Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -29%
Manette sans fil PS5 DualSense (bleu, cosmic red,rose, ...
Voir le deal
49.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La défaite de la culture (© Nessie)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Accueil / France Culture

La défaite de la culture (© Nessie)    Page 5 sur 9

Bas de page ↓   

Curly 


41
Répondre en citant  
Pour en finir avec la poésie une bonne fois pour toute - en partenariat avec France Turututucre - Dim 01 Mar 2020, 22:23

On sent bien que tout ce micmac va atterrir dans le fil Vie des idées, mais une mise en bouche s'impose ici. Oui, s'impose parce que demain c'est une semaine poésie dans la piquouse de LSD. Oui, de la poésie, vous ne rêvez pas.

Extraits moisis de la première :
« La poésie, arme de réenchantement massive (1/4) : Jeune poète propose voix engagée
A quoi bon écrire de la poésie aujourd'hui ?
(…) Désertée des médias, absente de l'espace public, la poésie ne s'articule plus à un grand projet idéologique qui prendrait en compte les aspirations de la société.
L'une des tâches de la poésie contemporaine et des poètes contemporains est aussi de réapprendre à s'adresser à tous (…) alors il faut aussi retrouver un certain sens de la simplicité, ne pas aller trop loin dans l'expérimentation. Adeline Baldacchino »

Oui, surtout pas trop loin, simple et pas expérimental, bref, l'idéal stalinien.
Simple comme du PNL.
Simple parce que, et l'information est Capitale, elle est bien mise en avant parce que c'est une véritable ignominie, « la poésie ne représente guère plus de 0,5% (poésie et théâtre compris) des ventes de l’édition française ».
Alors eh oh les poètes, va falloir vous bouger, et remonter vos ventes et nous à France Trurture, on va vous aider, c'est pas pour rien qu'on s'appelle LSD.

Deuxième partie, Antonin Artaud et Pour en finir avec le jugement de Dieu. Impec', en plus, le jugement, c'est une émission de radio.
Comment l'écouter ?
Le conseil de France Cullutur

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Opera339

Étonnant vu le nombre de diffusions sur cette antenne de l'émission.

Donc

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Opera340

C'est un peu comme si le charcutier de votre rue, mu par une forte envie de faire faillite, vous envoyait à celui d'en face.
Mais la raison la plus plausible est la plus simple : les zigotos qui ventilent de la poésie au LSD, ils écoutent pas France Ctrurute, ils y bossent, mais de là à voir ce qui y a dessus, faut pas pousser le bouchon dans les orties.

C'est curieux parce que normalement, Antonin Artaud et France Cruture, c'est du love forever.
Curieux donc que sur la page consacrée à la restauration du Napoléon d'Abel Gancenous retrouvions ce photogramme

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Opera338

sans que soit précisé que le Marat de cinéma est le même que celui qui veut en finir avec le jugement de Dieu.

Curly 

Curly

42
Répondre en citant  
France Cuultuure cultive le virus de l'audimamate. - Dim 15 Mar 2020, 15:45

Ahhh le foisonnement des savoirs... des savoirs pour tous évidemment, par pour les zélites zélées, voire zélotes.

Une radio culturelle française, aujourd'hui. Il y aurait le logo de BFM, ce serait pareil.

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Opera352

BBC Radio 3, une radio culturelle anglaise, même jour :

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Opera351

Philaunet 

Philaunet
Admin

43
Répondre en citant  
Re: La défaite de la culture (© Nessie) - Dim 15 Mar 2020, 18:10

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t149p40-la-defaite-de-la-culture-nessie#35146) a écrit:Ahhh le foisonnement des savoirs... des savoirs pour tous évidemment, par pour les zélites zélées, voire zélotes.

Une radio culturelle française, aujourd'hui. Il y aurait le logo de BFM, ce serait pareil. (...)
Les télés et radios privées ont même, qui sait, plus de retenue que France Culture, la racoleuse vulgaire.

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Scree886

Philaunet 

Philaunet
Admin

44
Répondre en citant  
Edith Wharton - Lun 16 Mar 2020, 09:00

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t149p40-la-defaite-de-la-culture-nessie#35146) a écrit:Ahhh le foisonnement des savoirs... des savoirs pour tous évidemment, par pour les zélites zélées, voire zélotes.

Une radio culturelle française, aujourd'hui. Il y aurait le logo de BFM, ce serait pareil.
(...)
BBC Radio 3, une radio culturelle anglaise, même jour :

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Opera351
Merci, je suis en train de capter (pas de téléchargement proposé)  The Shadow of a Doubt, une rediffusion d'octobre 2018.

On se souvient du numéro de Répliques le 14 juin 2014 consacré au roman d'Edith Wharton, Ethan Frome.  Alain Finkielkraut y était particulièrement enthousiaste.

Vous souhaitez en savoir plus ? Le descriptif de l'émission originale a disparu et n'a pas été rétabli ou établi lors de la rediffusion de juillet 2016. À l'origine, il n'y avait pas grand-chose, mais était-ce une raison pour supprimer les noms des invités ?
Invité(s) :
Julie Wolkenstein, écrivain, enseignante en université et traductrice
Frédéric Vitoux, écrivain
Les amateurs anglophones se réjouiront de pouvoir "aller plus loin" avec :

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Scree888


*******************
Récapitulatif hebdomadaire : 57 contributions du lundi 9 au dimanche 15 mars 2020 (semaine 11)


Curly 

Curly

45
Répondre en citant  
Les 50000000000000000000 conneries qu'il faut pas lire sur le site de France Truture avant de mourir - Mar 31 Mar 2020, 17:18

Dans la série « Je pille les archives, je les réduis à la cuisson because je m’adresse à des poissons rouges, peut-être parce que j’en suis un quelque part allez savoir », une série au titre plus long que son contenu :

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Opera392

Il faut avouer que c’est un titre de circonstance, car plus que jamais l’actualité suit la Ligne Générale de France Tutuc : on va tous crever !
Enfin ! On saute sur l'occase ! Faut pas la louper !

Il est écrit en haut que c’est une archive, mais d’où qu’elle sort ?
Nous ne le saurons jamais, en tout cas jamais sur cette page, où le seul renvoi nous fait atterrir sur une Compagnie des Zœuvres animée par le gars qui suit bien la fiche de wikipédia parce que la littérature, c’est compliqué, il faut lire.

Or, ce hachis d’archive mis en vidéo pour demeurés, c’est Culture Prime, vous connaissez ? Les vidéos pour débiles qu’ont l’impression de se culturer le temps d’un tutos de 3mn.

Aucune trace donc sur la page de l’émission découpée à la hache : un « Mi fugue mi raisin » de Bertrand Jérôme et Françoise Treussard de novembre 1981, où Georges Perec en énumère 37, de choses à faire. Il les énumère à Jacques Bens, mais tous ces noms, ces dates, ces archives, on s’en fout à Culture Prime, ce qui compte c’est de torcher un machin vite fait vite vu qui fasse concurrence aux youtubeurs les plus culturés.

En fin de demi fugue une chanson extraite du film alors tout neuf de Robert Altman, Popeye, où Olive Oil (Shelley Duvall) fait ce qu’elle peut pour chanter que Popeye a besoin d’elle.

Curly 

Curly

46
Répondre en citant  
''Caroline Eliacheff, foutez-nous la paix !'' - Lun 06 Avr 2020, 18:28

« SAVOIRS
Caroline Eliacheff : "Parents, foutez la paix aux enfants !"

Nous pourrions renvoyer la pareille à France Curtcure : « Foutez-nous la paix ! »

Les invités se suivent et se ressemblent, c’est la ronde des habitués. Les pensées sont puissantes, entre lapalissades et certitudes bancales.

Les psys du jour,
1- Claude Halmos, psychanalyste, spécialiste des enfants.
Ces spécialistes savent mieux que vous ce que vous pensez et ce qui se passe chez vous.
Et on leur dit quoi pour les remercier ?
« Foutez-nous la paix ! »
Les enfants selon Claude Halmos, ce sont limite des psychopathes :
«  Ils sont donc comme irradiés par une angoisse si forte qu’elle fait même vaciller leurs aînés »
Faites sonner le signal d’alarme, faites retentir la sirène des pompiers.
C’est Tchernobyl at home !

Mais Claude Halmos reste lucide. Elle, de camisole, elle n’en a pas besoin, elle les fournit seulement, et c’est déjà beaucoup.
Car elle nous en apprend de bien belles :
« Qu’est-ce qu’un rituel pour un enfant ?
Un rituel est quelque chose qui se répète à l’identique, tous les jours, toutes les semaines ou à date fixe »

Un peu comme le contenu des programmes de France Trtcrtrcure.

2- Passons à Caroline Eliacheff, que l’on a soudé il y a vingt ans à un micro de France Turcure afin qu’elle soit toujours dispo pour nous faire profiter de chacune de ses pensées, qui pourraient surgir à tout moment. Du travail de pointe.
La psy connaît le monde, elle va dans tous les foyers, elle sait tout, et elle est formelle, voir plus haut.
Prenons un sujet au hasard : faire travailler ses enfants chez soi. Un sujet labellisé France Trcrutre.
« Pour les parents qui peuvent s'y consacrer facilement, ou qui arrivent à le faire sans trop de difficultés, pourquoi pas ? Mais je voudrais dire aux parents que, s’ils n’y arrivent pas, s’ils s’énervent, il vaut mieux lâcher l’école plutôt que d’engueuler ses enfants. Les parents ne sont pas des maîtres, et encore moins des maîtres d’école. Et je pense qu'ils ont autre chose à faire que de faire la classe. (…) C’est pourquoi j’ai envie de dire "Foutez la paix aux enfants !"
Mais les enfants ne risquent-ils pas alors de ne plus rien faire ?
Caroline Eliacheff : En êtes-vous certain ? Peut-être risquent-ils de ne rien faire pendant un moment. Et à un moment, ils vont s’y mettre. »
Bien sûr…
Avec France Tuture, tout est tellement simple !

Le moment de lucidité final :
« Et pour conclure, je ne crois pas du tout que les enfants vont éternellement profiter de la situation, trouver ça merveilleux de ne rien faire. Pour s'en convaincre, il suffit de regarder ce qui se passe avec le bac : la plupart des élèves de Terminale regrettent que l'examen pour lequel ils s'étaient préparés n'ait pas lieu. »

Bon sang, mais c’est bien sûr !
C’est le mur des lamentations chez les ados, non pas parce que sans l’examen de juin ils se retrouvent limite limite niveau résultats avec le seul contrôle continu, non, bande de naïfs, mais parce qu’il veulent bosser comme des dingues maintenant que leurs parents les ont enfin lâchés.
Tout simplement !

Résultats, nous savons enfin pourquoi France Rtcrtre nous inonde d’angoisses en tout genre, j’ai l’analyse psychanalytique, enfin ! Elle tient en peu de mots :
la peur du vide.

Curly 

Curly

47
Répondre en citant  
Langue de bœuf - Mer 08 Avr 2020, 19:04

Le principe reste le même : racolage plein tube.
Vous prenez n'importe quoi, vous mettez du coronamachin dedans, et c'est parti mon kiki !

Voici une pleine page de savoirs

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Opera401


Cet article hyper développé que c'en est pas lisible du tout, il pose une question que franchement on peut dire que ça nous passionne tous à un point qui explose le plafond du salon tellement il est élevé.
Comme dans les articles de fond de Ici Paris/France Dimanche qui survendent légèrement leur contenu déjà léger, la fameuse question que nous nous posons tous et qui est
« Oui mais bon Dieu pourquoi ce changement ? Répondez vite ce n’est plus supportable de vivre ainsi ! » appelle une réponse digne des titres susnommés.
Afin de ne pas rajouter de l'angoisse à l'angoisse, je donne la réponse tout de suite : vous n'avez rien loupé, y'a pas de changement, c'est juste pour caser un article de fond avec le mot coronavirus partout.
N'oublions pas le slogan de France Trucltre : C'est pas parce qu'on n'a rien à dire qu'on va pas en tartiner plein pot, sans ça on va perdre du clic.


« On ne dirait pas "le" Covid-19 mais "la" Covid-19 ? C'est en tout cas ce que l'on commence à lire ici et là, au gré de quelques articles parus dans la presse scientifique. Y compris sur France Culture, où Nicolas Martin, auteur d'une chronique consacrée à l'actualité scientifique du coronavirus, n'a pas dérogé à cette nouvelle règle orthographique »
Alors si Captain Iglo le dit, c’est que c’est vrai.
Mais le truc, c’est l’omission, la tactique de la presse susnommée : la presse scientifique, on ne vous précise pas tout de suite que ce n’est pas que la presse française, et qu’à l’étranger, c’est pas pareil que chez nous parce que c’est peut-être pas le même pays et que la langue n’est peut-être pas la même. Suis-je clair ou je vous dessine un planisphère à main levée ?

Résultat : « La traduction de "disease" - "maladie" - étant un féminin, Covid-19 devrait donc s'accorder au féminin... tout du moins au Canada. »
Mais le Canada, c’est pas la France : puissant isn’t it ?
Donc la question qui s’pose est tellement puissante que je conseille  d’écarter les âmes sensibles de l’écran :
«  Mais pourquoi la France ne s'accorde-t-elle pas avec le Québec ? »
Allons-nous vers une crise diplomatique qui va faire oublier celle du coronabidule ? That is the question.

Cet article d’une longueur interminable aboutit à une conclusion que là je demande à nouveau que toute personne cardiaque s’éloigne illico de l’écran, ça va faire très mal : « Pour le moment, et faute de règles de traduction précises, c'est donc l'accord au masculin qui prévaut... »

Pour finir, je vous offre quelques réflexions de la linguiste en cheffe :
« "Le" Covid-19 c'est le commun des mortels, "la" Covid, à l'exception des Québécois, ce sont plutôt les spécialistes. Par exemple, lors de la crise de la vache folle, c'est "la vache folle" qui était plutôt utilisé dans la presse et par le grand public. Même si les spécialistes parlaient d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), tout le monde parlait de la vache folle. »

«  J'imagine que les règles sont toujours basées soit sur le sens donné à la catégorie (on va dire une Leffe, une Guiness parce que c'est une bière), soit sur la sonorité. Pour ce qui est de "Covid", des mots qui finissent en "id" (prononcé "id", donc ça exclut "froid" ou "nid") il n'y en a pas, sauf quelques emprunts masculins ("caïd", "polaroïd", "tabloïd"), ce qui peut influencer le genre qu'on donne spontanément à un mot. Cela dit il reste des cas mystérieux : je ne sais pas du tout pourquoi on dit UN Perrier et UNE Badoit ! »

Et merci pour cette pleine page de savoirs.

Curly 

Curly

48
Répondre en citant  
Jazz ET musique sur France Cultturre... - Mer 20 Mai 2020, 12:16

Dans cette série de « Club du jazz » sur France IV Haute-Fidélité, André Francis proposait un tour d’horizon du jazz européen. Le 3 novembre 1962 il s’attardait en Italie, autour de musiciens de jazz traditionnel.
Voici le programme, qui se trouve dans l’Inathèque :

                                                                                    La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Club_d10

Voici maintenant la présentation de la même émission par la préposée aux présentations des Nuits, c'est toujours sans trucage et sans commentaire :
                                                                                                                                [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-20.05.2020-ITEMA_22343606-3-1779455909.mp3" debut="00:29" fin="00:40"]

Philaunet 

Philaunet
Admin

49
Répondre en citant  
Re: La défaite de la culture (© Nessie) - Dim 24 Mai 2020, 11:22

Une page d'accueil de radio culturelle ouverte sur les champs du savoir et de la création ? De la botanique, de la zoologie, des arts et techniques ? De l'architecture, de l'archéologie, du sport ? Des langues, de la danse, des musées ? Que nenni !

La page du dimanche 24 mai 2020, on ne l'invente pas quand même !

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Scre1109

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Scre1110

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Scre1111

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Scre1112

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Scre1113

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Scre1115

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Scre1116

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Scre1117

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Scre1118

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Scre1119

Philaunet 

Philaunet
Admin

50
Répondre en citant  
Après Moix, Onfray, la culture, quoi ! - Lun 25 Mai 2020, 19:58

Une sorte d'enfant se pose chaque jour des questions à France Culture, c'est censé intéresser quelqu'un, sa sottise est quotidiennement présente dans le fil "La vie des idées" (voir par exemple le n° 370 qui reprend des morceaux de GMS chaînes).

Aujourd'hui, la voiture-balai a fait le tour des réseaux sociaux pour en sortir "Je me pose vraiment la question : d’où vient cette idée qu’il y aurait là, dans cette notion de “voix alternative”, quelque chose d’inédit, de jamais vu, et donc, de quoi renouveler le débat ?". On s'en fout de ses questions, du vide sidéral de ses paroles. Où l'on ne s'en fout pas, c'est le temps et l'argent volés au budget pour proférer de la vacuité nous privant de créations radiophoniques intelligentes qui valent l'argent dépensé.

Mais évidemment, il était urgent ici de soutenir la directrice de la station qui règle ses comptes avec Michel Onfray... Une radio de caste.

"Moi/je/me/ma" jusqu'à l’écœurement :

Au fond, je me demande même pourquoi je suis étonnée de cette initiative si peu nouvelle
une contradiction dans les termes eux-mêmes qui m’interpelle
Et je me demande :
voilà ma question
je crois que l’initiative de Michel Onfray m’interpelle surtout


*******************

Récapitulatif hebdomadaire : 38 contributions du lundi 18 au dimanche 25 mai 2020 (semaine 21)

Curly 

Curly

51
Répondre en citant  
Franzce Chulcture sauve la Chulture en rythme binaire - Jeu 23 Juil 2020, 11:59

Les extraits musicaux et l'image qui vont suivre vous sont offerts par La Série musicale d’été & Le monde des espions.

Tiens, un article sur la culture sur le site de FranceTructrure. Il est de nature sociologique, ce qui est étonnant.

La défaite de la  culture (© Nessie) - Page 5 Sheila10

Alors comment les jeûûnes ont « consommé » de la culture ? Dans l’article on met bien les guillemets parce que le terme est vraiment moche, et puis l’auteur a mauvaise conscience à l’utiliser. Mais faut pas avoir peur gars ! Faut pas avoir peur ! Tu parles bien de consommation dans ton article, alors vazy, fonce, ne crains rien.

[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13959-22.07.2020-ITEMA_22387347-2020C28978S0204-1779455909.mp3" debut="39:11" fin="40:01"]

L’article est construit en deux parties : thèse/antithèse, parce que c’est comme ça qu’on apprend en 3ème. Pitié n’allons pas complexifier les choses, les camemberts sont formels, les français aiment bien le binaire.
Première partie : les français ont une énorme envie de consommer de la culture, surtout les jeüünes. Mais, car il y a un mais qui permet de transiter vers l’antithèse, les jeüûnes ils foncent pas vers du consommé de Proust ou de Debussy, for example, non, il consomment du jeu vidéo et de la plateforme de forage de streaming, et du youtube en veux-tu en voilà. Mais mais mais… mais alors...les sites de cul sont logiquement considérés comme du consommé de culture, logique mon cher Watson. C’est du streaming en vidéo, non ?

[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13959-22.07.2020-ITEMA_22387347-2020C28978S0204-1779455909.mp3" debut="56:33" fin="58:40"]

Deuxième partie : il y a fracture, eh bien oui mon Dieu, c’était fatal. La culture dite classique fout le camp, alors que faut-il faire ? Le public des concerts dits classiques vieillit, c’est une misère. Tout a une fin, et quand les vieux ne seront plus et que les jeunes seront vieux, que va-t-il se passer mon Dieu aide-moi vite, que va-t-il se passer ? Comment va-t-on faire pour faire apprécier autre chose que du hip hipitihop et du rap sans fromage ? PNL, ne nous abandonnez pas, devenez classique afin de résolver le problème .

Heureusement voici la synthèse, qui n’est hélas pas dans l’articulet. France Tructure innove, fait preuve de créativité, crée du puissant, du fort, du durable pour aider la culture dite classique qui part en sucette grave. Finies les émissions qui passent de la musique de cabinet pour rehausser les propos de l’invité, à tel point que  sa voix est paumée dans la daube.

[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/20177-18.07.2020-ITEMA_22384968-2020C35412E0003-1779455909.mp3" debut="02:42" fin="03:43"]

Finies les émissions à thèmes avec chansons à thèmes déjà entendues ailleurs sur Nostalge, Nova et quecétéra, même les plus nulles parce qu'elles sont ton sur ton avec les blagues nulles second degré parce que c'est super trop cool. Finies les émissions de variétoches qui déboulent parce que France Inter n’en a pas voulu mais c’est pas grave on leur pompe de l’audimat, ça va déchirer sa race.
Oui, fini tout ça, vous l’aurez compris, France Tructrure a posé le bon diagnostic et veille à culturer la France afin que la consommation de culture classique reprenne dans tous les bons supermarchés.

Contenu sponsorisé 


52
Répondre en citant  
Re: La défaite de la culture (© Nessie) -

La défaite de la culture (© Nessie)     Page 5 sur 9

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum