-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -53%
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps ...
Voir le deal
21 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les Matins de France Culture

Aller à la page : Précédent  1 ... 40 ... 76, 77, 78 ... 91 ... 106  Suivant

Accueil / France Culture

Les Matins de France Culture    Page 77 sur 106

Bas de page ↓   

Curly 


761
Répondre en citant  
L'humeur de Maître Guillaume décryptée - Mer 27 Fév 2019, 15:02

L'humeur de Maître Guillaume enfin décryptée :

"Oui, il n’y a pas que le point Godwin dans la vie, le point au-delà duquel sur internet on va évoquer le nazisme, preuve que tout débat est impossible, il y a aussi le point sciences popos...
Car dès qu’il est question de sciences po sur Francetuture, c’est l’hystérie qui remplace la raison, plus personne n’a la tête froide à défaut de l’avoir ouverte. Et à l’occasion de cette popolémique déclenchée par l’apparition d'un popo de compétition partout sur Francetuture que le cirque Popo voulait mettre en vente, j’ai appris l’existence d’un popo, comme on dit, employé par Francepopo pour répondre à tous les messages d’insultes haineux ou simplificateurs que le cirque Popo a reçu au sujet de la mise en vente de ce popo , car que l’on soit favorable ou hostile à l’existence de ce popo, rien n’explique le torrent de haine que déclenche sur Francepopotuture l’apparition du terme « popo »… 
Et c’est pour cela que cette popolémique est aussi rude, parce que finalement aucun point de vue ne s’impopose, entre ceux qui pensent qu’il s’agit d’une manière de moderniser les popos, autrement dit d’en sortir un peu, et ceux qui considèrent au contraire qu’il s’agit d’introduire des popos dans la modernité, autrement dit de faire popo arrière, ou sciences popos arrière comme vous voudrez. 
Au sujet des popos chaque camp fourbit ses armes en permanence sur Francetuture, voilà pourquoi le point popo n’attend qu’un signe pour être franchi. Encore peut-on se féliciter que le débat n’ait pas été encore plus violent, par exemple si Francepopotuture avait proposé à la vente ce popo de compétition assorti d’un costume popo.
Ce popo est une sorte de conte moderne, même si c’est un conte qui déclenche la colère et l’hystérie, un conte moderne parce que pendant longtemps on a évoqué les popos de la modernité, et maintenant voici la modernité qui s’attaque aux popos. Chaque popo voit ainsi l’irruption d’une dose de modernité dans ses pratiques popocestrales, des petites popodiodes remplaçant les popobougies dans les amphis de sciences popos, de la fausse sociopopo à base de popolititruc remplaçant les sociopopos interdites dans la cuisine popo, des popos s'insinuant dans la tête des popos, prescription qui n’avait probablement pas été formulée à l’épopoque où la notion de popo est devenue coutumière dans une partie de Francepopotuture."

Curly 

Curly

762
Répondre en citant  
Méli méli de matinale au moelleux citron - Jeu 28 Fév 2019, 13:27

Oui alors ce mamate beaucoup de contenus, mais arrêtons-nous sur la partie invités car aujourd'hui c'est jour sans popo. Même pas un seul, dis, car le Maître ne compte pas, c'est lui qu'invite.
Master Guillaume fait pêter un nouveau malaise, car à chaque jour son malaise dans la mamate.
L'attention est focalisée tout de suite sur les invités, car nous avons l'esprit comme le lait d'une vache qu'on aurait mise dans le train fantôme à la foire de Guinguamp c'est à dire excessivement mal tourné.
Face au malaise agricole : évolution ou révolution ? , accompagné de cette première phrase destinée à ceux qu'ont pas compris le titre : "Le malaise agricole français appelle-t-il à une révolution ou à des évolutions ? " Si vous pensez que c'est pareil que le titre vous avez tort, car, notamment, il y est question de plusieurs évolutions et d'une seule révolution. Moi je serais la révolution je péterais tout sur les Chamzé pour rétablir un pluriel, car je serais la révolution.
Bon, revenons aux invités et à l'esprit de vache laitière.
En plus de l'agricultrice, un agronome, Marc Dufumier (non je ne rajouterai rien, même si l'esprit est tourné n'importe comment ce mamate sur France agriCulture), et qui joue le rôle du défonçeur à coups de bélier de portails ouverts, rôle d'habitude laissé à nos popos ce matin bien rangés dans leur boîte à popo. On s'inquiète pas, non, ils en ressortent un pour la tablinette qui mouline.
Je passe aussi sur la Conconcluzion, où, en plus des figures habituelles sur lesquelles nous nous écraserons tels des pelles à tarte sur la mouche qui voulait goûter au moelleux citron de tatie Jacqueline, nous retiendrons d'un philosophe deux choses (en plus de l'habituelle bouillie de s'moule mais je passe) : il est mort en 2001 et il avait une énorme barbe. C' est d'un goût exquis comme le moelleux citron de tatie.
Bon, pour ne pas perdre du temps, voici la vraie conclusion, ça dure pareil en temps, et c'est plus digeste, comme le moelleux que vous savez :

Mais retour en arrière car ce mamate on fait bazar total dans la matitine. L'humeur du Maestro d'avant la septième heure. Encore une question : Peut-on avoir encore des enfants ? Ben oui bande de sourds, si vous écoutez pas vous pouvez pas savoir que c'est la fin de le monde. Alors à quoi bon. Après Bouteflika, la Chine de Mao. Mais oui, voilà de vrais modèles sur lesquels il faut revenir, même si c'est pas pile pareil, c'est l'intention qui compte.
"L’enfant n’a pas que des qualités, il pollue, consomme, et peut à son tour, un jour, se reproduire, et c’est lui d’ailleurs qui nous incite à la croissance, parce que précisément c’est pour accueillir ces bouches nouvelles qu’est formulée cette injonction à faire prospérer l’économie. "
Mais nom de Dieu (qui lui pense le contraire ), l'enfant c'est crade : l'enfant ça prend des djets privés pour aller à l'école, ça picole des tutes qui vont le faire grandir, ça roule en 4X4, ça fume des cigares, et surtout, ça consomme chinois (désolé pourtant l'idée vient d'eux).
Alors zut, vive Mao, et sauvons la planète. M'étonne même pas que ce soit encore la faute aux gosses. Sales gosses. En plus ils ont mangé tout le moelleux citron pendant que j'écrivais. Cochonneries.

Philaunet 

Philaunet
Admin

763
Répondre en citant  
Gagnants et perdants, à FC on ne voit pas le monde autrement - Ven 01 Mar 2019, 12:44

Erner, un sacré populiste ! "La sensation que l'on a, en tous les cas quand on fait ses courses, c'est qu'on a perdu beaucoup de pouvoir d'achat, depuis le passage à l'euro et on est en quelque sorte convaincu que cette étude dit vrai". Qui est "on" ?

L'économiste : "Alors il faut être très prudent..". Ce que n'est pas Erner.

Une étude est prise pour sujet dans "la Question du jour" (s'il n'y en avait qu'une, de question, quel soulagement ce serait !). Quelle étude ?  France Culture écrit dans Euro : qui sont les gagnants et les perdants de la monnaie unique ? * du 01/03/2019  : "une étude produite par un think tank allemand".

Dans un article fouillé du Point, il s'agit d'une étude faite par "Deux économistes d'un institut ordolibéral allemand, le Centrum für europäische Politik (CEP)" ;  " Le CEP est de fait un organisme proche des économistes eurosceptiques qui avaient contribué voici cinq ans à la création du parti populiste Alternative pour l'Allemagne (AfD), même s'ils ont quitté quelques années plus tard ce mouvement qui a dérivé à l'extrême droite.".

Autre extrait : "En Allemagne, les experts du CEP ont reçu une volée de bois vert de la part des principaux économistes du pays. Clemens Fuest, directeur de l'institut IFO de Munich, a expliqué que « ni les profits importants de l'Allemagne ni les pertes massives de la France et de l'Italie ne pouvaient avoir été causés par l'introduction de l'euro ». D'après lui, « de manière générale, toutes les thèses prétendant identifier quels sont les perdants et les gagnants de l'euro n'ont, en général, aucune base sérieuse », et l'étude du CEP ne déroge pas à la règle."

Mathieu Plane ne dit pas autre chose avec des détails intéressants. Mais Guillaume Erner met en valeur cette "étude" où tout est simple et donc facile pour le néo-auditeur de FC :

Un coupable : l'euro
Des victimes : les Français et les pays d'Europe du sud
Des profiteurs : les Allemands et les Néerlandais

Si Erner dit que c'est une simplification, il insiste néanmoins avec des précautions oratoires qui ne cachent pas les opinions qu'il veut faire passer à l'antenne : "On a l'impression, peut-être fausse".... L'essentiel n'est-il pas de dire ce qui est "peut-être" faux pour le laisser en mémoire ? Bref, je ne le dis pas, mais je le dis quand même. Si une étude est biaisée, trompeuse et ne dit rien de fiable, pourquoi insister sur ses "conclusions" ?

Pour conclure, Erner : "Sortons de l'étude, qu'est-ce qu'il serait possible de faire pour amoindrir le choc de l'euro pour faire en sorte que l'euro profite à toutes les économies européennes ?"

Erner ne sort pas de l'étude, il pose sa question sur la base de l'étude bidon... "Le choc de l'euro"... Et pourquoi pas "le cataclysme de l'euro", ou encore "le dérèglement majeur, considérable et destructeur de l'économie par l'euro", hein ? Mieux vaut alors lire L'étude allemande bidon sur les perdants de l'euro .

Erner est fatigué, très fatigué (qui ne le serait pas, en étant tous les matins de l'année à l'antenne en direct ?). Cela s'entend à son ton, à sa manière de crier dans le micro, à la nullité de ses billets (voir par exemple cette honte signalée dans Méli méli de matinale au moelleux citron). La faute à qui ? À la direction de FC qui impose un producteur unique pour chaque émission de la chaîne, tous les jours de l'année. Ce qui est la garantie d'une usure, d'une perte d'intérêt pour le travail et de l'emploi d'automatismes.

*Presque 20 ans après le passage à l’euro, quels sont les gagnants et les perdants de la monnaie unique ? C’est à cette question que tente de répondre une étude produite par un think tank allemand qui vient d’être publiée. Par Mathieu Plane, économiste à l’OFCE.

Curly 

Curly

764
Répondre en citant  
Urgent Urgent Urgent Urgent Urgent Urgent Urgent Urgent Urgent - Sam 02 Mar 2019, 09:28

Bonjour les amis,
Je présente actuellement une matinale sur une radio que je nommerai pas, vous n'avez qu'à lire c'est marqué partout.
Je suis à la recherche d'idées. C'est urgent.
Vous pouvez me les envoyer directement à l'adresse  suivante : Maître Popo, Franceculturepopo, 116 avenue du Président, quai Neddy, 75016 Paris.
C'est extrêmement urgent, j'insiste, le désespoir m'étreint. Par exemple ce vendredi 1iermars j'ai dû meubler avec un machin sur la Journée du compliment.
J'ai rien trouvé, rien, je crois que j'ai recasé sans faire exprès un des mes anciens cours de sciences popos. Je crois que je mélange un peu tout.
Mon allusion aux pangolins à l'antenne m'a valu une lettre de la SPP, la Société Protectrice des Pangolins qui tient à ce que je ne mentionne plus une seule fois ces gentils animaux sans ça ils vont poporter plainte. Ils me menacent même physiquement.
Alors je me cite : "Le vendredi 1er mars c’est la journée du compliment (...)
Après tout pourquoi pas puisqu’il existe des journées mondiales d’à peu près tout et n’impoporte quoi : le 17 février c’est la journée mondiale du Pangolin, le 15 mars la journée mondiale de lutte contre les violences popolicières et le 16 mars la semaine de la courtoisie au volant…
Donc aujourd’hui vous devez complimenter vos prochains, une journée à mon avis des plus utiles, les pangolins ne nous en voudront pas, puisque le propre du contempoporain, c’est d’être obsédé par le regard social."
J'ai honte.
A peu près tout et n'impoporte quoi.
Oui les amis, je crois que tout est dit.
Savez-vous que mon quotidien est un enfer ? Un exemple ?
"- Bonjour madame la boulangère, il est 7h14, comment allez-vous madame la boulangère ?
- Bonjour Guillaume Erner, ça va très bien. Mon four à pain a encore entièrement brûlé cette nuit. Je vous ai mis un peu de cendre de côté. Vous la voulez  bien farineuse comme d'habitude ?
-  Merci madame la boulangère. Il est 7h17. Bonne fournée à vous."
Vous avez compris ?
Et puis cela se ressent sur mon travail, écoutez plutôt :
[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10055-01.03.2019-ITEMA_21996257-0.mp3" debut="09:31" fin="09:34"]   [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10901-01.03.2019-ITEMA_21996266-0.mp3" debut="00:06" fin="00:12"]   [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10055-01.03.2019-ITEMA_21996257-0.mp3" debut="11:56" fin="11:59"]   [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16362-01.03.2019-ITEMA_21996500-0.mp3" debut="08:36" fin="08:40"]   [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10901-01.03.2019-ITEMA_21996266-0.mp3" debut="00:00" fin="00:02"]   [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/12009-01.03.2019-ITEMA_21996287-0.mp3" debut="00:00" fin="00:02"]   [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/12009-01.03.2019-ITEMA_21996287-0.mp3" debut="05:36" fin="05:40"]   [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10901-01.03.2019-ITEMA_21996266-0.mp3" debut="00:06" fin="00:36"]   [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10901-01.03.2019-ITEMA_21996266-0.mp3" debut="00:01" fin="00:04"]   [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10901-01.03.2019-ITEMA_21996266-0.mp3" debut="05:55" fin="05:59"]
Au secours !
Et c'est comme ça pendant deux heures !
J'attends des idées avant lundi 6h57, après je vais encore devoir sortir un truc au pif. Et vous allez voir je vais encore parler des pangolins. Résultat, il vont venir se venger dans le studio et attaquer toute la popoculture.
La popodiversité sera cruellement menacée.
Merci d'avance,
                                                                                            Maître Popo


Les Matins de France Culture - Page 77 Pangol10


Oh non ! En voilà déjà un ! Dépêchez-vous !



Dernière édition par Curly le Mar 05 Mar 2019, 22:29, édité 1 fois

Curly 

Curly

765
Répondre en citant  
Une lettre de Maître Popo roi de la mamate - Lun 04 Mar 2019, 15:22

Bonjour les amis, il est 14h23.
Dans mon précédent message mon appel était bien clair : au secours j'ai pas d'idée pour mon billet.
Certains d'entre vous m'ont répondu. Mais en réécoutant la matinale, car je l'ai réécoutée pour vérifier vos idées que j'ai utilisées en catastrophe, je me suis rendu compte que vous êtes de petits farceurs. Ce n'est pas gentil.
Idée n°1 - L'humeur du mamate, Bouteflika a enfin réagi .
Encore lui. Je vous la résume : Bouteflika a renvoyé son directeur de campagne. Ah ah ah. Quelle vivacité. Ah ah ah. Quel farceur. Forcément, il ne fait pas campagne. Ah ah ah.
Fin.
Celui qui m'a envoyé ce machin est un petit galopin il est 14h25.
Idée n°1 - Deux idées n°1, c'est malin.
Déplacer les villes à la campagne . Merci les gars. J'espère que ça vous a fait rire, parce que moi j'en ai sué pendant 7 minutes il est 14h29.
Les deux dernières idées m'ont été volées par deux de mes camarades. Ce sont les deux dernières idées n°1 il est 14h30. Je remercie les voleurs, je n'aurais pas aimé être à leur place. Bien fait.
n°1, Comme on est sur Franceculture, faire un grand débat sur la culture . Très drôle.
Je vous cite la fin, ça donne envie.
"- Valoriser l’existant, c’est à dire financer les projets qui irriguent déjà les territoires plutôt que de fonctionner uniquement par appel d’offres, et les aider à se faire connaître.
- Extérioriser au maximum les institutions car les rendez-vous culturels les plus fédérateurs se font hors les murs dans le partage et dans la fête.
- Sortir d’une politique verticale de l’offre pour faire du citoyen un nouveau commanditaire, tout en initiant toujours davantage à toutes les formes de culture.
- Enfin stopper la destruction des paysages et l’atomisation des espaces de rencontre public, décentraliser la beauté pour la faire vivre partout!"
Rien qu'à lire ce truc, c'est déjà la fête. Youpi.
n°1, Harry Potter, c'est nul .
Celui qui m'a piqué cette idée s'est bien fait avoir. Je vous dis pas la mixture.
Harry Potter + Julien Gracq + foot + 11 septembre.
" Je n’ai pas lu Harry Potter / Je n’aime pas les gens qui aiment Harry Potter, je les trouve un peu débiles, e tout cas limités / Cela me vient je crois de ma lecture du Rivage des Syrtes de Gracq / des gradins du stade de la Beaujoire / le 11 septembre / J’étais là, derrière la caisse, j'exerçais comme libraire quand la génération Harry Potter a découvert, dans 'Les reliques de la mort' , que Severus Rogue était finalement un personnage bienveillant. Ce que j’avais découvert, moi, en lisant Le rivage des Syrtes c’est que je ne l’étais peut-être pas moi-même — et qu’il me faudrait tragiquement bombarder l’Irak pour m’en apercevoir. "
Tel est pris il est 14h32 qui croyait prendre.
Par contre je vous remercie de ne pas avoir parlé de pangolins, soyons prudent.
Envoyez-moi des idées, mais ne vous moquez plus de moi. J'ai vos adresses. Avis aux petits blagueurs : je vous envoie à domicile un bataillon de popos entier qui égaiera j'en suis sûr il est 14h34 toutes vos soirées en famille.
Rira bien à 14h35 qui rira le dernier à 14h36. Ah ah ah .
                                                                                                                Maître Popo il est 14h37.

Philaunet 

Philaunet
Admin

766
Répondre en citant  
Et si l'on commençait par réformer France Culture ? - Mar 05 Mar 2019, 08:45

Par exemple en mettant la culture au centre de la mission de la station et non en diffusant presque toute la journée des plaintes et gémissements, des dénonciations, des encouragements à la révolte, des injonctions morales et des avertissements à craindre la fin du monde ?

Culture : l’oubliée du grand débat ? Franck Riester, ministre de la Culture, est l’invité des Matins 05/03/2019.

"Le 13 janvier, dans sa lettre adressée aux français dans laquelle il avait souhaité tracer des perspectives de réflexions face aux réclamations des Gilets jaunes, Emmanuel Macron n’avait pas mentionné une seule fois le mot Culture. Exclue de fait de la liste des thèmes abordés lors du grand débat national et censés incarner les enjeux majeurs de la nation, la Culture sera néanmoins mise à l’honneur aujourd’hui à Paris, ou
[sic] les Beaux Arts organisent leur propre débat, centré autour de 3 thèmes :  la culture pour tous, l’éducation artistique et culturelle et le patrimoine. Pour voir comment ces problématiques culturelles pourraient aider à résoudre les fractures françaises, nous recevons aujourd’hui Franck Riester, Ministre de la Culture"

"les Beaux Arts organisent leur propre débat" ?

Quelle rigueur et quelle précision dans l'information ! Qu'attendre d'autre de FC sinon des approximations, de l'information tronquée ? "Beaux Arts Magazine, leader de la presse culturelle en France, et la Fondation du patrimoine, qui œuvre depuis 1996 à la sauvegarde et à la valorisation du patrimoine français, lancent un grand débat sur la culture." (cf. Le Grand Débat de la Culture ). Alors, écrire "les Beaux Arts organisent"...

Sinon, la culture, pour France Culture, sert à "résoudre les fractures françaises". La vision utilitariste et sociologique d'Erner, cautionnée par la direction, est désolante.

Curly 

Curly

767
Répondre en citant  
Le conte de fée de la matinale - Mar 05 Mar 2019, 18:40

Un beau conte dédié à toute l'équipe de la matinale, par Patrick Besnier :

Le bruit et la fureur [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-23.02.2019-ITEMA_21990630-3.mp3" debut="10:22" fin="12:50"]  Le fruit et la pudeur

Curly 

Curly

768
Répondre en citant  
Il est sept heures, docteur Erner - Mer 06 Mar 2019, 12:27

Mercredi 6 mars 2019
Ski + mode + Popo + écolo + inégalités sociales = popotion magique du Docteur Popo
Bravo c’est la grande réussite.
J’ai réussi a faire ce que l’on nomme en terme ovalique : le grand chlèm’.
La recette, mais c’est simple je ne suis pas le seul à l’utiliser, mais je suis le maître du « je prends plein de trucs d’actu je mélange, je fais croire que je dis quelque chose alors que c’est rien comme d’abbe. »
Ici donc, le classique je dénonce la société de consommation je fais l’écolo mais en fait non tout va bien c’est comme ça que c’est bien touchez à rien les gars. La mode, c’est super.
C’est le faux grand écart : je dénonce et je défends en même temps, dans la tradition du fameux « après 4 mois d’émissions non stop sur les gilais jônes, est-ce que les médias n’en ont pas trop parlé ? On s’en fait un débat bien tartiné en long en large ? » Et puis un grand nom du monde de la mode étant décédé en mode « genre on n’en aurait pas trop parlé ? Non car le monde de la mode c’est le rêve des pauvres. »
Eh bien là c’est pareil. La mode, quel gaspillage, quel étalage de luxe, fracture sociale gna gna gna … mais non ! C’est comme ça qu’on l’aime.
Résultat = brassage de mistral + tramontane associés.
Mais adaptons le métaphorique ascenseur social pour la circonstance. Le remonte pente, c’est bon ? Vous avez compris ? On va dire qu’il y en a pas.
Eh les pauvres, vous bavez sur la mode, eh bien pas touche. De toute façon, les pauvres m'écoutent-ils ? Y a un sondage Hip-hop ?
La mode et le ski sont des marqueurs sociaux, on en voit des traces dans la neige.
J’ai tout bon. Mettons-y du style et de l’humour avec une citation de popo, le sociopopologue Thorstein Veblen, un sacré comique. Bonne journée les amis.

Jeudi 7 mars 2019 :
J’annonce.
L’attaque de Condé-sur-Sarthe + Carlos Ghosn sorti de prison + Rachida Dati à la mairie de Paris.
Il me reste un jour pour lier le tout n’impoporte comment, citation popo à l’appui. C’est fait en cinq minutes, de toute façon pas besoin de conclusion, il n’y a rien à en tirer. Si j'arrive à caser les gilais jônes ce serait bien, il me souvient que cela fait quelques temps que je ne le fis.
Pas compliqué, même s'il n'y a aucun rapoport avec le reste, on le case n'impoporte comment. Les auditeurs pas réveillés entendent qu'on est encore in the mood on a casé tous les mots clés, l'honneur est sauf.
J’explique, prisons françaises moins sécurisées que les japoponaises + Rachida Dati va nous sécuriser tout ce bouzin puisque mairie de Paris = présidence de la République à venir.
Allez, à table, mon fidèle Popo de compagnie m’a préparé pour ce midi du popotage de popotiron, une popoëlée de popois chiches, de la popolenta, des popaupiettes, et mon dessert préféré une tarte popomme popoire.

Il est midi, docteur Erner...

Philaunet 

Philaunet
Admin

769
Répondre en citant  
Tranche de vie d'AB - Mer 06 Mar 2019, 21:21

"Je suis heureusement meilleur pour discriminer les légumes. C’est le résultat d’un apprentissage. J’ai travaillé un été au rayon fruits et légumes d’un hypermarché Leclerc, c’est moi qui appuyait [sic] sur la balance — tâche un peu répétitive, et parfois ardue, qui consistait à reconnaître le légume, à taper sur la case correspondante et à sortir une étiquette."

Que n'y est-il resté !

Con, etc

Fontaine 

Fontaine

770
Répondre en citant  
Les fumerolles de Popo Catepelt - Jeu 07 Mar 2019, 08:49

L'humeur du matin de Guillaume Erner du mardi 5 mars,
l'humeur était vitreuse ce jour là :
Comment Michael Jackson permet de comprendre l’Eglise…
Jackson Michael, le pape de la pop et de couleur grise fait le sujet d'un film sur sa pédophilie  et déclenche chez le producteur des matins une profonde réflexion :
Extrait : 
« Dans le cas de Jackson, comme dans celui de l’Eglise, ces crimes se sont déroulés au vu et au su de tous, plus les choses étaient connues, plus les choses étaient sues, plus paradoxalement elles semblaient cachées. Dans les deux cas, la religion a protégé ces institutions. Dans le cas de l’Eglise, cela va sans dire, dans le cas de Jackson, la célébrité a été une manière d’attirer les victimes et de nier ensuite l’évidence »
??????  élémentaire mon cher Watson
et de conclure : 
« Dans un cas comme dans l’autre, la croyance en un dieu autorise le sacrifice et condamne le sacrilège »  CQFD.

Le Popocatepelt est en érection, je veux dire en éruption et cela Mexique.

La cerise sur le gâteau est donnée chaque matin par  Aurélien Bienlanger qui ne réussit pas à reconnaître les navets sur la balance deFranceculture Market.
ET bientôt au rayon chocalat Les Matins de France Culture - Page 77 Joyeuses-paques

Curly 

Curly

771
Répondre en citant  
Les billets culturels : tu coupes, tu colles et c'est bon. - Jeu 07 Mar 2019, 12:01

Ah zut changement de programme, décès de Jean Starobinski.
Aïe, il va falloir tartiner du sérieux deux secondes et laisser tomber les blockbusters...
Jean Star quoi ? Zut il va falloir faire croire que je l'ai lu en long en large à l'endroit à l'envers et même traduit en verlan...
Donc...
Billet culturel entièrement consacré à ce jour où Jean STARorbinski a changé ma life .
Bien sûr ...
Avec citation à l'appui, impressionnant non ?
"Écrire, c'est former sur la page blanche des signes qui ne deviennent lisibles que parce qu'ils sont de l'espoir assombri, c'est monnayer l'absence d'avenir en une multiplicité de vocables distincts, c'est transformer l'impossibilité de vivre en possibilité de dire".
Petite enquête (durée 3 secondes à tout casser) : cette citation qui en jette un max dans le billet culturel est piquée à ... un billet de Jacques Munier du 18 avril 2013 où la fameuse citation trône en bonne place.
Agrémentez de souvenirs d'étudiante, ou de lycéenne, et servez chaud.
Continuons avec celle-ci, d'abord de le Houel'becq : "Impitoyable école d’égoïsme, la psychanalyse s’attaque avec le plus grand cynisme à de braves filles un peu paumées pour les transformer en d’ignobles pétasses, d’un égocentrisme délirant, qui ne peuvent plus susciter qu’un légitime dégoût". On la trouve fastoche (2 secondes d'enquête), ici , ou encore ici ou . Je m'arrête parce que c'était pas fini.
Revenons à Starobinski : "Il est frustré dans son attente et, choisissant la voie contraire, il accepte – et suscite – l'obstacle, qui lui permet de se replier dans la résignation passive et dans la certitude de son innocence" écrit le maître dans la Transparence de l'âme.
Enquête de 3 secondes : citation trouvée à la pelle. On la trouve ici et encore ici et je m'arrêterai .
Un souvenir personnel ?
"Ce jour là notre professeur exposait donc la thèse de La Transparence et l’obstacle, phare inextinguible de la pensée littéraire. Pour résumer c’est l’idée que Rousseau recherche la «transparence» de l’âme, mais qu’il ne peut jamais jouir de cet idéal qui se heurte aux « masques » successifs de la société."
Allez on décortique (durée 3 secondes, c'est la trinité des secondes) :
- "qu’il ne peut jamais jouir de cet idéal qui se heurte aux « masques » successifs de la société" = le Rousseau pour les nuls. Voir éventuellement les cours de lycée. Ou un article de Starobinski dans Le Temps, par exemple .
Et attendez, et celle-là, "l’on entre dans « la critique de la relation », celle qui hybride la stylistique, l’histoire des idées et la psychanalyse."
Ah La relation de la critique... quel beau livre avec plein de pages que voilà. Allons sur le site de la librairie Payot un peu au pif, et que lisons-nous dans la présentation ? Nooon.
Si.
Citons, "Jean Starobinski s'attache à établir les principes d'une critique de la relation, capable de coordonner les méthodes de la stylistique, de l'histoire des idées et de la psychanalyse." Cela ne vous rappelle-il rien ?
On finit avec " il n’y a pas de domaine interdit à la pensée, tout peut être discuté dans la sincérité. Il n’y a pas de raison définie une fois pour toutes, pas de principe inné", mais la billettiste nous donne la source, le journal Le temps en 2012. Une petite lecture d'interview, pas de blème. Cadeau bonus. Pas la peine de chercher.


Et l'humeur du mamate ? Avec "Quelle heure est-il Guillaume Erner ?".
Tout est chamboulé. Punaise, Starobinski, c'est pas ce que j'avais prévu. Voir Il est sept heures docteur Erner.
Alors on va te meubler ça illico presto :
"Un monument de la critique littéraire que les plus jeunes n’ont pas connu semble-t-il, si j’en juge par le bureau des Matins, où son nom était inconnu des trentenaires et moins avec qui je travaille quotidiennement. "
Jean STAR, le frère de Joey ????
Vous écoutez Franceculturepopo. La culture, c'est notre boulot.
"Alors voilà, comment présenter cet homme et ses travaux ?"
Ben oui comment, en deux minutes alors que j'avais prévu un ticket (c'est plus petit qu'un billet) sur les prisons et la mairie de Paris ?
En tout cas le fait de poser la question fait indubitablement gagner du temps.
Après, on ose tout :
"Un exemple qui va vous permettre de comprendre comment entre Starobinski et aujourd’hui notre perception de l’être humain s’est dégradée, cet exemple, c’est l’enfant et les bonbons. Aujourd’hui, l’enfant et les bonbons, cela évoque le test du marshmallow (...) combien de temps un enfant va-t-il résister à un marshmallow, préférera-t-il un marshmallow tout de suite plutôt que deux dans 10 minutes ? Ce test du marshmallow a donné lieu à énormément de travaux. " Mais aussi à énormément de caries. Pour le test en question, voir partout sur internet, mais alors vraiment partout.
Et on rappelle une anecdote sur Rousseau qui est de l'inédit à l'état pur, c'est écrit dans Rousseau pour les Nuls :
"Eut-il en poche tout l’argent nécessaire, Jean-Jacques Rousseau a honte d’entrer chez le pâtissier. Sa gêne est insurmontable, et Rousseau de dire, « j’aperçois des femmes au comptoir, je crois déjà les voir rire et se moquer entre elles du petit gourmand. […] Trois ou quatre jeunes gens tout près de là me regardent »… Le désir de Rousseau est condamné par timidité à être frustré… Et cette frustration conduit ce désir à croître, explique Starobinski, va obliger Rousseau à chercher d’autres satisfactions, obtenues par des voies plus obliques…."
Il a pas choisi la facilité le Jean-Jacques, car comme le disait Pierre Dac dans son immortel ouvrage "Citations célèbres.com", "le plus court chemin d'un point à un autre est exactement le même en sens inverse."


Pour la citation de Rousseau, je dis pas où Popo l'a prise. Vous la rentrez dans le moteur de recherche de votre choix et je vous dis pas l'avalanche de friandises qui va vous tomber dessus.



Dernière édition par Curly le Ven 08 Mar 2019, 22:53, édité 2 fois

Contenu sponsorisé 


772
Répondre en citant  
Re: Les Matins de France Culture -

Les Matins de France Culture     Page 77 sur 106

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 40 ... 76, 77, 78 ... 91 ... 106  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum