-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

-60%
Le deal à ne pas rater :
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go – 2,5″
22.99 € 57.21 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Quelle est la vocation de France Culture ?

Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30  Suivant

Accueil / France Culture

Quelle est la vocation de France Culture ?    Page 29 sur 30

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

281
Répondre en citant  
Se focaliser exclusivement sur le ''moi'' - Mar 31 Mar 2020, 10:51

Grosse fatigue (passagère) à lire les annonces de programmes de France Culture sur Twitter. L'indécence le dispute à la sottise. Rien ne change et le nombrilisme est une valeur sûre. Soi, soi et soi. Sous toutes les coutures. Ressortir Ernaux n'étonne pas :

Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Scree936

En ce moment Beauvoir et Duras sont aussi en têtes de gondole et tout écrivain, tout artiste, est convoqué en donneur de conseils pour "aller mieux". Comme si l'art était du coaching en développement personnel...

Mettre en valeur l'art littéraire ou les biographies d'écrivains qui ont raconté des histoires, voilà qui semble dépasser l'imagination terre à  terre de la direction de FC. Aussi, si l'on peut, mieux vaut-il profiter de ''Charles Dickens, A Life, by Claire Tomalin''.

*******************

Récapitulatif hebdomadaire : 34 contributions du lundi 23 au dimanche 29 mars 2020 (semaine 13)

Fontaine 

Fontaine

282
Répondre en citant  
on a Beauvoir, c'est Duras se résoudre au confinement en lisant Ernaux - Mer 01 Avr 2020, 10:58

En lisant le post précédant il est facile de comprendre que Twitter est une arme d'intoxication massive à virus couronné dont certains chefs d'état ne se privent pas d'usage.

Quant à la nana twittée par france couture (féminisme oblige) je vous renvoie à son excellente lettre au président.

https://www.franceinter.fr/emissions/lettres-d-interieur/lettres-d-interieur-30-mars-2020

et  la conclusion 9i-dessous (où est le bel ange hé ?) :

https://www.youtube.com/watch?v=nb-_I5YB7xc

Il y a du blues plein la trompette.

Et si vous lisiez "les années" d'Annie E. n° 5000 en Folio Gallimard  ?  - du grand art -

Philaunet 

Philaunet
Admin

283
Répondre en citant  
Je suis Maylis ! - Mar 09 Juin 2020, 14:53

Un souvenir : "À quoi sert cette organisation internationale ?" Réponse sans rire du fonctionnaire : "À payer ses employés".

À quoi sert France Culture ? Idem, mais aussi pour ses employés à se construire des réseaux et à faire avancer leur carrière éditoriale et télévisuelle.

Qui est  Marie-Laure Delorme ? Il y a deux jours elle était la signataire dans le Point de la recension d'un livre ... Adèle Van Reeth : naître à soi : Avec « La Vie ordinaire », la philosophe, journaliste à France Culture, livre un récit personnel sur une vie qui commence et une autre qui finit.Publié le 07/06/2020 à 10:00 | Le Point.fr

Un extrait qui pourrait avoir sa place dans le bêtisier de La vie des idées : Dans sa grossesse, elle trouve la preuve de son existence. « Je ne peux pas douter de tout puisque je suis enceinte. » Jusqu'alors, elle n'était pas certaine d'avoir un centre. (...) Passons sur le secret de Polichinelle de ses relations, il ne faut pas ébruiter ce qu'elle met largement en scène et pour quoi elle nous a rendu visite sur ce forum, telle une followeuse de Twitter, mais quand même informons-nous : Le portrait du père de son fils, peu convaincu par la nécessité d'avoir un quatrième enfant, constitue l'une des réussites de La Vie ordinaire. Il raconte devant ses trois garçons déjà nés l'histoire d'un homme qui a enfermé son bébé dans le lave-linge sous les yeux de sa femme. Les trois enfants terrifiés veulent savoir ce qui est arrivé ? « Eh bien, il est mort ! » On a connu Raphaël Enthoven plus inspiré !

Qui est Marie-Laure Delorme ? Simple : intervenante à France Culture dans diverses émissions (À voix nue, La Grande table, Politique ! ), une position embedded parfaite pour faire le portrait admiratif (à l'abri de l'organe de presse privé, néanmoins) d'une employée dont le livre a eu une promotion, à l'antenne de FC et ailleurs, assez surprenante vu l'intérêt de la chose.  

Et qui c'est qui rame avec son premier roman, sans aucune invitation chez Ruquier ? Une autre employée de la station, Maylis Besserie, qui a quand même obtenu un papier de sa collègue de France Culture, Virginie Bloch-Lainé dans le magazine qui concurrence Esprit , "Elle". L'amitié est une valeur.

Pour réparer les choses un tout petit peu, voici une promotion du livre de "l'autre" :

Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Scre1195

Curly 

Curly

284
Répondre en citant  
Exclusif ! Soirée électorale sur France Turecule ! - Dim 28 Juin 2020, 12:33

Inédit : encore une soirée électorale sur France Turecule.
Vous avez pareil que partout ailleurs, à part que c’est pareil, c’est une énième soirée électorale là où l’on aurait pu attendre à la même heure une dramatique ou une émission culturelle et créative qui offre une alternative au  programme unique de la soirée : la soirée électorale.
Une soirée avec résultats commentés et duplex arrosés de commentaires que l’on nomme pour faire classe des « décryptages », parce que la réalité est incompréhensible pour tout un chacun sans le déverrouillage des codes par la rédaction éclairée au gaz de France Crucrule et ses experts inamovibles.
Alors oui, vous allez dire que mais bon sang quelle mauvaise foi, les décrypteurs seront uniques au monde, pas les mêmes qu’ailleurs, ils seront plus experts que les experts d’ailleurs pour nous dire que la victoire n’est pas une défaite, que la défaite n’est pas une victoire, que 2022 c’est dans deux ans…

Présentations des éclaireurs, que l’on pourra retrouver sans doute entre deux interventions sur BFM TV, si icelle n’est pas trop en grève, ou alors sur LCI...
En illustration, quelques unes de leurs interventions exclusives.

    • Nicolas Lebourg
Historien spécialiste de l'extrême droite et du fascisme
                                           Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Lebour10

    • Hervé Le Bras
Démographe, directeur d'études à l'EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales) et chercheur émérite à l'INED (Institut national d'études démographiques)
                                           Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Le_bra10

   • Céline Braconnier
    Directrice de SciencesPo Saint-Germain-en-Laye, professeure de Sciences Politiques, agrégée d'histoire, spécialiste de la participation électorale.
                                           Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Bracon10

  • Erwan Lecoeur
    sociologue et politiste, chercheur associé au laboratoire PACTE de l'université de Grenoble Alpes
                                           Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Le_coe10

  • Yves Bardon
    directeur de la prospective à Ipsos
                                           Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Bardon10 Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Bardon11

Une soirée qui promet d’être originale, avec esprit d’ouverture à 360° sur l’audimat.

Philaunet 

Philaunet
Admin

285
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? - Mer 01 Juil 2020, 13:12

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t209p280-quelle-est-la-vocation-de-france-culture#35749) a écrit:Inédit : encore une soirée électorale sur France Turecule.
Vous avez pareil que partout ailleurs, à part que c’est pareil, c’est une énième soirée électorale là où l’on aurait pu attendre à la même heure une dramatique ou une émission culturelle et créative qui offre une alternative au  programme unique de la soirée : la soirée électorale.
Une soirée avec résultats commentés et duplex arrosés de commentaires que l’on nomme pour faire classe des « décryptages », parce que la réalité est incompréhensible pour tout un chacun sans le déverrouillage des codes par la rédaction éclairée au gaz de France Crucrule et ses experts inamovibles. (...)
D'une radio essentiellement culturelle jusqu'à septembre 1999, on est passé à une radio d'information qui mime les débats télévisés des chaînes d'info continue.
La nature de la station, le reste étant très marginal et pure décoration ou prétexte à communication :
Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Scre1262

C'est pourquoi il faut défendre les rares émissions qui surnagent dans cet océan de commentaires vains et d'injonctions à vivre et penser autrement, cf. cette énième promotion (PsT, bien sûr) de la vie zadiste et kolkhozienne (on vous épargne la photo et les pauvres enfants dans cette galère)
Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Scre1263

Face à cette radio prêt-à-jeter, un numéro patrimonial de "Juke-Box" à suivre dont le titre lacrymal (on est sur France Culture) ne correspond pas à l'esprit général impulsé par Amaury Chardeau, ici encore très solide dans la narration : L’Arménie, des montagnes de chagrin [14-03-2020].

Curly 

Curly

286
Répondre en citant  
La dictée de l'ennui - Dim 04 Oct 2020, 00:22

La dictée géante (elle fait 7/8 lignes, durée moins de 10 mn) est un grand moment de radio. Mais j’en connais qui trouvent l’exercice peu exaltant, et d’autres qui le trouvent trop facile.
Nous allons résoudre le problème. Durant la dictée, la production a tenu à ce qu’on entende bien le crayon glisser sur la feuille comme à l’école, qu’on entende aussi la lèche-botte de service la ramener avec ses remarques à la gomme pour couper l’élan ralenti et anti-dérapant du maître.
Remarquez bien – soyez attentifs s’il vous plaît – que le texte cadre à mort en plein dans la Ligne Générale. La violence de la lutte des classes résonne dans le texte de Dumas - pas Roland, l’autre, le père.
La lèche-botte semble ramer au début sur « guerroyaient ». Elle a raison, il est substantivé partout dans tous les programmes diurnes, mais jamais verbalisé. Merci Dumas - pas Roger, pas Roland, ni Maurice, mais l’autre, le père.
Vous qui me lisez, je sais que vous êtes des pros de l’orthographe, et que Dumas - pas le fils, ni Robert qui tient une agence immobilière à Gleize dans le six neuf j’ai trouvé ça sur le net – intéressant, non ?, ni - j’ai pas fini - Gérard, médecin généraliste à Menton et j’arrête car les Alexandre n’ont pas le monopole des Dumas – Dumas, écrivai-je au début de cette phrase, quel que soit le Dumas, n’a aucun secret pour vous. Il faut donc compliquer la tache – la dictée, pas la productrice.
Vous allez faire cette dictée sérieusement, du début à la fin. Prenez un papier – un rouleau de Sopalin fera l’affaire – prenez un gros Velleda – si possible bien usé, afin que vous souffriez vraiment sur le Sopalin.
Are you raidis ?
Alors avant d’écrire vous mettez en route le son ci-après puis, tranquillement, la vidéo qui le suit, que vous écouterez deux fois afin de couvrir la totalité de la dictée. Mettez au préalable la p’tite boule du son au milieu, sinon vous n’entendrez pas tout ce qu’il faudra entendre.
                                                                                                                        [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/21665-03.10.2020-ITEMA_22445065-2020C41113S0277-1779455909.mp3 " debut="04:19" fin="12:04"]

                                                                                        

L’année prochaine sur France Tructrutre, l’apprentissage de l’alphabet. Une émission pour les élèves de CP, qui n’écouteront pas parce qu’ils préfèreraient d’une radio comme celle-ci une émission du calibre des Histoires du Pince-Oreille et non qu’on leur ressorte ce que l’école (et internet…) est parfaitement capable de proposer.
Les ados, pour la même raison, n’ont aucun intérêt à suivre la dictée, cette pastille non récréative qui atteint le niveau zéro de créativité.
Mais il est vrai que que l’auditeur est toujours pris pour un élève, à qui on doit bourrer le crâne avec toute la violence du monde qu’il faut combattre en se prosternant devant le Royal Marx.
Un sens de la pédagogie qui sent bon la naphtaline.

Curly 

Curly

287
Répondre en citant  
France Culture-Covid s’intéresse à toutes les cultures du Covid - Sam 28 Nov 2020, 12:28

PRIMO TEMPO
Le samedi, l’inénarrable Raphaël Bourgois, la machine à laver Vedette de ce forum sous le discret pseudo de « Dieu », refait le monde : c’est comme « L’heure des pros » de CNews et consorts, tout aussi stérile et creux, mais plus abscons pour faire croire que c’est intello alors qu’en fait c’est du vide au cube, et en bonus, parce qu’il faut remplir 50mn, un max de « euuuuuuuh », la marque de fabrique de Dieu.

Exagérée, la comparaison avec les débats des chaînes d’actu ?
Voyez plutôt la problématique : « Génération Covid, génération perdue ? »
Avec en illustration des photos de collégiennes.
En quoi consiste le délit de racolage ? Simple une fois de plus, c'est déjà dans le titre. C’est comme sur les chaînes info, c’est le salon de la voyance qui envisage toujours le pire du pire de ce qui peut arriver, en posant une fausse question dont la réponse est suggérée dans sa formulation.
Donc, cette génération, elle est foutue.
Et vous avez beau inviter n’importe quel spécialiste, ce ne seront que des spéculations, des hypothèses, chacun va se faire son film en maniant généreusement le conditionnel.
La photo méritait d’être signalée, les collégiens ont été confinés entre mars et mai. Sur une scolarité, c’est clair que ça change à un tel point la face du monde qu’on peut d’ores et déjà dire que leur avenir est foutu.
Et puis comme personne n’est fichu de dire de manière sûre et certaine de quoi l’avenir sera coloré, vous pouvez y aller de vos théories. Dans le tas, il y en aura bien une de bonne.

Dieu va donc prêcher la bonne parole en deux temps :
- bilan avec le check point sur ce qui s’est passé. Là nous allons pouvoir profiter d’un énième bilan des problèmes liés au confinement.
- et perspectives avec brassages d’hypothèses.
La problématique est soulevée en finesse (la marque de Dieu), sur le mode bien/mal, gentil/méchant : « Face à cette situation, a-t-on suffisamment pris la mesure du problème, en fait-on assez ?
Sous-entendu : on refait le passé, qui de toute façon est mal fichu, avec les enfilades de « il aurait fallu ». Sachant que le « on » en question désigne un peu qui vous voulez, mais surtout semble-t-il les pouvoirs publics.

« La jeunesse a-t-elle été abandonnée au profit de la santé de tous ?* »
Quel dilemme !
La question distingue avec classe « la jeunesse » d’une part, et « tous » de l’autre. Donc la jeunesse ne ferait pas partie de la population ?
Privilégier la santé de tous, c’est négliger la santé des jeunes ?
Il est inutile de disserter sur cette question : elle est complètement conne. Elle ne sert qu’à créer un nouveau clivage, à simplifier la réalité.
Le monde étant complexe, France Curture a décidé de le prendre à bras le corps en le simplifiant (audimamate first).

* Le texte a été changé depuis. Il est plus long, plus clivant encore (jeunes en souffrance vs vieux). Je pense qu'il faut ou qu'il faudrait compter tous les ''il faut'', les ''on peut'' et les ''je pense qu'il faudrait'' qui se trouvent dans toutes les longues citations.

Nous allons laisser Dieu au septième ciel pour passer au huitième, avec la Radiographie du Coronavirus, une chronique hebdomadaire de la mamate qui reprend en 9mn tout ce que tout le monde a entendu, lu et vu dans les médias depuis le début de la semaine, pour nous le présenter en nous faisant croire que c'est de l'inédit.

SECUNDO TEMPO
Revenir sur le Covid Show du Captain Iglo est-il vraiment nécessaire ? Sachant qu’ici même des avis contrastés, parfois flatteurs envers le Captain (la Méthode scientifique a le vent en poupe ici-même, mais ce n'est pas le sujet présentement), ont mis en lumière cette chronique qui ne le mérite pas. Plongeons donc dans les ténèbres.
L’utilité de ce type de machins sur une radio culturelle est la seule question qui s’pose. En rendre responsable, comme l’écrit Philaunet, la Direction AJT par l’audimamate est une chose évidente. Toutefois, l’auditeur entend à l’antenne des producteurs qui acceptent cette Ligne directrice.

Alors comme il se trouve que certains considèrent le Captain comme le Pic de La Mirandole du Corona, nous allons faire un rapide résumé du contenu de ces 9mn.
- La troisième vague : on sait pas. L’avenir, qui seul est dans le futur, nous le dira. La troisième vague « risque ou non de nous arriver».
- Les leçons à tirer : elles sont tirées, il faut donc les boire.
Entre le moment où vous êtes contaminés et le moment où vous êtes déclarés positif, il y a un décalage. Fou non ?
Eh bien ce décalage est important, à moins d’être déclarés positif pile à la microseconde où vous êtes contaminés.
Le Cap’ ressort la courbe moulinée déjà partout : le début de la baisse de l’augmentation ne coïncide pas pile avec le confinement.
La leçon à tirer : on ne sait pas à quoi est dû le début du commencement de la baisse de l’augmentation. Serait-ce dû au « couvre feu ou (aux) départs en vacances ? C’est difficile de le dire (…) il y a trop de paramètres ».
Mais une chose est sûre, et elle est mise en valeur sur la page du site comme si c’était une citation de Platon ou de Nietzsche :

« Le confinement a permis d'accélérer très nettement la réduction des contaminations.
                                                                                                                                                                Nicolas Martin. »
Maimaimais !!!!! Alors ce serait pour ça qu’on aurait été confinés ????

Une autre chose est sûre pour le Cap’ : avec le couvre feu seul, la baisse aurait été moins rapide.
C’est solidement pensé, ne trouvez-vous pas ?

- Les annonces présidentielles : le Cap’ les reprend telles quelles au cas où les cons que nous sommes les aurions oubliées, et puis il enfile les « si » à tout va. Les hypothèses n’engagent à rien, ouvrent la porte à tout ce qu’on veut, et ne couvrent jamais celui qui les prononce de ridicule, puisque ce sont des hypothèses. Malin.
« la question, c'est : est ce que la réouverture des commerces, la liberté de circulation un peu plus grande va freiner cette décroissance ? »
Wait and see.

- Retour sur la troisième vague. Répétition du début pour ceux qui ont loupé le début du podcast. Y’aura-t-il une troisième vague ? Eh bien la réponse n’a pas changé depuis tout à l’heure, on sait toujours pas.
« A priori, on ne pourra pas le dire avant le 20 janvier (2021) ». Ce qui est une excellente nouvelle : les chroniqueurs et débateurs ont jusqu’au 20 janvier pour pouvoir spéculer dessus à qui mieux mieux.

Les conseils santé du Cap’. Prenez des notes, gravez-les dans le marbre, apprenez-les par cœur et chantez-les sous la douche.
Si y’a relâchement pour les fêtes, les chiffres vont grimper au plafond, et si ça va pas trop mieux, il faut ralentir le déconfinement.
L’inverse étant difficilement imaginable, nous pouvons sacrer le Cap’ champion du monde des spécialistes du Corona.
Ah j’oubliais ce raisonnement très technique : pour que ça baisse, il faut aussi que la population respecte les règles.

Nous avons aussi droit au point final et définitif sur le vaccin : il ne pourra empêcher l’hypothétique troisième vague.

A la fin, El Capitano présente le tableau EuroMomo (« et pas EuroToto » s’esclaffe Guillaume-le-roi-de-la-blague-entre-sept-et-neuf-Erner), qui surveille la mortalité à l'échelle européenne. Un tableau présenté comme une découverte nicolamartinienne alors qu’il a été présenté partout dans les médias.

Quelle leçon tirer de ce tableau, à part que, bizarrement, les pics de mortalité coïncident pile avec les pics de l’épidémie ?

« Pour avoir les bons chiffres il faut regarder les bons tableaux »
                                                                       Nicolas Martin, le 27 novembre 2020 à 7h24

Philaunet 

Philaunet
Admin

Philaunet 

Philaunet
Admin

289
Répondre en citant  
''Ambiancer'' - Sam 09 Jan 2021, 09:45

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t907p10-les-chroniques-belles-et-ambitieuses-de-la-matinale#36561) a écrit:(...) cette chronique, comme bien d’autres, ne sert à rien si ce n’est jouer à « ambiancer » l’atmosphère, planter le décor d’une mamate authentiquement déprimante, pourquoi se fouler ? (...)
Certains auditeurs de France Musique s'extasient sur le passage de relais entre deux animateurs, généralement des blagues et des mamours. En revanche, jamais un mot sur le contenu d'émissions construites, mais un seul pour de longues plages de concert : "Exceptionnel" (ou "génial", etc).

Il ne faut pas se leurrer, la radio publique, toutes stations confondues, a adopté l'ambiance rigolade lourdingue télé ou radios commerciales pour fournir de la "bonne humeur".  Les contenus sont moins importants que le ton et les mots-clés dans le vent.
(...) quand vous entendez le ronronnement de votre chaudière, vous ne vous faites jamais la remarque que le vendredi 8 elle faisait le même bruit que le vendredi 14. Vous entendez mais vous n’écoutez pas, car vous avez autre chose à faire, et ça, Guillaume-the-King-of-Science-Popo, il le sait bien plus mieux que vous.
La stratégie actuelle de la directrice de France Culture, qui a laissé entendre qu'avant elle FC n'était pas une radio (quelle est sa définition de la radio ?), repose sur la prise en charge idéologique et émotionnelle des auditeurs.

Idéologique par le recours aux formules ressassées par les invités choisis pour leurs paroles simplistes, superficielles et à la mode : le féminisme, l'anticapitalisme, le "climatisme", etc.  

Émotionnelle par le ton soit alarmiste, soit caressant de nombre d'animateurs. La radio n'est pas faite de contenus et de discours intelligents, mais de peurs générales (les discours apocalyptiques) et d'interrogations sur le corps (notamment ce qui tourne autour du sexe) et l'état d'esprit (l'interrogation permanente au niveau du vécu, dans quel état j'erre...). Pour mémoire, cette radio est tenue depuis de nombreuses années par des thuriféraires de la psychanalyse.

"Vous entendez mais vous n’écoutez pas" : c'est France Culture sous Treiner, et avant elle Poivre d'Arvor et Laure Adler. Du slogan, des discours simplistes, il suffit de voir la communication de la directrice sur Twitter. Sans parler des indignations et soutiens politiques relayés sur la Toile. Est-ce là le rôle d'une administratrice d'entité publique ?

Philaunet 

Philaunet
Admin

290
Répondre en citant  
''Demander le ressenti'' - Mar 23 Fév 2021, 19:57

"Demander le ressenti" :  (le son commence après 4 secondes) [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/21583-17.02.2021-ITEMA_22577056-2021C41226S0048.mp3" debut="00:30" fin="00:50"]

"Demander le ressenti", c'est un peu ce à quoi se résume désormais la majorité des entretiens sur France Culture. L'interview fait entendre un sentiment au lieu de fournir une critique étayée. Toute la station est à cette image.  

Affaires culturelles 17/02/2021.



Curly 

Curly

291
Répondre en citant  
Les deux font la paire - Mer 03 Mar 2021, 12:54

Les deux font la paire ! Un jeu Radio France.
Un seul concept de fou : l’entretien promo, avec tête-à-tête intime entre l’invité promo et l’animateuroutrice. L’organisateur ? L’attaché de presse de l’artiss en promo. C’est du tout cuit.

Maintenant, collectionnez les paires « France Inter/France Culture » : mêmes invités, même concept, et quasiment même jour. Les questions ? Bin les mêmes, puisque c’est à propos de la promo du livre/disque… qui vient de sortir. Quant aux réponses, itou lala itou lala.

Petit jeu. Voici quelques émissions récentes. Pour chacune : France Inter ou Culture ?

Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Opera805

                                                                                                                                                                                            Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Opera806

Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Opera807

                                                               Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Opera808

                                                                                                                                Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Opera795

                Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Opera809

                                                                                                                                                                                            Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Opera796

Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Opera797

                                                                                                                                                                                            Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Opera811


Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Opera799
Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Opera800

                                                                                                                                                                                                    Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Opera801

                                                                                     Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Opera812


Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Opera803

                                                                                                                                                                 Quelle est la vocation de France Culture ? - Page 29 Opera810

Contenu sponsorisé 


292
Répondre en citant  
Re: Quelle est la vocation de France Culture ? -

Quelle est la vocation de France Culture ?     Page 29 sur 30

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum