-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -43%
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – ...
Voir le deal
19.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Le paradigme idéologique de France Culture

Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26, 27, 28  Suivant

Accueil / France Culture

Le paradigme idéologique de France Culture    Page 25 sur 28

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

241
Répondre en citant  
Le ''nouvellisme'', fuite en avant de la vacuité - Mer 10 Juin 2020, 09:26

Quand l'esprit n'est habité par aucune culture, par aucun désir d'approfondissement, par la perte de repères personnels, par le dégoût des autres (phénomène fort répandu à France Culture), cela donne le "nouvellisme".

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 Scre1197

Aujourd'hui, c'est "nouvelle ère", ce fantasme permanent. Et par quel moyen la provoquer ? Le big-bang...

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 Reeves10

Un big-bang qui vise... ?

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 Scre1199

"... un monde commun en devenir vers un ''sommet'' partagé".

En lieu et place du savoir et de la création, du matin au soir ces déclarations évanescentes, énoncées sur un ton docte et recueillies dans un silence approbateur par les Parisiennes de service au micro. Est-ce à cela que sert le financement public de la radio culturelle ?

*******************

Récapitulatif hebdomadaire : 37 contributions du lundi 1 au dimanche 7 juin 2020 (semaine 23)

Curly En ligne

Curly

242
Répondre en citant  
L'avenir est dans le Marx (de café) - Mar 21 Juil 2020, 12:45

L’esprit d’ouverture nous offre une traversée-découverte : « Grandes traversées : Karl Marx, l'inconnu  »

Oui, l’inconnu.
Car : « Que sait-on vraiment de Karl Marx ? Le XXe siècle a été le siècle du marxisme sans Marx. Le XXIe siècle sera-t-il celui de Marx sans le marxisme ?
Avant d’être statufié, saccagé puis oublié, Marx a été poète et amoureux dans l’Allemagne romantique. Vibrant d’espoir dans le flux et le reflux des révolutions européennes. Plongé à corps perdu dans l’antre du Capital. Et imaginant, dans ses vieux jours, le monde qui est aujourd’hui le nôtre. Un Marx inconnu. »

Oui, l’inconnu, dont la pensée fut déformée, saccagée, mais l’esprit d’ouverture veille.
Oui, pourquoi pas. Mais là c’est de l’inconnu matraqué déjà à longueur d’année sur l’antenne, alors nous faire croire qu’on va encore découvrir pour la 2000ème fois l’inconnu, c’est comme qui dirait de la propagande co… non j’allais déraper désolé.
Quel autre penseur a-t-il eu droit à autant d’esprit d’ouverture que ce frère Marx ?
Inutile de dire que le service après-vente est assuré par plusieurs quotidiens, pas seulement L’Humanité. Parce que tous sont partenaires de la station sur une chronique ou une émission, alors on se passe les plats. C’est pas pour rien qu’ils sont partenaires. D’ailleurs, en passant, le Monde oublie de préciser dans son article élogieux que la productrice travaille occasionnellement au Monde, afin qu’on ne comprenne pas que là y’a double passage de plats.

Donc, si vous n’en avez pas marre de découvrir de l’inconnu sur FranceTructrutre, vous pouvez toujours vous rabattre, par exemple sur

« Les Chemins de la philosophie
      Le Capital de Karl Marx », octobre 2017, 4 X 1h avec notamment Isabelle Garo, philosophe (aujourd’hui il y a presque plus de philosophes que d’habitants sur Terre,  que va-t-on faire des surplus de concepts ?) et Jean Quétier.
      Pourquoi vous donne-je les noms des intervenants ? Parce qu’ils s’expriment sur le même sujet dans la grande traversée dans l’inconnu, dans laquelle interviennent quelques noms qui moulinent à longueur d’année haut perchés sur l’antenne, Michèle Perrot, le trop rare Jacques Attali, ainsi que Johann Chapoutot.

Vous ne connaissez toujours pas la pensée de Marx ?
Pas de problème, voici par exemple « Les Chemins de la philosophie - Marx attaque », mai 2016, 4 X 1h
avec notamment Isabelle Garo (c'est la même), Bruno Pinchard, et Florian Nicodème (ces deux derniers sont réutilisés dans la série des quatre Chemins d’octobre 2017)

Vous n’avez encore rien compris ? Qu’à cela ne tienne,
« Entendez-vous l'éco ? Des nouvelles de Marx »  mai 2018, 4 X 1h avec Jean Quétier, Isabelle Garo.
Une triplette parfaitement réussie : Marx + féminisme + écologie. Jackpot.

« Une vie, une oeuvre - Karl Marx, l'horizon du monde » mai 2012, rediffusé en 2015
 avec Isabelle Garo…

« La Fabrique de l'Histoire - Karl Marx » octobre 2017, 4 X 1h

Faut-il comprendre que toutes ces séries (sachons nous limiter, il y en a d’autres – Les chemins de la philosophie en 2009, 5 X 1h...) bousillent la pensée de Marx mon frère à tel point qu’il a fallu repenser la pensée et en pondre une grande traversée de 10 h sans même y foutre un jeu de mots dans le titre parce qu’il restait plus rien les autres avaient tout pris ? Je n’ose le croire…

A suivre, une grande traversée sur Freud.
Ah non, ça a déjà été mouliné en 2018. Par Christine Lecerf. En partenariat avec L'Express.

Philaunet 

Philaunet
Admin

243
Répondre en citant  
Les hommes de France Culture viennent de Marx (les femmes aussi) - Sam 25 Juil 2020, 08:48

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t370p240-le-paradigme-ideologique-de-france-culture#35844) a écrit:L’esprit d’ouverture nous offre une traversée-découverte : « Grandes traversées : Karl Marx, l'inconnu  »

Oui, l’inconnu.
Car : « Que sait-on vraiment de Karl Marx ? Le XXe siècle a été le siècle du marxisme sans Marx. Le XXIe siècle sera-t-il celui de Marx sans le marxisme ? (...) "

Oui, l’inconnu, dont la pensée fut déformée, saccagée, mais l’esprit d’ouverture veille.
Oui, pourquoi pas. Mais là c’est de l’inconnu matraqué déjà à longueur d’année sur l’antenne, alors nous faire croire qu’on va encore découvrir pour la 2000ème fois l’inconnu, c’est comme qui dirait de la propagande co… non j’allais déraper désolé.
Quel autre penseur a-t-il eu droit à autant d’esprit d’ouverture que ce frère Marx ? (...)
Et combien de fois la radio n'a-t-elle pas publié de photos de l'illustre pour faire la promotion des multiples émissions ?
Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 Scre1342

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 Scre1341

...

Au rebours, qui connaît le portrait de John Locke ? Un inconnu à France Culture et pour cause :
Locke est un philosophe anglais du 17ème siècle (1632-1704) considéré comme l’un des fondateurs de l’empirisme, et sur le plan politique, du libéralisme. Lors de ses études à Oxford, il s’intéresse à la pensée de Descartes. Il voyage d’ailleurs en France et rencontre les esprits les plus brillants de l’époque. Lors de la réaction tory, il est exilé d’Angleterre et se réfugie en Hollande. Il est l’auteur de l’Essai sur l’Entendement humain, mais aussi du Second Traité du gouvernement civil ou de l’Essai sur la Tolérance.
Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 Scre1343

Philaunet 

Philaunet
Admin

244
Répondre en citant  
La révolution sinon rien - Jeu 13 Aoû 2020, 08:17

. Castoriadis "adoré" ? Par qui ? Par Bourmeau/Bourgois sans doute, les rebelles en fauteuil d'aoc qui inspirent le programme de militantisme politique de France Culture avec la bénédiction de la directrice qui leur confie des émissions hebdomadaires.

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 Scre1364

"la pensée révolutionnaires" (sic)

Philaunet 

Philaunet
Admin

245
Répondre en citant  
Une seule solution : les camps de rééducation par le travail, la confession, l'autocritique - Ven 28 Aoû 2020, 15:54

Injonctions déguisées sous des questions dont l'esprit, en d'autres temps et lieux, aurait facilement alimenté la nécessité d'aller se faire rééduquer dans les champs d'Asie ou dans les étendues sibériennes : "Comment faire pour que chacun agisse dans le sens de l'intérêt collectif ? Peut-on inciter l’homo oeconomicus à devenir un être moral ?"

T. de R.

Philaunet 

Philaunet
Admin

246
Répondre en citant  
Re: Le paradigme idéologique de France Culture - Mar 15 Sep 2020, 07:50

Quand France Culture sort une citation de son contexte historique et social pour en faire la bannière de son idéologie :

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 Scre1440

La position libertaire de la direction de France Culture vis-à-vis de l'école est flagrante depuis des années, voir Louise Tourret indéfectible propagandiste de la station.

*******************

Récapitulatif hebdomadaire : 14 contributions du lundi 7 au dimanche 13 septembre 2020 (semaine 37)

Philaunet 

Philaunet
Admin

247
Répondre en citant  
Le ''sororisme'' à France Culture - Mar 22 Sep 2020, 08:57

En filigrane ou ouvertement, quotidiennement, le combat de Mme Treiner en guise de programme culturel : "La sororité" (le "sororisme" ?).

Illustration par Elle Magazine dans le fil Le paradigme idéologique de France Culture avec le titre d'un article complaisant, « Vive la sororité à la radio ! ».

Parmi les dizaines d'exemples récents, un qui est représentatif de ce qui est promu souvent plusieurs fois quotidiennement à l'antenne  (c’est le "souvent plusieurs fois quotidiennement" qui pose problème, pas le thème). Cet été : Portraits de combattantes . Le 29/07/2020.

Projet relayé par la station : "L'auteure Nina Bouraoui, tout comme l'avocate Gisèle Halimi, font partie des femmes à qui Annick Cojean et Le Monde on fait compléter cette phrase : ''Je ne serais pas arrivée là si...''. Le 31 juillet et le 1er août, la comédienne Judith Henry en fera une lecture sur scène, à Paris."

Entre-soi : "Portraits de combattantes Amélie Nothomb, Christiane Taubira, Virginie Despentes, Françoise Héritier, Nina Bouraoui et Gisèle Halimi... Telles sont les femmes qui se sont entretenues avec Annick Cojean au sujet de leurs parcours individuels, hors normes, cabossés, intimes et toujours conquérants."

Annick Cojean à France Musique le 20 septembre 2020 : Détournement.

Sororité : "Gisèle Halimi prône la sororité. Elle a été engagée tout [sic] sa vie pour défendre la cause des femmes. Elle a commencé beaucoup des combats d'aujourd'hui. Commencer un spectacle avec une personnalité comme elle, c'était une évidence. Judith Henry"

Combien de cases cochées ici ? France Culture se pâme : "Parmi ces six entretiens figure également celui de l'auteure Nina Bouraoui (Mes mauvaises pensées, Tous les hommes désirent naturellement savoir, Otages), où elle revient sur son enfance en Algérie, son homosexualité, le sentiment honteux de la différence, la liberté enfin trouvée. Une vie axée sur une quête d'indépendance qui fait écho au parcours et aux combats de Gisèle Halimi. "

La littérature, quant à elle, est aux oubliettes.

*******************

Récapitulatif hebdomadaire : 33 contributions du lundi 14 au dimanche 20 septembre 2020 (semaine 38)

Philaunet 

Philaunet
Admin

248
Répondre en citant  
Les sciences naturelles à France Culture - Ven 02 Oct 2020, 19:07

Les sciences naturelles à France Culture ? Sans commentaire, sauf sur Twitter où le second sujet a été dézingué :

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 Scre1474


Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 Scre1475

Curly En ligne

Curly

249
Répondre en citant  
La Ligne Générale : un panaché de toutes les cultures et de tous les savoirs - Sam 03 Oct 2020, 11:17

Voici la une du site de la radio de la culture ce samedi matin :

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 1108

Mais si on va regarder les programmes dans le détail, la culture de la violence, de la guerre, des catastrophes diverses et variées, de la lutte des classes, des sexes, et des formules toutes faites sur ''ce que ça dit du monde de l'aujourd'hui et du maintenant'', sans compter la culture des invités promo de la semaine qui reviennent en bonus-week -of the end, bref, la culture, on la trouve dans ce qui suit.
La Ligne Générale s'impose à tous, même lorsqu'il s'agit d'archéologie ou de littérature. La règle, c'est tu t'alignes à la Ligne ou tu dégages.
Seuls quelques passages sont surlignés. Vous pourrez compléter le reste vous-même, c'est très facile.

Donc, voici le programme de ce samedi 3 octobre


Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 767

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 2311

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 952

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 292

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 385

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 474

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 565

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 676

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 1040

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 1133

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 1231

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 1523

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 1618

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 1715

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 1811

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 1911

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 2011

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 2110

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 2210

Pour finir, quelques pensées profondes, gravées pour l'éternité afin que les exégètes du futur puissent analyser ce que c'était que le monde d'aujourd'hui et de maintenant sur France Tructrutre


Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 1328

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 25 1423

Curly En ligne

Curly

250
Répondre en citant  
La cirque radiophonique de Sœur Rigolote - Ven 16 Oct 2020, 18:54

A quoi pensez-vous Chloé Delaume ?
Mais oui, excellente questionne, à quoi qu’elle pense depuis la dernière fois ? Eh bien en gros la même chose, parce que matraquage, parce que bourrage de crânes, parce que multi-invitée, parce que féminisme + sororité + misandrie = jackpot on the radio de toutes les créationnes et de toutes les savoires (savoires = militantisme).

Mais d’une coup soudaine, à la fin de la pastille « A quoi qu’tu penses ? », c’est la choque, une vraie débute de traumae, l’esprite s’éveille, clingue ! (c’est la bruite de l’esprite qui s’éveille).
La fin =
La Grande Mamamouchi (l'entremetteuse de la pastille) : ...le terme de sororité (…) c’est un mot qui ne manque pas de rigolade aussi sérieux, grave, soit le sujet.
Sœur Chloé : Après c’est aussi peut-être des tempéraments enfin. Moi c’est beaucoup plutôt dans l’humour noir en général mais c’est vrai qu’je suis plutôt une rigolote alors du coup ça fait qu’c’est mes outils et mon arme. 

La sorore appartient aux autrisses « rigolotes ». Elle est difficile de cerner les autrisses « rigolotes », mais c’est tout une travaille de recherche qui reste à faire. « Rigolote » : une vaste sujette.

Moi je sais pas vous, mais quelqu’une qui nous dit qu’elle est rigolote et qu’attentionne on va bien s’marrer ça va être drôle de chez drôle, tout de suite ça freine les envies. Quand c’est « rigolo », est-elle besoin de la souligner au marqueure, à part quand c’est en fait pas drôle et que la blague bien pourrie va déprimer la auditoire, au mieuxe forcer la rire par politesse, pour faire plaisire, juste avant qu’on aille se jeter de la haut d’une pont.
Si je vous dis que là maintenant tout de suite que je suis supère rigolote et que vous allez vous marrer, vous allez vous dire que la dépression me guette, ça va pas forte.
Eh bien quand la sorore Chloé nous balance qu’elle est Super Rigolote, on se dit une peu kiffe pareille.

Elle se trouve que la hasard fait bien les choses, parce que Sœur Chloé a déployée toute sa créativitée pas plus tard qu’en 2019 dans une émission de créationne à tomber par terre tellement c’est bonne.
Et tellement c’est bonne, afin de bien bourrer la crâne des auditrisses, la créationne a eue droite à deux diffusionnes en la espace de la trois mois.

Titre rigolote : «Sororisation Générale, une performance de Chloé Delaume »

La créationne est une agrégate d’extraites d'une de ses ouvrages en vente partout achetez vite c’est très rigolote.

Alors, pour celles qui manquent de rigolade au dedans de leur vie, en voici une extraite. L’imaginationne déborde tellement que ce n’est plus de la lit & rature mais une tracte militante mise en forme avec beaucoup de drôlesse.

Riez riez, riez à gorges déployées, voici venir la radio rigolote ! Toute déborde de folie, d’imaginationne ! La lit & rature dans toute sa splendeure, la créationne radiophonique à sa plus haute.
Purgez vos mauvaises pensées, voici venir la purge rigolote !

                                                                                                                                                        [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11983-18.08.2019-ITEMA_22127105-0.mp3 " debut="42:44" fin="52:20"]

Philaunet 

Philaunet
Admin

251
Répondre en citant  
''L'habituelle imprégnation idéologique qui caractérise la chaîne et ses invités'' (@Nessie) - Jeu 10 Déc 2020, 18:11

Suite à la demande d'un lecteur du forum, la recherche d'un nom a entraîné la relecture de la contribution suivante dont je livre le début qui, cinq ans plus tard, est toujours autant d'actualité. Titre du billet : "Des nouvelles du saupoudrage cultuwell".
Nessie(https://regardfc.1fr1.net/t337p175-la-grande-table-tirons-la-nappe#23408) a écrit:Une fois ouverte une sacrée foutue bonne quantité de courrier d'auditeurs mécontents, à la direction du programme il fut subitement réalisé que la liquidation des émissions de musique, une idée lumineuse de Poivre d'A, était en fait une idée idiote. De là un sérieux labourage de méninges pour tenter de ré-équilibrer le programme. Et voila pourquoi depuis la rentrée, la Grande table s'achève par un "choix musical" c'est à dire une suggestion qu'on aura pris soin de demander à l'invité du jour. Résultat : une minute de musique + une minute de justification. Et comme la seconde me semble tout sauf exempte de l'habituelle imprégnation idéologique qui caractérise la chaîne et ses invités, quelque chose me dit que le corpus de ces interventions quotidiennes pourrait bien nous donner une image mesurable du degré de pourrissement idéologique de la maison, là où le billet tout aussi quotidien d'Erner ne pourra servir d'indice que de son engagement et de sa vanité personnels. En tous cas, chaque jour cette rustine musicale sonne comme un cataplasme culturel collé sur un casque de motard, et surtout c'est chaque jour un hors-sujet de  2 minutes prises à la discussion-débat. Remarquez, vu la qualité dudit débat, ça n'est pas une bien grande perte. (...)

Contenu sponsorisé 


252
Répondre en citant  
Re: Le paradigme idéologique de France Culture -

Le paradigme idéologique de France Culture     Page 25 sur 28

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26, 27, 28  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum