-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

-20%
Le deal à ne pas rater :
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – 480Go – 2,5″
39.99 € 49.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Hors-champs par Laure Adler

Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 15 ... 21  Suivant

Accueil / France Culture

Hors-champs par Laure Adler    Page 9 sur 21

Bas de page ↓   

footsteps 


81
Répondre en citant  
Re: Hors-champs par Laure Adler - Sam 20 Juil 2013, 06:44

Il fallait entendre Bartabas philosopher..(!!!!!)......La vie,les vaches,les poules,l'homme,la moutarde etc.Du comptoir,et pas des Indes.A fuir.Dont acte.

Philaunet 

Philaunet
Admin

82
Répondre en citant  
Re: Hors-champs par Laure Adler - Sam 20 Juil 2013, 08:44

@Nessie a écrit:Je ne crois pas non plus qu'il faille faire le deuil d'une radio qui peut retrouver sa mission.
Oui, la preuve, avec cette émission du 19 juillet où s'exprime Alexandre Hollan. Avec  des numéros du "Salon noir", de "Concordance des temps", de "Répliques", de "Théâtre et Compagnie", d''À voix nue", du "Bien commun", de l'émission  "Du jour au lendemain", de "Sur les Docks". Et la liste n'est pas exclusive, on n'écoute pas tout, et l'on attend justement des auditeurs attentifs du Forum Regards FC des conseils d'écoute d'émissions qu'on n'irait pas écouter de soi-même, ce que vous faites souvent Nessie, pour notre bénéfice (et celui de FC), soit pour les Nuits, soit pour des émissions qu'on ne veut plus entendre mais dont certains numéros valent la peine.

Bartabas n'était pas au micro pour philosopher, mais pour rendre compte de sa vie avec les chevaux. Les quelques minutes que j'ai entendues m'ont fait podcaster l'émission pour une écoute ultérieure alors que j'ai un sentiment réservé vis-à-vis du bonhomme. À voir, donc. Il faut savoir réviser régulièrement ses jugements à l'encontre de celle-ci ou de celui-là. Par exemple vis-à-vis de Grégory Gadebois interviewé dans Hors-Champs le 18 juillet dernier et dont quelques minutes d'écoute semblent devoir mettre un bémol à l'intérêt que j'exprimais ici : Grégory Gadebois. À vérifier.

footsteps 

footsteps

83
Répondre en citant  
Re: Hors-champs par Laure Adler - Sam 20 Juil 2013, 08:55

Ce qui m'a agacé (hormis le fait de la grande platitude des propos),c'est qu'Adler ne l'ai pas réorienté rapidement vers le cheval!

Philaunet 

Philaunet
Admin

84
Répondre en citant  
Bartabas 1 Adler 0 - Dim 21 Juil 2013, 09:41

@footsteps a écrit:Il fallait entendre Bartabas philosopher..(!!!!!)......La vie,les vaches,les poules,l'homme,la moutarde etc.Du comptoir,et pas des Indes.A fuir.Dont acte.
@footsteps a écrit:Ce qui m'a agacé (hormis le fait de la grande platitude des propos),c'est qu'Adler ne l'ai pas réorienté rapidement vers le cheval!
Merci, Footsteps, j'ai écouté plus vite ce numéro que je ne pensais le faire. Il s'avère très intéressant. Vous nous direz où, dans l'entretien, se trouvent les vaches, les poules et le reste, n'est-ce pas ? Je n'en ai pas entendu parler malgré une écoute attentive au casque.

Il faut aussi féliciter Bartabas de n'avoir parlé que de cheval et d'avoir "réorienté" systématiquement la productrice qui souhaitait philosopher (au comptoir) :
Laure Adler à 11'30" : "Mais qu'est-ce qu'on cherche ? Soi-même ?"

Alors que j'avais une prévention envers Bartabas (datant d'André Velter qui en avait fait trop à son sujet),  j'ai trouvé qu'on pouvait l'écouter avec profit. Il en est souvent ainsi avec les gens qui ont une longue expérience de leur art.

Autre extrait :
La productrice : "Et quand avez-vous vu un cheval pour la première fois ?"
Bartabas, pas dénué d'esprit en face de la sur-analysée qui évoque plus tard le fameux  "transfert" : "Je ne sais pas, il faudrait demander à un psychanalyste"
http://www.franceculture.fr/emission-hors-champs-bartabas-2013-07-17

Et pour aller plus loin : http://www.lefigaro.fr/culture/2013/04/08/03004-20130408ARTFIG00575-versailles-bartabas-prive-de-spectacle-equestre.php



Dernière édition par Philaunet le Dim 21 Juil 2013, 10:47, édité 2 fois

Philaunet 

Philaunet
Admin

85
Répondre en citant  
Gadebois benêt ? Adler psy garde-chiourme - Dim 21 Juil 2013, 10:37

Il faut du courage ou du masochisme pour écouter plus de 15 minutes (et même plus de 5 minutes) de cet entretien : "Laure Adler reçoit Grégory Gadebois, comédien"
http://www.franceculture.fr/emission-hors-champs-gregory-gadebois-2013-07-18

La question que je me pose : Gadebois est-il un benêt ou joue-t-il ? On penche, avec une certaine générosité, pour la seconde hypothèse, car que faire en se trouvant, d'abord en face de Marie Richeux G. Gadebois à JDMB, puis de Laure Adler, sinon ça ou alors s'enfuir à toutes jambes ?

Donc devant les questions de plus en plus beuglées par la productrice qui donne parfois l'impression de s'éveiller en sursaut, de lire vite une fiche et d'asséner une phrase comme un coup de massue, Gadebois fait dans le "j'chais pas" systématique, jouant le  dépressif torturé, doutant de tout.

Il faut dire que l'entretien commence comme une épreuve pour le comédien qui se trouve vite dans ses petits souliers :
Première fausse question de  l'intervieweuse  qui se la joue psy d'entrée de jeu (à 1'28")  : "Tout d'abord l'enfance."
Gadebois : "L'enfance, euhhh..."
L.A. : "  Elle se passait comment votre enfance ?" (on admire cet emploi de l'imparfait...)  
Gadebois : "Ah. Très bien. Très bien. En Normandie. Et puis, euh, ça s'est très bien passé. J'chais pas, euhhh", etc.

Mortel.

Nessie 

Nessie

86
Répondre en citant  
Jean Hatzfeld - Hugues de Courson - Mar 29 Oct 2013, 12:09

A la fin de  la semaine passée, 2 entretiens ont retenu mon attention, pour des raisons opposées quoiqu'il s'agit de deux récits de vie, intéressants pour les mêmes raisons.

Le premier  : Jean Hatzfeld . Un ancien de Libé, où il était arrivé un peu par hasard car il ne se destinait pas vraiment au journalisme. Cet entretien est un témoignage d'époque, qui part de l'ère pré-68 et nous emmène jusqu'aux guerres civiles des années 90 et à leurs conséquences actuelles. C'est passionnant car l'invité est intelligent. Les questions de Laure Adler quant à elles, ce sont ses habituelles questions nazes quand elle ne sait pas quoi dire ou quand elle est comme assommée (c'est de plus en plus souvent le cas) et s'accroche à la conversation comme un nageuse sous tranxène s'accroche à un pneu flottant. Ca doit pas être marrant pour l'invité d'être face à une telle zombie, mais l'avantage c'est que les questions sont courtes ensuite Laure se rendort jusqu'à la prochaine.  << Pourquoi vous êtes parti ? >>, << Pourquoi vouzètes pas resté ? >>, << Qu'est ce que vous vouliez faire quand vous étiez petit ?>>, << Que faisaient vos parents >>. Ou alors carrément mieux, le << Pourquoiii ? >> qui devient chez elle la relance la plus couramment pratiquée. C'est à la fois la question la plus facile à poser, la plus vague, la moins susceptible de guider l'invité qui ne sait pas où il va (et il y en a) ou qui saisit chaque occasion de parler pour ne rien dire (et ça ne manque pas). Cette façon de "mener" l'interview est de plus en plus fréquemment celle qu'on entend dans hors-champ. Cela dit, aussi inepte soit-elle, c'est tout de même  beaucoup mieux que les questions "à la Laura", à la fois profondément réfléchies et balancées avec une intense solennité ou surchargées en émaussion. Donc ne nous plaignons pas. Hatzfeld a des choses à raconter et nous avons de quoi l'entendre.

Le lendemain, une surprise : Hugues de Courson . Polymusicien comme il y a des polygraphes. Pour avoir entendu à quelques reprises chez Bertrand Jérôme l'une ou l'autre de ses chansons co-écrites avec Patrick Modiano, je l'avais pris pour un mini-météore du tournant entre les 60's et les 70's. Des chansons drôldement foutues, aussi bizarrement chantées et arrangées que celles d'un Boris Vian. Introuvables comme de juste, et pour ça diffusées de temps à autre dans les émissions de curiosité sur France Culture. Et puis c'est tout. Eh non c'est pas tout : cet inconnu était un inconnu célèbre, auteur prolifique. Il raconte comme il a placé un tube à Françoise Hardy ("Etonnez-moi Benoit") et refusé un autre à Sheila. Dans la suite de son parcours il y aura vraiment de tout, mais toujours dans la musique : de la production, des airs pour la pub, des voyages en Afrique et son amitié avec Pierre Akendengué je vous raconte tout ça dans le désordre pour finir par le meilleur, qui n'arrive pas en fin d'émission mais occupe 10 minutes au milieu de l'entretien : le groupe Malicorne. Non je rève, c'est pas vrai ?? Le type avec cheveux et habits communautaires en train de souffler dans un Rebec au milieu de son petit groupe, c'était ce Modiano-bis ? Puisqu'on cause de rivaïvolle ces jours-ci sur Regards-FC, alors là nous y sommes en plein. Et le mieux : on apprend que c'était du folk bidon. Du médiéval plus ou moins reconstruit ou rafistolé on s'en doutait, mais mieux encore : inventé, bricolé par des faussaires d'ancien, un peu comme du pastiche mais sérieux ? En clair : une escroquerie musicale dans les seventies baba-cool. Je suppose que les ethnomusicologues avaient flairé l'arnaque depuis longtemps. Le plus savoureux : le groupe s'est temporairement re-formé il y a quelques années, il a fallu réapprendre à jouer (de travers, il le dit lui-même) des instruments médiévaux.



Dernière édition par Nessie le Sam 23 Nov 2013, 09:13, édité 1 fois

footsteps 

footsteps

87
Répondre en citant  
Re: Hors-champs par Laure Adler - Ven 22 Nov 2013, 20:47

Jacques Le Goff.

Adler fidèle a elle même,le vieil historien souffre mais accompagne.
Si,et c'est un jugement ,l'on attend de ce maitre une quelconque avancée scientifique,passez votre chemin.
Je suis sans voix devant ce peu d'attention devant le seul grand esprit du XXe actif sur FC.
Ou plutôt,tout ceci va va dans le sens de la médiocrité de la station.(Je laisse ici a Nessie le soin de développer).

Philaunet 

Philaunet
Admin

88
Répondre en citant  
Pierre Kalfon - Jeu 12 Déc 2013, 00:01

Il est assez amusant d'entendre le très loquace Pierre Kalfon critiquer (puis approuver) Mitterrand devant sa thuriféraire, pour une fois plutôt silencieuse (pour les amateurs de sa voix mélodieuse :  « comment poser une question »).

La voix de conteur et la langue soignée de Pierre Kalfon pour narrer des événements qu'il a vécus intensément rendent ses propos captivants.

Laure Adler reçoit Pierre Kalfon , journaliste, écrivain, diplomate, spécialiste de l'Amérique Latine.
Invité(s) : Pierre Kalfon, écrivain, ancien diplomate, ancien professeur à l'Université du Chili

Daissie Bell 

Daissie Bell

89
Répondre en citant  
Re: Hors-champs par Laure Adler - Jeu 12 Déc 2013, 12:05

Philaunet, je ne trouve pas que Pierre Kalfon (au fait, une parenté avec l'acteur ?) ait une "voix de conteur" : elle est trop âpre, il trébuche parfois, traîne un peu en longueur : il m'a fallu faire un effort pour l'écouter. Mais ses propos sont effectivement captivants, même si on n'apprend que peu de choses - cette histoire ayant déjà été fortement analysée. En fait, ce qui est captivant, c'est l'aspect "témoignage", pris sur le vif (si j'ose dire concernant un suicide...)

Les voix radiophoniques sont souvent des pièges. Prenez par exemple une voix excessivement "chaude", au phrasé d'un velouté qui caresse l'auditeur. Elle va vous emberlificoter, au point qu'il va vous falloir mettre de la distance pour bien entendre le propos. Ca m'est arrivé avec ce vieux calotin de Jean Lebrun...

Philaunet 

Philaunet
Admin

90
Répondre en citant  
Pierre Kalfon - Jeu 12 Déc 2013, 20:12

@Daissie Bell a écrit:Philaunet, je ne trouve pas que Pierre Kalfon (au fait, une parenté avec l'acteur ?) ait une "voix de conteur" : elle est trop âpre, il trébuche parfois, traîne un peu en longueur : il m'a fallu faire un effort pour l'écouter. (...)
Les voix radiophoniques sont souvent des pièges. Prenez par exemple une voix excessivement "chaude", au phrasé d'un velouté qui caresse l'auditeur. Elle va vous emberlificoter, au point qu'il va vous falloir mettre de la distance pour bien entendre le propos. Ca m'est arrivé avec ce vieux calotin de Jean Lebrun...

Bonjour Daissie Bell (un pseudo qui sonne bien), je ne trouve plus les propos similaires aux vôtres que j'ai écrits dans un ancien post (« les voix radiophoniques sont souvent des pièges »). Dans le fil Des Voix et des ondes, le sujet a été plusieurs fois abordé.

Je repense à Enthoven et à Nicolas Grimaldi, entre autres, dont la voix et l'art oratoire ont pu enchanter beaucoup d'auditeurs, mais dont les livres ne recèlent pas beaucoup d'intérêt (pour le premier surtout, et en utilisant une expression très modérée).

Peut-on faire une comparaison entre Pierre Kalfon et Jean Giono par exemple ? Sans réécouter ce dernier, cela me semble possible. Connait-on l'origine du premier ? Son âge, il le dit à la fin de l'entretien, 83 ans (à 42'00). Cela peut expliquer ce que vous ressentez, quoique, pour ma part, je garde le souvenir d'une certaine vivacité que Laure Adler a laissé s'exprimer. Mais les interventions de celle-ci, brrrrrr, allez un dernier exemple de cette émission, Pierre Kalfon en a été « audiblement » désarçonné...

[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2013/12/s50/RF_C11B87F8-A6E7-4134-ACB1-0839849ABBFB_GENE.MP3" debut="42:25" fin="42:50"]

Nessie 

Nessie

91
Répondre en citant  
Le couple Gianikian - Amos Gitaï - Jeu 19 Déc 2013, 14:55

L'émission continue, intéressante quand le questionnement de Laure Adler se fait neutre effacé et discret, et  plus désespérante que jamais quand les soirs d'hystérie pseudo-culturelle, la harpie locale feint de s'intéresser à un sujet pour lequel elle n'a guère de sensibilité ou alors aucune aptitude. Ainsi vendredi dernier en recevant un couple d'artistes-cinéastes qui travaillent à partir de bobines documentaires ayant jusqu'à 80 années d'âge, et qu'ils récupèrent in extremis dans les stocks en instance de destruction, la pauvrette enchaine question idiote sur question idiote ("le neuf-millimètres-cinq c'est quoi ?" - Et encore, par un coup de pot elle n'a pas fait semblant de savoir que c'était le calibre d'une arme de poing), et insère d'interminables résumés en cherchant ses mots, feignant de suivre son propre entretien alors qu'on voit bien qu'elle est complètement larguée, un peu comme fait Voinchet quand dans son dialogue face à un invité un peu pointu il souligne lourdement un détail sans importance pour donner le change et masquer qu'il n'y pige que couic ce qui pour lui n'a guère d'importance car il attend impatiemment l'heure de son croissant.

Bref l'entretien avec le couple était intéressant et instructif malgré l'inévitable imprégnation idéologique des deux invités Yervant Gianikian et Angela Ricci Lucchi , imprégnation par ailleurs bien en phase avec l'anticapitalisse de la maison. Mais serait-ce bien réaliste, que demander aux artistes d'avant-garde de faire remplacer la conscience sauciale par la conscience sociologique ?  

Et puis hier soir, ô surprise on n'osait plus l'espérer mais il est arrivé dans nos boîtes : l'entretien avec Amos Gitaï, qui avait été annoncé le 23 mai dernier et déprogrammé au dernier moment pour rediffuser un Hors-Champs avec Djeorges Moustaki disparu dans la journée. Depuis ce jour et comme il est d'usage dans le tableau des podcasts, on a vu s'afficher une bonne douzaine de fois "Amos Gitaï"  alors que c'étaient d'autres invités qui étaient au rendez-vous. Il y a une paille dans l'envoi des titres de FC à votre I-Tunes, envoi apparemment dissocié de l'envoi des MP3. Ceux qui attendent Amos Gitaï depuis Juin et qui sont excédés de l'avoir vu tant de fois annoncé à tort depuis, vont pouvoir combler leur frustration.



Dernière édition par Nessie le Ven 20 Déc 2013, 13:53, édité 1 fois

Contenu sponsorisé 


92
Répondre en citant  
Re: Hors-champs par Laure Adler -

Hors-champs par Laure Adler     Page 9 sur 21

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 15 ... 21  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum