-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -41%
-181€ sur le volant de course LOGITECH G29 ...
Voir le deal
259 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » Web & médias » Dans les journaux français

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant

Accueil / Web & médias

Dans les journaux français    Page 14 sur 17

Bas de page ↓   

Fontaine 


131
Répondre en citant  
Les deux bouts de la baguette et les deux bouts du bout de la baguette - Mar 26 Fév 2019, 07:54

"Ma baguette je la veux entière, je la veux entière." par Alain Rémond dans le journal la Croix.

Au départ le client voulait 1,5 baguette (une et une demi), c'est assez simple mais là où cela se complique c'est qu"il est une tradition (je ne parle pas de la baguette tradition) pour certaines boulangeries de proposer de couper les baguettes en deux bouts (ou morceaux) pour des raisons d'encombrement : deux morceaux de baguette de 34 cm étant moins encombrants qu'une baguette entière de 68 cm. Donc la boulangère proposait trois bouts de baguette de 34 cm ce qui aurait donné six bouts de baguette, chacun des bouts de baguette ayant 2 bouts or le client ne voulait de quatre bouts de baguette(deux pour l'entière et deux pour la moitié de baguette).

signé Alain Rémond Devos.

Monsieur P., un peu d'humour ça mange pas de pain
Scusez-moi votre baguette est ouverte et puis après quatre interventions sur la baguette on aimerait bien en voir le bout.

NB: Alain Rémond fait une faute d'insistance en répétant "je la veux entière"surtout qu'il ne s'agit pas de pain béni.

Philaunet 

Philaunet
Admin

132
Répondre en citant  
Re: Dans les journaux français - Mar 26 Fév 2019, 08:14

Fontaine(https://regardfc.1fr1.net/t548p120-dans-les-journaux-francais#32393) a écrit:"Ma baguette je la veux entière, je la veux entière." par Alain Rémond dans le journal la Croix. (...)
En fait, il la voulait en tiers. Ce que certains appellent humour, j'appelle bêtise, et en ce cas précis, ce que j'ai écrit plus haut.

Philaunet 

Philaunet
Admin

133
Répondre en citant  
''Ce que contient la tribune d’Emmanuel Macron sur l’Europe'' (Verbatim La Croix) - Mar 05 Mar 2019, 15:18

Pendant que la Rédaction de FC se croyant parti politique d'opposition tire à boulets rouges sur le Président de la République via des invités spécialement triés à cet effet (cf. le fil Les Journaux d'information ici et ), des médias privés donnent de l'information sans commentaire (c'est le monde à l'envers) : Ce que contient la tribune d’Emmanuel Macron sur l’Europe La Croix 05-03-2019.

France Culture ne vous donne pas de l'information, mais vous dit comment il faut penser, via ses invités et ses chroniqueurs politiques. Et certains trouvent ça bien...

Philaunet 

Philaunet
Admin

134
Répondre en citant  
Raphaël Enthoven : « Le mouvement des gilets jaunes n'ira pas plus loin » - Ven 08 Mar 2019, 14:34

Les Échos du 08 mars 2019 Raphaël Enthoven : « Le mouvement des gilets jaunes n'ira pas plus loin » .

Devant une voiture de 20 ans avec 200 000 km au compteur : "Hum, cette voiture n'ira pas plus loin" ou devant Bouteflika : "Hum, ce président n'ira pas plus loin". Bref, un constat facile.

Raphaël Enthoven joue la partition qu'on lui connaît : il synthétise ce qui a été dit et écrit ici ou là.  Il a déjà exprimé ce point de vue sur Europe 1 où il fait ses chroniques depuis qu'il a quitté France Culture auréolé de son statut d'icône de la station.

De nombreuses raisons personnelles et professionnelles l'ont amené à ce départ de la station qui lui  a offert sa notoriété et bien davantage encore. Au-delà du problème de l'usure due à la répétition (à laquelle d'aucunes à FC feraient bien de réfléchir), ce départ est dommage d'un point de vue de l'équilibre idéologique, car dans une station fortement marquée à gauche (tendance extrême), il aurait pu représenter un contrepoids au massif lavage de cerveau quotidien (voir aujourd'hui le tsunami féministe, par exemple).

Un mandat d'élu politique dans cinq ans ou moins pour  l'essayiste ? Qui sait ? Nous avons bien déjà un mathématicien député, Cédric Villani.  

En tous les cas, son réseau est large. Quant à ceux qui se focalisent sur l'apparence physique flatteuse pour inférer des qualités intellectuelles d'homme ou de femme de radio, ils trouveront une photo peut-être à leur goût en tête de cet entretien-tribune.

Philaunet 

Philaunet
Admin

135
Répondre en citant  
Devinette facile - Mar 26 Mar 2019, 22:32

Qu'est "y" dans cette phrase ? "(...) J’y ai puisé une sorte d’idéal intellectuel et artistique : s’adresser de manière compétente et respectueuse à un public non spécialiste mais ouvert à la complexité et prêt à l’effort pour enrichir sa culture."

- France Culture depuis 1999
- France Musique sous la direction de Marc Voinchet
- la New York Review of Books

Réponse dans Ivan Ilic, musicien hors frontières le le 25/03/2019.

Philaunet 

Philaunet
Admin

136
Répondre en citant  
'' À quoi tient cette prodigieuse fermeture d'esprit qui se vit comme une clairvoyance ?'' - Ven 19 Avr 2019, 19:51

Long entretien qui permettrait de discuter de nombreux sujets : Raphaël Enthoven : « Avec Bégaudeau, les deux plus longues heures de ma vie » .

INTERVIEW. Chouard, Dupont-Aignan, la gauche racialiste... Le philosophe revient sur ses joutes idéologiques sur Twitter comme dans la vraie vie. Propos recueillis par Thomas Mahler le 19/04/2019.

Sur l'icône de France Culture, François Bégaudeau :

Le Point : Et votre débat inachevé avec François Bégaudeau dans L'Obs, qui sans cesse vous a rappelé que vous seriez un incurable bourgeois ?

Raphaël Enthoven : C'est le contraire. Avec Bégaudeau , j'ai vécu les deux plus longues heures de ma vie. Bégaudeau vampirise le débat en portant des accusations indémontrables (et donc infalsifiables) du genre « vous êtes l'intellectuel organique du système » qu'il vous met en demeure, ensuite, de récuser. Résultat : au lieu de porter sur la misère, le racisme, ou sur les moyens d'aller vers davantage de justice sociale, la discussion porte uniquement sur le nombre de fois où l'interlocuteur de Bégaudeau en a lui-même parlé... À quoi tient cette prodigieuse fermeture d'esprit qui se vit comme une clairvoyance ? Peut-être au rapport de forces entre la vie de Bégaudeau et ses idées ? Sans l'excuser, il faut se mettre à sa place (et à son niveau) : François Bégaudeau , c'est une âme de Gilet jaune qui fait ses courses à la Grande Épicerie. C'est un pauvre à l'intérieur, en exil dans les beaux quartiers. Mais un pauvre qui compense par la lucidité la misère d'être riche. Dans une céleste balance dont il trafique le fléau, le poids de ses intentions l'emporte (à ses yeux) sur le faix de sa vie. Rien n'est plus bourgeois, évidemment, qu'un tel arrangement avec soi-même, et l'art de conserver sa bonne conscience quand on vit comme un nanti. Le problème, c'est qu'une telle contradiction rend profondément dogmatique. À quoi s'ajoute, dans le cas de Bégaudeau, la pédanterie de celui qui, par son jargon, règne sur des snobs qui trouvent génial ce qu'ils peinent à comprendre… Quel enfer ! Autant parler à un poulpe. On ne m'y reprendra plus.

Philaunet 

Philaunet
Admin

137
Répondre en citant  
Re: Dans les journaux français - Jeu 25 Avr 2019, 17:42

Le politologue Laurent Bouvet revient sur la conférence d'Alain Finkielkraut à Sciences Po

"Mais que se passe-t-il à Sciences Po ? Alors que le philosophe Alain Finkielkraut était invité mardi à l'IEP de Paris par une association d'étudiants souverainistes, le collectif Sciences Po en lutte-Institut Clément-Méric a appelé à un rassemblement général devant l'école pour empêcher la tenue de la conférence, qualifiant l'intellectuel de philosophe « réactionnaire », d'homme aux propos « racistes, sexistes aussi intolérables que dangereux »."

Que se passe-t-il ? Ils ont tout simplement lu Chloé Leprince sur Franceculture.fr (cf. Une indignation de façade).

Soit dit en passant, la presse qui se baptise elle-même de droite en fait trop (comme d'habitude). Trois pelé(e)s et deux tondu(e)s manifestant contre la venue d'AF sont devenus l'incarnation de l'ultra-gauche, danger pour la liberté d'expression, rien moins. Un peu comme cette poignée de gilets fluo avec quelques casseurs qui deviennent, outrance, outrance, les démolisseurs de la République, ou encore comme ces deux énergumènes qui injurient Finkielkraut et ces débiles en jaune qui invectivent des homosexuels seraient, la belle aubaine, représentatifs respectivement d'un antisémitisme et d'une homophobie généralisés. La presse généraliste à gauche comme à droite se décrédibilise en montant en épingle des faits divers.

NotI 


138
Répondre en citant  
Le monde de la culture... dans Le Monde, mais pas sur FC - Sam 04 Mai 2019, 17:26

Il faut lire le Monde (Le Monde de la culture ) ou Libération pour entendre ce que les acteurs du monde de la culture (1.400 d'entre eux) expriment à propos du mouvement des Gilets Jaunes : France-Culture est une radio soumise à la tutelle ministérielle, et l'influence de la tutelle est de plus en plus évidente sur les rédactions de cette station, qui se veut pourtant culturelle et donc indépendante, et devrait à se titre s'en faire l'écho.

C'est donc par la presse écrite qu'on apprend que les acteurs de la Culture se disent "absolument concernés par cette mobilisation historique", et que l'académicienne Danielle Sallenave évoque à propos des GJ "le contraste réjouissant, à la télévision, entre leur assurance un peu maladroite et l’hostilité mal dissimulée des journalistes et de leurs invités ", remarque qui vaut aussi, malheureusement, trop souvent pour les journaux de France Culture. Sur FC, nous avons les avis d' Alain Finkielkraut ou de Charles Dantzig (l'auteur de cette qualification : la "plèbe"...)

Philaunet 

Philaunet
Admin

139
Répondre en citant  
Re: Dans les journaux français - Sam 04 Mai 2019, 18:18

Yann Sancatorze(https://regardfc.1fr1.net/t19p820-les-matins-de-france-culture#32951) a écrit:
@NotI a écrit:On ne sait pas non plus ce que désigne l’appellation « Sces Po », la cible obsessionnelle de Ph.: la direction ? (dont nous avons remarqué les indignations sélectives) ou les enseignants ? (de profils divers) ou les étudiants (à travers différentes organisations) ?.
NotI (Lustucru, Samva) est un adepte des théories conspirationnistes. Il suppose que la rédaction de France Culture "est à la botte du pouvoir" (...) Il faut donc soit être tellement imprégné (donc à l'intérieur) de l'idéologie et du paradigme de la station pour ne pas s'apercevoir de sa présence à presque chaque tranche horaire (profs de Sciences-Po, les historiens, philosophes et sociologues résidents, ressassement et obéissance aux causes à la mode), soit souffrir de certains défauts cognitifs (pour être charitable). On ne peut que s'étonner du manque de clairvoyance de notre ami qui ne semble pas comprendre la nature de ce qui est recensé sur forum.  Peut-être faut-il envisager le développement d'une version plus simple de ce forum, à l'image de l'encyclopédie Vikidia ?
"Défauts cognitifs" ? Au minimum, en effet. Dans le post précédant celui-ci, il est de nouveau affirmé contre l'évidence et pour feindre une indépendance vis-à-vis de la station (quel jeu maladroit !) que FC serait "soumise à la tutelle ministérielle". NotI/Lustuc n'est pas carrément à l'ouest (les trolls ne le sont pas), il est seulement manipulateur. Que FC soit, sauf exceptions, en faveur de tout mouvement revendicatif, depuis les zadistes jusqu'aux vestes fluo, est indéniable, que ce soit dans les sujets d'émissions ou dans le traitement des actualités. Bref, ceci est assez risible. Le reste est sans intérêt, Libé et le Monde faisant leur beurre sur ces mouvements, étant systématiquement de parti pris (ah, les zadistes, mes chéris, au Monde, ah la belle couverture hitlérienne du Monde Magazine !) et idéologiquement en correspondance avec les récupérateurs des mouvements (LFI, et autres groupuscules). Bref, on se donne des brevets moraux de "proximité avec les vraies gens" en prenant fait et cause pour la plèbe, terme dont il ne faut pas limiter l'usage à Dantzig, vu qu'il est fréquemment utilisé. Les "artistes" font leur promotion et se rappellent à leur public, c'est de bonne guerre commerciale. Que certains prennent pour argent comptant leurs déclarations montre leur degré de naïveté.

PS Excellent moment passé à lire la dégelée reçue par l'auteur signant "Le Monde avec AFP" (environ 300 commentaires, on n'est pas sur Regard FC... Smile) et le dézingage des signataires de cette tribune. Aussi ne nous privons pas de faire partager ces commentaires après l'article Le monde de la culture apporte son soutien (...)

Philaunet 

Philaunet
Admin

140
Répondre en citant  
''Crise à tous les étages à Sciences Po '' - Mar 07 Mai 2019, 21:55

Rennes. Crise à tous les étages à Sciences Po , Le Télégramme, le 07 mai 2019.

On n'en est pas encore à la petite fiction franceculturienne ("Meurtre à Sciences Po" 04/05/2019) dont on se demande si elle ne prend pas ses désirs pour des réalités, mais petit à petit...

Philaunet 

Philaunet
Admin

141
Répondre en citant  
Ouest France, Michel Wieviorka - Sam 18 Mai 2019, 19:11

POINT DE VUE par Michel Wieviorka, sociologue. Ouest-France 18 05 2019.

Extraits. Intégralité à retrouver sur le site qui vaut bien une visite.
Demain, la guerre en Europe ?

« Le succès des nationalismes et populismes pourrait aboutir à mettre fin à l'Union européenne, elle-même née, précisément, pour prémunir l'Europe de la guerre et rendre impossible son retour. »

Karl Marx ouvre son analyse du 18 Brumaire de Louis Bonaparte en notant qu'« Hegel fait quelque part cette remarque que tous les grands événements et personnages historiques se répètent pour ainsi dire deux fois. Il a oublié d’ajouter : la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce ».

Si l’histoire se répète, même si c’est sur le mode de la farce, alors les comparaisons historiques dont notre époque est particulièrement friande sont légitimes. Que n’a-t-on dit, par exemple, des Gilets jaunes, les uns évoquant le mouvement de Pierre Poujade, entre 1953 et 1958, d’autres les Bonnets rouges dans la Bretagne de 2013, d’autres encore la violente manifestation antiparlementaire de 1934, quand ce n’est pas 1789, et d’autres épisodes insurrectionnels, ou bien encore Mai-68 !

Une comparaison appelle réflexion plus que d’autres : celle, fréquente, qui met en regard la poussée contemporaine des nationalismes et des populismes en Europe, avec les années 1930, l’essor des fascismes et du nazisme et leur aboutissement tragique, la Seconde Guerre mondiale, le génocide des Juifs. Les temps présents préparent-ils de telles horreurs, les annoncent-ils ?

Un argument au moins plaide pour qu’on n’aille pas dans ce sens : (...)
L’histoire n’est jamais écrite d’avance. Mais se réclamer de l’expérience des années 1930 pour dire que nous allons sans transition vers une nouvelle conflagration mondiale du fait des nationalismes et des populismes européens ne repose sur aucune donnée sérieuse et est trop simpliste. Ce qui est vrai, par compte, est que leur succès pourrait aboutir à mettre fin à l’Union européenne, elle-même née, précisément, pour prémunir l’Europe de la guerre et rendre impossible son retour. »
"Mais se réclamer de l’expérience des années 1930 pour dire que nous allons sans transition vers une nouvelle conflagration mondiale du fait des nationalismes et des populismes européens ne repose sur aucune donnée sérieuse et est trop simpliste".

Et pourtant France Culture invite tous les jours des personnes qui martèlent ce message.  FrCult aurait-elle des idées "simplistes", appâterait-elle son audience avec de "la titraille tapageuse" ?

Contenu sponsorisé 


142
Répondre en citant  
Re: Dans les journaux français -

Dans les journaux français     Page 14 sur 17

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant

Accueil / Web & médias

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum