-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
Voir le deal
65.97 €
Le Deal du moment :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » ''Chrétiens d'Orient'', par Sébastien de Courtois

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

''Chrétiens d'Orient'', par Sébastien de Courtois    Page 2 sur 3

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

11
Répondre en citant  
Chrétiens d’Orient : le moine marcheur François Cassingena-Trévedy - Lun 11 Mar 2019, 08:52

Un numéro de Chrétiens d’Orient dans les Nuits de France Culture ? Un fait bien rare, peut-être unique. Qu'est-ce qui a bien pu motiver Philippe Garbit et son équipe à rediffuser le 05/03/2019 la Rencontre avec Le frère François Cassingena-Trévedy*, le moine marcheur du 21/05/2017 ?

Peut-être ce que dit lui-même François Cassingena-Trévedy : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-17.06.2018-ITEMA_21701511-3.mp3 " debut="14:01" fin="14:11"]

C'est pourquoi cette émission avait fait partie d'une Nuit de la randonnée le 17 juin 2018 (dossier très alléchant).

Ce dialogue (25') entre Sébastien de Courtois et le moine bénédictin s'écoute facilement deux fois de suite. Pour son rythme, pour les voix, pour les réflexions, pour la qualité de l'échange entre les deux hommes.

"Cantique de l’infinistère", le livre de François Cassingena-Trévedy est paru en septembre 2016 et l'entretien s'est déroulé en juin de l'année suivante. L'auteur avait eu le temps de rôder son discours. Cela s'entend, comme s'entend le plaisir évident du moine à parler alors que son ordre a le silence pour règle.

Par ailleurs, le livre est qualifié de "narration d’une longue marche à travers l’Auvergne". Le moine nous dit que son aventure a duré six jours... Il ne faudrait pas non plus exagérer. Remarquez que Robert Louis Stevenson, avec son ânesse Modestine, a fait tout un plat de sa randonnée d'une bonne dizaine de jours dans son récit "Voyage avec un âne dans les Cévennes", livre devenu culte, tandis que l'itinéraire est désormais un sentier de pèlerinage.

L'Auvergne avec un peu de géologie (si rare sur FC !) [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-17.06.2018-ITEMA_21701511-3.mp3 " debut="04:19" fin="05:52"]

L'anachorèse, la vie nomade, la vie communautaire, l'amitié (trop beau pour être vrai ? En tous les cas texte possible d'une 4e de couverture...) [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-17.06.2018-ITEMA_21701511-3.mp3 " debut="09:03" fin="11:02"]

On pourra faire suivre l'écoute de cet entretien de celle du disque de L'ensemble Per-Sonat.

2017 |Moine et marcheur, le frère François Cassingena-Trévedy est amateur d'Orient et spécialiste de la poésie religieuse du grand saint-Ephrem, l'ancien diacre de Nisibe, dont il traduit les hymnes depuis le syriaque.


Paysage d'Auvergne au petit matin     Crédits : François Cassingena-Trévedy     Avant l'installation de grands mâts blancs et de pales clignotantes ?

Le Frère François Cassingena-Trévedy vient de recevoir le Grand prix catholique de littérature pour son "Cantique de l'infinistère", paru chez Desclée de Brouwer.

On nous apprend que le livre est paru dans une collection dirigée par l'ancien producteur de nombreuses émissions de littérature, de voyage et de spiritualité, à France Culture, Olivier Germain-Thomas.

Moine et marcheur, le frère François est aussi amateur d'Orient et spécialiste de la poésie religieuse du grand saint-Ephrem, l'ancien diacre de Nisibe, dont il traduit les hymnes depuis le syriaque.
Ce matin, en sa compagnie, nous relions avec légèreté les espaces, depuis la haute Mésopotamie jusqu'à l'Auvergne, grâce à un voyage personnel où l'homme seul évoque ses sources d'inspiration. (...)


* François Cassingena-Trévedy est né à Rome en 1959. Il a intégré l’École Normale Supérieure, rue d’Ulm, en 1978. Il est entré dans la vie monastique en 1980 et a été ordonné prêtre en 1988. À l’abbaye Saint-Martin de Ligugé (Congrégation de Solesmes), il exerce la charge de maître de chœur (grégorien) et assume la responsabilité de l’atelier d’émaillerie (créations diverses, en particulier pour l’usage liturgique) (...).

Philaunet 

Philaunet
Admin

12
Répondre en citant  
La Mésopotamie à 14h (en podcast) - Dim 31 Mar 2019, 14:57

Pas pour a. bellanger, le jumeau en médiocrité de f. bégaudeau, tous deux idoles de France Culture : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10492-24.03.2019-ITEMA_22016762-0.mp3" debut="01:54" fin="02:14"]

La Langue du Paradis, avec Françoise Briquel-Chatonnet dans "Chrétiens d'Orient" par Sébastien de Courtois, le 24/03/2019.  

Créons le # mesopotamie14h ! RDV tous les jours à 14h pour lire un texte sur la Mésopotamie !



Manuscrit du xie siècle en alphabet syriaque, style Serto, issu du monastère Sainte-Catherine au Mont Sinaï (Egypte) • Crédits : Elizabeth G. Sørenssen & Jingru Høivik: photographie et formatage

Le syriaque a été une langue de culture majeure en Syrie-Mésopotamie du IIe au XIIIe siècle de l’ère chrétienne. Fruit des contacts et du métissage à la frontière des Empires romain et parthe, cette forme d’araméen n’était la langue ni d’un État ni d’un peuple particulier. Mais à côté du latin et du grec, il est la troisième composante du christianisme ancien, ancrée dans l’hellénisme mais également descendante de l’antiquité proche-orientale et sémitique.

Sur la Mésopotamie comme repoussoir radiophonique de M. bellanger, rappel dans le forum : Dans les journaux français - le Mer 28 Nov 2018.

Philaunet 

Philaunet
Admin

13
Répondre en citant  
''Ibn Arabi, l'Esprit de Sainteté'', avec Sakhr Benhassine - Mer 03 Avr 2019, 21:12

Un numéro de "Chrétiens d'Orient" qui prouve que la radio culturelle n'est pas morte et dont la direction regrette que le cahier des charges la lui impose le dimanche matin (deux fois vingt minutes par mois...) : Ibn Arabi, l'Esprit de Sainteté avec Sakhr Benhassine 10-03-2019 par Sébastien de Courtois.

Vision croisée de la sainteté entre christianisme et islam soufi par le regard du philosophe Ibn Arabi.

Considérations historiques, philosophiques, religieuses, littéraires et linguistiques dans un climat d'entretien serein et respectueux, telle est cette émission animée par Sébastien de Courtois, l'un des meilleurs producteurs/intervieweurs de la grille de France Culture.  

Ibn Arabi (1165-1240), grand docteur en sciences de l’Islam, mais aussi poète, philosophe, est considéré comme le pivot central de la pensée métaphysique de l’Islam.
S'il ne fallait étudier qu'une seule de ses œuvres, ce devrait être celle-ci. Méditée encore de nos jours par les Çûfîs qui y trouvent les bases essentielles à la restauration d'une spiritualité opérante de la fin des temps, elle manifeste de manière magistrale le redressement global nécessaire à toute démarche spirituelle, quelle qu'en soit la tradition (...). L'édition de Sakhr Benhassine comporte le texte arabe établi et commenté sur la base de cinq manuscrits, une traduction française inédite et annotée, précédée d'un préliminaire intitulé De l'Ami à l'Âme, destiné à ancrer cette oeuvre ici et maintenant
.

Philaunet 

Philaunet
Admin

14
Répondre en citant  
La Mésopotamie à 14h ? On en redemande ! - Mar 09 Avr 2019, 14:24

Dans le commentaire sur "les voyages à France Culture", Carbone 14, je notais que l'émission sur l'archéologie de Vincent Charpentier est une des dernières de l'antenne à ouvrir de nouveaux horizons, tant dans l'espace que dans le temps. Il en est une autre qui régulièrement donne accès à d'autres cultures, dans une "concordance des temps" intelligente, comme Jean-Noël Jeanneney le fait si bien, c'est Chrétiens d'Orient avec son remarquable producteur, Sébastien de Courtois.

Voici un numéro de qualité avec un invité, Christian Cannuyer*, à la pensée et à l'élocution limpides, Les Coptes dans la tourmente. Un sacré plaisir d'écoute. Il sait même chanter Boney M, Rivers of Babylon (1978) : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10492-13.01.2019-ITEMA_21949153-0.mp3" debut="06:17" fin="07:57"]

"By the rivers of Babylon, there we sat down
Yeah, we wept, when we remembered Zion"

Sur les langues, deux minutes magistrales :  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10492-13.01.2019-ITEMA_21949153-0.mp3" debut="07:56" fin="09:28"]

* Christian Cannuyer est professeur à la faculté de théologie de l’université catholique de Lille et président de la Société belge d’études orientales. Il est aussi directeur du Bulletin Solidarité-Orient Werk-voor-het-Oosten.


Philaunet 

Philaunet
Admin

15
Répondre en citant  
Gravats - Jeu 11 Avr 2019, 14:20

Sur le Proche-Orient, l'on en apprend davantage dans Chrétiens d'Orient que dans n'importe quel numéro des Enjeux internationaux.

Évidemment, il faut s'intéresser aux fabricants d'encadrements de fenêtres, de parpaings, aux éleveurs de poulets et aux restaurateurs. En écoutant FC on oublie que des professions autres que "sociologue" et "éditorialiste" existent.

Fraternité en Irak avec Faraj-Benoît Camurat, le 30/12/2018. Dans ce numéro, il est principalement question de travail et de dynamisation de l'économie. Ennemis de l'entreprise, passez votre chemin     [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10492-30.12.2018-ITEMA_21935765-0.mp3" debut="19:27" fin="20:57"]

Pour le déblaiement de 600 mètres cubes de gravats autour du mausolée de Mar Behnam, c'est au début de l'émission (cf. Sanctuaire Mar Behnam).

Le déblaiement de gravats sur France Culture ? C'est pire que la Mésopotamie à 14h, non ? Vite reprenons un bol d'air sur la page d'accueil : "La fabrique des corps : militer, avorter, légaliser" ; "Libéralisme et justice sociale : l’équation impossible ?" ;  "L’amour assisté par ordinateur : le risque de caresser plus souvent son écran que la personne aimée" ; "Qu'est-ce que le bien ?".

France Culture le dit chaque jour (ce qu'est le bien). Pourquoi promouvoir une "conférence" sur le sujet ?

Le but de Fraternité en Irak est d’aider les minorités religieuses d’Irak (chrétiens, yézidis, shabaks, mandéens, kakaïs…) à rester dans leur pays et à y vivre dignement. L’action de l’association s’articule autour de deux axes : Aider les minorités déplacées à l’intérieur de l’Irak, qui font face à des situations d’urgence. Renforcer l’intégration des minorités grâce à des projets profitant à la majorité des habitants, dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’emploi notamment.

Philaunet 

Philaunet
Admin

16
Répondre en citant  
Pourquoi donc écouter ''Chrétiens d'Orient'' ? - Dim 21 Avr 2019, 12:24

Il serait si facile et simpliste d'ironiser : quand Sébastien de Courtois interroge Antoinette Ferrand (normalienne en Histoire à l’ENS de Lyon) sur le nombre de personnes que sa recherche concerne (Les syriaques de Jerusalem 22 avril 2018), elle indique une dizaine et peut-être le double avec les familles.

Une émission sur le sujet ? Pourquoi pas, on s'intéresse bien à des espèces en voie de disparition.

Le sujet est-il intéressant ? Modérément, très modérément. Et pourtant, voici une jeune femme (au timbre de voix qui interpelle) qui nous donne envie de la suivre dans sa recherche tant elle montre de curiosité, de savoir dans divers domaines et d'honnêteté intellectuelle. On assiste dans cette émission à la création d'un esprit scientifique qui sera demain l'élite dans son domaine.

C'est elle qui remplacera Tania Velmans dont on apprend dans L’Orient chrétien, arts et croyances (11/03/2018) qu'elle a publié une étude en 1963...

Alors l'écouter, c'est suivre une vie intellectuelle brillante telle qu'elle est décrite dans le descriptif du livre traité dans l'émission : "Tania Velmans est chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres,  docteur en histoire de l'art, diplômée de l'Institut national des  langues et civilisations orientales, directrice de recherche honoraire  du CNRS et membre correspondant de l'Académie européenne des sciences,  des arts et des lettres. Elle a dirigé deux revues spécialisées et  enseigné en Europe, aux États-Unis et au Japon. Elle a abondamment  publié sur l'art et la civilisation du monde byzantin, ce qui lui a valu  le prix Gaston Schlumberger. Ses voyages d'étude en Orient, et plus  particulièrement en Transcaucasie, lui ont permis d'étudier un nombre  importants de monuments. Tania Velmans est l'une des personnalités les  plus qualifiées pour renouveler la compréhension de l'art de l'Orient  chrétien et les soubassements culturels qui l'ont façonné."

Et l'émission ? Son contenu intéressera les amateurs et ceux qu'une émission culturelle digne de ce nom aura séduits.


Eglise d'Alaverdi (Géorgie)• Crédits : Tania Velmans

Je n'ai pas plus d'affinités avec les chrétiens d'Orient (ou d'ailleurs) qu'avec les archéologues invités à Carbone 14. Mais comme ce forum l'a souvent répété, et d'autres avant lui, la radio véritablement culturelle sert à surprendre, à attiser la curiosité, à créer des passerelles entre les domaines du savoir (linguistique, histoire, art, religion, mythologie, techniques, etc), à stimuler l'imagination et à offrir une dilection esthétique.

Écouter Tania Velmans, 81 ans, et Antoinette Ferrand, moins de 30 ans, c'est admirer le parcours intellectuel de la première et assister à la formation de l'esprit de la seconde qui prendra le relais de son aînée.

C'est ce que j'attends d'une radio culturelle et que je ne trouve pas dans les domaines du savoir et de l'art jamais représentés à l'antenne. Sébastien de Courtois et Vincent Charpentier (qui, lui aussi, fait entendre aussi bien de prestigieux chercheurs que de jeunes archéologues) sont des guides de premier ordre. Qui seront leurs successeurs ?

Philaunet 

Philaunet
Admin

17
Répondre en citant  
''Monastères d'Orient'' - Dim 05 Mai 2019, 15:40

Vingt-trois minutes tous les 15 jours, il faut espérer que l'émission Chrétiens d'Orient ne défrise pas trop les tenants d'une station d'où, selon eux, devraient être exclus la théologie et les témoignages des diverses religions.

Un numéro pas inintéressant, notamment pour l'expression des convictions que portent les deux auteurs du livre (et du film) Monastères d’Europe, les témoins de l’invisible, Marie Arnaud et Jacques Debs, Zodiaque/Arte éditions, 2018. Peut-être leur foi en la rechristianisation de l'Europe (surtout comme solution aux problèmes de la société actuelle, comme s'il n'y en avait jamais eu au bon temps du christianisme...) est-elle auto-suggestion. Ce ne sont pas quelques jeunes rencontrés sur des chemins de pèlerinage qui font le (leur) printemps spirituel.  L'émission se conclut d'ailleurs sur l'évocation d'un monastère arménien dont le seul occupant est un moine, ex-mathématicien (les mathématiques ouvrent toutes les portes dit-on).

Introduction : Des quatre coins du Levant, des communautés de frères et de sœurs ont ouvert leur intimité aux deux aventuriers de l'image pour une redécouverte des sources de notre spiritualité.

Monastères d'Orient, avec Jacques Debs et Marie Arnaud le 05/05/2019.

Philaunet 

Philaunet
Admin

18
Répondre en citant  
''La vie quotidienne des habitants de la vallée du Nil'' - Mer 12 Juin 2019, 08:12

''Chrétiens d'Orient'', par Sébastien de Courtois - Page 2 250_97822711161470-5510800.jpg

Voyage en Haute-Égypte : Prêtres, coptes et catholiques Catherine Mayeur-Jaouen CNRS éditions, 2019 .

Catherine Mayeur-Jaouen est professeur d'histoire contemporaine à Sorbonne Université, elle est spécialiste d'histoire religieuse en Egypte et au Moyen-Orient. Ses débuts en Égypte en 1984, la naissance de sa vocation : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10492-02.06.2019-ITEMA_22077703-0.mp3" debut="02:40" fin="05:01"]

Les Coptes du Nil - I 02/06/2019 dans Chrétiens d'Orient par Sébastien de Courtois .

Un beau numéro sur l'histoire contemporaine de l'Égypte, société, politique et relations entre communautés, sans langue de bois par une spécialiste qui fait honneur à la profession. Sébastien de Courtois est un des meilleurs producteurs de France Culture depuis des années.

Philaunet 

Philaunet
Admin

19
Répondre en citant  
Re: ''Chrétiens d'Orient'', par Sébastien de Courtois - Mer 19 Juin 2019, 21:06

Quelle est la différence entre les rites des coptes orthodoxes et ceux des coptes catholiques ? On ne l'apprendra pas ou guère dans le 2e volet de cette émission*, c'est dommage, mais le projet de Catherine Mayeur-Jaouen est autre : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10492-16.06.2019-ITEMA_22089680-0.mp3 " debut="01:58" fin="02:55"]

Intéressants passages sur le rôle des jésuites et plus généralement sur les missionnaires qui ont apporté l'école et donné aux femmes un rôle qu'elles n'avaient pas dans une société patriarcale.

* Les copte catholiques, une minorité de minorité (II) 16/06/2019  ["les copte" sans "s", forcément, on est sur France Culture].

Les coptes sont les habitants chrétiens d'Égypte. La très grande majorité des coptes  est membre de l'Église copte orthodoxe dirigée par un primat, mais il existe aussi depuis le XIXᵉ siècle une Église catholique copte, ainsi qu'une Église évangélique copte.

Historienne spécialisée en histoire religieuse, Catherine Mayeur-Jaouen vient de publier Voyage en Haute-Égypte : Prêtres, coptes et catholiques (CNRS, 2019) qui fait découvrir au lecteur les communautés villageoises de la région de Haute-Egypte, pauvres et actives, et la vie de leurs curés de campagne oeuvrant sur tous les fronts à la fois.

Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t875p10-chretiens-d-orient-par-sebastien-de-courtois#33234) a écrit:''Chrétiens d'Orient'', par Sébastien de Courtois - Page 2 250_97822711161470-5510800.jpg

Voyage en Haute-Égypte : Prêtres, coptes et catholiques Catherine Mayeur-Jaouen CNRS éditions, 2019 .

Philaunet 

Philaunet
Admin

20
Répondre en citant  
''La réconciliation par le patrimoine'' - Jeu 26 Sep 2019, 10:58

Un  numéro inspirant de  Chrétiens d'Orient par Sébastien de Courtois le 22/09/2019 : Sauver le patrimoine, avec Bruno Favel *

Un dialogue paisible, intelligent porté vers l'action et les projets d'espoir. Une véritable bouffée d'oxygène dans la station polluée par la "collapsologie" à tous les étages et la délectation à l'évocation du malheur : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10492-22.09.2019-ITEMA_22155722-0.mp3" debut="20:19" fin="22:30"]

Extrait du descriptif, avec cette citation que France Culture la Parisienne ferait bien de méditer : "Oui, décidément ne vouloir connaître qu'une seule culture, la sienne, c'est se condamner à vivre sous un éteignoir." Paul Veyne, Palmyre, l'irremplaçable trésor, Albin Michel, 2015.


* Bruno Favel.  Haut-fonctionnaire, il est directeur du département des affaires européennes et internationales au sein de la Direction générale des patrimoines du Ministère de la Culture.

Spécialiste de géopolitique culturelle, Bruno Favel a été président du Comité directeur de la culture, du patrimoine et du paysage du Conseil de l’Europe (CDCPP), et contribue depuis plusieurs années au renforcement de la place des patrimoines dans les différentes politiques communautaires.

Philaunet 

Philaunet
Admin

21
Répondre en citant  
Gilgamesh ''pas à 14h en semaine''... - Dim 06 Oct 2019, 16:55

Pour les nouveaux lecteurs ou ceux qui ont la mémoire courte (rares ici), rappelons que dans un article mémorable (pour les contributeurs), le sieur Aurélien Bellanger qui a l'honneur d'un fil dans ce forum (16 posts, mais voir aussi les 50 posts à son nom depuis le mercredi 19 décembre 2018 jusqu'à fin février  + mars/avril/mai/juin...), le chroniqueur de 8h55, donc, avait trouvé qu'avant l'arrivée de la Messie Adler en 1999... "La Mésopotamie à 14 heures, c’est intéressant mais bon..." ça le faisait carrément ch... (le mercredi 28 novembre 2018).

C'est pourquoi on ne se lasse pas de dédier les plus belles émissions sur la Mésopotamie au puits d'ignorance qui se la joue branché avec séries américaines, jeux vidéo et tutti quanti de la même veine. Exemple de dédicace :
Curly(https://regardfc.1fr1.net/t852p190-le-programme-de-nuit-ilot-de-culture-ii#33936) a écrit:Samedis de France Culture - Irak, le dieu caché 1- L'Euphrate (20/05) 2- Le Tigre (27/05/1978)
Par Hélène Tournaire - Avec Pierre Rossi - Réalisation Georges Peyrou
Une visite à travers le pays : calme et sérénité en Irak, mais en 1978.
Pierre Rossi raconte avec beaucoup de passion la civilisation mésopotamienne : traversée sonore avec des arrêts, non seulement dans des lieux sacrés (existent-ils encore aujourd'hui ?), mais sur la langue, l'épopée de Gilgamesh, la religion, l'histoire, la musique (l'oud, les maqâm), quelques lectures par Med Hondo, et un peu par Anouck Ferjac, surtout de textes d'auteurs du XXème siècle (Badr Shakir al-Sayyab, Mahdi Issa al-Saqr, Abd al-Wahhab Al-Bayati...)
L'émission en tout dure un peu plus de 4h20, mais on la trouve trop courte tant finalement la variété des sujets abordés pouvait permettre de nombreux développements.
Chrétiens d'Orient dans tout ça ? Eh bien le numéro exceptionnel de ce jour composé du récit de l'épopée de Gilgamesh par une conteuse et de la synthèse de ce mythe. Avec en fin d'émission, comme chez Charpentier de Carbone 14, pour ne pas se faire mal voir de la direction, trois mots sur l'utilité contemporaine de l'histoire et "ce que ça dit de notre monde", car il ne faut pas se vautrer dans la délectation de l’écoute d’un conte pour le plaisir de l’histoire...

Gilgamesh en mots, avec Françoise Barret *.

Pas de pastille, l'émission dure 23 minutes et tout est précieux.

Tiens ???? Cette citation dans le descriptif. Je n'ai pas souvenir de l'avoir entendue. Étrange. Choisie par une commissaire aux bonnes mœurs féministes de la radio  ?

Françoise Barret explique : "C’est ce qui m’a particulièrement interrogée dans cette histoire, la place des femmes, des déesses et des prêtresses, comme le couple Roi-Grande prêtresse, car dans cette histoire les déesses on un rôle que les dieux masculins vont leur prendre ensuite…"

Et puis langue française ? J'imagine mal que le docte Sébastien de Courtois ait écrit cela :
"l’un des plus ancien texte"
"les déesses on un rôle"
"assurer de donnes récoltes"

Quoi qu'il en soit, la conteuse Françoise Barret mérite notre écoute. Ça changera des conseils de la directrice (catastrophe, suicide et préjugés).

Contenu sponsorisé 


22
Répondre en citant  
Re: ''Chrétiens d'Orient'', par Sébastien de Courtois -

''Chrétiens d'Orient'', par Sébastien de Courtois     Page 2 sur 3

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum