-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Crater Impact SE
Voir le deal
68.97 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Pourquoi encore écouter France Culture ?

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / France Culture

Pourquoi encore écouter France Culture ?    Page 7 sur 8

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

61
Répondre en citant  
The Ministry of Truth - Dim 13 Sep 2020, 18:52

Parfois on se demande si la directrice ne se fout pas de la g... des auditeurs :
Sandrine Treiner
Allez écouter les dialogues et les textes qui se discutent dans la Salle des machines dirigée par le capitaine Mathias Enard sur
@f ranceculture
. Une grande émission littéraire est née qui fait entendre les voix de la littérature comme on ne les entend jamais. Simples et justes.
Ben tiens, quand on a entendu une des plus mauvaises émissions "littéraires" des 20 dernières années !

Curly 

Curly

62
Répondre en citant  
Combats de réflexions/créations/débats. - Sam 05 Déc 2020, 18:23

Avis au lecteur : ce billet a été conçu pour que vous le lisiez en direct.


Communiqué exceptionnel : DU 6 DÉCEMBRE À 11H00 AU 6 DÉCEMBRE À 13H30
Les dimanches en direct du Théâtre de la Ville et sur France Culture


« Ce dimanche de 11h à 13h30, France Culture est en direct et sans public du Théâtre de la Ville avec 3 émissions à écouter sur France Culture et à voir sur le site du Théâtre de la Ville, YouTube et Facebook. »
Nous pouvons nous demander, naïvement, l’intérêt profond qu’il peut y avoir à délocaliser des émissions qui seraient strictement identiques si elles étaient retransmises d’un studio.

« Pendant ce deuxième confinement, le Théâtre de la Ville développe les directs qui permettent de maintenir le lien avec différents publics et d'assurer l'engagement et la responsabilité du théâtre de service public. »
L’idée est simple comme vous le voyez, mais aussi double. D’abord les blablablas seront diffusés en même temps en vidéo, ce qui est génial, parce que ce sont des émissions qui jouent beaucoup sur le visuel, et c’est vrai qu’avec le son seul une partie du sens peut complètement nous échapper.
Et ensuite, cela permet de rendre visible la chaîne à peu de frais, grâce à un partenariat avec un pote, Demarcy-Mota, un théâtreux qui vivote un pied dans le Théâtre de la Ville, un autre dans les studios de France Cullturte. Et, miracle du partenariat, cela permet de rendre aussi plus visible le Théâtre de la Ville, la ville en question étant la seule qui existe vraiment sur la chaîne de toutes les cultures, mais j’ai oublié son nom j’ai un trou.


Quelles sont ces émissions qui nécessitent un tel déplacement dans un théâtre, et sans public ?
Sans public ?  Alors que l'opération barracudas consiste à « maintenir le lien avec différents publics » ? Les différents publics, ce ne sont pas vous, minuscules auditeurs de base, ce sont d'abord les différents acteurs du moooonde de la culture qui se renvoient les courbettes en s'invitant, en se partenariant. La direction AJT (magnitude 9 pour que la pulpe aille bien partout) tient à d'abord s'adresser aux pros de la profession, et prend son public (là c'est bien vous) pour des moutons qui vont aller là où on leur dit d’aller.

Alors brassons le contenu de ce dimanche spécial d’opération « Combats », dimanche « de réflexions, de créations, et de débats ».
Je viens de voir le programme, et vous pouvez déjà barrer au moins deux mots sur trois.
Réflexions : vous n’aurez aucune eau dans votre moulin.
Créations : c’est de l’humour à prendre au second degré, minimum.
Débats : là, y’a bon, mais sans réflexions, juste avec l’aide d’un dico des idées reçues avec mise à jour 2020, et encore…

Et là nous tenons notre super dimanche de combats.

Un dimanche spécial qui commence à 11h pour se terminer à 13h30. Whaou ! Après je vais pouvoir faire mon scrabble avec ma mamie ! C’est juste après sa sieste !

Alors les photos que l’on bombarde sur site, ce sont des photos de producteurs qui sourient toujours à pleines dents, et qui nous font toujours comprendre grâce à leur regard plein de bienveillance qu’avec eux, on va enfin comprendre pourquoi la Terre elle tourne autour du Soleil et pas l’inverse, ce qui reste encore à démontrer à ce jour alors vivement le dimanche réflexions/créations/débats.
Car oui, la vedette de France Tructruc, ce n’est pas la tructruc, ou plutôt la culture, mais la bobine des producteurs aux sourires piquées sur les pubs Émail Diamant. Bobine qu’on envoie ensuite dans les oreilles, afin de fidéliser, grâce à cette parfaite opération synesthésique, les auditeurs comme les cartes promos Monop’ fidélisent les clients à coups de points.

Alors notre 11h-13h30, on se le fait avec quoi donc ?
Mouvement 1 - Un feuilleton d’actu, L'esprit Public, sans contenu et sentencieux, certes, mais « en direct », ce qui change tout par rapport à d’habitude où ça l’est déjà. Ou pas, d’ailleurs on s’en tape, ça s’entend pas.
Ou non, on s’en tape finalement pas, parce que ce qui serait bien, ce serait d’enregistrer L’esprit Public es-tu làààààà ? un mois avant sa diffusion afin que les fidèles (c’est juste après la messe, y’a une continuité)  se rendent compte que les essperts ils tricotent moins bien sur l’actu que ma mamie les pulls de Noël avec des petits rennes et des petits lutins de toutes les couleurs. Si vous n'êtes pas convaincus, vous pouvez aussi écouter L'esprit m'entends-tu ? d'il y a un mois, enfin, si vous y arrivez et si vous avez rien de mieux à faire.
Les thèmes de ce dimanche combatif, ils sont excitants à mort, c’est une érection culturelle hyper tendue.
« 1/ Du giscardisme au macronisme : le centrisme au pouvoir 2/ Boris Johnson (vaccin / Brexit) : guerre froide avec l'UE ? »
Esprit es-tu lààààà ?  vous fait le recap’ de ce que vous avez déjà entendu trente fois cette semaine dans les infos, mais en plus long, parce qu’’il faut tenir jusqu’à midi, l’heure de la seconde création réflexive.

Mouvement 2 - Les Bonnes choses de Caroline Broué - en direct
Le couscous pour tous, une méga promo pour un livre de couscous déjà promu à l’antenne mais pas assez, parce que Jacky le cuistot fatigué il a pas eu le temps d’en parler trop longtemps. Comme il est fatigué il n'a droit qu' à une chronique de 3mn environ, alors sur le couscous il a dû en faire deux (19/10/19 & 17/10/20), et La tablinette méridienne est venue à son secours le 03/11/20.
Une demi-heure de « réflexions, de créations, et de débats » autour de la promotion d’un livre qui, je le signale, vient juste de sortir ou alors vous n’avez pas écouté Jacky le fatigué et la tablineuse méridienne.

Mouvement 3 - Signes des Temps de Marc Weitzmann - en direct
Oui, toujours en direct, et si vous l’écoutez en podcast, sachez que c’est quand même en direct, c’est la magie du direct de l’être encore même en différé.
Un sujet bien saignant : le stress post-traumatique.
Que faudra-t-il en retenir, en dehors du fait que c’est de l’actu pure et dure et que nous sommes sur la chaîne de toutes les cultures ?
Avant même diffusion en direct, je peux vous le dire, afin de vous éviter un moment douloureux.
Ce qu’il faut retenir : trois livres sur les attentats terroristes, et vous êtes cordialement invités à les acheter, Le 13 novembre : des témoignages, un récit (Odile Jacob, 28 octobre 2020), Victimes du terrorisme : la prise en charge (Hermann, 14 oct 2020) et  Victimes, et après ? (Tracts Gallimard, 2019). C’est noté ?
Vous avez jusqu’au 20 décembre pour les finir, parce que le 20, c’est à nouveau un dimanche de combats « réflexions/créations/débats », mais en direct.
Et en passant, si vous pouvez aussi aller prendre un abonnement au Théâtre de la Ville, parce que les salles elles vont bien rouvrir à un moment donné, fatalement, et vous ne pourrez que remercier France Tructrure pour vous avoir indiqué tout en finesse que ce théâtre, c’était vraiment le seul qui valait le déplacement.
La preuve, c’est que ce dimanche, même ceux qui n’ont pas besoin d’y aller y vont.

Philaunet 

Philaunet
Admin

63
Répondre en citant  
Pas de réponse - Jeu 18 Fév 2021, 19:56

Quand on peut écouter une série de 5 heures cette semaine par un musicologue polyglotte qui fait une présentation des plus érudites et d'une clarté admirable, vraiment "pourquoi écouter France Culture", voire France Musique, et ses sottes et politisées de service ?

Auslese – Komponisten sammeln ihre Werke "Cycles et collections - La bonne façon de réunir des pièces individuelles"
Les compositeurs ont toujours compilé des œuvres dans des collections, parfois avec une idée cyclique derrière elles, parfois avec des caractéristiques de composition, ou cette forme de publication a des antécédents complètement différents.
Dans l'histoire de la musique, les compositeurs ont rassemblé et compilé des œuvres selon différents principes. Certains de ces principes ont survécu pendant des siècles, et nous présentons des collections d'époques très différentes.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Schon immer haben Komponisten Werke in Sammlungen zusammengefasst, manchmal verbirgt sich ein zyklischer Gedanke dahinter, dann wieder sind es kompositorische Merkmale oder diese Form der Herausgabe hat noch ganz andere Hintergründe.
In der Musikgeschichte haben Komponist*innen Werke nach unterschiedlichen Prinzipien gesammelt und zusammengestellt. Einige dieser Prinzipien haben sich über Jahrhunderte gehalten.Wir stellen Sammlungen aus ganz unterschiedlichen Epochen vor.

Philaunet 

Philaunet
Admin

64
Répondre en citant  
Pour acheter un lave-vaisselle - Mer 24 Mar 2021, 07:37

Dans la colonne des "Plus consultés", le top of the pop de la station :

Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Scre1724

Répliques d'Alain Finkielkraut résiste encore...

Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Scre1725

*******************

Récapitulatif hebdomadaire : 26 contributions du lundi 15 au dimanche 21 mars 2021 (semaine 12)

Curly 

Curly

65
Répondre en citant  
Faut-il se noyer dans l'étang du débarras ? - Sam 03 Avr 2021, 20:02

Avec L’étang du débarras, écoutez des conversations où la profondeur des observations rivalise avec le tranchant des analyses.
L’étang du débarras, une émission conçue, comme tant d’autres qui frétillent sur la même grille, pour servir de bruit de fond dans votre triste vie. Si vous voulez un peu de gaieté, vous n’avez qu’un geste à faire.
Ce samededi, brassage de vent autour d’un sujet à la problématique ardue : « Faut-il rendre la vaccination contre la Covid 19 obligatoire ? »
Attendez je fais une pause, je me prends un porto et je reviens. Pendant ce temps, faites comme moi, ou alors, pour patienter, vous pouvez

                                                                            Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Opera843

                                                                            Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Opera844
                                                                         
Sacrément goutu ce porto, tenez je trinque à votre santé, vous les bienheureux qui vivez sans L’étang du débarras.
Tout de suite, priorité à l’actu vue sous un angle pointu (c’est un angle alors ne lui demandez pas d’être rond comme une queue de pelle) car vous êtes sur une chaîne tuturelle.
Quelles sont les infos à retenir que vous pouvez pas discuter parce que y’a pas le temps, je vais m’en prendre un deuxième verre.
D’abord, le personnel soignant est « en première ligne face au virus ». Je vous explique : comme ils sont soignants, ils soignent, et du coup par conséquent ils sont obligés d’être assez près des malades qui je le rappelle ne quittez pas priorité au direct, sont porteurs d’un virus qui alas malédiction se transmet d’humain à humain, c’est prouvé scientifiquement, les scientifiques sont formels.
Ensuite, du personnel soignant ainsi que d'autres gens qui ne sont pas soignants, rechignent face à la piquouze infernale. Pourquoi ?
Pas le temps de développer, allez voir ailleurs,

                                                                                        Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Vaccin10

                                                                                        Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Opera845

                                                                           Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Opera846

L’étang va relever le défi de revenir pour la six milliardième de fois sur le sujet épineux du passeport vaccinal, le fameux « sésame » ouvre-toi vers la liberté. Faut-il disserter sur le « sésame » cet élément de langage journaleux ?
Non, pas quand je bois un porto.
L’étang soulève un vrai lapin : si c’est un  « sésame » pourquoi beaucoup n’en veulent pas ? Blablabla confidentialité blablabla données personnelles…
Or, je vous l’apprends en exclusivité ici même priorité au direct, ce lapin est mort. Mort à force d’être soulevé par de grosses patasses.
Les trois guests, des zoizeaux qui vont bouffer le lapin mort. Des goinfres parce qu’il bouffent à tous les râteliers.
Guest 1 : François Chast

                                                                                            Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Chast10

Guest 2 : Karine Lefeuvre

                                                                                            Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Lefeuv10

Guest 3 : Gaspard Koenig

                                                                                            Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Koenig10

Vous plongez dans l’étang du vaccin nos trois zoizeaux, et voilà le tour est joué, vous avez cloné BFM, non sans violence, mais on ne casse pas des œufs sans faire une omelette.
Et ça s’écoute quand ? « en direct sur France Culture ou quand vous le désirez sur l’application de Radio France, car c’est aussi cela la liberté. »
Allez hop, à fond à trois heures du mat’ pour faire chier les voisins. Car c’est ça aussi la liberté.

On m’informe à l’instant, je le découvre en même temps que vous, que France Curture serait une chaîne culturelle. Je garde le conditionnel jusqu’à ce que l’info soit vérifiée.
Nous vous tenons au courant, mais après mon troisième verre de porto.
Bonne soirée. (Mais vous pouvez lire ce billet en direct ou à tout moment quand vous en sentez un besoin pressant, car l’urgence n’attend jamais.)

Curly 

Curly

66
Répondre en citant  
Le podcast original est dans le réchauffé - Mer 05 Jan 2022, 14:50

Podcast, paraît-il original, annoncé en grande pompe avec une affiche de blockbuster

                                                                                    Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Oper1151

L’affiche est mûrement réfléchie. François Hollande face au terrorisme de profil.

Comme une chaîne info, la radio culturelllle a décidé d’attirer les auditeurs en usant du rabâchage.
Donc, beaucoup de marketing pour annoncer un entretien de moins d’une heure découpé en 4 pour que ce soit non pas une simple émission de durée très raisonnable, mais quatre épisodes d’une saison d'une collection haletante.
Épisodes, collection, saison... ça a plus de gueule.

Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Oper1152

François Hollande raconte pour on ne sait la combientième de fois les attentats de janvier 2015.

Donc, rien de neuf, et un podcast de chaîne info.
D’aucuns diront que l’info, c’est de la culture. En ce cas, toutes les chaînes infos sont culturelles, donc France Culture ne sert à rien.

Émissions reprenant le fil des évènements, répertoriées par Wikipédia :

Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Wikipz10

La Croix :

Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 La_cro10

France 2 :

Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 France10

Le Dauphiné libéré :

Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Le_dau10Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Le_dau11

Midi libre :

Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Le_mid10

RTL :

Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Rtl10

Re-RTL :

Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Rtl_210

France 3 Paris Île-de-France :

Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 France11


C8 - extrait de Paris Match -

Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 C8_art10


France 3 :

Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 France12

                                                                                                                                                                                                                                                                etc …

La suite de la collection fleure bon l'originalité :

                                        Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Oper1153

Une idée originale pour la collection originale suivante : les faits divers, un signe original des temps originaux.
Avec saison 1, Guy Georges
saison 2, Émile Louis
saison 3, l'affaire Grégory
saison 4, Xavier Dupont de Ligonnès

Bon, les deux derniers, c'est déjà fait, mais ça n'empêche pas de les re-faire, car le podcast original est dans le réchauffé.

                    Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Oper1154 Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Oper1155

Curly 

Curly

67
Répondre en citant  
The radio des idées goes to the Soirées Electorales - Mar 05 Avr 2022, 19:53

France Culture n’est plus une radio culturelle, c’est elle-même qui le dit. Elle est devenue… la radio des idées !

« France Culture, la radio des idées, se positionne au cœur du débat de la présidentielle »

Adios culture, hello les idées !

Que faut-il comprendre par « idées » ?
Asseyez-vous je vais tout vous expliquer en vous positionnant.  
D’abord, grand 1, toutes les autres radios n’ont aucune idée. Elles ont toutes migré sur France Idées (ex- France Culture).
Ensuite, grand 2, les idées sont rigoureusement les mêmes que celles que vous allez entendre ailleurs où y'en a plus, mais enrichies avec une vitamine spécialement utilisée par France Idées : la chiantine.
Qu’est-ce que la chiantine ? Ne vous levez pas tout de suite, la réponse vous sera donnée dans le grand 3.
Enfin, grand 3, la chiantine est cette vitamine qui donne une envie folle aux auditeurs, celle de fuir la radio des idées. La chiantine est composée du radical « chiant », qui signifie un programme d’idées, et du suffixe -ine, qui signifie que c’est un terme scientifique. Des études ont été faites, et elles sont formelles : aucune n’a été menée à terme en raison d’une trop forte concentration de chiantine.

Le soir des élections, au lieu d’un programme culturel, vous aurez un programme d'idées. Mais qu’est-ce qu’une idée ?
Levez-vous, je vais vous expliquer.
D’abord, petit a), une idée pour France Idées (ex-culture) est une opinion telle que vous pouvez en entendre, on va dire au bistrot, ou sur un plateau de chaîne info.
Et enfin petit b) j’ai rien trouvé mais il fallait que j’en mette un pour compléter le petit a).

Vos soirées électorales se passeront sur France Idées, avec :
 
« À l’antenne : 2 soirées électorales conduites par Patrick Cohen, producteur de L’Esprit public et Grégory Philipps, directeur adjoint de la rédaction de France Culture avec :  
Dimanche 10 avril, de 19h45 à 22h  
Avec Yves Bardon (Ipsos), Stéphane Robert (chef du service politique de France Culture), Frédéric Says (éditorialiste des Matins de France Culture), et les membres de L’Esprit public, les journalistes Christine Ockrent et Gérard Courtois, la professeure et ancienne ministre de la culture, Aurélie Filippetti.  
Dimanche 24 avril, de 19h45 à 22h  
Avec Yves Bardon (Ipsos), Stéphane Robert (chef du service politique de France Culture), Frédéric Says (éditorialiste des Matins de France Culture), Nicolas Roussellier (spécialiste d’histoire politique) et pour L’Esprit public, la journaliste Sylvie Kauffmann. »


Du rêve, avec des penseurs de première bourre, qui montrent tout au long de l’année que les idées, c’est leur rayon, surtout celles enrichies en chiantine.

En bonus et en l’honneur des élections présidentielles, car ce sont les présidentielles, heureusement que France Idées est là pour nous le rappeler, deux podcasts nattes & tifs sans aucun rapport avec les présidentielles mais on s’en fout c’est dans le package, faites pas chier, faire chier, c’est leur métier à eux à France Idées, ne leur piquez pas leur job.

« Mécaniques de la politique
Disponibles dès le 5 avril
Saison 4 : Alain Juppé face aux grandes grèves de 1995
Saison 5 : Christine Lagarde face à la crise financière de 2008 »

La politique en série. Saisons 4 et 5 d’un coup, c’est trop génial. La touche de France Idées ?
Asseyez-vous, je m’en vais vous l’expliquer.
Grand A, petit 1, paragraphe a) premier tiret : du déjà labouré dans les médias sans idées c’est-à-dire tous les autres,
et second tiret : enrichi en chiantine.

Curly 

Curly

68
Répondre en citant  
France Cu, La radio du manque d'idées - Mer 20 Avr 2022, 12:23

Sur France Cu, deux entretiens « exceptionnels » avec les deux camps restants au second tour. J’ai mis « exceptionnels » entre guillemets, et je persiste et signe, parce que les deux camps, ils ont ouvert pendant quinze jours la vanne à médias, ils sont partout, ils veulent être partout, ils ont les zidées que vous voulez tant qu'elles apportent des voix. Ils veulent monopoliser les antennes, ce qui est impossible, car quand on est deux, le monopole est impossible.
Surtout qu’il y a le problème d’équité du temps de parole imposé, alors quand on invite l’un on doit inviter l’autre juste après, ou juste avant comme vous voulez de toute façon les entretiens s’enchaînent et se ressemblent.

Lundi dans les Matins, le premier candidat – ou le second c’est comme vous voulez - et jeudi c’est le second – ou le premier, faites comme chez vous.

France Cu doit essayer de se distinguer des autres alors que quand on écoute c'est pas évident, ou alors si, il y a une différence, c'est le rôle de figurant que joue le Maître des Mamates, tellement impressionné par son invité qu'il en perd tout son répondant et se laisse enfumer comme une brindille perdue dans un tas de mauvaise herbe en train de flamber. Autant dire que le voilà bien vite cramé.
Dieu que le monde est sinistre.

France Cu étant devenue la radio des zidées, la présentation met l'accent hyper-tonique dessus. Ah alors y'a pas d'idées ? Zêtes  en manque ? Eh bien maintenant, chez nous à France Idées va y'en avoir à foison, elles vont apparaître par imposition des mains de Guillaume Erner des Mamates à Idées.

Présentation donnée dans le communiqué de presse pour les deux entretiens :

                                                    Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Oper1323

J'ai mis en vert clair l'essentiel pour ceux qui n'ont pas la force de lire le reste, qui veulent éviter d'être assommés par toutes ces questions qui resteront sans réponse, enfilade de lieux communs présents dans absolument tous les entretiens des candidats et leurs équipes depuis la semaine dernière. Pour le dire tout net, et même l'écrire, l'invité de jeudi, comme celui de lundi, dira exactement ce qu'il a envie de dire, ce qu'il aura prévu sur ses petites fiches préparées par l'équipe de campagne.

Ah... les zidées...  
Alors si y'en avait pas pendant la campagne, cela signifierait que tous les candidats se valaient, aucun n'ayant la moindre petite idée ? C'est pas un peu populiste tout ça ? Pas un peu démago ?
Ou alors, France Cu vendrait son grand machin exceptionnel merde j'ai oublié les guillemets, et n'a que ça à mettre en avant la pauvrette, parce que la culture, c'est pas la peine, d'abord ça fait chier, et puis mieux vaut faire une croix dessus, Guillaume le Master des Mamates a suffisamment montré ses compétences dans l'entretien de lundi.

Les  zidées avec guillemets svp c'est aussi un grand machin fourre-tout, vous y mettez ce que vous voulez dedans.
Vous pensez que France Cu se fout de votre gueule ? Eh bien en voilà une, d'idée. Vous êtes mûrs pour passer sur la Radio des Zidées, ex-Culture.

Curly 

Curly

69
Répondre en citant  
La soirée électorale, une production en Sciences Popo-Vision - Lun 13 Juin 2022, 15:53

L’extrait que vous allez lire ne vient pas d’une petite radio amateur qui s’essaierait à jouer à la grenouille qui voudrait se faire aussi grosse que le bœuf, mais d’une radio publique françouaise du Radio France Group qui voudrait jouer à la radio tuturelle qui voudrait se faire aussi grosse que France Inter et France Info réunies.
The host of tonight, Mister Patrick Cohen, semble s’ennuyer profondément à débiter des tranches de fiches préparées par des assistants qui moulinent in ze rédac. Le rédac' adjoint de la rédac’  bombarde les chiffres qui déboulent en vrac en continu, pile pareil que France Info & Inter au même moment, mais sur France Cu, parce que la direction a décidé que France Cu devait être comme un média bien complet qui offre à ses auditeurs suffisamment de quoi se sustenter pour pas aller foutre ses oreilles dans les radios du même groupe qui doivent être ravies de cette belle complémentarité.

Les analyses d'un illustre journaliste et d'un popo 50% socio, 50% popo, riches en absence de vitamine, sont une invite à la grosse roupillade. Et le host of tonight semble préférer mâter ce qui s’passe au même moment à la tévé, nous annonçant que ça à l’air de castagner dur sur les plateaux. Peuchère sur France Cu on a rien à s’mettre sous la dent d'saignant.
Ça rappelle les chaînes tévé sportives qui commentent les matchs de foot sans avoir les droits à l’image, et qui rusent en employant des commentateurs hystériques pour pallier à cette absence fort dommageable pour les tévespectateurs.

France Cu fait de même avec les soirées électorales, à part qu’elle remplace l’hystérie par des gaz soporifiques.
Entre les duplex avec les journalistes de France Bleu, les gaz soporifiques, et les fiches techniques du prof Patrick Cohen, vous avez aussi rendez-vous avec le service popo de France Cucu.

Le prof, se rendant compte qu’il n’y a que dalle à se mettre sous la dent, mais vraiment que dalle, nous annonce solennellement qu’il va, je cite, « se débrouiller avec ce qu’il a ».
« Ce qu'il a », c’est Céline Braconnier, qui arrive au micro à la rescousse, commençant son analyse avant même d’y arriver. La folie cette soirée, la folie…une vraie dinguerie…

L’analyse de Céline Braconnier mérite une transcription complète, c’est un chef d’œuvre. Une adaptation au cinéma est-elle prévue ? Je la souhaite de tous mes meilleurs vœux. En 3D si possible afin de donner un maximum de relief à ce qui au départ en manque juste un peu beaucoup.
Céline Braconnier est « directrice de SciencesPo Saint-Germain-en-Laye, professeure de Sciences Politiques, agrégée d'histoire, spécialiste de la participation électorale ».  
Nulle part ailleurs, il nous est donné ce plaisir intense d’entendre de tels discours aussi grandioses, truffés d’effets très spéciaux, si spéciaux que nos oreilles, en l’état actuel de notre évolution, ne sont pas capables d’en apprécier toutes les richesses.

Attention, pour la première fois dans l'histoire du cinéma, le film à lire qui suit est en Sciences Popo-Vision

                                                                                                             

« ...je voudrais revenir sur euh le Rassemblement National euhm les les résultats sont euh un p’tit peu inférieurs à c’que prévoyait la plupart des enquêtes, il n’empêche euuuuuuuh moi qui mmmmmme semble euh extrêmement intéressant parc’que euh 18 euh virgule 9 pour le Rassemblement National alooooreuh qu’y a Reconquête qui a presque euh, euh, 4 %. Donc y’a la partie euh plutôt euh bourgeoiseeuh de l’électorat d’extrême droiteuh euh qui qui euh euh voilà des plus dans le giron des Rassemblement Nationaaleuh euh tttt pour un électorat qui est sociologiqu’ment extrêmement difficile à mobiliser euuuh puisqu’il est euh en partie jeune et et en partie populaireuh, ALORS QUE euh Marine Le Pen n’a pas fait campagne ffffll ça me semble un résultat euh euuuuuh important.
P.C. : Oui.
C.B. : Euuuuuuuuuuuuh ça renvoie à euh à euh un vOOOteuh qui euh euh que voilà qui qui est euh plus ancré... en 2017, si mes souv’nirs sont bons euh on était on était on avait une chute…
P.C. : 13 points, 13 %
C.B. : ...des résultats entre la présidentielle et euh les législatives, qu’on enregistre pas cette fois-ci, et euh ça m’paraît marquer un enracin’ment une étape supplémentaire disons dans l’enracin’ment euh du euh vote en faveur de euh ce parti politique qui mêêême si encore une fois si elle avait été annoncée euhmmmm interrogeeuhmmmm voilà interroge euh tout d’même, donc y’a p’t’être quelqu'chose à repenser euh, y compris du côté des des des sociologues hein d’ailleurs sur la sociologie d’ce parti-là parc’que c’est extrêmement étonnant euuuuh qu’avec une abstention aussi él’vée euuh le Rassemblement National sssssssssss sans une campagne notable soit euh »
… « aussi forte » aurait peut-être constitué la fin de la phrase si, à bout d’nerf, le prof P. Cohen n’avait pas décidé de parler bien fort par dessus pour que cette éblouissante démonstration s’arrête définitivement. C’est vrai, faut pas abuser des bonnes choses. En fait, des bonnes choses comme ça, faudrait même pas les essayer pour qu’elle soient meilleures, sociologiqu’ment parlant, euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh.

                                                                                                            

La B.O de cette superproduction est disponible ici [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/20097-12.06.2022-ITEMA_23056329-2022C35146S0163-21.mp3" debut="74:54" fin="76:50"]

Curly 

Curly

70
Répondre en citant  
Les podcasts du futur antérieur du conditionnel présent du subjonctif passé - Jeu 16 Juin 2022, 15:16

La nouvelle série de podcasts nattes & tifs, nattes & tifs uniquement jusqu'à leur apparition dans les programmes de France Cu, car c'est le destin de tous les podcasts nattes & tifs de revenir pour un deuxième service dans les programmes, alors que le podcast nattes & tifs est toujours en ligne (bienvenue dans la radio du futur antérieur du conditionnel présent du subjonctif passé) est un fort beau marronnier tuturel : les premiers pas de l'homme sur la Lune.

                        Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 5120

Ça s'appelle : « Podcast ''ils ont vécu'' saison 2 ». La saison 1, c'était un autre marronnier, Hiroshima.
L'originalité est telle que la station tuture a imaginé de mettre bout à bout des archives originales (presque, puisque marronnier il y a) avec des témoignages originaux (presque aussi). Une folie de créativité.
Le terme "saison 2" est un attrape neuneu. Pour France Cu, le terme "saison"  désigne un vaste ensemble d'une seule émission d'un peu moins d'une heure découpée en quatre parties d'une dizaine de minutes appelées "épisodes" pour faire comme les série tévé, mais sans la tévé et sans la série, sans rien en fait, tout est dans le choix des mots et le choc du marronnier.

Présentation de la "saison" :
"À propos de la série
Le 21 juillet 1969, Neil Armstrong fait le premier pas sur la Lune, en pleine guerre froide. Revivez cette journée par les témoignages des acteurs de l'époque. Entre archives et paroles inédites, suivez heure par heure cette journée qui a marqué l'histoire du monde. »


Les paroles inédites sont en fait issues d'archives.
Un exemple, « le journaliste Michel Forgit, envoyé spécial pour Radio France aux Etats-Unis, raconte les coulisses de cet évènement extraordinaire dans la salle de presse. »
Le journaliste de France Inter étant décédé en 2021, on imagine que France Cu n’est pas allée l’interviouver en exclusivité pour ce podcast nattes & tifs.
En fait les paroles inédites viennent d’autres émissions, comme ici de la « Mythologie de poche » de Thomas Baumgartner du 27 juillet 2011 qui invitait Michel Forgit à se souvenir des premiers pas de vous savez qui où vous savez, et ceci pendant une heure et avec des archives cela va de soi.

                                                                Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Oper1361


Le seul bidule original, c'est la musique d'ascenseur nullissime qui sévissait déjà dans la première « saison » hiroshimesque.

Ces podcasts originaux à la crème de marron, sans idée, sans rien, qui n'apportent rien à rien, qui resservent du réchauffé à n'en plus finir, ont ceci de foireux que sous prétexte de balancer toujours les mêmes sujets parce que ça se vend sur le plan de l'audimat, ils en viennent à empiéter sur ce que fait déjà France Inter, et qu'à force de pomper sur la voisine, il va venir un moment où la tutelle va se dire que ça sert à rien ces deux radios qui font pareil, quel gaspillage, pourquoi ne pas rayer de la carte celle qui pompe comme un cancre pour gonfler son audimat.

Parce que comme nous l'avons vu plus haut dans ce billet, France Cu est déjà revenue sur cette journée où les pieds de l'humaine humanité foulèrent le sol lunaire et sa voisine France Inter ne s'est pas gênée pour le faire non plus, mais sans package « podcast original nattes & tifs en 4 saisons de Vivaldi premium 4 étoiles ».

                        Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 1309

                        Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 2201

                        Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 3173


France Cu s'y était mise aussi, en 2019 pour promouvoir non pas de la radio (ça va pas non ?) mais un film documentaire sorti en salle.

                        Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 4148

Le titre « Dans les coulisses de la mission Apollo 11 » contient un tout petit mensonge par omission, puisque pour aller dans les coulisses d'Apollo 11, il fallait non pas écouter l'émission promo de France Cu, mais aller voir le film promu dans l'émission promo.  Mais tout usager de France Cu est habitué à ce petit arrangement avec la réalité radiophonique.

Curly 

Curly

71
Répondre en citant  
Gaspiller, dit-elle - Dim 18 Sep 2022, 17:43

Mais à quoi sert France Culture ? A quoi ?

Gaspiller pour bourrer le mou ?
              
                                                                            Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Oper1432

                                                                            Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Oper1431


Gaspiller pour faire pareil que du côté de France Inter ?

                                                                            Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Oper1433


Gaspiller pour faire pareil que du côté de France Musique, mais en amateur ?                                                                            

                                                                          Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Oper1430 

Idem la veille sur France Musique     

                                                                            Pourquoi encore écouter France Culture ? - Page 7 Oper1434
                                   
En tout cas, une seule chose est sûre, stable, solide, dur comme du béton : LE GASPILLAGE.

Contenu sponsorisé 


72
Répondre en citant  
Re: Pourquoi encore écouter France Culture ? -

Pourquoi encore écouter France Culture ?     Page 7 sur 8

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum