-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

-22%
Le deal à ne pas rater :
Borne de jeu d’arcade Street Fighter 2 – Arcade 1UP + réhausseur
272 € 350 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -60%
Camera Surveillance Bébé WiFi sans ...
Voir le deal
19.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les magazines d'actualité sociopolitique

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Accueil / France Culture

Les magazines d'actualité sociopolitique    Page 4 sur 6

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

31
Répondre en citant  
Le ronron - le Sam 25 Nov 2017, 11:54

Absence d'imagination ou pilonnage idéologique, on ne sait, en tous les cas on soupire en voyant ce qui s'annonce sur France Culture ce samedi à 12h00 :

Politique !
par Hervé Gardette
L’insoumission en démocratie
Manuel Cervera-Marzal, Sociologue et chercheur à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales


Nom de l'émission,
nom du producteur omniprésent,
titre de l'émission,
métier de l'invité, lieu d'activité,
photo de la page + texte

Allez ouste, la culture !

Philaunet 

Philaunet
Admin

32
Répondre en citant  
Saturation - le Sam 09 Juin 2018, 09:21

Par exemple, pour bien commencer son samedi matin  : Actualités L'Invité actu par Caroline Broué : Christiane Taubira, le 09/06/2018.

Publicité gratuite : "Christiane Taubira, ancienne garde des Sceaux, est la présidente du jury du concours d'éloquence contre le sexisme organisé par la Fondation des femmes, dont France Culture est partenaire, qui se tiendra ce dimanche 10 juin au studio 104 de la Maison de la Radio. "

Nous en fîmes une infime mention dans le billet Un concours d'éloquence très spécial...

"Toutes les informations sur le concours d'éloquence "Pour dénoncer le sexisme par le verbe" sont disponibles sur le site de France Culture et sur le site de la Fondation des femmes. L’événement est complet, une liste d'attente a été ouverte. Il sera diffusé à l'antenne de France Culture le dimanche 1er juillet à 22 heures. "

À noter dans "Pour aller plus loin" : L'interview à Libération, "Les hommes doivent faire l'expérience de la minorité", où elle revient sur la libération de la parole des femmes.

Message entendu à France Culture où la directrice Sandrine Treiner fait travailler (et inviter) majoritairement des femmes, et sur certains créneaux (3 ou 4 heures), exclusivement des femmes, ce qui ne dérangerait personne si la compétence était au rendez-vous, mais on en est très, très loin. Une radio "laboratoire social", comme l'écrivait Nessie...

Lvstvcrv 


33
Répondre en citant  
Avis critique - le Dim 02 Sep 2018, 11:31

Faute d'avoir trouvé un thème consacré à "Avis critique"...

Le principe de cette émission, de Raphaël Bourgois, est intéressant : critique de deux essais portant sur une même problématique, par deux journalistes invités. La qualité est cependant variable bien entendu selon le thème, les invités et les ouvrages. Hier 01/09, l'émission présentait deux essais à propos de la démocratie qui se porte mal.

Les deux journalistes invités hier, Julie Clarini et Jean-Marie Durand sont complémentaires et s'écoutent, ce n'est malheureusement pas toujours le cas.

Le premier ouvrage "Le peuple contre la démocratie" de Yasha Monk, dépeint une dérive des démocraties et prévoit leur mort. C'est clair : la démocratie n'est plus démocratique lorsqu'elle est qualifiée : libérale, c'est la mise au pas par la technocratie (l'Union Européenne) ou illibérale, c'est la dictature de la majorité.

L'auteur s'est fait une réputation de Cassandre, son essai semble rudimentaire selon les invités, et il préconiserait une politique ethnique pour préserver la démocratie... mais c'est "pas désagréable à lire", "facile à lire" (!!!).

Le tout laisse une impression curieuse, les invités semblant ne pas vouloir critiquer trop ouvertement le livre ni son auteur... prochainement invité de G. Erner !

Tout le monde paraît heureux de passer au livre suivant : "Le prix de la démocratie" de Julia Cagé. Ce livre et son auteur sont d'une autre envergure culturelle et intellectuelle. Le sujet : comment l'argent fausse le jeu démocratique et influence les élections, argumenté par un diagnostic et des propositions. Quelques remarques instructives évoquées dans la discussion, on apprend ainsi que :
- les élus du PC reversent 50% de leur traitement à leur parti; au parti "Les républicains", ce chiffre est de 1,2%
- 53% de l'argent versé par des particuliers aux partis l'est par les 10% les plus riches ;
- la seule façon pour un nouveau parti d'être financé (avant sa première élection), c'est l'appel aux fonds vers les plus riches, qui demandent et obtiennent ensuite la politique libérale et fiscale qui leur convient.

Cela incite à lire ce livre pour approfondir la thèse de Julia Cagé, et ses propositions.

Finalement, une bonne cuvée de cette émission de Raphaël Bourgois, donnant envie de lire l'un des ouvrages, et exprimant (discrètement toutefois) des réserves sur l'autre : que demander de mieux d'une critique ? Elle est complétée par l'évocation trop brève de deux articles de revues techniques, qui mériteraient certainement une émission dédiée.

Yann Sancatorze 

Yann Sancatorze

34
Répondre en citant  
Re: Les magazines d'actualité sociopolitique - le Dim 02 Sep 2018, 12:21

Lustucru a écrit:Ce livre et son auteur sont d'une autre envergure culturelle et intellectuelle.

En effet, qu'importe le fait qu'une émission de France Culture soit avant tout politique au lieu d'être culturelle, qu'elle ressasse les mêmes idées, l'essentiel est qu'elle mette en scène des opinions "d'envergure" (c'est à dire les vôtres). C'est assez facile de vous contenter. Il suffit de répéter ce que vous avez déjà en tête, de vous flatter et prolonger vos opinions politiques. Heureusement, ce forum est là pour développer une autre vision pour France Culture, celle d'une station culturelle originale, éclectique, qui s'adresse à tous, et non à une clientèle politique qui demande à être flattée dans le sens du poil. Il faut le rappeler, inlassablement.

Lvstvcrv 


35
Répondre en citant  
Re: Les magazines d'actualité sociopolitique - le Dim 02 Sep 2018, 16:45

Yann Sancatorze(https://regardfc.1fr1.net/t685p20-les-magazines-d-actualite-sociopolitique#31194) a écrit:(...) flatter et prolonger vos opinions politiques. (...)
Le sujet de ce Forum, ce n'est pas les éventuelles opinions politiques des contributeurs, qui sont votre préoccupation.
Sur l'émission, vous n'avez rien à dire. Rien.



Dernière édition par Lvstvcrv le Dim 02 Sep 2018, 18:23, édité 1 fois

Philaunet 

Philaunet
Admin

36
Répondre en citant  
La friction à RFC - le Dim 02 Sep 2018, 17:42

Merci pour l'amendement du message ci-dessus.
@Lvstvcrv a écrit: (...) pouvez-vous nous dire : - les considérations de Yann Sancatorze à propos de mes supposées opinions politiques vous paraissent-elles acceptables sur ce Forum ? (...)
Ce forum n'est pas exempt de mouvements d'humeur qu'il est possible de critiquer sans se jeter des noms d'oiseau. Il y en a eu de bien pires, déplacés, à mon goût, notamment de virulentes condamnations d'opinions politiques prêtées à des posteurs, à juste titre ou non, ou encore des mises en cause directes d'acteurs de la vie politique française. Nous avons souhaité que ce temps soit révolu, au risque de perdre une dynamique, celle de la castagne, qui plaît à  un public de lecteurs. L'échange courtois, qui n'exclut pas la vigueur, fondé sur des comptes rendus d'émissions, succincts ou développés, relève davantage de ce que l'on souhaite pour cette plateforme.

En ce sens, votre post Avis critique appartient aux billets informatifs et d'expression qui font partie de la tradition de ce forum. Une réponse étayée à ce compte rendu serait évidemment bienvenue. De mon côté, je préfère me concentrer sur d'autres émissions.
- Comment s'adresser à un modérateur sur ce Forum
En utilisant la fonction "Messagerie", puis "Envoyer un nouveau message privé", fenêtre "Ou un groupe d'utilisateurs", onglet "Modérateurs".

Lvstvcrv 


37
Répondre en citant  
Les marchés et les démocrates - le Lun 08 Oct 2018, 20:26

Numéro malheureusement édifiant de Avis critique L'efficacité en question du samedi 06/10.

Le premier essai concerné, traitant de  "Défaire le démos. Le néolibéralisme, une révolution furtive" ne semble pas apporter beaucoup d'éléments nouveaux sur ce sujet, sauf peut-être cette définition très simple de cette idéologie en vogue y compris en France depuis 18 mois, le néo-libéralisme : "Forme particulière de raison qui reconfigure tous les aspects de l'existence en termes économiques"  [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17972-06.10.2018-ITEMA_21840056-0.mp3" debut="08:14" fin="08:27"].

Les invités, comme l'auteur, soulignent que cette idéologie rend ainsi l'idée de démocratie impossible, et les individus incapables de se penser comme citoyens. En effet, le néo-libéralisme a envahi notre vie par une logique économique puis financière. et a ainsi radicalement modifié la manière dont nous nous voyons. L'homme lui-même est devenu un produit financier, son but : se valoriser sans cesse, il est entrepreneur de soi-même.

Définition illustrée à peine 30 mn plus tard à la télévision, au cours d'un documentaire d'Arte sur la ville de Palerme, qui accueille volontairement beaucoup de migrants. Arte présente un travailleur social très satisfait d'expliquer que le regard des habitants de Palerme sur les migrants a changé. Il explique : '"on ne les présente plus comme des gens qui ont des besoins, mais comme des ressources".... Forme particulière de raison qui reconfigure tous les aspects de l'existence en termes économiques.

Dans un contexte un peu différent, 48h après, nouvelle illustration sur FC : "Les Marchés rient, les démocrates pleurent" [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10060-08.10.2018-ITEMA_21841908-0.mp3" debut="07:16" fin="07:23"], c'est l'effet,  au Brésil, +6% à la Bourse après le 1° tour de l'élection présidentielle qui a donné 46% au candidat néo-libéral.

Sur le thème des ravages du néo-libéralisme, on peut lire aussi les ouvrages de Naomi Klein (les intervenants d'Avis critique y font référence) toujours passionnants et instructifs.

Philaunet 

Philaunet
Admin

38
Répondre en citant  
L'apocalypse perd du terrain, le chaos en gagne - le Ven 03 Mai 2019, 18:46

On ne s'en lasse pas Smile

Le matin, le midi, le soir, la nuit, du sociopo à tire-larigot ! Avec ce soir une intro lourdissime sur un non-événement absolu, des individus entrés brièvement dans un hôpital (alors que de véritables agressions de personnel hospitalier sont régulièrement rapportées dans la presse, mais ça ce n'est pas très grave, vu qu'aucune tête de Turc n'est en jeu).

Du Grain à moudre du lundi au vendredi de 18h20 à 19h, 39 min. Quand on pense à ce que l'on pourrait faire de formidable de ces 40 minutes à cette heure-là !

Au lieu de ça, c'est LE CLUB : Conflictualité sociale, la stratégie du chaos ? 03/05/2019.

Trois "invités". À tout seigneur, tout honneur, Gardette mentionne son collègue et ami et cite, c’est une première, la revue que ce dernier dirige avec son ami et collègue de FC, Raphaël Bourgois :    
 
 Sylvain Bourmeau
   Journaliste, professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et directeur du journal AOC et producteur de l'émission "La Suite dans les idées" sur France Culture


    Laurent Bigorgne
   directeur de l'Institut Montaigne


L'Institut Montaigne, kèsako ? Qui sommes-nous ? D'autres sites indiquent l'orientation de cet organisme.

   Aurélie Trouvé
   Agronome, maître de conférences en économie à AgroParisTech


Elle est présentée par Hervé Gardette comme porte-parole d'Attac *. Le site complétera sans doute une fois l'émission terminée et transcrites les citations intelligentes et originales des intervenants ...

* Petite idée de pourquoi elle est invitée à France Culture : Article "Cette Europe malade du néolibéralisme, l’urgence de désobéir" mercredi 24 avril 2019, par Aurélie Trouvé, Dominique Plihon.

Intéressant, on trouve enfin, outre Sciencespo, les sources du discours et des sujets de France Culture sur le site de Mme Trouvé. On récapitule : ScPo + Attac =  "idées" ; FC = diffusion audio et podcast gratuite de ces idées via le service public. Belle synergie, privé-public...

Philaunet 

Philaunet
Admin

39
Répondre en citant  
Re: Les magazines d'actualité sociopolitique - le Lun 07 Oct 2019, 19:52

Le capitalisme peut-il être juste ? Thomas Piketty est l’invité des Matins. 07/10/2019.

Combien Sandrine Treiner propose-t-elle pour faire de Piketty un présentateur d'émission dans un proche avenir ? Il connaît si bien la maison ronde et son personnel... Il rejoindrait les Marc Weitzmann, Frédéric Worms, et autres qui ont été régulièrement invités avant de devenir employés de la station.

Des professionnels de la radio ? Non. Des têtes de gondole, oui. Des esprits libres ? [postez votre réponse ici............]. Des idéologues ayant le profil de l'emploi sur FC, oui.
Curly(https://regardfc.1fr1.net/t735p200-les-sujets-obsessionnels-de-france-culture-et-ses-icones#33946) a écrit:Ce week of the end, sur France CulturePopo on revient sur ce qui se vend bien, ce qui buzze & clashe,  dans Cygne d'étang & Esprit public (entre autres) (...) France Culture qui en lieu et place du « foisonnement des idées créatives » nous gave d’extrême droite et de populisme parce que ça cartonne (le populisme & ceux qui en parlent).
La direction n'a qu'une idée en tête : attirer, même furtivement, des gens  appelés auditeurs pour gonfler ses statistiques, puis défendre son bilan comptable et espérer conserver son emploi.

La station est noyée sous les discussions politiques passe-temps et chacun des animateurs (h/f) prend un air sérieux comme un pape (un ancien pape). Une radio garantie 0% d'humour, 0% d'imagination et de poésie
Le dimanche sur France Trucucu, c'est le droit au gavage ultime sur tous les sujets déjà mille fois ingurgités dans la semaine.
Tous les sujets = uniquement les sujets d’actualités si possible les plus anxiogènes car c’est plus vendeur.  4% n'oubliez pas.
L'angoisse, mais c'est pour de rire... (cf. Mister Banks]
Avec L’esprit public, qui rererererereremouline une énième fois le thème déjà mille fois rebattu un peu partout dans la grille et partout ailleurs où y a de l'info et des débats. (...) En plus, dans L’esprit public, les Excellents Experts sont les mêmes qui interviennent déjà régulièrement ailleurs sur cette antenne. Autant dire qu'on sait par avance les leçons qu'ils vont nous bazarder dans les oreilles.
Il suffit aussi de lire la revue de lobbying de M. Bourneau (animateur de La Suite dans les idées, quel nom d'émission !) pour savoir qui va être invité chez... lui, chez Olivia Gesbert, chez Erner, chez Broué, chez Weitzmann, etc, de quels essais sociopolitiques il va être question chez Bourgois (rédacteur en chef de la revue de M. Bourmeau) et Rousset, et quels sujets vont être abordés dans les tables rondes chez les autres.
La moitié des émissions du week of the end sont des annexes de la matinale sociopopo de Il-est-sept-heures-Guillaume-Erner, l’autre moitié, les émissions consacrées à quelques domaines artistiques, tournent autour de l’idée que l’art est popolitique et peut reconstruire le monde.
Même quand ils causent (LOL) de Chopin on n'y a pas coupé.

La définition d’un roman par France Popo (Le temps des écrivains du 5/10)
« Écrire un roman au XXIe siècle, serait-ce mettre le doigt sur une crise, et tenter de la résoudre ? » (...)
Une radio affreusement utilitariste dans toutes les émissions. Tout phénomène humain ou naturel doit "servir à quelque chose", de préférence à "changer les choses" (c'est la directrice qui le dit expressément pour justifier sa programmation). Tout est instrument et rien n'est plaisir en soi, comme la connaissance, comme l'écoute d'une belle langue, de beaux sons, d'une belle histoire.  

Philaunet 

Philaunet
Admin

40
Répondre en citant  
Sociolâtrie - le Mer 09 Oct 2019, 11:41

Sous le tire "La radio de tous les savoirs (tous les savoirs = la socio popo jusqu'à la nausée)", le 4 octobre 2019, citant quelques titres et descriptifs d'émissions
Curly(https://regardfc.1fr1.net/t370p200-le-paradigme-ideologique-de-france-culture#33929) a écrit:« La sociologie en débat »
« Le sociologue doit comprendre pourquoi (…) leurs enfants peuvent réussir à l’école. »
« Houellebecq, sociologue ? »
« Proust, philosophe ou sociologue ? »
«  Kafka sociologue »
« La sociologue est demandée en caisse ! »
« La sociologie nous rend-elle irresponsables ? »
« La sociologie est-elle « un sport de combat » ? »
« La sociologie, une révolution »
«  Expliquer la sociologie : est-ce l’excuser ? »
«  Faut-il se méfier de la sociologie ? »
«  Qui veut la peau de la sociologie ? »
«  La sociologie construit-elle le réel ? »
«  à quoi sert la sociologie ? »
« La grande querelle des sociologues »
«  Simmel, le sociologue qui explique Trump et le Brexit »
France Trutru, la radio de tous les savoirs et foisonnante de créativité ? Non, de la socio popo jusqu’à la nausée, sur des sujets d’actu que c’est pas possible sur une chaîne culturelle.(...)
Si quelqu'un trouve la mention d'une émission avec un linguiste (autre que Cerquiglini depuis 30 ans à FC), merci de s'adresser au forum qui transmettra...

En attendant, le déluge de sociologues (et de sciences po) se poursuit :

- Dans son dernier ouvrage, Justine Lacroix, professeur de science politique à l'université libre de Bruxelles, répond à ces attaques et tente une réhabilitation des droits de l’Homme.  (...) C’est notre invitée de ce matin. Elle sera rejointe en seconde partie par Manuel Cervera-Marzal, sociologue à l’université Aix-Marseille. Après « Les Nouveaux Désobéissants : citoyens ou hors-la-loi ? » (éditions Le Bord de l’eau, 2016), il vient de publier « Post-vérité. Pourquoi il faut s’en réjouir ». dans Immigration, climat, terrorisme . Pourquoi associer dans ce titre des Matins "immigration" à deux maux, le "réchauffement climatique" et le terrorisme ?

- Anne-Marie Guillemard, Professeur de Sociologie à Paris-Descartes pour, attention au titre, on va "repenser". Mais "comment " repenser ? Et quoi ? "un pacte". De quelle sorte ? Vieillissement : comment repenser le pacte intergénérationnel ?

Soit dit en passant, l'obsession jeuniste de la station, dans les comportements comme dans les photos et les sujets à l'antenne, ne plaide pas en faveur d'un intérêt sincère de la station pour une grande partie de la population (les plus de 50 ans en constituent plus du tiers, cf.  Répartition de la population française par groupe d'âge ). Inégalité de traitement flagrante qu'il faut rappeler de temps en temps.

-  "Comment allier le construire et l'habiter dans le cadre d'une éthique de la ville juste? On en parle avec Richard Sennett, sociologue" La Grande table idées 04/10/2019.

"une éthique de la ville juste", une formule que l'on reconnaît comme le refrain obsédant de la station. Toute la station s'écrie dans chaque émission "c'est pas juste !".

Un descriptif qui mérite une médaille et une mention dans le fil des âneries quotidiennes :

"L’enjeu est alors de les penser dans leurs spécificités et leurs liens, en tenant compte de l’''asymétrie tourmentée'' entre l’identité de chacune, qui veut que la ville soit aussi vécue comme un lieu générant du stress ou comme le thhéâtre de l’intolérance."

France Culture at its best...

*************

Pour le "construire", c'est par ici : Brick 50 Things That Made the Modern Economy Mon 13 May 2019

Les magazines d'actualité sociopolitique - Page 4 Scree228

et par là, une émission en béton ! À partir du paragraphe 3 : Concrete.

Curly 

Curly

41
Répondre en citant  
Anne Muxel sauvera-t-elle la jeunesse ? - le Mar 29 Oct 2019, 11:20

Titre bien flashy  :
« La jeunesse sauvera-t-elle le monde ? Pour en parler, nous recevons Anne Muxel »
Bravo pour lela p'tite louloute inventeurtrice de titres à peine racoleurs, qui donnent une vision nullement caricaturale du monde dans lequel on se penche pour s'interroger. L'employé ou yée qui torchait les titres à Points de Vue Images du Monde a été viré ou ée ? Hop hop, France Culute te l'engage illico, c'est de l'or en barre dressé comme une bitte où vont se lover les 4% d'audimamate.
Excitant, non ?

Connaissez-vous Anne Muxel ?
« politiste, directrice de recherche au CNRS et au Cevipof, spécialiste du rapport des jeunes à la politique, vient de publier » un livre dont le titre est bien martelé à l’antenne pour que toi le jeune, dans l'hypothèse vaseuse où tu écoutes France Tuture, tu puisses mieux te connaître en lisant un livre qui parle de toi le jeune d’aujourd’hui, et que toi le vieux tu puisses mieux appréhender l’écosystème du jeune.

A France PopoCulture, la réalité n’est jamais dans le réel, c’est trop cher il faut se déplacer, sortir de sa bubulle, ça va pas non ?
Toute la population d’ici et de partout est pensée à travers le prisme du sociologue qui vous dit à vous ce que vous ressentez, ce que vous pensez, et le socio-popo le dit mieux que vous parce qu’il a des chiffres, des pages de camemberts coulants de partout, des stats, des études bien synthétiques. Le socio-popo en plus, chacun sa spécialité, c’est comme les Pokémons.
Anne Muxel, c’est  Madame Jeunesse, The Voice of Youth.
Alors dès qu’il faut parler des djeunes, on invite Anne Muxel, qui, rappelez-vous, vient toujours juste de sortir un livre.
Chaque Popo attitré possède son domaine. Et l’addition de tous ces popos vous donne une vue riche et variée du monde réel dans lequel vous vivez.
Comme le dirait qui vous savez : Riche et variée mon cul !

Alors si vous avez loupé les précédentes aventures de Madame Jeunesse :

Manifestations : d'où vient la violence ?
Pour répondre à ces questions, notre invité est Sylvain Boulouque (ah ah ah), historien (ah ah ah) des mouvements sociaux
Il est rejoint en deuxième partie d’émission par Anne Muxel

La politique, une affaire de famille
Intervenants (le pluriel car Anne Muxel est un nom compte triple à cause du x) Anne Muxel

Pourquoi la jeunesse ne se sent-elle pas écoutée ?
Avec : Anne Muxel

Quand la jeunesse s'engage
Intervenants Anne Muxel

L’école, le terrorisme et la guerre
Intervenants Anne Muxel

Religion, politique : les jeunes sont-ils séduits par la radicalité ?
Intervenants Anne Muxel

Les indécis, vote clé du premier tour
Intervenants Anne Muxel

Macron : ce qu'en attend la jeunesse
Intervenants Anne Muxel

Etc ad lib ….

Alors une dernière fois tous ensemble :
JEUNESSE =  ANNE MUXEL

Contenu sponsorisé 


42
Répondre en citant  
Re: Les magazines d'actualité sociopolitique -

Les magazines d'actualité sociopolitique     Page 4 sur 6

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum