Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

-12%
Le deal à ne pas rater :
SAMSUNG Galaxy M13 64Go 4G Light Blue à 149€
149 € 169 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les Pieds sur terre

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant

Accueil / France Culture

Les Pieds sur terre    Page 17 sur 18

Bas de page ↓   

Yann Sancatorze 


161
Répondre en citant  
Sous les pieds... la truffe - Dim 03 Mar 2019, 13:12

Philaunet a écrit:un favoritisme éhonté est appliqué à une émission qui depuis des années, quotidiennement, cultive la critique sociale et le militantisme politique déguisé. Un peu plus de justice siérait à la composition des programmes. Le service public est pour tous et non pour une caste de privilégiés qui utilisent le bien commun pour diffuser leurs idéaux.

Heureusement, les exemples ne manquent pas, dans les archives, pour constater que ce genre de traitement partial, putassier, manipulateur, méprisant pour l'intelligence des auditeurs et anti-déontologique n'est pas une fatalité lorsqu'on explore des sujets ayant trait à la ruralité, ou "donnant la parole aux plus humbles" (pour reprendre cette terminologie démago qui trompe les naïfs lorsqu'elle est mal intentionnée). On peut citer ce numéro des Français s'interrogent : la truffe (1977). Malgré le titre un peu désuet, on profite d'une production tout à fait dynamique, simple, spontanée, sans regard moralisateur, lourd ou oppressant. On ne donnera pas de leçons, on ne cherchera pas à illustrer un faisceau de convictions politiques déjà pré-établies. Le paradoxe, par rapport aux PsT, c'est que la voix du producteur est bien présente, mais à aucun moment ne fait-elle sentir qu'on doit obligatoirement se diriger vers une conclusion politique : pas de dénonciation, pas de ricanement malsain, aucun mépris. Le contraire des Pieds sur Terre en somme qui, sans présence audible de la productrice, fait son petit travail de propagande par une sélection des sujets et des interventions pour aboutir aux mêmes conclusions, celles qui illustrent les petites convictions étriquées et assez rances de la patronne. On est donc malheureux si on écoute ce genre de radio pour confirmer ses propres idées politiques, si on allume son poste dans le but de vérifier que France Culture se conforme bien à son petit catéchisme idéologique et obsessionnel. Au contraire, si on a l'esprit ouvert, que l'on souhaite découvrir un secteur économique méconnu (qui a sans doute beaucoup changé depuis 1977), si on veut exercer son intelligence et ouvrir ses horizons, alors c'est idéal. On ne sera pas surpris que les petits commissaires politiques détestent autant la culture : elle est trop libre, indépendante, riche et imprévisible pour être embrigadée. Elle mérite d'être défendue sans cesse contre les petits curés qui nous expliquent que la culture se résume à leur étroitesse d'esprit et leur manque d'intelligence. Contre l'exigence de conformité, contre l'inspection de légitimité culturelle, il faudra toujours préférer la liberté et l'ouverture d'esprit. Qui sait, peut-être qu'une direction aura le courage, l'audace de supprimer les Pieds sur Terre et de les remplacer par une production tournante à vocation culturelle, pour tous, et non réservée à une élite radicale-chic en mal de manipulation romantique.

Philaunet 

Philaunet
Admin

162
Répondre en citant  
Moo plutôt que Meuh - Mer 06 Mar 2019, 23:09

Yann Sancatorze(https://regardfc.1fr1.net/t59p150-les-pieds-sur-terre#32446) a écrit: (...) Heureusement, les exemples ne manquent pas, dans les archives, pour constater que ce genre de traitement partial, putassier, manipulateur, méprisant pour l'intelligence des auditeurs et anti-déontologique n'est pas une fatalité lorsqu'on explore des sujets ayant trait à la ruralité, ou "donnant la parole aux plus humbles" (pour reprendre cette terminologie démago qui trompe les naïfs lorsqu'elle est mal intentionnée).(...)
Mais il n'y a pas que ça, il y a aussi les numéros des Pst qui font écho au vide sidéral de la pensée et de l'information, comme celui recommandé plus haut par L.. Le sommet est atteint durant les longues minutes qui précèdent le choix de la vache gagnante d'un concours (la vache défile puisqu'on parle de robe, dit le propriétaire d'un animal, qui doit être antispéciste puisqu'il met sur le même pied mannequins et bovins). Trois témoignages où l'on n'apprend strictement rien sur la vie agricole en dehors de ce que tout le monde connaît, à savoir que l'on travaille 365 jours sur 365 et qu'en bio on essaie de limiter les antibiotiques - et qu'on utilise l'homéopathie - ici le scientifique Masterkey appréciera) .

Je soupçonne madame Kronlund de vouloir augmenter le nombre de ses auditeurs en invitant les interviewés et leurs familles à se brancher sur FC pour s'écouter parler. Franchement, on ne voit pas qui d'autre ces propos peuvent intéresser. Pour les amateurs, une vidéo de la RTBF La vache Imminence, véritable éminence du Salon de l'agriculture de Paris.

Quel mauvais exemple de radio culturelle ! Il suffit de traverser la Manche pour au contraire entendre des émissions faites avec des agriculteurs sur le terrain dont les témoignages sont recueillis avec enthousiasme par des producteurs ou productrices spécialisées (et pas par une équipe de jeunes Parisiennes béates devant des vaches).

Je recommande notamment l'émission de BBC Radio 4 avec Verity Sharp On Your Farm dont ce numéro est par exemple informatif, drôle, intelligent, et qui n'élude aucune problématique économique ou écologique actuelle : British Flowers* 10 02 2019.

Autre émission, car la BBC s'intéresse vraiment aux enjeux de l'agriculture contemporaine en allant rencontrer des exploitants sur le terrain : Farming Today, dont le dernier numéro traite de problèmes très concrets (et pas de savoir comment on brosse une vache pour qu'elle soit photographiée dans un enclos à Paris) : Tariffs in a No Deal scenario, ammonia emissions and catchment sensitive farming.

Pour employer l'expression du regretté contributeur Fred de Rouen, aux vaches parisiennes starisées de France Culture, j'oppose les vaches britanniques :

Les Pieds sur terre - Page 17 P01zv0zx



* As Valentine's Day approaches it's one of the busiest times of the year for flower growers. Verity Sharp visits a florist and flower farmer in Somerset, to hear about the challenge of providing British flowers year round.
Les Pieds sur terre - Page 17 P07044h0



Dernière édition par Philaunet le Jeu 07 Mar 2019, 08:59, édité 1 fois

Philaunet 

Philaunet
Admin

163
Répondre en citant  
Rencontre avec Le frère François Cassingena-Trévedy, le moine marcheur - Jeu 07 Mar 2019, 08:42

Complément au post ci-dessus. Dédié à ceux qui aiment réellement le monde paysan, par quelqu'un qui le fréquente depuis 45 ans : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-17.06.2018-ITEMA_21701511-3.mp3 " debut="02:59" fin="03:24"]

Chrétiens d'Orient, 1ère diffusion : 21/05/2017 Rencontre avec Le frère François Cassingena-Trévedy, le moine marcheur* Nuits de France Culture 05/03/2019.

Heureusement pour le conclusionneur de la Matinale, la Mésopotamie n'est pas à 14h (cf. Dans les journaux français - le Mer 28 Nov 2018. + un point de Masterkey le Jeu 29 Nov 2018 Dans les journaux français).

* Moine et marcheur, le frère François est aussi amateur d'Orient et spécialiste de la poésie religieuse du grand saint-Ephrem, l'ancien diacre de Nisibe, dont il traduit les hymnes depuis le syriaque.

Ce matin, en sa compagnie, nous relions avec légèreté les espaces, depuis la haute Mésopotamie jusqu'à l'Auvergne, grâce à un voyage personnel où l'homme seul évoque ses sources d'inspiration.

Curly 

Curly

164
Répondre en citant  
Les étoiles de l'agriculture - En exclu, le palmarès - Jeu 07 Mar 2019, 13:25

Le palmarès des étoiles du l'agriculture :

Médaille d'or,
la divine Jocelyne, la reine du pâturage :

Les Pieds sur terre - Page 17 Tzolzo19



Médaille d'argent :
la magique Louloute, chèvre de Poméranie :

Les Pieds sur terre - Page 17 Tzolzo20


Médaille de bronze :
Cotcot la poule, qui pond plus vite que son ombre

Les Pieds sur terre - Page 17 Images10


Bravo à toutes les trois et à l'année prochaine pour de nouvelles Patasses in the Mouise !

Philaunet 

Philaunet
Admin

165
Répondre en citant  
De la sélection de paroles ''populaires'' et de leur montage - Mar 12 Mar 2019, 22:33

Une extrait sonore très bienvenu ci-dessous, et qu'on reproduit dans cette rubrique pour rappeler combien la sélection et le montage des paroles (musiquettes d'accompagnement comprises) est au service d'un projet sociopolitique depuis de nombreuses années dans l'émission Les Pieds sur terre (cf. par ex. Gonesse).  
Curly(https://regardfc.1fr1.net/t852p120-le-programme-de-nuit-ilot-de-culture-ii#32531) a écrit:Promenades ethnologiques en France - Les ouvriers gantiers du Dauphinois (20 & 21-08-1981)
par André du Bouchet et Michel Tréguer - Réalisation Hervé Leveau
(...)
2ème partie (...)
Un dernier extrait, du plus haut intérêt : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-09.03.2019-ITEMA_22003762-2.mp3" debut="41:27" fin="45:38"]
Sur la  manipulation possible de la parole recueillie par les médias et le « le foutu problème du montage » pour « en faire du spectacle ». A travers « trop de déformations » on ne retrouve plus le « projet initial ». Il ne reste plus à faire qu’un « travail de poète » (peut-être l’ethnologue dit cela parce qu’il a en face de lui  A. du Bouchet), qui va « magnifier » la réalité.
Évocation de témoins qui ne seraient « sollicités que là où ils auraient quelque chose à dire ».
Que de problèmes éthiques que les radios/télés ont bien balayés depuis. Franceculture incluse.

Philaunet 

Philaunet
Admin

166
Répondre en citant  
''Les amours jaunes'' (sans Tristan Corbière) - Ven 29 Mar 2019, 16:20

Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t59p140-les-pieds-sur-terre#32242) a écrit: (...)


Numéro intitulé on ne peut mieux : Les "gilets jaunes", au-delà du politique : être ensemble le 01/02/2019. "Tous ensemble, tous ensemble, ouais !"

Légende parlante également : "Les fiançailles de Karine et Dylan, mardi 24 décembre 2018". (...)
Ouf, pour Sonia, ce ne sont pas les mêmes ! Gilets jaunes : brutal épilogue pour les amoureux du péage  le 29/03/2019

"Ennrick et Christelle se rencontrent dans les manifestations alors qu'ils agitent pancartes et banderoles. Le coup de foudre est presque immédiat puisque le couple se marie le 16 février à la mairie de Montluçon (Allier). La scène a été filmée et photographiée sous tous les angles. Une union entre Gilets jaunes, sacralisée par un échange d'anneaux sur l'aire de repos de Bizeneuilles, à défaut de pouvoir le faire sur le péage même.

Mais la chute est encore plus rapide. La Montagne révèle que...
"


"Le couple s'était marié sur un péage en février. Mais, selon elle, il l'a humiliée et battue, explique « La Montagne ». Écroué, il sera jugé le 12 juin. [Le 29/03/2019].

Philaunet 

Philaunet
Admin

167
Répondre en citant  
C'était ''godillots dans le marécage'' ou quelque chose comme ça ? - Ven 10 Mai 2019, 13:54

Comment se fait-il que France Culture donne le créneau de cette émission à une organisation politique ? Plus généralement, la radio publique culturelle est-elle devenue la propriété privée de certains groupes organisés, genre syndicats et instituts (voir à "Sciences Po" dans ce forum) ?

"Quand je dormais, je pensais au travail" dit un intervenant du numéro des Pst de ce jour intitulé, sans arrière-pensée, ni souhait d'influencer l'opinion publique ou d'autres, France Télécom : "Non, se suicider, ce n’est pas une mode !"

Titre qui a sans doute été modifié, vu le lien original de l'émission qui reflète le goût et le non-engagement de la station, n'est-ce pas : https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/france-telecom-ma-tuer

L'instrumentalisation du suicide (35 d'employés de FT en deux ans, 9000 par an en moyenne en France) est indécente. Et la rengaine victimaire tourne encore une fois à plein.  

Philaunet 

Philaunet
Admin

168
Répondre en citant  
Niveau Yahoo news, rayon faits divers - Jeu 06 Juin 2019, 21:56

De la radio culturelle pur jus avec... La vengeance au jus de crevette. Les deux sujets du 03/06/2019 :
1/ Christophe Martet est séropositif depuis 1985. Indigné par les injustices sociales qui touchent les malades du Sida, il milite à Act Up et venge à sa manière les morts du Sida. [Ses amis et lui ont"jeté les cendres de leurs amis décédés sur les petits fours" d'un cocktail].

Plusieurs mots-clés dans la boîte à outils de France Culture : "Indigné" ; "injustices sociales" ; "milite"  ; "venge".

La vengeance est ce qui sous-tend de nombreux discours à France Culture, tant chez les  employés que chez les invités. Léser autrui pour  compenser une injustice réelle ou prétendue est une forme de droit moral que s'arrogent pas mal de gens entendus sur la station. Celle-ci, par la mise en valeur de ceux qui les promeuvent, encourage l'indignation et l'action militante.

Ensuite, nous avons du temps d'antenne consacré à ceci. Elle est belle la station des savoirs (et des "idées"). À peine infantile...

2/  Solène, elle, s’est jugée humiliée et bafouée par son compagnon. Lorsqu’il l’a quittée, elle a décidé de se venger.

Autres mots-clés : "humiliée" ; "bafouée" ; "se venger".

Lorsque Solène rencontre son compagnon sur un site de rencontre, tout se passe bien, jusqu’à ce que le comportement de ce dernier devienne véritablement odieux. Quand elle se rend compte qu’il la trompe, humiliée, elle décide de se venger.
Je savais exactement où appuyer pour que ça lui fasse vraiment mal. Solène
Solène prépare une vengeance méthodique et ciblée.
Les crevettes dans la tringle à rideaux, ce sera parfait ! (...) J’ai préparé une décoction avec les restes de crevette que j’ai mise dans un vaporisateur à plantes. (...) J’ai pulvérisé le jus de crevette sur ses vêtements et sur le matelas de notre chambre. Solène
J’ai passé ses affaires préférées dans la lessive à 90 degrés pour qu’à chaque fois qu’il les mette, il sente cette petite sensation désagréable d’avoir grossi. Solène
Première diffusion le 13 septembre 2016

Curly 

Curly

169
Répondre en citant  
Quel monde de merde ! Vivement la mort qu'on puisse au moins servir de compost avant l'apocalypse ! - Mer 25 Sep 2019, 18:58

Voilà, ce ne sont pas des reportages racoleurs et putassiers de la TNT (NRJ 12 & Cie), ce sont des reportages racoleurs et putassiers des Patasses in the Mouise de France Sanculture. C’est notre vie quotidienne, c’est-à-dire sexe(s), drogues et violences, ou quéquête d’identité sexuelle.

Voici toutes les émissions depuis cette rentrée. Avant ce serait trop demander.

1- « Geneviève, 70 ans révolus, connaît à peine son voisin jusqu’à ce qu’il lui fasse des avances et la harcèle sexuellement. De son côté, Elisa découvre que son ex a posté des photos d’elle - très suggestives - sur un site de revenge porn après leur rupture. »

Un extrait : « Un jour, mon voisin vient sonner chez moi et m’annonce de manière très crue : "Je vais te dire la vérité. Je bande comme un fou pour toi." Après ça, il ne s’est plus arrêté. » Il ne s’est plus arrêté ? On dirait un film de Marco Ferreri…

2- « Émilie est inscrite sur une application de rencontres depuis quelque temps. Un soir elle accepte un rendez-vous mais la soirée ne se déroule pas comme prévu… Agressée par l’homme avec lequel elle avait rendez-vous, elle se rend au commissariat. Le cauchemar ne fait que commencer. »

3- Nos premiers souvenirs, c’est du bonheur en pagaille :
« Mon premier souvenir est une sensation de peur par rapport à ma mère. J'ai son visage agressif devant moi. J'avais la sensation d'être vulnérable et incapable de me défendre. Elle me regardait et me disait 'crève'. »

4- Leçon de vocabulaire avec
avec Billie, qui « se définit comme non-binaire, genderfluid ou genderqueer. Ielle ne se reconnaît ni dans le genre masculin, ni dans le féminin. » Ielle, un nouveau pronom personnel sujet troisième personne.  
Ou alors avec Yuffy, « une femme trans lesbienne. »
Ou encore avec Guy, qui « s'est rendu compte que son genre attribué à la naissance n'est pas le sien. Il est un homme trans. »
Encore ? Une petite dernière, Océane qui «se reconnait également dans la non-binarité. Elle est aussi pansexuelle, attirée par toutes les personnes, quelle que soit leur identité de genre. »

5- « Tandis que le registre des malformations en Rhône-Alpes recense un taux élevé de naissances de "bébés sans bras" dans une partie du département de l'Ain, les autorités sanitaires refusent d'approfondir les études. Comment la population locale appréhende-t-elle cela ? »
D’après vous ?
Un extrait : « j'ai vu mon bébé,  je me suis dit 'il lui manque quelque chose.' »

6- France Sanculture passe des archives de RTL : « A partir de 1967, tous les jours à 15 heures sur RTL, Ménie Grégoire a répondu aux appels téléphoniques et aux lettres d'auditrices. Sur les ondes, et en direct, les femmes se mettent à parler. De leur vie, de leur corps et des hommes. Extraits d'archives datant de 1969 à 1973. »

7-  Hommes de joie : "Le plaisir des femmes avant tout"
Avec France Sanculture, la prostitution c’est se retrouver avec son corps. C’est un sujet régulièrement labouré par France Sanculture, surtout dans les Patasses. Mais ailleurs aussi, faut diversifier le sexe tarifé partout dans la grille. Le sexe, c'est un cygne d'étang depuis la nuit d'étang, en fait, depuis que l'humanité existe.

8- Trafics de drogue : « Depuis plusieurs mois, des parents d'élèves du groupe scolaire l'Ermitage-Balzac-Hugo, croisent sur le chemin de l'école des guetteurs qui crient pour avertir les dealers des passages de la police. »
Il existe des reportages T.V sur le même sujet. C’est de l’inédit.

9- Sauvetages en mer. Quoi ? C’est tout ?
Attendez, j’ai pas fini : « Malo raconte comment il a participé au sauvetage de plusieurs canots de migrants, au large des côtes libyennes. »
De l’inédit. Vous attendiez ça plutôt sur une chaîne plus généraliste ou une chaîne info ? Mais attendez, si France Sanculture est sans culture, de quoi vous voulez qu’ils parlent ? Ils doivent piquer ailleurs, exploiter un filon qui marche au niveau médiamétrique.
La misère humaine, c’est du business, c’est tout. Alors on pleurniche sur la misère, mais on s'en délecte, on fait de l'émotion bien larmoyante pour faire venir les assoiffés de culture.

Allons plus vite, de toute façon on tourne en rond,
10 - « Sexisme, racisme, homophobie : trois sportifs racontent les discriminations qu'ils ont subies. »

11- « des adolescents racontent quelques "jeux violents" auxquels ils se sont adonnés, ou dont ils ont été victimes »

12- « Deux récits de violence familiale, de haine du père, de vengeance et de revanche. »

13- «Et si pour supprimer le chômage, on supprimait le travail ? En attendant le revenu universel, quelques expériences de travailleurs au repos et de chômeurs actifs. »

14- Le service psychiatrique avec Diane et Aurore,
«En mai 2019, Diane, 21 ans, est retournée vivre chez ses parents pour les vacances d’été. Ses rapports avec eux sont conflictuels et au bout d’un mois, Diane arrive à saturation après une énième dispute. »
« J’ai envoyé un message en disant que j’allais mettre fin à mes jours »
« Aurore a toujours voulu être pédopsychiatre. Après trois années d’études de médecine, elle décide d’arrêter suite à un burn out »

15- Les années lycée, ouais ! Chic !
Avec un «douloureux divorce » suivi d’un lycéen qui nous parle « de la clandestinité qu’il a vécue, la boule au ventre, avec son père. »

Et ça donne une courbe d’audimamat qui monte qui monte, et qui rejoint celle des reportages trashs de C8, W9 ou NRJ12.
Car pas d’erreur, c’est bien par la variété infinie de culture et de créativité que l’auditeur est attiré par France Sanculture.

Philaunet 

Philaunet
Admin

170
Répondre en citant  
Déléguer ? Surtout pas ! J'y suis, j'y reste et plaignez-moi ! - Mar 08 Oct 2019, 14:21

Pour un présentateur, être aphone, ou presque, est rédhibitoire : on se fait remplacer le temps de retrouver la voix. Pas aux Pieds sur terre où, malgré les plus de 25 collaborateurs réguliers, personne n'a été autorisé à lancer le sujet. Il fallait que Mme Kronlund montrât qu'elle souffrait d'un refroidissement, sans doute pour que ses "followers" sur Twitter  lui souhaitassent un bon rétablissement.

Inspirer la pitié et exposer son narcissisme avant de faire preuve de professionnalisme : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10078-08.10.2019-ITEMA_22170029-0.mp3" debut="00:20" fin="01:26"]

08/10/2019 pour "folie, violence, brutalité". (miam miam !).

Philaunet 

Philaunet
Admin

171
Répondre en citant  
L'ère du fait divers criminel à France Culture - Lun 13 Jan 2020, 07:50

"elle a survécu à trois tentatives d'empoisonnement" ; " étrange homme d'affaires", c'est dans Le viager, les vieilles dames, et l'empoisonneur, une émission authentiquement culturelle ne  visant pas à cultiver le morbide, la peur, le soupçon.  Et puis une personne âgée vs. un homme d'affaires, voilà un super casting !

Contenu sponsorisé 


172
Répondre en citant  
Re: Les Pieds sur terre -

Les Pieds sur terre     Page 17 sur 18

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum