-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -21%
-260€ sur Samsung GALAXY S21 ULTRA Noir 5G 128Go
Voir le deal
999 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Le paradigme idéologique de France Culture

Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant

Accueil / France Culture

Le paradigme idéologique de France Culture    Page 26 sur 27

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

251
Répondre en citant  
''L'habituelle imprégnation idéologique qui caractérise la chaîne et ses invités'' (@Nessie) - Jeu 10 Déc 2020, 18:11

Suite à la demande d'un lecteur du forum, la recherche d'un nom a entraîné la relecture de la contribution suivante dont je livre le début qui, cinq ans plus tard, est toujours autant d'actualité. Titre du billet : "Des nouvelles du saupoudrage cultuwell".
Nessie(https://regardfc.1fr1.net/t337p175-la-grande-table-tirons-la-nappe#23408) a écrit:Une fois ouverte une sacrée foutue bonne quantité de courrier d'auditeurs mécontents, à la direction du programme il fut subitement réalisé que la liquidation des émissions de musique, une idée lumineuse de Poivre d'A, était en fait une idée idiote. De là un sérieux labourage de méninges pour tenter de ré-équilibrer le programme. Et voila pourquoi depuis la rentrée, la Grande table s'achève par un "choix musical" c'est à dire une suggestion qu'on aura pris soin de demander à l'invité du jour. Résultat : une minute de musique + une minute de justification. Et comme la seconde me semble tout sauf exempte de l'habituelle imprégnation idéologique qui caractérise la chaîne et ses invités, quelque chose me dit que le corpus de ces interventions quotidiennes pourrait bien nous donner une image mesurable du degré de pourrissement idéologique de la maison, là où le billet tout aussi quotidien d'Erner ne pourra servir d'indice que de son engagement et de sa vanité personnels. En tous cas, chaque jour cette rustine musicale sonne comme un cataplasme culturel collé sur un casque de motard, et surtout c'est chaque jour un hors-sujet de  2 minutes prises à la discussion-débat. Remarquez, vu la qualité dudit débat, ça n'est pas une bien grande perte. (...)

Philaunet 

Philaunet
Admin

252
Répondre en citant  
Meurtre - Mar 15 Déc 2020, 22:17

À France Culture, le moins qu'on puisse dire c’est que la culture juridique n’est pas la connaissance la plus partagée. Et la prudence pas la vertu la plus cultivée.

Déjà Guillaume Erner avait qualifié  de "meurtre" le décès d'A. Traoré, le 10 juin dans les Matins de France Culture. Erner, en tant qu'employé de la radio publique, viole allègrement le devoir de réserve qui lui incombe, d'autant que les enquêteurs instruisent encore le dossier et donc qu'il n'y a pas eu procès.

Rappel de la définition du meurtre selon le code pénal :
Article 221-1
Le fait de donner volontairement la mort à autrui constitue un meurtre. Il est puni de trente ans de réclusion criminelle.
Voici la première phrase de Florian Delorme ce 15 décembre 2020 dans Cultures Monde :
"Après le meurtre de George Floyd, des voix se sont élevées aux Etats-Unis, ces derniers mois, pour dénoncer le racisme structurel de la police (...)"

Quel "meurtre" ? L'enquête est en cours et personne n'a été condamné à cette heure.

À  France Culture, on a  beaucoup de mal avec la notion de présomption d’innocence : "Dans sa définition commune, la présomption d’innocence signifie qu’un individu, même suspecté de la commission d’une infraction, ne peut être considéré comme coupable avant d’en avoir été définitivement jugé tel par un tribunal."

*******************

Récapitulatif hebdomadaire : 26 contributions du lundi 07 au dimanche 13 décembre 2020 (semaine 50)

Philaunet 

Philaunet
Admin

253
Répondre en citant  
La fabrique de la maladie mentale - Mer 20 Jan 2021, 16:11

De 4h30 à 9h, demandez le programme de (re)mise en forme mentale !

4h27 :  Les Pieds sur terre Rediffusion
- Pandémie : des étudiants sacrifiés

5h00 :  Les Cours du Collège de France
Les figures de l'allégeance (la reféodalisation des institutions) (3/9) : Sans foi ni loi, une société insoutenable
- "Comment l’analyse de Carl Schmitt, qui a été un temps le juriste officiel du régime nazi, permet-elle de repérer les moments de crises institutionnelles?"

6h06 :  Le Réveil culturel
Enzo G Castellari, maître du polar-spaghetti dans l'Italie des années de plomb
- "Avec le néo-polar italien, il y a en quelque sorte, douze ans de film policier italien de série B, qui prend la suite du western italien : on y retrouve le côté ambiguïté des personnages, cynisme, extrême brutalité, violence, action"

6h40  : Le Journal des idées L’office du juge
- "Édouard Balladur et son ex-ministre de la défense comparaissent depuis hier devant la Cour de justice de la République, poursuivis pour « abus de biens sociaux » dans le financement de la présidentielle de 1995."

6h57  L'Humeur du matin par Guillaume Erner "L’époque est cruelle…"

7h00 :  Les Matins Investiture de Joe Biden : recoller les morceaux de la démocratie américaine

Après "redessiner, réinventer, refonder, reconstruire, rebâtir, recomposer, repenser,  recomposer, réparer, etc," voici "recoller".

7h13 :  La Question du jour Les grandes écoles se sont-elles vraiment démocratisées ?

La réponse est ?

7h24 :  Le Reportage de la rédaction Sexisme : comment sensibiliser les lycéens aux inégalités de genre ?

France Culture tout craché.

7h35  Revue de presse internationale En Italie, une [sic] gouvernement Conte-3 sans réelle majorité

Ce doit être une chose à regretter, forcément. Vérification faite, oui :
- "Le grand souk de l'instabilité politique se poursuit", déplore la pesse italienne.

Et puis dans la foulée, la presse mondiale tremble.  C'est sûr qu'elle tremble.
- "La presse mondiale tremble pour 12 mineurs chinois coincés sous terre depuis 10 jours."

8h15 :  Le Billet politique Le rôle ambigu de "première dame"

Encore un problème (grave apparemment) à résoudre :  
- "En France, elles n'ont aucun statut officiel. Mais jouent, de fait, un rôle politique. Brigitte Macron, comme les précédentes "premières dames", tente de résoudre cette contradiction."

8h47 :   La Transition Anna, Catherine, Marion et moi

Cela semble de bon augure, mais :
- "La Fashion week vient de démarrer. En ligne. Une abolition des privilèges ?"

8h51 L'heure de la niaiserie, de l'imbécillité crasse, de la vacuité  :  Carnet de philo T'as ton pass ?

On passe.

8h55 :  À quoi pensez-vous ? A quoi pense Ovidie ?
- "réalisatrice (...) un appel à l’émancipation féminine et une réflexion sur la sexualité"  
- "Je pense à trop de choses. Je pense à beaucoup de choses en même temps, c'est presque un handicap, c'est presque un trouble psychique à ce niveau là."

Le trouble psychique, c'est celui qui atteint tout auditeur du programme matinal de France Culture.

Philaunet 

Philaunet
Admin

254
Répondre en citant  
Tout est prétexte au militantisme politique : racisme, classes sociales via Arsène Lupin - Sam 06 Fév 2021, 10:41

L'Invité(e) des Matins Arsène Lupin : le casse du siècle. [05/02/2021]
C’est la première fois qu’une production française caracole en tête des productions les plus vues sur Netflix, aux Etats-Unis et dans le monde : c’est bien la série Lupin, avec Omar Sy dans le rôle titre. (...) Promenade littéraire et cinématographique sur les pas d’Assane et d’Arsène en compagnie de Louis Leterrier, réalisateur des trois premiers épisodes de la série Lupin sur Netflix (...)
"Revisiter". Ce que disent Hugo ou Leblanc de notre époque = ce que fait dire notre époque à Hugo et Leblanc.

Grosse promotion de productions audiovisuelles par France Culture et aucun renvoi aux adaptations radiophoniques haut de gamme que la station a faites dans le passé. Surtout ne pas donner le goût de la radio aux enfants...

"Il était temps qu'on fasse ça nous-même en France, et qu'on revisite un peu nos héros, je pense que ça va être le début d'une grande mode : on pourrait adapter Les Trois mousquetaires, toute l'oeuvre d'Hugo ... En fait, tous ces romans sont très actuels : l'histoire est cyclique, donc les thèmes sociaux, la classe haute, la classe basse, c'est intéressant : c'était intéressant à l'époque et ça l'est maintenant. Louis Leterrier"

Philaunet 

Philaunet
Admin

255
Répondre en citant  
''rapports du corps à l’espace, sexe, genre, condition sociale...'' - Jeu 18 Fév 2021, 19:49

Qui s'étonnera que la directrice ait "aimé" cette présentation de l’émission de D. Rousset qui demande des RT (c'est assez drôle) : tous les mots-clés sont présents. Il paraît que c'est de la "géographie", on croit rêver !

Le paradigme idéologique de France Culture - Page 26 Scre1679

Philaunet 

Philaunet
Admin

256
Répondre en citant  
France Culture est une partie importante du problème - Lun 22 Fév 2021, 21:01

Une présentation empêtrée comme jamais pour essayer, sans réussir cependant, de ne pas paraître partiale : "Malgré le tollé provoqué auprès des universitaires et sur les réseaux, la proposition d'enquête sur l' ''islamo-gauchisme'' dans les universités pose des questions persistantes : que révèle l'intrusion de la politique dans le champ académique ? La recherche peut-elle être exempte de tout militantisme?"

La station qui est cul et chemise avec l'EHESS, les chercheurs en Sciences sociales du CNRS et SciencesPo Paris a osé le sujet Le militantisme à l'université pose-t-il problème ? [22/02/2021].

Autre titre possible : "L'endoctrinement politique des étudiants par des enseignants à l'université : comment le combattre ?".

Au lieu de cela, voyons la belle problématique posée par France Culture qui dévoile là tout le programme militant de la direction et comment celle-ci utilise la radio culturelle publique à des fins politiques :

le militantisme n’a-t-il pas été un creuset pour toutes les sciences sociales ?
L’histoire ouvrière ne s’est-elle pas écrite grâce à des syndicalistes de tous bords tentant de trouver des réponses à leur situation contemporaine ?
Les études de genre ne sont-elles pas issues des combats féministes eux-mêmes ?  
Lutter contre la routine académique peut-il être considéré comme du militantisme ?


Magnifiques questions (rien compris à la deuxième). La dernière est un sommet.

Les intervenants :
   Abdellali Hajjat
   Sociologue à l'université libre de Bruxelles, membre du Germe (Groupe de recherche sur les Relations Ethniques, les Migrations et l’Égalité)
   Nathalie Heinich
   Sociologue, directrice de recherche au CNRS (Centre national de la recherche scientifique)
   Rose-Marie Lagrave
   Sociologue, directrice d'études à l'EHESS, co-fondatrice du master "Genre, politique et sexualités" de l'EHESS


À cette heure, pas de citation des invités (quelques dilemmes dans le choix ?). Mais les livres à vendre sont en présentoir :

Se ressaisir. Enquête autobiographique d’une transfuge de classe féministe
Rose-Marie Lagrave La Découverte, 2021

La marche pour l'égalité et contre le racisme
Abdellali HajjatAmsterdam, 2013

Islamophobie? Comment les élites fabriquent le problème musulman
Abdellali Hajjat La Découverte, 2016

Le Pont-Neuf de Christo. Ouvrage d’art, œuvre d’art ou comment se faire une opinion
Nathalie Heinich Thierry Marchaisse, 2020

La Cadre-analyse d'Erving Goffman
Nathalie Heinich CNRS Editions, 2020

*******************

Récapitulatif hebdomadaire : 32 contributions du lundi 15 au dimanche 21 février 2021 (8e semaine)

Philaunet 

Philaunet
Admin

257
Répondre en citant  
Cumul - Mar 23 Fév 2021, 11:36

Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t370p250-le-paradigme-ideologique-de-france-culture#36750) a écrit: (...) La station qui est cul et chemise avec l'EHESS, les chercheurs en Sciences sociales du CNRS et SciencesPo Paris a osé le sujet Le militantisme à l'université pose-t-il problème ? [22/02/2021]. (...)
Hobbes : “L’homme est un loup pour l’homme” . [23 février 2021] L'invité du jour :

Luc Foisneau, directeur de recherche au CNRS et enseigne la philosophie politique à l'EHESS
.

Philaunet 

Philaunet
Admin

258
Répondre en citant  
Le ban et l'arrière-ban à la rescousse - Mar 23 Fév 2021, 12:08

Une station de radio nationale tout à fait impartiale Smile : Islamo-gauchisme : entre opportunisme politique et débat scientifique ["Les Matins" 23 février 2021] Avec :
   
    Alain Policar
   Sociologue, chercheur associé au Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof).
   Sylvain Bourmeau
   Journaliste, professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et directeur du journal AOC et producteur de l'émission "La Suite dans les idées" sur France Culture.

Les citations de l'employé de la station publique :

   Le problème aujourd'hui, c'est plutôt les usages de ce mot. [...] Selon une enquête du CNRS, l'usage de ce mot sur Twitter est extraordinairement marginal. C'est 0,02% des centaines de millions de tweets analysés. Sylvain Bourmeau

   La deuxième chose, c'est que ce mot est systématiquement lié à des comptes d'extrême droite. C'est à dire que l'extrême droite a essayé de mettre ce mot dans l'agenda politique. Sylvain Bourmeau


Le journal en ligne de M. Bourmeau dont un autre employé de France Culture est le rédacteur en chef et où ont participé la directrice de la station et l'adjointe aux programmes est la caisse de résonance permanente du militantisme en question  (race, sexe, colonialisme, classes, islam) et son relais à l'antenne.

Il fallait donc que le sociologue Erner invite le sociologue fondateur du journal et accessoirement fournisseur de sujets politiquement engagés à la chaîne. Un bel exemple de déontologie

L'autre intervenant est classé SciencesPo.
Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t370p250-le-paradigme-ideologique-de-france-culture#36752) a écrit:
Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t370p250-le-paradigme-ideologique-de-france-culture#36750) a écrit: (...) La station qui est cul et chemise avec l'EHESS, les chercheurs en Sciences sociales du CNRS et SciencesPo Paris a osé le sujet Le militantisme à l'université pose-t-il problème ? [22/02/2021]. (...)
Hobbes : “L’homme est un loup pour l’homme” . ["Les Chemins de la philosophie" 23 février 2021] L'invité du jour :

Luc Foisneau, directeur de recherche au CNRS et enseigne la philosophie politique à l'EHESS
.

Curly 

Curly

259
Répondre en citant  
Méli-mélo en quatre parties et un touitte - Ven 05 Mar 2021, 13:10

D’après la Direction AJT dans tous les sens – the pulp that never sleeps - « France Culture n'est pas une chaîne d'opinion ». Alors explorons la tranche de savoirs et de créations azimutées qui débloquent dans la grille actuellement.

C’est du savoir bande de buses, alors ce qui suit, vous le notez bien dans votre calepin à savoirs.

First Part : les questions qui tournent en boucle et dont auxquels si on avait la réponse on se poserait plus la question. Mais comme on a jamais la réponse, eh bien vous la retrouverez dès demain à nouveau dans la grille afin qu’elle ne soit pas répondue. Balaise ma phrase, non ?

Comment penser le monde de demain ?


comment retrouver la confiance des citoyens ?

Et si on arrêtait tout ?
Redif’ de Didine et de son carnet de filo. Sacrée Didine ! (Didine est TOUJOURS sacrée.)

Que la pandémie soit un fait social, tout le monde en convient. Mais quel fait social ? Qu’est-ce qu’il révèle et qu’est-ce qu’il change ? Comment le comprendre ?

Cette dernière salve n’est que le début de l’avalanche de questions qui débouleront à l’antenne avec Frédéric Worms qui va réfléchir aux « sciences sociales dans la pandémie ». Enfin ! Il était temps ! On ne parle pas suffisamment de sciences sociales sur cette antenne. Heureusement que Frédéric Worms veille au grain.

Second Part
 : Tranches de savoirs garantis 0 % d’opinions et de ressentis. Notez bien, c’est du costaud.

Magali Le Huche : "Les Beatles ont sauvé mon enfance et mon passage à la vie adulte"


Nicolas Philibert : "Je fais des films à partir de mon ignorance, en aveugle"

Yolande Zauberman : "Il y a rien de plus politique que la joie"

Cyril Pedrosa : "Le dessin, c'est comme une empreinte"


Alain Damasio : "J'ai le sentiment de vivre dans un monde de vieux"

Fatou Diome : "La nuit, on n'a pas peur de sa propre folie"

Yves Ravey : "Je n’écris pas d’idées, je décris des actes"

Au musée Jacquemart-André, "Chaque semaine, on tremble, on veut croire à la réouverture"

Boris Cyrulnik : "L’enfance est une direction, elle ne s’achève pas"

On pourrait continuer longtemps comme ça, mais après, si je mets trop de savoirs, vous pourrez pas tout retenir. En plus il reste trois autres parties, et du coup va falloir que j'abrège. Pas grave.

Ah mais zut, j'oubliais une pleine page de savoirs !

Top 10 des musées dans lesquels vous passeriez bien la nuit
Rubrique « Art et création » , un sondage fait sur touitteur auprès d’auditeurzétrisses qui ne pensent qu’à être enfermés. Comme quoi le confinement, au bout d’un moment, y’en a qui deviennent accros.
Un p'tit extrait :
Le Louvre en n°1 parce que :
- étendue des collections (pour les détails, faut pas déc’, sans ça y’a pas la place pour les touittes)
- Da Vinci Code
- Beyoncé et Jay-Z
Le savoir : « Le Louvre sans hésiter ! Je me poserais devant mon tableau préféré Les Noces de Cana et prendrais enfin le temps de contempler ses mille et un détails ! Maje7585 »
Notez bien ! Après vous pourrez plus tout retenir !

Third Part : Une ouverture sur la société à 360°
Thème unique, injustices et lutte des classes, avec aujourd’hui
Littérature > Robin des Bois, héros de la lutte des classes

On ne va pas faire un catalogue exhaustif, ma seconde partie a pris trop de place.
Mais juste trois machins pour compléter, pris dans des programmes récents :
Politiques identitaires : la lutte des classes cherche sa place
Femmes de chambre et métiers du care, une nouvelle classe ouvrière ?
Showbiz : les nouveaux pauvres...

Fourth Part
 : Des sujets d’actu diversifiés
La star du moment,
Face à la crise sanitaire, le temps de l'entre-deux

L'Europe décriée pour avoir bloqué une exportation de vaccins

L'AstraZeneca, la Lada des vaccins

Pourquoi le vaccin AstraZeneca suscite-t-il autant de réticences ?

Retour sur les annonces du gouvernement avec le sociologue et philosophe Jean-Pierre Le Goff. Il signe “La société malade Comment la pandémie nous affecte” (Stock) et y analyse les effets de la pandémie sur la société.

États, firmes privées : qui va nous imposer le passeport vaccinal ?

Faut-il lever les brevets des vaccins contre le Covid ? ...

Mais sinon, pour varier, vous avez le changement climatique.
Today,
 Dans "Nos géographies", nous nous approchons au plus près des rivages et questionnons les choix politiques et sociétaux ainsi que les enjeux du changement climatique

Presque de l'inédit, puisque par ailleurs pas loin,
Le changement climatique c’est aussi de la géopolitique.
Changement climatique, paralysie politique ?
S’adapter aux changements climatiques
Comment faire de la politique au temps du changement climatique ?
Lutte contre le réchauffement climatique et instauration d’une économie désirable : l’homme au centre des décisions
L'étude des conflits et la question climatique
Le réchauffement climatique est-il incontrôlable comme dans Le jour d'après ? ...

Avec une question, toujours la même, et toujours bellement posée chaque mamate par Guillaume-le-coucou-suisse-du-mamate-Erner : Comment penser le monde de demain ?


Last Part
: Tout le savoir, de la sociologie aux sciences popolitiques, en passant par la psychiatrie, que nous allions oublier ! Quel étourdi suis-je !
La star du jour :
Puisque la psychiatrie est le lieu par excellence de la parole, espace où les mots peuvent blesser ou soigner, alors la folie semble être un sujet total pour l'écrivaine qu'est Joy Sorman.
Car le livre est avant tout un appel à la modestie intellectuel, à la patience face à cette altérité que nous appelons "folie"

 
Tous les savoirs = le livre en promo qui vient de sortir tout frais achetez vite.

J'oublais !
Et les invités ! Plus variés tu meurs !
Un exemple, pris au pifomêtre.
Napoléon dans le Cours de l’Histoire de ce jour.
L'invité : Bruno Fuligni,

                                                                    Le paradigme idéologique de France Culture - Page 26 Opera814

Bruno Fuligni est historien et surtout maître de conf' à Sciences-Popo, dont tout le personnel défile à longueur de journée sur toute la grille. Comme quoi, c’est vraiment varié.
Tout le personnel ? Vraiment ? Non pas, non pas, étourdi que je suis. Le personnel chargé de l’entretien n’y est pas encore passé, victime des inégalités qui gangrènent cette société pourrie.

Le touitte de la semaine, gorgé de savoirs :

                                                                                   Le paradigme idéologique de France Culture - Page 26 Opera815

Une sacrée ouverture sur le monde.
Une idée de titre : « La légende dorée – vie de seins »
Et pis en plus si l’inspiration rejoint celle de Didine des carnets de filos (les grands esprits se rencontrent toujours !), alors nous sommes direct en attente d’un futur classique de la littérature mondiâââle qui sera d'un style inimitable.
Une question : il y aura deux tomes ? Un pour chaque sein ? Ou alors c’est un tir groupé, deux pour le prix d’un ?
Trop hâte !

Curly 

Curly

260
Répondre en citant  
Alerte rouge alerte rouge attention dispositif spécial ''normal'' - Sam 06 Mar 2021, 12:54

Suite du dispositif especial, alerte rouge alertes à tous les socios alerte à tous les popos alerte à tous les socio-popos

La journée du droit des femmes, c’est bien, mais mais mais, imaginez.
Imaginez une grille sans promo, une grille sans livre, sans disque, sans machin à vendre là tout de suite vite. Imaginez.

Lundi 8.
6h, le réveil ? culturel ?? avec ou sans Nancy Huston ???
Dans le monde sans promo, ce sera sans Nancy Huston. Parce que si Nancy Huston vient causer une dizaine de minutes avec le cireur de pompes préposé aux petits mamates, ce n’est pas d’abord pour la journée des droits de la femme, mais parce qu’elle a un livre à présenter en vitrine.
Et comme on imagine un monde sans promo, a pus invité especial pour la journée à dispositif. Pouf, disparue. Hop, envolée.
De toute façon, c’est pas très grave, Nancy Huston avait déjà bien tartiné la grille. A chaque fois qu’un livre sort, boum badabim, au moins trois quatre émissions promos dans la foulée sur la chaîne de la promo cuture.
Là, elle était déjà viendue le 25 janvier dernier dans la tablinette méridienne pour le présenter, alors ça suffit, parce qu’on imagine.
Donc, le réveil ? culturel ?? Terminé. On se rendort.

12h, la tablinette méridienne. Avec Julie Gayet. Encore une invitée essxeptionnelle, qu’on a pas entiendu sur l’antenne depuis, olala, décembre 2020, au moins !
Mais que va-t-il se passer, alors que Julie Gayet, c’est une invitée pas banale ? On ne l'a pas entiendue depuis le 28 février dernier, une éternité, sur Europe 1 où elle fit sensation. Elle viendra s’attabler sur France Tuture pour tout pareil qu’à Europe, soit pour présenter le clip promo pour la Fondation des Femmes. De l’inédit donc pour commencer à la tablinette n°1.

Il est temps de passer à la tablinette n°2, et d’à nouveau imaginer. Imaginer un monde sans promo. L’invité aurait donc pu être Alice Zeniter, une multi-poly-invitée de la chaîne, c’est dire le caractère essxceptionnel de ce dispositif especial. Sans rigoler, c’est pas de la rigolade.
Alice Zeniter est apparue à l’antenne - et on va prendre que depuis septembre dernier - seulement six fois. Eh bien voili, de septième il n’y aura pas, parce qu’on imagine, vous vous rappelez ?
Elle aura été déjà l’invitée de France Inter la veille dans l’émission Le grand atelier, c’est dire l’originalité de cette programmation à laquelle on a échappé parce qu’on imagine.
Et pourquoi était-elle dans Le grand atelier ? Pour la même raison que celle qui l'aurait amenée à s'attabler sur France Tuture, qui continue à doublonner en proposant tout pareil qu’Inter ou Europe.
Ceci dit, comme la publication du nouveau livre de Alice Zeniter est toute fraîche du 5 mars, ça sent la promo. Comme nous imaginons un monde sans promo, pas d’invitée dans la tablinette n°2.

13h30 : Les patasses in ze mouize
« autour de l’histoire de Yolande, infirmière au Congo qui après s’être envolée vers l’Europe, sera réduite à l’esclavage sexuel ». En Europe ? Le résumé n’est pas clair, parce que c’est plutôt au Congo qu’il y a esclavagisme sexuel.
Bon, c’est loin d’être le premier témoignage du même genre, mais cette « histoire » d’exploitation a le mérite de figurer dans notre programmation, puisque sans promo du tout at all.

14h, économie, avec un point sur les « femmes économistes ».
Sujet déjà à peine traité dans la même émission à plusieurs reprises, mais sur France Cullltute, il n’y a pas de saison pour les marronniers.
Ex. Série de 4 émissions en 2019 sur « Les femmes dans l’économie »…
Attention, diffusion sous toutes réserves : l’invité, hé ou éheu n’est pas garanti, hi ou iheu. La promo n’est pas à exclure, puisque Hélène Périvier, multi et même poly-invitée vient de sortir un livre tout beau, « L’économie féministe » aux éditions des Presses de Sciences Popo, déjà ultra promu à l’antenne. Alors ? A suivre. Vous me raconterez.

15h, La Compagnie des Zœuvres
, avec le gars qui déroule les fiches wiki plus vite que son ombre.
Diffusion sous réserve, on n’est pas à l’abri d’une promo.
Par contre, le choix de Sylvia Plath est exceptionnel, puisqu’elle a été seulement manoufarinée en 2018 dans la Compagnie des poètes-poètes.

16h, sciences avec le clitoris, running gag de la programmation.

21h, éducation. Les stéréotypes de genres à l’école. Pas de promo ? Croisons les doigts. En tout cas, cela ressemble à une redif' alors que ça en a pas l’air, parce que le sujet a moultement mariné dans la même émission depuis quelques années déjà. Remarquez, si c’est une redif’, qui s’en rendra compte ?
Même sujet, même émission : le 17-11-2012, « L'Ecole, les filles, les garçons et la construction des stéréotypes », le 01-06-2013, « Stéréotypes, sexe, genre. Les nouveaux débats scolaires », le 13-07-2013, «La querelle du genre à l'Ecole », le 11-10-2015, « Le genre à l'école et la mixité filles-garçons », le 08-03-2020, « Orientation scolaire, peut-on sortir des biais de genre ? »,
mais si vous n’étes pas rassasiés par ce beau marronnier, vous pouvez continuer avec Culture monde du 03-03-2020, « Ecole : déconstruire les stéréotypes ».

La meilleure pour la fin, 22h, Mariricheux ne partira pas « à la rencontre de femmes traductrices » .
Car comme ces « femmes traductrices » seront vraisemblablement en promo, et que nous imaginons ce dispositif spécial sans promo, on peut dire que y’aura rien à 22h.
La base des Temps qui trottinent de Mariri, c’est la promo.
Vous pensez bien que l’invité il vient pas gratos dans la grillade de France Tutucre, il vient toujours avec un truc à vendre, sans ça, pourquoi se faire du mal alors qu’on est si mieux ailleurs ?

Honneur au droit des femmes : l'insulte au féminin. En l’honneur de la journée du droit des femmes, « le journaliste  Pierre Ropert retissera le fil de l’histoire des insultes faites aux femmes ».
La métaphore du fil, elle marche à tous les coups, mais le fil commence à être usé. Faudrait penser à le remplacer par une corde, ça s’use moins vite.

Vidéos. Pour faire harmonieusement contrepoids aux insultes, vous pouvez vous rabattre sur une compil’ de clips Culture Prime, sur « Ces femmes qui ont changé la face du monde », une playlist YouTube.
Dans ces vidéos la culture prime car en trois minutes vous voilà suffisamment bien culturés pour envisager une future carrière de productrissouteur sur France Curtule.

Philaunet 

Philaunet
Admin

261
Répondre en citant  
Qui est ce ''nous'' qui doute et vacille ? Les employées de France Culture ? - Mar 23 Mar 2021, 22:06

Comment un esprit infuse une émission, une radio. À quel "nous" Adèle van Reeth fait-elle allusion dans ce passage ? [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/18755-22.03.2021-ITEMA_22611065-2021C12410S0081.mp3" debut="07:50" fin="08:08"]

"Nous" et "on" se sentent proches de ceux qui doutent, vacillent et sont en colère. Une vérité France Culture.

La Bhagavadgītā (1) Philochemins, A v R & Marc Ballanfat, le 22/03/2021.

Contenu sponsorisé 


262
Répondre en citant  
Re: Le paradigme idéologique de France Culture -

Le paradigme idéologique de France Culture     Page 26 sur 27

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum