-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les journaux et la rédaction de FC

Aller à la page : Précédent  1 ... 45 ... 86, 87, 88 ... 93 ... 100  Suivant

Accueil / France Culture

Les journaux et la rédaction de FC    Page 87 sur 100

Bas de page ↓   

Philaunet En ligne


Admin

861
Répondre en citant  
La joie de vivre de la Rédaction - Lun 18 Mar 2019, 12:58

Nul n'est obligé d'écouter le journal de France Culture, bien sûr, mais l'auditeur d'une radio du service public a le droit de commenter ou de critiquer ce qu'il finance par l'impôt.

Aussi, quelle surprise à l'écoute du journal de 12h30 de ce jour (cela faisait quelque temps que je ne m'y étais pas frotté) d'entendre le ton las du présentateur, ses soupirs, ses enchaînements sur le ton du découragement. C'est quand même lui qui a sélectionné les sujets, non ? Violence de casseurs ; crise politique grave (paraît-il) ; attentat aux Pays-Bas ; procès pour meurtre, et racisme en Allemagne ; cyclone meurtrier ; accident d'avion, ; viols d'enfants.  Voilà le menu. Nous sommes sur une radio culturelle (paraît-il).

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

862
Répondre en citant  
Droopy - Mar 19 Mar 2019, 13:20

Le journal de 12h30 de ce jour vaut le déplacement (si l'on peut dire)*. La dépression n'a pas quitté le présentateur qui cependant montre parfois une pointe d'énergie : lorsqu'il s'agit de relayer les critiques contre le gouvernement.

Nous avons le droit à deux commentaires politiques de "journalistes" bien engagés dans... l'engagement politique. On pourrait croire que signaler les propositions du Medef pourrait se faire de manière factuelle, mais c'est voir les choses un peu naïvement, car notre "journaliste" trouve l'une d'elles "plus saugrenue, cette fois" (les autres mentionnées précédemment l'étaient-elles donc déjà ?). On ne voit pas en  quoi cette mesure ("attribuer à chaque Français un n° SIRET dès l'âge de 16 ans") est saugrenue, par ailleurs ce "pour qu'enfin l'homme et l'entreprise ne fassent plus qu'un", bien martelé, est-il un passage du Medef ou de M. Thomas Larabi ? [son fil Twitter ici , pas piqué des hannetons...] Quant à à la CFDT, c'est une centrale syndicale peu en odeur de sainteté à FC, cela s'entend, vu qu'elle a refusé de s'associer au mouvement de grève et de manifestation du jour.

Enfin, concernant la gestion de la manifestation de samedi dernier à Paris, c'est discrètement, mais sûrement, que les propos du ministre de l'intérieur sont mis en doute.

Politique étrangère,  Allemagne. Piedtenu devient la vedette du journal depuis qu'il est à Berlin (comme l'a remarqué munstead ici) : pas un jour sans correspondance depuis la capitale. À mon avis, il déjeune quotidiennement à la cafétéria de la TAZ où il se familiarise avec l'esprit maison.

Royaume-Uni : autre correspondant. Qui croit, pour conclure, devoir citer un titre vulgaire du journal de caniveau The Sun à propos du speaker de la House of Commons.

Question : pourquoi le présentateur prononce-t-il le prénom de Theresa May "Tériza" ?

* On notera le titre qui reflète exactement la réalité du pays, Une grève générale contre la politique sociale d'Emmanuel Macron ["générale" assez peu générale, vu qu'elle ne touche pas grand-chose et surtout pas France Culture - faut pas couper les relais complaisants...]

munstead 


863
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - Mar 19 Mar 2019, 14:39

Plus que déprimé, je dirai que Thomas Cluzel, le présentateur, utilise le ton blasé, supérieur, de celui à qui on ne la fait pas, ou plus. La semaine dernière, il annonçait un attentat sur le même ton, sans la moindre trace de respect ou d 'empathie, comme s'il parlait de la dernière édition du concours de la plus grosse tomate à Plougastel du micro d'une radio locale.
Merci pour votre remarque sur Piedtenu, qui intervient maintenant quasi quotidiennement. Je ne me plains pas d'avoir des nouvelles de Berlin, mais j'imagine que si le journaliste avait été expédié à Sofia, on aurait droit à tout sur la vie politique bulgare, jour après jour.
La grève générale, dont l'échec est patent, n'a été évoquée qu'avec la plus grande pudeur, la plus extrême retenue, comme dans une chambre funéraire, et c'est en effet une des premières fois où le personnel de FC ne participe pas à un tel mouvement social national.
A partir de 7 h 40, long entretien avec Laurent Berger, certainement le plus intéressant leader syndical ou politique de ce pays. Rhétorique claire, vocabulaire compréhensible par tous sans trop de langue de bois, réactivité, perspectives, on peut ne pas être d'accord avec toutes ses positions, mais l'homme est estimable, brillant d'une façon très personnelle.

Pour mémoire, hier Grand débat présenté par Guillaume Erner (pour une fois sobre et concis en Monsieur Loyal) entre Emmanuel  Macron et 60 intellectuels. On a pu juger en direct du problème de tant d'intellectuels français: sûrs d'eux-mêmes, infatués d'eux-mêmes et de leurs connaissances, incroyablement bavards, souvent verbeux, professoraux (Daniel Cohen!), rendant sans cesse hommage à leur petits camarades, peu clairs, ne sachant pas poser une question simple… certains en étaient presque risibles. Chacun avait préparé sa question dont très souvent on se demandait ce qu'elle pouvait bien être. Le PR a répondu tant bien que mal. Parfois aussi confus que ses interlocuteurs. Mais comment répondre clairement à trois interventions-questions filandreuses et fumeuses posées à la suite? Le format de ce débat n'était tout simplement pas le bon. Placer 60 egos face à un encore plus gros ne pouvait que décevoir, un peu ou beaucoup.

Sur la prononciation bizarre de "Theresa May" par Thomas C. Il croit devoir prononcer le 'Th 'comme dans 'the', ce en quoi il a tort. C'est Teriza, avec un i faible… (je ne connais rien à la phonétique, mais reviens de Londres)

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

864
Répondre en citant  
Gaspillage - Mer 20 Mar 2019, 11:24

munstead(https://regardfc.1fr1.net/t94p860-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#32596) a écrit: (...) Pour mémoire, hier Grand débat présenté par Guillaume Erner (pour une fois sobre et concis en Monsieur Loyal) entre Emmanuel  Macron et 60 intellectuels. On a pu juger en direct du problème de tant d'intellectuels français: sûrs d'eux-mêmes, infatués d'eux-mêmes et de leurs connaissances, incroyablement bavards, souvent verbeux, professoraux (Daniel Cohen!), rendant sans cesse hommage à leur petits camarades, peu clairs, ne sachant pas poser une question simple… certains en étaient presque risibles. Chacun avait préparé sa question dont très souvent on se demandait ce qu'elle pouvait bien être. Le PR a répondu tant bien que mal. Parfois aussi confus que ses interlocuteurs. Mais comment répondre clairement à trois interventions-questions filandreuses et fumeuses posées à la suite? Le format de ce débat n'était tout simplement pas le bon. Placer 60 egos face à un encore plus gros ne pouvait que décevoir, un peu ou beaucoup. (...)
Pour mémoire également, l'introduction du numéro d'hier du Grain à moudre, avec un titre provocateur qui montre bien que France Culture s'aligne sur la presse la plus médiocre, Macron a-t-il dompté les intellectuels ? :
Comme le rappelait le Figaro hier, Emmanuel Macron a pu avoir la dent dure avec un milieu qu’il connait bien par ailleurs, pour l’avoir côtoyé avant d’entrer en politique : celui des intellectuels.

A propos des stars de la discipline, voici ce qu’il en disait pendant la campagne présidentielle, selon les propos recueillis par le romancier Phillipe Besson : ‘’ils sont dans les vieux schémas. Ils regardent avec les yeux d’hier… Pour une large part d’entre eux, ça fait longtemps qu’ils n’ont pas produit quelque chose de renversant…Ils n’aiment pas l’action politique mais vivent de son commentaire. Ils sont devenus des éditorialistes’’
Cette citation me semble s'appliquer à nombre d'employé(e)s de France Culture.

La station se gargarise de son débat avec 60 "intellectuels", mais combien tout cela a-t-il coûté ? Combien d'émissions sur le savoir et la connaissance auraient pu être financées avec les moyens déployés ?

Je note deux "intellectuels" de FC dans la liste fournie par la station. Leurs titres :
- Frédéric Worms est philosophe et professeur de philosophie contemporaine à l’ENS. Il est également directeur adjoint du département des Lettres et membre du Comité consultatif national d’éthique, et producteur de l'émission "Matières à penser" sur France Culture.
- René Frydman est médecin, obstétricien, et producteur de l'émission "Matière à penser" sur France Culture.
+ un chroniqueur régulier : - Jean Birnbaum est journaliste au Monde, rédacteur en chef du "Monde des livres".

Saurez-vous retrouver le jovial René Frydman sur cette photo ?



France Culture, comme les journaux, insiste sur la durée de la soirée, "8 heures de débats", pour une fin annoncée à 2h30 du matin.

Nouveau petit rappel en matière de santé publique : Manque de sommeil, près d’un Français sur quatre somnole dans la journée .

Les "intellectuels" en ont-ils parlé au moment de conclure à 2h30 du matin ? Quant au Président de la République, loin de représenter une avant-garde, il se cale sur les anciens modèles, notamment machistes (les réunions tardives dont sont exclues les femmes), où dormir peu et être hyperactif est érigé en valeur sociale et personnelle.

France Culture (où l'on réclame l'ouverture nocturne des musées -cf. Serrell-), visiblement satisfaite et admirative, adoube et promeut ce modèle dépassé.

munstead 


865
Répondre en citant  
L'information vue par Cluzel. - Jeu 21 Mar 2019, 12:59

Petite, comment dire, j'hésite, je vais peut-être être censuré, mais tant pis, petite saloperie donc de Thomas Cluzel pendant le journal de 12 h 30. Il présente une nouvelle sans doute très importante, essentielle : Bercy consulte pour clarifier un problème de précision sur les TEG des emprunts pour les consommateurs. Viennot appelée à la rescousse avoue elle-même que l'on ne sait pas ce que cela couvre, combien de gens cela concerne, bref que l'on ne sait pas grand chose. Mais Cluzel ne peut s'empêcher de faire précéder les détails supputés de cette grande nouvelle par une assez longue introduction précisant qu'E. Macron avait été banquier, associé-gérant de la banque Rothschild. On admire toute la finesse de l'insinuation…
Au passage, je ne crois pas que la Banque Rothschild s'intéresse beaucoup aux prêts pour acheter un lave-vaisselle ou un Home cinema, mais l'essentiel ici, pour FC, est de faire le lien entre le PR et les banques. Mission accomplie, une fois de plus.

Cluzel ne lit pas ce fil: il a recommencé avec son "Seriza May". Il a consacré presque autant de temps à "l'affaire" du TEG qu'à celle du Brexit. Il a ses priorités.

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

866
Répondre en citant  
Les priorités très engagées (et franco-françaises) de la Rédaction - Jeu 21 Mar 2019, 14:28

Eh bien ! Pas encore écouté le journal, mais son descriptif "commence bien" !

C'est l'autre série dramatique de l'an II du quinquennat Macron. Un feuilleton dans lequel, à l'instar du mouvement des "gilets jaunes", chaque nouvel épisode semble faire appel aux mêmes thèmes que sont "la crise des institutions" d'un côté et "la violence" de l'autre.

Ces journalistes, grands moralistes, vivent dans le monde des séries télévisées et se prennent pour des détectives et des redresseurs de torts. Le descriptif du journal est éloquent : 302 mots pour le seul sujet "ex-garde du corps" et 169 mots pour les quatre sujets suivants (militaires affectés à la protection des bâtiments ; Brexit ; cyclone Afrique australe, invité politique RN au Parlement européen).

Journal de 12h30

Comme écrit dans le message précédent, le journaliste de la Rédaction "a ses priorités"...
munstead(https://regardfc.1fr1.net/t94p860-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#32611) a écrit:Petite, comment dire, j'hésite, je vais peut-être être censuré, mais tant pis, petite saloperie donc de Thomas Cluzel pendant le journal de 12 h 30. Il présente une nouvelle sans doute très importante, essentielle : Bercy consulte pour clarifier un problème de précision sur les TEG des emprunts pour les consommateurs. Viennot appelée à la rescousse avoue elle-même que l'on ne sait pas ce que cela couvre, combien de gens cela concerne, bref que l'on ne sait pas grand chose. Mais  Cluzel ne peut s'empêcher de faire précéder les détails supputés de cette grande nouvelle par une assez longue introduction précisant qu'E. Macron avait été banquier, associé-gérant de la banque Rothschild. On admire toute la finesse de l'insinuation…
Au passage, je ne crois pas que la Banque Rothschild s'intéresse beaucoup aux prêts pour acheter un lave-vaisselle ou un Home cinema, mais l'essentiel ici, pour FC, est de faire le lien entre le PR et les banques. Mission accomplie, une fois de plus.

Cluzel ne lit pas ce fil: il a recommencé avec son "Seriza May". Il a consacré presque autant de temps à "l'affaire" du TEG qu'à celle du Brexit. Il a ses priorités.

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

867
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - Lun 01 Avr 2019, 13:06

D'une personne de 40 ans, professeur, public potentiel de la station, reçu ce mot
Je n'écoute presque plus FC car ils sont complètement embrigadés dans la bien-pensance (...)
Ce midi journal de 12h30, canonnade contre Emmanuel Macron lancée par Thomas Cluzel, suivi de Stéphane Robert et poursuivie par le politologue invité. Du journal sans parti pris, ni petits commérages de médiocres, n'est-ce pas... Le journal de la radio publique aux mains d'une opposition politique constante, voilà FC.

Remarque sur le sérieux dans l'expression journalistique : Cluzel à propos des élections municipales en Turquie lance : "un scrutin à valeur de plébiscite". Qu'est ce que cela peut-il bien vouloir dire dans le contexte ?

Voix de Cluzel : même résonance grave que l'annonceuse de promotions qui suivait la passeuse de plats du journal au micro de la GT. Ce doit être une mode, le vaguement caverneux pour épaissir la ténuité et la superficialité des mots. Richeux utilise un autre moyen : elle ajoute un "là" pétant à toutes ses phrases creuses pour faire croire à l'importance de ce qu'elle dit.

Retour à la première ligne : le public cultivé se lasse de cette antenne.

munstead 


868
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - Jeu 11 Avr 2019, 12:09

7 H 30: FC  est à la fête. Macron a été arrogant, a plié, a exaspéré tout le monde, s'est livré à "des magouilles" pour être le dernier à parler.
La lecture de la presse (en-dehors du Monde signé d'un antimacroniste reconnu, Pietralunga qui d'habitude ne se mêle pas de politique européenne, mais de la petite cuisine politique parisienne) et en particulier étrangère est différente. La BBC affirme même que "Macron a remporté la journée", d'autres qu'il a fait plier l'alliance Merkel-Tusk-Junker qui voulaient un an de délai. Personne ne parle de "magouilles". Juste le Guardian dit qu'il a "réussi à parler en dernier", ce qui n'est pas la même chose.
Shadenfreude permanente de l'équipe de la rédaction de FC. On la sent toute excitée (le ton) à l'idée que le PR ait dû "plier".
Face à un tel manque répété, martelé, d'objectivité, de fair-play élémentaire, si je n'étais pas macroniste (par nécessité et avec quelques réserves), je le deviendrais.

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

869
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - Jeu 11 Avr 2019, 13:26

munstead(https://regardfc.1fr1.net/t94p860-les-journaux-et-la-redaction-de-fc#32769) a écrit: (...) Shadenfreude permanente de l'équipe de la rédaction de FC. On la sent toute excitée (le ton) à l'idée que le PR ait dû "plier". (...)
La longue présentation du journal de 7h (on ne voit pas de journal à 7h30) est plutôt factuelle : Journal de 7h

La langue dans la présentation du Journal de 8 h , digne d'une radio "culturelle"...

  • le Royaume-Uni ne pourra quitter l’Union que si un accord sera signé.
  • Quelle plan de paix ont les Etats-Unis
  • Si les élèves français ont progressé à l’écrit dans l’apprentissage des langues étrangères, les trois-quarts d’entre eux ont encore de très grosses difficulté à l’oral

Pour le français écrit, les "journalistes" n'ont pas de grosses difficulté [sic]...

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

870
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC - Jeu 11 Avr 2019, 21:46

Curieux : sur l'antenne nationale à 18h17, un reportage dans une école maternelle du XXe arrondissement de Paris pour illustrer la "nouvelle journée de mobilisation contre la loi Blanquer" (rappel : aucun projet de loi ne porte le nom de quiconque).

Montpellier et Toulouse (ce sont des villes françaises, ça ?) font partie de la zone C, comme Paris, et ne sont donc pas en période de vacances de Pâques. Pourrait-on éventuellement avoir des nouvelles d'écoles de ces régions ?

Radio France, c'est 4500 employés avec des radios régionales (France Bleu) qui ont des rédactions et des journalistes professionnels. Pourrait-on faire comprendre aux employés du XVIe arrondissement de Paris que la France est un peu plus étendue que les quelques quartiers de Paris et du 93 sans cesse visités par les envoyés de la station (ici Kasmi)  ? Et demander aux stations régionales de préparer des reportages ? Le centralisme et le parisianisme étroit de France Culture sont étouffants.

munstead 


871
Répondre en citant  
Morale et ventes d'armes - Lun 15 Avr 2019, 14:42

Le Monde annonce que le site de journalistes Disclose fait fuiter une note classé Secret défense spécial France sur les armes françaises au Yemen. Dans le journal de 12 H30, Thomas Cluzel présente cette fuite comme le travail de la cellule d'investigation de Radio France et de Disclose, petite plate-forme de journalistes indépendants. On aimerait en savoir plus sur cette double paternité.
Pour le reste c'est malheureusement du classique, vente d'armes connues depuis le premier jour, victimes civiles, droits de l'homme bafoués, une sale guerre dans laquelle la France aide, via des armes, le pouvoir local reconnu et la coalition arabe. La note précise les engagements des armes vendues, essentiellement défensifs (vision officielle) c'est tout. Cluzel badigeonne le tout de morale primaire que certains jugeront la meilleure.

Contenu sponsorisé 


872
Répondre en citant  
Re: Les journaux et la rédaction de FC -

Les journaux et la rédaction de FC     Page 87 sur 100

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 45 ... 86, 87, 88 ... 93 ... 100  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum