-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de ...
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La vie des idées

Aller à la page : Précédent  1 ... 24 ... 45, 46, 47 ... 52  Suivant

Accueil / France Culture

La vie des idées    Page 46 sur 52

Bas de page ↓   

Curly En ligne


451
Répondre en citant  
Un week-of-the-end sur France Culture - Dim 07 Mar 2021, 12:37

6 & 7 mars 2021

                                                                                                    Un week-of-the-end sur France Culture,

                                                                                                                                                             la radio sans pub
                                                                                                                                                                             sans opinion
                                                                                                                                                                             sans militantisme

L'Invité(e) culture
> Épisode : Manele Labidi : "Dans le cinéma, nous avons souvent eu affaire aux mêmes histoires, racontées par les mêmes personnes"
Le film de Manele Labidi, "Un divan à Tunis" (...) est désormais disponible en DVD, VOD, et est en lice  pour les César vendredi

 Il y a dans le cinéma une dimension politique, que l'on se définisse comme un cinéaste militant, politique, ou pas. À partir du moment où l'on fait ce geste, on est politique de fait.

Les envies du week-end
Dom La Nena, chanteuse-compositrice-violoncelliste brésilienne qui forme avec Rosemary Standley le duo Birds on a wire mais travaille aussi en solo. Son troisième album, "Tempo"  vient de sortir

Le nouvel album de Reporters sans frontières, 100 photos pour la liberté de la presse, est arrivé !

A signaler aussi, et pas seulement parce que nous serons le 8 mars lundi, la publication du premier numéro de La déferlante, qui se présente comme "la revue des révolutions féministes". C’est un trimestriel et c’est très dense

L'Idée culture
> Épisode : Helène Frappat : "Le cinéma de genre est le lieu de la plus grande subversion"
Nous avons rencontré la romancière, traductrice et critique de cinéma Helène Frappat qui a publié en janvier Le Mont Fuji n’existe pas aux éditions acte sud

Les Mitonnages de Jacky > Épisode : Pistaches et autres vaccins du bonheur
Pour nous rappeler que l’on est bien vivant, il faut des « guilty pleasure » comme l’écrit Nicolas d’Estienne d’Orves, journaliste et écrivain dans son délicieux « Petit éloge de la gourmandise », c’est aux éditions François Bourin.

Je vous ai posté ici une somptueuse recette de «Cake aux carottes, épices, pistaches & amandes, crème à l'eau de rose», dénichée dans Persiana, recettes parfumées des confins de l'Orient de Sabrina Ghayour (1).
(1)  Persiana, recettes parfumées des confins de l'Orient, de Sabrina Ghayour (ed. Hachette cuisine, 22,50 €)

                                                                                        La vie des idées - Page 46 Opera817


Concordance des temps
> XIXe siècle : la propriété et le vol
En compagnie d'Arnaud-Dominique Houte, Jean-Noël Jeanneney s'interroge ce matin sur notre sensibilité au vol.
Propriété défendue. La société française à l'épreuve du vol. XIXe-XXe siècles Arnaud-Dominique Houte Gallimard, 2021

La Suite dans les idées > Épisode : La justice des mineurs au tamis de l'intersectionnalité
la justice des mineurs se produit selon des logiques de genre, de race et de classe que l'enquête sociologique d'Arthur Vuattoux vient magistralement révéler.
Adolescences sous contrôle Arthur Vuattoux Presses de Sciences Po, 2021

Plan large

un livre met en avant des réalisatrices, 100 grands films de réalisatrices, choisis et mis en avant par Véronique Le Bris chez Arte Editions, avec une préface de Julie Gayet.  

Autre livre à paraître, Dominique Cabrera, l’intime et le politique, de Julie Savelli

la plateforme KuB propose une sélection en accès libre : Le féminisme en 11 films, documentaires, fictions et clips

nous vous proposons de découvrir quelques films de la très cinéphile plateforme Mubi.

                                                                                                La vie des idées - Page 46 Opera816


La Conversation scientifique
> Épisode : Quand l’ADN se lit comme un livre d’histoire
Invitée : Evelyne Heyer, professeure en anthropologie génétique au Muséum d’histoire naturelle, auteure de L'odyssée des gènes (Flammarion, 2020).
(Première diffusion : 26 septembre 2020)

En français dans le texte
> Épisode : "Enfance" de Nathalie Sarraute / La dictée : "La disparition" de Georges Perec
extraits (...) lus par la comédienne Elisabeth Vitali 
Élisabeth Vitali est une actrice française de théâtre et de cinéma. On a pu la voir notamment dans L'Étudiante de Claude Pinoteau, dans Je préfère qu'on reste amis... d'Eric Toledano et Olivier Nakache, et plus récemment en Baronne dans La Belle Époque de Nicolas Bedos.

La dictée  avec la participation de Clémentine Mélois
L'actualité de Clémentine Mélois
Célèbre pour ses détournements et pastiches de couvertures de livres, Clémentine Mélois publie Dehors la tempête (Grasset, 2020),  Bon pour un jour de légèreté (Grasset, 2020) et plus récemment, un roman-photo Les six fonctions du langage (Seuil, 2021).
BIBLIOGRAPHIE
Les six fonctions du langage Clémentine Mélois Seuil, 2021
Bon pour un jour de légèreté Clémentine Mélois Grasset, 2020
Lire "Méli Mélois", l'article de Manou Farine dans le magazine Elle au sujet de l'exposition
Découvrir l'article de l'écrivaine Camille Laurens au sujet de Dehors la tempête de Clémentine Mélois dans le journal Le Monde
À RÉÉCOUTER
AFFAIRES CULTURELLES
Clémentine Mélois : "Être entre le rire et le drame, c'est une façon de mettre à distance la noirceur du monde"

Les Bonnes choses > Épisode : A L’école comestible : manifeste pour une éducation alimentaire
Les goûts et les couleurs du monde. Une histoire naturelle des tannins, de l'écologie à la santé de Marc-André Selosse est paru chez Actes-Sud
Le Chef Olivier Roellinger (…) auteur de "Pour une révolution délicieuse" (Fayard)

Signes des temps > Épisode : Gainsbourg/gainsbarre: l'épine dans le pied de la nouvelle morale
Signes des temps interroge la transgression et sa perception aujourd'hui
INTERVENANTS
Alex Beaupain
Auteur, compositeur, interprète
Chloé Thibaud
Journaliste. Autrice de la newsletter féministe et culturelle #LesPetitesGlo.
BIBLIOGRAPHIE
En relisant Gainsbourg Chloé Thibaud Bleu nuit, 2021
Pas plus le jour que la nuit Alex Beaupain Polydor, 2019

L'Art est la matière
> Épisode : ORLAN sous toutes les coutures
[ ORLAN Strip-tease historique,
jusqu’au 21 mars, Galerie Ceysson & Bénétière, 23 rue du Renard, 75004 Paris.

      +
ORLAN: "J’ai toujours fait de l’art, je ne sais pas faire autre chose"
AFFAIRES CULTURELLES
LE 19/02/2021

      +  
"Comment est-ce possible à notre époque qu'on ne puisse pas montrer un sein ?"
AFFAIRE EN COURS
LE 16/10/2020

       +
Orlan : "J’ai toujours fait de l’art, je ne sais pas faire autre chose"
LES MASTERCLASSES
LE 16/03/2020
]

La Salle des machines > Épisode : Diego Vecchio, Camille de Toledo. Histoires naturelles
Mathias Enard s'entretient avec Diego Vecchio. Romancier, auteur de Microbes et Ours (L'Arbre vengeur)
Diego Vecchio, L'extinction des espèces (traduit de l'espagnol par Isabelle Gugnon) Grasset

Le message de Camille de Toledo
Camille de Toledo, Thésée, sa vie nouvelle, Verdier

Le caillou dans les poches

Pierre Manent, Montaigne, la vie sans loi, Flammarion, coll. Champs

L'Atelier fiction
> Épisode : "Neuf mouvements pour une cavale" de Guillaume Cayet
Ce texte en neuf mouvements (...) pour dire la violence qui peut s’exercer sur un individu et sur le groupe
Fictions / Théâtre et Cie > Épisode : "Grès (tentative de sédimentation) "de Guillaume Cayet
Face au licenciement de sa femme, un homme va prendre conscience de l’injustice sociale que jusque-là il acceptait et rejoindre ceux et celles qui comme lui n’entendent plus se taire.
En avant-première de la création prévue début octobre 2021 dans le cadre de la programmation en itinérance de La Comédie de Clermont-Ferrand scène nationale
Neuf mouvements pour une cavale Guillaume Cayet Editions théâtrales, 2020

L'Expérience
> Épisode : Un portail à Laveissière
Peindre le portail en bois usé d'Odette surnommée Dédée, vivant seule, âgée, dans la Chataîgneraie Cantalienne en Auvergne et entamer un dialogue quand l’unique beauté des lieux vous regarde, c'est la proposition faite par Robert Milin.
Pour aller plus loin
Film L’art les gens l’artiste de Robert Milin
Travail artistique de Robert Milin
Blog de Robert Milin

                                                                                                       Les petits + culturels de France Culture

Une histoire particulière, un récit documentaire en deux parties
> Jean-Baptiste Rambla : Le pull-over rouge sang

La vie des idées - Page 46 Opera819

La vie des idées - Page 46 Opera818

                                                                                        

Politique ! > Épisode : Laurence Vichnievsky : "la réforme du statut du parquet rétablirait la confiance des Français dans leur justice pénale"
Condamné à trois ans de prison dont un an de prison ferme dans l'affaire des "écoutes", Nicolas Sarkozy a dénoncé une "profonde injustice". Cette condamnation illustre-t-elle l'indépendance de la justice française ou au contraire sa politisation ?

L'Esprit public
> Épisode : Affaire Sarkozy : chacun cherche l’Etat de droit
Lundi 1er mars, Nicolas Sarkozy a été condamné à trois ans de prison, dont un ferme,  dans l’affaire dite des « écoutes » pour corruption et trafic d’influence. Son avocate a, par la suite, annoncé qu’elle ferait appel de cette condamnation. 
L’affaire date de 2014. L’ancien président est suspecté... Gilbert Aziber...l’affaire Bettencourt….intervenir en faveur du magistrat pour qu’il obtienne un poste à Monaco….conversations interceptées par la justice entre l’ancien président et son avocat Maître Thierry Herzog via deux téléphones prépayés achetés sous le nom de « Paul Bismuth ».

                                                         La vie des idées - Page 46 Opera821

                                                                                                La vie des idées - Page 46 Opera820

Curly En ligne

Curly

452
Répondre en citant  
Au cœur du paradoxe - Ven 19 Mar 2021, 18:54

La semaine à filo de Didine des carnets de filo à Didine

                                                                                             Au cœur du paradoxe


                                                                                                    par Géraldidine Mosna-Savoye

                                                                    La vie des idées - Page 46 1186

Lunedi :
Il y a un mot que j’ai beaucoup entendu et lu ce week-end  (…) C'est le mot "honte".
on peut donc en déduire que la honte est désormais le sentiment provoqué assez unanimement par les César.
Pour ma part, je n’ai pas regardé vendredi soir, je n’ai donc pas ressenti de honte.

la honte… la honte, c’est ce sentiment que je ressens en moi-même
Je suis surprise par un autre, et j’ai honte de moi
dans ce contexte des César, on ne dit pas “la honte” pour parler de soi
la honte, dans ce contexte (...) est imposée à un autre que soi…
la honte a désormais et littéralement changé de camp, je n’ai pas honte par moi-même, on me dit que je devrais avoir honte.
Jean-Paul Sartre décrit comment naît la honte
C’est moi qui réalise que je devrais avoir honte. Car la honte est ma honte, et Sartre le dit aussi
C’est une relation entre moi et moi-même
Et c’est ça le problème : cette manière de recourir à la honte pour dénoncer un comportement qui peut être honteux

                                                                            La vie des idées - Page 46 3113


Mardededi :
                                                        les autotests (…) faut-il les tester ?
tout est dans le nom : se tester soi-même.
Et j’adore déjà cette idée : encore une raison pour ne pas sortir de chez soi.
il faut quand même sortir de chez soi pour se procurer ces autotests. Je sais, c’est le GROS bémol
mais là l’idée de me tester moi-même toute seule me semble glauque… 
comme pour un test de grossesse. Sauf que dans ce cas-là, ça ne concerne pas que mon utérus

Mercrededi :
Je pourrais vous raconter ce que ça m’a fait de fermer la porte de chez moi le mardi 17 mars 2020 pour ne l’ouvrir que deux mois plus tard. Mais bon. En fait, je crois que je préfère vous parler d’un autre mardi : du mardi 16 mars 2021, c’est-à-dire… d’hier, et de ce que ça m’a fait de manger, pour la 1ère fois en un an, un riz au lait à la cantine de RadioFrance. (…) c’est un dessert qui divise, un dessert clivant.

“y a des jours avec, et des jours sans”. Que dire alors non pas d’une journée sans, mais de 12 mois sans ?
Y a des jours sans, point à la ligne. Mais sans quoi ? 
depuis le 17 mars 2020, c’était une année sans mais pas sans rien

Jeudedi :
Ce matin, je vous parle d’une amie, et je ne dis pas ça pour parler de moi sans dire qu’il s’agit de moi. (…) cette amie a reçu un message de sa hiérarchie, lui proposant un rendez-vous. 
“Mme… vous propose de vous retrouver autour d’un café ou d’un verre d’eau”.
Déjà, c’est drôle : qui propose un rendez-vous autour d’un verre d’eau ?
Quelques jours plus tard, mon amie reçoit la confirmation du rendez-vous mais sous une autre formulation. “Echange avec la directrice”.
Pourquoi passer de "rendez-vous" à "échange" ?
un échange sans café, est-ce que ça devient exactement la même chose qu’un rendez-vous avec café ?
Et que penser d’une rencontre ?

                                                                        La vie des idées - Page 46 581

Vendrededi : J'aime pas les gens qui doutent
En partenariat avec le Hors-Série Lire-Magazine littéraire "L'Eloge du doute"
Comme ce Hors-Série fait l’éloge du doute, je me dois donc de vous parler du doute.
 j’ai des doutes sur le doute
ce qui me frappe, c’est ce paradoxe qui consiste à ne pas douter du doute
Moi aussi, je doute.
Comment faire, d’ailleurs, pour distinguer un bon d’un mauvais doute ?

à force de prôner le doute, l’exercice du doute, l’usage du doute, le doute, le doute, le doute, (...) on en vient surtout à ne plus trouver de quoi douter

comment, et de quoi, douter (...) si de fait rien n’est certain
Conclusion : ne vous fiez pas au doute (mais lisez le Hors-Série qui sort aujourd’hui…).

                                                                            La vie des idées - Page 46 496

Curly En ligne

Curly

453
Répondre en citant  
L'art (d'être) idiot - Ven 26 Mar 2021, 18:52

.                                                                                                         L'art (d'être) idiot

Art n°1
Par les temps qui courent
Je pense que la petite démarche que j'ai entreprise (...) c'est d'essayer de voir comment on peut faire cohabiter la poésie et le roman, la poésie.
Moi, je pense qu'on est tous habités par une petite voix, par des pensées qui parlent dans notre tête
Je mets en scène des voix très complexes (…) et j'essaie de comprendre (...) pourquoi ils en sont là, (...) et quels sont leur présent au pluriel.
 Makenzy Orcel, écrivain et poète

Les mots me passionnent et j’ai un rapport aux langues assez précis, (...) dans l’intime 
Je pense que dans l’anodin des mots se cachent énormément de trucs
(…) Marina Rollman, humoriste et réalisatrice

je n’ai jamais le projet d’une chanson. Je joue beaucoup de guitare comme ça (...) et très spontanément, des mots sortent de ma bouche
ils arrivent comme ça (…) il y a sûrement une raison
Pour ce disque en anglais (...) le robinet des mots, je ne l'ai ouvert qu’en anglais

les mots (...) leur vocation est d’éclairer quelque chose, mais quand je chante, je ne cherche pas à éclairer les gens, je cherche à m’éclairer moi-même
. Mathieu Boogaerts, auteur-compositeur-interprète

Art n°2
La Critique : commentaire expert et subjectif de l’actualité culturelle
Ca me fait penser à ces romans américains bien faits, qui prennent un sujet à bras le corps, dans l'air du temps et qui le mène jusqu'au bout et qui le mène bien
je l’ai pris beaucoup de plaisir à lire et ça m'a fait réfléchir. 
Philippe Chevilley

                                                               La vie des idées - Page 46 Opera836

Art n°3
La vie extraordinaire de Didine & de son carnet à filo

J'ai pris le train vendredi après-midi.(...) je suis allée dans les Hauts-de-France, d’une zone confinée à une autre zone confinée. Et j’en suis revenue depuis, littéralement.
Vendredi à 16h, en tout cas, j’étais chanceuse, la Gare du Nord était déserte, inondée d’un soleil presque printanier. Seule dans le train, j’ai pu actualiser tranquillement mes fils d’actualité

                                                                                                La vie des idées - Page 46 Opera838


Avez-vous remarqué cette nouvelle tournure “en vrai”... je l’aime beaucoup, et j’espère bientôt l’adopter.
une amie a prononcé pour la 5ème fois en 10 minutes la tournure “en vrai” jusqu’à l’intervention d’un autre ami, agacé pour le coup, qui lui a fait remarquer.
Et c’est vrai, l’amie, la 1ère, n’arrête pas de dire “en vrai”
au moment où elle a pris conscience de son tic, je l’ai vue se recroqueviller en elle-même, plonger dans des abîmes de questions
Le “en vrai”, c’est comme pour les slogans de yaourt, la promesse de revenir aux choses vraies
c’est aussi une annonce : ce que je vais dire là, c’est (...) moi qui parle et y aura plus de blabla. Moi, simplement moi, mes pensées, mon avis, ma théorie.

quand on dit “en vrai”, on ne dit pas plus vrai que d’habitude
quand on mange un yaourt au vrai goût de yaourt, ça fait à peu près la même sensation qu’un autre yaourt

                                                                                                   La vie des idées - Page 46 Opera838


Je suis tombée sur la nouvelle campagne gouvernementale pour lutter contre le covid. "Tombée", c'est vraiment le mot.
                                                                                            “Dedans avec les miens, dehors en citoyen”.
Je vous passe le “dehors” qu’on connaît déjà tous.
                             le “dedans” est vachement bien
                                                                                            “J’aère régulièrement mon logement”
                                                                                                                                                                            à quoi bon aérer si on ne voit personne ?
                            les bras m’en sont tombés
à quoi ça sert d’aérer si on est entre-soi, avec les siens, comme c’est indiqué ? Et comment vérifier que j’ai bien aéré ?
                                                                                                                                                                                                      pourquoi chez moi ? 
Merci donc de me laisser jouir en privé, dedans avec les miens, de l’air vicié de mon appartement.

                                                                                                  La vie des idées - Page 46 Opera838

Ca fait toujours plaisir, un petit compliment.
quand j’ai reçu ce message me disant “très bien ce que tu as fait aujourd’hui”, j’ai forcément été contente. 
Dans ma tête, tout s’est bousculé : (...) “attends mais pourquoi “aujourd’hui”” ? Pourquoi c’est très bien aujourd’hui, seulement aujourd’hui, d’habitude, c’est nul ?” 

                                                                                    La vie des idées - Page 46 1188

Récemment, une amie m’a demandé si ça allait, et si j’avais vu ou lu des trucs que je pourrais lui recommander. Je me suis trouvée un peu bête, parce que depuis deux semaines, je ne suis obnubilée que par une chose : faire des grilles de sudoku. En faire et en faire. Encore et encore.  
Je ne sais pas pourquoi, un matin, ça m’a pris comme ça, je suis passée devant une maison de la presse et j’y suis rentrée.

                                                                        La vie des idées - Page 46 Opera837

Curly En ligne

Curly

454
Répondre en citant  
La tache qui dit ''coucou'' - Mar 30 Mar 2021, 18:59

La

                                                       tache
                                                                                                        qui
                                                                                                                                                   dit
                                                                                                                                                                                                 "coucou"



À quoi pensez-vous ? > Épisode : Bertrand Mandico : "Je pense qu’il faut désobéir à la bêtise crasse"

Jacques Lévy : Quelle humanité pour quel futur ?

Comment habiterons-nous le futur? Existe-t-il d'autres manières de faire société?
La mondialisation produit en effet un univers commun à tous les humains
Le tourisme, par exemple, est une industrie de l'ailleurs qui suppose une diversité des lieux.
(Jacques Lévy)
Ceux qui pensent que le monde peut être transformé dans un sens meilleurs peuvent utiliser ce que j’ai écrit. (Jacques Lévy)

À quoi pensez-vous ? > Épisode : Bertrand Mandico : "Je pense qu’il faut désobéir à la bêtise crasse"
- Je pense à tous ceux….  À qui vous avez posé cette question
 Et qui se sont dit : à quoi je pense vraiment ?
- Je pense à la colère qui sommeille. 
Et qui pousse au printemps : jaune, verte et rouge.
- Je pense à la jeunesse sacrifiée.
- Je pense aux morts. 

                                                                                                                          “coucou”                                                                

                                                                                        La vie des idées - Page 46 Opera839


                                                                                                                                                            la tache n’est donc jamais qu’une tache

                                                                                                 50 nuances de vert
                                                    le sujet fut l'otage d'un débat binaire (…) en vert... et contre tous.
             c'est rarement tout noir ou tout blanc ; et quand il s'agit d'écologie, il existe bien cinquante nuances de vert...
                                                                                                        Frédéric Says

Il se trouve que ma cuisine “refaite à neuf” comme l’indiquait l’annonce de la location, est remplie d’étagères et de placards.                                                                                           Jusque-là, rien de grave.
Ce qui est un peu plus grave (mais pas grave sur l’échelle actuelle du grave), c’est que tous ces rangements sont faits d’un revêtement qui, bizarrement, absorbe le gras
Je ne sais pas si je me fais bien comprendre mais les traces de doigts, même pas forcément sales, restent sur ces placards. 
                                                                                                                                                Et très vite, ce sont donc des dizaines de touches qui s’accumulent.

                                                                                Alors, vous me direz “et alors”. Eh bien, rien.

                                                                                                                                                         "coucou"

 Vous décidez de verdir votre balcon en semant des graines de tomate et de basilic dans une jardinière ; mais dans le même temps, vous laissez votre chat se balader à l’extérieur et uriner sur vos semis. Rien ne va pousser…et je sais de quoi je parle.
                                                                                                                                la lutte contre le changement climatique, c’est la même chose.

                                                                                                                    
L'humanité a encore les moyens d'agir. Comment peut-elle saisir sa dernière chance dans cette course de fond ?
Le monde brûle, certains regardent encore ailleurs
Comment éteindre le feu et sauver la maison mère, d'ici 2030-2050 ? Comment réinventer nos vies et réenchanter nos sociétés ?

                                                La Notre-Dame de la musique a brûlé, et nous regardons ailleurs
                                                                                                            LE BILLET CULTUREL
                                                                                                                    LE 26/06/2019

                                                                                                                                                                        Syrie : Pourquoi regardons-nous ailleurs ?
                                                                                                                                                                                                LE TEMPS DU DÉBAT
                                                                                                                                                                                                    LE 25/02/2020

Il y a un paradis fiscal à nos portes et nous regardons ailleurs
                                            LE BILLET POLITIQUE
                                                    LE 09/02/2021

                                                                                                                        Australie : la maison brûle... et alors ?
                                                                                                                                        LE TEMPS DU DÉBAT
                                                                                                                                               LE 17/01/2020

                                                        « Notre maison brûle »...
                                                      LE JOURNAL DES IDÉES
                                                              LE 03/09/2018

                                                                                                                                                            "L'hôpital brûle et le président regarde ailleurs"
                                                                                                                                                                                                    HASHTAG
                                                                                                                                                                                                LE 15/06/2018

                                                                            « La planète brûle, et nous faisons l’autruche... »
                                                                DE CAUSE À EFFETS, LE MAGAZINE DE L'ENVIRONNEMENT
                                                                                                        LE 03/12/2017
“coucou”
                                                                        La vie des idées - Page 46 Opera840                                               “coucou”

À quoi pensez-vous ? > Épisode : Bertrand Mandico : "Je pense qu’il faut désobéir à la bêtise crasse"
- Je pense aux corps qui se transforment.
- Je pense à mon corps qui se transforme.
- Je pense à ce que je suis, à ce que j’aimerais être, à ce que je ne serai peut-être jamais.
- Je pense à mes fluides, mes organes, mon féminin, ma vieille chair.
- Je pense que je dois me renouveler !
- Je pense que je devrais arrêter de faire des listes.
- Je pense que je manque cruellement de répartie.

                                                                                                                “coucou”

Depuis quelques temps, je regarde mon portable Huawei d'un œil soucieux. Et si les services secrets chinois s'en servaient pour m'espionner ? Ou bien les Américains ? Ou les services français ? Et d'ailleurs comment font-ils tous ces États pour surveiller internet ?
                                                                                                    Alors, qui m'espionne ?

                                                                                         Quelle humanité pour quel futur ?

À quoi pensez-vous ? > Épisode : Bertrand Mandico : "Je pense qu’il faut désobéir à la bêtise crasse"
- Je pense : pourquoi on me donne la parole de bon matin ?
- Je pense à la réalité du monde qui jaillit le matin, quand les réveils sonnent.

- Et j’évite de penser au Virus.
Bertrand Mandico, le mardi 30 mars 2021

                                                                                                                  “coucou”  

la tache, c’est le défaut sans effet, on l’oublie, elle ne fait aucun mal, mais elle est là. Parfois, on dirait même qu’elle nous dit “coucou”.

                                          La vie des idées - Page 46 Opera841

                                                                            Paradoxalement, la tache n’est donc jamais qu’une tache

Des taches deviendront ainsi des traces du passé (ah cette marque de vin qui me rappelle de bons souvenirs attablés avec des amis )

ce qui est ainsi encore plus frappant, c’est comment une simple tache révèle qu’il y a aussi quelque chose en nous du revêtement un peu bizarre de cuisine.                                                                                        

                                                                                                                                          Vous venez de lire
                                                                                                                        La tache qui dit "coucou"

            avec
                                        "coucou" Géraldidine Mosna "coucou"-Savoye
                                        "coucou" Guillau "coucou" me" coucou" "coucou" "coucou" "coucou" Erner "coucou"
                                        "coucou" Fabrice Says "coucou" (à Waterloo) "coucou"
                                        "coucou" Bertrand "coucou" Mandico
                                        "coucou" Jacques Lévy "coucou"
                                        "coucou" Hervé Gardette "coucou" "coucou"
                                        "coucou" Antoine "coucou" Tricot "coucou"
                                        "coucou" Au "coucou" rélie Lu "coucou" neau
                                        "coucou"

Philaunet 

Philaunet
Admin

455
Répondre en citant  
''Coucou'' - Mer 31 Mar 2021, 11:55

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t893p450-la-vie-des-idees#36869) a écrit: (...)
                                        "coucou" Géraldidine Mosna "coucou"-Savoye
                                        "coucou" Guillau "coucou" me" coucou" "coucou" "coucou" "coucou" Erner "coucou"
                                        "coucou" Fabrice Says "coucou" (à Waterloo) "coucou"
                                        "coucou" Bertrand "coucou" Mandico
                                        "coucou" Jacques Lévy "coucou"
                                        "coucou" Hervé Gardette "coucou" "coucou"
                                        "coucou" Antoine "coucou" Tricot "coucou"
                                        "coucou" Au "coucou" rélie Lu "coucou" neau
                                        "coucou"
Josette Dayde & Le Quintette Du Hot Club De France - Coucou

Curly En ligne

Curly

456
Répondre en citant  
Les mots maltraités - Ven 09 Avr 2021, 13:25

A Normandisch Gott In Himmel Production - An Esoteric Private Joke Ltd -


                                                                                La difficulté de se taire ou les mots maltraités

À quoi pensez-vous ? > Épisode : Céline Curiol : « Je pense à la difficulté qu'il y a à se taire, même si c'est justement en sachant se taire que l'on peut saisir sa propre ignorance »

Je pense aussi aux mots maltraités que l'on use et que l'on épuise,
(…) je pense au silence de la neutralité. (…) Ça fait un peu arnaquent


Comme disait ma grand-mère : à quoi bon voyager, puisqu’on à la télé.
(…) Je me mets même un peu à rêver : et si la pandémie, au moins, nous apportait la fin des voyages !
(…) Tous les malheurs de l’homme ne viennent pas qu’il ne sait pas rester seul dans sa chambre — Netflix et ma grand-mère ont sur ce point apporté un démenti cinglant à Pascal.
(…) le fait est qu’avant la crise climatique, prendre l’avion était bizarrement moins terrifiant que d’aller chez ses voisins.
L'ÉQUIPE
Production
Aurélien Bellanger


Emmanuelle Daviet : Dans une vidéo publiée récemment le géopolitologue Pascal Boniface indique qu’il est victime, je le cite « d’une mise à l’index » (...) sur France Culture notamment. Des auditeurs s’interrogent (…) Que peut-on leur répondre Sandrine Treiner ?
Sandrine Treiner : (…) Je voudrais commencer par dire que je suis très étonnée par ces attaques violentes ad nominem

...Il va de soi qu’on ne répond pas aux injures et aux assertions mensongères sur les réseaux sociaux et que je ne le ferai pas.


Le Rendez-vous de la médiatrice > Épisode : Sandrine Treiner répond à Pascal Boniface


Emmanuelle Daviet : On poursuit avec cette question d’un auditeur : « sur votre antenne qui décide de la ligne éditoriale en ce qui concerne la politique et la culture ?
Sandrine Treiner : Alors écoutez, je ne sais pas très bien ce qu’est une ligne éditoriale sur la politique, je peux le voir sur la culture, c’est très différent.


                                                                    Je pense aussi aux mots maltraités que l'on use et que l'on épuise

Emmanuelle Daviet : Sandrine Treiner, depuis le début de la semaine des auditeurs s’étonnent du changement de programmation (…) Quelles explications peut on leur apporter ?

Sandrine Treiner : Alors, pour pouvoir faire notre grille et tenir sur la durée cette grille que nous avons fait des choix :  – de 7 heures du matin à 20 heures en semaine, l’antenne est ouverte et en direct. 
(...) à 15 heures, nous diffusons (...) « En français dans le texte » opérée par l’excellente Olivia Gesbert


                                                                                    mots maltraités que l'on use et que l'on épuise

Carnet de philo > Épisode : RIP la convivialité

                                                            le mot est lâché : la convivialité. La fameuse convivialité, l’affreuse convivialité,
Convivialité non conviviale
                                                    Plus qu’un mot bateau, la convivialité est devenue suspecte
                                                                   paradoxalement, la convivialité devient aussi peu conviviale
                                                                                la convivialité sonne comme une menace
                                                                                                                                                                Mais (...) la convivialité est-elle vraiment si conviviale que ça ? 

quand j’entends ce mot de “convivial”, en général, je fuis. Rien de moins convivial que ce qu’on dit convivial

c’est bien ça en fait le paradoxe de la convivialité, non pas qu’elle ne soit plus conviviale, seulement en ce moment, mais qu’elle n’a jamais été conviviale.

                                                                ce sont peut-être ceux-là même qui brandissent la convivialité qui sont les plus asociables

                                                                le problème de la convivialité : quand on en est à l’invoquer, c’est qu’il n’y en a pas

L'ÉQUIPE
Production
Géraldine Mosna-Savoye


                                                                                                                                                                            Je pense à la difficulté qu'il y a à se taire

Curly En ligne

Curly

457
Répondre en citant  
Et la situation se dégradât… - 1 - - Jeu 15 Avr 2021, 11:08

Une grosse sélection du Club du Subjonctif Très Imparfait
                                                                                                        

                                                                                    Et la situation se dégradât…

                                                                                                                                                                                                                    par L'ÉQUIPE

                                                                                                                TOME UN

L'Invité(e) des Matins > Épisode : Des ronds-points aux institutions : la campagne perdue des gilets jaunes ? Avec François Boulo et Pierre Vermeren

Avant la pandémie,
                                                on était dans un pays déjà en situation de crise.
                                                on a alourdi la dette.
                          Comment on va faire pour régler ce problème ? 
                                               On culpabilise les Français
Il y a un grand malaise dans les villes
                                               on a expulsé les emplois industriels des métropoles
                                               On est capable de se couper du reste de la société.
                                               On a des activités qui sont déconnectées de la réalité.
                                               On ne sait plus ce qu’on fait,
                     ni pourquoi on le fait.
 François Boulo

Il faut faire attention car plus les inégalités se creusent, plus il y a de l’insécurité et des violences dans la société.
 François Boulo

La Grande table idées > Épisode : Pandémie : le monde d’après sera-t-il plus inégal ?
avec l'historien Walter Scheidel, auteur d'"Une histoire des inégalités : de l'âge de pierre au XXIe siècle" (janvier 2021)
Walter Scheidel montre que, historiquement, seule la violence a permis de réduire les inégalités.
On a vu un accroissement des inégalités en raison de cette pandémie. (Walter Scheidel)

La Transition > Épisode : Une bonne guerre et tout ira mieux ?

Les inégalités dans l'Histoire n'ont baissé qu'après des chocs violents. Depuis un an, elles augmentent. Qu'en déduire ?
Pour comprendre, il faut faire un peu d’Histoire. ‘’Une histoire des inégalités’’ pour reprendre le titre de l’ouvrage de l’historien autrichien Walter Scheidel, tout juste paru aux éditions Actes Sud.
Si le niveau des inégalités se maintient, voire augmente depuis un an malgré la pandémie, c’est peut-être le signe que celle-ci n’est pas aussi dévastatrice qu’on a pu le craindre. On se rassure comme on peut.

Le Billet politique > Épisode : Emmanuel Macron doit-il craindre un "effet Churchill" ?

                    L'entourage du chef de l'Etat redoute une possible sanction électorale après la crise sanitaire
depuis 50 ans, les électeurs sanctionnent systématiquement celui qui, au moment de l’élection, incarne l’Etat et exerce le pouvoir
François Mitterrand échappât à cette vindicte électorale en 1988
...tout nous indique aujourd’hui que, comme ses prédécesseurs avant lui, il aspire à sa réélection
L'ÉQUIPE
Production
Stéphane Robert

La Transition > Épisode : Bitche et le chevalier Facebook
Bienvenus en Moselle, à une vingtaine de kilomètres de la frontière allemande. Du haut de sa citadelle, Bitche vous contemple. Il y a un mois, le 16 mars, la ville célébrait le 76e anniversaire de sa libération
Des soldats (...) choisirent en effet de se rebaptiser les ‘’Sons of Bitche’’
ce jeu de mots perd beaucoup de son intérêt quand on ne capte pas un mot d’anglais. Dans la langue d’Hemingway, ‘bitch’ –pardon pour vos oreilles- veut dire ‘salope’, et ‘son of a bitch’ ‘fils de pute’ : même si l’orthographe n’est pas tout à fait la même (la ville de Bitche prend un ‘e’ à la fin)
L’algorithme de Facebook a encore frappé. Il censure la page
le réseau social finit par rétablir les pages incriminées.
 il y a quelque chose de réconfortant (…) je crois que je préfère vivre dans un monde où les machines sont un peu miros plutôt que dans un monde où elles seraient devenues infaillibles

si vous voulez visiter la citadelle de Bitche ou son marché couvert (…) vous pouvez (...) aller sur le site internet de la municipalité : www.ville-bitche.fr. Attention : bitche avec un ‘e’, sinon, vous risquez d’avoir des surprises.
L'ÉQUIPE
Production
Hervé Gardette

La Grande table culture > Épisode : Marco Martella, la poésie des fleurs

Emily Dickinson, Gilles Clément, Annamaria Tosini : ils ont peu en commun, si ce n’est, nous explique Martella, d’avoir tous rencontré la “poésie des fleurs” et la “splendeur de la nature”
Ils ont en commun d’avoir exploré le jardin, et plus que le jardin, le végétal. (...) Ils ont un rapport plus complexe et créatif avec les choses et avec le vivant. (Marco Martella)

Le Billet politique

LE 15/04/20021
L'incertaine perspective de sortie de crise

Nous sommes aujourd’hui le 15 avril. C’est l’échéance qu’avait fixée Emmanuel Macron (...) comme horizon pour le commencement d’une levée des restrictions sanitaires.
On sait aujourd’hui ce qu’il en fût. La situation se dégradât...


                            À quoi pensez-vous ? > Épisode : Valérie Zenatti : « nous avons besoin d'humour et d'autodérision »

                                                                                                            FIN DU TOME UN

Curly En ligne

Curly

458
Répondre en citant  
Et la situation se dégradât… - 2 - - Ven 16 Avr 2021, 08:59

Une grosse sélection du Club du Subjonctif Très Imparfait
                                                                                                       

                                                                                    Et la situation se dégradât…

                                                                                                                                                                                                                   par L'ÉQUIPE
                                                                                                             

Précédemment...

Le Billet politique
LE 15/04/20021
L'incertaine perspective de sortie de crise

Nous sommes aujourd’hui le 15 avril. C’est l’échéance qu’avait fixée Emmanuel Macron (...) comme horizon pour le commencement d’une levée des restrictions sanitaires.
On sait aujourd’hui ce qu’il en fût. La situation se dégradât...

                                                                                                                             TOME DEUX

...fin mars,(…) il fixa une nouvelle échéance
Fin janvier déjà, Il fît le choix de ne pas reconfiner (…)  Finalement, l’évolution de la situation sanitaire le conduisit à durcir les restrictions (…)
Et puis il répétât cette promesse...
L’impression qui s’en dégage est que le président ambitionne vainement de dicter son agenda.
L'ÉQUIPE
Production
Stéphane Robert

La Grande table idées > Épisode : Romain Huët : la fatigue est-elle

                                                                                                                                                                                            politique ?


A partir d'une ethnographie menée au sein d'une association de prévention contre le suicide, Romain Huët explore les figures du sujet fatigué (…) Il interroge ensuite le devenir politique de cette souffrance qui témoigne de la brutalité de la société
A mesure que j’essaye de défendre qu’il y a un aspect politique, très peu de personnes font un diagnostic de leur état individuel en le reliant à l’état de la société, ce pourquoi je parle d’infra-politique (…) il y a du commun entre toutes ces personnes. Il y a un commun de la souffrance, et cette mise en lien (...) est un premier geste politique. (Romain Huët)

Peut être que l’on donne au langage une puissance trop fantastique, il ne suffit pas d’énoncer (…)

Ce que l’on vit depuis un an a suscité un nombre de réflexions sur ce que l’on désire, mais ce qui sera compliqué est que l’on sera dans un moment d’effervescence mais pour d’autres ce sera surement difficile de retourner à une certaine normalité. (Romain Huët)

INTERVENANTS
   • Romain Huet
     Maître de conférence en sciences de la communication à l’université de Rennes-2.

17H02 LSD, La série documentaire > Vivre sans sexualité
Cette série aborde la question de la sexualité de façon explicite et parfois crûe, elle n'est pas destinée à toutes les oreilles, les plus sensibles peuvent donc s'abstenir

 Est-il donc si facile d’arrêter ? Et d’abord de quoi parle-t-on ? Arrêter quoi ? Quels sont les effets de cet arrêt : sur le corps ? Psychologiquement ? Est-ce la même chose pour les hommes et pour les femmes ? Le corps se met-il en sommeil ? Les règles s’arrêtent-elles ? Cesse-t-on de bander à tout jamais ? Et comment vivent ceux dont la sexualité est empêchée ? 

Car si l'abstinence a pu permettre à de grands artistes de créer certaines des plus grandes œuvres de l'humanité, il arrive aussi qu'au nom de la misère sexuelle des tueurs décident de passer à l'action.

il n'y a pas un besoin vital. On ne peut pas en mourir.  S'il n'y a pas d'éjaculation, si on parle en termes de physiologie, de besoins sexuels, ça n'existe pas. M. Galiano 

J'ai quand même l'usage de mes mains (...) Le problème, vraiment, ce sont les personnes qui n'ont pas accès à leurs mains et qui ne peuvent pas se caresser. A. Béguier

On peut se sentir un peu nulle quand on ne fait pas l'amour. C’est un peu comme aller au sport d’hiver avec des gens et vous ne savez pas skier.
S. Fontanel

La pénétration, même si elle est délicieuse, ne suffit pas (...) j'ai déjà joui de la cuisse et de la clavicule et maintenant, j'ai envie de jouir de partout et pas forcément qu'avec mes parties génitales. Olympe de G. 

Donner à quelqu'un un accès à son corps, c'est se donner et lui donner du pouvoir. M. Fazi

Avoir une sexualité en dehors du patriarcat, c'est très compliqué (...) Wendy Delorme

Les rapports de domination sont tout le temps dans la sexualité. (…) Claire Richard
                                                                                                                                                                                        Sortir de la sexualité, un acte
                                                                                                                                                                                                                                                                        politique


L'ÉQUIPE
Production
Perrine Kervran
Production déléguée
Ovidie, Tancrède Ramonet (...)

Carnet de filo > Épisode : La voisine d'à côté

Figurez-vous que ça s’est passé sur mon propre pallier. Je sortais de chez moi et je suis tombée sur ma voisine. Je l’ai saluée, évidemment.
Et là, elle s’est arrêtée, m’a regardée avec étonnement, et même suspicion.
En fait, elle m’a inspectée, la faute au masque dira-t-on... Et elle m’a demandé : “on se connaît ?”

                            J’ai regardé la porte de mon appartement,
                            j’ai regardé mon accoutrement (pyjama, sac de courses, clés à la main),
                       et je lui ai répondu un peu déconfite : “ben j’habite là”
qu’est-ce que je pourrais bien faire en pyj sur un pallier, sinon sortir de chez moi ? 
                                                                                                                                                                                            j’ai finalement trouvé cet événement plutôt rassurant. 

La pandémie n’aura donc pas complètement révolutionné tous (...) nos non-rapports aux autres. 

c’est le grand paradoxe des voisins (…) Ce sont, et c’est assez fou, (...) des personnes qui nous sont familières sans faire pourtant partie de la famille… 

et oui, les êtres humains sont à la fois proches et distants, égaux mais différents, ou plutôt tellement indifférents                                                  
                                                                              Je ne dis pas que c’est bien,
                                                                                                                                        mais je ne dirais pas que c’est mal non plus. (…)
                                            Alexis de Tocqueville l’a très bien expliqué dans La Démocratie en Amérique

loin d’être inquiétante ou triste, cette distance avec ses voisins  (…) est bien la preuve qu’on vit toujours en démocratie. 
                                                                                                                  L'ÉQUIPE
                                                                                                               Production
                                                                                                Géraldidine Mosna-Savoye
                                                                                                                    FÎNT

Philaunet 

Philaunet
Admin

459
Répondre en citant  
Les idées fumeuses se pressent chez F. Worms - Sam 17 Avr 2021, 08:07

F. Worms, "Monsieur Je suis très content que la pandémie dure car ça va permettre de sauver la planète et refonder l'homme", vend cette semaine deux livres : "Le concept d'ambiance : essai d'éco-phénoménologie" qui n'est étonnamment pas chez Gallimard et  « Parole et pollution » paru sous le label du magazine en ligne des employés de France Culture,  Bourmeau & Bourgois. Un peu de pub pour les amis cimente les bonnes relations (F Worms fait partie des auteurs dudit magazine).

40 minutes  d'antenne volée à des poètes, des naturalistes ou des chercheurs qui pourraient enchanter l'auditeur, par exemple dans un potentiel équivalent français de Lord Byron and the Hebrew Melodies BBC 4 18 April 2021.

F. Worms se met donc en quête de "L’air du temps" qui "semble à la fois insaisissable et le plus important".  Grâce à un philosophe (un terme très galvaudé) nous apprenons qu' "il y a une sorte de mondialisation affective (...) " et que "Nous sommes tous [tous, mais vraiment tous...] pris dans un même affect d'inquiétudes, de peurs, d'interrogations, qui modulent nos formes de vie familiale, sociale et qui influencent sans doute aussi la manière dont nous nous rapportons au temps, au futur, au passé."

Le présentateur juge comme une nuance à ce qui précède la position de M.M. que l'on croit avoir lue et entendue 36000 fois sur FC et qui constitue la base idéologique de l'antenne : " la composante immédiatement sociale, située, très inégalitaire des conditions sous lesquelles cette pandémie surgit".

M.M n'est pas n'importe qui, elle est "directrice de la chaire ''Stylistique de l'existence'' du CRAL (Centre de recherches sur les arts et le langage CNRS-EHESS)". C'est beau, c'est France Culture. On comprend pourquoi B & B, F. W, Erner et le reste de la station ont pris fait et cause pour le CNRS dans le débat sur l'islamo-gauchisme : le cnrs et l'ehess fournissent, avec sciences-po, l'ensemble des "penseurs" invités à  l'antenne et les employées de ladite antenne prétendument culturelle font partie de ces instituts, écrivent dans leurs revues et partagent leurs idées. C'est l'ouverture.

M.M., d'ailleurs déjà invitée pour un des sujets qui passionnent France Culture, la cabane . "M. M. embrasse le monde des vivants pour nouer d’autres façons d’habiter le monde". What else?

Autre petit extrait de la cabanolâtre : "Nos concernements (...) s'étaient considérablement rétrécis".

L'autre invité, B. B., a assuré une "master class Eco-phénoménologie des ambiances (...) pour le Diplôme Inter-Universitaire de Philosophie de la Psychiatrie", c'est dire la pointure ! Les mots des titres auto-attribués et des intitulés de cours résonnent fort, l'auditeur se prosterne.

Curly En ligne

Curly

460
Répondre en citant  
Cœur relou - Mer 21 Avr 2021, 11:18

Les Relous dans

                                                                                           La vie des idées - Page 46 Opera851

Le Billet politique > Épisode : L'irrésistible attractivité politique parisienne

Le Rassemblement National va déménager.(...) Il va (...) rejoindre un autre immeuble, plus petit, rue Michel-Ange, dans le cossu quartier du 16ème arrondissement de Paris. 
Ce déménagement illustre l’extrême concentration des pouvoirs au sein de la capitale et l’extraordinaire force d’attraction politique qui en découle. 
                                                                                                Production
                                                                                              Frédéric Says

LE 23/04/2020
L'Invité(e) des Matins (2ème partie) > Épisode : Mohamed Bajrafil : "Le ramadan est une pratique cachée qui cadre parfaitement avec le confinement"

LE 19/04/2021
L'Invité(e) des Matins > Épisode : Ramadan : traditions et liberté de conscience en temps de crise.
Avec les restrictions sanitaires, la rupture du jeûne au coucher du soleil ne peut plus être célébrée collectivement. 


Le Billet politique > Épisode : Que nous dit l'offensive d'Emmanuel Macron sur la sécurité ?
On peut dès lors s’interroger sur ce qui justifie cette offensive médiatique en pleine crise sanitaire ?  
                                                                                                                                                                                                            Bien sûr, l’élection présidentielle est en ligne de mire. 

Le fait, toutefois, qu’il accorde une interview au Figaro pour parler sécurité n’est pas tout à fait innocent (…) Il place la droite dans son collimateur.

empoigner la thématique sécuritaire, alors qu’on est encore en pleine crise sanitaire (...) est sans doute aussi une manière de reprendre la main sur le virus.
                                                                                                                            Production
                                                                                                                          Frédéric Says


Il n’y a rien de plus émouvant pour un journaliste que de voir naître un marronnier,


L'Invité(e) des Matins > Épisode : Régionales, présidentielles… comme un air de campagne avec Brice Teinturier
Le président cherche-t-il a marqué un nouveau tournant dans son quinquennat ?

                                                                                                                                                                                            un petit marronnier,

Quelles sont ses ambitions pour les élections présidentielles, alors même que LREM est donné perdant aux élections régionales ? Quelles sont les forces des partis d’opposition ?

                                                un gentil marronnier.

Pour y répondre, nous recevons Brice Teinturier, directeur général délégué de l’institut Ipsos.

                                                                                                                                                                                  un gentil marronnier.

Le Billet politique > Épisode : La prolifération des candidats anti-Macron
Les candidats déclarés ou putatifs à l'élection présidentielle se multiplient à un an de l'échéance. Tous essaient d'apparaître comme l'antithèse du président sortant.
Il n’y a (...) que des individualités qui nourrissent des ambitions. (…) tous ont pour ambition de capter la colère et la déception
                                                                                                                 Production
                                                                                                               Frédéric Says

La Grande table idées > Épisode : Plaidoyer pour une poésie animale avec Vinciane Despret
Vinciane Despret est philosophe, psychologue et professeure à l’université de Liège. Auteure de nombreuses parutions dédiées aux animaux -nous la recevions en 2019 à La grande table des idées
                                                                                La vie des idées - Page 46 1189
                                                                                
La vie des idées - Page 46 2127
                                                                                La vie des idées - Page 46 3115                                         
                                                                                La vie des idées - Page 46 498

                                                  La vie des idées - Page 46 Enclum11
                                                                        
The Didine Filo’s Corner
                                                                                                    Se souhaiter "bon courage"...
                                                                                                                                                                                ou pas

enfin quand je l’entends ou quand je la dis d’ailleurs, je ne sais pas pour vous, mais elle m’interpelle à chaque fois.  
                                                                                                                
                                                                                                            “Bon courage”

voilà, moi, à chaque “bon courage” prononcé, je ne peux pas m’empêcher de me demander : mais pourquoi j’ai dit ça ? Pourquoi on m’a dit ça ?
Est-ce que je suis face à la mort… enfin, plus face à la mort que d’habitude ?
L’expression “bon courage” (...) sonne mieux, plus vraie, plus sincère qu’un déjà et pourtant “bien cordialement” de conclusion. 
notre interlocuteur semble de tout cœur avec nous
                                                                                                                on est soutenu.
Sauf qu’en fait, l’interlocuteur, eh bien il n’est plus là au moment de l’action.
                                                                                                                                                                il est parti de son côté faire ses affaires.

                    D’où ce paradoxe du “bon courage” :
                                                                                                Il est sympa, à la limite, mais pas vraiment sympathique.

"Pâtir avec"
                                            jusqu’où se situe le “avec” ?
        on touche à cette limite de la sympathie, elle ne pourra jamais aller plus loin qu’un “avec”
        on est seul face aux épreuves

                                                                                                                     il en faut du courage

                                                                                                                                                                                                                                            Production
                                                                                                                                                                                                                            Géraldidine Mosna-Savoye

                                                    La vie des idées - Page 46 Enclum10

Curly En ligne

Curly

461
Répondre en citant  
Faut-il tirer des leçons de notre rapport aux éléments de langage ? - Mer 05 Mai 2021, 11:04

Les Repenseurs Associés présentent

                                                                           Faut-il tirer des leçons de notre rapport aux éléments de langage ?


                                                                Comment la pandémie a-t-elle modifié notre rapport à l’hygiène ?
Et si on repensait notre rapport à l'argent ?
                                                                                                                                                                Ecole : faut-il revoir notre rapport à l'apprentissage ?
                                                                                                                                                                                                   Notre rapport à la Chine, une histoire d'import-export ?
                                 Faut-il repenser notre rapport à la nature?
                                                Qu'est-ce que le confinement nous apprend sur notre rapport à l'espace-temps ?
                                                                                                                                                                                        Y a-t-il une part d'irrationnel dans notre rapport à la Russie?
                                                                                            "Cette prise de conscience brutale que nous sommes mortels change notre rapport à la mort"
        Et si on repensait notre rapport à l'argent ? (deuxième partie)
                                                                                                                                        Hypothèse : l'informatique change notre rapport aux nombres
                                                                Repenser l'adoption
                    Repenser l’agriculture
                                                                                                                                                                                                                                    Repenser l’Europe
                                                                                                                                                    Repenser l'État
                                                                                                                                                                                                        Repenser le progrès ?

    
                                                                Le covid a-t-il transformé notre rapport au risque ?
                                                                                                                                                                                                                              Faut-il repenser notre démocratie sociale ?
                                                                                                                                Ce que les recherches Google racontent sur notre rapport au sexe
    La fête, comme rapport au monde


                                                        Mais dénoncer les inégalités sociales et les discriminations raciales, est-ce se laisser en proie à l’émotion ?
                                                        Alerter sur le réchauffement climatique, est-ce déraisonnable ?  

                                                        Comment trouver son indépendance dans une société qui empêche et contraint au nom de l’urgence sanitaire ?
                                                        Le moralisme imposant à la responsabilité individuelle de veiller au bien collectif est-il condamnable ?
                                                        Quel équilibre trouver entre individualisme, individu et société ?

                                                       Comment fonctionnent les pulsions ?
                                                       À quel point nos fantasmes sont marqués par une masculinité dominatrice ?
                                                       Sortir de la sexualité peut-il, des années après les combats menée sous le mot d’ordre de la libération sexuelle, émanciper ?
                                                        L’omniprésence de la sexualité dans le cinéma ou la publicité, en tout cas, interroge. 

                                                        La crise sanitaire a-t-elle changé les relations entre le peuple et la science ?
                                    Comment rétablir la confiance des Français dans les institutions scientifiques, tout en les aidant à développer un esprit critique ?
                                                        La recherche scientifique peut-elle faire l’objet d’un débat démocratique ? 

                                                        La crise sanitaire était-elle l'occasion de remettre la science au cœur de la société ? 
                                                        Sommes-nous trop pessimiste pour agir et écrire notre propre histoire ?

35 ans après Tchernobyl, les leçons du nucléaire ?
                                                                                                        Education : quelles leçons tirer de la pandémie ?
                                                                                                                                                                                     Somalie. Quelles leçons tirer de la dislocation du pays ?
                                                                Quelles leçons tirer de la gestion de la crise Ebola ?
                                                                                                                                                                      Quelles leçons tirer de l'après-Brexit pour la démocratie ?
                      Automobile : Quelles leçons tirer de l'exemple allemand ?
                                                                                                                                                                            Quelles leçons tirer des embouteillages au canal de Suez ?
                                          Panne géante à Montparnasse : quelles leçons doit tirer la SNCF ?    
                                                                                                                                                   Pentecôte : quelles leçons l’Eglise catholique tire-t-elle de la pandémie ?
                                                                                                                                                      Avons-nous tiré des leçons des catastrophes ?
                                         20 ans après la mort de Diana, quelles leçons tirer ?
                                                                                                                                                                        Les médias ont-ils tiré les leçons des attentats ?
                                                                Seniors : saurons-nous tirer les leçons du confinement ?


Le président cherche-t-il a marqué un nouveau tournant dans son quinquennat ?
Quelles sont ses ambitions pour les élections présidentielles, alors même que LREM est donné perdant aux élections régionales ?
Quelles sont les forces des partis d’opposition ?

                                                                        Tous contre Emmanuel Macron ?

Justice, climat, inégalités… Les États-Unis sont-ils à nouveau fréquentables ? 
Comment Joe Biden s'engage-t-il dans ce tournant ? 
la lutte contre les inégalités et la lutte contre le réchauffement climatique. Comment s’incarne cette prise de conscience en actes politiques ?
                                                                       
                                                                        Que peut Biden pour le climat ?
Pourquoi Joe Biden réussirait-il là où les autres présidents américains ont échoué ?

                                                                                                                                                                        Expression : une liberté en voie d’extinction ?
                                                                           L'organisation de la liberté d'expression doit elle être repensée devant de nouveaux défis ?
                                                                                                                
                                                                                                                                                                                                                    Mais peut-on tout dire ?

                                                                        Victime de son succès, la liberté d’expression ?

                                                                                                        Quel rôle pour la justice ?

Quel rôle pour les départements ?
                                                                                                                                                                         Transition énergétique : quel rôle pour EDF ?
                                        Russie. Quel rôle au Moyen-Orient ?
                                                                                                                                            Amérique latine : quel rôle pour l'armée ?
                                                                                                                                                                                                       Quel rôle pour l'imam dans la République ?
        Quel rôle joue la science en démocratie ?
                                                                                                  Présidentielle: quel rôle pour les partenaires sociaux?
                                                                                                                                                       Adaptation au réchauffement climatique: quel rôle pour la science?
                          Quel rôle du Hezbollah dans la crise politique au Liban ?
                                                                                                                                                 Politique économique : quel rôle l’Etat a-t-il à jouer ?

                                                                                        La sortie de crise passera-t-elle par une vaccination de masse ?

                                                                                                                                      Et la catastrophe d’après, c’est quoi ?
                                                                                                                                    Comment le Président parvient-il à être encore populaire ?
                                                                                                                                    Le confinement actuel est-il un confinement ?
                                                                                                                                    Combien vaut un euro en euro ?
                                                                                                                                    Mais pourquoi voulez-vous un euro ?
                                                                                                                                    Est-ce vrai que l’on trouve Satan dans les vaccins ?
                                                                                                                                    Existe-t-il un test permettant de détecter les islamo-gauchistes ?
                                                                                                                                    Et vous, êtes-vous prêt à faire vos courses au rayon « vrac » ?
                                                                                                                                    Va-t-on être reconfinés ?
                                                                                                                                    Un an déjà, mais un an de quoi ?  
                                                                                                                                    Qui était vraiment Annie Cordy ?

                                                                                                                            
                                                                                                   Quelle leçon tirer de la crise ?

Contenu sponsorisé 


462
Répondre en citant  
Re: La vie des idées -

La vie des idées     Page 46 sur 52

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 24 ... 45, 46, 47 ... 52  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum