-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » Autres radios culturelles » BBC Radio 3 & Radio 4

Aller à la page : Précédent  1 ... 36 ... 68, 69, 70, 71, 72, 73  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

BBC Radio 3 & Radio 4    Page 69 sur 73

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

681
Répondre en citant  
Iveta Apkalna's Pipe Dreams - Mer 14 Avr 2021, 13:56

Iveta Apkalna's Pipe Dreams Organ Past, Organ Future BBC 3 04-04-2021.

Une nouvelle série originale sur BBC 3, comme on n'a aucune chance d'en entendre une pareille durant l'année sur France Musique (heureusement que le programme d'été est plus ouvert et original). C'est une carte blanche à l'organiste Iveta Apkalna qui présente dans un anglais tout à fait honnête (quel musicien n'est pas au moins bilingue ?) un programme qui est comme un guide à travers les oeuvres qui l'ont façonnée, marquée et amenée à s'intéresser à tout le répertoire. Le programme de ce premier volet d'une série de trois propose des interprétations captivantes de bout en bout, depuis Ligetti jusqu'à Reich en passant par Mozart, Escaich et Guillou.
La virtuose lettone de l'orgue Iveta Apkalna nous emmène dans une odyssée à travers les plus grandes musiques pour son instrument : elle fait exploser les mythes, renverse les clichés et réinvente notre façon d'aborder l'une des plus extraordinaires machines musicales jamais créées.

Elle se délecte d'un éventail de musiques d'orgue brillantes et saisissantes, des plus célèbres aux plus inconnues : des chefs-d'œuvre de JS Bach, Liszt et Duruflé aux œuvres moins connues de Saariaho, Satie, Rheinberger et Nico Muhly. En se concentrant sur ce remarquable répertoire, Iveta met fin à toute idée préconçue selon laquelle le monde de l'orgue est quelque peu aride ou technique, et nous guide à travers le génie musical de certains des plus grands interprètes de ces 100 dernières années.

Par-dessus tout, cet ouvrage est personnel. Pas de complétude, pas d'excuses pour avoir manqué telle ou telle fugue ou toccata. Au lieu de cela, il s'agit d'une approche fraîche et convaincante de la plus grande - et souvent sous-estimée - musique jamais écrite.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 69 Scre1753

Acclaimed Latvian organ virtuoso Iveta Apkalna takes us on an odyssey through some of the greatest music for her instrument: exploding myths, overturning cliches and reinventing the way we approach one of the most extraordinary musical machines ever created.
She revels in an array of arresting, brilliant organ music from the famous to the unfamiliar: from cherished masterpieces by JS Bach, Liszt and Durufle to lesser-known works by Saariaho, Satie, Rheinberger and Nico Muhly. In focusing squarely on this remarkable repertoire, Iveta puts to bed any preconceptions that the world of the organ is somehow dry or technical - guiding us through the musical brilliance of some of the greatest performers of the last 100 years.
Above all, this is personal. No completism, no apologies for missing out this or that fugue or toccata. Instead: a fresh, compelling approach to some of the greatest - and often under-appreciated - music ever written.
Dans la programmation :

Escaich - Evocation II pour orgue par Iveta Apkalna


J-S. Bach, Passacaglia & Fugue in C Major, BWV 582 par Marie-Claire Alain - Bach, JS : Complete Organ Works (1980).

Philaunet 

Philaunet
Admin

682
Répondre en citant  
Des sans-dents aux implants - Lun 19 Avr 2021, 19:48

Ce qui est bien en écoutant les radios étrangères, c'est que l'on apprend les découvertes et les inventions des Français, ce qui est généralement passé sous silence par France Culture qui ne va quand même pas mettre en valeur les grandes pointures de ce pays...

Ainsi, découvre-t-on dans Adventures with dentures, The story of dentistry [BBC World Service The Forum du 21-03-2021 - 40 minutes] qu'"En 1728, le médecin français Pierre Fauchard a publié la première description scientifique complète de la dentisterie et il est considéré comme le "père de la dentisterie moderne". Son livre, Le Chirurgien Dentiste ou The Surgeon Dentist, a été traduit en plusieurs langues.".

L'émission retrace l'histoire de l'art dentaire, soins et prévention. Ce n'est que sous l'influence d'Hollywood dans les années 1930 que le brossage des dents s'est démocratisé, favorisé par l'invention du nylon par la firme Dupont qui en garnit les brosses. Mais il ne faut pas oublier que durant la première guerre mondiale, les soldats américains étaient invités à prendre soin de leurs dents, car il n'était pas question d'avoir des soldats non opérationnels car souffrant des dents.

Mais on en apprend de bien belles sur l'extraction sans anesthésie locale (la première : la cocaïne, fin du XIXe siècle). Les progrès ? La roulette mécanique (copie des machines à tisser), puis électrique (merci Singer et les machines à coudre), les résines synthétiques (il n'a pas été question de plombages), la radiographie, la brosse à dent et les implants. Chaque invité avait, dans une optique pédagogique à donner en fin d'émission, l'invention majeure selon lui en matière de dentisterie et les raisons de ce choix. De la radio où l'on apprend vraiment quelque chose...
BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 69 Scre1759
[Image: Detail from Tearer of Teeth or The Tooth Puller by David Ryjckaert III (1612-1661). Credit: David Dyjckaert III / Buyenlarge / Getty Images]

Until the eighteenth century there were no professional dentists. The only way to deal with a serious case of toothache was to call on the services of blacksmiths, travelling showmen or so-called barber-surgeons, all of whom had a sideline in tooth extraction. But in 1728, French physician Pierre Fauchard published the first complete scientific description of dentistry and he is credited as being “the father of modern dentistry”. His book, Le Chirurgien Dentiste or The Surgeon Dentist, was translated into several languages.

Joining Rajan Datar to discuss the painful and sometimes gruesome history of humans and their teeth are
Dr. Scott Swank of the National Museum of Dentistry in Baltimore, US;
Rachel Bairsto, Head of Museum Services at the British Dental Association and
Professor Dominik Gross of RWTH Aachen University in Germany.

Philaunet 

Philaunet
Admin

683
Répondre en citant  
''Law in Action'' de Joshua Rozenberg, un modèle d'émission juridique - Ven 23 Avr 2021, 07:21

"Law in action" , c'est quatre émissions trimestrielles de 30 minutes abordant chacune quatre sujets.

Après la série d'octobre-novembre, voici la série de mars, instructive à tous égards et toujours marquée par l'exemplaire professionnalisme de Joshua Rozenberg .

  1. Civil Justice for Harry Dunn?
  2. Exclusive interview with the lawyer of Anne Sacoolas
  3. Can the law fight climate change?
  4. Reforming Judicial Review

Les descriptifs jusqu'alors très sommaires sont devenus complets, cela permet de ne pas en rester au titre de l'émission qui cherche à accrocher l'auditeur.

Le dernier numéro était un modèle d'émission juridique, tel qu'il est impossible d'en trouver de semblable à Radio France et donc à France Culture.

Le premier sujet a peut-être valu à l'émission d'être retirée de l'écoute en ligne, en effet "Sorry, this episode is not currently available". On y entend ce qui peut apparaître comme une mise en cause  de l'action gouvernementale sur le sujet du contrôle juridictionnel par le rapporteur d'un texte, Lord Faulks. Non une critique, mais une comparaison factuelle entre les recommandations et leur interprétation/déformation par le ministre de la justice dans un discours.
Le contrôle juridictionnel est un mécanisme permettant de vérifier la légalité des décisions ou des actions d'organismes publics tels que le gouvernement ou le parlement. Mais ce mécanisme s'est-il transformé en "politique par un autre moyen" ? Le gouvernement a chargé Lord Faulks et un groupe d'experts d'examiner cette question et de formuler des recommandations de réforme. Le rapport a été publié la semaine dernière. Mais le gouvernement veut-il maintenant aller beaucoup plus loin que les recommandations du rapport ?

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Judicial Review is a mechanism to check the legality of decisions or actions by public bodies such as the government or parliament. But has this turned into "politics by another means"? The government commissioned Lord Faulks and a panel of experts to examine this question, and to make recommendations for reform. The report was published last week. But does the government now want to go much further than the recommendations in the report?
Tous les sujets sont fouillés et comme Français habitué aux généralités et à la dilution de France Culture, on peut s'étonner qu'en quelques minutes on comprenne les enjeux d'une question juridique complexe dont on ne savait rien quelques minutes auparavant.

C'est le cas pour le second sujet qui met de nouveau l'action gouvernementale sur la sellette concernant l'aide juridique largement réduite ou supprimée ces dernières années en Angleterre (l'Écosse et l'Irlande du nord ont parfois des systèmes différents en ce domaine).
Faut-il prévoir une aide juridique pour les familles endeuillées dont un proche est décédé sous la responsabilité de l'État, par exemple en prison, dans une cellule de police ou dans un établissement de santé mentale ? Ces décès déclenchent des "enquêtes au titre de l'article 2", en référence au droit à la vie, protégé par la Convention européenne des droits de l'homme. Le médecin légiste voudra savoir ce qui a mal tourné, afin que cela ne se reproduise pas. L'État dispose d'une représentation juridique pour se défendre, mais les familles n'ont souvent pas les moyens de s'offrir les services d'avocats spécialisés qui, selon les défenseurs de la cause, sont nécessaires pour garantir l'égalité des armes.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Should there be legal aid for bereaved families whose relative died in the care of the state, such as in prison, a police cell or in a mental health in-patient setting? These deaths trigger "Article 2 inquests", referring to the right to life, protected under the European Convention on Human Rights. The coroner will want to find out what went wrong, so it doesn't happen again. The state has legal representation to defend itself, but the families often can't afford the specialist lawyers that, campaigners argue, are required for a level playing field.
La troisième émission recensant les actions menées par des activistes dans un cadre juridique national ou international est présentée avec la même neutralité par Joshua Rozenberg. Les séquences pourront au choix  enthousiasmer ou faire lever les yeux au ciel. On y entend entre autres le juge britannique de la CEDH.
Around the world environmentalists are taking governments and companies to court to fight climate change. Joshua Rozenberg explores how the law is evolving into a powerful activists' tool.

Philaunet 

Philaunet
Admin

684
Répondre en citant  
Margaret Heffernan, personnalité inspirante - Dim 25 Avr 2021, 10:31

Une personnalité passionnante : Margaret Heffernan Private Passions 18-04-2021. Producer: Jane Greenwood A Loftus Media production for BBC Radio 3.

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 69 Scre1761

The writer and entrepreneur Margaret Heffernan shares her lifelong passion for classical music with Michael Berkeley and describes how we can best prepare for an unpredictable future.
Born in Texas, raised in Holland and educated in Britain, Margaret Heffernan has had a hugely varied career – she’s been a high profile entrepreneur and the CEO of multimedia technology companies in America; she’s written plays and spent 13 years as a BBC producer; she’s a Professor of Practice at the University of Bath; she’s written seven bestselling and prize-winning business books and her Ted Talks have been watched by more than twelve million people.
Une femme dont le profil ne lui permettrait pas de se voir invitée à France Culture...
(...) Margaret’s intense curiosity about the world is reflected in her lifelong desire to discover music. She trained as a singer while living in America and she chooses music she studied by Vivaldi and by Monteverdi; part of a requiem by the contemporary composer Nick Bicat; and a piece by William Brittelle performed by the experimental vocal group Roomful of Teeth, to which her son introduced her.
La pièce de Monteverdi a été signalée dans le billet d'un autre fil sous le titre Frederica von Stade: Torna, torna (Il Ritorno d'Ulisse in Patria) Monteverdi.
And we hear part of Anthony Burgess’s rarely heard operetta Blooms of Dublin, which was produced for the BBC in 1982 by her first husband Michael who was killed when they had been married for just two years.
Ce moment de l'émission entre les minutes 32 et 41 mérite l'attention. Précédée et suivie de commentaires éclairants sur la composition d'opéras par l'écrivain, la pièce "The Blooms of Dublin"  Narrator: Anita Reeves. Singer: Alison Hargan. Orchestra: RTÉ Concert Orchestra. Conductor: Proinnsías Ó Duinn.. Elle ne semble pas disponible sur YouTube.  Anita Reeves interprète à merveille le Molly Bloom’s soliloquy : "I love flowers I’d love to have the whole place swimming in roses God of heaven there’s nothing like nature (...)".

Un entretien de 1973 en français entre Bernard Pivot et Anthony Burgess, ORTF (Collection: Ouvrez Les Guillemets)
Interviewed by Bernard Pivot, Anthony Burgess talks about how he became a "professional author", and why he wrote certain books of his using a pseudonym. He then discusses the subject of his famous work A Clockwork Orange, the importance of free will and violence which are sometimes necessary in both politics and art.
Et Celebrate the centenary of the birth of one of Manchester’s greatest writers : (...) He came to regret writing the novel for which he is best known today.
“Written a quarter of a century ago, a jeu d’esprit knocked off for money in three weeks, it became known as the raw material for a film which seemed to glorify sex and violence. The film made it easy for readers of the book to misunderstand what it was about, and the misunderstanding will pursue me till I die. I should not have written the book because of this danger of misinterpretation.”


Au cours de la conversation, Margaret Heffernan dit qu'elle a produit treize émissions sur le bicentenaire de la Révolution française en 1989 pour la BBC ("an insane series"). Une femme pour qui la radio culturelle n'est pas un vain mot, à preuve sa mention du pilier de BBC 3, Donald MacLeod, pour sa mémorable et patrimoniale série sur Beethoven tout au long de l'année dernière, avant la diffusion de la Symphony no.7 in A major, Op.92 (2nd mvt: Allegretto).

Ce qu'il faut à une émission culturelle pour rester en mémoire ? Un conducteur d'entretien de talent, une préparation, un savant montage et un désintéressement, à savoir l'absence de promotion d'un produit. Tout ceci manque à l'émission de France Musique du même type que "Private Passions", "Musique émoi", depuis plusieurs années. Et c'est avec regret qu'il faut le constater, tant est flagrante la perte d'un potentiel patrimoine radiophonique français.

Philaunet 

Philaunet
Admin

685
Répondre en citant  
Peter Ustinov (1921-2004) lit son autobiographie - Dim 02 Mai 2021, 09:29

Un bonheur d'écoute.

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 69 Scre1764

Peter Ustinov - Dear Me 1. Childhood. 1978, rediffusion le 26 avril 2021 et un mois en ligne.
Multitalented writer, director, actor and goodwill ambassador for UNICEF, Sir Peter Ustinov CBE read his autobiography.

Starting with his earliest days when his parents had newly arrived in London from Leningrad in 1920. The young Peter discovered an early talent for mimicry - which landed a nanny in serious trouble!

Abridged in eight parts by Jack Singleton.
Producer Rosemary Hart

Philaunet 

Philaunet
Admin

686
Répondre en citant  
Edward Elgar (1857-1934), foi et musique - Lun 03 Mai 2021, 16:33

Edward Elgar [21-12-2020] est le troisième compositeur auquel Sir James MacMillan  consacre son attention dans Faith in Music, le 1er volet traitait de Thomas Tallis.

Le projet de la série.
Au fil des siècles, les compositeurs ont créé des chefs-d'œuvre musicaux que de nombreux auditeurs ont fini par considérer comme des pierres de touche spirituelles. Par exemple, le motet Spem in alium de Tallis, l'opéra Parsifal de Wagner, l'oratorio The Dream of Gerontius d'Elgar, la Messe de Bernstein. Mais que croyaient réellement ces compositeurs à propos de Dieu, de la foi, de la compassion, de la vie après la mort et de la rédemption ? Et avons-nous besoin de partager ces croyances d'une manière ou d'une autre pour vivre une expérience spirituelle en écoutant leur musique ?

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
La foi d'Elgar est évoquée au travers de l'oratorio The Dream of Gerontius dont plusieurs extraits sont diffusés.


Edward Elgar - The Dream of Gerontius [Barbirolli] Janet Baker, Richard Lewis, Kim Borg.
Catholic composer Sir James MacMillan considers Sir Edward Elgar's complex life and religious faith as an English composer living through times of great distress and turmoil.
Following the somewhat disastrous premiere of his oratorio, The Dream of Gerontius, Elgar complained, "I always said God was against art and I still believe it. I have allowed my heart to open once - it is now shut against every religious feeling and every soft, gentle impulse forever."
James talks with Em Marshall-Luck, Stephen Johnson and Joanna Bullivant about Elgar's religious upbringing and the triumphs and tragedies of his life which were reflected in his attitude towards faith and religion.

Philaunet 

Philaunet
Admin

687
Répondre en citant  
Law in Action : ''Investigating the Dead'' - Sam 08 Mai 2021, 23:21

Le jour où France Culture diffusera un dialogue d'une telle qualité entre deux magistrats (Joshua Rozenberg  & Sir Richard Henriques), les poules auront des dents : Investigating the Dead  Law in Action 16 Nov 2017.

L'affaire sur laquelle porte l'entretien, et précédemment le reportage documentaire, est l'accusation d'abus sexuels portée à l'encontre de l'ancien Premier ministre Edward Heath.  Pour en savoir plus, un article de la BBC un an après l'émission : Operation Conifer: No government action over Ted Heath sex abuse probe 11 October 2018
Joshua Rozenberg asks what's the point of investigating the dead over allegations of abuse. He speaks to the former judge Sir Richard Henriques, who is critical of recent police investigations into dead people accused of abuse.
The programme also explores whether we need new laws to protect cyclists on our roads.
Producer: Smita Patel
Researcher: Diane Richardson.

Philaunet 

Philaunet
Admin

688
Répondre en citant  
''Saving the Vaquita'', marsouin vivant dans la mer de Cortez au Mexique - Mar 18 Mai 2021, 12:33

Un numéro extrêmement bien conçu et monté (hommage mérité au monteur à la fin) de "Crossing Continents" de BBC 4 qui, par la nature du sujet (pratiques illégales, violences et criminalité organisée), convient idéalement au média radio : Saving the Vaquita [17-05-2021].

Pas une émission scientifique à proprement parler, mais un documentaire d'une demi-heure embrassant tous les enjeux de la pêche illégale, des efforts de protection du marsouin, des programmes d'aide aux pêcheurs locaux et donnant la parole à toutes les parties (sauf aux importateurs chinois et au crime organisé mexicain). Un équilibre inégalé dans cet exercice de journalisme environnemental qui a dû nécessiter énormément de temps. Captivant et exemplaire de l'exposition de la complexité du sujet dans un documentaire soigneusement élaboré.
Jacques Cousteau a appelé la mer de Cortez, au Mexique, "l'aquarium du monde". Elle abrite l'une des espèces les plus menacées de la planète. La vaquita est un petit marsouin menacé d'extinction totale, dont le nombre est tombé à moins d'une douzaine. Les vaquitas se prennent notamment dans les filets utilisés pour attraper le totoaba. La pêche au filet de ce grand poisson marin est illégale. Mais la vessie natatoire du totoaba est réputée avoir de puissantes propriétés médicinales en Chine et se vend pour des milliers de dollars dans un commerce contrôlé par le crime organisé mexicain. Les efforts déployés pour sauver le vaquita ont donc entraîné un conflit avec les communautés de pêcheurs pauvres du nord de la Basse-Californie, qui dépendent souvent des revenus illicites tirés du totoaba. La veille du Nouvel An 2020, un pêcheur a été tué et un autre gravement blessé lors d'une altercation entre des bateaux locaux et un navire d'une ONG qui patrouillait pour mettre fin à la pose de filets illégaux qui tuent le vaquita. Linda Pressly rend compte depuis la côte de la Basse-Californie d'un dangereux conflit d'intérêts. Le vaquita peut-il être sauvé ?
Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 69 Scre1777

Jacques Cousteau called Mexico’s Sea of Cortez, ‘the aquarium of the world’. It is home to one of the most critically endangered species on earth. The vaquita is a small porpoise facing total extinction, whose numbers have dwindled to less than a dozen. In particular, the vaquita get caught in the nets used to catch totoaba. Casting nets for this large marine fish is illegal. But the totoaba’s swim bladder is believed to have potent medicinal properties in China, and sells for thousands of dollars in a trade controlled by Mexican organised crime. So efforts to save the vaquita have brought conflict to poor fishing communities in northern Baja California – people who often rely on an illicit income from totoaba. On New Year’s Eve, 2020 one fisherman was killed and another seriously injured in an altercation between local boats and an NGO ship patrolling to stop the sinking of illegal nets that kill the vaquita. Linda Pressly reports from the coast of Baja California on a dangerous clash of interests. Can the vaquita be saved?

Producer: Michael Gallagher
Producer in Mexico: Ulises Escamilla Haro
Editor, Bridget Harney

Du répit pour les vaquitas du Golfe de Californie

Journée de sensibilisation : Au secours des derniers vaquitas

*******************

Récapitulatif hebdomadaire : 21 contributions du lundi 10 au dimanche 16 mai 2021 (semaine 20)


Curly 

Curly

689
Répondre en citant  
Mary Lou Williams - Mar 25 Mai 2021, 18:57

Mary Lou Williams est à nouveau la composer of the week de Donald McLeod du 24 au 28 mai sur la BBC 3. A nouveau parce que c’est une nouvelle diffusion d’une série de novembre 2019.

                                                                                  

Une série de 5 heures sur une compositrice de jazz, qui parcourt en long en large et en travers sa vie et son œuvre, ce n’est pas sur France Musique que nous pouvons l’avoir actuellement. Non pas que celle-ci soit dénuée de qualité : par exemple les programmes sont plus variés, et une place plus importante est laissée à la musique dite contemporaine. La Bib' est un peu plus conservatrice.

Pour Mary Lou Williams sur France Musique, il vous reste une chroniquette d'Aliette de Laleu qui compresse les 5h en 4mn.

Il faut remonter à la série « La jazz est un roman » d’Alain Gerber pour retrouver un programme plus ambitieux sur le jazz.
Mais Alain Gerber, comparé à Donald McLeod, inventait, extrapolait, mélangeait avec faconde réalité et fiction, ce qu’il inventait étant du domaine du plausible. Certains textes étaient publiés ensuite.
Donald McLeod n’a pas cette ambition littéraire. Il est un biographe sobre, qui ne se permet aucune licence poétique.
Entre ses œuvres religieuses (Black Christ of the Andes), dont les moments forts restent les pièces instrumentales, elle collabore avec Duke Ellington, pour qui elle arrange une des ses pièces les plus fameuses – le bouillonnant Blue Skies aussi connu sous le titre de Trumpet no end – ou Dizzy Gillespie, et dans les années 70 elle jouera même avec le pianiste « free » Cecil Taylor.
En 1945, elle a même une  émission de radio hebdomadaire, pour laquelle elle va composer au fil de douze semaines à la file la « Zodiac Suite ».

                                                                                                                                                                        

Son jeu au piano assez minimaliste – la tendance s’accentue dans les années 70 -  n’est pas sans parenté avec celui de Duke Ellington.
La programmation est riche, elle propose nombre de pièces importantes. Mary Lou Williams est présente sur la scène du jazz des années 20 (elle a une dizaine d’années seulement), avec les McKinney's Cotton Pickers jusqu’à la fin des années 70. Son style s’est adapté à toutes les évolutions du jazz : elle a été au cœur du jazz swing des années 30, a continué dans le be-bop, et son style minimaliste teinté parfois de funk n’a pas du tout détonné dans les années 70.

Mary Lou Williams 
1- The Little Piano Girl of East Liberty
2- The Lady Who Swings the Band
3- Strikin' Out
4- Music for the Soul
5- The Priest and the Jazz Musician

Blue Skies, arrangé par Mary Lou Williams pour l'orchestre de Duke Ellington. Allez comprendre pourquoi la pièce a été rebaptisée Trumpet no end...

                                                                          

Philaunet 

Philaunet
Admin

690
Répondre en citant  
Silence (''au milieu du'' et ''sounds of'') - Mer 02 Juin 2021, 21:51

Dans le numéro de Private Passions consacré à la carmélite Sister Teresa Keswick [04-04-2021], se succèdent Clement Jacob, Au milieu du silence (Psaume 18) dont l'invitée dit à l'audience britannique de BBC 3 qu'il est essentiel d'en comprendre les paroles :



et Simon and Garfunkel - The Sound of Silence * chanson pour laquelle elle dit nourrir une passion, comme pour toute la musique pop des années 1960.


Nearly forty years ago Teresa Keswick exchanged her career as a London lawyer for life as a nun in an enclosed and largely silent Carmelite monastery in Norfolk. She’s devoted her life to prayer and work and has become a highly skilled embroiderer. Since 2014 she’s written a regular column for The Oldie magazine.

In a special programme for Easter Day, Sister Teresa shares her fascinating life story and the music she loves with Michael Berkeley.
Teresa tells Michael about her initial reluctance to accept her vocation and leave her busy social life in London for a remote monastery in the Norfolk countryside and the contentment she eventually found in the strict daily routine of prayer and work. (...)
*Hello darkness, my old friend
I've come to talk with you again
Because a vision softly creeping
Left its seeds while I was sleeping
And the vision that was planted in my brain
Still remains
Within the sound of silence
In restless dreams I walked alone
Narrow streets of cobblestone
'Neath the halo of a street lamp
I turned my collar to the cold and damp
When my eyes were stabbed by the flash of a neon light
That split the night
And touched the sound of silence
And in the naked light I saw
Ten thousand people, maybe more
People talking without speaking
People hearing without listening
People writing songs that voices never share
No one dared
Disturb the sound of silence
"Fools" said I, "You do not know
Silence like a cancer grows
Hear my words that I might teach you
Take my arms that I might reach you"
But my words like silent raindrops fell
And echoed in the wells of silence
And the people bowed and prayed
To the neon god they made
And the sign flashed out its warning
In the words that it was forming
And the sign said, "The words of the prophets
Are written on the subway walls
And tenement halls
And whispered in the sounds of silence"

Philaunet 

Philaunet
Admin

691
Répondre en citant  
Voix du printemps - Ven 04 Juin 2021, 12:26

Le guitariste monténégrin invité à produire son "Inside Music" [1h55] dans Guitarist Miloš on musical journeys and heavenly voices le 15 mai (10 days left to listen) proposait d'entendre, après un très beau début de programme avec Albeniz joué par lui-même, J. Strauss II: Voices Of Spring, Op.410 avec Kathleen Battle (née en 1948) pour qui il dit avoir une passion sans limite. Le concert du Nouvel An de Vienne retransmis à la télévision et regardé avec sa famille dans son pays reste un de ses plus beaux souvenirs.



FrühlingsstimmenJohann Strauss II et une traduction en anglais .

Die Lerche in blaue Höh entschwebt
der Tauwind weht so lau
sein wonniger milder Hauch belebt
und küßt das Feld, die Au
Der Frühling in holder Pracht erwacht
ah alle Pein zu End mag sein
alles Leid, entflohn ist es weit!
Schmerz wird milder, frohe Bilder
Glaub an Glück kehrt zuruck
Sonnenschein, ah dringt nun ein
ah, alles lacht, ach, ach, erwacht!

Da strömt auch der Liederquell
der zu lang schon schien zu schweigen
klingen hört dort wieder rein und hell
süße Stimmen aus den Zweigen!
Ah leis' läßt die Nachtigall
schon die ersten Töne horen
um die Kön'gin nicht zu stören
schweigt, ihr Sänger all!
Voller schon klingt bald ihr süßer Ton
Ach ja bald, ah, ah ja bald!
Ah, ah, ah, ah!

O Sang der Nachtigall, holder Klang, ah ja!
Liebe durchglüht, ah, ah, ah
tönet das Lied, ah und der Laut
süß und traut, scheint auch Klagen zu tragen
ah ah wiegt das Herz in süße Traumerein
ah, ah, ah, ah, leise ein!
Sehnsucht und Lust
ah ah ah wohnt in der Brust
ah, wenn ihr Sang lockt so bang
funkelnd ferne wie Sterne
ah ah zauberschimmernd wie des Mondes Strahl
ah ah ah ah wallt durchs Tal!
Kaum will entschwinden die Nacht
Lerchensang frisch erwacht
ah, Licht kommt sie kunden
Schatten entschwinden! ah!

Ah des Frühlings Stimmen klingen traut
ah ja, ah ja ah o süßer Laut
ah ah ah ah ach ja!



Dernière édition par Philaunet le Lun 06 Déc 2021, 18:22, édité 1 fois (Raison : Rétablissement d'un lien valide)

Contenu sponsorisé 


692
Répondre en citant  
Re: BBC Radio 3 & Radio 4 -

BBC Radio 3 & Radio 4     Page 69 sur 73

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 36 ... 68, 69, 70, 71, 72, 73  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum