-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

-44%
Le deal à ne pas rater :
REALME C21 64 Go Cross Black
109.91 € 196.57 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » Autres radios culturelles » BBC Radio 3 & Radio 4

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37 ... 53 ... 71  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

BBC Radio 3 & Radio 4    Page 36 sur 71

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

351
Répondre en citant  
Quel est le plus vieux métier du monde ? - Mar 23 Oct 2018, 16:17

Réponse dans The Etymology of Entomology (BBC 4 ) : "taxonomiste".

Une demi-heure du plus haut niveau, tant par le contenu savant que par la forme dynamique.

Pourquoi s'intéresser à l'entomologie ? Et aux noms des insectes ? Comment attirer de jeunes chercheurs dans le domaine ? Des scientifiques de grands instituts britanniques, américains et australiens répondent au zoologue entomologiste Dr. George McGavin. C'est passionnant, stimulant et, last but not least, "entertaining".

Comment faire aimer la nature et la protéger ? Non en gémissant quotidiennement comme à France Culture, mais en faisant découvrir les métiers pratiqués par des chercheurs passionnés.

Popular culture meets science, as zoologist Dr George McGavin delves into the strange, and often bizarre, names given to insects.



Zoologist Dr. George McGavin delves into the strange and often bizarre names given to the planet's insects.
There are an estimated 10 million living insect species, with new specimens being discovered almost daily. Entomologists are turning to ever more imaginative names, referencing everything from literary figures, celebrities and politicians to playground puns.
George takes us into the complex and intriguing world of the taxonomist. From the 18th century father of modern taxonomy Carl Linnaeus to the present day, he explains why naming the things that surround us is the foundation of all science.
There are flies named Pieza kake and S. beyonceae (after the singer); beetles with political connections - A. hitleri, A. bushi, A. cheneyi and A. rumsfeldi; and some entomologists have even named discoveries after romantic conquests. Unsurprisingly, names can prove controversial but, once set, are difficult to change.
George pieces together his story at Linnaeus' original collection at The Linnean Society, and at the capital's Natural History Museum and London Zoo. He also reveals some insects named after him at the Oxford University Museum of Natural History.
Produced by Andrea Rangecroft.
A Folded Wing production for BBC Radio 4.

Broadcasts Sat 9 Mar 2013 10:30 BBC Radio 4 [Rediffusion le 17 octobre 2018]

Philaunet 

Philaunet
Admin

352
Répondre en citant  
The Kuhmo Arts Centre (Finlande) - Ven 26 Oct 2018, 17:36

Les "Lunchtime concerts", une heure de musique de chambre extraite de festivals donnés durant l'été au Royaume-Uni ou dans le reste de l'Europe (Islande et ici Finlande), sont souvent des joyaux.

Ainsi de ce Lunchtime Concert - Kuhmo Chamber Music Festival 2018 du 23 10 2018 ''After Forever''.

World-renowned soloists and chamber musicians gather each year in this stunning setting 600 kilometres northeast of Helsinki. Nestling amid lakes Ontojärvi, Lammasjärvi and Lentua, beside the protected wilderness of Hiidenportti National Park, the Kuhmo Arts Centre has floor-to-ceiling windows – bringing the outside world in to the musical space. In today's concert Sarah Walker introduces music by Mozart and Brahms on the theme of timelessness.



Au programme :
Mozart: Fantasia in D minor, K397
Irina Zahharenkova, piano

Brahms: 2 Songs Op.91
Victoire Bunel, mezzo-soprano
Yuval Gotlibovich, viola
Claudio Trovajoli, piano

Mozart: Clarinet Quintet in A, K581
Michel Lethiec, clarinet
Ilya Gringolts & Anahit Kurtikyan, violins
Barbora Hilpo, viola
Edward Arron, cello


Trois autre concerts en provenance de ce festival étaient programmés cette semaine : ''Swirls'' (Debussy, Schubert, Clara Schumann) ; ''Muses and sirens'' (musique française) ; ''Götterdämmerung'' (Wagner, Mozart et Schoenberg, Verklärte Nacht).

Kuhmo Chamber Music 2018

Philaunet 

Philaunet
Admin

353
Répondre en citant  
''Le Petit Prince à 70 ans'', une perle d'émission - Mar 30 Oct 2018, 09:09

Avis aux amateurs : cette émission de 30 minutes est un régal : The Little Prince at 70 . Rediffusée sur BBC 4 Extra le 22 octobre 2018, elle date de septembre 2013 et n'a pas pris une ride. C'est un reportage sur le terrain réalisé au cordeau avec des intervenants très différents et émaillé d'extraits du conte. Une superbe réalisation qui rappelle le travail minutieux des réalisateurs d'outre-Rhin dans la série Wissen. Et qui ne rappelle rien sur France Culture.

Pour les non-anglophones, il y a quelques mots en français, mais mieux vaut reprendre le conte que tous les adultes interrogés s'accordent à trouver toujours plus actuel. Une jeune écolière est cependant celle qui donne le meilleur commentaire du livre.

Un livre dont tous les étrangers ont un jour entendu parler : il suffit de dessiner un chapeau pour s'entendre dire que c'est un éléphant avalé par un boa...

Pour information, il existe désormais des outils plus ou moins fiables pour traduire en ligne des textes en langues étrangères. C'est imparfait et produit parfois des résultats dignes de l'Oulipo, mais cela donne une idée des contenus.

Mike Greenwood unlocks the secrets of Antoine de Saint-Exupéry's classic novella, on the anniversary of its publication in 1943.
Barely 100 pages long, The Little Prince is one of the most read books in the world. Like the little prince himself, his creator Antoine de Saint Exupéry has become an enigma. An aristocrat and an aviator, he wrote The Little Prince in exile in America, when the world was at war and France was under Nazi occupation. Barely two years later he was dead - having failed to return from a reconnaissance mission over his homeland. His body was never found.
But the fable-like book he left behind continues to captivate generations of readers, from the child to the adult. Why?
"It is only with one's heart that one can see clearly. What is essential is invisible to the eye." Is it a simple children's story engaging with simple truths about love, experience and loss? A manifesto for humanist values in time of strife? Or a manual for living on our fragile planet?
Mike Greenwood journeys to Paris to unravel the origins, meaning and enduring appeal of Le Petit Prince. He meets Saint-Exupery's nephew, Francois d'Agay, now 87, who remembers visits from Uncle Antoine in the 1930s, and Mike enters the inner circle of 'Saint-Exupérians' who have made it their life's work to interpret the symbols, biographical parallels and true message of the book.
The novelist Tracey Chevalier and children's author Michael Rosen also share their personal insights into the French classic, which is featured in a series of evocative readings.



Philaunet 

Philaunet
Admin

354
Répondre en citant  
''Compositeur de la semaine'' : François Couperin (1668-1733) - Sam 10 Nov 2018, 11:31

Pour le 350e anniversaire de la naissance de François Couperin le 10 novembre 1668, cinq émissions d'une heure magistralement dirigées par Donald Macleod dans Composer of the week : François Couperin (1668-1733) (la page indique "1688").

À l'occasion de l'utilisation exceptionnelle de Google Chrome, je trouve la page de BBC 3 entièrement en français, descriptif, pièces, dates, etc. Est-ce l'effet d'une traduction automatique* ou est-ce la version française du site de la BBC ? Le texte est tout à fait honnête**.

Bientôt aussi les commentaires audio en traduction automatique ?

* Le mot "cookies" est traduit par "biscuits"...

** Donald Macleod célèbre les 350 ans de la naissance de François Couperin, l'un des talents musicaux les plus éblouissants de France. Son illustre ascension à la gloire a commencé avec sa nomination en tant qu'organiste à Saint Gervais à Paris alors qu'il était encore adolescent, avant de devenir compositeur et claveciniste à la cour du Roi Soleil, Louis XIV. Surnommé Couperin Le Grand par ses contemporains, il est aujourd'hui le compositeur français le plus important de sa génération. (...)

Philaunet 

Philaunet
Admin

355
Répondre en citant  
Flûte et clavecin - Mar 13 Nov 2018, 11:15

S'il y a des flûtistes ou des parents de flûtistes (on ne sait jamais) parmi les lecteurs de ce forum, prêtez une oreille à partir de la minute 28'43 de Composer of the Week, Francois Couperin (1688-1733) Couperin (5.5), the fusion composer du 09 11 2018 pour entendre l'art de Jed Wentz à la flûte traversière.

Cinquième concert (Les Goûts réunis)
Orchestra: Musica ad Rhenum*.
• BRILLIANT : CLASSICS-92178/3.

et pour les amateurs de clavecin, Christophe Rousset vous régale à la minute 41 : Quatrième livre de pièces de clavecin, ordre No 23
Performer: Christophe Rousset.
• Harmonia Mundi 90144546


* CD Les Gouts-reunis ou Nouveaux Concerts (Cinquieme Concert) Musica Ad Rhenum


Philaunet 

Philaunet
Admin

356
Répondre en citant  
Margaret Macmillan, Emeritus Professor of International History at the University of Oxford - Mer 14 Nov 2018, 08:13

BBC 3 Private Passions :  Margaret MacMillan* le 11 11 2018.

Peu de musique dans ce numéro de Private Passions, émission retraçant le parcours personnel et professionnel des invités, illustrée de moments musicaux marquants. Cet entretien du 11 novembre porte sur l'histoire de la Première Guerre mondiale et ses effets, notamment sur la création artistique.  Réflexion intéressante sur la nature de la pièce de Richard Strauss, Metamorphosen .

Contrairement au lauréat du Médicis 2018 qui, dans une émission, reprend l'antienne usée de la musique comme ne signifiant rien (on y reviendra), Margaret MacMillan dit combien cette pièce, ainsi que celle de Ravel, La Valse, est riche de significations, tant sur l'époque que comme repère dans une biographie.

Si l'on devait faire une comparaison (toujours cruelle) : France Musique a fait, avec plus ou moins de bonheur, ce type d'émission, l'invitation de personnalités qui se racontent au travers d'un choix de  pièces musicales. Depuis deux ou trois ans, c'est Elsa Boublil qui est l'intervieweuse le dimanche : c'est calamiteux. Quand Michael Berkeley est un intervieweur de grande maturité, respecté, attentif, possédant une langue soignée et une immense culture qui lui permettent de faire naître de grands moments de radio, Elsa Boublil, elle, est une ambianceuse d'une superficialité confondante. Mais l'important n'est-il pas la galerie de portraits photographiques qu'elle crée au fil des semaines au côté des invités ?

* (Pour une traduction automatique, passer par Google Chrome)
Michael Berkeley’s guest on the centenary of Armistice Day is the historian Margaret MacMillan.
In this year’s Reith Lectures, Margaret Macmillan delivered a powerful series of lectures exploring war and society, and our complex feelings towards those who fight. She is Emeritus Professor of International History at the University of Oxford, and Professor of History at the University of Toronto in her native Canada
(...)
In conversation with Michael Berkeley, Margaret Macmillan reflects on how our perception of the First World War has changed in the last hundred years, and sounds a note of warning as she perceives worrying parallels between the years leading up to that conflict and the state of the world today.
(...)
She and Michael Berkeley explore the paradox that great works of literature, art, and music are created out of the horror of war, and she chooses music from both World Wars by Ravel, by Strauss and by Tippett; all of whom, in different ways, bring beauty out of appalling suffering and destruction.

Philaunet 

Philaunet
Admin

357
Répondre en citant  
Law in Action: ''How did the US Supreme Court become so powerful?'' - Mer 14 Nov 2018, 20:54

Après la maturité, la connaissance approfondie, l'art de l'entretien et le savoir-faire radiophonique de Michael Berkeley (cf. ci-dessus dans Private Passions), retour sur toutes ces qualités chez Joshua Rozenberg, l'exceptionnel producteur de Law in Action .



J'ai mentionné cette série de trois fois quatre émissions annuelles (30 minutes chacune) à plusieurs reprises, par exemple :
Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t13p230-bbc-radio-3-radio-4#26457) a écrit:Ce journalisme à l'anglaise, on en rêve pour France Culture : neutralité, précision dans l'analyse et pédagogie, tout le savoir-faire de Joshua Rozenberg est dans ce dernier numéro de Law in action Brexit: The Legal Minefield (...)
ou encore
Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t13p250-bbc-radio-3-radio-4#27677) a écrit:Émission d'une qualité inconnue à France Culture, Brexit in the High Court * dans la série Law in Action.

C'est un suprême plaisir d'entendre cette conversation entre Joshua Rozenberg et Prof Catherine Barnard, Professor of European Law at the University of Cambridge et  Prof Mark Elliott, Professor of Public Law at University of Cambridge.

Éclaircissements sur l'immense complexité juridique que pose le résultat du référendum au Royaume-Uni et surtout réflexions sur la nature de la démocratie parlementaire et l'équilibre des trois pouvoirs, exécutif, législatif et judiciaire.

Un des aspects les plus remarquables de cette série dirigée par Joshua Rozenberg, c'est la manière qu'il a de défendre de manière sérieuse et argumentée la thèse inverse de celle de ses invités afin de présenter un point de vue contradictoire représentant l'opinion plurielle de l'auditorat. Ici le journaliste juridique présente les thèses de ceux qui ont choisi de quitter l'UE. C'est fait avec grand brio et l'on ne décèle nulle part le moindre commencement de parti pris. C'est d'un professionnalisme ébouriffant, et c'est d'ailleurs sans doute pourquoi les plus hautes autorités  judiciaires acceptent de se rendre aux invitations de Joshua Rozenberg. Fairness n'y est pas un vain mot.
Aussi, je me contenterai de conseiller cette nouvelle série aux amateurs, dont le 3e numéro* vous laisse sur le flanc, tant la science et l'histoire juridiques sont éclairées avec talent dans toute leur complexité. Trois sujets : les raisons historiques de l'importance de la Cour Suprême ; le système du "grand jury" à huis-clos ; la possible sélection des jurés au travers des résultats des plus récentes études de psychologie.

C'est simple : un seul numéro de Law in Action donne plus à savoir et à réfléchir que 13 ans d'émissions d'Antoine Garapon (depuis sa première Le Bien commun de 2005).

*How did the US Supreme Court become so powerful? 13 11 2018

Joshua Rozenberg hears the story of the extraordinary case that rewrote the way America is governed - giving the Supreme Court the power to overrule Congress.

He discovers what American prosecutors get up to behind the closed doors of the grand jury room.

And he asks whether we should be screening jurors in England and Wales for bias before they are allowed to serve on rape trials.

Producer: Neil Koenig
Researcher: Diane Richardson

Philaunet 

Philaunet
Admin

358
Répondre en citant  
Ravel, le Tombeau de Couperin et le quatuor de Debussy au Pays de Galles - Jeu 15 Nov 2018, 08:58

Pourquoi France Musique ne sait-elle pas faire ce que la BBC fait à la perfection ? Les concerts du midi outre-Manche durent une heure et sont souvent composés pour chaque numéro de pièces tirées de concerts d'un même festival, mais ayant été donnés dans des lieux différents, à des dates différentes.

Ainsi cette merveille de Lunchtime concert du 6 novembre 2018 Welsh Festivals: Ravel and Debussy * avec le "Tombeau de Couperin" de Ravel et la quatuor de Debussy : ''the series begins at the North Wales International Music Festival in St. Asaph where pianist Freddy Kempf enchanted audiences in its ancient cathedral with Ravel's homage to his baroque antecedent. After that we head to the historic town of Machynlleth for an evocatively drawn performance of Debussy's Quartet''.

Belle présentation de l’environnement du festival, extraits d'interviews contextualisant l’œuvre (le jeune pianiste Freddy Kempf évoquant l'hommage musical de Ravel à ses amis tombés durant la Première Guerre mondiale), prise de son de grande qualité : cette série des Welsh Festivals est un régal.

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 36 P06ql6mk


* Wales hosts an abundance of music Festivals in some of the UK's most breathtaking settings. This week Christopher Cook introduces highlights from three of its Summer Festivals, all situated in locations of outstanding natural beauty. Later in the week we'll visit the pretty border town of Presteigne, but the series begins at the North Wales International Music Festival in St. Asaph where pianist Freddy Kempf enchanted audiences in its ancient cathedral with Ravel's homage to his baroque antecedent. After that we head to the historic town of Machynlleth for an evocatively drawn performance of Debussy's Quartet, given by the Marmen Quartet.

Philaunet 

Philaunet
Admin

359
Répondre en citant  
''Pursuit of Beauty: Dancing the Poem'' - Ven 16 Nov 2018, 08:10

Un format radiophonique qui n'existe pas à "France Culture-l'ouverture", sans doute parce qu'il ne met pas un(e) employé(e) de micro en vedette : un montage croisé d'extraits d'interviews et de lectures.

Un chorégraphe* a créé une représentation du Paradis Perdu de Milton.  Nous l'entendons durant une répétition et face à un micro où il présente son projet.

Une chorégraphe** et danseuse explique sa création artistique sur des poèmes de Kate Tempest et nous l'entendons lire des extraits de poèmes.

En contrepoint Dance critic Judith Mackrell and poet and dance producer Karthika Nair donnent leurs appréciations critiques***.

Un format original : divers lieux, divers types d'expression, des artistes et des critiques. Pas de bredouillis, pas de ricanements entre soi, pas de "Je vais vous castagner en sortant de l’émission", mais un reportage construit et informatif de 30 minutes.

On n'est donc pas chez Laporte (Dispute), Charon (ConAir), Richeux (TqC). On est à la BBC qui a commandé une émission culturelle à la boîte de production "A Far Shoreline ".

* Ben Duke, nominated this year for an Olivier Award, grew to love Milton's epic poem Paradise Lost while at university and set about creating his one-man show in contemporary dance called Paradise Lost - lies unopened beside me.

** Julie Cunningham, a dancer/choreographer who now runs her own company, went to the Glastonbury Festival, saw the poet Kate Tempest perform, and immediately wanted to set some of her poems to dance.

*** Ben Duke springs off Paradise Lost and, in a mix of dance and conversation, with just a little of the text, leads his audience through God's creation of the universe, to the battle with Lucifer, and the final expulsion of Adam and Eve from Paradise. Dance critic Judith Mackrell and poet and dance producer Karthika Nair describe Ben's approach as a kind of riff on the poem, moving between his own domestic challenges and the challenges face by God as they both struggle to complete their act of creation.
Julie Cunningham's piece is based on a selection of poems from Kate Tempest's prizewinning collection Hold Your Own, through which runs the story of Tiresias - boy, then woman, then prophet, blinded by the gods for his knowledge of both genders. Set for four dancers, she sees her work called To Be Me as a search for the individual person, with the Tiresias story as the background. Judith Mackrell feels that the passion and strength of Kate Tempest's poetry are contrasted to great effect by the beauty and power of Julie's choreography.
Sun 3 Jun 2018.

Philaunet 

Philaunet
Admin

360
Répondre en citant  
Professor Rachel Mills, marine geochemist - Sam 17 Nov 2018, 11:02

The Life scientific .

Le projet : "Professor Jim Al-Khalili talks to leading scientists about their life and work, finding out what inspires and motivates them and asking what their discoveries might do for mankind".

Le format : 30 minutes de dialogue sur la spécialité du scientifique (h/f), comment il y est venu (milieu, rencontres, etc), les joies et les épreuves de la carrière, l'avenir de la recherche et de la discipline.

L'intérêt : Jim Al-Khalili sait alterner questions sur la vie de l'invité et celles sur la science, fondamentale comme appliquée. L'accent est mis sur "what inspires and motivates them" afin de nourrir d'éventuelles vocations ou, qui sait, d'encourager un soutien du public au domaine scientifique, sous une forme ou une autre..

Le numéro du 19 juin dernier de The Life Scientific (BBC 4) Rachel Mills exploring the sea floor est à cet égard exemplaire. La découverte d'une personnalité attachante permet d'attirer l'auditeur vers le sujet de recherche. Une émission qui se réécoute.

Le descriptif avec photo sur la page BBC :



Professor Rachel Mills is a marine geochemist who studies the sea floor and hydrothermal vents, where water erupts from the earth's crust at 360 degrees. The thick plumes emit many metals such as copper, gold, iron and rare earth minerals that are deposited on the sea bed. Rachel's career has taken her all over the world and 4km deep under the ocean in small submersibles. These journeys are exciting and terrifying as samples are taken to understand how the metals travel many thousands of miles. The metals are involved in creating nutrients that supply the ocean's food chain and control carbon uptake. There is also a lot of interest in mining the valuable deposits but can this be done without upsetting the ocean's eco-system?

La page de présentation de l'Université de Southampton et la photo de la scientifique :



Professor Rachel Mills, Dean

Specialism: Ocean Chemistry
I am a marine geochemist who works on broad biogeochemical problems through collaboration with interdisciplinary teams. My work involves both ship based fieldwork and laboratory based analyses and experiments.

Over the course of my career I have made significant contributions to the understanding of active hydrothermal deposit formation and alteration. I currently work closely with biologists and microbiologists to understand the interactions between microbial and macrobiotic communities and seafloor mineral deposits. A particular focus is on the biological impact on diagenetic processes and chemical fluxes within and around active and inactive hydrothermal systems.

More recently we have used hydrothermal sediment geochemistry to infer past Pacific ocean ventilation over the late Pleistocene, quantify low-temperature hydrothermal circulation through young ocean crust and to estimate the impact of microbial processes on mineralisation at the seafloor. We have used a range of proxies of sedimentary processes to evaluate carbon sequestration into the deep ocean in an area of natural iron fertilisation in the Southern Ocean. We use sediment geochemistry to test the validity of newer proxies and to quantify boundary fluxes of trace metals in the South Atlantic.

My most recent developments include collaboration with biological chemists to evaluate the response of diatom metabolism to nutrient limitation and to develop a range of new lipid-based proxies for environmental parameters.


******************
Les cheminées (hydrothermal vents) dont il est question dans l'émission :



Philaunet 

Philaunet
Admin

361
Répondre en citant  
Il fallait y penser et c'est une réussite complète : The Cherry Orchard @AnyaRanevskya - Lun 19 Nov 2018, 12:01

Pardon pour mon enthousiasme, mais c'est génial : quatre semaines avant la diffusion de la dramatique "La Cerisaie" de Tchekhov (cf. The Cherry Orchard ), la production de la BBC a créé un compte Twitter au nom d'un des personnages, Anya Ranevskya, et a publié un tweet quotidien avec photos d'époque où sont retracés son voyage et son séjour à Paris (évoqués dans l'acte 1 de la pièce qui commence au retour des protagonistes).

Toutes les semaines un récapitulatif des tweets est lu (sur une musique originale/un sound design) avec un immense brio par le personnage Anya Ranevskya.

The Cherry Orchard
@AnyaRanevskya

Secret #diary Anya Ranevskya, aged 17. Cherry Orchard Estate, Russia 1903. Supports @bbcradio3 / @PalimpsestTweet prod of #Chekhov play 18th Nov ‘18 7.30pm
Paris/Russia.
bbc.co.uk/programmes/m00…
Inscrit en septembre 2018


On peut, pour ajouter au plaisir, demander à Microsoft de traduire les Tweets en français, ce qui donne des choses vraiment très drôles (cf. exemples plus bas).

Alors France Culture ? Vous en parlerez dans vos "réunions sur les podcasts" ?

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 36 P06qtg45

The Cherry Orchard
‏ @AnyaRanevskya
13 oct.

Saturday April 4th 1903. Vladimir. Packing for Paris. Mamma in a dreadful way and I’m going to bring her home. Her fancy man has deserted her. I wish I could go alone but Gayev says I am too young so weird Charlotte has to chaperone me. At least she speaks French (more than I do)

À l'origine en anglais, traduit par Microsoft

Samedi 4 avril 1903. Vladimir. Emballage pour Paris. Maman d'une manière épouvantable et je vais la ramener à la maison. Son homme de fantaisie l'a abandonnée. Je voudrais pouvoir y aller seul, mais Gayev dit que je suis trop jeune si bizarre Charlotte doit me chaperon. Au moins elle parle français (plus que je do)

The Cherry Orchard
‏ @AnyaRanevskya
14 oct.

Sunday April 5th 1903. Train hot & stuffy. Charlotte dribbled on  my shoulder in her sleep.  Insists on entertaining me with her German card tricks. Why she brought her ridiculous dog with her escapes me. Papers checked this morning but we sailed through once I bribed the guards.
À l'origine en anglais, traduit par Microsoft

Dimanche 5 avril 1903. Train chaud & étouffant. Charlotte a dribblé sur mon épaule dans son sommeil.  Il insiste pour me divertir avec ses tours de cartes allemandes. Pourquoi elle a emmené son chien ridicule avec elle m'échappe. Les papiers ont été vérifiés ce matin, mais on a navigué une fois que j'ai soudoyé les gardes.

The Cherry Orchard
‏ @AnyaRanevskya
26 oct.

Friday April 17th 1903. I made stock with last night’s bones. Mamma complained about the smell but I told her we must eke out our scant means the best way we can. She laughed and kissed me on the forehead before floating off.
À l'origine en anglais, traduit par Microsoft

Vendredi 17 avril 1903. J'ai fait des actions avec Bones Last Nights. Mamma s'est plaint de l'odeur, mais je lui ai dit que nous devons survivre à nos maigres moyens de la meilleure façon que nous pouvons. Elle riait et m'embrassa sur le front avant de flotter.

The Cherry Orchard
‏ @AnyaRanevskya
16 nov.

Friday May 8th, 1903. Papers full of news Paul Gaugin has died in Tahiti of an ‘accidental’ overdose.....The local priest said he was “an obscene character, an enemy of God and all that is decent”. But Gaugin abandoned everything that was artificial and conventional. I liked him.
À l'origine en anglais, traduit par Microsoft

Vendredi 8 mai, 1903. Les journaux pleins de nouvelles Paul Jaugen est mort à Tahiti d'un «accidentel» surdose..... Le prêtre local a dit qu'il était "un caractère obscène, un ennemi de Dieu et tout ce qui est décent". Mais le jaugeage a abandonné tout ce qui était artificiel et conventionnel. Je l'aimais bien.

*****************
Rappel L'ensemble des contributions hebdomadaires au forum ''Autres radios culturelles'' Semaine 46, du lundi 12 11 au dimanche 18 11 2018

Contenu sponsorisé 


362
Répondre en citant  
Re: BBC Radio 3 & Radio 4 -

BBC Radio 3 & Radio 4     Page 36 sur 71

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37 ... 53 ... 71  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum