-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment :
RING FIT ADVENTURE à 52,99€
Voir le deal
52.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Quelle est la vocation de France Culture ?

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28, 29, 30  Suivant

Accueil / France Culture

Quelle est la vocation de France Culture ?    Page 27 sur 30

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

261
Répondre en citant  
On préfère la vie des plantes et des animaux - Mar 19 Mar 2019, 09:22

France Culture, qui se présente comme « le média de la vie des idées »

C'est Le Point qui l'écrit dans le compte rendu du débat d'hier et d'aujourd'hui.

Le bavardage comme horizon culturel. On est loin de la chaîne des savoirs et de la connaissance...

Comment une station culturelle publique s'est fourvoyée dans le commentaire d'actualité socio-politique permanent.

La page d'accueil du jour : huit signalements de ce débat et

Laurent Berger, leader de la CFDT, est-il un opposant comme les autres ?

Brexit : John Bercow s'affirme face à Theresa May en empêcheur de voter en rond

Redonner une identité à chaque noyé en Méditerranée


Et sous l'onglet Art et Création, attention, attention :

Laszlo Nemes, sous les chapeaux le chaos
Le Billet culturel
(Serrell)

Paris et Londres aux rythmes des musiques de leurs anciennes colonies
Le Réveil culturel
(Hakem)

Les Carnets de la création du Lundi 18 mars 2019
Les Carnets de la création
(?)

Quoi de neuf, Philippe Sollers ?
La Grande table culture
(Gesbert)
Le romancier, essayiste et éditeur publie un nouveau roman, justement "Le Nouveau", chez Gallimard en mars 2019.

Fin de cette GT, pas cirage de pompes, ni massive promotion pour un sou, il y est question d'un entretien avec Jean-Luc Godard [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/18723-18.03.2019-ITEMA_22011610-1.mp3 " debut="27:16" fin="28:04"]

Philaunet 

Philaunet
Admin

262
Répondre en citant  
À chacun son rôle - Dim 07 Avr 2019, 09:05

Associer sans discrimination tout comportement individuel ou collectif à de la "culture" qu'il faudrait relayer sur France Culture mène déjà à l'envahissement de cette station par de vains débats sociopolitiques à n'en plus finir et à diffuser des micro-trottoirs pleurnichards. Des auditeurs, dont un donne son avis ci-dessous, trouvent que ce n'est pas assez. Il faudrait trouver du temps d'antenne pour "ex-pli-ci-ter" l'idéologie des casseurs. Ce faisant leur faire un peu de promotion ?

À ce compte-là, on pourrait remplir l'antenne de sujets "problématiques" qui touchent bien plus d'individus : les accidents de la route, la surmédicalisation, les addictions, la surdité chez les jeunes en raison des écouteurs et des concerts, les suicides, etc. Toutes choses dont on peut s'informer en ligne et dont France Inter, radio généraliste,  s'occupe déjà.

France Culture n'a pas vocation à être une radio généraliste d'information et pourtant c'est la voie que ses deux derniers directeurs lui ont donnée.

France Culture a pour vocation de diffuser ce qu'on ne trouve nulle part ailleurs, des émissions élaborées sur le savoir et des œuvres d'art radiophoniques.

Si certains veulent comprendre les casseurs qu'ils se tournent vers France Inter (voir lien après citation).
NotI(https://regardfc.1fr1.net/t337p380-la-grande-table-tirons-la-nappe#32737) a écrit: (...) On regrette que cette émission n'ait pas été réalisée par quelqu'un comme A. Finkielkraut ou R. Bourgois, qui auraient sans doute su (quitte à s'indigner) approfondir l'idéologie de Vanessa Codiaccioni, par exemple lorsqu'elle a évoqué celle des Black Blocs : quoi qu'on en pense, cette mouvance fait partie de notre culture actuelle, et expliciter son idéologie aurait été instructif sur une antenne culturelle. (...)
Thomas Séchier, France Inter, publié le jeudi 3 mai 2018 Échauffourées du 1er-Mai : qui se cache derrière les "Black Blocs" ?

NotI 


263
Répondre en citant  
Vocation et promotion - Dim 07 Avr 2019, 17:30

Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t209p260-quelle-est-la-vocation-de-france-culture#32739) a écrit:(...) France Culture a pour vocation de diffuser ce qu'on ne trouve nulle part ailleurs, des émissions élaborées sur le savoir et des œuvres d'art radiophoniques. (...)
Vous définissez beaucoup d'assurance ce qui serait la vocation de France Culture. Est-ce simplement votre souhait, certes honorable mais personnel ? ou est-ce un texte produit par sa tutelle ? Il serait bien, si vous avez connaissance d'un tel texte, de le mettre en ligne sur ce Forum, afin que nos commentaires critiques respectifs sur les émissions soient rédigés en référence à de telles spécifications.

Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t209p260-quelle-est-la-vocation-de-france-culture#32739) a écrit:(...) Des auditeurs, dont un donne son avis ci-dessous, trouvent que ce n'est pas assez. Il faudrait trouver du temps d'antenne pour "ex-pli-ci-ter" l'idéologie des casseurs. Ce faisant leur faire un peu de promotion ? (...)
Si certains veulent comprendre les casseurs qu'ils se tournent vers France Inter (voir lien après citation).
Le savoir inclut, ne vous en déplaise, la connaissance des idéologies, celles de notre société actuelle, celles qui ont eu cours dans notre  histoire, celles d'autres civilisations. C'est d'ailleurs à ce titre que les idéologies religieuses sont très, très longuement exposées sur cette antenne. De la même manière, les idéologies sociales, politiques, culturelles, économiques, y ont leur place légitime. Elles doivent y avoir une présentation d'un niveau culturel digne de cette station, ce qui n'est précisément pas le cas de la présentation qu'en fait France Inter dont vous donnez la référence.

Enfin, il serait souhaitable, pour votre sérénité, que vous parveniez à faire la différence entre ce qui est simplement l'exposé par un intervenant d'une idéologie, et ce qui serait "la promotion" (selon votre expression) de cette idéologie par FC.

Il est vrai cependant que cette distinction est totalement absente dans les émissions d'idéologies religieuses.

Philaunet 

Philaunet
Admin

264
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - Dim 07 Avr 2019, 17:59

À propos de ci-dessus : Radio France vous informe (avec sa rigueur habituelle) : Cahier des missions et des charges de Radio France . Cherchez dans le forum et vous trouverez la référence CSA avec le contenu que j'ai signalé.

Vous avez un réel problème avec les émissions religieuses, une obsession dans la détestation. Un symptôme. Notons que la plupart des émissions de FC adoptent, de manière sous-jacente, une attitude de prêcheur cherchant à faire la morale et à convertir les auditeurs réguliers ou de passage. Les penseurs différents sont excommuniés de fait, tandis que de nombreux secteurs des savoirs sont mis à l'index. Enfin, la pensée apocalyptique est le quotidien de l'antenne via ses prophètes. Les émissions religieuses hebdomadaires se gardent bien de tomber dans ce prêchi-prêcha. Pour ce qui concerne les obsessions de la station relire l’ensemble des contributions Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes).

Enfin, N., je ne suis pas las de répéter que le remplissage du temps d'antenne par vos obsessions est déjà la triste réalité, et ce au prix de l'évincement de secteurs entiers du savoir, de la pensée et des œuvres d'art radiophonique.

NotI 


265
Répondre en citant  
Missions et cahier des charges de FC - Lun 08 Avr 2019, 17:29

Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t209p260-quelle-est-la-vocation-de-france-culture#32746) a écrit:À propos de ci-dessus : Radio France vous informe (avec sa rigueur habituelle) : Cahier des missions et des charges de Radio France . (...)
Le cahier des charges n'est pas accessible à partir du lien (site de la médiatrice) que vous avez fourni : "page inaccessible"... Tout ce que j'ai pu trouver, c'est le décret portant approbation de ce cahier des charges, qu'il semble d'ailleurs reprendre in extenso : https://www.csa.fr/Arbitrer/Espace-juridique/Les-textes-de-references/Decrets-et-arretes/Decrets-portant-cahiers-des-charges-des-services-publics-de-communication-audiovisuelle/Decret-portant-approbation-du-cahier-des-missions-et-des-charges-de-Radio-France

Voir ci-dessous les extraits concernant FC et nos échanges à propos de ses programmes. On y trouve 3 mentions intéressantes, concernant France Culture :

- "programme présentant les divers aspects et modes d’expression des cultures, mettant en valeur le patrimoine" : définition très générale, on n'y trouve pas les mots restrictifs de "savoirs" ou de "connaissances", que vous employez régulièrement à ce sujet. Mais les idéologies (y compris religieuses, mais évidemment pas exclusivement) sont bien l'une des formes d'expression des cultures, comme la sociologie, toutes choses que vous aimeriez exclure au simple prétexte que cela ne vous intéresse pas. L'article 27 est d'ailleurs plus précis : "La société programme et fait diffuser des émissions documentaires sur les problèmes politiques, sociaux, culturels, scientifiques et techniques du monde contemporain"

- "Développement de la création radiophonique". Cela se fait sur FM, mais sur FC cela semble oublié.

- "La société programme et fait diffuser le dimanche matin des émissions à caractère religieux" : c'est clair, la retransmission de cérémonies religieuses le dimanche après-midi ne fait pas partie du cahier des charges, et ces émissions devraient être soit supprimées, soit réalisées sous le format habituel des émissions de FC, avec un travail éditorial, un producteur de la radio publique etc.

----------------------------------------------------------------

Décret portant approbation du cahier des missions et des charges de Radio FranceArticle 25(D. 10-10-2000 - annexe)La société conçoit et fait diffuser cinq programmes nationaux :

Obligations relatives aux programmes
I - Organisation générale des programmes Article 25(D. 10-10-2000 - annexe)
(...)
3° Un programme présentant les divers aspects et modes
d’expression des cultures, mettant en valeur le patrimoine et
développant la création radiophonique ;
(...)

Article 31
La société s’attache à susciter des créations originales
spécialement destinées à la radio.

V - Émissions à caractère religieux
Article 18
La société programme et fait diffuser le dimanche matin des
émissions à caractère religieux, consacrées aux principaux cultes
pratiqués en France. Ces émissions, réalisées sous la
responsabilité des représentants désignés par les hiérarchies
respectives de ces cultes, se présentent sous la forme de
cérémonies cultuelles ou de commentaires religieux.
Les frais de réalisation de ces émissions sont pris en charge par la
société dans la limite d’un plafond fixé, pour chaque émission,
par les dispositions annuelles du cahier des missions et des
charges.

Article 27
(D n° 2006-645 du 01/06/06)
La société programme et fait diffuser des émissions documentaires
sur les problèmes politiques, sociaux, culturels, scientifiques et
techniques du monde contemporain, ainsi que des magazines ou
des séries d’émission portant sur les différents aspects de la vie
culturelle nationale. La

Philaunet 

Philaunet
Admin

266
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - Lun 08 Avr 2019, 17:51

NotI(https://regardfc.1fr1.net/t209p260-quelle-est-la-vocation-de-france-culture#32754) a écrit:Le cahier des charges n'est pas accessible à partir du lien (site de la médiatrice) que vous avez fourni : "page inaccessible"...
Vous n'avez donc pas compris l'expression entre parenthèses "avec sa rigueur habituelle"...
(...) Mais les idéologies (y compris religieuses, mais évidemment pas exclusivement) sont bien l'une des formes d'expression des cultures, comme la sociologie, toutes choses que vous aimeriez exclure au simple prétexte que cela ne vous intéresse pas.
Pourquoi prêtez-vous des intentions à autrui ? Que je sache personne n'exclut la sociologie du champ des savoirs, mais celle-ci a pris une place prépondérante dans la grille excluant de fait de nombreux domaines des connaissances.
(...)- "La société programme et fait diffuser le dimanche matin des émissions à caractère religieux" : c'est clair, la retransmission de cérémonies religieuses le dimanche après-midi ne fait pas partie du cahier des charges, et ces émissions devraient être soit supprimées, soit réalisées sous le format habituel des émissions de FC, avec un travail éditorial, un producteur de la radio publique etc.
Les conférences de Carême sont des tunnels d'ennui. Les auditeurs intéressés pourraient les écouter sur KTO où elles sont déjà diffusées (cf. Conférences de carême sur KTO ) ou sur Radio Notre-Dame (cf. Conférences de Carême RND ). Cette usurpation de temps d'antenne publique est incompréhensible. Tout comme l'est l'émission de commentaire d'actualité du dimanche soir qui, elle, ne dure pas 6 semaines (au total 7h30 de dites conférences avant Pâques), mais environ 48 semaines (X 45'), soit 36 heures au moins de gaspillage.

Philaunet 

Philaunet
Admin

267
Répondre en citant  
L'indignation - Jeu 25 Avr 2019, 12:51

Sous le titre "Indignations sélectives",
NotI(https://regardfc.1fr1.net/t94p880-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#32882) a écrit:Quelle belle unanimité : sur France Culture, G. Erner, A. Finkelkraut toute la journée, des indignations répétées (...) l'orchestration de ces "indignations" sélectives est inquiétante... (...)
Tout fait divers, tel celui de cette manifestation contre une conférence d'AF est pain béni pour la station. Ça lui permet de faire fonctionner le moteur remplaçant la création culturelle : la condamnation, l'indignation, la justification. C'est pourquoi AF est indéboulonnable, il le sait et il en joue : il est l'instrument qui entretient la polémique, oxygène de la station. AF, grand acteur, joue sur du velours. Faire le "buzz" autour de lui garantit sa présence à FC. Les autres producteurs ont d'autres moyens pour rester en place (labourer les causes militantes). AF en victime est parfait pour la station. Défendre une victime, qui a par ailleurs une position idéologique opposée à celle de la direction de FC, donne l'image souhaitée de la défense morale des opprimés et de la liberté d'expression.

Qui écoute encore "Répliques" ? On pourrait confondre les émissions avec celles d'Olivia Gesbert et d'Hervé Gardette. Exemples tirés de la première page :

La France en morceaux

Quel avenir pour l'Europe ?

Qu'est ce qu'être européen ?

La question catalane

Gouverner en démocratie

La vérité en sursis

Actualité de l'antisémitisme

Qu'est ce que la laïcité ?

Le chaos moyen-oriental

Quelle place pour le père ?

La tolérance est-elle une vertu ?

Les "gilets jaunes" : premier bilan

Curly 

Curly

268
Répondre en citant  
France Popo nous refourgue de la mauvaise came - Mer 26 Juin 2019, 13:24

Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 27 Opera_40

Recevoir sa dose : l'auditeur est un grand malade, drogué à la cuculture. Pas de désintox possible, votre fournisseur, gratos, vous refourgue sa mauvaise came. Si vous en voulez pas c'est pas grave on vous la refourgue de force. Il faut que ça rentre, de force ou de force.

Le fix du jour :
- Ma fille part en Syrie
- Juliette Binoche sauve les arbres
- L'humeur popo de Popo 1er, je pense que l'illustration ci-dessous se suffit à elle-même.
Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 27 Opera_41

Compris ? 

La suite du fix quotidien de cuculture :
- les arts martiaux extrêmes
- les musiciens mexicains qui glorifient les trafiquants de drogue, comme quoi y a une cohérence dans l'ensemble.
- la réforme de l'assurance chômage. Mmmm c'est booon la cucultuuuure ! Encooooore !
- Fabrice Fit The Battle Of Waterloo découvre des tensions diplomatiques entre l'Allemagne et la France. C'est tout juste s'il nous fout pas les jetons avec une Troisième Guerre Mondiale. Vaut mieux survendre pour mieux atteindre les 4% d'audimamate, qui est l'objectif culturel number one de France Popo.
- The Voice découvre 11 ans après que les studios Universal ont cramé une bonne partie de leurs archives. Vieux motard que j'aimais (cette homophonie approximative est gracieusement offerte par Martial Solal). Les archives disparues ne reviendront plus... c'est notre mémoire qui est partie en fumée...Mais surtout des procès d'ayants droit, donc histoire de pognon avant tout. 
- Cluclu est en mode gothique, ce qui était prévisible après son excitation sur les vaches mortes. Il trouve que l'affaire Khashoggi c'est d'la balle. Le découpage et le concassage de corps, d'humains ou d'animaux, c'est son trip. Oooh yeaaaah !

Vous savez que c'est l'été et qu'il fait chaud ?
Alors on continue avec
- le sable (mais c'est de l'histoire)
- le soleil (c'est de la philo)
- Paul Ricoeur qui change ta life en 5mn (fiche bristol niveau terminale).
- le tourisme de masse, aujourd'hui, les Alpes
- bafouillis promotionnels (la tablinette n°1) sur les rencontres d'Arles
- idem sur le corps, cet inconnu (tablinette n°2, celle à neurones)
Vous savez que c'est l'été et qu'il fait chaud ? (J'aurais pas déjà écrit cette question avant ? C'est la chaleur je perds les pédales)
- Littérature : le désert, avec la vie et l'œuvre (surtout la vie d'après ce qu'on lit dans le descriptif) de T.E. Lawrence
- Tiens, Jacques Bonaffé qui te gerbe de la poésie : le miracle se reproduit chaque jour. Comment en deux minutes écœurer durablement l'auditeur de la poésie ? La réponse est dans l'écoute de ces deux minutes. 
- les vidéos bidonnées (précision, c'est la tablinette scientifique)
- Suite du fix avec du LSD : faites du sport ! Les valeurs du sport. Comme chacun sait y a des gens qui trichent. 
Je rappelle le secret de longévité de Sir Wynston Churchill : NO SPORT ! 
- Le granule qui mouline : peut-on produire sans détruire ? Donc environnement, et fin du monde en perspective.
- "La dispute". Le titre est mensonger. "La bafouille" serait un meilleur titre. Expos photos aujourd'hui. Avec des "c'est intéressant", "la question que ça pose", et le combo "ce qui est intéressant ce sont les questions que ça pose". 
Le programme de la soirée n'est pas donné au moment où j'écris ces lignes, mais les temps qui galopent vont nous faire sniffer de la culture à plein nez, c'est obligé.
- Matières à réflexionner : Avec un dernier popo avant la Nuit qui questionne le monde comme un malade (France Popo lui a pas fourni sa dose de culture alors il est un peu en manque). Aujourd'hui, internet et les réseaux sociaux. Eh les djeunes, elle est pour vous cette émission ! Quoi ? Vous trouvez ça chiant ? Non mais oh demain on va vous mettre double dose de cuculture pour vous rendre bien accros !
Les citations du popo ne sont que des révélations de première bourre, ex :  "Nous vivons une époque de l'histoire de l'humanité absolument sidérante, une situation de déluge de données.
Aujourd'hui, une association est faite entre le développement des populismes et le numérique (réseaux sociaux), qui les favoriserait et les mettrait en mouvement." 

Ahhhh c'était bon ! Vivement demain pour un nouveau shoot !

Philaunet 

Philaunet
Admin

269
Répondre en citant  
''And what's with the flurries of rhetorical questions? Is this how the French talk?'' - Dim 08 Sep 2019, 20:54

La vocation du 2e France Culture (1999-2019) ? Entre autres, poser des questions en guise de titres pour toutes les émissions, questions qui contiennent  la réponse (= l'injonction morale) de France Culture.

Dans On the Road Avec M. Lévy By GARRISON KEILLOR JAN. 29, 2006*, le journaliste du New York Times se gausse des questions rhétoriques à la française, telles que Bernard-Henri Lévy les aligne ("comme un étudiant") dans un livre* sur les États-Unis. France Culture même "maladie"** :

''(…) And what's with the flurries of rhetorical questions? Is this how the French talk or is it something they save for books about America? "What is a Republican? What distinguishes a Republican in the America of today from a Democrat?" Lévy writes, like a student padding out a term paper. "What does this experience tell us?" he writes about the Mall of America. "What do we learn about American civilization from this mausoleum of merchandise, this funeral accumulation of false goods and nondesires in this end-of-the-world setting? What is the effect on the Americans of today of this confined space, this aquarium, where only a semblance of life seems to subsist?" And what is one to make of the series of questions -- 20 in a row -- about Hillary Clinton, in which Lévy implies she is seeking the White House to erase the shame of the Lewinsky affair? Was Lévy aware of the game 20 Questions, commonly played on long car trips in America? Are we to read this passage as a metaphor of American restlessness? Does he understand how irritating this is? Does he? Do you? May I stop now?''

* AMERICAN VERTIGO
Traveling America in the Footsteps of Tocqueville.
By Bernard-Henri Lévy.
Translated by Charlotte Mendel.

** cf. parmi d'autres posts répertoriant les questions-titres de la station depuis des mois, Mon cul peut-il être sur la commode ?

Philaunet 

Philaunet
Admin

270
Répondre en citant  
Dire comment réinventer sa vie ? Le fantasme made in FC - Ven 08 Nov 2019, 12:04

Une émission genre interview avec photographies léchées dans Elle ou Cosmopolitan : vous, l'urbaine stressée, regardez cette cabane dans la forêt, n'est-ce pas l'habitation idéale ?

Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 27 Screen18
Une production Getty

Ils ont parcouru le monde (et continuent à le faire) avec toutes les ressources de la technologie moderne et ils vous demandent d'acheter leurs livres sur la vie en cabane, immobile, afin de pouvoir continuer leurs aventures sur terre et sur les océans pour les vendre sur papier glacé :

Regards croisés entre deux aventuriers, Jean-Louis Étienne et Sylvain Tesson, diagnostic posé par ces deux hommes qui ont parcouru le monde et qui, aujourd'hui, prônent aussi la lenteur et l'immobilité pour envisager l'avenir de nos sociétés.

Deux hommes, deux générations, une vie à parcourir la planète, sur terre et sur les océans, à pousser les limites géographiques et spirituelles, deux êtres qui aujourd'hui ont choisi de se poser, d’être à l’affût…, dans ce monde qu’il faut apprendre à regarder.

Allez, la cabane pour tout le monde afin de lutter contre les injonctions capitalistes à habiter dans un logement en brique ou en béton : "La vie dans la cabane s'oppose totalement aux directives de notre vie moderne, urbaine, de pays développés - Sylvain Tesson". Trop horrible, vite, relire Soro (= Thoreau).

Au fait, l'homme est ce méchant absolu, ennemi total du "vivant"... "ce vivant dont l’ennemi premier n’est autre que l’homme et nos sociétés modernes".

On se souvient aussi des gestes écolos des invités, cités en dernier dans ce billet La vie des idées. Il y est question de vasectomie.

Remarque langue française, il y a du progrès (de moins dix à zéro).

Avant : "La solitude met indispensable, c'est devenue presque un compagnonnage - Jean-Louis Etienne"
Maintenant : "La solitude m'est indispensable, c'est devenue presque un compagnonnage - Jean-Louis Etienne"

Philaunet 

Philaunet
Admin

271
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - Mar 03 Déc 2019, 09:38

Il n'y a pas de "vocation de France Culture" actuellement. Il y a un ensemble d'intérêts corporatistes et de carrières à gérer, ainsi qu'un programme politique. Nessie appelait France Culture une "agence idéologique", à raison, on le voit tous les jours, et encore aujourd'hui (énième invitation de Piketty dans l'émission d'histoire du matin et l'invitée anti-système du midi suivie du féminisme de combat).

Pour continuer à transformer la station initialement dévolue à la culture et désormais remplie de débats sociopolitiques, d'alertes catastrophistes et d'injonctions à changer le monde en montant sur les barricades (cf. Entendez-vous l'éco dans nos campagnes, mugir ces féroces popos), la directrice "réinvente" la radio linéaire, cherchant à concurrencer les radios commerciales, RTL et Europe 1 entre autres.  « Il y a quelques années, c'était encore une maison d'édition sonore. C'est devenu une radio.» dit ici Mme Treiner de France Culture.

De deux choses l'une, ou c'est une visionnaire ou elle est complètement à rebours de la modernité. Je choisis évidemment la seconde option.

Sa déclaration à l'intervieweuse de Strastégies rappelle le propos de Jean Lebrun il y a exactement 20 ans quand il essayait de défendre  sa directrice (pour défendre sa carrière) devant un public furibard, en substance : "Vous enregistrez des émissions sur cassette pour les réécouter ? Vous êtes complètement fous".

France Culture, "il y a quelques années [combien exactement ?] une maison d'édition sonore" ? Ça alors ! Le direct superficiel sur l'actualité, c'est la définition de faire de la radio ?

Abrégeons sur l'histoire de France Culture, car le temps presse (je ne suis pas payé 6000 euros mensuels comme Mme Treiner pour disserter sur la station). Notons que les Nuits de FC diffusent des émissions de patrimoine de qualité. C'est de l'édition sonore. Incidemment, la disponibilité au téléchargement de ces émissions d'art et d'essai faites à l'époque où France Culture méritait son nom sont des moyens d'éteindre l'insatisfaction des auditeurs exigeants. Se servir de la qualité pour faire passer sa médiocrité et en même temps augmenter ses statistiques...

Certaines radios n'ont visiblement pas pris le même chemin que France Culture sous la direction de ST... En effet France Musique, par exemple, met en ligne en début de semaine des émissions diffusées à l'antenne du lundi au vendredi (récents "Grands entretiens"). Je note aussi que SWR 2 met des fictions, des essais et des émissions d'histoire musicale en ligne avant leur diffusion (cf. Musikstunde: Von Anfang und Ende ).

Une démarche manifestant une compréhension des enjeux de la modernité adaptée à l'évolution des pratiques et des techniques. En revanche, France Culture reprend les schémas passéistes des radios généralistes des années 1970-80 et des ex-radios libres (tout le monde est copain, on se marre et on se déboutonne).

Dans dix ou vingt ans, certains se lamenteront du vide laissé par ces années de gestion. Les responsables, elles, jouiront des fruits de leurs carrières au service de leurs propres intérêts (comme accéder à des émissions de télévision) déguisés en intérêts pour la collectivité. Qui est dupe ?

En attendant, on peut faire son marché en d'autres lieux (par exemple ici) et se délecter en écoutant András Schiff interpréter en public aux Proms de Londres en 2018 The Well-Tempered Clavier: Book 2 .

Contenu sponsorisé 


272
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? -

Quelle est la vocation de France Culture ?     Page 27 sur 30

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28, 29, 30  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum