------------------------------------------------------

15/12/2020 La Chronique d'Aurélien Bellanger > Épisode : QuelLes Chemins de la philosophie > Épisode : Dans la disruption par Bernard Stieglerle est la valeur philosophique de l’application Tik-Tok ?
j’ai téléchargé Tik-Tok, et je me suis dit tout de suite que j’aurais du mentir sur mon âge

11/12/2020 Numérique > Les musées français sur TikTok : entre engouement et circonspection
La plateforme TikTok, détenue par un groupe chinois, a le vent en poupe depuis son arrivée en France,  il y a deux Méthode scientifique > Épisode : Red Team : la SF au rapport !
une « Red Team », une équipe rouge, soit 4 à 5 personnes chargées de proposer des scénarios disruptifs
ans. Cette application de création de vidéos musicales est très prisée des adolescents

06/09/2021 Réseaux sociaux > Épisode : TikTok : quand l'activisme se déguise en troll

15/09/2021 Les Pieds sur terre > Épisode : Ma vie d'influenceur
Louison a 17 ans et habite à Marly, à côté de Valenciennes. Comme beaucoup de jeunes de son âge, il commence à publier des vidéos humoristiques sur l’application TikLa Méthode scientifique > Épisode : De Vinci : génie malgré lui
Etait-il le savant disruptif que l’on décrit ?
Tok, principalement par ennui

26/08/2020 LSD, La séCultures Monde > 2019 : les disrupteurs de la diplomatierie documentaire > Un printemps au temps du confinement > Épisode 3 : Confinés sur internet
Tik Tok, Tutos, You Tube, Twitter, Facebook, Zoom, école à distance, jeux vidéo en ligne… La créativité des internautes, associée à l’hyper-médiatisation de la réalité, a abouti à l'élaboration collective d'un paysage sonore numérique

24/09/21 Le Meilleur des mondes  > Épisode : Dans les arcanes de Tik Tok
Si vous avez dépassé l’âge de 16 ans, il est normal de ne pas connaître grand chose à cette plateforme chinoise qui a gagné la planète, en devenant l’an dernier l’application la plus téléchargée au monde
Comment expliquer son succès fulgurant, qu’est ce qui rend l'application Tik Tok si singulière et incontournable ? comment le réseau gagne de nouveaux public et comment Pékin en fait un outil de son soft power ?  
Voici les questions qui vont agiter ce « Meilleur des mondes » un peu toqué !

                                                                                                                       uptif

Curly 

Curly

486
Répondre en citant  
Affaires qui courent, comédie burlesque - Mer 29 Sep 2021, 15:20

J’ai la nécessité de représenter le réel ...
                    Je pense ...
                                        Je suis arrivée...
                                                            J'ai passé ma vie dans la bibliothèque...
                                                                                je me lance le défi...
                                                                                                    Je sens bien...
                                                                                                                        j’ai une foi et un amour absolu...
                                                                                                                                            je répète souvent...
                                                                                                                                                                J'aime beaucoup...
                                                                                                                                                                                    ce que j'aime chez l'acteur...
                                                                                                                                                                                                        J'ai toujours du mal...
                                                                                                                                                                                                                            Ce que j’aime et

                                                                                             je pense que c'est la raison pour laquelle je fais du théâtre…


                                                                                                                                                                                                                                ...c'est que le théâtre, c'est l'autre.     
                                                                                                                                                                                                                                                            Caroline Guiela Nguyen
                                                                                                                                                                                                                                                            Auteure et metteuse en scène


                                

                      AFFAIRES                                                             QUI                                                                   COURENT
                                                                                                                                                                                                                                                            comédie burlesque

A partir de 2012 et jusqu'en 2014, Dominique Gonzalez-Foester relocalise sa conquête des espaces dans son propre corps
Je pense qu'en ce moment aussi, dans notre changement de rapport à toutes les formes de vivant, la question du non humain prend une place très importante.
                                                                                    Je vois des choses possibles. Et puis, le plus souvent, j’essaye de trouver la sortie.

si nous sommes de bonnes personnes, nous ferons de mauvais livres. 
Cécile Coulon, romancière

On ne parle pas suffisamment, je trouve de l'engagement, (…) de s'engager, de se mettre au premier plan (...) d'un point de vue intime. 
Marina Hands

Aglaé Bory : J’ai besoin que mes photographies disent

                                                                                                                            Le paysage existe à partir du moment où on le regarde

                                                                                toutes ces questions d'exil (...) sont réunies par l'accueil.
J'ai bien vu en tant que citoyenne et en tant que photographe qu'il y avait un problème d'accueil.
  C'était visible et je voulais, à travers l'espace photographique, leur proposer un espace d'accueil.  


Dans (...) une série d’autoportraits avec sa fille qui explore le rapport mère-fille  
                                                                                                                                                                    C'est un manifeste pour moi.
                                                            je me débats dans l'ambivalence des émotions
                                                                                                                                                                                                                                            Ça vient aussi interroger ma pratique

                                                J'avais cette espèce d'urgence à faire des images de ma vie en disant "Regardez, c'est ça".

Je parle souvent de cette idée de conversation silencieuse (...)
c'est justement dans ces articulations un peu paradoxales qu'il y a des espaces qui se créent.


Krzysztof Warlikowski : Être artiste sur cette planète aide à comprendre ce qu'est une liberté.
Quand vous prenez l'avion vous quittez un endroit, vous êtes dans l'air et vous n'avez pas encore atterri, et c'est seulement dans l'air que vous êtes libre de penser.  

Le théâtre est la seule folie que la civilisation nous a donnée
Krzysztof Warlikowski  metteur en scène


Le cinéma (...) a pris de l'ampleur au moment où je me suis rendu compte qu'on pouvait revoir des films qu'on avait déjà vus (...) et que le film était une construction
Niccolo Ammaniti
Ecrivain italien

Chloé Thévenin est une enfant de la balle. Ses parents (...) se sont rencontrés à Ibiza (ça ne s’invente pas)
L’artiste s’est également lancée dans l’aventure des labels
                                                                                                        Ils font de la musique un peu bizarre, mais un peu en même temps qui est super.

Jakuta Alikavazovic : Je me lève le matin pour connaître la suite

Beaucoup de choses, à mon avis, ne sont plus lisibles pour le spectateur qu'à travers ces corps sur le plateau, de façon totalement inconsciente. 
Les corps parlent et onze corps dans un si petit espace ça parle beaucoup. 
Il y a (…)  un travail de l'organicité (...) qui est vraiment évident pour moi. Maëlle Poésy comédienne, metteur en scéne

 je ne recherche pas la perfection, parce que je dois rester vulnérable à la possibilité de l’échec. Barbara Hannigan, soprano et cheffe d'orchestre 

Léa Murawiec, autrice de BD :
                                                                                            Quand j’écris, j’ai un rapport au langage

Curly 

Curly

487
Répondre en citant  
Le monde réel des Pieds sur terre - Prise de tête en 3 positions - Jeu 30 Sep 2021, 15:21

Le monde réel
                                                                                                                    des
                                                                                                                                                                                                        Pieds sur terre


                                                                                                                   Position 1 – DU CUL

Alors qu'elle s'investit dans une campagne présidentielle, Joséphine rencontre sur facebook un homme charmant
Elle s'engage donc dans une relation avec cet homme qui lui avoue rapidement son goût pour le BDSM.
il me flattait tellement, moi qui me sentais délaissée
Il m'embrassait. Et puis, à un moment, il m'a tenu le menton. Il m'a regardée et il m'a collé une énorme gifle. Ça aurait dû m'alerter. Joséphine

Après sa mésaventure amoureuse, elle se reconstruira sur Gleeden, un site de rencontres en ligne, réservé aux femmes mariées qui veulent tromper leur conjoint.
Pendant 6 mois, j'ai tout essayé. Ça a été des hommes, des femmes, à deux, à douze, la domination, la soumission... Moi, j'ai été domina. J'ai essayé des choses beaucoup plus extrêmes : l'urophilie, la scatophilie.Joséphine

                                                                                La vie des idées - Page 49 Opera948

C'est lorsque l'une de ses amies retire ses chaussettes pendant une excursion près d'une rivière que Richard se surprend pour la première fois à être fasciné par les pieds.
Ça a été très très très très très compliqué. C'est une épreuve d'en parler à ma partenaire. (...) Il faut dire que moi aussi j'avais cette peur qu'elle se mette pieds nus et qu'au final je n'en ai pas l'envie. Richard
Ses premiers pas dans une sexualité moins ordinaire lui permettent ainsi d'explorer d'autres pratiques et d'expérimenter d'autres sexualités. Il en vient même à découvrir le monde du BDSM ...

Elie a 33 ans (…) Après 7 ans passés à apprendre le métier de dentiste sur les bancs de la faculté, elle commence à exercer...
Elie fait un burn-out  (…)  C'est alors qu'elle apprend l'existence des dominatrices professionnelles. 
La domination professionnelle, c'est le champ du BDSM, c'est prendre la position dominante dans un jeu d'érotisation des sensations désagréables : l'érotisation de la douleur, de l'humiliation, de la soumission...
Elie jongle ainsi entre ses deux métiers
J'ai eu la "fabuleuse surprise" de me rendre compte que je pouvais autant faire un burn-out en tant que dentiste, qu'en tant que dominatrice.

Lou (...) est une mère de famille de 39 ans.
En 2015, alors qu'elle s'ennuie et se sent délaissée par son mari, tout change au moment des attentats du Bataclan. Elle prend conscience de sa jeunesse
J’ai commencé à regarder les hommes, à regarder les femmes — ce que je ne faisais pas auparavant. [...] J’étais dans un état de renaissance. 
Lou a changé son mode de vie. Elle fréquente des cercles libertins, BDSM, expérimente les relations sexuelles dites “kinky” et questionne son genre.


                                                                                                         Position 2 – NOS AMIS LES JEUNES

                                                                                            La vie des idées - Page 49 Opera951

Au pays des ados shifteurs
Mais que font les ados enfermés dans leurs chambres ? (…) quelques-uns s'adonnent à une pratique toute particulière : le shifting.  
Shifter, c'est changer de réalité. Les ados, pour échapper à la monotonie du quotidien ou à l'ennui du confinement, se transportent par la pensée, dans un monde, dans une vie, dans la peau d'un personnage qui leur plaît.
La clé pour cette méthode, c'est de vraiment rester immobile le plus possible Emma
Ma mère m'a raconté qu'elle avait déjà shifté pendant son enfance. À l'époque, elle savait pas ce que c'était.
Des fois, elle le faisait même la journée quand elle s'ennuyait.
Emma

"Génération Z" : à quoi pensent les jeunes avec Zemmour ?
Quand je lisais dans un livre que la France avait gagné une bataille ou que la France était la quatrième puissance économique, je n'étais pas content, parce qu'on n'était pas les premiers. Victor  

Corinne Maier, psychanalyste et écrivaine, raconte son abattement et son impuissance face à l'inertie de son enfant, Ulysse.  
Une fois, il a fait une expérience de chimie. Il a brûlé la moquette. Corinne
                                                   Eduquer un enfant, c'est un cauchemar.
                                                   On est en permanence en échec. Corinne

                                                                                                                                                                         La vie des idées - Page 49 Opera949

                                                                                                         Position 3 – SOUFFRANCE, MORT, DÉVASTATION

Anissa, de retour de vacances, est prise au dépourvu, lorsque, le 9 août, le pass sanitaire est rendu obligatoire.
elle décide de se procurer un faux pass.
J'ai payé 250 euros.  (…)  ça fonctionnait.
Mais, très vite, la culpabilité la rattrape et elle regrette son choix
Elle regrette l'imposition du pass sanitaire, qu'elle juge violente
j'ai vu que c'était 45 000 euros d'amende et trois ans ferme. Je trouve ça un peu abusé pour des personnes comme moi qui ont fait une petite erreur. Anissa

Marie devait entamer une formation(...) Passionnée par son travail (…) elle se réjouissait de cette nouvelle année. Mais c'était sans compter la décision gouvernementale d'imposer un pass sanitaire. 
Chaque fois que j'apprends que quelqu'un qui était contre le pass, contre le vaccin, se fait vacciner, je me dis : "Un de moins dans les rangs, un point en plus pour Macron et un point en plus pour instaurer ce pass de pourris." Ça me fout un coup à chaque fois. Psychologiquement, c'est dur. Marie 

Le 30 mai 2010, Gregory, alors qu'il vivait chez sa mère, disparaît. Le premier soir d'absence, sa mère, supposant une soirée avec des amis, ne s'inquiète pas. (...) Lentement, l'espoir la quitte et elle envisage le pire. 
J'ai pensé qu'il s'était suicidé.
Je ne souhaite à personne parce que c'est très, très dur à vivre.
Jusqu'au jour où, soudainement, elle reçoit un étrange message ... 

Sandrine Ngatchou est d'origine camerounaise. Elle retrace son parcours de combattante
A 19 ans, en fait, j'ai eu des nécrobioses de fibrome. En fait, la nécrobiose, c'est l'infarctus du fibrome. Donc j'ai eu beaucoup de douleurs, beaucoup de saignements. Et du coup, j'ai changé de gynéco. 
Pour elle, "son monde s'écroule".
Il y a une forme de honte à être avec une femme infertile
on fait subir beaucoup de violences à la personne qui est infertile. Sandrine
Combattant le tabou de l'infertilité et la misogynie, elle encourage les femmes racisées à devenir donneuses, notamment avec sa page Facebook et sa chaîne YouTube "OvocyteMoi". 

Où étiez-vous le 11 septembre 2001, que faisiez-vous ?
Il y avait toute cette fumée (...) des odeurs de charnier Virgile
Joe était en prison en Arizona
Je me souviens du choc que ça a été. L'avion est rentré dans la tour, mais personne à ce moment-là ne pensait que ces tours allaient tomber. Et pourtant c'est arrivé. Joe
Comme tout le monde, j'ai d'abord cru à un accident, même si évidemment un quart d'heure plus tard, avec la seconde tour, nous avons réalisé qu'il s'agissait bien d'un acte terroriste. Jack
J'ai souvent pensé depuis que si j'étais passé cinq minutes plus tôt, je me serais probablement retrouvé sous la tour alors qu'elle s'écroulait. C'est une sorte d'intervention divine. Jack
on avait bien peu de chance de retrouver des survivants. Jack

                                                                Ça y est, ça va être la troisième guerre mondiale, ils vont venir envahir la Californie.

C'était irréel. [...} Quand cette tour s'est effondrée, j'ai entendu les gens crier d'une seule voix. Je n'avais jamais entendu ça. Brennan 
Richard est écrivain et chercheur en Californie.
la vraie question c'est : pourquoi ? Pourquoi cet événement est arrivé ? Richard            

                                                                                                    La vie des idées - Page 49 Opera950

Curly 

Curly

488
Répondre en citant  
Cécile Coulon pour nous comprendre et comprendre le monde - Mar 05 Oct 2021, 19:45

La vie des idées - Page 49 1242

Cécile Coulon : "La poésie contemporaine nous aide à vivre"
05/10/2021

                                                                                    

                                                                                                                                                                                        la poésie a le vent en poupe

Cécile Coulon, romancière, estime que nous avons besoin de poésie pour nous comprendre et comprendre notre monde.

Je suis certaine que ce qui définit la poésie contemporaine c’est que, quand on est face à elle (...) on se dit : "Je suis en train d’écouter ou de lire quelque chose qui me touche de manière si forte, que c’est forcément de la poésie." Cécile Coulon, romancière

Cécile Coulon est une romancière et poétesse primée.

elle met en lumière des poètes (...) qui ont un point commun  : se défaire des codes pour aller vite là où ça fait mal.

la misère, le désir, la sensation de ne pas faire partie de ce monde ont déjà été 1 000 fois abordés, à tous les siècles. En revanche, ce qui change aujourd’hui, c’est la manière d'écrire ça


Voici quelques conseils de lecture pour commencer en douceur :
...aller lire les poèmes de Rupi Kaur sur Instagram,
d’aller lire les poèmes d’un compte qui s’appelle Poèmes d’outre-nuit, c’est sublime,
et de lire en ligne les poèmes sur un blog de Thomas Vinau.
Une fois que cela est fait et si cela fonctionne, (...) lire le premier recueil de Suzanne Rault-Balet
(…) parce que c’est très exactement la pensée, l’émotion de quelqu’un qui essaie de comprendre pourquoi elle est là, et pourquoi d’autres gens sont là avec elle.
Moi, j’ai commencé à écrire de la poésie parce que j’ai lu les textes de René Guy Cadou (…) il a écrit sans doute les plus beaux poèmes du XXe siècle donc
                                                                                                                     je vous invite à les lire.


La poésie pour comprendre le monde dans lequel nous vivons

La poésie contemporaine vient aussi témoigner du moment que nous sommes en train de vivre (…) c'est ça qui est intéressant dans la poésie contemporaine.

quand on lit le texte incroyable d’Amanda Gorman qui vient juste de paraître (...) on comprend une Amérique actuelle par une jeune femme qui doit avoir 22 ou 23 ans. Et cette Amérique-là, on ne l’aurait peut-être pas comprise en lisant Victor Hugo. Cécile Coulon, romancière

                                                                            La vie des idées - Page 49 3133

Je porte plus de fantômes que d'expériences de vie.

moi, j'ai la sensation d'être traversée par des émotions qui ne sont pas forcément les miennes

Rares sont les écrivain.e.s qui se révèlent comme tel.le.s dès leurs premiers livres. Cécile Coulon est assurément de ceux et celles-là
La seule chose que j'ai su très vite, c'est que j'avais envie de raconter des histoires. 

Cécile Coulon ne se refuse rien, pas même la poésie.

                                                     moi, une forêt à deux heures du matin avec des hiboux et des fantômes, je trouve ça super


 La vie des idées - Page 49 4113 La vie des idées - Page 49 593

Les conseils culturels de Cécile Coulon 
Sauf les fleurs, un roman de Nicolas Clément
Un texte qui m'a époustouflée.
Cécile Coulon

La revue Reliefs
C'est une revue très bien faite et fabriquée, avec des articles incroyablement intéressants. Elle demande beaucoup de concentration,
mais c'est un rêve de pages. Cécile Coulon

Le roi et l'oiseau, un film d'animation de Paul Grimault
...absolument sublime (...) avec d'étonnantes couches de lecture.  
Cécile Coulon

                                                                    La vie des idées - Page 49 6102

                                                                    Je pense à ce qu'il faut choisir de faire en premier dans sa vie quotidienne

La vie des idées - Page 49 789 La vie des idées - Page 49 886

Heureusement que la poésie ne se doit pas d'être rimée.
Il y a des âges pour la poésie et de la poésie pour tous les âges
 Cécile Coulon.

                                                                            La vie des idées - Page 49 966

        En écoutant cette chanson, je me suis dit qu'on pouvait donc raconter mille fois la même histoire, si on sait la raconter.

                                                                            La vie des idées - Page 49 1052

Au départ, un accident de voiture qui décime les habitants du Paradis, un domaine agricole. Et deux orphelins, Blanche et Gabriel
Blanche est solaire, intelligente, sauvage. Sur les bancs de l'école, elle rencontre Alexandre et elle succombe : l’amour fait pendant qu’on saigne le cochon dans la cour
Le bonheur, sauf quand Alexandre décide, après le lycée, de partir pour la ville. Tout vrille en Blanche, et le désir de vengeance bientôt nait. Ce sera terrible. Chez Cécile Coulon, on (...) écrit pour que ça déchire, (…) On est, aussi, avec les sorcières…

                                                                                    La vie des idées - Page 49 11100

                                                        On a besoin de poésie, elle ne donne pas de réponse, elle nous rassure et nous cajole

La vie des idées - Page 49 1241
                                                                                                                La vie des idées - Page 49 1334
                                La vie des idées - Page 49 1427

                                                        Ce n'est pas que les jambes qui courent, l'ensemble du corps aussi. 

                                La vie des idées - Page 49 1526
                                                                                                                La poésie (..) C'est tout ce qui (...) reste de nous. Cécile Coulon
                                                    
                                                                                            La vie des idées - Page 49 1621

"Une fois créée, la vie du livre ne nous appartient plus ; elle est entre les mains de chaque lecteur qui décide de s'y plonger" Cécile Coulon

                                                                                                        La vie des idées - Page 49 1718

Cécile Coulon écrit, mais aussi, elle court. Et peut-être qu’elle écrit parce qu’elle court
La réflexion elle est musculaire.

La vie des idées - Page 49 1814 La vie des idées - Page 49 2148                              

Cécile Coulon relève les corps avec ses mots,
                                                                         elle pique dans les muscles endormis,
                                                                                                                                                                les chairs un peu molles,
                                                                                                                                                                                                                                    elle écrit et la pulsation revient,
                                                                                                 les veines s’activent

Curly 

Curly

489
Répondre en citant  
L'expérience d'être une femme, c'est l'expérience de se soumettre à la philosophe féministe Manon Garcia, Junior Fellow à la Society of Fellows de l’université de Harvard - Jeu 07 Oct 2021, 15:40

Le Temps du débat > Épisode : "Cancel culture" : le débat est-il possible ?
Pour en débattre, nous recevons Thomas Chatterton-Williams, auteur et critique américain, signataire de la tribune du Harper's Magazine, et Manon Garcia, philosophe féministe française.  

...les Français doivent suivre de près ce qui se passe aux États-Unis, car le mouvement commence à s'exporter.
Thomas Chatterton-Williams

...je pense qu’il y a tout de même des choses qu’on ne peut plus dire, et d’une certaine manière, tant mieux, on progresse.

Manon Garcia


Manon Garcia
philosophe, Junior Fellow à la Society of Fellows de l’université de Harvard


                                                                                                                            dans

                                                               Manon Garcia, philosophe féministe française

Les Chemins de la philosophie > Faut-il abolir le patriarcat ?
L'invitée du jour :
Manon Garcia, philosophe, est Junior Fellow à la Society of Fellows de l’université de Harvard

                                                                La vie des idées - Page 49 1244

Les féministes socialistes pensent que tout peut être ramené au capitalisme (…) À l’inverse, les féministes radicales pensent qu’il existe une oppression spécifique aux femmes : le patriarcat ; on a alors besoin de ce concept pour expliquer l’organisation sociale qui opprime les femmes.
Manon Garcia
philosophe, Junior Fellow à la Society of Fellows de l’université de Harvard

Les Chemins de la philosophie > Profession philosophe >  Manon Garcia, philosophe féministe
Je veux que mon travail philosophique permette à des gens, et à moi-même, de penser ce qu’ils font au quotidien.
Ce qui m’intéresse ce sont ces petites choses de la vie et comment on peut les penser avec la philosophie.     
   
Manon Garcia

le concept de femme (…) n’est pas neutre…

Je pense que nous vivons dans des sociétés patriarcales où les femmes souffrent de discrimination en tant que femme.

Manon Garcia
philosophe, Junior Fellow à la Society of Fellows de l’université de Harvard

Société > Manon Garcia : "L'expérience d'être une femme, c'est l'expérience de se soumettre aux hommes"
l'auteure analyse les causes qui font se soumettre les femmes

l’expérience d’être une femme, c’est l’expérience de se soumettre aux hommes
     
on pense toujours le pouvoir du point de vue de ceux qui l’ont. Mais moi, ce qui m’intéresse, c’est de penser le pouvoir du point de vue de celles qui ne l’ont pas. C’est-à-dire des femmes dans leur relation aux hommes. 

Pour moi, il est très important de distinguer la domination de la soumission.

En réalité, une femme qui ne se soumet pas, qui n’essaye pas de rentrer dans une taille 36, qui ne sourit pas en expliquant aux hommes à quel point ils sont extraordinaires, cette femme sera punie socialement parce qu’elle ira à l'encontre des normes sociales qui lui prescrivent la soumission. 

les féministes ont face à elles des antiféministes qui adorent l’idée de la soumission féminine

"Vous voyez bien, les femmes s'occupent naturellement des enfants, elles font la cuisine, elles sont faites pour ça, etc." Les féministes font donc très attention avec cette idée de la soumission parce que, souvent, des hommes disent "Vous voyez bien, vous êtes d’accord avec nous, les femmes ne demandent que ça." 

La philosophie est primordiale pour avoir une vision nuancée


                                                                            La vie des idées - Page 49 2150

Je pense que l'on fait ce qu’on peut avec le fait que la soumission est le comportement qui nous est prescrit. (…) On peut aussi décider de faire exactement comme on nous dit, mais en y croyant pas du tout. Pour moi, c’est le sens de voir Beyoncé comme une icône féministe.
(…) Je ne dis pas du tout qu'elle se trompe et que Beyoncé est soumise.


Les femmes qui se disent 'je suis très puissante parce que je suis en minijupe et que je mets des haut talons' savent très bien qu'à 40 ans, dans le regard des hommes, elles sont à jeter à la poubelle.

Il faut en être consciente


L'Invité actu de la Matinale > Manon Garcia : "Metoo a eu un véritable effet sur les jeunes"

Manon Garcia (...) pense le féminisme à l'aune de la notion de "soumission".

Il ne faut pas mettre au compte de la soumission des femmes les actes de violences sexuelles. Je pense que c’est anti-féministe.

Les femmes sont conditionnées à la soumission en quelque sorte
Une femme qui se fait des injections de botox, ou qui s’affame pour rentrer dans une taille 36 est parfois plus soumise qu’une femme voilée.

Manon Garcia
philosophe, Junior Fellow à la Society of Fellows de l’université de Harvard
Le choix musical de Manon Garcia : la reprise de l'hymne féministe "Debout les femmes" 

Matières à penser > Séduction et soumission

on ne peut pas être une femme et faire comme si l’on n’était pas une femme
pour les femmes, comme la soumission leur est prescrite, elle est la conduite qui va aussi leur fournir des bénéfices.
(Manon Garcia)
Je pense qu'il y a mille façons de penser un érotisme et une séduction du fait de dire oui

Je ne vois pas pourquoi avoir des rapports qui ne seraient pas des rapports violents avec un risque d’agression, ce serait moins sexy.

il y a plein de façons d’inventer des choses belles et nouvelles (…). Je pense que l’on est dans une période où un champ des possibles immense  s’ouvre en termes de séduction.
Manon Garcia
philosophe, Junior Fellow à la Society of Fellows de l’université de Harvard

L'Invité(e) des Matins > Le consentement (...) Avec Manon Garcia


Quel est votre regard sur le rapport Sauvé, et sur ce qu'il dévoile ?
Pour moi, la question des abus sexuels dans l'Eglise a peu à voir avec le consentement

Vous expliquez que le mot de "consentement", qui semble pourtant univoque, est en réalité beaucoup plus compliqué.
Il me semble que l'on a une vision un peu trop simple de ce que c'est.
Or c'est compliqué (...) Il y a (...) bien quelque chose de spécifique dans le viol, que l'absence du consentement ne suffit pas à expliquer.

on a pu se demander si consentir, c'est ne pas dire non,
ou bien si c'est dire oui,
sauf qu'en fait, ce que je veux montrer, c'est que c'est beaucoup plus compliqué :
accepter un rapport sexuel, cela demande une analyse philosophique précise, appuyée sur des cas particuliers que l'on analyse en détails.


Manon Garcia
philosophe, Junior Fellow à la Society of Fellows de l’université de Harvard

Curly 

Curly

490
Répondre en citant  
Les polymorphes de l'histoire de la musique - Lun 11 Oct 2021, 14:11

La Série musicale

célébrons les Fab Four à notre manière en regardant de quelle manière leur œuvre a infusé l’intégralité du champ musical.
                                                                                                
                                                                              La vie des idées - Page 49 Opera952

Le catalogue des Beatles est sans doute (…) de loin (...) le plus polymorphe de l’histoire de la musique.

tous les genres se sont à un moment donné, saisis de cette musique aux singularités presque magiques


                                                                            l’intégralité du champ musical

   • Booker T. & The M.G.'s, (Medley) The End, de l'album McLemore Avenue (1970)
   • Esther Phillips, And I Love Him (1965)
   • Joe Cocker, With a Little Help from my friend sur l'album du même nom (1969)
   • Archive : Johnny Hallyday sur l’influence des Beatles, dans l’émission Le grand entretien au micro de François Busnel sur France Inter, le 7 octobre 2011  
   • Claude François, Laisse-moi tenir ta main, de l'album J'y pense et puis J'oublie (1964)
   • Dalibor Karvay and Peter Breiner Orchestra, Beatles Concerto Grosso No. 8 (After Vivaldi's Op. 8 ) : II. Norwegian Wood, de l'album Beatles Go Baroque, Vol. 2 (2019)
   • The Woofers And Tweeters Ensemble, She Love You, de l'album Beatle Barkers (1983)
   • Marvin Gaye, Yesterday, sur l'album That's the Way Love Is (1969)
   • Archive : Paul McCartney dans le Late Show de Stephen Colbert en 2019
   • Stevie Wonder, We Can Work It Out, sur l'album Signed, Sealed & Delivered (1970)
   • Marthia Griffith, Don’t let me down, sur l'album Play Me Sweet and Nice (1974)
   • Deep Purple, Help, sur l'album Shades of Deep Purple (1968)
   • Regina Spektor, While My Guitar Gently Sleeps, de la bande originale du film Kubo et l'Armure Magique (2016)
   • Bobby McFerrin, Drive My Car, de l'album Simple Pleasures (1988)
   • Sarah Vaughan, Something, de l'album Songs of The Beatles (1981)
   • Siouxsie and the Banshees, Daer Prudence, de l'album Nocturne (1983)
   • Elliott Smith, Because, de la bande originale du film American Beauty (1999)

Une saison entière ne suffirait pas à faire le tour des plus belles reprises des Beatles

                                                                                        

Curly 

Curly

491
Répondre en citant  
Quid quid quid... - Jeu 14 Oct 2021, 15:28

Quid,

                                quid,

                                                              quid,

                                                                                                        pourquoi autant de quid ?

                                                                                        La vie des idées - Page 49 H12

Que nous apprend Guillaume Apollinaire ?

                                                                                                                                                                                Total Recall, comment réaliser ses rêves les plus tordus ?

                                                                Connaissez-vous "Jean Petit qui danse" ?

                                                                                                                        La vie des idées - Page 49 K11

                                                                                                                                                                                    LinkedIn : moins carriériste, plus humaniste ?

                                                                                                            Pour 2022, qui sera le candidat de "la raison" ?

Les poupées d’Eva Aeppli ont-elles une âme ?

                                                                                                                                                                                        L’histoire de Wall Street est-elle celle de l’Amérique ?


                                                                                            A quoi rêve Ballaké Sissoko ?

                                                                                                                                                                         Faut-il avoir un prénom "français" pour aimer la France ?

                                                                                    Épicure peut-il nous orienter dans la vie ?

                                                                                                                                                                                La vie des idées - Page 49 J11

                                Les députés nous ressemblent-ils ?

                                                                                                                                            Jim Carrey incarne-t-il les années 90 ?

                                                                    Que faire des biens mal acquis ?

                                                                                                                                                                                                                    l’Eglise peut-elle se réformer ?

                                                                                                                        Miró avait-il la tête dans les étoiles ?

                                                    Pourquoi le peuple a-t-il remplacé la "populace" ?

                                                                                                                                                                                    Comment faire payer aux autres nos propres prises de risques ?

                                                                                                                                L'art commercial est-il de l'art ?

                                est-il raisonnable de croire en la raison ?

                                                                                                            La vie des idées - Page 49 G12

                                                                                                                                                                                                peut-on parler d’exode urbain ?

                                                                Qui a tué Thomas Sankara ?

                                                                                                                                Faut-il demander des comptes à l'Europe ?

                                                        Vivian Maier était-elle une espionne ?

                                                                                                                                                                                                    Qui étaient les massacreurs de la Saint-Barthélemy ?

                                                                                        Pourquoi faut-il défendre le "métier" d'historien ?

                                                                                                                                                Plaisir, joie, bonheur (et puis quoi encore ?)

Comment restaurer une nature abîmée par l'homme ?

                                                                                                                                                                        L'engagement amoureux, à quoi bon ?

                                                                                                                    Anthropocène ou capitalocène ?

                                                                                                                                                                                                            John Ruskin, le socialiste préféré de Proust ?

                                                        Comment les politiques instrumentalisent l’histoire ?

                                                                                                                                                                                            Le catholicisme a-t-il encore un avenir en France ?

                                                                                La connerie : l'échec de l'intelligence ?

                    Édouard Philippe va créer son parti... mais pourquoi faire ?

                                                                                                                                                                    Le steak, qui est la viande ?

                                                Y a-t-il des angoisses métaphysiques aujourd’hui ?

                    La vie des idées - Page 49 Opera954

                                                                                                                                                Pourquoi "La Recherche" est-il un roman culte ?

                                        Pandora Papers : des opérations fiscales illégales ou immorales ?

                                                                                                                                                                                                Pourquoi Berthe Morisot était-elle si peu connue ?

                                                                                    Faut-il dire adieu aux armes ?

                                                                                                                                                                        La chanson " Let it be " peut-elle nous consoler ?

                                                                                                                                La Critique sauvera-t-elle la littérature?

                                    Démocratiser l’entreprise. Pourquoi ? Comment ?

                                                                                                                                                                            Le vaudou est-il sorcier ?

                                                                                                    La panne géante de Facebook, Instagram, WhatsApp : une crise dans la crise ?

                    La fête est-elle en train de disparaître ?

                                                                                                                                                                                Peut-on arrêter le progrès ?

                                                                                                "L’Être et le néant" peut-il se lire comme un roman ?

                Qui a peur du rock gothique ?

                                                                                                                                                                                            France / Allemagne : 16 ans d’amour et maintenant ?

                                                                                                                Rire est-il drôle ?

                                                                                            La vie des idées - Page 49 F12

Contenu sponsorisé 


492
Répondre en citant  
Re: La vie des idées -

La vie des idées     Page 49 sur 50

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 26 ... 48, 49, 50  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum