-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -53%
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps ...
Voir le deal
21 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes)

Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 31  Suivant

Accueil / France Culture

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes)    Page 25 sur 31

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

241
Répondre en citant  
Toujours le love, mais vulgaire et pathologique - Jeu 20 Fév 2020, 09:33

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree776
Curly(https://regardfc.1fr1.net/t735p230-les-sujets-obsessionnels-de-france-culture-et-ses-icones#34920) a écrit:Bourrage de crânes quotidien avec, pas au choix, combats féministes, écologie (communions avec la nature tant qu’y en a), lutte des classes, injustices, inégalités, psychanalyse, et catastrophismes en tous genres car c’est bon pour l’audimamate.
(...)
La catastrophe n’en finit plus de venir. D'ailleurs, elle recommence à venir demain...
La "culture" (combien de guillemets ?)... ça va par trois :

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree783
Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree781

et puis la France (ce pays haïssable pour le monde parallèle de la radio France C.) est... périssable

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree782

Mais le love et le cul (pathologiques) sont éternels sur France C. la putassière

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree780

Philaunet 

Philaunet
Admin

242
Répondre en citant  
Icône branque - Ven 21 Fév 2020, 14:51

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t871p20-avis-critique#33016) a écrit:Encore un putaing de numéro d’ Avis Critique cette semaine , pétard de Dieu !
Qu’est-ce qu’il nous a pas mitonné le Raphaël Bourgois o fan de chichoune ! Il nous a sorti deux bouquings de derrière les fagots que tu vas voir le jeune ça va déchirer sa race.(...)
Le deuxième bouquetin maintenant, parce que le temps tourne même si on le voit pas passer parce qu’on est dans un excellent Avis à la Population Critique. Crépuscule de Juan Branco au Diable Vauvert-Masson éditions. Je donne tout bien les références comme ça juste après avoir lu mon billet tu peux foncer le voler dans une librairie.
Tu peux le voler sans hésiter, il s’est assez vendu comme ça. Presque Dieu nous dit qu’il trottine en tête des ventes.
Mais le contenu fatchedeucon ? Il est tellement bourré de contenu ce bouquetin que Signe de la fin des temps lui a déjà sacrifié une émission entière. Presque Dieu arrive en deuze, mais c’est le meilleur pour la fin (des temps).(...)
Ce livre déchire les passions les plus folles. Des mouvements de foules déchaînées ont mis un de ces pastis pour souligner la puissance de la forme de cette œuvre, pécaïre !
La forme : un réquisitoire politique contre Notre Sérénissime Chef de l’État Suprême... Pouh pouh pouh ! Mais c’est pas la forme ça, c’est le fond non ? On patauge dans la confuse !
L’auteur a un CV de révolutionnaire de salon de coiffure à faire pâlir tous les producteurs de France Popo réunis.
Qu’en pensent nos excellents essperts ? Déjà c’est pas sorti chez Gallimard. Joseph Confavreux pose la vraie question, c’est à dire la question qui rend cette émission excellente. A qui profite le crime si ce n’est à son auteur ? On apprend que dalle dans ce livre, on sait déjà tout, alors pourquoi il nous bousille notre temps si précieux alors qu’il est tout pitchounet ce machin ? Non hein, je pose la question ? Parce que les émissions de France Popo elles sont là pour nous apprendre plein de choses, pour nous donner de la vision du monde inédite. Et là qu’est-ce qu’il fait Juan Branco de pas-chez-Gallimard ? Il reviendra quand il aura un discours plus construit. Et au moins chez un éditeur décent. (...)
Le Signe des temps (= "Signe de la fin des temps") mentionné plus haut, fin de 2e encadré : De quoi "Crépuscule" de Juan branco est-il le signe ? (05/05/2019) + photo + citation des critiques (on se marre !).

Olivia Gesbert, autre rebelle en carton-pâte de la station parisienne France C., a invité tout récemment le garçon qui a un avis sur tout : La Grande table idées "Juan branco : Assange, figure d'un nouvel ordre mondial ?" (11/02/2020).

Un commentaire glané dans un fil de discussion de la presse : "Un vrai symbole ce garçon. Car on est dans un pays de nantis à tous les étages qui se croient dans un enfer politique et social. Leur activisme très souvent venu de la gauche, fait scrupuleusement et consciencieusement le lit du FN/RN..."

Un symbole pour France Culture 2020.

Philaunet 

Philaunet
Admin

243
Répondre en citant  
Une belle semaine en perspective - Lun 24 Fév 2020, 08:30

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree799

"Les choses vont vite. On semble passé d’un temps où l’on doutait des catastrophes, où l’on ironisait, à un temps où les catastrophes sont partout. Le thème de la catastrophe semble même devenu insuffisant, on préfère parler d’apocalypse ou d’effondrement, de fin du monde. Catastrophes, vous avez dit catastrophes ? Que voulez-vous dire exactement ? Est-ce un terme paralysant ou mobilisateur ? Excessif ou réaliste ? Que désigne-t-il exactement : des événements majeurs, ou des évolutions irréversibles ? Des explosions soudaines, ou des diffusions lentes ?
Des méga-feux à la notion nouvelle et effrayante d’une « toxicité » du monde, ce sont aussi de nouvelles catastrophes qu’il faut penser. Non pas pour paniquer, mais pour comprendre et agir.
"

Il y a Matière à penser fuir la station parisienne et ses prophètes de malheur. Pas encore vu, étrange, étrange, Frédéric Worms au sommaire de la revue aoc qui définit le programme de France C.  Cela donnerait peut-être l'impression que la station parisienne est une succursale de la revue et sa fabrique de podcasts ?

Donc, seulement cinq épisodes ?  Oui, mais par bonheur on peut appeler des émission antérieures pour mieux "comprendre" afin de mieux "agir"...

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree800
Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree801
Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree802
Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree803

La station parisienne vit décidément dans un drôle d'univers mental.


**********************

Récapitulatif hebdomadaire : 48 contributions du lundi 17 au dimanche 23 février 2020 (semaine 8 )


Philaunet 

Philaunet
Admin

244
Répondre en citant  
L'Île de Ré - Mar 25 Fév 2020, 21:52

Repenser, refonder, reconstruire, rebâtir, recréer, réimaginer, réinventer, etc. France Culture s'habille à l'Île de Ré... Un compositeur estonien a un message pour la station : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/19872-29.12.2019-ITEMA_22241310-0.mp3" debut="42:40" fin="58:24"]

Arvo Pärt
Tabula Rasa
Enr. 15 juillet 2019 (Montpellier, Corum, Opéra Berlioz)


**********************

Récapitulatif hebdomadaire : 48 contributions du lundi 17 au dimanche 23 février 2020 (semaine 8 )

Philaunet 

Philaunet
Admin

245
Répondre en citant  
Re: Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Sam 29 Fév 2020, 19:14

TOC : Trouble Obsessionnel Compulsif.

Sandrine Treiner, la directrice, donne chaque semaine du temps d'antenne à M. Bourmeau pour qu'il fasse le podcast de sa revue en ligne avec les moyens de la station publique. Vu que la directrice est publiée dans cette même revue, on voit mal comment elle pourrait refuser ce service. C'est Mme Treiner qui dénonce l'"entre-soi" de France Culture qui existait prétendument avant son arrivée. Soupirs...

Podcast d'aoc, ça se discute, mais vu que la revue traite des mêmes sujets que l'émission, on peut le suggérer.

Quoi qu'il en soit, le grand bonheur de l'univers parallèle que constitue la station parisienne, c’est de de converser (salonardement) sur la catastrophe. Laquelle ? La catastrophe généralisée (sauf à France Culture, petit village qui résiste), celle de la Terre entière. Et pour ça, le dictionnaire des synonymes est de mise. Pour conclure, donc, une semaine de 5 fois 45 minutes de Matière à penser sur la catastrophe présentée par l'un de ses joyeux propagandistes (mais non, il ne fait qu'a-na-ly-ser, c’est bien connu, et d'ailleurs, ce sont les intervenants qui s'expriment, lui ne fait que donner la parole...), voici un joli samedi midi consacré au "temps du délitement" avec l'emploi du verbe "défléchir" pour en mettre plein la vue et faire croire qu'on dit des choses sérieuses : "Et si, au lieu de moquer la collapsologie, il fallait défléchir l'effondrement, s'en servir comme d'un prisme pour penser la situation inédite dans laquelle se trouve la planète Terre aujourd'hui."

Pour "penser la situation de la Terre" (rien moins), il faut convoquer et reconvoquer tous les prophètes de malheur qui engrangent de solides pépètes en vendant livres et conférences. Le récapitulatif  de l'employé laisse pantois :
"Samedi dernier, à ce même micro, le philosophe Baptiste Morizot soulignait l’analogie entre les best sellers de la collapsologie, qu’il préfère d’ailleurs appeler effondrisme, et les block busters hollywoodiens à catastrophe. Il précisait aussi qu’à côté de ces superproductions, et toujours en comparaison, son travail de recherche s’apparentait plutôt à un documentaire de création pour arte… Il y a quelques mois Jean-Paul Engélibert était aussi venu dans cette émission pour évoquer les récentes fictions de l’apocalypse, leurs succès ainsi que leurs mérites épistémologiques. Un peu plus tôt encore c’est Pierre-Henri Castel qui était venu parler du mal qui vient et de ces temps de la fin qui précèdent la fin des temps… C’est cette veine, qui décidément occupe un nombre croissant de chercheurs, que nous explorerons aujourd’hui encore avec les représentants de deux générations différentes de collapsonautes (...)"

Pour la pub et les clics à entrer dans les stats de la direction, c'est ici .

Pour entendre jaser, cette fois-ci avec plaisir, place au jaseur boréal, en anglais "the waxwing" .

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree819


Philaunet 

Philaunet
Admin

246
Répondre en citant  
Le féminisme comme seul objet - Mar 03 Mar 2020, 10:16

L'appropriation des moyens du service public à des fins privées, c'est le quotidien.  À 9h, Une semaine de ''révoltes féminines'', what else ?, et à 11h :

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree835

Tendance lourde...

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree836

Et pendant ce temps-là des pans entiers du savoir sont écartés de l'antenne, des chercheurs, des savants, des passionnés, privés de micro.  

Heureusement qu'à côté il y a une offre passionnante, mais les non-anglophones ou non-germanophones sont à plaindre.

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree837

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree838

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree839
Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree840

Philaunet 

Philaunet
Admin

247
Répondre en citant  
L'aune de tout : soi - Lun 09 Mar 2020, 12:21

Avec une présentation pareille, on sent que les auditeurs nombrilistes vont se ruer, car comprendre le monde est fort simple : il suffit de se regarder dans le miroir de son smartphone : "Comment le retour à soi peut-il être le meilleur moyen de connaître le monde ?" 10h le 09-03-2020.

Dans le premier volet de l'émission The Tyranny of Story, on pouvait entendre des spécialistes analyser les slogans politiques et publicitaires. "Make America great again", par exemple. "Le retour à" est une formule toujours gagnante, que ce soit à la mère-patrie ou à soi...


*******************
Récapitulatif hebdomadaire : 56 contributions du lundi 2 au dimanche 8 mars 2020 (semaine 10 )

Philaunet 

Philaunet
Admin

248
Répondre en citant  
''I think of you night and day'' - Mar 10 Mar 2020, 14:03

Déjà toute la journée, toute la semaine, tout le temps, et maintenant toute la nuit... pas étonnant qu'elle ait "aimé"  (au fait, le français est une langue bannie ?)

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scree869

On préfère Ella jour et nuit !

Philaunet 

Philaunet
Admin

249
Répondre en citant  
L'ornithologue et botaniste H. D. Thoreau (1817-1862) - Dim 05 Avr 2020, 11:46

Cherchez quiconque à France Culture ne prononce pas "Sôrô" pour Thoreau, ça risque d'être difficile. Notamment pour Nicolas Martin, l’idole des jeunes, grand vulgarisateur scientifique devant personne qui prononce le nom de la revue américaine "Nature" "nètioure"...

Aujourd'hui, deux fois la même rediffusion (une seule eût été trop peu) de Avoir raison avec... Henry David Thoreau du 21-07-2019.

Le niveau de langue et d'intelligence que veut refléter France Culture se mesure aux médiocres  descriptifs :
"Aujourd’hui, le nom de Thoreau appelle celui de Walden, le livre dans lequel il relate les deux ans et deux mois de vie qu’il a passés dans une cabane construite de ses propres mains. Parfois, l’expression de désobéissance civile lui est associée, mais sait-on que c’est le titre en Français de l’un de ses textes ? Sait-on que ses pages sur la marche à pied qu’il effectue tous les jours dans les forêts du Maine, recèlent des trésors de langage ? Que son journal nous délivre des pépites littéraires et philosophiques et que Walden est bien plus qu’une bible écologiste ? Et si Thoreau avait tout compris ?"

"Et si Thoreau avait tout compris"...  Le syndrome de la cabane, encore et toujours sur franceculture.fr. Avec Foucault et Arendt, l'auteur de Walden doit être la personnalité la plus citée à l'antenne.

Les citations de la page sont piquantes, certains noms parmi les invités rappellent des interventions affligeantes sur FC/vidéo. Messages par procuration de fc.fr aux auditeurs : désobéir, se rebeller, dénoncer, pratiquer l'autosuffisance (voir les encadrés).

Thoreau (1817-1862) a-t-il jamais été abordé par son versant naturaliste ? Thoreau le botaniste et l'ornithologue ? Non, ces aspects fondamentaux de son œuvre n'intéressent pas France Culture qui divise son sujet "philosophique" en "Henry David Thoreau, l'anticonformiste" et "Henry David Thoreau, à l'origine d'une pensée politique contemporaine ?".

À propos d'ornithologie, nous retrouvons the nuthatch, (la sitelle), vue dans Oiseaux des forêts tout récemment, dans une entrée de son journal :
February 24, 1854. p. m. To Walden and Fair Haven. Nuthatches are faintly answering each other, tit for tat, on different keys—a faint creak. Now and then one utters a loud, distinct quah. This bird, more than any other I know, loves to stand with its head downward; meanwhile, chickadees, with their silver tinkling are flitting high above through the tops of the pines. . . . . Observed in one of the little pond holes between Walden and Fair Haven, where a partridge had traveled around in the snow, amid the bordering bushes, twenty-five rods; had pecked the green leaves of the lambkill, and left fragments on the snow, and had paused at each high blueberry bush, and shaken down fragments of its bark on the snow. The buds appeared to be its main object. I finally scared the bird.
Concernant la botanique et l'histoire culturelle des plantes, on pourra lire avec intérêt son étude de novembre 1862 sur "Les pommes sauvages - Une histoire du pommier", publiée par la revue The Atlantic : Wild Apples -The History of the Apple-Tree .

Philaunet 

Philaunet
Admin

250
Répondre en citant  
Re: Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Jeu 30 Avr 2020, 20:31

Que serait France Culture et ses perroquets depuis vingt ans sans saint Foucault  ?

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Page 25 Scre1006

Le signalement Twitter renvoie à une Grande table de janvier 2020, avec Bourgois en passeur de plats.

Aujourd'hui, ce n'était pas une rediffusion et il fallait être là pour lire (écouter, est-ce possible ?) dans l'émission de philo ( ? ) les délires foucaldiens  de "Preciado [qui] se considère dans un premier temps comme une femme lesbienne, puis comme « gouine trans » et « garçon-fille », revendiquant de n'appartenir à aucun des deux genres masculin et féminin. En août 2014, il se déclare « trans in between non opéré », puis décide en janvier 2015 d'utiliser le nom « Paul B. Preciado » et choisit le masculin pour s’identifier." (Wikipédia rédigé par le sujet de l'article, sans doute, comme la plupart des bio élogieuses).

Délires repris quasi intégralement dans la Vie des idées n°  337 et c'est bien, car je n'arrivais pas à choisir une citation à reproduire ce matin.

"Et si les gestes quotidiens que nous faisons pour nous protéger du coronavirus étaient autant de dispositifs de surveillance ? Et si la tentative de maîtriser une épidémie ne pouvait se faire sans l’imposition d’une discipline dont le but serait certes de guérir, mais aussi d’exclure ? C’est la thèse du philosophe Paul B. Preciado qui, en lecteur de Foucault, a publié ces dernières semaines plusieurs articles, sur Médiapart ou Libération, pour commenter et critiquer les aléas de la politique immunitaire."

Il n'y a qu'en France où une radio prétendument culturelle se fait le relais de pareils délires au détriment de la parole de tant de penseurs et chercheurs exclus du média de service public.

antonia 


251
Répondre en citant  
Re: Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - Ven 01 Mai 2020, 10:03

Thoreau
Merci pour le lien vers la revue Atlantic rapportant l'étude de Thoreau sur les pommes sauvages.C'est tout à fait intéressant, très documenté.
Trouve t-on cette étude dans Walden(j'ai offert ce livre, mais je ne l'ai pas lu!)?

Contenu sponsorisé 


252
Répondre en citant  
Re: Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) -

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes)     Page 25 sur 31

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 31  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum