-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

-60%
Le deal à ne pas rater :
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go – 2,5″
22.99 € 57.21 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » L'ânerie du jour

Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 35 ... 45  Suivant

Accueil / France Culture

L'ânerie du jour    Page 25 sur 45

Bas de page ↓   

Invité 


Invité

241
Répondre en citant  
Les quatre dernières minutes... - Dim 22 Mar 2015, 17:47

ADADA
IMAMI
ANONA



Dernière édition par Antoine Arnoux le Ven 12 Mai 2017, 13:30, édité 1 fois

tonton flingueur 


Invité

242
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - Dim 22 Mar 2015, 22:51

Onfond 4 mn seraient suffisantes à Voinvoin le matin pour le résumé de ses profondes pensées clown

Nessie 

Nessie

243
Répondre en citant  
Haut débit - Etiage à rattraper - Jeu 16 Avr 2015, 11:40

Après 4 semaines d'interruption le robinet à sottises n'est pas grippé, au contraire il a un sacré retard à rattraper. Voici donc dans Cultures Monde une heure de tiré-de mouchoir sur les endettés, avec en première partie comme attraction : la Grèce étranglée. Aux commandes de ce rafiot d'anti-économie nous avons Florian Delorme qui est un peu le fils spirituel de Dominique Rousset avec le métier radiophonique en moins, entendez que ses connaissances en économie avoisinent le B-A-BA enseigné dans les cours de mise à niveau pour militants chez Attac. D'ici peu d'années on le verra certainement remplacer la valeureuse et impeccable Madame Rousset dégagée de l'antenne où hélas on ne lui a pas commandé UN SEUL documentaire depuis au moins 10 ans alors qu'elle en était une excellente productrice, et où on a préféré lui faire servir la soupe au paradigme politique de la chaine, chose dont elle est évidemment heureuse.

Quant à l'invité, je préfère ne même pas savoir son nom : vers 11h20 on entend son écoeurement très perceptible, encouragé par Florian Delorme. La thèse : jamais au grand jamais on ne verrait la FED américaine se conduire comme la BCE. Admettons que la Californie se trouve endettée jamais au grand jamais la FED ne la laisserait tomber. Renseignons-nous : il y a gros à parier que la Californie soit endettée, et pas qu'un peu, ce qui ne l'empêche pas d'être un des moteurs de l'économie nationale. Tandis que la Grèce est le wagon de queue -plombé qui plus est- de l'Union. Mais peu importe : la Grèce, la Californie, même combat. La Californie c'est le combientième PIB mondial, au fait ? Et la Grèce ? Dans les faits, il n'y a rien de commun entre les deux économies sauf le climat qui est méditerranéen.

Par contre il y a tout en commun entre Florian Delorme et son invité : à les entendre la solution est évidente il suffit d'effacer la dette et d'injecter de l'argent dans l'économie grecque. C'est tellement évident que nos deux spécialistes ne comprennent pas qu'on ne comprenne pas ça. Ne nous demandons pas combien d'argent l'UE a déjà injecté dans l'économie grecque. Enfin, heureusement la BCE semble changer de posture, précise Florian. L'emploi du mot "posture" dans des contextes où il n'a rien à faire est un des éléments du style idéologique copié par les altermondialistes sur la rhétorique de Pierre Bourdieu. Il ne faut donc pas attendre de Florian Delorme la moindre analyse étayée. D'avance les rôles sont distribués : les dominants ont tort, les dominés ont raison, et en Europe hormis la famille de Leonarda Dibrani, quoi de plus dominé que la Grèce ?

11h20-11h30 bon c'est assez. Je coupe.

La fin de la grève c'est pour dans 30' mais l'esprit Terra Nova est de retour avant l'heure ou plutôt il est encore là, il a toujours été là : les parasites de l'économie ont forcément raison, ceux qui produisent ont forcément tort, et les pires glandeurs doivent être assistés par ceux qui travaillent. Le paradigme idéologique de France Culture se porte bien.


_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

Andromaque 


Invité

244
Répondre en citant  
la Grèce et les autres - Ven 17 Avr 2015, 22:23

Cher Nessie
Prenez garde de ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain !
Que le traitement d'un sujet sur cette radio que nous avons connue meilleure vous afflige, je peux le comprendre, mais que "les Grecs" soient considérés par vous de cette façon à l'occasion, je trouve cela déplorable.
Ne rien déblayer, discriminer de ce qui se dit et de ce qui peut se comprendre sur la Grèce et ses glandeurs (dont je serais, ça fait plaisir de l'apprendre... !) et céder continuellement à la tentation de tout repeindre en blanc et noir, en adeptes du saucial (comme vous dites) et les autres, cela me déçoit et m'inquiète.
Je vous lis depuis un moment et je trouve que bien des propos ici, dont les vôtres, dérapent dangereusement.

Nessie 

Nessie

245
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - Sam 18 Avr 2015, 09:42

Je peux présenter des excuses si vous voulez, pour une formulation à l'emporte-pièce. Mais ça ne changera pas grand chose et voici pourquoi :

Je suis excédé, vous l'avez compris. Au point de ne plus prendre le temps de mettre des gants. Il y aurait dérapage ? Et dangereux, qui plus est ? Je ne crois pas. Où donc serait le danger sur ce forum qui n'est qu'un forum ? Il n'est d'ailleurs pas un blog comme on l'a bizarrement fait remarquer : non seulement les réponses y sont libres, modérées a posteriori et effacées seulement de façon exceptionnelle, mais encore on ne trouvera aucun blog où l'ouverture des sujets soit libre elle aussi, comme elle l'est ici. Contrairement au mauvais procès récemment réapparu, la contradiction est reçue, acceptée. Répondre à une contradiction n'est pas la refuser (je suis désolé de poser en précaution de tels truismes mais l'expérience montre qu'elle est nécessaire pour certains cerveaux au fonctionnement intermittent qui ne tolèrent pas qu'on réponde à une réponse - bravo pour l'esprit de dialogue !).

Revenons au dérapage : si dérapage il y a, alors je vais continuer à déraper, parce que déraper délibérément est, dans une ambiance de pression morale, le passage obligé pour celui qui veut dire ce que les censeurs ne veulent pas entendre.

./...



Dernière édition par Nessie le Sam 18 Avr 2015, 10:02, édité 2 fois


_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

Nessie 

Nessie

246
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - Sam 18 Avr 2015, 09:46

./...

Excédé donc, non par la Grèce que je ne connais pas ni par les Grecs que je connais encore moins et dont d'ailleurs je n'ai fait aucune mention directe dans mon message. Mais par la reprise de propagande martelée sans le moindre complexe sur cette chaine : à peine la grève achevée, c'est reparti pour la revendication permanente, la défense des dominés, et la culture de la dette.

Ce forum a été ouvert pour accueillir les réactions d'auditeurs et leur ras-le-bol, n'en déplaise à ceux qui pensent qu'au contraire France Culture n'en fait pas assez pour la défense des dominés. En attendant, on passe de 28 jours de grève à la reprise de la revendication. Exprimer une lassitude était le sens principal de mon message.

La partie qui vous fait réagir y est secondaire : c'est mon jugement -qui n'est guère original- sur la crise grecque.
Mais si j'étais grec, croyez-bien que j'aurais honte de voir mon pays entré dans l'Europe d'une façon qui s'apparente à de l'escroquerie pure et simple. Je présenterais des excuses, purement symboliques et sans le moindre effet, mais je le ferais.
De même qu'en tant que français, j'ai tellement honte que si je lisais sur un forum tenu par des anglais ou des allemands que la France est la honte de l'Europe et que les français sont de réels cons d'avoir élu une telle tache, je répondrai que oui mon pays est la honte du socialisme en Europe, mais que son actuel dirigeant a été élu par moins de 49% des français et qu'en tous cas je n'en fais pas partie.

Et dans n'importe quelle discussion avec un citoyen de l'Union, je présenterai mes excuses pour le boulet politique que la France représente maintenant. Pays-boulet, dirigée par un boulet animant un gouvernement de boulets. 5 années de récession programmée, de restriction des libertés. 5 années de vie parlementaire loufoque au service d'une politique de gribouille. 5 années passées à dégager en touche les problèmes de fond pour s'occuper de colifichets politiciens. 5 années de renforcement du martelage idéologique, 5 années de culot insensé. Quand on entend la ministre de la culture qui claironne "Maintenant, Radio-Sarko c'est fini !" il y a de quoi tomber à la renverse : quel poste de Radio France a jamais été "Radio-Sarko" ? Pour toutes ces raisons quand je suis en présence de citoyens conscients je me trouve dans la bizarre position de devoir m'excuser d'écouter France Culture, radio du crétinisme idéologique, tandis qu'inversement  cette position de fautif est reçue a contrario dans les classes cultivées où FC est jugée un peu trop à droite.

./...



Dernière édition par Nessie le Sam 18 Avr 2015, 10:04, édité 2 fois


_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

Nessie 

Nessie

247
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - Sam 18 Avr 2015, 09:57

./...

Dérapage dangereux, dites vous ? Je me demande bien de quel danger vous parlez. N'est-ce pas plutôt à citer Renaud Camus et Richard Millet qu'il y aurait danger ? Voila deux auteurs jugés excessifs, qui ont payé le prix de leur franchise en perdant leur position dans le monde des lettres : plus d'éditeur, plus d'employeur. Mais comment se fait-il que seuls ces deux-là aient dit clairement que Radio France est une agence de propagande ? Comment se fait-il que personne dans l'intelligentsia ne pipe mot sur ce détournement du service public ? Il n'y a que deux réponses acceptables : soit ce détournement est imaginaire, soit la pression morale est telle qu'il y a là une vérité interdite. 15 années d'écoute attentive me font écarter la première hypothèse. J'attends qu'on vienne me démontrer que la seconde est irrecevable.

Le danger est là, bien plus : la chape de plomb qui empêche l'expression. Le socialisme à la française est en train de couler sans qu'on sache s'il coule tout court ou bien s'il coule le pays. Mais il n'y a maintenant plus rien à couler dans France Culture qui a été envoyée par le fond. A preuve les éloges que ce poste reçoit de l'intelligentsia où par snobisme idéologique et sous la pression du club, on se sent heureux d'afficher une appartenance au camp du bien, tandis que chez les sceptiques de plus en plus on l'appelle Radio-Solférino.

Anyway, pourquoi ce qualificatif de "dangereux" ? Nous sommes sur un forum du web, dévolu à la discussion en ligne, tout de même. Le débat en ligne est le véritable parlement du peuple. Jadis un raccourci ironique donnait ce rôle aux bistrots ; à mon sens il trouve ici sa meilleure valeur et sans ironie aucune : la vie en ligne est le meilleur endroit dont disposent les gens ordinaires pour brasser les idées. Si l'on se met à se censurer les uns et les autres au motif de "dérapage dangereux" (lire : "propos politiquement incorrects") alors à quoi bon faire vivre des forums, des blogs ? Sur FaceBook, espace bien conçu de micro-blogging tellement intégré qu'il est devenu le monstre dévorant la discussion en ligne, au moins on ne se pose pas la question et les discussions vivent.

Que deviennent les forums et les blogs ? Peut-être sont-ils en train de disparaitre ? Ou au mieux, de résister devant l'emprise impressionnante d'un système mieux conçu, bien intégré, doté de moyens colossaux. Mais ça n'est pas en les bridant qu'on les aidera à survivre. Si mon message de jeudi vous dérange, est-ce par son impolitesse ou parce qu'il expose crûment une vérité qui vous déplait ?



Dernière édition par Nessie le Sam 18 Avr 2015, 20:12, édité 1 fois


_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

androgyne pas mac 


Invité

248
Répondre en citant  
black and white - Sam 18 Avr 2015, 17:53

ou Andromaque que le gin fonda en djinn  en jean  (cela fait djeune et plaît à Culture)
'Jourd'hui c'est mon anniversaire (ce dont vous n'avez rien à faire mais kamême un forum crée de virtuels liens) et j'aimerais ajouter une cerise (black cherry) on the cake :
L'image de repeindre tout en noir et blanc me plait (dixit Andromaque) et dans mon esprit s'affiche l'image du yin et du yang dans ma pleine zenitude.

Le premier acte d'Andromaque s'achève et le cinquième sera-t-il une victoire à la Pyrrhus ?

Anyway  la guerre de Troyes (ville de ma naissance) n'aura pas lieu.

L'allergie à France Inculture donne des boutons alors après l'avoir démocrasseusement exprimé sur ce forum, souvent je tourne le bouton
et je pense à rosebud  de Rrose Selavy.

La culture vous tienne où je pense.   flower   and   sunny   <--- no smileys but "langage du pauvre"
et que les grecs aillent se faire voir chez Francine Culture et se faire rouler dans la farine  Francine T55.  (blague à deux drachmes)

NB : ce post peut être considéré comme un dérapage contrôlé.

Andromaque 


Invité

249
Répondre en citant  
la Grèce et les autres - Dim 19 Avr 2015, 13:16

Réponse à Nessie

En fait la thématique vire à l'obsession et la critique de l'objet radiophonique n'est plus primordiale, en tout cas il me semble. J'ai l'impression que l'objectif premier est de dénicher la compromission gauchiste où qu'elle se trouve sur FCulture et même ce qui garde grâce à vos yeux dans les programmes n'est plus observé qu'à cette aune. J'ai longtemps apprécié de vous lire y compris pour votre sens critique acéré, mais c'est là l'essence de la critique, séparer peut se faire au couteau, mais le crible, pour moi, grecque, c'est mieux... L'impolitesse n'est pas tant mon problème, je pense que la pente est mauvaise et que par vos propos vous ouvrez des boulevards à l'intolérance de base : la Grèce plus dominée que L. Dibrani, dites vous, je renonce à savoir jusqu'à quelles franges du raisonnement vous seriez prêt à aller. Vous en rajoutez en disant qu'en tant que grecque je devrais avoir honte et même présenter des excuses et pour adoucir vous parlez de vous pour dire que vous seriez capable d'en faire tout autant au vu de la situation actuelle en France...
"... les parasites de l'économie ont forcément raison, ceux qui produisent ont forcément tort, et les pires glandeurs doivent être assistés par ceux qui travaillent. ..."
Je vous cite.
Vous dites pourtant ne rien connaître ni à la Grèce ni aux Grecs eux-mêmes, ça ne vous empêche pas de nous servir ce qu'on entend sur tous les médias "mainstream" à ce sujet.
Vous êtes excédé, moi aussi, même si ça n'a pas l'air évident.
J'ai toujours trouvé que connaissance approfondie de la radio et sens de la nuance faisaient la trame de vos "menées", je suis également d'accord quand vous parlez de "détournement du service public". Mais là, simplification, généralisation, approximation, recherche de la complaisance dans les plis, me font dire qu'il y a "dérapage". "Dangereux" car si c'est à partir de ce type d'affirmation que l'on peut discuter sur le forum, au mieux c'est dans la farine que l'on risque d'être traîné...
Si cela ne vous dérange pas, tant mieux, et s'il vous plaît de croire que c'est du politiquement correct que j'attends, tant pis.
Confondre le sujet et la façon dont il est traité est le problème.
Contente que vous ayez pu quand même exposer si crûment "une vérité" malgré votre lassitude.

Fontaine 

Fontaine

250
Répondre en citant  
pourquoi Nessie ? - Dim 19 Avr 2015, 17:57

Bonjour Andromaque,
vous écrivez : " En fait la thématique vire à l'obsession et la critique de l'objet radiophonique n'est plus primordiale, en tout cas il me semble "
Le "il me semble" sauve la mise car il me semble que le monsieur cité en objet" ne dévie pas de la critique de l'objet radiophonique lisez se propositions
d'écoute et ses critiques d'émissions dans lesquelles la patte gauchepatte BCBG n'est pas patente dont bien souvent France Culture le jour  est imbibée. Certes il est possible de bosser à FranceCulte tout en étant solférinesque mais que diable pourquoi le faire paraître lorsqu'il s'agit de culture.
Quant au problème de la Grèce bien malin celui qui donnera une solution sur les ondes et FC n'en a pas le monopole au mieux cette station doit diversifier les points de vue, élargir l'éventail des chroniqueurs.

... et pourtant je me considère de gauche et cela n'a aucune mais aucune importance sur ce forum

Bien à tous, les ondes nous remettent en joie.

PS :
vous ajoutez : "Confondre le sujet et la façon dont il est traité est le problème"
Question : sur France culture ou sur ce forum?

Nessie 

Nessie

251
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - Dim 19 Avr 2015, 21:20

Je pense que Fontaine et Andromaque ont raison tous les deux sur leur premier point : j'en suis lentement venu au sentiment que la main-mise d'un basique gauchisme militant sur FC est la clé indispensable qui permet de comprendre l'effondrement de la qualité sur la fréquence de cette chaine. La traduction de ce gauchisme basique se trouve dans la série de mots d'ordre qui composent le paradigme idéologique de la chaine. Dans ce forum jusqu'ici on s'était (lire : je m'étais) borné à en signaler quelques apparitions. C'était une erreur : le coeur du problème est là. Je crois que cela a trop longtemps été caché et notamment ici, par pusillanimité. Après tout, comme les classes cultivées votent majoritairement à gauche dans ce pays et qu'elles composent le public de France Culture, étant donné que c'est à ce public que notre forum s'adresse il faudrait éviter de le brusquer ce gentil public. Pusillanimité, en l'occurrence signifie : un mélange de sagesse et de lâcheté. Je laisse la première à mes camawad's et j'endosse la responsabilité de la deuxième. Il est temps au moins pour l'un d'entre nous, de mettre les pieds dans le plat. Tant pis si ça déplait. Ou bien : tant mieux ?

Andromaque, vous dites
Confondre le sujet et la façon dont il est traité est le problème.
Si vous relisez mon message, vous y verrez que mon sujet n'est pas la Grèce, que ma sortie finale sur les méchants grecs presque aussi feignants que les roms et les marseillais (on remarquera que je ne dis jamais rien contre les juifs) est tout à fait secondaire, arrive en queue de rédaction. Elle aurait bien pu disparaitre lors d'une correction ultérieure, que cela n'aurait absolument rien changé au message. Si mon agacement contre la présence de la Grèce dans l''U.E. m'obsédait, il faudrait me rendre grâce au contraire de n'en avoir jusqu'ici jamais dit mot dans ce forum.

Et mon problème est bien ce que j'entends quand je mets du son, non quand je regarde les comptes de l'U.E. Quand je mets du son j'aimerais entendre une radio culturelle, pas des propos de bistrot auxquels aneffet par une réaction en contamination, il pourrait bien m'arriver parfois de répondre une connerie à mon tour. Mais si FC me parlait de culture au lieu de me vendre la pensée de Terra Nova du matin au soir, je n'aurais pas le permanent souci de me rebiffer contre cette grande manipe.

Après, qu'on trouve dans mes propos des approximations, des erreurs, ou même exceptionnellement une insulte laconique quand j'estime que c'est la meilleure réponse, eh bien ma foi... qu'est-ce que ça peut faire ? Suis-je le Pape ? Suis-je chargé d'une responsabilité publique ? D'un mandat électif ? Ma foi non. Je ne suis pas un oracle, tout de même. Pourquoi n'aurais-je pas le droit de rédiger en satiriste ? N'est-ce pas ce que je fais d'ailleurs dans une bonne partie de mes publis ? Alors quand j'écris une remarque digne d'un beauf de droite, est-ce  si grave ? Mais non ! Ce qui serait grave serait qu'on vienne m'en faire procès sans avoir jamais adressé un seul reproche à ce qu'on entend sur FC, sans jamais avoir alimenté le courrier des lecteurs ou le site de FC ou simplement les colonnes de ce forum.

Enfin, je sais bien que la connerie des autres n'excuse pas la mienne, ni ne l'explique, ni n'en réduit la portée puisque cette portée est... insignifiante.

Nos colonnes sont ouvertes, n'est-ce pas l'essentiel ? Vous lisez une connerie sous ma plume. Vous constatez que je suis en train de virer obsessionnel. Vous écrivez ici pour dire tout ça : très bien. Vous auriez pu aussi me balancer que petit à petit, mes posts ne sont plus que du radotage de vieux con. Personne ne vous l'aurait reproché en tous cas pas moi. Mais essayez donc de faire la même chose sur le site de France Culture, que ce soit en maniant le trait ou en y déposant une analyse et vous allez voir ce qu'il adviendra de votre message.

Mais enfin, les atrabilaires élevés dans une sacristie vont encore me dire que je ne supporte pas la contradiction. J'en ai assez dit comme ça. Que chacun fasse comme il veut, tel est toujours mon dernier mot.


_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

Contenu sponsorisé 


252
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour -

L'ânerie du jour     Page 25 sur 45

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 35 ... 45  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum