-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le deal à ne pas rater :
RING FIT ADVENTURE à 52,99€
52.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Répliques, Alain Finkielkraut

Aller à la page : Précédent  1 ... 27 ... 51, 52, 53 ... 58 ... 65  Suivant

Accueil / France Culture

Répliques, Alain Finkielkraut    Page 52 sur 65

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

511
Répondre en citant  
Toujours l'émission du 24 octobre 2015 - Mar 27 Oct 2015, 13:50

L'émission involontairement parodique dont il a déjà été question  entre les posts 500 et 505  Que reste-t-il aujourd’hui de l’idée de progrès ? contient des morceaux de choix.

Il faudrait faire entendre les passages où Alain Finkielkraut confond tout pour défendre sa thèse (OGM, pesticides, etc), parce qu'à Répliques,  comme ailleurs, mais en plus revendicatif, le producteur est là pour défendre sa propre thèse, non pour faciliter l'exposition équilibrée de deux points de vue antagonistes. C'est un genre. Il semble accepté par certains. Personnellement, il me choque.  

À écouter aussi, Robert Redeker qui semble avoir du mal à s'exprimer et qui cherche à agresser son interlocuteur à défaut d'avoir quelque chose à dire d'autre que nous vivons une « catastrophe anthropologique ». C'est assez ronflant et sans doute assez agréable à entendre pour le producteur qui ne trouve jamais assez d'hyperboles pour qualifier ce qui lui déplaît, et beaucoup de choses lui déplaisent dans ce monde.

Notamment qu'on y crée des moyens de soigner des gens de sorte qu'ils vivent plus longtemps. Il y a un passage que j'ai trouvé assez détestable où Finkielkraut semble régler des comptes avec Michel Onfray en citant un passage où l'essayiste évoque la survenue du cancer de sa compagne. Coup bas. Surtout qu'Alain Finkielkraut  laboure l'idée (très brumeuse) que la techno-science en fait trop en matière de recherche et d'application médicales.

Heureusement, Gerald Bronner remet à chaque fois les choses en place, sans acrimonie (alors que Redeker lui prête des propos délirants du genre qu'il est pour le clonage menant à l'immortalité...) et avec des arguments imparables.

Ce numéro de Répliques mérite archivage. Comme la plupart des autres, d'ailleurs. Trente ans de Répliques ? Je l'écoute depuis vingt-cinq ans.  Un vrai compagnonnage !

Alain Machefert 


512
Répondre en citant  
Re: Répliques, Alain Finkielkraut - Jeu 29 Oct 2015, 16:44

@Philaunet a écrit:Il faudrait faire entendre les passages où Alain Finkielkraut confond tout pour défendre sa thèse (OGM, pesticides, etc), parce qu'à Répliques,  comme ailleurs, mais en plus revendicatif, le producteur est là pour défendre sa propre thèse, non pour faciliter l'exposition équilibrée de deux points de vue antagonistes. C'est un genre. Il semble accepté par certains. Personnellement, il me choque.  

Cela ne me choque pas car Alain Finkielkraut n'est pas un producteur anodin. C'est un intellectuel, avec ses défauts bien documentés sur ce fil, et ,en tant que tel, je trouve que sa prope pensée mérite d'être exprimée et revendiquée.
Ma critique porterait plutot sur le choix des sujets (Tiens une nouvelle emission sur l'Islam samedi) et des invités (Redeker fatigué à la limite du compréhensible).
Les autres producteurs ne sont pas du "même tonneau" et je vous rejoins dans votre critique.

Jean-Luuc 


513
Répondre en citant  
Re: Répliques, Alain Finkielkraut - Sam 31 Oct 2015, 18:47

Dans l'émission Répliques du 31 octobre 2015, instructive dans le premier quart d'heure dans l'approche contrastée que T. Oubrou et D. Sibony ont des textes du Coran, traduction et interprétations à l'appui (à propos d'Abraham :  Musulman ou soumis à Dieu ?). Mais l'émission qui privilégiait jusqu'ici le dialogue, vire lentement mais sûrement à l'affrontement. En témoignent ces deux dernières minutes :

T. Oubrou puis D. Sibony :
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/10/s44/RF_FF57914E-EC90-4F20-9254-3567511419CD_GENE.MP3" debut="50:06" fin="52:07"]

Pour faire suite au post 503 dans lequel Nessie prélevait l'annonce d'A. Finkielkraut :

@Nessie a écrit: (...) au programme Tarek Oubrou et Daniel Sibony pour parler de l'Islam. Ca promet. Eh oui ça promet puisqu'il nous fournit cette précision : [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/10/s43/NET_FC_800f6fb8-e67e-4058-aee7-e62cb174d9c7.mp3" debut="51:09" fin="51:37"]

Promesse tenue, les propos (transcrits par mes soins au post 507) tenus par S. Laacher dans le reportage télévisé ont donné lieu à une question à la minute 18 :

A. Finkielkraut, puis T. Oubrou et D. Sibony :
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/10/s44/RF_FF57914E-EC90-4F20-9254-3567511419CD_GENE.MP3" debut="17:24" fin="22:04"]

Vous noterez que D. Sibony emploie le même vocable que G. Bensoussan : (...) quand le fidèle absorbe des récits bibliques coranisés, il en tète le suc qui est très bon, mais il tète aussi le fait que les protagonistes sont des gens absolument pas recommandables (...)

munstead 


514
Répondre en citant  
Re: Répliques, Alain Finkielkraut - Sam 05 Déc 2015, 10:09

Étonnant Répliques sur l'euthanasie. Un philosophe, Jacques Ricot, sûr de lui, prétentieux, coupant tout le monde, sans le moindre doute sur la valeur de ses convictions, il a toutou, tout fait, connait mieux que personne tous les chiffres, incroyablement arrogant face à un prêtre belge, Gabriel Rongier (?) impliqué, lui,  concrètement dans l'accompagnement des malades ayant choisi l'euthanasie. Le philosophe occupe une large majorité du temps de parole, défend l'hypocrite sédation définitive (conçue pour le confort spirituel des médecins avant tout) sans se rendre compte de l'absurdité de sa position qui pourrait être celle d'un prêtre intégriste. Il professe une défense religieuse ( dogmatique donc), de la vie que n'étaye aucun argument philosophique. Il répète juste que l'euthanasie est une transgression. Il refuse toute liberté individuelle et feint  de croire que si l'euthanasie était autorisée, des foules de malades se précipiteraient vers cette solution. Ill mélange la solitude de l'individu face à sa souffrance, sa déchéance, sa mort et l'individualisme dans  la société moderne. Très déplaisant débat qui n'en fut pas un, gâché par ce monsieur qui prétend, sans la moindre explication/justification philosophique, nous dicter notre mort. Cerise : Ricot commence l'émission en disant que son père nonagénaire écoute l'émission et qu'il espère qu'aucune parole déplaisante qui puisse le blesser ne soit prononcée par AF et le prêtre!

Philaunet 

Philaunet
Admin

515
Répondre en citant  
L'euthanasie, nouvelle marotte ? - Sam 05 Déc 2015, 11:55

@munstead a écrit:Étonnant Répliques sur l'euthanasie. Un philosophe, Jacques Ricot, sûr de lui, prétentieux, coupant tout le monde, sans le moindre doute sur la valeur de ses convictions, il a toutou, tout fait, connait mieux que personne tous les chiffres, incroyablement arrogant face à un prêtre belge, Gabriel Rongier (?) impliqué, lui,  concrètement dans l'accompagnement des malades ayant choisi l'euthanasie. Le philosophe occupe une large majorité du temps de parole, défend l'hypocrite sédation définitive (conçue pour le confort spirituel des médecins avant tout) sans se rendre compte de l'absurdité de sa position qui pourrait être celle d'un prêtre intégriste. Il professe une défense religieuse ( dogmatique donc), de la vie que n'étaye aucun argument philosophique. Il répète juste que l'euthanasie est une transgression. Il refuse toute liberté individuelle et feint  de croire que si l'euthanasie était autorisée, des foules de malades se précipiteraient vers cette solution. Ill mélange la solitude de l'individu face à sa souffrance, sa déchéance, sa mort et l'individualisme dans  la société moderne. Très déplaisant débat qui n'en fut pas un, gâché par ce monsieur qui prétend, sans la moindre explication/justification philosophique, nous dicter notre mort. Cerise : Ricot commence l'émission en disant que son père nonagénaire écoute l'émission et qu'il espère qu'aucune parole déplaisante qui puisse le blesser ne soit prononcée par AF et le prêtre!

Alain Finkielkraut s'intéresse de près à cette question depuis quelque temps. J'y avais fait allusion (cf. la discussion posts 452 à 459 dans ce fil) après l'écoute du très inspirant Dominique Jacquemin, prêtre et professeur en sciences humaines à l’UCL. L'émission de la RTBF/La Première n'est pas en ligne, mais Soundcloud pourrait aider prochainement. À suivre.

Est-ce ainsi que les hommes meurent ?  05.12.2015 - 09:07

PS La liste des neuf ouvrages de la bibliographie est "éclairante", on y trouve bien sûr le dernier livre de Robert Redeker, proche du producteur de Répliques.

PS 2 À la réécoute de la pastille dans le post 452, je remarque qu'Alain Finkielkraut glisse doucement mais sûrement (la suite des émissions l'a confirmé) dans la critique qu'une frange très radicale fait de ce qu'on appelle le transhumanisme (« le corps devenu appareil », dit-il), critique que ressasse Robert Redeker dans l'émission  Que reste-t-il aujourd’hui de l’idée de progrès ? (cf. post 505)

Invité 


Invité

516
Répondre en citant  
Que diable allait-il faire dans cette galère ? - Dim 24 Jan 2016, 16:56

Hors sujet, s'agissant du petit écran, mais je n'ai pas trouvé de sujet approprié dans la rubrique "Médias".

Pourquoi donc est-ce que Alain Finkielkraut se produit dans des émissions telles que : "Des paroles et des actes. Les deux France, le débat : Daniel Cohn-Bendit face à Alain Finkielkraut" ? Croit-il que Pujudas organise des débats de bonne foi ? Croit-il qu'il est possible pour un intellectuel (ou même un pseudo-intellectuel, voir le lien ci-dessous) de débattre sérieusement avec Cohn-Bendit ?

De plus, en cette occasion, on avait organisé un traquenard pour Finkie. Jugez-en pour vous-mêmes : https://www.youtube.com/watch?v=Oj8VbUqasxw. La prof d'anglais en question, et dont Pujadas avait pris soin de démontrer l'absence d'engagement partisan, se trouve également être militante proche des "Indigènes de la République".

Alain Machefert 


517
Répondre en citant  
Re: Répliques, Alain Finkielkraut - Dim 24 Jan 2016, 18:13

Rowan a écrit:Pourquoi donc est-ce que Alain Finkielkraut se produit dans des émissions telles que :

https://www.youtube.com/watch?v=CG6R9zciYek
https://www.youtube.com/watch?v=Wsw12NGA6TQ
https://www.youtube.com/watch?v=aN4jGybjPBI
https://www.youtube.com/watch?v=-jpx4jGaO5I

et une dernière, pour la route:
https://www.youtube.com/watch?v=xLusbqzkkAE

Cela fait beaucoup, non? en quelques semaines.

Nessie 

Nessie

518
Répondre en citant  
Re: Répliques, Alain Finkielkraut - Dim 24 Jan 2016, 19:10

Rowan a écrit:[...]
Pourquoi donc est-ce que Alain Finkielkraut se produit dans des émissions telles que :.. .. .. .. .. .

Eh oui. C'est une énigme aneffet. Il devrait se douter, à force, que sa prestation est d'un bien faible rendement, peut-être même contre-productive. Il envoie ses tribunes dans Le Monde, il a la sienne sur FC, il a un assez bon créneau chez Elisabeth Lévy et à eux deux ils remettent bien les choses en place. Faut-il qu'il soye piqué de la tarentule des médias pour aller en plus dans des émissions mal foutues, organisées pour dégénérer, animées par des zouaves qui se foutent de lui dans les grandes largeurs...


_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

Yann Sancatorze 

Yann Sancatorze

519
Répondre en citant  
Re: Répliques, Alain Finkielkraut - Dim 24 Jan 2016, 20:49

Je crois qu'il y va comme au tribunal (il le dit souvent d'ailleurs), pour lui permettre de se défendre pied à pied des montagnes d'accusations qu'on lui balance. Mais à chacune de ses apparitions, les mêmes vacheries lui sont adressées, les mêmes litanies injurieuses (avant cette glaçante procureuse, il y a eu Thomas Guénolé dans le genre), les mêmes vannes et rapprochements douteux. Rien ne change, et c'est donc que quelque chose ne passe pas, et que ça ne marche pas. Maladresse, format inadapté, appétit télévisuel pour les clashs et autres dérapages... Il devrait renoncer à ces exercices. Peut-être devrait-il se scrutoniser ... Roger Scruton, philosophe conservateur, gentleman farmer, la sérénité même et une force de frappe argumentative redoutable (j'ai choisi cet extrait en lien car on y parle aussi de chasse aux sorcières...)

Jean-Luuc 


520
Répondre en citant  
Re: Répliques, Alain Finkielkraut - Dim 24 Jan 2016, 21:47

Permettez-moi de ne pas cliquer sur les liens donnés, mais de vous communiquer à la place cet entrefilet paru dans le JDD du jour 24 janvier 2016, page 32 intitulée : Personnalités, qui pourrait expliquer la présence accrue de Finkielkraut à la télévision ces derniers jours.

Ludovic Perrin écrit :

C'était quelques jours avant Noël. « Maintenant que mon discours est prêt, on peut s'occuper de ça. » Alain Finkielkraut qui sera jeudi sous la Coupole,
[le 28 janvier prochain donc] roulait en compagnie d'Inès de la Fressange pour se choisir un habit d'académicien. Direction rue de la Paix, chez Stark & Sons, « tailleur depuis 1910 ». « Il était comme un enfant soulagé d'avoir fait ses devoirs », relate son amie, devenue sa conseillère vestimentaire du jour. « Chez lui, ce n'est pas superflu, l'habit fait aussi l'académicien. Ce n'est pas étonnant chez un homme autant attaché à la préservation de la culture. » (...)

De France Culture à France 2 en passant par Europe 1 (cf. le mari de la dame), une grande famille que le monde de la culture.

Philaunet 

Philaunet
Admin

521
Répondre en citant  
Re: Répliques, Alain Finkielkraut - Dim 24 Jan 2016, 22:29

@Yann Sancatorze a écrit:Je crois qu'il y va comme au tribunal (il le dit souvent d'ailleurs), pour lui permettre de se défendre pied à pied des montagnes d'accusations qu'on lui balance. Mais à chacune de ses apparitions, les mêmes vacheries lui sont adressées, les mêmes litanies injurieuses (avant cette glaçante procureuse, il y a eu Thomas Guénolé dans le genre), les mêmes vannes et rapprochements douteux. Rien ne change, et c'est donc que quelque chose ne passe pas, et que ça ne marche pas. Maladresse, format inadapté, appétit télévisuel pour les clashs et autres dérapages... Il devrait renoncer à ces exercices. Peut-être devrait-il se scrutoniser ... Roger Scruton, philosophe conservateur, gentleman farmer, la sérénité même et une force de frappe argumentative redoutable (j'ai choisi cet extrait en lien car on y parle aussi de chasse aux sorcières...)

Pourquoi ne pas simplement écouter ce qu'il dit de ses raisons pour apparaître dans les médias (cité quelque part dans ce fil de discussion) : il aime le média télévisuel, il aime le conflit ouvert, il aime faire du théâtre. L'épisode avec la jeune femme,  professeur à Noisy-le-sec, a dû lui plaire : des propos qui auront glissé comme de l'eau sur les plumes d'un canard, et qui ont fait réagir ses supporters et l'ont mis au centre du débat public. Ne pas apparaître à la télé le priverait de cette visibilité qui lui est une sorte d'oxygène. Aussi, je ne suis pas sûr qu'il faille s'apitoyer sur le rôle assumé de victime (ou d'énervé) qu'il joue dans les débats.

J'ai beaucoup aimé cet entretien avec Roger Scruton, notamment entre les 4e et 6e minutes : "The belief is more important than the argument". Ensuite on croit entendre la description exacte du fonctionnement mental de la majorité de la Rédaction et des producteurs de France Culture.

Sinon, Répliques ? Alain Finkielkraut avait invité pour l'émission du 23 janvier (La philosophie et la vie ) deux causeurs habitués à débiter leurs marchandises à toute vitesse. André Comte-Sponville a un style langagier qui appelle la caricature : une prosodie étudiée et un discours redondant qui à intervalles réguliers se met sur le même pied que les grands penseurs. Quant à Michael Foessel, le mousquetaire de la bande à Enthoven (où va l'un va l'autre ) avec Dorian Astor et Adèle van Reeth, il fait courir ses phrases, comme s'il fallait vite réciter un discours déjà tout fait. En fait, les deux hommes ont publié il y a peu chacun un livre et la promotion nécessaire (voir pour le premier son entretien dans Par Ouï-dire) a dû rôder les discours devenus de plus en plus automatiques.

Le numéro du 9 janvier intitulé Alzheimer était nettement plus calme, thème oblige, et valait par la présence de Jean-Claude Ameisen face à un Michel Malherbe semblant sans espoir. Alain Finkielkraut n'en a pas trop rajouté sur l'angoisse de finir sa vie comme une épave. Lui qui sait et qui s'en désole qu'on ne lui permettra pas, le cas échéant, d'abréger ses jours (voir à ce sujet le nombre d'émissions qu'il a consacrées, à l'instar de Laure Adler, à l'euthanasie, à la médecine en fin de vie et aux soins palliatifs).

PS Peut-être rappeler à la personne chargée de la rédaction du descriptif que nos anciens ne sont pas nos Anciens : « Pierre Hadot et Michel Foucault nous ont rappelé, il y a peu, que la philosophie, pour les anciens, n’était pas seulement théorie. »

Contenu sponsorisé 


522
Répondre en citant  
Re: Répliques, Alain Finkielkraut -

Répliques, Alain Finkielkraut     Page 52 sur 65

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 27 ... 51, 52, 53 ... 58 ... 65  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum