-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le deal à ne pas rater :
Les Loups-Garous de Thiercelieux (Edition 2021) – Jeu de société
7.75 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Hors-champs par Laure Adler

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 17 ... 21  Suivant

Accueil / France Culture

Hors-champs par Laure Adler    Page 14 sur 21

Bas de page ↓   

Nessie 


131
Répondre en citant  
The babbitt and the bromide - Mar 07 Oct 2014, 18:20

Avec Gilles Lapouge, je ne m'attendais pas à grand-chose de bien passionnant. C'est un ancien élève de Pivot, c'est donc un journaliste bas de gamme, plus préoccupé des effets que du contenu, et qui ne lésine pas quand l'envie lui vient de lâcher quelques versets de son auto-hagiographie. Je n'ai jamais apprécié ni son ton, ni son style ni son humour ni sa culture, ni ce qu'il fait du tout au service de sa vanité en se foutant comme d'une guigne du sujet, de la vérité, et de la pertinence. Cela dit, malgré ce qu'il prétend il est moins journaliste qu'écrivain. Médiocre certes, mais enfin c'est un petit créatif, disons un conteur. Il ne faut donc pas lui en vouloir s'il brode pendant les trois-quart de son temps de parole plutôt que de chercher à dire le vrai ou le juste ou le sensé ou l'utile de toutes façons non seulement il s'en fout mais il ne saura rien y reconnaitre. L'important pour lui c'est l'effet, vous dis-je.

Aussi ai-je attendu d'avoir une tâche manuelle à effectuer pour écluser mon retard en Hors-Champs, en attaquant précisément par ce dialogue du 19 septembre. Et je dois dire que j'ai été bien inspiré. Les bruits de perceuse qui ont caviardé cet entretien ne m'ont pas privé de grand-chose dans la pensée lumineuse de Gilles Lapouge, je dirais presque "Hélas" car entre son étalage d'auto-satisfaction et les remarques bêtes d'une Laure Adler énamourée se roulant à ses pieds comme une belette en chaleur, ce prétendu "grand-monsieur de la radio" m'a surtout semblé un incorrigible radoteur de sornettes éculées.

Et pourtant... il y avait une perle en plein milieu de cet entretien : un extrait savoureux que j'ai retenu avec bonheur. Je vous le livre sans commentaire préalable, pour vous laisser savourer la surprise. On pourra toujours en discuter après-coup : [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2014/09/s38/RF_CD65E9C5-5FE5-461E-AD25-410D75E9CF4F_GENE.MP3" debut="28:56" fin="31:00"]


(c'est pas très long : à peine plus de 2 minutes)



Dernière édition par Nessie le Ven 17 Oct 2014, 12:37, édité 1 fois

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

132
Répondre en citant  
Ernaux Annie - Mar 07 Oct 2014, 22:17

En attendant de reparler de ceci :
@Nessie a écrit:Avec Gilles Lapouge, je ne m'attendais pas à grand-chose de bien passionnant. C'est un ancien élève de Pivot, c'est donc un journaliste bas de gamme, plus préoccupé des effets que du contenu, et qui ne lésine pas quand l'envie lui vient de lâcher quelques versets de son auto-hagiographie.  (...)
Et pourtant... il y avait une perle en plein milieu de cet entretien : un extrait savoureux que j'ai retenu avec bonheur. Je vous le livre sans commentaire préalable, pour vous laisser savourer la surprise. On pourra toujours en discuter après-coup : [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2014/09/s38/RF_CD65E9C5-5FE5-461E-AD25-410D75E9CF4F_GENE.MP3" debut="28:56" fin="31:00"]
(...)

Voici Annie Ernaux (1/3) : la lecture , Ernaux dont je disais quelques mots hier ici. Nessie, j'espère que vous avez encore beaucoup de tâches manuelles à faire, pas moins de trois émissions avec cette invitée (nobélisable ?...) sont programmées par Laure Adler. Une chose est sûre, ce ne sera pas gai.

En passant, on note la transcription d'une citation dans le descriptif : « [elle] reconnaît néanmoins que les livres qui l'ont aidée sont "légions" [sic] ». France Culture et la langue française...

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

133
Répondre en citant  
Lionel Duroy - Mar 05 Mai 2015, 23:33

Quatre mois ? Lionel Duroy, vous plaisantez ? Déjà quelques secondes, alors...

[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/05/s19/WL-NET_FC_AB4BE962-C2B2-4BD5-8341-571B829F587B-10.mp3" debut="31:02" fin="31:41"]
Une sacrée voix radiophonique ce Lionel Duroy , difficile de quitter le train une fois qu'on y est monté.  On ne sait pas trop au bout du compte ce sur quoi il écrit, à part sur soi (et quelle histoire que la sienne !). Voir son nom à France Culture où ce n'est pas un inconnu.

Laure Adler a écouté, posé questions, premièrement, deuxièmement et troisièmement  (jamais bon signe de procéder ainsi) et Lionel Duroy a parlé longuement, sans être interrompu. C'était pas Souchier ce soir.

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

134
Répondre en citant  
Archie Shepp - Lun 22 Juin 2015, 19:40

Au milieu d'un entretien très touchant avec Archie Shepp dont je voulais évoquer les qualités et à propos de John Coltrane soulevant des haltères, cet aboiement indescriptible :

[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/05/s19/WL-ITE_00073393_RSCE-10.mp3" debut="25:47" fin="26:12"]

Ça fait mal, très mal.

On reviendra sur le meilleur, la belle voix d'Archie Shepp, son français, sa manière de se traduire qui amène la bonne interprète à répéter la même chose avec un effet amusant , etc.  Un entretien très émouvant indeed.

(post du 12 mai transféré)

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

135
Répondre en citant  
David Viallat - Jeu 25 Juin 2015, 22:45

Culture ? Non, djihadisme. Ouverture ? Non, actualité ressassée. Le moisi à France Culture, une valeur sûre.

Comme les questions de garde-chiourme de Laure Adler à David Viallat : Vous faites quoi ?  Vous vouliez devenir quoi ? Et l' boulot ? Cé pa évident ?

Création radiophonique, poésie, littérature, voyages, autres cultures, bof. Mais Coran puissance n (ou autre homophone)  djihad, ramadan etc,  tous les jours, là Adler, Kronlund et tutti quanti se régalent.  Elles ont un sujet inusable (croient-elles).

La grève n'a pas duré, Nessie, vos espoirs ont été déçus. Résultat : un rappel au réel de FC. Et ce n'est pas brillant.


PS.  À la même heure Par Ouï-dire à la RTBF (les idiots, ils ne comprennent rien au dé-cryp-tage de notre monde ! ) présente : Les minières néolithiques de Spiennes

Reconnu par l'UNESCO en 2000, le site archéologique de Spiennes est l'un des plus anciens et des plus vastes centres d'extraction de silex d'Europe. Parsemé de milliers de puits de mines, le site s'étend sur 100 hectares, à 6km de la Ville de Mons. En creusant notamment des puits de mines allant jusqu'à 16 mètres de profondeur, l'homme du néolithique a mis en place les techniques nécessaires pour extraire de grandes dalles de silex pesant parfois plusieurs centaines de kilo. Il a également développé une spécialisation des techniques de taille aujourd'hui reconnue en tant que témoignage du génie humain. C'est à cette occasion que Thierry Genicot, micro à la main, a pu descendre dans un de ces puits pour tenter de connaître ce qu'il en était de la vie de ces humains travaillant sur le site voici quatre mille ans avant notre ère...
Le Monde Invisible est soutenu par le Service des Arts plastiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles.  http://www.silexs.mons.be/
Emission du 25/06 - 22:00

Pollux 


Invité

136
Répondre en citant  
Afféteries belges - Dim 28 Juin 2015, 17:36

@Philaunet a écrit:
La grève n'a pas duré, Nessie, vos espoirs ont été déçus. Résultat : un rappel au réel de FC. Et ce n'est pas brillant.
PS.  À la même heure Par Ouï-dire à la RTBF (les idiots, ils ne comprennent rien au dé-cryp-tage de notre monde ! ) présente : Les minières néolithiques de Spiennes

Sur votre recommandation, j'ai écouté cette émission de la RTBF. "Sans me vanter", comme on dit, je pense tout de même que FC fait largement mieux.

Quelques remarques sur Ouï-dire :
- des silences sans raison, très fréquents, jusqu'à 5 secondes;
- l'arrivée non annoncée, par bribes, d'un 2° sujet (16°s dans les Andes), qui n'a rien à voir avec le premier (sur le néolithique) : on saura que longtemps après de quoi il s'agit dans ce 2° thème ;
- sur le néolithique, après des explications sur les mines de silex, on passe sans préavis à une description de l'emprise du musée; le temps de comprendre, silence de 5 secondes, et on passe au 16°s andin... avant de revenir 6.000 ans en arrière en Belgique pour connaître les techniques néolithiques ;
- des mais-pas-que de la part d'un animateur à la voix monocorde ;

Même un stagiaire, même un jour de grève de France-Culture, n'oserait pas de telles afféteries.
Vraiment, j'espère qu'un jour le Salon Noir fera une émission sur Spiennes, que j'y comprenne quelque chose sans m'énerver.

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

137
Répondre en citant  
Oemania - Mer 02 Sep 2015, 09:02

Après Caroline Broué à la Grande Table le 29 mai 2015, voici Laure Adler, la deuxième beugleuse, qui interviewe Kenzaburo Oe (qui trouve tout moche, le monde, l'histoire, son pays, ce qui en fait un bon interlocuteur). Il y avait donc urgence à refaire une interview avec interprète durant 45 minutes. Bientôt un "Une vie, une oeuvre", avec de l'oeuvre et de la littérature ? Et pas seulement Hiroshima, Fukushima et le fils handicapé de l'auteur ?

En début d'émission, décalage notable entre la question à la Chancel et la réponse de l'auteur...Forcément.
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/08/s36/WL-NET_FC_10D05296-2C6D-42AA-90B7-F9C15E4C5B45-10.mp3" debut="01:00" fin="02:05"]

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

138
Répondre en citant  
Bâillements - Sam 12 Sep 2015, 17:42

France Culture met en page d'accueil avec illustration la série de cinq émissions sur Roland Barthes cette semaine.

5 X 50 minutes. Qui a écouté ? Les dix premières minutes de la seconde émission avec Colette Fellous et Bernard Comment et le début de la 4e avec le frère de Barthes (Adler brusquement à son invité : « Qui êtes-vous ? »  Réponse : « Je suis le frère de Roland Barthes », on appréciera...) ne m'ont pas donné envie de poursuivre ou d'aller vers les autres numéros.

Si l'émission est du même niveau que celui des pages de présentation, on peut imaginer le résultat :

« La présence de Barthes et l’importance de sa pensée sont encore très importantes aujourd’hui » Numéro 4

« A première vue, il a une vie qui peut paraître un peu ennuyeuse (il a vécu toute sa vie avec sa mère), » Numéro 1 (Flaubert n'a-t-il pas vécu avec sa mère à Croisset ?)

Toujours dans le 1er numéro, une phrase à la Richeux : « Sa relation à sa mère est forte, qui le définit, tout comme son rapport au corps ». Style admirable, indeed...

Last but not least, une nouvelle mode à Culture, « l'approche à » : « l'auteur de Mythologies (...)  marqua profondément notre approche à la littérature. »

Il est sûr que ce n'est pas le site de France Culture qui donne l'exemple en matière de français. C'est le bon moment de dire qu'il représente, sans majuscules, le degré zéro de l'écriture.

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

139
Répondre en citant  
Alexandra Laignel-Lavastine - Mar 29 Sep 2015, 23:37

J'attendais depuis longtemps de pouvoir entendre une parole comme celle d'Alexandra Laignel-Lavastine ,* au micro de Hors-Champs le 28 septembre **.

@munstead, les propos sur l'Europe centrale et de l'est, sur l'absence d'intérêt des pays de l'ouest pour ces pays et et sur les totalitarismes (entre autres) pourraient vous intéresser.


* Sur  Alexandra Laignel-Lavastine  à France Culture, voir les échanges 165 à 168 et 172 à 174 du fil des Matins

** Le début du généreux descriptif :
Philosophe et historienne, Alexandra Laignel-Lavastine s'intéresse beaucoup, depuis les années 1980, à l'histoire de l'Europe de l'Est, en se penchant sur des figures européennes admirées, comme Miłosz ou Patočka, ou sur la part plus sombre de l'histoire. Cette part sombre de notre société, elle l'étudie aujourd'hui dans "La Pensée égarée. Islamisme, populisme, antisémitisme".

Alexandra Laignel-Lavastine s’identifie elle-même comme « une enfant d’Europe ». Née à Paris, elle se sent européenne dans ses convictions depuis toujours. «  Ce qui m’y a amenée, ce sont les dissidents de l’Est dans les années 80 », ces penseurs qui « ont réfléchi sur l’héritage humaniste de l’Europe ». Elle est d’une génération biberonnée à la culture politique et à la philosophie, notamment via ces dissidents de l’Est.


Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

140
Répondre en citant  
Et elle a été conseiller culturel d'un Président de la République ! - Jeu 01 Oct 2015, 17:23

{post actualisé ci-dessous après écoute intégrale]

Ce passage de Hors-Champs avec Alexandra Laignel-Lavastine parle de lui-même.
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/09/s40/WL-NET_FC_FBADDAF0-1F3B-4A35-A2E8-62F94F3368E5-10.mp3" debut="19:25" fin="22:00"]
Cioran facho, Adler aura ta peau !

Cioran n'aurait pas le droit de parler de Ceaucescu comme un sinistre personnage parce que 52 ans auparavant (seulement un demi-siècle...), il a défendu les idées de la Garde de fer  ?

Quant au langage relâché et fautif de Laure Adler, effrayant !

"qu'ont" pour "qui ont"
"inquisitoire intellectuel" pour ?
"vot' bouquin" à tire-larigot
etc.

Et puis Laure Adler, heureuse de la rime avec "galoche" nous assène Milosz, Milosz, Milosz, sans jamais dire son prénom, comme s'il n'existait qu'un seul célèbre Milosz !

Actualisé avec cette pastille (de 27' à 32'), une pierre dans le jardin de Laure, appelée ainsi après que cette dernière a donné de l'Alexandra à son invitée : [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/09/s40/WL-NET_FC_FBADDAF0-1F3B-4A35-A2E8-62F94F3368E5-10.mp3" debut="27:56" fin="31:45"].

La suite jusqu'à 37' est une forme de réquisitoire contre l'information et les passions de France Culture, Laure Adler écoute stoïquement...

Et jusqu'à la fin un discours énergique non interrompu qui dézingue à tout va toute la bien-pensance. Un régal ! Laure Adler toujours muette...

Jean-Luuc 


141
Répondre en citant  
Semaine R. Barthes 7-11 septembre 2015 (1/2) - Dim 04 Oct 2015, 23:39

@Philaunet a écrit:France Culture met en page d'accueil avec illustration la série de cinq émissions sur Roland Barthes cette semaine.

5 X 50 minutes. Qui a écouté ? Les dix premières minutes de la seconde émission avec Colette Fellous et Bernard Comment et le début de la 4e avec le frère de Barthes (Adler brusquement à son invité : « Qui êtes-vous ? »  Réponse : « Je suis le frère de Roland Barthes », on appréciera...) ne m'ont pas donné envie de poursuivre ou d'aller vers les autres numéros.  (...)

Sur la forme, la semaine consacrée à R. Barthes a fait l'objet d'un effort qui mérite d'être souligné. Les pages Internet d'Hors-champs sont toutes construites sur le même modèle : une citation et sa note bibliographique (correctement écrite) encadrée, un chapô en gras, une photo d'archive créditée à côté de laquelle se tiennent quelques paragraphes retraçant les grandes lignes de l'entretien, les références des archives radiophoniques, et enfin, un lien menant à gauche vers l'émission précédente et à droite vers l'émission suivante. La dernière émission s'étoffe d'un bloc : Pour aller plus loin où un calendrier réunit les manifestations prévues à l'occasion du centenaire de la naissance de Barthes.

Peu de fautes à relever dans l'ensemble. Allez, une petite dans la troisième émission :
Il [Éric Marty] poursuit en explicitant la pensée de Barthes : l’intellectuel a deux tentations, la tentation critique où le réel est dissout, et la tentation poétique. L'équipe d'Hors-champs nous a également épargné le portrait photographique des invités, à l'exception de la dernière émission , où le frère de R. Barthes, M. Salzedo a été pris, sans surprise, à la va-vite sur un téléphone portable.

On remarquera enfin qu'un soin a été apporté aux photos illustrant les cinq pages d'émissions. Vues toutes ensemble, elles donnent à voir un homme dans le temps, avec cette pose similaire d'un corps toujours pris de 3/4 face. Un clin d'oeil pas bête en regard des écrits de Barthes sur la photographie.

Hors-champs par Laure Adler - Page 14 705949barthes

Contenu sponsorisé 


142
Répondre en citant  
Re: Hors-champs par Laure Adler -

Hors-champs par Laure Adler     Page 14 sur 21

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 17 ... 21  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum