-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Errare France Culture est

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 55 ... 91  Suivant

Accueil / France Culture

Errare France Culture est    Page 19 sur 91

Bas de page ↓   

Invité 


Invité

181
Répondre en citant  
Antoine Mercier brutalise aussi la langue française - Mar 10 Sep 2013, 09:28

Dans le bulletin d'information diffusé hier, à midi et demi, Antoine Mercier osa poser à son invité cette belle question : « Est-ce que ce texte ne stigmatise-t-il pas les religions en particulier l'islam (…) ? » (http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4696246 [trois minutes et quarante secondes après le commencement]).  M. Mercier raffole des solécismes en général et, « en particulier », du redoublement fautif de la forme interrogative.  Duoin thateron, ou bien : « Ce texte stigmatise-t-il (…) ? » ou bien  : « Est-ce que ce texte stigmatise les religions (…) ? ».



Dernière édition par Antoine Arnoux le Sam 28 Sep 2013, 14:55, édité 1 fois

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

182
Répondre en citant  
Plombé par l'amiante - Jeu 12 Sep 2013, 15:23

@Yann Sancatorze a écrit:
Je ne sais pas si je dois vous indiquer ce lien vers la nouvelle production d'Eric Chaverou... :
Et celle-ci, vous ne me l'indiquez pas ? Elle tient en deux lignes, mais est inimitable :

« L’un des grands repères de Paris célèbre aujourd’hui un anniversaire au goût amer. La Tour Montparnasse fête ses 40 ans par un son et lumière. Une tour longtemps mal aimée des Parisiens, et surtout plombée par sa construction en amiante Eric Chaverou. »
La Tour Montparnasse a 40 ans - 12.09.2013

Le goût amer (...) plombée (...) en amiante : ce texte déborde de poisons...

Le nom derrière amiante, c'est celui du fabriquant du produit ?

Un Requiem pour la ponctuation à France Culture...

Yann Sancatorze 

Yann Sancatorze

183
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - Jeu 12 Sep 2013, 15:34

Peut-être est-ce une accusation? "Une tour longtemps mal aimée des Parisiens, et surtout plombée par sa construction en amiante, Eric Chaverou! » Peut-être est-il responsable de son plombage à l'amiante (??)

Pour l'importance de la ponctuation, et autres particularités linguistiques, il y a livre de Lynn Truss, très drôle, qui porte le joli titre de "Eats, Shoots and Leaves" (titre à trois sens selon l'emplacement et la présence de virgules).
http://www.amazon.fr/Eats-Shoots-Leaves-Lynne-Truss/dp/0007329067

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

184
Répondre en citant  
''The zero tolerance approach'' - Dim 15 Sep 2013, 12:38

@Yann Sancatorze a écrit:Peut-être est-ce une accusation? "Une tour longtemps mal aimée des Parisiens, et surtout plombée par sa construction en amiante, Eric Chaverou! » Peut-être est-il responsable de son plombage à l'amiante (??)

Pour l'importance de la ponctuation, et autres particularités linguistiques, il y a livre de Lynn Truss, très drôle, qui porte le joli titre de "Eats, Shoots and Leaves" (titre à trois sens selon l'emplacement et la présence de virgules).
http://www.amazon.fr/Eats-Shoots-Leaves-Lynne-Truss/dp/0007329067
Originellement sans virgule après « amiante » - ce qui ne peut en faire une accusation...  Mais l'ajout d'une virgule peut changer le sens du propos en possible accusation, comme vous le montrez bien (et cf. votre référence au titre du livre anglais).
À propos de Monsieur la marque d'amiante, l'avez-vous vu dans l'interview et dans le diaporama des 50 ans ? On n'en attendait pas moins, c'est-à-dire pas plus... Le pire c'est l'aveuglement : un reportage qui a l'ambition de promouvoir la chaîne la ridiculise !

Livre de Lynn Truss en commande, merci pour la référence. Évidemment, il concerne la ponctuation anglaise dont le code est différent de celui de la langue française qui ne manque pas de manuels, dont celui de Jacques Drillon.

Le sous-titre du livre anglais pourrait néanmoins inspirer les rédacteurs de FC : "The zero tolerance approach to punctuation"...

Sinon, parmi tout ce qui passe sous les yeux, une phrase divertissante :  « Des années 30 jusqu'au début des années 80, le PCF a formé et instruit des générations de militants issus des classes. »

De CP ou Préparatoires ? On ne sait, car la phrase s'arrête là. Les commentaires sur le fond du reportage ne sont pas tous tendres.

http://www.franceculture.fr/emission-pixel-etre-communiste-en-2013-2013-09-13 (reportage multimédia non signé)

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

185
Répondre en citant  
On ne peut pas toujours louer, on l'aimerait pourtant... - Lun 16 Sep 2013, 23:43

Cher Stéphane Deligeorges, voici un descriptif peu rigoureux pour la présentation d'une émission scientifique. On y voit au moins une demi-douzaine de choses à amender pour qu'il passe le test d'une quelconque publication papier (peut-être me direz-vous que le franco-web est justement un dialecte en devenir et qu'il n'est pas soumis aux mêmes règles que le franco-papier ?) :

« On les nomme Tourteau, araignée de mer, étrille. Ce sont les crabes. Mais sait-on qu’il en existe 7000 espèces différentes dans le monde. Ces crustacés pouvant mesurer de quelques millimètres à près de 4 mètres d’envergure ? L’incroyable diversité de ces animaux aux formes, aux couleurs et aux modes de vie étonnants, reste bien mal connue. Traqués, pêchés, mangés, les crabes sont une importante source de nourriture pour des millions d’humains. Ils occupent des milieux aussi divers que les abysses, les récifs coralliens ou les montagnes et vivent aussi bien en eau de mer qu’en eau douce, au fond des cavernes qu'au sommet des arbres ? Ce rendez-vous de Continent Sciences leur est entièrement dévolu. »
Les crabes dans leur diversité 16.09.2013 - 14:00

http://www.franceculture.fr/emission-continent-sciences-les-crabes-dans-leur-diversite-2013-09-16

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

186
Répondre en citant  
Olympe maltraitée - Jeu 19 Sep 2013, 09:14

Dans le 2e numéro de la série consacrée à Olympe de Gouges de la Fabrique de l'Histoire du 17 09 2013 , on lit un descriptif qui n'est pas à la hauteur de l'exigence d'Emmanuel Laurentin.

« Née à Montauban en 1748, Marie Gouze, veuve à 20 ans,  quitte son Quercy natale » (place des incises et accord)

« elle prend parti pour l’abolition de l’esclavage » (emploi contestable de « prendre parti » )

« Á  partir de 1788, elle publie son premier pamphlet » (Si l'on prend la peine de mettre un accent sur les majuscules autant le faire bien... Quant à l'expression du temps avec une action terminée...)

« La pensée toujours en chantier, Olympe de Gouges est une femme d’idées. » (la pensée en chantier ? Original...)

« elle écrit également en 1791, sa Déclaration » (voir ponctuation, mise souvent n'importe comment, n'importe où, ou absente quand elle est essentielle, voir plus bas)

« , Olympe de Gouges est dépeinte avec mépris comme une exaltée politique, une virago, une auteure sans grand intérêt » (On ne croit pas que le terme « auteure » ait déjà été en usage, et même si le rédacteur (h/f) veut justifier l'usage du féminin néologique du terme « auteur », pourquoi ne pas être cohérent, car dans le descriptif du 1er numéro on lit : « Aujourd'hui, entretien avec Benoîte Groult, journaliste, écrivaine et militante féministe, auteur notamment d’une biographie sur Olympe de Gouges » - par ailleurs, biographie « de », non ?)

« cette oubliée de l’histoire guillotinée pour ses idées » (ponctuation)

« Ses textes sont réédités, sa vie, son œuvre inspirent des écrivains, sont adaptés au théâtre ou même en bande dessinée » (au lecteur curieux de trouver)

« Elle est même pressentie pour entrer au Panthéon » (va-t-elle accepter ?)



Dernière édition par Philaunet le Jeu 19 Sep 2013, 14:37, édité 1 fois

Yann Sancatorze 

Yann Sancatorze

187
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - Jeu 19 Sep 2013, 11:16

C'est d'ailleurs souvent dans ces "textes à cause" que l'on trouve les plus grandes énormités, comme si (mais je n'ose le penser), la cause à défendre l'emportait sur la valeur culturelle d'un sujet. Ce texte n'a d'ailleurs pas grand intérêt : on n'y apprend rien car c'est une simple publicité à ton un peu revanchard. Il aurait été plus court et moins chronophage d'écrire simplement : "C'était quelqu'un, hein?? Et c'était une femme en plusse!!" J'ai tendance à zapper ces semaines "à cause" car on doit en général subir 80% de rappels revanchards contre 20% de bouts de connaissance inédits.

J'ai tout de même appris qu'Olympe de Gouges avait quitté Montauban, chose qu'on ne devrait jamais faire.

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

188
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - Dim 22 Sep 2013, 00:06

À propos d'un descriptif de Jean-Noël Jeanneney, dans le fil « Concordances des temps » le 21 septembre 2013
@footsteps a écrit:Pas tout  à fait impeccable dans le texte:

". Et il va jusqu’à tirer les conséquences de ce parallèle pour se faire le prophète des temps à venir, en prévoyant, en espérant peut-être, une évolution de notre continent qui pourrait, selon lui, s’organiser comme Rome, dans les premiers siècles de notre ère, sous la forme de ce qu’il appelle une Europe impériale modérée."

On ne tire pas les conséquences mais des conclusions.Les conséquences se tirent d'elles-mêmes.
Are you more papist than the Pope, Footsteps ? Je ne crois pas, car ce n'est pas d'un excès dévoyé de purisme qu'il en va ici.

Je vous propose les reformulations suivantes qui, selon moi, blanchissent JNJ de tout emploi inapproprié en l'espèce.

« Tirer les conséquences de » : prendre les mesures adéquates /décider d'agir en conséquence de qch

« Tirer des/les conclusions de » : déduire logiquement quelque chose d'autre chose. Voir le bon emploi ici de tirer les conclusions dans un autre fil de ce forum il y a quelque minutes.

D'un côté on a une décision d'action,  de l'autre une réflexion déduite.

Le corpus de « Tirer les conséquences de » est énorme. On peut en avoir un aperçu dans la base de données Linguee  qui donne des traductions de documents officiels (souvent des institutions de l'Union européenne) :

http://www.linguee.fr/francais-anglais/traduction/tirer+les+cons%E9quences.html

Un espace de discussion sur la langue française réactive ces jours-ci un échange sur l'expression que vous considérez comme inappropriée. Un contributeur y parle de contamination de l'expression « agir en conséquence » par « tirer les/des conclusions ». C'est intéressant. Néanmoins, cela ne fait pas de l'expression « Tirer des conséquences de » une expression fautive. D'ailleurs, la langue française étant à l'origine une langue mettant davantage en valeur le substantif que le verbe, contrairement à l'anglais (cf. mettre une lettre à la poste et to post a letter) il me semble qu'employer l'expression en question (verbe outil + substantif au pluriel) obéit au génie de la langue. Dès lors il n'est pas étonnant qu'elle ait pris racine et se soit développée avec un tel succès car chacun la comprend parfaitement.

Je vous remercie, Footsteps, de votre remarque. J'en tire la conclusion que vous êtes un lecteur scrupuleux. Et les conséquences ? Je vous laisse les tirer.



Dernière édition par Philaunet le Dim 22 Sep 2013, 12:42, édité 2 fois

footsteps 

footsteps

189
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - Dim 22 Sep 2013, 11:04

Cf post suivant.



Dernière édition par footsteps le Dim 22 Sep 2013, 11:06, édité 1 fois

footsteps 

footsteps

190
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - Dim 22 Sep 2013, 11:05

J'avais hésité à déplacer ma remarque dans les petits textes.Merci de l'avoir fait pour moi.
Le "il faut en tirer les conséquences" est un emploi fréquent en politique depuis quelques années.La fameuse "com'" des décérébrés incultes des professionnels de la communication.
Je persiste et signe,nous ne faisons que  subir les conséquences.
D'ailleurs il n'est qu'à remarquer la correction de fait de nos zommes politiques en"il faut en tirer les conclusions".
[/quote]

Invité 


Invité

191
Répondre en citant  
Inconséquence - Dim 22 Sep 2013, 12:06

Littré, sub verbo conséquence :
« 1- Conclusion déduite d'une proposition, d'un principe, d'un fait. Les prémisses et la conséquence d'un syllogisme. D'où l'on peut tirer une conséquence infaillible, [Corneille, Ex. de Pompée.] Du premier principe il tire cette conséquence, [Bossuet, Déf.] Le marquis de Villeroy a eu ordre de se retirer de la cour pour sa mauvaise conduite ; voilà tout ce qu'a dit Sa Majesté ; on tire plusieurs conséquences ; on s'en prend à des gens.... [Sévigné, 118] Vous verrez les conséquences qu'il en tire, [Pascal, Prov. 9] Ils tirent de leur conduite des conséquences pour l'innocence de M. Arnaud, [Pascal, ib. 3] Pour en tirer des conséquences qui la déshonorent, [Pascal, ib. 13] Tirant une conséquence de ce qu'ils voyaient à ce qu'ils ne voyaient pas, [Pascal, Pesant. de l'air, Conclusion] Ce principe : qu'il ne faut pas imputer les conséquences à qui les nie, [Bossuet, 3e avertissement aux protestants] C'est une maxime certaine que les conséquences de l'être sont aussi conséquences de la cause de l'être, [Boullainvilliers, Réfut. de Spinosa, p. 171] Les superstitieux et les hypocrites qui l'entouraient l'ont amené de conséquence en conséquence à rejeter les propositions avantageuses des religionnaires du nouveau monde, [Raynal, Hist. phil. des Indes, XVI, 9]. »



Dernière édition par Antoine Arnoux le Dim 03 Nov 2013, 19:35, édité 2 fois

Contenu sponsorisé 


192
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est -

Errare France Culture est     Page 19 sur 91

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 55 ... 91  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum