-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le deal à ne pas rater :
Les Loups-Garous de Thiercelieux (Edition 2021) – Jeu de société
7.75 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Les Loups-Garous de Thiercelieux (Edition 2021) – Jeu de société
7.75 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La Grande table - Tirons la nappe !

Aller à la page : Précédent  1 ... 24 ... 44, 45, 46

Accueil / France Culture

La Grande table - Tirons la nappe !    Page 46 sur 46

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

451
Répondre en citant  
Il n'y a que le théâtre engagé politiquement qui vaille (à FC) - Ven 11 Déc 2020, 09:00

La Grande table culture [Le 10/12/2020] relaie la parole et les choix esthétiques du metteur en scène Thomas Ostermeier qui sont aussi, quel hasard,  ceux de la station parisienne dans son ensemble :

Des textes philosophiques et de théâtre : "Je réfléchis au métier, au théâtre, je me nourris de textes philosophiques, de textes de théâtre que je veux mettre en scène, notamment les textes de Virginie Despentes : après le premier tome, je vais relier [sic] le deuxième et le troisième. Je réfléchis à monter la deuxième partie. Je lis aussi des textes qui traitent de la question du racisme, une question importante en ce moment. Comme toujours, je lis aussi les nouveaux textes de Geoffroy de Lagasnerie."

Leçon aux Allemands :  "J'ai vu dans les textes d’Edouard [Louis] une réalité qui, en Allemagne, n’est pas forcément traité [sic] dans nos textes. J’ai perçu un certain mouvement en France qui n’existe pas en Allemagne et qui a besoin d’exister. "

L'auteur de référence d'Ostermeier : La première de sa nouvelle mise en scène, La vie de Vernon Subutex 1, d'après Virginie Despentes, (...) a à nouveau été repoussée en raison de la crise sanitaire. La mise en scène reproduit l’esprit d’un concert de rock, et interroge l'actualité des idéaux anarchistes et punk de cette époque révolue.

L'anarchisme, selon l'homme de théâtre allemand : le rock. "C’est une génération qui a cru être une contre-culture, avec des questions politiques, un anarchisme. Tout cela risque de ne plus exister. J’ai donc décidé de travailler avec un groupe de musique qui est sur scène et donne un concert de rock." (Thomas Ostermeier)

"des questions politiques, un anarchisme. Tout cela risque de ne plus exister".

Trop horrible.

Philaunet 

Philaunet
Admin

452
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! - Lun 25 Jan 2021, 19:34

Ah, pari gagné : le retour, dès la 4e semaine de 2021, du prophète, de l'icône, du saint, du gourou de France Culture, avec une page descriptive d'émission dont la teneur ne semble pas être l'interrogation sur ses thèses, mais leur relais fait de la manière la plus agréable (et vendeuse) du monde, en plus du gros plan fort utile...
La Grande table - Tirons la nappe ! - Page 46 Scre1641

Il faut dire qu'il a un soutien recommandable qui, dans cette interview téléphonique de 2019 (Sandrine Treiner ne devait pas écouter la radio qu'elle dirige), dresse un portrait particulièrement flatteur de l'individu :
Curly(https://regardfc.1fr1.net/t241p360-rendez-vous-du-mediateur-et-courrier-des-auditeurs#36581) a écrit:Le point sur la médiatrice du 7 janvier dernier . La direction répondait à deux auditeurs (seulement ?) qui s’interrogaient sur les liens entre Olivier Duhamel et Sandrine Treiner.
(...)
une autre présence en guest star dans le Chemin de la philosophie tracé pour Bruno Latour en 2019       [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10467-13.09.2019-ITEMA_22147942-0.mp3 " debut="04:56" fin="06:04"]

La Grande table - Tirons la nappe ! - Page 46 Opera750

                                                                                                           (...)

       La Grande table - Tirons la nappe ! - Page 46 Opera751
(Source Inathèque)

« Méfiez vous, chers auditeurs à France-Culture. »

*******************

Récapitulatif hebdomadaire : 25 contributions du lundi 18 au dimanche 24 janvier 2021 (semaine 4)

Philaunet 

Philaunet
Admin

453
Répondre en citant  
Quelle surprise ! - Lun 08 Fév 2021, 21:41

Mais qu'est-il arrivé à Olivia Gesbert ? D'abord une voix métamorphosée, presque non-reconnaissable, puis le choix de l'invitée et du sujet de l'émission, qu'on en juge !

[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10491-07.02.2021-ITEMA_22566527-2021C3184E0003.mp3" debut="03:02" fin="04:45"]

Curly 

Curly

454
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! - Lun 08 Fév 2021, 22:26

Effectivement, c'est troublant.
Pourtant, quelle grande table !

La Grande table - Tirons la nappe ! - Page 46 Opera767

Philaunet 

Philaunet
Admin

455
Répondre en citant  
La grande table, pas ''La Grande table'' - Lun 08 Fév 2021, 22:43

Nom d'une pipe, vous écoutez France Culture 24h/24h !  Alexis Chryssostalis a 20 minutes d'antenne deux fois par mois le dimanche à 8h00 et vous le connaissez ?

Piteux, je vais donc retourner dans la case "La religion et les émissions religieuses à France Culture", après le n° 63, pour signaler ce numéro bien trop bref d'Orthodoxie (car il faut laisser le temps nécessaire aux sociologues de décrypter à longueur de journée notre rapport au monde), Lettres grecques, lettres chrétiennes du 07-02-2021, réalisé autour d'une grande table, c'est vraiment le cas de le dire !

Philaunet 

Philaunet
Admin

456
Répondre en citant  
La table néo-marxiste ou le résumé de l'esprit de France Culture en une émission - Mer 24 Mar 2021, 07:58

Où peut-on lire ce genre de texte ?

"ces transmissions [de maladies] sont le résultat de l'exploitation et de la destruction de l'environnement par l'homme dans une logique capitaliste et donc des maladies du 'capitalocène'."

Dans une revue d'écologie politique ? Dans un tract de parti politique ? Non à France Culture dans la présentation de La Grande table du 23/03/2021.

Avec cette présentation parfaitement factuelle, non apocalyptique : "Face à la multiplication de crises liées à la condition planétaire, dont le coronavirus est un avant-goût, certains craignent un effondrement à venir.". Suivie de ce que relaie France Culture depuis deux ou trois ans : nous n'allons pas tous mourir,  mais nous allons tous changer (l'homme, le monde, la planète), car "la crise" est une chance. Voici le (pas si) nouveau mantra relayé par la station : "Jérôme Baschet rejette cette idée d'effondrement, trop dépolitisée et déresponsabilisante à son goût, et préfère explorer, pour penser notre avenir, les basculements possibles."

Ce monsieur Bachet a une spécialité qui l'autorise à être un des prophètes que la station invite : "Pour Jérôme Baschet, historien et spécialiste des mouvements zapatistes mexicains, la crise du coronavirus est bien une crise du capitalisme"

Descriptif et longues citations sont étalés sur 711 mots. Pour comparaison la page du dernier Répliques avec deux intervenants est synthétisée en 441 mots.

On n'est jamais trop généreux en temps et en texte avec les révolutionnaires de salon.

*******************

Récapitulatif hebdomadaire : 26 contributions du lundi 15 au dimanche 21 mars 2021 (semaine 12)

Philaunet 

Philaunet
Admin

457
Répondre en citant  
Sexe, toujours vendeur - Mar 13 Avr 2021, 07:37

Le 12/04/2021 , dans  "Danielle Arbid, filmer l’amour comme la guerre", une nouvelle définition du féminisme : "Qu’est-ce que que le féminisme si ce n’est pas dire à voix haute nos faiblesses, nos failles et nos fantasmes ?".

Bien calé dans le paradigme des employées de France Culture : "Je fais des films pour rendre les corps désirables. Pas forcément pour qu’ils soient beaux, mais pour qu’on ait envie de les toucher. J’ai envie qu’il y ait un rapport sensuel au film".

Avec Beauvoir et Duras (tiens, passée de mode celle-ci ?), une autre icône de France Culture, pas trop prise de tête côté littérature, mais nombriliste à souhait, d'où son succès chez les employées de FC :  "Son dernier film, Passion Simple (2020) (...) et [sic] une adaptation du roman du même nom d’Annie Ernaux. (...)"  "Une femme peut ramper devant un homme et cela ne lui enlève pas sa volonté. Annie Ernaux, par son courage, par sa façon de le dire sans honte, est très féministe."

Un regard captif... "Danielle Arbid (...) propos[e] un regard aussi ardent que captif sur le corps masculin".

Tout cela méritait le tapis rouge à FC avec une photo flatteuse. La directrice de FC dans un tweet à venir : "Merci Olivia, le top !".

L'équipe de l'émission,  où la parité a du mal à se faire entendre, comme aux "Pieds sur terre" ou "lsd" dont presque tous les employés sont féminins :

"Avec la collaboration de Henri Le Blanc, Oriane Delacroix, Jean Bulot, Laura Dutech-Perez, Valentine Alloing, Caty Reneaux, Marianne Chassort, Jeanne Aléos"

*******************

Récapitulatif hebdomadaire : 23 contributions du lundi 05 au dimanche 11 avril 2021 (semaine 15)

Philaunet 

Philaunet
Admin

458
Répondre en citant  
Muriel Fabre-Magnan pour ''La liberté se nourrit-elle d’interdits ?'' - Lun 17 Jan 2022, 21:57

Suite à la publication de l'article de la professeur de droit, Muriel Fabre-Magnan, en décembre 2021, dont il a été question dans le billet L'État de droit, retour sur une des trois apparitions de  la juriste à France Culture avec La liberté se nourrit-elle d’interdits ? le 05 11 2018.

Ce numéro de la Grande table dépasse en qualité les deux autres émissions où elle était invitée, et on le doit à l'écoute non-intrusive d'Olivia Gesbert. Cette dernière essaie pourtant de mettre d'entrée la juriste en difficulté, mais sororité, intelligence de l'employée ou encore agilité intellectuelle imposante de M. F.-M., Gesbert laissera finalement l'invitée s'exprimer de manière continue.

Il faut dire que les positions de Muriel Fabre-Magnan ne vont pas exactement dans le sens de l'idéologie de France Culture, et l'on se prend à penser que c'est une mauvaise compréhension de son travail qui lui a valu d'être invitée, et l'expérience de la contradiction au narratif de FC qui explique son absence en 2021, alors que c’est justement une voix pareille qui remettrait de l'équilibre à l'antenne.

Trois extraits.
- Inviter une juriste à France Culture ; l'avantage du droit : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/18755-05.11.2018-ITEMA_21881789-2.mp3" debut="04:40 fin="05:07"]

- La GPA et le don d'organe : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/18755-05.11.2018-ITEMA_21881789-2.mp3" debut="12:21 fin="14:29"]

- Le manque de culture juridique : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/18755-05.11.2018-ITEMA_21881789-2.mp3" debut="31:58 fin="33:09"]
Pourquoi les mots liberté et interdits ne sont pas contradictoires … Dans "L’Institution de la liberté", qui vient de paraître aux Presses Universitaires de France, elle s’applique à les réconcilier, et à démontrer pourquoi liberté n’est pas forcément synonyme de permissivité.
Professeure [sic] de droit à l’université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne), auteure [sic] déjà de "La Gestation pour autrui. Fictions et réalité" (Fayard, 2013), notre invitée remet en cause la toute-puissance du consentement et pointe les limites du « contrat » dont beaucoup voudraient faire aujourd’hui l’alpha et l’omega des relations individuelles.
Par la remise en cause de concepts banalisés et souvent employés à mauvais escient, à commencer par la "dignité" ou le "consentement", Muriel Fabre-Magnan redéfinit et rétablit la notion de "droit" dans la sphère juridique.

Contenu sponsorisé 


459
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! -

La Grande table - Tirons la nappe !     Page 46 sur 46

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 24 ... 44, 45, 46

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum