-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

-40%
Le deal à ne pas rater :
Grosse promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
89.98 € 149.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Concordance des temps

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Accueil / France Culture

Concordance des temps    Page 9 sur 10

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

81
Répondre en citant  
Assuétude - Mar 09 Avr 2019, 22:43

Un numéro de grande qualité, comme d'habitude, de Concordance des temps par Jean-Noël Jeanneney  (voix fatiguée au début) : Le jeu, une longue assuétude le 06/04/2019 avec Élisabeth Belmas, professeur émérite à l'Université de Paris XIII.

Jean-Noël Jeanneney explique dans son introduction à cette émission sur l'histoire sociale du jeu pourquoi il utilise le mot "assuétude".

Le chapeau : "Comment les sociétés, les religions, les gouvernements se sont-ils efforcés de réguler une passion collective, d'en maîtriser les effets pervers pour l'ordre public et souvent d'y quérir de bons avantages politiques ou financiers ?"

Parmi les archives sonores, la Chanson "Poker" de Charles Aznavour, 1951 qui lance l'émission (vidéo indiquée "1 vue") :



Émission structurée, dense, très bien montée, avec des choix d'archives éclairants, présentés et commentés  avec détails. L'équipe de professionnels autour de Jean-Noël Jeanneney illustre ce qu'est une radio culturelle haut de gamme. La page est sans doute la mieux conçue de toutes les émissions, mais certains regretteront peut-être qu'il n'y ait pas de tweets ou de retranscriptions de longues tartines de considérations personnelles sur tel ou tel problème de société comme on en voit désormais sur maintes pages... Élisabeth Belmas est une pointure, incollable sur l'histoire du jeu.

Voilà de la radio réutilisable et non du prêt-à-jeter comme en de nombreux endroits de la grille. Jeanneney, Charpentier créent du patrimoine tandis que chez les autres l'obsolescence est déjà programmée. Faites un geste pour sauver  la planète "radio culturelle" : exigez des émissions réutilisables !

Extraits du descriptif : Les chiffres sont sidérants. En 2018, en France, sur Internet, les paris sportifs ont augmenté de 56% par rapport à 2017, avec 12% de plus de participants. Le poker en ligne a vu croître de 15% le niveau de l'argent qu'il a avalé. Toutes dépenses confondues, plus de 14 milliards d'euros ont été lancés dans ce gouffre pour répondre à "l'offre ludique", comme disent les spécialistes.
(...)
J'ai convié à ce micro Élisabeth Belmas, professeur émérite à l'Université de Paris XIII, parce qu'elle a publié naguère un bel ouvrage consacré au "Jeu dans la France moderne, du XVIe au XVIIIe siècle" et parce que sa curiosité, comme il convient en Histoire, ne manque pas de s'élargir au-delà et qu'elle vient s'étendre jusqu'aux rives agitées de notre monde contemporain.


Philaunet 

Philaunet
Admin

82
Répondre en citant  
Frantz Grenet, historien et archéologue - Lun 13 Mai 2019, 11:38

Connaissez-vous Frantz Grenet ? Si ce n'est pas le cas, voilà une émission pour découvrir cet aventurier du savoir, La Route de la Soie : ressuscitée ? du 02/12/2017.

La revue L'histoire faisait, en 2013, le portrait de cet historien et archéologue d'exception dans l'article Frantz Grenet et le cavalier sans tête .

La page de l'émission signale la Leçon inaugurale de Frantz Grenet au Collège de France du 7 novembre 2013. Il est possible d'en télécharger le texte, l'audio et la vidéo.

Dans ce fil des voix s'étaient élevées pour modérer l'admiration que l'on peut avoir à l'endroit de Jean-Noël Jeanneney. Vu le nombre très réduit d'émissions ayant quelque tenue intellectuelle à France Culture, il est tentant de mettre en valeur une émission dirigée par un historien rigoureux dans son usage de la langue et aux savoirs multiples. Ce qui ne signifie pas que l'on ignore les faiblesses de tel ou tel numéro. Par exemple, ici, JNJ peut-être de crainte de se voir débordé par l'érudition de son invité (on a son égo, n'est-ce pas ?) interrompt régulièrement (et mal) Frantz Grenet pour placer une remarque qui n'a aucun intérêt pour l'auditeur, mais qui permet au producteur de montrer sa connaissance toute récente et d'imposer sa présence.

J'ai aimé comment Frantz Grenet a développé son sujet au profit de l'auditeur sans entrer dans les considérations que JNJ aurait voulu le voir aborder (par exemple, l'appropriation du patrimoine chinois, sujet qui finalement est abordé en fin d'émission sur le ton qu'il faut pour plaire à la direction de FC = "salauds d'Occidentaux spoliateurs !"). Admirable passage pour la manière dont Frantz Grenet reprend la parole après l'incitation de JNJ à la "concordance des temps" (artificielle) : JNJ, puis Frantz Grenet  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16278-02.12.2017-ITEMA_21512170-0.mp3 " debut="16:10" fin="17:46"]

FG dans une très belle lecture, puis JNJ en commentateur importun : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16278-02.12.2017-ITEMA_21512170-0.mp3 " debut="26:40" fin="29:25"]

Très belle évocation de Marco Polo par FG et JNJ vexé : "les esprits ont existé ?" [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16278-02.12.2017-ITEMA_21512170-0.mp3 " debut="38:28" fin="41:16"]

L'émission (au descriptif exemplaire) a dû être considérée comme de qualité, car elle a été rediffusée un samedi matin quelques mois plus tard. C'est un véritable Chemin de la Connaissance. Est-ce un hasard si on le doit, encore une fois, à un archéologue ?

Philaunet 

Philaunet
Admin

83
Répondre en citant  
Une odeur de soufre - Dim 19 Mai 2019, 19:06

Une émission littéraire de haut niveau grâce à un invité que l'on pourrait écouter durant des heures, Claude Aziza, Agrégé de Lettres classiques et maître de conférence honoraire de langue et littérature latines à la Sorbonne Nouvelle, Frankenstein et le monstre infini dans Concordance des temps de Jean-Noël Jeanneney le 07-04-2018.

À la 12e minute, il est question d'un volcan. Vu que la volcanologie se voit consacrer tout au plus 30 secondes par an à France Culture, il s'agit de ne pas les rater : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16278-07.04.2018-ITEMA_21640917-0.mp3" debut="11:56" fin="12:37"]

Il semble que Jean-Noël Jeanneney ait lu cet article de La Revue des Deux Mondes : 10 avril 1815 : L’éruption du volcan Tambora, ou la genèse de Frankenstein (patience, 20 secondes, avec le téléchargement de la page).

Pour passer du Tambora 1815 à l'Etna 1901, c'est par ici.

Un numéro de Concordance des temps passionnant à tous égards (belles lectures de 1989 et 1997*).

Descriptif : "L’ouvrage de Mary Shelley a connu une immense postérité, qui ne peut s’expliquer par les seuls mérites littéraires du roman. Ce succès touche à des émotions collectives qui se perpétuent quelque part entre la science et la nature, entre la raison et le sentiment, entre la singularité et le clonage. (...) . Claude Aziza, mon invité, qui a longtemps enseigné à la Sorbonne Nouvelle - Paris 3, et qui est secrétaire général du Festival International du Film d’Histoire de Pessac, vient de publier un Dictionnaire Frankenstein, à multiples facettes, qui pour nous tombe à pic.

* - Lecture d’un extrait de la préface de Frankenstein de Mary Shelley (première édition de 1818), diffusée sur France culture le 30 août 1997.
- Lecture d’un extrait de Frankenstein de Mary Shelley, par Yves Arcanel, dans Les Chemins de la connaissance de Gérard Gromer, sur France culture, le 20 novembre 1989".

Philaunet 

Philaunet
Admin

84
Répondre en citant  
Signaux de conformité et d'obéissance, garanties du prochain contrat - Jeu 13 Juin 2019, 13:16

Femmes exploitées, catégorie "Veuves" : Les veuves, entre douleur et liberté 01/06/2019.

La semaine est déjà bourrée à craquer de sociologie critique et de féminologie, mais il reste de la place le week-end avec Frédéric Chauvaud, professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Poitiers pour un numéro de la revue "Sociétés et représentations".

Pourquoi pas ? Malheureusement trop c'est trop...

L'émission commence avec une archive de 2001. Si vous n'êtes pas en empathie, vous êtes une mauvaise personne probablement ; c'est un peu long, mais il fallait aller au fond : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16278-01.06.2019-ITEMA_22077183-0.mp3" debut="03:20" fin="05:57"]

Christine de Pisan, nouvelle icône [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16278-01.06.2019-ITEMA_22077183-0.mp3" debut="06:41" fin="08:19"]

Pour ma part je préfère écouter une parole qui s'émeut au souvenir. "À la mort de mon mari, j'ai été obligée de..." [son mp3="https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/cruiser-production/static/culture/sons/2014/12/s51/RF_2D67880D-1DE4-43AA-9A28-9BCBF62AF4C0_GENE.MP3" debut="38:30" fin="40:53"]

Nuits magnétiques - Paroles et écrits du bocage 1/5 05-03-1979 (merci à Curly pour le détail de l'ensemble de cette série).

Philaunet 

Philaunet
Admin

85
Répondre en citant  
Âge du plomb - Mer 03 Juil 2019, 15:02

Jean-Noël Jeanneney n'y va avec le dos de la cuillère dans son introduction :

"Une confrontation primordiale s'inscrit au cœur de notre siècle entre l'écologie et la puissance du système capitaliste. L'un des aspects les plus impressionnants de ce tête-à-tête concerne l'opposition entre les exigences de la santé publique et celles des diverses industries qui la concernent, de près ou de loin.

On nous en propose des exemples quasiment chaque semaine, à hauteur de la planète entière. Telle la condamnation, ces jours-ci, en Californie, de Bayer-Monsanto à des milliards de dollars d'indemnités pour la diffusion à des particuliers de l'herbicide cancérigène Round-up, à base de glyphosate. La question de l’amiante s’impose au même chapitre.
" [La peinture au plomb, histoire d’un poison le 15/06/2019].

La "confrontation" entre le bien, "l'écologie", et le mal, "la puissance du système capitaliste" ?

Et si les choses étaient un tout petit peu plus complexes ? L'on comprend que pour être radiogénique à France Culture et pour conserver son émission il faille obéir au paradigme maison : faire la morale, indiquer les camps respectifs du bien et du mal.

Jean-Noël Jeanneney qui, au vu de sa carrière ne s'est pas trop confronté à la vie économique et au monde industriel dont il tire tous les bénéfices de bien-être et de longévité, fait le réquisitoire de l'industrie utilisant le plomb. Qui lui dira qu'il a tort ? Personne, car il a raison. Mais l'historien pourrait éviter les jugements hâtifs et simplistes, il a l'âge de pouvoir s'émanciper de la tutelle de Sandrine Treiner.

Dans le journal de 22h d'hier, un agriculteur autrichien se lamentait de l'interdiction du glyphosate dans son pays, les agriculteurs des autres pays européens qui l'autorisent ayant de ce fait un avantage concurrentiel et mettant en péril son activité. Un montant compensatoire a-t-il été voté par les Parlementaires pour les agriculteurs désavantagés. Ou bien les agriculteurs autrichiens vont-ils frauder ? Rien n'est simple et pour le plomb idem. Comme pour le radium.  À ce propos l'on écoutera ou réécoutera le documentaire Marie Chartron, ''Radium Girls'' où l'on apprend que des jeunes ouvrières s'enduisaient de radium pour briller la nuit. Ce qui rappelle le témoignage en 2003 de l'ouvrier de Metaleurop diffusé dans ce Concordance des temps : malgré sa maladie, l'ouvrier de 51 ans aurait bien voulu continuer à travailler au même endroit.

Dans vingt ou trente ans, il se trouvera un Jeanneney pour dénoncer l'industrie automobile pour avoir forcé, avec l'assentiment des pouvoirs publics, des populations entières à se déplacer en voiture entraînant, en France seulement, depuis les années 1970, plusieurs centaines de milliers de morts et des millions de blessés. En attendant, quand l'État souhaite réduire la vitesse et donc la gravité des accidents, c'est une partie de la population qui détruit les radars et sort ses gilets fluo. Quand le diesel se renchérit ou est interdit, la dictature est proche. Et France Culture, plutôt pro-automobile, approuve (il faut bien se la jouer populiste pour augmenter son audience).

Pour en revenir à l'émission : elle mérite d'être écoutée, notamment pour l'intervenante : Judith Rainhorn, professeure [sic]* à l'université de Paris-I Panthéon-Sorbonne et membre du Centre d'histoire sociale des mondes contemporains.

*"Professeur/professeuse" (qui professent)
"Coiffeur/coiffeuse" (qui coiffent)
"Vendeur/vendeuse" (qui vendent)
etc.

À noter que le correcteur orthographique de Microsoft ne considère pas "professeure" comme une faute alors que le terme n'existe pas. En revanche "professeuse", qui est un terme attesté dans la langue française, est signalé comme fautif. Quand Microsoft vous dit ce qui est bon et ce qui est mauvais...

Philaunet 

Philaunet
Admin

86
Répondre en citant  
Un contrat renouvelé, un ! Voire deux. Ou même trois. - Dim 10 Nov 2019, 22:02

Concordance des temps - Page 9 Scree327
", les épisodes guerriers, les modes de gouvernement. L'évolution du regard porté sur la femme préhistorique en est un exemple probant." 09/11/2019 .

"(...)  il advient que depuis quelques décennies, grâce notamment au féminisme contemporain et à la vitalité des études dites « de genre », cette vision a été renouvelée".  ["vision" = celle "des stéréotypes puissants sur la place du ''sexe faible'', comme on avait accoutumé de dire, au temps du paléolithique et du néolithique''].
Les travaux de mon invitée, Claudine Cohen, qui est directrice d’études à l’École des hautes études en sciences sociales et à l’École pratique des hautes études, ont contribué de façon éminente à cette puissante évolution scientifique. Elle aborde de front, à propos de la préhistoire, une question essentielle pour toute réflexion sur le genre : celle de l’articulation du biologique, du social et du culturel dans l’assignation des rôles et dans la construction des hiérarchies. Et voilà qui doit suffire, peut-être, à stimuler votre curiosité.
Pour les lève-tard podcastophobes, il y avait aussi à midi :

Concordance des temps - Page 9 Scree328

"La libération de la parole des femmes victimes de violences aujourd'hui se conjugue aux autres grands combats féministes, à commencer par la lutte pour l'égalité salariale."

et à 19h en musique : Sorcières : la marque du diable 09/11/2019 (aussi 58 minutes, une émission ne saurait pas avoir une autre durée). "Avec l'auteure Céline du Chéné, retour dans l'Europe de la fin du Moyen Âge et des Temps modernes où les sorcières deviennent les boucs émissaires d'un continent en proie aux épidémies, aux guerres, à la misogynie ambiante et aux divisions religieuses."

Une station qui cultive l'homogénéité thématique...

Philaunet 

Philaunet
Admin

87
Répondre en citant  
Albert Thibaudet, ''humaniste à la culture encyclopédique'' - Ven 27 Nov 2020, 11:59

Les vingt premières minutes du numéro de Concordances des Temps consacré à Albert Thibaudet sont étonnantes par les portraits louangeurs qui sont faits du penseur. Qui pourrait aujourd’hui être qualifié de la sorte :
Au sujet de l’homme dont nous allons parler aujourd’hui, Paul Valéry disait qu’il se demandait ce qui l’étonnait le plus en lui « de l’érudition immense ou de l’imagination des idées, toutes deux prodigieuses », et Henri Bergson que son œuvre était « unique en son genre, intuitive autant qu’intelligente, créatrice autant qu’informatrice, synthèse vivante des connaissances les plus variées et de tous les jaillissements de la pensée ».
Les messages d'Albert Thibaudet [21-11-2020]

La pointure invitée par Jean-Noël Jeanneney, Michel Leymarie, agrégé de Lettres modernes et docteur en Histoire, a consacré une biographie au penseur en 2006.

Comme toujours, plusieurs archives distribuées avec soin au cours de l'émission, dont le n° « Une vie, une œuvre » de Roland Auguet, sur France Culture, le 4 décembre 1986.

Il est fait mention des origines d'Albert Thibaudet, de la ville de Tournus et de l'Abbatiale Saint-Philibert .

Très vite on sent Jean-Noël Jeanneney pressé d'en venir aux sciences politiques et de parler de la vie politique actuelle (l'allusion  à LREM en filigrane arrive rapidement). C'est, sans originalité, un énième parcours du système politique au XXe siècle analysé par Thibaudet et "ce qu'il dit de notre époque"...

De cette émission, on peut retenir le savoir encyclopédique de l'historien et philosophe et sa Tournus natale.

Concordance des temps - Page 9 Scre1577

Philaunet 

Philaunet
Admin

88
Répondre en citant  
''Une escapade du côté du rêve = toutes sortes d’effrayantes menaces'' - Dim 07 Mar 2021, 09:23

Ce qu'il y a d'amusant avec France Culture, c'est la bulle mentale dans laquelle vivent ses employés. Jusqu'à Jean-Noël Jeanneney qui dit que pour mettre à distance les "temps très lourds que nous vivons", il va "proposer, par contraste et (...) par salubrité de parler de ces personnages fabuleux qui, depuis des siècles, viennent tournoyer autour des petites filles et des petits garçons, en les incitant à la sagesse par toutes sortes d’effrayantes menaces et parfois de consolations bourrues". Prenez garde aux croquemitaines !

  • Croquemitaines
  • Inciter à la sagesse
  • Effrayantes menaces
  • Prenez garde

Un vocabulaire de rêve, tout en contraste avec ce que vivent les enfants actuellement...

Philaunet 

Philaunet
Admin

89
Répondre en citant  
Michel Winock, historien, intellectuel de premier plan - Ven 16 Juil 2021, 09:11

Le 17 avril dernier était rediffusé le numéro de Concordance des temps, Actualité de Gustave Flaubert du 30-03-2013.

Michel Winock y fait montre d'une culture raffinée et d'une intelligence rare sur cette antenne. Une émission qui s'écoute plusieurs fois sans lasser.

Jean-Noël Jeanneney  & Michel Winock , la conception esthétique de Flaubert, Sartre et la littérature engagée, les Nouveaux Romanciers [son mp3="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/static/culture/sons/2013/03/s13/RF_3D928451-17AB-465C-8F60-4CD200364411_GENE_0.MP3" debut="09:08 fin="12:12"]

La liberté de parler de soi-même,  la tendance à l'auto-fiction actuelle, la littérature narcissique.
[son mp3="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/static/culture/sons/2013/03/s13/RF_3D928451-17AB-465C-8F60-4CD200364411_GENE_0.MP3" debut="12:12 fin="13:31"]
Michel Winock est devant moi ce matin, pour nous parler de l’actualité de Gustave Flaubert. Après s’être saisi naguère de Clemenceau et de Madame de Staël, dans le cours de biographies qui ont été fort remarquées, voici qu’il s’attache dans un beau livre qui paraît ces jours-ci, à cet autre personnage de haute facture, et qu’il y donne le goût de considérer ce que celui-ci a encore à nous dire. (...) Jean-Noël Jeanneney

Philaunet 

Philaunet
Admin

90
Répondre en citant  
''La passion de l'égalité'' (Tocqueville) - Sam 06 Nov 2021, 10:32

Un sommet d'érudition entre deux intellectuels de haute volée maniant une langue raffinée. Où ? Dans un des îlots de qualité émergeant d'une mer de médiocrité et de militantisme, "Concordance des temps" de Jean-Noël Jeanneney.

L'envie, dévorante du 30/10/2021 expose les aspects religieux, mythologique, historique et littéraire  du sujet traité dans le livre " L'envie, une passion tourmentée" du professeur émérite à l'université Marc Bloch de Strasbourg, André Rauch.

Dans son introduction, Jean-Noël Jeanneney lit : "Notre thème d’aujourd’hui va nous conduire jusqu’à l’Ancien Testament et il pourrait certainement le faire plus loin en arrière, sans qu’il risque de perdre jamais de son actualité. Nous allons parler de l’envie, de l’envie dévorante, du rôle social de l’envie".

Quel est ce rôle social de l'envie ? [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16278-30.10.2021-ITEMA_22823170-2021C6278E0042-21.mp3" debut="42:26 fin="44:00"]

Des propos qui ont dû siffler aux oreilles de la direction et des membres du parti France Culture...

Quelle est la réflexion de Tocqueville sur la place de la culture dans la démocratie ? R. Kopp, RDD 2016

On notera le jingle étendu en milieu d'émission :  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16278-30.10.2021-ITEMA_22823170-2021C6278E0042-21.mp3" debut="25:05 fin="25:36"]

ARCHIVES DIFFUSÉES

   Lecture d'un extrait de La fosse aux péchés de Marcel Aymé (1946), par Marcel HERRAND, diffusée sur la RTF le 25 février 1951.
   Lecture d'un extrait de la Genèse (chapitre 37, Joseph et ses frères), diffusée dans la série documentaire de Pascale Tison consacrée aux sept péchés capitaux sur la RTBF en 2001.
   Extrait de la pièce de Molière Le Misanthrope (1666), acte II scène 1 (entre Alceste et Célimène), diffusé dans "Le Gai savoir" de Raphaël Enthoven sur France Culture le 15 juin 2014.
   Lecture d'un extrait de La Fable des abeilles de Bernard Mandeville (1714), diffusé dans Les nouveaux chemins de la connaissance de Raphaël Enthoven sur France Culture le 16 septembre 2009.
   Générique de fin : chanson de la chanteuse algérienne Noura "Paris dans mon sac" / "Ah le joli jeu", interprétée par Arletty en 1934 (extrait d'une opérette intitulée "Le bonheur mesdames").


Philaunet 

Philaunet
Admin

91
Répondre en citant  
Re: Concordance des temps - Lun 15 Nov 2021, 20:16

Le 11e billet d'une page ne supporte pas le téléchargement des pastilles sonores.



Dernière édition par Philaunet le Lun 15 Nov 2021, 20:35, édité 2 fois (Raison : Déplacement de contribution)

Contenu sponsorisé 


92
Répondre en citant  
Re: Concordance des temps -

Concordance des temps     Page 9 sur 10

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum