-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La vie des idées

Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35 ... 43 ... 52  Suivant

Accueil / France Culture

La vie des idées    Page 34 sur 52

Bas de page ↓   

Curly 


331
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Lun 27 Avr 2020, 12:02

Précédemment... « Une France coupée en deux… la grande peur... »


                                                                            La vie des idées - Page 34 Dessin10

« Agnès b. : "Fabriquer des masques, c'est une usine à gaz !"
...celle qui ne s’ennuie jamais profite du confinement pour fabriquer des masques, photographier sa garde-robe, écrire à Giorgio Armani et ouvrir l’Encyclopédie à la lettre P, comme pangolin.
...confinée seule dans sa maison près de Versailles. Elle souffre aussi de ne plus voir ses oeuvres de Jean-Michel Basquiat, Louise Bourgeois ou Nan Goldin exposées à la Fab, la fondation dédiée à sa collection d'art contemporain inaugurée en février à Paris. Mais la styliste au prêt-à-porter chic, cool et intemporel (...) ne se plaint pas. Au contraire. Elle profite de ce temps suspendu pour s’inspirer, s'amuser, dessiner (...) et rêver…

                                                                    La vie des idées - Page 34 Bon10

« Avec Voltaire, rire et penser (...)
La lecture aujourd'hui est signée Jacques Gamblin : comédien confiné, il lit pour vous »

                                                                    La vie des idées - Page 34 Jemevo10

... je suis en train de faire un travail sur ma garde-robe. (…) J'ai même mis deux peintures (…) : ce sont deux visages grandeur nature, deux toiles carrées avec une brune et une blonde (...) je leur mets des tenues et c'est très amusant, c’est super ! (...) Je passe devant tous les jours et elles font partie de ma vie ces deux filles là…
Vous leur parlez ?
Non ! Mais je les croise tous les jours et je les habille, c’est rigolo.
Je suis devant mon placard là justement… Il y a un foulard avec des amaryllis roses sur un fond vert foncé, c’est très beau...

                                                                La vie des idées - Page 34 Dupain10

« Montaigne, la santé est-elle le bien suprême ?
Comment Michel de Montaigne aurait-il vécu et pensé la crise du covid ?

                                                                 La vie des idées - Page 34 Jevais10

« le philosophe André Comte-Sponville, 68 ans, exaspéré par cette obsession sanitaire »

Le discours ambiant, que j’appelle le "panmédicalisme" et qui tend à faire de la santé la valeur suprême, pas seulement un bien désirable, est un contre-sens sur la vie…
...Au fond ce que Montaigne reproche à Epicure, pour le dire en termes nietzschéens, c’est qu’Epicure est nihiliste.
Si on comprend l’ataraxie comme la pure absence de douleur et de trouble -je pense que c’est un contre-sens mais c’est ainsi que Montaigne et Nietzsche le comprennent- alors en effet Epicure serait un penseur nihiliste...
André Comte-Sponville...

                                                                    La vie des idées - Page 34 Dessin11

...Ce ne sont que des vêtements Agnès b. ?
Oui, je n’ai rien d'autre. Vous savez, je ne regarde jamais un cahier de tendances, jamais ce que font les autres (…) Ce n'est pas pour vendre ma salade mais j'ai une éthique depuis toujours…

                                                                    La vie des idées - Page 34 Jevais11

« le philosophe André Comte-Sponville, 68 ans, exaspéré par cette obsession sanitaire »

...Pour Montaigne, le plaisir est le souverain bien, encore plus important que la santé. Si Montaigne aime tellement la santé c’est parce que la santé est la condition du plaisir…
André Comte-Sponville »

                                                                    La vie des idées - Page 34 Agnesb11

...Giorgio Armani réclamait récemment dans une lettre (au magazine américain Women's Wear Daily) que la mode cesse de produire des collections qui ne restent quelques semaines en boutique.
J’ai tout de suite fait traduire cette lettre en français et je vais lui répondre !  (…) Je vais lui dire “bravo, d'accord avec vous, ça fait des années que je dis ça et tant mieux si c'est quelqu'un comme vous d'aussi prestigieux qui le dit”. Ça met de l'eau à mon moulin !...

                                                                    La vie des idées - Page 34 Dupain11

...Mais c'est une maladie de vouloir livrer très tôt des manteaux en plein mois d’août ! (…) Je fais de cette manière là depuis très longtemps, depuis toujours, il y a même une interview de 79 ou même de 76 où je vous dis exactement ce que je vous dis là sur la pérennité des lignes et des formes

                                                        La vie des idées - Page 34 Agnesb12

« La Question du jour     Quelle rentrée scolaire pour le 11 mai ? 
...A quoi pourrait ressembler cette rentrée du 11 mai ? Notre invitée est Anabel Roy, enseignante, directrice d’école à Saint-Martin de Jussac, dans la Haute-Vienne, et secrétaire départementale du syndicat des enseignants de l’UNSA.
Pour l’instant, nous ne savons pas grand chose... Nous n’avons aucune information à l’heure actuelle sur la préparation de la rentrée. Anabel Roy »

Curly 

Curly

332
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Lun 27 Avr 2020, 18:03

Previously... « C'est rigolo » 


« Vibrez devant "London Calling : Live in Hyde Park" et goûtez à la communion distanciée façon Bruce Springsteen
...Écouter « Born to Run » ou « Badlands » claquemuré dans son salon, n’est-ce pas l’hérésie suprême ? N’est-il pas ironique de s’enivrer de ces odes aux échappées vers la terre promise, loin du ghetto familial, en réponse aux harangues rocailleuses de Springsteen (son « one, two! » proverbial), sans néanmoins pouvoir promener le chien au-delà du pâté de maison ?...

                                                                                        La vie des idées - Page 34 Cacest10

«… en Italie, les librairies commencent à rouvrir... Et en France ? ...« Le plus rapidement possible » a déclaré le ministre de la Culture…
Il fallait lire entre les livres pour bien saisir l’annonce...

                                                                                                    La vie des idées - Page 34 Mercim10

... Agnès b. : "Fabriquer des masques, c'est une usine à gaz !"
...celle qui ne s’ennuie jamais profite du confinement pour fabriquer des masques, photographier sa garde-robe, écrire à Giorgio Armani et ouvrir l’Encyclopédie à la lettre P, comme pangolin.
...En ce moment on est en train de faire fabriquer des masques, on les paye quatre euros aux usines qui les font parce que nous n’avons pas d’usine à nous, je trouve ça trop cher.   (…)  il faut les faire homologuer et ça prend dix jours si on change de tissu, c’est compliqué comme tout !
(…) Je vais en faire un avec un sourire en sérigraphie dessus, c'est ma tâche du jour...


                                                                                                            La vie des idées - Page 34 Cestpa10


«Le Billet politique par Frédéric Says...
 Les français nourrissent vis à vis de leurs dirigeants une défiance beaucoup plus importante qu'ailleurs en Europe.

...Tout ça n’est pas nouveau...La défiance s’exprime dans les deux sens…

« .@Ockrent "En France il y a un mélange d’infantilisation, de centralisation et de bureaucratie »  

...Nous voyons (...) une infantilisation de la population de la part du gouvernement...le pouvoir exécutif (celui qui gouverne aujourd’hui comme ceux qui l’ont précédé par le passé) a pris pour habitude ne pas toujours dire la vérité…

« le moment viendra tôt ou tard de rendre des comptes : c’est la dure loi de la démocratie. Christine Ockrent »


... l’exécutif devra rendre des comptes. C’est la règle en démocratie.
Et il lui sera fait des procès de toutes sortes, juridiques comme politiques.
Certains seront sans doute légitimes. D’autres relèveront, à tort ou à raison, du procès d’intention...

                                                                                    La vie des idées - Page 34 Whatth10

...L'ÉQUIPE
Production
Frédéric Says »                                                                                                 


« Sciences |Chaque jour, Nicolas Martin, producteur de La Méthode scientifique, fait un point sur l'avancée de la recherche sur le coronavirus. Il revient aujourd'hui sur les répercussions psychiatriques de l'épidémie.
...En résulte une hausse des comportements addictifs... une hausse des conduites suicidaires...violences conjugales ou familiales... hausse de la violence faite aux enfants...

                                                    La vie des idées - Page 34 Grosse10

...Si vous ajoutez à cela que le confinement augmente nettement les pratiques addictives...
...Des conséquences que les pouvoirs publics devraient prendre en considération...

                                                            La vie des idées - Page 34 Merciq10

...Nicolas Martin et l'équipe de La Méthode scientifique »

...Et pourtant, le génie springsteenien se laisse apprivoiser, contenir par le cadre...la liesse caractéristique des performances du Boss s’imprime étonnamment bien sur nos écrans étriqués...Springsteen se confirme en icône des écrans. »

                                                            La vie des idées - Page 34 Mercim11

« SAVOIRS
Comment l'inoffensif pangolin est devenu ennemi public n°1
...Comme la chauve-souris, le pangolin est soupçonné d’être à l’origine du Covid-19. L’animal héberge des dizaines de virus  (...) Vendu sur les étals des marchés en Chine (...) Une combinaison de règles sanitaires déplorables et d’habitudes de consommations particulières qui pourrait constituer l’une des origines de la pandémie actuelle...

                                                                        La vie des idées - Page 34 Cacest11

...Derwell Queffelec »
                                                                  
                                                                                                                                                                                                    La vie des idées - Page 34 Etalap10

Curly 

Curly

333
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Mar 28 Avr 2020, 12:30

Précédemment...        « l’exécutif devra rendre des comptes.
                                                     C’est la règle en démocratie. »


                                        La vie des idées - Page 34 1cultu10

«  Le Journal de la philo
La semaine dernière, j’ai beaucoup critiqué l’effet de répétition (…) Quelques jours plus tard, je suis pourtant obligée de me rendre à l’évidence, certaines répétitions ont du bon. Lesquelles et pourquoi ?
Depuis le début du confinement, je n’ai pas découvert de nouvelles choses. Je n’ai pas lu de nouveaux livres, je n’ai pas regardé de nouveaux films ou de nouvelles séries. À l’inverse de pas mal de monde, je n’ai pas profité de cette période inédite pour accomplir des choses inédites. Au contraire, j’ai plutôt fait ce que je faisais déjà avant : travailler, m’occuper de ma fille, ranger et nettoyer la maison… mais aussi lire et regarder ce que j’avais déjà lu et regardé…

                                        La vie des idées - Page 34 2w_fra10

... Le bisou révèle en fait cette insociable sociabilité dont parlait Kant... C’est vrai que toucher l’autre a toujours quelque chose d’insoutenable…
... que serait un monde où (...) il n’y aurait ni amour ni rejet mais toujours de la bonne distance. Là serait la mièvrerie. »

« Le Journal de la philo
La crise du covid a bouleversé nos vies, y redéfinissant l'essentiel...
...Le commerce essentiel de l’un n’est pas le commerce essentiel de l’autre, et quand la priorité me semble d’acheter des bières, pour mon partenaire, ça sera des pâtes…
D’où ma question : pourquoi ce qui m’est essentiel n’est-il pas foncièrement essentiel ?…

                                        La vie des idées - Page 34 3rance10

...Au vrai, la question de la réouverture des librairies ne relève pas seulement de l’urgence économique mais de l’urgence symbolique. Voilà ma théorie.
Bien sûr, les chiffres sont alarmants.
...Rien ne dit que des files d’attente distancées prendront place devant les librairies, mais ce serait avouez-le un beau début pour le monde d’après.
par Mathilde Serrell »

                                        La vie des idées - Page 34 4rance10

... Agnès b. : "Fabriquer des masques, c'est une usine à gaz !"
...celle qui ne s’ennuie jamais profite du confinement pour fabriquer des masques, photographier sa garde-robe, écrire à Giorgio Armani et ouvrir l’Encyclopédie à la lettre P, comme pangolin.
...on a un projet aussi avec le restaurant Le Récamier (…) C'est rigolo comme histoire, c’était le restaurant préféré de Christian Bourgois (ndlr : éditeur et ancien mari d'Agnès b.). Une fois, on y était allé avec Jim Harrison (ndlr : auteur notamment de Dalva, de Légendes d’Automne et énorme estomac) et ils avaient mangé une tête de veau tous les deux, c'était drôle ! (...) Mais moi, je n’ai pas mangé de tête de veau !
Donc, vous ne vous ennuyez pas du tout en fait ! 
Je ne m'ennuie jamais moi ! (...) J'ai la chance d'avoir L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert (L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, sous la direction de Denis Diderot et de Jean d’Alembert, éditée de 1751 à 1772) et j'y ai trouvé le Pangolin hier ! Ils savaient déjà tout sur le pangolin, ils m'éblouissent complètement, c'est extraordinaire L'Encyclopédie et c'est formidable d'avoir ça à la maison, dans la bibliothèque…

                                                            La vie des idées - Page 34 5rance10

« La Question du jour
Corée du Nord : que savons-nous de l'état de santé de Kim Jong-un ?
Que savons-nous de l'état de santé de Kim Jong-un et comment expliquer ces rumeurs ? Pour nous en parler, nous recevons Antoine Bondaz, chercheur à la Fondation pour la Recherche Stratégique, enseignant à Sciences-Po, et co-auteur de « Corée du Nord : plongée au cœur d'un État totalitaire », publié aux éditions du Chêne.
On ne sait pas grand-chose...Antoine Bondaz
Pour ce qui est de son état de santé réel, nous n’en savons peu. Nous savons en revanche que son train a été aperçu à Wonsan...la rumeur est qu'il pourrait se trouver dans cette ville...Antoine Bondaz »

… Alors que sur Netflix, tout le monde me parlait du "nouveau truc à voir", Tiger King (Au royaume des fauves en Français), j’ai préféré revoir la série Mad Men.
(…) Comment comprendre ça ? Comment comprendre que certaines répétitions lassent moins que la nouveauté, voire ne lassent pas du tout, mais fassent du bien ? La question va peut-être vous faire rire, sa tournure en tout cas, mais elle se pose : qu’est-ce qui peut bien faire la différence entre une bonne et une mauvaise répétition ?…

                                                            La vie des idées - Page 34 6ancec10

...de fait, entre faire et refaire, tous les jours, toutes les heures, la vaisselle, des lessives, bref des corvées ménagères qui s’imposent à nous, que l’on ne choisit pas, et revoir délibérément une série que l’on a adorée, la différence est frappante
(…) on pourrait objecter à ça que certains trouvent beaucoup plus délassant, par exemple, de repasser que de regarder une série déjà vue et pourtant aimée il y a quelques années…

...Qu'est ce que vous avez appris sur le pangolin ?
Eh bien tout ! Qu'il a des écailles comme des ongles, que sa chair est délicieuse… Il y a le dessin du pangolin et il s’appelait déjà comme ça (...) Moi, j’en mangerais pas ! 
Si vous ne mangez pas de tête de veau, vous vous n'allez pas manger de pangolin 
Non, exactement ! »

                                                            La vie des idées - Page 34 8ncecu10

... On s’est beaucoup moqué, par exemple, des pénuries de papier toilette, mais après tout, pourquoi pas ? pourquoi ça ne serait pas une chose essentielle pour beaucoup, ou l’idée que l’on peut se faire de l’essentiel ?…
...Pourquoi, pour moi, avoir des bières dans le frigo est-il plus important que des livres dans ma bibliothèque ou que des pâtes dans le placard ? pourquoi, pour ma fille, est-il plus important d’avoir des jouets que des compotes ? pourquoi certains peuvent-ils se passer de pain mais pas de Netflix ?…

                                                            La vie des idées - Page 34 9ncecu10

« Sciences |Chaque jour, Nicolas Martin, producteur de La Méthode scientifique, fait un point sur l'avancée de la recherche sur le coronavirus. Il revient aujourd'hui sur la situation dans les pays asiatiques.
...Mais d'abord, c'est quoi la « seconde vague » ?... Il s'agit d'une reprise du nombre de contaminations après une période de régression ou de stabilisation. Certes, mais à partir de quel niveau peut-on parler d'une « seconde vague » ? Il n'y a pas de réponse claire à cette question…il est beaucoup trop tôt pour appliquer cette terminologie.
...ce risque de rechute est normal, d'autant plus avec un virus nouveau face auquel personne n'avait encore développé d'immunité, mais que pour autant, aucune deixième vague n'est arrivée pour le moment nulle part.
...En France, le gouvernement saura-t-il trouver l'équilibre qui permet de maintenir le taux de reproduction du virus en-dessous de 1...
Nicolas Martin et l'équipe de La Méthode scientifique. »

Curly 

Curly

334
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Mar 28 Avr 2020, 18:43

Précédemment...« Si vous ne mangez pas de tête de veau, vous n’allez pas manger de pangolin »

                        La vie des idées - Page 34 1cultu11

« Bien que n’étant pas particulièrement cinéphile, j’aime aller voir des films à la Cinémathèque. Pas seulement parce que j’habite à quelques minutes à pied, mais parce qu’on y profite d’un silence absolu pendant les séances. (…) un refuge qui me manque finalement assez peu tant la ville est devenue silencieuse (…) comme si la ville avait déménagé d’un coup à la campagne (pour autant qu’on puisse toujours profiter du silence à la campagne, ce qui reste à prouver). A Paris en tout cas, le paysage sonore est devenu beaucoup plus clair, comme le trait du crayon dans la bande dessinée belge...

                                                                                                                                                                                                    La vie des idées - Page 34 Crayon12

« Entendez-vous l'éco ?
Santé et économie, les frères ennemis  
Stopper l’économie pour sauver les vies, quoi qu'il en coûte (…) Et si l’arrêt de l’économie n’était pas tout aussi coûteux ?
Le confinement aurait permis de sauver la vie de 60 000 Français (…) La France (...) a fait le choix de la santé, aux dépens de l’économie… Mais faut-il vraiment sacrifier l’une pour garantir l’autre ? Quel prix notre société est-elle prête à payer pour sauver une vie ? Et qui du coronavirus ou de la pauvreté est le plus meurtrier ? »

        La vie des idées - Page 34 Crayon13

« la dessinatrice de presse Coco s’interroge sur un possible changement de modèle économique et sociétal, mais craint de voir l’aspect humain relégué au second plan. Une inquiétude qui n’a entamé ni son moral ni son envie de croquer l’actualité.
J’ai battu un record de plus de dix jours sans faire les courses et sans sortir", avertit d’emblée Coco, juste après avoir décroché son téléphone. Nous avions discuté une première fois au jour 10 du confinement. Son record était alors de quatre jours…
                                              
...Depuis quelques jours, de la musique s’échappe des fenêtres du voisinage. Un jour, c’est une cantatrice qui fait ses gammes, un autre, c’est un guitariste qui reprend du Dire Straits. Nous avons aussi eu droit à du Barbara en version karaoké, à la playlist d’un fan de Julio Iglesias, et à l’instant, à un morceau de Supertramp, ‘’It’s raining again’’ (je vous assure que c’est vrai)…
La vie des idées - Page 34 1cultu11 La vie des idées - Page 34 1tercu10
...Si elle s’amuse toujours à illustrer l’ennui et les situations cocasses d’un quotidien confiné sur Instagram, Coco n’en oublie pas l’essentiel. "Je trouve que les choses se sont durcies en terme d’actualité. On peut voir qu’il y a moins de pollution, plus d’oiseaux (…) ça fait bucolique. Mais ceci dit, entre temps il y a eu quand même 20 000 morts en France. Des libertés sont menacées (...) Personnellement, je trouve que ça fait un peu peur, l’exploitation des données personnelles", s’inquiète la dessinatrice de presse…

                                                    La vie des idées - Page 34 1cecul10 La vie des idées - Page 34 3cecul10
                         
« un certain nombre de ministres n’ont pas hésité à faire savoir, devant les médias, qu’ils n’avaient pas la réponse à la question posée. (…) Mais le gouvernement et le premier ministre doivent désormais retrouver leurs certitudes et réaffirmer une forme d’autorité. (…) Parce qu’un changement de paradigme est en train de s’opérer depuis l’annonce du début du déconfinement (…) Le changement qui s’opère (...) marque le fait que la société que nous constituons prend le dessus sur le virus et commence à se réorganiser (ou, en tous cas, est-elle censée le faire). (…) Edouard Philippe va devoir présenter un plan crédible, précis, détaillé.(…)  le chef du gouvernement (...) a besoin (…) d’un vote de confiance de la chambre basse du parlement. (…)
L'ÉQUIPE
Production
Stéphane Robert »

                                               La vie des idées - Page 34 7ncecu11
                                               La vie des idées - Page 34 7ternc10

... Il parait qu’en dépit du manque d’exercice physique et de l’accumulation des moments passés à grignoter, les Français ont à peine grossi depuis un mois. 84 petits grammes seulement en moyenne (...) je préfère ne pas vérifier…

                                                                                     La vie des idées - Page 34 Crayon14

« La continuité pédagogique, une pression supplémentaire pour les familles en difficulté
...
Trois points à retenir :
La solidarité ne s'arrête pas avec le confinement...
Le retour à l'école n'est pas envisageable si les conditions ne sont pas réunies…
L'après confinement sera aussi un moment de mobilisation pour les association (...) car les inégalités scolaires auront augmenté. »
                                                                                                    La vie des idées - Page 34 Crayon15
… puisqu’il est question d’embonpoint, intéressons-nous, pour finir, aux baleines, qui peuvent enfin discuter sans être dérangées. (...)
Il nous reste 15 jours, profitons-en !
par Hervé Gardette »

                                                             La vie des idées - Page 34 Crayon10 La vie des idées - Page 34 Crayon11
                                       
... pourquoi ce qui me fait tenir, moi, laisse-t-il indifférent un autre ? (…) l’essentiel n’est pas, par essence, essentiel, essentiel en soi, aux yeux de tous
(…)  il semble avoir cette capacité de nous séparer les uns des autres.
voilà tout le problème : l’essentiel est plastique, protéiforme et parfois difforme. (…) Au fond, ce qui est fou avec l’essentiel, ce n’est pas seulement qu’il n’est pas foncièrement essentiel, c’est qu’il est même souvent superflu, c’est “du plus”.
...je ne crois pas que l’on ait tous ouvert les yeux sur lui, mais bien, au contraire, on les a tous refermés sur ce qui nous semblait, à nous, faire la différence. Mais rien n’est à désespérer, peut-être sera-t-on d’accord et réunis par ce qui fait la différence ? »

                        La vie des idées - Page 34 1tercu10

Curly 

Curly

335
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Mer 29 Avr 2020, 14:57

Prochainement...     
                                  
        La vie des idées - Page 34 1_mome10                                         

« Comment la crise que nous traversons nous invite-t-elle à changer notre regard sur la vieillesse ? Quel est l’impact du confinement sur les personnes âgées ?
Pour en parler, nous recevons la psychologue clinicienne Marie de Hennezel
...Cette prise de conscience brutale que nous sommes mortels change notre rapport à la mort...Le confinement invite à un voyage vers l’intériorité. La perspective de la mort oblige à s’approfondir ...Il y a une folie hygiéniste qui consiste à préférer protéger la vie des personnes très âgées en EHPAD, qui de toute façon ne sont pas très loin de leur mort... Marie de Hennezel »

                                                                                La vie des idées - Page 34 218

« Coronavirus, une conversation mondiale |Tiago Rodrigues est metteur en scène et directeur artistique du Théâtre National Dona Maria II à Lisbonne.
...Je pense que nous vivons un moment historique qui inaugure une nouvelle phase de l’organisation sociale, de la politique, de la pensée, de l’action humaine. 
...J’ai le sentiment que nous vivons sinon la première, au moins la répétition générale de quelque chose 
...Nous vivons un moment qui requiert une solidarité immodérée
...nous vivons un moment où il faut faire valoir les principes démocratiques sans hésitation.
...Aujourd’hui, nous vivons un moment où le manque de partage et l’impossibilité d’être ensemble souligne l’importance de la vie culturelle et artistique.
...Nous soutenons les artistes aujourd’hui pour qu’il y ait demain des artistes prêts à imaginer ce qu’on ne sait pas encore.
...Ce qui est très particulier, c’est de vivre une expérience commune mais qui n’est pas partagée...


                                                                                        La vie des idées - Page 34 117

« Marie Curie : une intelligence irradiante »

« Ce qu’il y a de fascinant chez La Fontaine, c’est la richesse de son œuvre... son ton reste vif, enjoué, toujours adapté au sujet.
...Après le lion (…) c’est au tour du rat d’être aujourd’hui au centre de notre attention.
...Comme dans la fable qui va suivre : courte et admirablement ciselée, elle est lue avec malice par le comédien Micha Lescot. »

                                                                                                                                                                                La vie des idées - Page 34 410

...pourquoi certaines répétitions délassent quand d’autres nous crispent ?
Il y a, je crois, plusieurs réponses : 
. le fait (…) qu (‘) on ait envie de revivre un bon moment...
. le fait que la répétition (…) débarrasse de toute tension…
. le fait (…) que l’on puisse ainsi même (...) s’oublier soi.
...je me demande : et si le réconfort de la répétition était là dans cette absence de choix, de soi et d'évènement ?…

              La vie des idées - Page 34 510

« La Question du jour
Comment la pandémie de Covid-19 alimente les théories du complot ? C'est une question que nous posons aujourd'hui à Alain Cambier, philosophe, chercheur associé au laboratoire « Savoirs, textes, langage » de l’Université de Lille, professeur chargé de cours à Sciences Po Lille et auteur notamment de « Philosophie de la post-vérité » (Hermann, 2019).
Si on peut définir la vérité comme la connaissance adéquate de la réalité et bien cette propagation de virus met à mal la vérité…
...les manques de communication (...) laissent les populations en désarroi. Et ce désarroi favorise les infodémies mais surtout changer l’attitude des citoyens qui se créent un monde à l'écart en s'emparant des réseaux sociaux.
...Il faut faire preuve de beaucoup de prudence devant la complexité des situations et du réel.
 »

                                                                                                        La vie des idées - Page 34 610

«  Alliée capitale du confinement, comme je l’ai déjà évoqué ici, la culture fait aussi partie des enjeux économiques majeurs du déconfinement. Mais pour l’heure, elle joue un rôle bien trop furtif dans ce premier scénario de sortie de crise. Voilà ma théorie.
...à ce stade, la culture attend « déconfite » dans le sas du dé-confinement. Un brouillard de questions s’enroule autour de son cou et continue de lui serrer la gorge...

                                                                                                                                                                            La vie des idées - Page 34 710

« Tous enfermés ! Coincés derrière les barreaux, pris au piège d'un huis clos, internés dans un hôpital ou tout simplement reclus dans leur chambre, de nombreux héros de la littérature vivent des expériences de claustration. Qu'ont-ils à nous apprendre ? »

« Sciences |Chaque jour, Nicolas Martin, producteur de La Méthode scientifique, fait un point sur l'avancée de la recherche sur le coronavirus. Il revient aujourd'hui sur les avancées de la recherche en matière de vaccination.
...Il n'existe pas à l'heure actuelle de vaccin contre les coronavirus humains…vous conviendrez assez facilement qu'un vaccin vétérinaire n'a pas les mêmes exigences d'efficacité ou de sécurité qu'un vaccin humain.
...comme je vous l'avais déjà expliqué, le développement d'un vaccin prend du temps. (…)  Ces recherches aboutiront-elles suffisamment vite (…)  ? Il est impossible de le dire à l'heure actuelle.
...la stratégie choisie... Deuxième stratégie...Troisième technique...Ou, autre stratégie (...) dont la mécanique est un peu trop complexe pour que je vous l'explique en 4 minutes qui aboutissent au même résultat. 
...Inconvénients de ces techniques : elles sont très prometteuses et très séduisantes mais pour le moment encore très hypothétiques...Nicolas Martin et l'équipe de La Méthode scientifique »

                                                        La vie des idées - Page 34 810

... il faut bien avoir en tête que la culture a aujourd’hui beaucoup plus de poids qu’après 45, par exemple. Elle devrait donc être envisagée comme un chantier prioritaire. Elle qui contribue 7 fois plus au PIB que l’automobile et joue un rôle de ciment dans la nation...

Précédemment...  
                                              La vie des idées - Page 34 3r10

Curly 

Curly

336
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Mer 29 Avr 2020, 19:04

Précédemment...            
                                         La vie des idées - Page 34 710 La vie des idées - Page 34 810     Prochainement... La vie des idées - Page 34 810 La vie des idées - Page 34 710

« Ce matin, Nicolas Martin, auteur de la chronique Radiographie du coronavirus, accompagné par l'équipe de La Méthode scientifique,  a répondu en live, sur Facebook, aux nombreuses questions scientifiques  des auditeurs de France Culture. Un live que vous pouvez retrouvez ici ou bien sur notre page Facebook. 
Une question qui inquiète beaucoup, c’est celle des cas de maladies graves chez les enfants.
… qu’est ce que c’est que cette maladie de Kawasaki ? C’est une maladie assez étrange que l’on connaît peu (…) on ne sait pas exactement par quoi elle est provoqué. Il y a beaucoup point d’interrogations autours de cette maladie. (…) il n’est pas encore établi totalement que ces cas soit lié au Covid (…) Il y a donc beaucoup de questions, mais en l'occurrence pas énormément de réponse. (…) Malheureusement, aujourd’hui, on ne peut pas en dire beaucoup plus que ce que je viens de vous expliquer, mais il faut ne pas s'inquiéter de façon démesurée, ce n’est pas une maladie qui va faucher les enfants...

                                                                                            La vie des idées - Page 34 814 La vie des idées - Page 34 118

...Yvette nous demande : On dit que le virus reste quelques heures sur les vêtements et qu’il suffit de les mettre quelques heures dans un sac dehors pour qu’ils soient décontaminés. Pourquoi cela n’est-il pas possible avec les masques portés ?
Pourquoi laver les masques à 60°C alors que l’on se lave les mains simplement au savon ? En fait, purement et simplement pour maximiser la sécurité sur l’hygiène de ces masques.
...le savon est suffisant pour les mains (...) parce que le savon attaque les graisses. (…) bien se laver les mains quand vous rentrez, quand vous avez touché des surfaces, pour éliminer le virus des mains puisque c’est en ayant le virus sur les mains et ensuite en se touchant le visage, les yeux, le nez, la bouche, bref en faisant entrer le virus dans le corps que l’on se contamine. Et c’est aujourd’hui la principale source de contamination au coronavirus. C’est pourquoi il est essentiel de se laver les mains…


                                                                        La vie des idées - Page 34 714 La vie des idées - Page 34 219

« Goûter la sérendipité du Net et aller à la plage en suivant le peintre espagnol Sorolla !
Par Marie Richeux
...Je cherchais à illustrer une petite forme sonore, dans laquelle ma fille de trois ans - que j’enregistre régulièrement pendant ce confinement - me glissait tranquillement que "les mères ne connaissent pas leurs enfants". Je ne retrouvais plus le nom de cette peintre (…) dont on avait notamment souligné les scènes de maternité.
... J’entrais "peintre, mère, maternité, enfant" dans le moteur de recherche.
...Un tableau apparut en plein écran et, véritablement, m’attrapa. (…) ll s’agissait de Madre, (...) du peintre (…) Joaquin Sorolla y Bastida, dont la maîtrise de la palette des blancs est admirée et, je le constatais, admirable.(...) je décidais de suivre la piste de ce peintre-là…

                                                                             La vie des idées - Page 34 413 La vie des idées - Page 34 514

...Pourquoi est-ce qu’il faudrait, du coup, laver les masques en tissu à 60°C ? (…) le virus est inactivé par une température aux alentours de 60°C.
(…) On sait que les détergents vont attaquer aussi évidemment le gras… Même si je ne vais pas rentrer dans la chimie des détergents, ce qui serait en dehors de ma zone de connaissances et de compétences...

                                                                                        La vie des idées - Page 34 815 La vie des idées - Page 34 119

...L’heure du bain, Après le bain, La promenade le long du rivage, La sortie du bain, Sous le store, La plage à midi… ces toiles ont le pouvoir de nous faire troquer la tristesse de la fermeture de tout le littoral de France (et de très nombreuses régions du monde) contre la joie de la contemplation. L’une d’entre elles réunissant deux de mes grandes passions - l’eau et les chevaux - je ne résiste pas à vous la montrer (…) Dans mon cœur, elle est la jumelle d’une toile de Picasso (…) dont je garde depuis longtemps avec moi une reproduction carte postale…

                                            La vie des idées - Page 34 315 La vie des idées - Page 34 120 La vie des idées - Page 34 315 La vie des idées - Page 34 413

...la peinture ne me fait pas le même effet que le reste. Elle me garde vive et jamais ne m’assomme. Surtout, elle impose son temps et limite le mien. Je ne peux absorber de la peinture à l’infini, comme on le fait de vignettes Instagram, de postes Twitter, ou d’images dans nos albums de téléphone. Je regarde les peintures comme je l’aurais fait en galerie ou au musée, c’est à dire qu’à un moment, je sors…

                                                                                                     La vie des idées - Page 34 815 La vie des idées - Page 34 810

...Il y a pas mal de questions à propos du traitement Tocilizumab qui semble prometteur à un stade avancé de la maladie.
...De quoi s’agit-il, et qu’est-ce que c’est que ce Tocilizumab? (…)  des codes pour les médicaments…
...Qu’est ce que c’est exactement? Ce sont des anticorps…
... Maintenant, qu’est ce que c’est ce Tocilizumab?... C’est un médicament qu’on connait assez bien, puisque c’est un anti-inflammatoire (…) un communiqué de presse de l’AP-HP (...) annonce des résultat encourageants. Je vais le redire : prenons beaucoup beaucoup de précautions ! (…) l’efficacité n’a pas été démontrée…quand les formes graves se déclarent, d’un seul coup, il y a une inflammation généralisée... Donc en bloquant ce facteur inflammatoire, le Tocilizumab, empêche, bloque cette réaction inflammatoire démesurée…
...ce n’est que sur 30 patients, donc il faut prendre toute les précautions.
...ce communiqué de presse de l’AP-HP (…) Deux molécules ont été testées (…) Cet essai là est encore en cours. (…) nous n’avons pas de chiffres, nous n’avons pas d’étude, et rien n’a été publié. (…) on attend pour le moment d’avoir cette publication, et l’étude est en cours de relecture. On a donc des indices intéressants
(…)  Nicolas Martin, Natacha Triou et Pierre Ropert »

                                                                        La vie des idées - Page 34 815 La vie des idées - Page 34 710

.... A songer aux espaces vides des petites et grandes salles d’exposition, on voudrait pouvoir jouir de la solitude et du silence face aux œuvres (…) On se met donc à rêver à la réouverture progressive de tous ces endroits qui nous ôtera tout espoir de solitude (ce serait trop simple) mais nous réunira enfin avec la matière. »

                                                                                       La vie des idées - Page 34 316 La vie des idées - Page 34 616

Curly 

Curly

337
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Jeu 30 Avr 2020, 12:38

«  Francis Tabouret: " Dans le voyage, il y a une sorte de chez moi "
...Il y a peu de monde sur un bateau, vingt, vingt-cinq personnes. Je croisais peu de monde (…) On m'appelait le cowboy ; dans le jargon, c'est le mot pour désigner celui qui s'occupe des bêtes.
...Ce qui m'est très précieux, ce sont mes yeux. J'avais très envie de décrire. Et cette lenteur sur le bateau permet ça.
...En mer, (...) il n'y a pas tant de monde à qui parler 
»

                                                                                        La vie des idées - Page 34 5ultur10

« Les philosophes face à la maladie
La discipline immunitaire : surveiller ou exclure ?
Et si les gestes quotidiens que nous faisons pour nous protéger du coronavirus étaient autant de dispositifs de surveillance ? Et si la tentative de maîtriser une épidémie ne pouvait se faire sans l’imposition d’une discipline dont le but serait certes de guérir, mais aussi d’exclure ?
C’est la thèse du philosophe Paul B. Preciado qui (...) a publié ces dernières semaines plusieurs articles, (...) pour commenter et critiquer les aléas de la politique immunitaire.
L'invité du jour :
Paul B. Preciado, philosophe, commissaire d’exposition et auteur

                                                                                                                                La vie des idées - Page 34 5cultu10

La discipline est la technologie du gouvernement de la modernité capitaliste par excellence. Aujourd’hui, nous ne sommes pas plus maîtrisés par la discipline que nous l’étions hier, c’est simplement que cette discipline, ces techniques de régulation du corps, ces techniques de régulation entre les corps et l’espace, ont changé. L’opération de répétition de régulation, de dressage, de domestication du corps produit un effet de naturalisation qui fait que nous n’allons pas comprendre ni voir la discipline en tant que discipline, on la perçoit comme la réalité normale.
Paul B. Preciado...

                                                                                        La vie des idées - Page 34 5cultu10 La vie des idées - Page 34 4franc10 La vie des idées - Page 34 5cultu10 La vie des idées - Page 34 4franc10

« Chez les Russes, bon silence vaut mieux que mauvaise dispute. Rien d’étonnant dans un pays qui a élevé la distanciation sociale à un art de vivre.
...Moins de bruits donc moins de polémiques ? 
...Je n’ai pas la naïveté de croire que l’activité et la vie culturelle reprenant pleinement, les débats incendiaires ne reviendront pas.
(…) Qui peut se prétendre « monde d’après » en restant bornés dans de vieux moules ? (…) Une chose est sûre, en matière de bruit polémique, il faudrait profiter de ce « silence » pour réfléchir et se refuser à repartir « en avant comme avant ».
par Mathilde Serrell »

                                                                                     La vie des idées - Page 34 3rance13

...Il faut sortir de cette fausse dialectique entre liberté et santé publique, mais plutôt comprendre comment la santé publique implique aussi une gestion des corps, une régulation, une spatialisation des pouvoirs très stricte et que ce sont ces régulations du corps et cette spatialisation du pouvoir qui sont en train de changer aujourd’hui.
        La vie des idées - Page 34 5cultu11 La vie des idées - Page 34 4franc11 La vie des idées - Page 34 5cultu11 La vie des idées - Page 34 4franc11 La vie des idées - Page 34 5cultu11 La vie des idées - Page 34 4franc11 La vie des idées - Page 34 5cultu11 La vie des idées - Page 34 4franc11
Nous vivons une mutation planétaire des paradigmes (…) Au moment des changements de paradigmes, on invente des nouvelles techniques de subjectivation. (...) on rentre à l’intérieur de nouvelles cellules (...) qui sont numériques, on y sera sous surveillance bio-numérique 24h/24h. Ca a été mis en place pendant le confinement avec la demande de rester dans nos intérieurs, qui sont electrifiés et numérisés.

Paul B. Preciado...

La vie des idées - Page 34 7_fr10 La vie des idées - Page 34 7_fr10 La vie des idées - Page 34 7_fr10 La vie des idées - Page 34 7_fr10 La vie des idées - Page 34 7_fr10 La vie des idées - Page 34 7_fr10

... la répétition, la bonne, permet de penser sans penser. On pourrait voir là la définition de la bêtise. Mais je crois que là est en fait la solution, là est la différence de la répétition. La nouveauté exige de l’attention, la répétition bête et méchante nous rappelle à chaque instant que l’on fait la même chose, nous y fait penser, la reprise nous focalise sur nous, sur un but. Et au-delà de tout ça : il y a la bonne répétition, celle où on a la possibilité d’être là sans être là, ou de s’absenter en restant là, sans se perdre ni s’imposer. »

                                                                                                    La vie des idées - Page 34 4ultur10

...Il y a une différence entre des techniques bio-politiques et des disciplines qui sont appliquées à la totalité de la population des citoyens français non racisés, et des techniques d’éloignement nécropolitiques de mise à mort appliquées surtout évidemment pour les corps considérés comme étrangers, mais aussi sur une partie même de la population française, soit celle racisée, soit celle des classes très populaires, des populations qui doivent impérativement sortir pour accéder à la nourriture ou au travail…Paul B. Preciado
        La vie des idées - Page 34 5cultu11 La vie des idées - Page 34 4franc11 La vie des idées - Page 34 5cultu11 La vie des idées - Page 34 4franc11 La vie des idées - Page 34 5cultu11 La vie des idées - Page 34 4franc11 La vie des idées - Page 34 5cultu11 La vie des idées - Page 34 4franc11 La vie des idées - Page 34 5cultu11 La vie des idées - Page 34 4franc11 La vie des idées - Page 34 5cultu11 La vie des idées - Page 34 4franc11 La vie des idées - Page 34 5cultu11 La vie des idées - Page 34 4franc11 La vie des idées - Page 34 5cultu11 La vie des idées - Page 34 4franc11                                                                                        
...BIBLIOGRAPHIE
Un appartement sur Uranus (Pour une nouvelle révolution sexuelle) Paul B. Preciado Grasset, 2019
Pornotopie : Playboy et l'invention de la sexualité multimédia Paul B. Preciado Climats, 2011 »

                                                                                    La vie des idées - Page 34 6e_fr11

...Seule lueur, les acteurs du secteur opèrent déjà pour construire un véritable dé-confinement des mentalités en matière de culture. (…)  Si la culture peut toujours attendre, elle n’a pas attendu pour montrer la voie.
par Mathilde Serrell »

                                   La vie des idées - Page 34 2opera10

                                                                                                                                      « Tout de suite, un extrait de Phèdre de Racine, Acte 5, de la scène 4 à la fin. »

Curly 

Curly

338
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Jeu 30 Avr 2020, 17:31

                                                    La vie des idées - Page 34 Titre110


« Découvrez l’anti-macho improbable qui se cache derrière Clint Eastwood
Par Julie Gacon

...la place qu’il donne aux femmes n’a plus rien à voir aujourd’hui.

                                                     La vie des idées - Page 34 Titre410                                                        

                                La vie des idées - Page 34 515                                                                      

Quand je me suis mis en tête de profiter du confinement pour regarder tous les films de Clint Eastwood, ce n’était ni pour faire une thèse ni pour briller dans les dîners en ville. D’ailleurs, il n’y a plus de dîners en ville
...Un frisson dans la nuit en 1971... Les Proies... J’aurais pu en rester là, effarée par cette tête de mule qui n’a décidément qu’une idée en tête. Mais c’était avant le confinement…
...dans L’Homme des hautes plaines, il ne se gênait pas pour basculer une fille dans le foin sans lui demander son avis…

                                                La vie des idées - Page 34 Titre210

« L'école à la maison |Confinement oblige, quelle continuité pédagogique pour le lycée professionnel ? Comment combler les manques générés par l'absence de stage, élément essentiel de la formation des élèves ? Louise Tourret, productrice d'Etre et savoir, a posé ces questions à Clément Bouchereau, professeur de lettres et d’histoire-géographie dans un lycée professionnel du Val-d’Oise en région parisienne, et qui puise dans le programme ce qui peut aider les élèves à comprendre la crise que nous vivons...
L’école à la maison, comment faire ? C’est la rubrique éducation de Radiographie du coronavirus.

                                                                                                                                                                         La vie des idées - Page 34 Opera528

Louise Tourret : Comment se passe ce rendez-vous de la classe virtuelle pour vous ? 
Clément Boucherau : Tout d'abord il faut dire que la notion de "classe" a un peu implosé avec le confinement...
...nous avons des élèves qui (...) ne nous donnent plus aucune nouvelles, malgré tous les efforts que nous pouvons déployer pour les joindre…
 
LT : Avez-vous perdu le contact avec certains de vos élèves? 
CB : Oui… 
                                                                                                                                                                                                 
                                                                            La vie des idées - Page 34 317 La vie des idées - Page 34 317 La vie des idées - Page 34 317 La vie des idées - Page 34 317 La vie des idées - Page 34 317                              

« Coronavirus, une conversation mondiale |Jorge Carrión, écrivain de science-fiction et critique culturel espagnol, imagine le Covid-19 comme un virus cyborg
...la science-fiction est le nouveau réalisme... nous, auteurs de fiction spéculative, avons échoué parce que nous n’avons pas su voir que la dystopie n'aurait pas pour origine une hécatombe nucléaire, une attaque terrestre, un décalage entre des univers parallèles ou une apocalypse de zombies, mais une épidémie virale. »

                                                            La vie des idées - Page 34 Titre310    

LT : En lycée professionnel où l’enseignement pratique est important, les stages le sont également. Là tout s’est arrêté. 
CB : Oui…
LT : Cette année, les épreuves du baccalauréat ne pourront pas être organisées. Comment cette décision d'attribuer le diplôme en fonction du seul contrôle continu a-t-elle été reçue par vos élèves? 
CB : ...je puise dans mon programme...  je pense... Là je suis en train de... En lettres, je leur ai proposé…
LT : Et en histoire ? 
CB : ...Ils avaient beaucoup de questions sur le confinement aux Etats-Unis...

                      La vie des idées - Page 34 221 La vie des idées - Page 34 318 La vie des idées - Page 34 414 La vie des idées - Page 34 222 La vie des idées - Page 34 221 La vie des idées - Page 34 318 La vie des idées - Page 34 414 La vie des idées - Page 34 222

...Découvrez l’anti-macho improbable qui se cache derrière Clint Eastwood
Par Julie Gacon

                    
                                                                                        La vie des idées - Page 34 715 La vie des idées - Page 34 816

...La femme émet-elle le moindre signe de détresse, il la vengera tôt ou tard. (…) Vous me direz que se rêver en sauveur systématique de la gente féminine peut s’entendre comme le comble du machisme et qu’à force de confinement, on perd en vigilance…

                                        La vie des idées - Page 34 Titre510

Pale Rider, 1985.
...Megan s’éprend du Preacher, et s’offre littéralement à lui. Il s’éloigne et lui fait comprendre qu’elle est trop jeune pour savoir ce qu’est le « consentement » - c’est mon interprétation de 2020, à l’aune des récits d’Adèle Haenel ou de Vanessa Springora, et une sorte de pied de nez eastwoodien…

                                                                                La vie des idées - Page 34 Titre710                                             

LT : Ressentez chez vos élèves le manque de discussions collectives ?
CB : Oui…
LT : Vous êtes donc impatient de revoir vos élèves, même pour quelques semaines seulement ?
CB : Oui...oui, tout cela me manque, de ne plus avoir ce lieu qu’est la classe, qui est mon lieu d’observation privilégié des élèves. »

                                                                                                        La vie des idées - Page 34 617 La vie des idées - Page 34 516


...la dessinatrice de presse Coco s’interroge sur un possible changement de modèle économique et sociétal, mais craint de voir l’aspect humain relégué au second plan. Une inquiétude qui n’a entamé ni son moral ni son envie de croquer l’actualité.
..."Ce confinement fait rupture dans nos vies. On est comme dans une salle d’attente chez soi...’’(…) "la vie s’est adaptée à quelque chose d’inédit", estime-t-elle.

                                                     La vie des idées - Page 34 Titre610

(…) Charlie Hebdo (...) a réussi à s’adapter et ses membres travaillent à distance.
(...) Fidèle à sa volonté d’ajouter un peu de légèreté dans la gravité, elle représente le président chinois au lit "après l’amour" avec un pangolin, petit mammifère à écailles soupçonné d'avoir transmis le coronavirus à l'Homme et "star" malgré lui de cette crise. Un animal qu'elle "affectionne beaucoup" : "Je trouve que ça ressemble à une pomme de pin sur pattes". Et dont elle aimerait qu’il ne soit plus traqué. »

                                                                    La vie des idées - Page 34 1lture10

                                                                                    La vie des idées - Page 34 Titref10

Curly 

Curly

339
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Ven 01 Mai 2020, 15:31

                                                        La vie des idées - Page 34 Opera529

« Sciences |Chaque jour, Nicolas Martin, producteur de La Méthode scientifique, fait un point sur l'avancée de la recherche sur le coronavirus. Il revient aujourd'hui sur la maladie de Kawasaki, maladie qui touche les enfants et qui a suscité une importante vague d'inquiétude cette semaine.
                                            
                                                                                                                                                                    La vie des idées - Page 34 Opera533                                                                                 

Plusieurs alertes sanitaires en début de semaines ont semé le doute, la confusion et surtout la peur puisque cette maladie touche les enfants…
... De quoi s'agit-il, et pourquoi cette vague d'inquiétude est-telle très largement démesurée dans l'état actuel des choses – ce que je vais tâcher de vous le démontrer. 
...il reste encore beaucoup d'inconnues…

                                                                                                                                                                            La vie des idées - Page 34 Opera544

... Qu'est-ce qui provoque cette maladie ? C'est là que l'inconnue principale réside.
...Autre élément important : il s'agit d'une maladie saisonnière…responsabilité d'un (...) champignon sans pour autant que cela soit prouvé.
...Mais alors, quel lien entre le Covid et la maladie de Kawasaki ? Comme vous vous en doutez, pour le moment on n'en a aucune espèce d'idée...il y a évidemment des corrélations...Mais (…) corrélation n'est pas causalité...Plusieurs questions se posent...quel que soit le niveau d'incertitude important qui subsiste quant à leur nature et à leur origine (...) ne pas céder à la panique et à la tentation du scénario du pire, dans lequel, malheureusement, s'engouffrent encore inévitablement trop de médias peu prudents.
Nicolas Martin et l'équipe de La Méthode scientifique »

                                                                                                                        La vie des idées - Page 34 Opera537

«  La Compagnie des poètes
Prévert le mal-aimé?
                          
                                            La vie des idées - Page 34 Opera540

Jacques Prévert ne fit jamais de manières avec la poésie et elle le lui rendit bien, en s'invitant régulièrement sous sa plume et dans son sillage d'éternel gamin.
Trois invités et un Jacques Prévert.
...Et pourquoi pas une réhabilitation. »

                                                                                                                                                                                La vie des idées - Page 34 Opera530

...Découvrez l’anti-macho improbable qui se cache derrière Clint Eastwood
Par Julie Gacon

                                                                La vie des idées - Page 34 Opera542

... Million Dollar Baby, 2004
...Clint Eastwood est Frankie Dunn, un entraîneur de boxe râleur, misogyne par déformation professionnelle...Dans sa salle d’entrainement apparaît un jour Maggie...Une femme !
...Clint Eastwood filme les non-dits, entre un homme et une femme, entre un père et sa fille. Et on se surprend à pleurer. Et les Oscars de tomber.

                                                                                                                   La vie des idées - Page 34 Opera543

L’Echange, 2008
...Christine Collins manque de défaillir quand on lui présente l’enfant : ce n’est pas son fils...direction l’hôpital psychiatrique pour femmes (…)
« Tu protestes, tu cries et tu te fâches : hystérie féminine. Tu restes calme : catatonie. Tu craques et tu pleures : dépression grave ! ». Une triple assertion qui résonne encore cruellement et dont je peine à croire l’avoir entendue dénoncée dans un film de Clint Eastwood, celui-là même qui dans Pale Rider, vingt-trois ans plus tôt, faisait dire au Prédicateur : « Quand on attend qu’une femme prenne la bonne décision, on peut attendre longtemps. » 
Vingt-trois ans, c’est longtemps, non ? »

                                                                                                                                                                    La vie des idées - Page 34 Opera534

« Alors qu’Emmanuel Macron appelle à l’union nationale, quelle place peut occuper l’opposition dans ce contexte ? Comment la crise sanitaire chamboule le temps démocratique ? Assiste-t-on au retour de l’Etat régalien ? 
                                                    
                                                                                        La vie des idées - Page 34 Opera531

Pour en parler, nous recevons David Djaïz, essayiste, et enseignant a Sciences Po, auteur de Slow démocratie, éd. Allary.
Puis à 8h, nous recevrons Nicolas Roussellier, historien du politique et auteur de l’article “De 14-18 au coronavirus : la démocratie comme « règlement de comptes », à lire sur AOC. 

                                                                                                                                                                La vie des idées - Page 34 Opera536

...Il faut distinguer l’État et la nation.

                                    La vie des idées - Page 34 Opera538

...Une des questions qu'il faudra se poser est la question du rééquilibrage entre le reste de l’infrastructure sociale qu’on a eu tendance à invisibiliser et les autres. Il y a une vraie question sur le contrat social qui se pose.

                                                                            La vie des idées - Page 34 Opera546

...là il y a un travail à faire à l'échelle mondiale. Il faut réussir à penser cette fine articulation entre les différentes échelles.
...Il y a une infinité de décisions à prendre qui touche à la vie des gens. Et il y a une infinité de paramètres à prendre en compte
. David Djaïz ...

                              La vie des idées - Page 34 Opera535

...... il n'y a pas de crise de l’État régalien...On a cette perception nouvelle d’un État fortement régalien mais très incertain... Nous avons un État régalien fort mais constamment soumis aux critiques. C’est un État régalien sans majesté. Quand on parle de monarchie républicaine, la Covid a fait disruption dans cette notion…Nicolas Roussellier »

                                                                                         La vie des idées - Page 34 Opera539                                                                                                               La vie des idées - Page 34 Opera541

...Coronavirus, une conversation mondiale |Tiago Rodrigues est metteur en scène et directeur artistique du Théâtre National Dona Maria II à Lisbonne.
Selon lui, la solidarité est un outil pour faire face à la crise sanitaire actuelle
...nous avons un très vieil outil qui peut nous être utile : la solidarité...La solidarité avec ses voisins et ses proches, la solidarité transfrontière entre peuples, la solidarité entre continents doivent nous aider à faire face...Nous vivons un moment qui requiert une solidarité immodérée...la solidarité doit être souveraine...  En tant qu’artiste, je suis touché par la profusion d’offres -notamment numériques- qui se sont mises à fleurir grâce à la solidarité...Je connais de nombreux artistes visuels, par exemple, qui produisent un travail énorme (…) C’est aussi un acte de solidarité... il est très important de rester solidairement actifs... Ce qui est intéressant, (...) c’est la combativité face au confinement. Il (...) faut (...) voir ce geste comme d’abord (...) d’abord solidaire. »

                                                                                                                                                                                                                    La vie des idées - Page 34 Opera532

« La Question du jour
La crise sanitaire va-t-elle développer l’usage du vélo ?

                                                                                                        La vie des idées - Page 34 Opera545

... les réutiliser c'est avant tout pour éviter de prendre les transports publics et respecter la distanciation sociale.
Inciter à prendre le vélo : une tendance mondiale post-confinement
...les gens ont besoin d’espace pour se déplacer
...Il faut bien comprendre que l’objectif est sanitaire et temporaire...si ça ne  fonctionne pas, on abandonnera sans doute.

                                             La vie des idées - Page 34 Opera547
...La ville se réinvente après chaque épidémie et on est peut-être en train de s’habituer à ça. Olivier Razemon »

Curly 

Curly

340
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Sam 02 Mai 2020, 11:13

« La romancière, confinée à Montpellier, confesse avoir au début de la crise fait une "crise de foi de fiction". Mais un écrivain (...) l’a encouragée à se remettre à écrire. Elle l’a fait, sans filtres.
Le téléphone et les conditions acrobatiques de l’enregistrement ne permettent pas de l’entendre, mais lorsque nous passons ce coup de fil à Anne Bourrel, l’hélicoptère de la police passe au-dessus de son domicile, tout près du centre de Montpellier. "Il fait sa ronde quotidienne", explique la romancière

                                                    La vie des idées - Page 34 Dzoni110

...J’ai pour voisines deux immenses grues, éclairées la nuit, très belles mais un peu tristes car à l’arrêt. De temps en temps elles sonnent : une alarme se déclenche sans que l’on sache pourquoi, et là tout le quartier devient dingue

                                                    La vie des idées - Page 34 Dzoni210

« Regardez "Si tu vois ma mère", et succombez aux plaisirs en VF de la comédie loufoque et sophistiquée
Par Lucile Commeaux

                                                                                                                                                                    La vie des idées - Page 34 Lescli10

- un duo (...) particulièrement inspiré.
- Avez-vous déjà fait l’expérience de trouver votre mère entre votre bien-aimé(e) et vous dans votre lit du dimanche ? (…) Ce cauchemar classique d’entre les classiques est la tendre et dure réalité de Max, le héros
- un héros « très famille » comme on dit

                                                        La vie des idées - Page 34 Decons10

- un espace-temps absolument typique de la comédie française
- La caméra à l’épaule qui prestement circule
- L’identité juive des héros est en effet d’emblée revendiquée, posée comme un ressort comique  (…)  Pour autant cette vérité du film ment
- Le film réussit là où le cinéma français hésite souvent
- Les dialogues sont vifs, le rythme tenu, la mise en scène chorégraphiée

                                                                    La vie des idées - Page 34 Decons11

- Félix Moati, décidément un précieux interprète de comédie, excelle dans cet exercice qui exige à la fois souplesse physique et intelligence de la répartie
- une Noémie Lvovsky en majesté, dont on imagine que le rôle a été écrit pour elle »

                                                             La vie des idées - Page 34 Opera548                    

«  Le Billet politique
Déconfinement : comment prévoir l'imprévisible ?

                                                                                                            La vie des idées - Page 34 Mainre10

...Il y a un changement de ton du Premier ministre qui n'infantilise plus les français
Dans le discours d’hier, le citoyen, le français lambda (…) était (…) celui qui sera responsable du bon fonctionnement du plan de déconfinement. 

                                                La vie des idées - Page 34 Mainre11             La vie des idées - Page 34 Mainre12

...Le manque de confiance dans le gouvernement pour la gestion de la crise sanitaire. Il est très fort et de plus en plus fort.
Le résultat est que la défiance s’est installée. (...) il apparaît aujourd’hui assez difficile de prévoir comment les préconisations et le consignes pour le déconfinement seront appliquées. Ce qui ajoute un peu plus encore à l’imprévisibilité de l’évolution de ce à quoi nous sommes confrontés.
Stéphane Robert »

                                                                                                                         La vie des idées - Page 34 Mainre13

« L'Invité(e) des Matins
Comment imaginer la culture demain ?

                                                                            La vie des idées - Page 34 Conver11

...On compare souvent la récession économique liée au Grand confinement à la Grande Dépression. On sait moins que lorsque Roosevelt a lancé en 1933 son New Deal pour faire face à celle-ci, il y a intégré un important volet culturel. Alors que doit-on apprendre du passé pour imaginer la culture de demain ? 

                                                                    La vie des idées - Page 34 Conver12

...On peut dire que le bilan du New Deal est mitigé et durable. Le programme va durer une dizaine d’années et a subi beaucoup de critiques. Roosvelt est accusé entres autres de soutenir des artistes communistes. Le plan disparaît progressivement quand la Seconde Guerre Mondiale débute.
 Frédéric Martel ...

                                                                                                                                                                                                La vie des idées - Page 34 Predre10

...Anne Bourrel "confine" seule. Ce n’est pas un choix. Son fils fait ses études à Toulouse, son amoureux n’a pas pu rentrer à temps de l'étranger. Elle reste parfois des heures derrière son écran, à discuter avec des amis ou de la famille du monde entier. (…) Partout, le virus et les mesures sanitaires ont vidé les villes et villages, et emmuré les terriens. 
Bien sûr, il faudrait écrire.
...aujourd’hui, pourquoi, comment inventer des mondes puisque celui que nous pensions connaître paraît avoir basculé dans la fiction ?...

                                         La vie des idées - Page 34 Prendr10

...L'Invité(e) des Matins
Comment imaginer la culture demain ?

                                                                                                                                                                     La vie des idées - Page 34 Conver13

...On ne sait pas ce qui protège les auteurs... c’est la loi du plus fort qui prévaut...Il n’y a aucune visibilité... Il y a besoin d’un plan, d’un chemin qui soit clair pour pouvoir débattre et penser l’après... il y a des incertitudes. Il faut des clarifications... Il faut absolument être vigilant et venir en aide pour les plus faibles et les plus fragiles

                            La vie des idées - Page 34 Conver14

...Anne Bourrel en est persuadée : la littérature va changer.
elle est en train de faire un texte (...) mêlant des petits textes auto-fictionnels ébauchés ici et là depuis le début du confinement. »

                                                                                            La vie des idées - Page 34 Sourir10                                                                                                  

...Comment imaginer la culture demain ? 

                                                                                                                                                                        La vie des idées - Page 34 Mainre15

... le numérique peut accompagner mais il ne peut pas prendre le relai du réel. Si nous n'avons plus de lieux pour se réunir et pour regarder, on se retrouve avec une société aveugle...Nous devons construire un modèle qui nous réunit. Nous avons besoin d’être réunis pour avancer. Et nous avons besoin d'inventer de nouveaux espaces pour dialoguer et échanger...
                                                            La vie des idées - Page 34 Mainre16                                                   

Une période comme celle-ci est une période pour la pensée. Cette période doit être stimulante intellectuellement. Elle fait le lien entre le rêve et la réel.
 Emmanuel Demarcy-Mota »

                                                                                                                                                                                                    La vie des idées - Page 34 Bouche10

Curly 

Curly

341
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Sam 02 Mai 2020, 17:48

                                                                                        La vie des idées - Page 34 Opera549

« Contre toute attente, la distanciation sociale ne nous aurait donc pas séparés… mieux, elle serait le ciment d’une nouvelle forme de sociabilité.
Mais est-ce si sûr ?…

                                                        La vie des idées - Page 34 Grospl10        La vie des idées - Page 34 Lepour10 La vie des idées - Page 34 Grospl10            La vie des idées - Page 34 Lepour10 La vie des idées - Page 34 Grospl10            La vie des idées - Page 34 Lepour10 La vie des idées - Page 34 Grospl10            La vie des idées - Page 34 Lepour10

« Concernant l’art contemporain (...) une mutation (...) pourrait bien prendre forme : la réduction d’échelle. Voilà ma théorie.

                                                                                La vie des idées - Page 34 Lesour10

...il y avait bien trop de foire d’art contemporain
...Il faudra donc se donner les moyens de soutenir ce retour à l’échelle de la galerie (...) Penser aussi la complémentarité entre le physique et le virtuel…
...une réflexion profonde et hybride.
Profonde car elle retrouve l’essence de sa théorie à savoir réduire « l’excès d’attention accordé aux moyens par rapport aux fins ». Et hybride car elle prend en compte les mutations actuelles.
...dans l’art contemporain d’après ce ne sera peut-être plus la taille qui compte.

                       La vie des idées - Page 34 Sourir11 par Mathilde Serrell »

« "Un mauvais fils", un bon Sautet ? »

                                                                        La vie des idées - Page 34 Bouche13


...  je m’enfonce, pour ma part, un peu plus dans le virtuel et la longue distance : comme à mon habitude, mais en pire, téléphone à portée de mains, je regarde d’emblée Twitter et Instagram.

                                             La vie des idées - Page 34 Combat12                                                                                                   
                                                                                              
Et à vrai dire, je ne pourrais même pas dire combien de temps j’y passe ou ce que j’y vois. Les images et les post s’enchaînent dans un flux et un flou continu, à l’image de ces journées confinées.
Certes, j’y ai des amis, dont je prends des nouvelles, ou des contacts dont je suis l’actualité, mais il faut bien le dire, ce qui retient mon attention, c’est moins les gens que j’aime que ceux qui m’énervent…

                                                                                                                                                                              La vie des idées - Page 34 Forces11  

« La Question du jour
Application StopCovid : quels obstacles à sa mise en marche ?
                                                                                            
                        La vie des idées - Page 34 Conver10 La vie des idées - Page 34 Conver10 La vie des idées - Page 34 Conver10

Quelles sont les obstacles au bon fonctionnement de l'application StopCovid ? Pour nous éclairer, nous accueillons Jean-Marc Manach, journaliste d’investigation...                                                                     
...En France, personne n’a expliqué. Ce qui fait que tout le monde pense que l’application est une application Bluetooth...nous n'avons eu aucun débat sur la question...ils estiment que c’est préférable de centraliser sur un serveur central les identifiants de toutes les personnes qui ont été des cas contacts. Jean-Marc Manach »

                                                                         La vie des idées - Page 34 Retour10
                                                                                                                                                                                        
«  Découvrez comment Denis Podalydès a mis en scène le nez de Cyrano dans les ors de la Salle Richelieu !                                                                                                                                                                                    
Arnaud Laporte (...) analyse le très grand succès de cette production de la Comédie Française                                                                                                                                                 
Plus le temps de la création s’éloignait, plus la pièce était considérée comme un peu ringarde…
... en 1938...mise en scène de Pierre Dux... jouée 416 fois jusqu’en 1953... reprise, en 1964...une mise en scène de Jacques Charron ...en 1976...Jean-Paul Roussillon, adaptant la mise en scène de Charron ...
Tout change en 1990, avec la sortie en salles du film de Jean-Paul Rappeneau...Dès lors (...) la pièce retrouve l’affiche des plus grands théâtres. »
    
                                                                                                                                                                                                 La vie des idées - Page 34 Lechan10

...Rien de nouveau sous le covid (…) Je vous rassure : je n’en suis pas non plus au passage à l’acte haineux, je ne suis pas un troll ou un hater...
...Comme le potin où l’on aime à médire, ou comme les magazines people où l’on se délecte de la chute des stars, serait-ce seulement par plaisir pervers qu’on se tiendrait sur ce fil juste avant la haine ?…

                                                        La vie des idées - Page 34 Lepour11

« Pour que Mélina Robert-Michon supporte son confinement, il lui faudrait un jardin de 70 mètres de long. En attendant, la championne de lancer du disque aux multiples records entretient son corps et ses espoirs
...Quand le téléphone retentit chez Mélina Robert-Michon, nous tombons entre deux activités que la majorité des Français confinés réalisent : les devoirs de sa fille et la préparation, avec cette dernière, d'un dessert. (…)  selon elle, nous prenons davantage le temps de faire les choses car nous ne sommes plus tenus, ni interrompus par les impératifs du quotidien.
...vu qu'on sait qu'on a le temps, on le prend (…) Par exemple, en faisant du rangement, je suis tombée sur "Des souris et des hommes" de John Steinbeck que j'avais lu au collège, alors je l'ai remis sur ma table de chevet.
...il faut séparer la mère de la sportive.
...j'ai la chance d'avoir des grossesses qui se sont bien passées et j'ai continué l'entraînement jusqu'à la fin du huitième mois…

                                                                    La vie des idées - Page 34 Lepour12


« Aujourd'hui, la sociologue Eva Illouz, directrice d’études à l’EHESS et professeure à l’Université hébraïque de Jérusalem nous explique pourquoi il est selon elle si difficile de se passer du monde.

                                                            La vie des idées - Page 34 Eloged11

...le foyer ne peut pas combler l'absence d'un monde public : la production et la consommation sont les principaux moyens par lesquels les contemporains créent leur propre sens de la valeur, se socialisent et même forgent leur intimité (le déplorer n’y change rien, c’est un fait)
...Le travail est l'endroit où nous exerçons nos compétences
...Les loisirs sont le lieu où nous éprouvons du plaisir, du jeu et la possibilité de voir et d'être vu par les autres.
 »

                                                              La vie des idées - Page 34 Eloged12

Contenu sponsorisé 


342
Répondre en citant  
Re: La vie des idées -

La vie des idées     Page 34 sur 52

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35 ... 43 ... 52  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum