-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

-45%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
23.75 € 42.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La vie des idées

Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42 ... 46 ... 52  Suivant

Accueil / France Culture

La vie des idées    Page 41 sur 52

Bas de page ↓   

Curly 


401
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Jeu 25 Juin 2020, 07:51

                                                                                                La vie des idées - Page 41 1031

« Trois éléments sont nécessaires pour ouvrir une trappe, le couvercle d’un coffre, et pourquoi pas une porte. ...il faut une pièce fixée sur la partir immobile...Une autre pièce se trouve sur la partie qui bouge…...une charnière. C’est de cet assemblage que naît le mouvement, le changement, mais de quoi est constituée une année charnière ?...»

                                                                                                        La vie des idées - Page 41 1224 La vie des idées - Page 41 1321

« Parmi les nombreux poncifs de la littérature mi-philosophie mi-développement personnel, être en paix avec soi-même (...) est l’un des plus remarquables. 
...Si on aime lire les livres et les articles de développement personnel, de bien-être et de coaching, comme c’est mon cas, il faut malgré tout reconnaître qu’on peut très vite s’ennuyer. (…)

                                                            La vie des idées - Page 41 172

...Faire la paix avec les autres (...) toute l’idée ne tient au fond qu’à un seul but : surtout ne pas être en conflit
...Pourquoi tant vouloir atteindre la paix ? Qu’est-ce que peut apporter un tel état de tranquillité, de sérénité et de concorde ?
Pour ma part, beaucoup de choses…

                                                                                    La vie des idées - Page 41 262

« A quoi pensez-vous ?
Je pense à peu près à la même chose que tout le monde...
...Est-ce que cette crise que l'on traverse a changé votre rapport au temps ?
Oui et non parce qu'encore une fois, j'ai vécu la même chose que la majorité…
Qu’avez-vous envie de partager ?
Je crois que nous partageons tous une expérience existentielle... »

                                                                                                                La vie des idées - Page 41 357

« La Question du jour
      Municipales : sur quels critères les Français vont-ils voter dimanche ?
      ...C'est toujours difficile de dessiner des tendances générales sur les municipales et je dirai encore plus sur celles-là compte tenu du contexte... »

La vie des idées - Page 41 547

« Il est des termes dont on sent instinctivement qu'il appartiennent déjà au passé (...) : « gauche plurielle », ou « constitution européenne », ou encore « températures froides au Pôle Nord » (on plaisante pour la dernière, mais de moins en moins).
Ne faudrait-il pas ajouter à cette liste le « front républicain » ? 
(…)  cette muraille, maintes fois éprouvée pour « faire barrage », comme l'on dit, présente cette fois de sérieuses fissures. (…)  le Front républicain est au Rassemblement national ce que la ligne Maginot fut à la percée des Ardennes... »

                                                                                                                                            La vie des idées - Page 41 659

...Tout le paradoxe est là : la paix est faite de remous...
...Se lever le matin est déjà un effort, faire avec son corps parfois, souvent, une plaie, faire avec d’autres que soi une épreuve, et les soirs de plaisir et d’ivresse se paient toujours d’une gueule de bois monumentale.
Mais de quel état de calme, de tranquillité et de paix parlons-nous ? Que voulons-nous ?

                                    La vie des idées - Page 41 748

...Au fond, le problème est là : dans cette idée que l’on se fait de la paix qui serait, au choix (...) Tout ou rien. 
C’est dommage parce qu’il y a souvent un peu de tout et beaucoup de presque-rien. (...)
La paix, ou du moins, les moments de calme, de confort, de sérénité, n’ont rien d’apaisant, c’est dur à avaler, mais il faut faire avec. »

                                                         La vie des idées - Page 41 854

« La Dispute maison
...on reconnaît beaucoup la manière dont la caméra filme…
...J'ai (...) été attrapée par le jeune acteur (…)  J'ai beaucoup regardé la manière de filmer ce corps-là.
 »

                                        La vie des idées - Page 41 940

                                                                                                                        La vie des idées - Page 41 1126         

Curly 

Curly

402
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Ven 26 Juin 2020, 07:44

« Cinq conseils pour parvenir à lire "Ulysse" de James Joyce

1. Ne pas commencer par le début..

                                                                                                                            La vie des idées - Page 41 173

                                        « L’injonction à “se parler vrai” a-t-elle vraiment un sens ?
                                        ...je dois dire, qu’en lisant et Foucault et des coachs, l’idée de ce “parler vrai” m’échappe un peu.
                                                                                Que faut-il donc entendre par ce “parler vrai” ?
       Peut-on tout le temps parler vrai, et quand on parle vrai, parle-t-on vraiment vrai, en est-on sûr ? A force de prôner ce “parler vrai”, ne devient-il pas un faux-semblant ?
                                                                                                                ...se dire que l’on parle vrai (...) cache le vrai…

                               La vie des idées - Page 41 263

« Quand il s’agit de manier la chronologie, nous sommes parfois comme les troubadours ou les trouvères du Moyen Âge, qui jonglent avec des balles. Tenez, pour la fin du Moyen Âge, avec une seule date, la chose est simple : 1492 (...) ou alors 1453 (...) Allez, ajoutons une date, 1515, quand la foule en chœur s’écrit : Marignan ! Pourquoi 1525, pour la bataille de Pavie, mais Pavie c’est fini. Il est difficile de jongler avec les dates pour identifier la fin du Moyen Âge (...) En 1492, Christophe Colomb découvre l’Amérique, mais ce n’est pas pour autant que les troubadours et les trouvères cessent de jongler. À côté des dates vedettes – 1453, 1492, 1515, 1525 – il y en d’autres. Pourquoi pas 1520, que nos ancêtres se trouvaient au seuil d’un nouveau monde ? »

                                                                                                                                                                                                       La vie des idées - Page 41 855
                                                                                                                                                                                                       La vie des idées - Page 41 941

2. Ne pas voir "Ulysse" comme un roman qu'il FAUT avoir lu...

« A quoi pensez-vous ?
Je pense nécessairement à la question que vous posez, qui est d'imaginer la culture demain, qui est une question assez vertigineuse, et à laquelle je ne me sens pas du tout prête à répondre. Mais je vais essayer
...qu'attendez-vous des autres ?
J'attends des autres qu'ils soient créatifs (...) J'ai vraiment très peur que le cinéma disparaisse, que les gens n'aillent plus au cinéma...
...Est-ce que cette crise que l'on traverse a changé votre rapport au temps ?
Ah oui ! Elle m'a vraiment permis de ralentir...
...Dans ce présent, de quoi avez-vous peur ?
J'ai peur (...) que plus personne n'aille au cinéma, que rien ne reparte
...Mon métier, c'est le cinéma... »

                                                                                                                           La vie des idées - Page 41 358

                                                                                                                            « Pour les écologistes, existe-t-il un "plafond de vert" ? »

...Avez-vous déjà essayé le parler-vrai, de parler vrai, de vous parler vrai ou de parler vrai à des amis, pire à de la famille ?…quand je dis “dire la vérité”, je parle de celle qui fait mal (…) comme s’il fallait que les mots (...) débouchent en tout cas sur quelque chose de palpable, de visible, de convaincant.
Mais alors sur quoi ? 
...C’est tout le problème...
...Que reste-t-il alors de ce parler-vrai quand le vrai sonne faux et quand on parle pour ne rien dire ? Eh bien, peu de choses…

3. Ne pas chercher à élucider toutes les allusions...

                                La vie des idées - Page 41 660

...doit-on cultiver le “parler vrai” pour être dans le vrai ?
Je ne crois pas, car le vrai, l’authentique (...) jaillit d’un coup, précisément quand on parle de tout et de rien, on se découvre comme on découvre l’autre quand il n’a rien prévu de dévoiler. »

                                                                                                                                                                                    La vie des idées - Page 41 749


4. Le lire en anglais... si possible !
...

«  La Chine est-elle en train de tirer son épingle du jeu ou, au contraire, décrédibilise-t-elle son image? Notre invitée, la sinologue Alice Ekman, nous éclaire sur le sujet.
L'arrivée au pouvoir en 2013 de Xi Jiping marque le retour en force de l’héritage communiste, maoïste et marxiste de la Chine. Alice Ekman considère (...) qu'il s’agit (…) d’une idéologie partagée par la majorité des 90 millions de membres du Parti communiste chinois.
La Chine a communiqué autour de la gestion de crise d'une façon précise qui (...) vise à glorifier ses succès présumés, et, par contraste, à souligner les échecs et obstacles présumés d'autres systèmes.
(Alice Ekman)
 »

5. Comparer ses échecs de lecture et leur trouver des points communs...
                                                                                                                                                               
                                  La vie des idées - Page 41 750 La vie des idées - Page 41 359

                                                                                                                                                                                         ...Convaincu.e de vous y replonger ? »

Curly 

Curly

403
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Sam 27 Juin 2020, 10:38

« Chaque année, dans la semaine qui précède mon départ en vacances, je procède au dégivrage du réfrigérateur. Moment redouté et redoutable car il conditionne les ultimes repas familiaux avant la transhumance : tout ce qui croupit au frais, que nous n’avons eu ni le temps, ni l’envie de cuisiner pendant l’année, doit disparaître. Ainsi un bocal de chou-rouge acheté dans une épicerie polonaise à Bruxelles attend désespérément, dans le fond du frigo, de subir ce pour quoi il est destiné : être mangé !
Et bien

                                                                                La vie des idées - Page 41 175


« Le Journal de la philo
Pour cette dernière chronique de la saison, je me suis beaucoup demandé ce que j’allais bien pouvoir faire…
...J’ai (...) pensé à carrément réécrire une chronique qui ne me semblait vraiment pas bonne (...) ou alors encore évoquer ce paradoxe d’être là de retour en studio pour 5 minutes pour repartir encore quelques semaines…
Bref


« C’est (...) la dernière théorie avant la rentrée, pourtant je le sais, une légère accélération cardiaque se manifestera lorsqu’une alerte du journal Le Monde m’informera qu’une nouvelle tribune vient d’être publiée (...) Ou encore l’engagement de tel ou tel artiste, la remise en question de telle ou telle œuvre, et la tempête d’argumentaires que cela suscite. 
...La crise protéiforme a déclenché une fièvre « tribuniste ». (…) Mais

pour les chroniques, c’est un peu la même chose…
...Le 24 septembre, je note ce titre : ‘’Le mal que Disney fait à la biodiversité’’ : je me demande bien quel pouvait en être le sujet.
...Pendant cette année de Transition, j’ai réussi l’exploit de ne jamais aborder de front (...) la question du nucléaire, pourtant centrale (si j’ose dire), tant les questions énergétiques sont essentielles pour penser la transition : la peur sans doute de me faire, à mon tour, engueuler par Jean-Marc Jancovici et ses nombreux supporters.
Et


                                                                                La vie des idées - Page 41 264


« Deux grands penseurs (...) vous ouvrent leur petite bibliothèque de crise, une invitation à éplucher les livres qui éclairent le moment présent et aident à envisager l'avenir.
Producteur de l'émission Répliques sur France Culture, auteur de L'identité malheureuse (2013) chez stock et d'un livre autobiographique, A la première personne (2019), chez Gallimard.
A ses côtés, le sociologue, philosophe Edgar Morin, penser de la complexité...
...Pour ce Book Club spécial sortie de crise, nos deux invités nous livrent leurs suggestions
...Avec Edgar Morin, ce ne sont pas les morts ni les grands classiques qui élémentaire aujourd’hui les vivants… »

, j’ai été confrontée pour cette dernière chronique à une chose qui m’arrive régulièrement : me demander de quoi j’allais bien pouvoir parler (…) avec cette difficulté, cette fois-ci, que, c’est la dernière, et que quand c’est la fin, on se sent toujours obligé de marquer le coup, de clore quelque chose, d’aucuns diront de mettre un point ou refermer la parenthèse.
Mais voilà, que dire quand ce n’est qu’un au revoir (...) et que, oui, nous allons nous revoir ?

« ...l’histoire permet de prendre de la hauteur : en histoire il y a des hauts et surtout, il y a débat ! »

                                                                                La vie des idées - Page 41 360                                                                                 

                                                                                                                                                                                                                                                        .../...

Curly 

Curly

404
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Dim 28 Juin 2020, 12:52

Que dire quand le bilan est impossible ? quand cette saison (...) n’a pas changé (peut-être pas encore, et du moins pas explicitement) la face du monde, ce qu’a dit Platon dans la République, ce studio, ce 26 juin ? Comment se dire “au revoir” et que mettre dans cet “au revoir”  (...) sans non plus en faire des tonnes comme si tout allait s’arrêter et changer  ?
C’est une question (et voilà donc comment j’ai trouvé le sujet de cette dernière chronique), que je me pose, non pas régulièrement, pas à chaque fois que je sors d’un commerce, mais que

                                                                                La vie des idées - Page 41 361

« Préparez votre sac marin, Caroline. Ce matin, je vous emmène voguer sur toutes les mers et tous les fourneaux du monde avec ce qui est pour moi le livre de l’été pour rêver et fricasser. (…) Patrick Cadour (...) C’est un Finistérien pur chouchen, grand voyageur qui raffole de tous les frichtis qui font les destins des hommes.
...je vous propose sur le site de France Culture la recette de « sardines au basilic » de Patrick Cadour.
La recette de « sardines au basilic » de Patrick Cadour.
1. Ecaillez deux douzaines de sardines de taille moyenne en les frottant sous un filet d’eau. 
2. Levez les filets en ôtant les parties sombres autour des viscères. 
3. Mettez-les dans du gros sel pendant deux heures, à l’issue desquelles vous les lavez et séchez.
4. Pendant ce temps de salage, vous hachez finement au couteau les feuilles d’un bouquet de basilic, que vous faites macérer dans de l’huile d’olive, avec un peu de poivre noir.
5. Placez les sardines dans cette huile, et tenez au frais jusqu’au lendemain. »

                        La vie des idées - Page 41 454

comment exploiter cette info que j’ai reçue cette semaine (…) une pratique qui fait des émules chez les agronomes : enterrer des slips pour tester la fertilité des sols.
Alors j’ai eu la tentation pour cette dernière chronique de recycler une phrase de chacune des cent quatre vingt précédentes – ça c’est une idée que j’ai eue au mois de janvier – ou alors de faire un jeu de chaises musicales avec la théorie de Mathilde Serrell – ça c’était en mars – et puis hier Guillaume, à une semaine de mon départ en vacances je me suis souvenu que

« Israël - Palestine : l'impasse
...Benjamin Netanyahou (...) a obtenu de son ami Donald Trump ce que les faucons israéliens réclamaient à grands cris..."Bibi" va-t-il passer à l’acte... Les paris sont ouverts... »

                                                                                La vie des idées - Page 41 265

ces textes scandaient déjà la vie culturelle et intellectuelle en proie à ce que l’on pourrait appeler une « tribunite ». Laquelle a l’effet secondaire de produire un peu partout de la méta-tribune…
… Ma théorie, puisque tout le monde en a une, c’est que cette inflation de tribunes fonctionne en effet comme une bulle de filtres. (...)
...Comment sortir d’une forme d’assignation à réaction pour entrer dans une phase de définition ? Enfin, si à 50 ans on n’a pas fait de tribune a-t-on vraiment raté sa vie ?
Vous le saurez à la prochaine saison de

« Un été plein d’évasions… (...) On prend une grande figure, qui résonne d’une manière ou d’une autre, et on va regarder ce qui se nicher dans son rein et son cœur.»

je me suis en tout cas posé il y a quelques jours, après avoir déjeuné avec une personne qui m’est chère. Au moment de nous séparer, j’ai commencé à dire “bon ben, c’était bien de se…”, quand elle est partie en s’en tenant à un simple “au revoir”...
...quand on y pense, les “au revoir”  (...) sont (...) la promesse de se retrouver. Alors, pourquoi avais-je voulu en faire un moment ? En profiter pour dire quelque chose de plus, de mieux, de plus sincère ? Un “au revoir” ne se suffit-il vraiment pas à lui-même ?
Pourquoi devrais-je alors faire de ce dernier Journal de la saison un moment spécial ?

                                                                                La vie des idées - Page 41 176

...un “au revoir” (...) contient la promesse de se revoir, mais est-il suffisant pour dire tout ce qu’on a partagé avant ? (...) Alors, ici, je peux le dire : “c’était vraiment bien d’être là cette année,

j’avais un frigo à dégivrer.»

cette théorie qui propose et vous laisse disposer. »

au revoir !”»

Curly 

Curly

405
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Ven 03 Juil 2020, 07:46

« La Revue de presse des idées
...Trouver les expressions et les mots justes. Les mots, encore les mots, toujours les mots (…) Un tourbillon qui pourrait nous
donner envie de « prendre du recul », voire “de nous ressourcer pour mieux sortir de notre zone de confort”, “faire la paix avec

                                                            La vie des idées - Page 41 177

soi même” et mieux affronter cette nouvelle normalité. Que nenni, nous dit Géraldine Mosna Savoye cette semaine dans les derniers épisodes de son contre-manuel de la philosophie sur France Culture. La productrice du journal de la philo décrypte les injonctions contradictoires de la culture du développement personnel. Quelles injonctions se cachent derrière la prise de recul? À quoi bon faire la paix avec soi même ?  Autant de réflexions qui pourront nourrir un été où nous aurons, je l’espère, l’occasion

                                                            La vie des idées - Page 41 548

de nous “ressourcer”, c’est à dire selon Géraldine Mosna Savoye, de revenir à la source et se demander sans cesse pourquoi on veut tant tenir.»


« Les Envies du week-end
      En route pour les vacances!
      Quelques conseils éparpillés pour votre été…

                                                            La vie des idées - Page 41 266

...vous pourrez écouter le concert de clôture d'une longue série de concerts tous plus géniaux les uns que les autres... »

                                                            La vie des idées - Page 41 661

« Le quinquennat entre dans ses deux dernières années.
Dimanche, le second tour des municipales...Ajoutez à cela l’épidémie de coronavirus...et vous avez tous les ingrédients pour qu’il y ait du mouvement dans les prochains jours au niveau de l’exécutif.
Aucune certitude bien sûr mais la presse comme les ministères bruissent de cette promesse d’un remaniement imminent (qui, à l’heure où nous enregistrons, n’est encore qu’une promesse).
Cette pratique (...) n’a rien d’exceptionnel. (…) Elle n’est pas anodine pour autant.»

                                                                                                            La vie des idées - Page 41 362  

« De la peste au Covid-19, l’empreinte Albert Camus
...Un Esprit Public pas comme les autres, car (…) en plein week end électoral, il n’est pas permis d’évoquer l’actualité. Voilà qui tombe bien puisque c’est l’été et la saison des festivals, premier festival en France dédié à Albert Camus, pour célébrer sa disparition il y a 60 ans.
(…) c’est sur les ondes de France Culture que se déroule cet « Estival Albert Camus », et notamment dans L’Esprit Public ce matin, pour un autre regard sur l’auteur de la Peste, que nous avons été si nombreux à lire et relire ces dernières semaines, comme un livre/radeau auquel on se cramponne pour mieux traverser une période agitée : de la Peste au Covid, quelle empreinte Camus ?
Nous en discutons ce matin avec nos visiteurs du dimanche...

                                                            La vie des idées - Page 41 751

... pour un autre regard sur l’auteur de la Peste… resituer Camus dans l’histoire française des idées, ses divergences avec Jean Paul Sartre sur le communisme notamment, le colonialisme, la place de l’intellectuel...

... pour un autre regard sur l’auteur de la Peste…Mon camarade de France Culture Jean-Noel Jeanneney est venu lui aussi nous rendre visite, lui qui connaît presque par cœur le discours prononcé à Stockholm le 17 octobre 1957 par l’écrivain décoré du Prix Nobel de littérature, mais reviendra aussi sur le Camus journaliste…

                                                            La vie des idées - Page 41 856

... pour un autre regard sur l’auteur de la Peste…Quel plaisir d’accueillir aussi ce dimanche Emmanuel Demarcy Mota, venu hélas sans sa troupe du Théâtre de la Ville, mais avec sa connaissance absolue d’un Camus dramaturge…

... pour un autre regard sur l’auteur de la Peste…Sans oublier notre fidèle Gérard Courtois qui, lorsqu’il était au Monde, avait signé un édito resté dans les annales pour dissuader le Président de l’époque, Nicolas Sarkozy, de faire entrer Albert Camus au Panthéon. Un texte où vous rappeliez Gérard, que s’il était certes prestigieux de reposer auprès de Voltaire, Rousseau, Hugo, Zola, Malraux, et Dumas, cela ne valait pas de déranger le sommeil éternel d’un Camus, bien en paix dans le petit cimetière du Vaucluse, entre les cyprès et le chant des cigales, qu’elles soient algéroises ou provençales…

                                                            La vie des idées - Page 41 752

« La Dictée géante : "L'Etranger" d'Albert Camus
...Parviendrez-vous à réaliser un sans faute ? Tout le monde est invité à prendre son stylo (...) pour participer à cette expérience collective mêlant compétition, plaisir de la langue française ou mélancolie de l’enfance. »

                                                            La vie des idées - Page 41 942

« L'Invité des Matins
Le secteur aérien a-t-il du plomb dans l’aile ?
L'avion peut-il se réinventer ? /
                                                                                                        De cause à effets, le magazine de l'environnement
                                                                                                          Un dernier avion pour la route…
                                                                                                          L'aéronautique devra-t-elle se réinventer ? »

                                                            La vie des idées - Page 41 1032

«Signes des temps
Estival Camus | Comment l’éthique solitaire de Camus résonne aujourd’hui pour nous nous, qui vivons dans un temps aussi différent du sien qu’il est possible ?
...Justifié ou bien non, ce sentiment de catastrophe imminente n’est pas moins absent de notre époque où la normalité semble une chose du passé, où l’avenir semble plus que jamais imprévisible et où tout paraît menacé d’effondrement général.
...Pour aller plus loin
...Page wikipédia d'Albert Camus
Page wikipédia d'Adèle Van Reeth
Page wikipédia de Benjamin Stora
Page wikipédia de Boris Le Roy…
...BIBLIOGRAPHIE
La vie ordinaireAdèle Van Reeth ed. Gallimard, 2020
Les chemins de la philosophie : entretiens Adèle Van Reeth Plon France Culture, 2017 »

                                                                                                                                                                                                                La vie des idées - Page 41 362

Curly 

Curly

406
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Dim 05 Juil 2020, 12:29

                                                                                            La vie des idées - Page 41 662

La vie des idées - Page 41 1417

« Municipales 2020 : la difficulté de tirer des leçons définitives de ce deuxième tour
...il faut se garder d'extrapoler
...Ce scrutin est la preuve que, finalement, les étiquettes politiques comptent !...
... Pourtant, ces derniers mois, la grande mode pour les candidats était de se prétendre "sans étiquette"...Sus aux appareils politiques donc, vive les "sans étiquettes" ! Sauf que ce deuxième tour a prouvé l'inverse…
...À l'inverse, c'est aussi une étiquette qui a précipité l'échec de nombreux candidats…
...Hier soir, ce fut en fait la revanche de l'ancien monde…
...Pour autant, attention aux excès d'interprétation...

                  La vie des idées - Page 41 1517 La vie des idées - Page 41 1613

                                                                                                                          ...difficile de tirer des enseignements nationaux définitifs...Frédéric Says »

                                                                                                                                           La vie des idées - Page 41 753

« Avignon 2020
la 74ème édition (...) était placée par Olivier Py sous le signe de Eros et Thanatos.
Cette programmation (...) est délibérément tournée vers la vie (…) La création est un pacte avec la vie, c’est pourquoi nous aimons tant les artistes... »

                                          La vie des idées - Page 41 1127

« La Grande table passe au format été jusqu’à fin août : autres formats, autres voyages, autres possibles.
...Emanuele Coccia (...) poursuit cette méditation sur le lien dynamique qui anime tous les vivants.
...En même temps, ce moment historique est aussi l’occasion de réfléchir à de nouvelles formes théâtrales.
...Pour moi, ce qui a été important pendant le confinement, c’est quelque chose qu’on a senti : que tous les métiers sont importants; […] ça fait directement écho aux arbres qui vont tout faire pour s’entre-aider
...Ainsi Laetita Dosch nous parle-t-elle du spectacle virtuel LES Arbres vous parlent (par zoom) (…) En substance, les arbres, face au théâtre vide, décident de faire un spectacle pour les humains par zoom. (…) Immobiles dans nos maisons (...) nous devenions à notre tour des arbres immobiles…

                                                                                                                                                                                                            La vie des idées - Page 41 1225

« Le 29 juin, au lendemain des élections municipales et de la poussée verte, voici Emmanuel Macron qui s'avance triomphant... Une sorte de « Je vous ai compris » à la De Gaulle, repeint en vert. »

                                                    La vie des idées - Page 41 Opera632

... Un lien au vivant qu’explore largement Emanuele Coccia : (…)
On n’a pas besoin de franchir notre espèce, toutes les espèces sont déjà à l’intérieur de nous.   
(Emanuele Coccia)

Une théorie qui s’applique aussi au Covid-19, avec l’idée que le virus est une force pure de métamorphose capable de remettre l’Homme à sa place...
Le projet des villes a été un projet minéral et criminel. Toute ville doit se redéfinir comme une rencontre ou un assemblage multi-spécifique. Mettre ensemble des humains et des pierres, c’est fabriquer un désert. Il faudrait reconstruire différemment les villes, les penser comme des zoos, un endroit où les animaux puissent vivre librement.  
(Emanuele Coccia)
»

                                                                                                      La vie des idées - Page 41 1322

« Le paradoxe, c’est que, quand on sort au cinéma, on entre dans une salle et on s’enferme [...] C’est ça qui est au centre du cinéma, on s’y enferme quelque part pour pouvoir mieux voyager imaginairement.
(Charlotte Garson) »

     La vie des idées - Page 41 Opera633                                                                                                  La vie des idées - Page 41 Opera634


« Le Magazine du week-end 
      Épisode : La nouvelle donne politique après les municipales
      ...Nouvelle donne, c’est peut-être beaucoup dire... »

                                                                                                                                                                La vie des idées - Page 41 1614

Curly 

Curly

407
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Lun 06 Juil 2020, 07:10

«Le Louvre, de 1187 à 1793 : histoire d’un non musée »

                                                         La vie des idées - Page 41 178

« Le Billet politique
      Épisode : Recours vers le futur
Après le second tour des élections municipales, les recours en justice se multiplient (…) On pourrait appeler ça : « Recours vers le futur ». 
Le phénomène (...) est particulièrement marqué, pour deux raisons. 
1 – la pandémie…
2 – Les résultats serrés…
(…) le sort d'une ville entière suspendue au nombre de personnes que vous croisez dans le bus ! 
Les listes qui souhaitent le faire (…) Ont-elles des chances de l'emporter ?
Non…
...Avec quelles conséquences politiques ?
Pas de conséquences…
...Comme si le peuple n'était plus le seul arbitre. Le Conseil d’État vient vérifier la décision souveraine. Comme l'arbitrage vidéo se substitue à l'homme au sifflet sur les terrains de football...Frédéric Says »

                                                            La vie des idées - Page 41 267

« Quels livres de SF emporter avec soi cet été ?
Mais que lire, après tant de temps passé en confinement, qui n'ait déjà été lu ?…
                                                                                                                                                                                                 …mérite vraiment l'attention du lecteur...
                        ...des nouvelles de science-fiction, mais qui ne sont pas dystopiques. (...) ce n'est pas loin dans l'avenir
...une autre nouvelle assez rigolote où l'on voit l'équipe de France de football, dans laquelle joue le petit-fils de Zinedine Zidane
                                                                                                                                                                        ...C'est un livre qui (...) fait également réfléchir

                                                            La vie des idées - Page 41 363

                                                                                                                            ...très facile à lire...
...Ce qui est assez jouissif dans ce premier album, c'est qu'il y a plein de rebondissements certes, mais il pose quand même une question
                                                                                                                ....de vrais bons scénarios de science-fiction, qui posent de nombreuses questions… »

                                                            La vie des idées - Page 41 455                                                             

« Tatiana de Rosnay, Virginie Grimaldi, Joël Dicker... ces autrices et cet auteur font partie des plus populaires du moment et leurs ouvrages récemment parus et désormais en librairie nous aideront, durant l’été, à oublier la crise.
...Paris est le lieu choisi par Tatiana de Rosnay. Un Paris du futur - dans 15 ans - aux maisons connectées rayonnantes d’ondes inquiétantes.  «...Mon livre est une invitation à la paranoïa »
...Joël Dicker…on voyage, de la station huppée de Verbier aux méandres genevois en passant par les salons discrets des banques privées, scènes d’épisodes de violences doucereuses.
...L’univers de Virginie Grimaldi…une plume douce trempée dans l’air du temps… »

                                                            La vie des idées - Page 41 549

« Le Magazine du week-end 
      Épisode : Chine à Hong Kong : un pays, un système ? / Peut-on avoir un vrai débat démocratique sur le nucléaire ?
1ère partie : Chine à Hong Kong : un pays, un système ?
La nouvelle rappelle un certain roman d’Orwell avec son Commissariat aux archives qui rassemble et détruit les livres s’écartant d’une certaine ligne… Certes, l’image est usée jusqu’à la moelle, mais (...) elle fonctionne encore…

                                                La vie des idées - Page 41 1033

2ème partie : Peut-on avoir un vrai débat démocratique sur le nucléaire ? 
C’est ainsi donc qu’elle est morte, elle aussi : en chuchotements imperceptibles. La centrale de Fessenheim s’est éteinte dans la nuit du 29 au 30 juin... Le réacteur 2 avait, semble-t-il, anticipé sa disparition en tombant en panne trois jours avant la date du décès... comme d’autres milliers de fois dans sa vie. A croire qu’il ne voulait pas mourir au dernier moment ! »

Curly 

Curly

408
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Mer 08 Juil 2020, 10:53

                                                            La vie des idées - Page 41 179
La vie des idées - Page 41 Opera635

                                                                        La vie des idées - Page 41 456

« Ennio Morricone est décédé cette nuit à l'âge de 91 ans. ( …) il avait excellé dans tous les genres, de la comédie au cinéma érotique, en passant par les films d'horreur ou policiers. (…) Eux cherchent toujours à orchestrer la fin du quinquennat. Le nouveau couple exécutif, Emmanuel Macron/Jean Castex, doit dévoiler aujourd'hui la composition du nouveau gouvernement. »
                                                              
                                                                                                                                                          La vie des idées - Page 41 754

« À quoi sert le Premier ministre ? 
...Alors qu’est-ce qu'un Premier ministre : un vice-président ? Un fusible ? Un collaborateur ? »

                                                                                   La vie des idées - Page 41 550

«  Le Billet politique
Épisode : La réforme des retraites, coûte que coûte
Jusqu’à il y a peu, encore, on pensait le projet enterré. 
Emmanuel veut sans doute également relancer la réforme des retraites pour des raisons politiques
...il aura fait ce qu’il avait dit qu’il ferait. Ce qui, au passage, était un mantra en début de mandat.
...parmi son programme de candidat, il y avait la réforme des retraites (…) C’est donc peut-être aussi pour ça qu’Emmanuel Macron tient à tout prix à la relancer.
Il sait sans doute aussi qu’il y a un risque (...) Mais ça, c'est aussi un autre mantra du chef de l’État... »

                                                                                                           La vie des idées - Page 41 268

« Depuis vendredi 3 juillet 16h30, les grandes vacances ont débuté pour beaucoup d’enfants, entraînant dans leur sillage leurs parents. Pour d’autres il faudra encore attendre un peu. Mais que vous partiez ou non, ces moments restent propices à l’ouverture des livres. S’évader en tournant les pages sur son canapé ou au soleil sur la plage…
...Matthieu Garrigou-Lagrange vous recommande Du Havre à Monaco par fleuves et canaux un récit de Göran Schildt ...Ce livre est un récit du voyage en bateau de l’écrivain finlandais Göran Schildt
Pourquoi ce choix ?
...pour faire un voyage en agréable compagnie...Des vacances, quoi.

                                                                                                    La vie des idées - Page 41 858

...Adèle Van Reeth vous recommande Je suis un monstre qui vous parle : rapport pour une académie de psychanalystes
Paul Preciado (...) critique l'idéologie de la différence sexuelle (...) afin d'élaborer une épistémologie rendant compte de la multiplicité des êtres vivants.

                                                                                                                            La vie des idées - Page 41 944

                                                        ...Arnaud Laporte vous recommande Une machine comme moi, de Ian McEwan.
                                                                                        ...Pourquoi ce choix ?
                                                        ...Le Bien, le Mal, l’Amour, la Mort. Tout les grandes questions sont là !

                                                                                    La vie des idées - Page 41 1034

                                        Julie Gacon vous recommande Illusions perdues, d'Honoré de Balzac
                                                            ...Pourquoi ce choix ?
                                        J’aime profondément le bon Honoré de Balzac...

                                                                        La vie des idées - Page 41 1128

                                        ...Tewfik Hakem vous recommande Richesse oblige, de Hannelore Cayre.
                                                                            ...Pourquoi ce choix ?
                                        Parce que la daronne du polar français a du style... »

                                                    La vie des idées - Page 41 1323

« La première chose qui interpelle dans le nouveau gouvernement est le sentiment qu’il y a finalement assez peu de renouvellement.  (…)
(…) parmi les nouvelles recrues, on ne trouve aucune personnalité identifiée politiquement à droite ou à gauche.
...Il y a bien Roselyne Bachelot (…) issue des rangs de la droite.  Mais c’était il y a longtemps.
...Jean Castex (...) était le secrétaire général adjoint de Nicolas Sarkozy à l’Elysée.
...Brigitte Klinkert, ministre déléguée à l'insertion, est, elle aussi, issue des rangs de la droite.

                                                                                                                                                                                                La vie des idées - Page 41 1518

(…) L’avocat Eric Dupond Moretti (…) on a du mal à voir ce qu’il représente, à comprendre la raison pour laquelle il est nommé à ce poste. (…) la justice serait une priorité ? ça n’a pas vraiment de sens. 
…Pour Eric Dupond Moretti, on ne voit pas, à ce stade, où est le sens.

                                                                                                            La vie des idées - Page 41 1418

...D’ailleurs, plus globalement, on ne comprend pas bien le sens de ce remaniement.
...Au bout du compte, on constate peu de changement.
...On ne comprend pas bien le sens des nouveaux recrutements. pour quelles raisons sont-ils là ? Pourquoi faire ?
...Plus globalement, il ne semble pas y avoir de cohérence d’ensemble.

                La vie des idées - Page 41 1615

                                                                            ...L'ÉQUIPE
                                                                                                    Production
                                                                                                                            Stéphane Robert »

                                                                                            La vie des idées - Page 41 185
       La vie des idées - Page 41 663                     La vie des idées - Page 41 364                     La vie des idées - Page 41 1226

Curly 

Curly

409
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Dim 12 Juil 2020, 11:01

La vie des idées - Page 41 859

« « Ce n’est pas le ministère de la guerre mais celui des libertés », tels sont les mots du nouveau garde des sceaux, Eric Dupond-Moretti
 Je crois que ce qu'a voulu dire Eric Dupond-Moretti c'est qu'il faut qu'on retrouve le sens des libertés... Antoine Garapon »

                                                                                                                                                                            La vie des idées - Page 41 457

« A 600 jours de la fin de son quinquennat, le chef de l'Etat a procédé à la nomination d'un "gouvernement de combat"
...le nouveau porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a vendu la mêche :  "ce gouvernement est un gouvernement de combat"
Ce gouvernement est donc un "gouvernement de combat" pour "les 600 jours" qui restent...
...La formule "gouvernement de combat" n’est pas nouvelle.
...Emmanuel Macron procède à la mise en place d’un gouvernement dit "de combat" chargé en réalité de préparer la candidature du chef de l’Etat à sa réélection. 
L'expression "gouvernement de combat" revient régulièrement dans l’histoire politique du pays                                         
...la nomination de Roselyne Bachelot au poste de ministre de la culture. On ne sait pas si elle s’y sent empaillée. En tous cas, elle fait partie de ce "gouvernement de combat" au service d’Emmanuel Macron en vue de sa réélection en 2022… »

                                                                                                                                                                                                La vie des idées - Page 41 551

« La Grande table d'été
      Épisode : Ces George Floyd sur nos murs
      Avec (...) Itvan K...
...Nous avons une couleur commune, le noir et blanc car notre message est commun. Itvan Kébadian
...Nous repeignons le réel dans le réel. Itvan Kébadian
...Notre idée est de créer un twitter, mais (...) sur les murs. Itvan Kébadian
...Nous peignons sur des murs légaux. Nous jouons dans les règles. Itvan Kébadian »

                                       La vie des idées - Page 41 664

« Le nouveau Premier ministre, Jean Castex, se rengorge, quand (...) on lui demande s (…) ’il est un "collaborateur" du président de la République. 
Le terme n’est pas neutre.
(…) Pourtant, il faut bien qu’il en rabatte. Ce n’est pas lui qui décide. Il a sans doute cru (...) qu’il avait une marge de manœuvre (...) quand (...) il déclarait ceci : 
((8H15 Billet Hyper-président))  
Il a prononcé ces mots vendredi, donc.                                                                                                                                                                                           
(…) Il s’est beaucoup dit que derrière la nomination de Jean Castex à Matignon, il y avait la patte de Nicolas Sarkozy. (…)  Nicolas Sarkozy a été consulté par Emmanuel Macron, le 9 mai dernier (…) Emmanuel Macron n’a pas complètement suivi les conseils de Nicolas Sarkozy mais c’est tout comme.
                        
(…) Le président ne s’est pas seulement contenté de noyauter Matignon
(…) Emmanuel Macron a politiquement marié le jeune Darmanin avec Marlène Schiappa
(…) il est un hyper-président (…) il entend préparer l’échéance de 2022. (…) il présentera aux français en 2022 (...) son bilan.
                                                                                                        L'ÉQUIPE
                                                                                                                                        Production
                                                                                                                                                                            Stéphane Robert »

             La vie des idées - Page 41 270 La vie des idées - Page 41 552

« Michel Polnareff est loin. Quelque part dans le désert californien à bonne distance du coronavirus. (…)
...Ennio Morricone est un génie qui faisait des scores (partitions) de films absolument à tomber par terre. Tous les westerns spaghetti... moi, j'étais fou de ça quand j'étais petit !
... Ce que j'aime chez lui (...) c'est cette espèce d'audace, de sortir un peu des bouquins...
...C'est quelqu'un qui avait le courage de sortir de ce qu'il avait appris. Il a inauguré une façon courageuse de sortir des livres qu'il avait appris
...ce que j'appelle l'audace, c'est effectivement sortir des sentiers battus...
...Moi aussi, j'ai eu l'audace

                                                                                                                                                                         La vie des idées - Page 41 757

« Le Magazine du week-end 
Épisode : La crise de l'hôpital est-elle aussi un problème d'organisation ?
... non, ils n’ont l’air de rien les mots.
...Rééquilibrer les pouvoirs en faveur dont le travail n’est pas de parler mais de guérir : les soignants...»

                                                                                                                                                                                                                    La vie des idées - Page 41 757

...Vous aviez vu Ennio Morricone en concert ? 
Non.
Et il ne vous a jamais contacté après "La Folie des Grandeurs" ? 
Non et je ne l'ai jamais rencontré. J'ai admiré son travail, je ne sais pas s'il a admiré le mien. 
Vous pensez avoir fait aussi bien que lui avec ce générique ? 
Définitivement ! 
Vous êtes aussi bon que Ennio Morricone dans "La Folie des Grandeurs" ?
Absolument ! Et je vous remercie de vos doutes !...

La vie des idées - Page 41 553                                                                 La vie des idées - Page 41 665

...Aujourd'hui, il y a (...) des trucs avec des ordinateurs
...j'ai des connaissances musicales et (...) en plus, je n'ai pas le problème du truc (…) qui sont les paroles !
...si on me propose un scénario qui m'intéresse, je suis tout à fait d'accord pour me pencher sur le truc… »

                                                       La vie des idées - Page 41 458 La vie des idées - Page 41 Opera636

Curly 

Curly

410
Répondre en citant  
La semaine politique de Stéphane Robert & Frédéric Says - Dim 19 Juil 2020, 11:51

La vie des idées - Page 41 186                                                           
« Le Billet politique
      Épisode : L'écriture inclusive constitue-t-elle un enjeu politique ?
      ...On s’aperçoit que ses promoteurs se situent essentiellement, pour ne pas dire exclusivement, dans les rangs de la gauche et qu’à droite, on ne trouve quasiment que des détracteurs.
...il est apparu que les positions n’étaient peut-être pas aussi tranchées que ce qu’on a pu voir au départ, que c’était plus nuancé, qu’à gauche, l’écriture inclusive ne faisait pas forcément l’unanimité, qu’à droite, on n’était pas forcément opposé à certaines évolutions…
                                                                                                L'ÉQUIPE
                                                                                            Production
                                                                                       Stéphane Robert »

La vie des idées - Page 41 271

« Dix ans après Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron décide lui aussi de ne pas sacrifier à la traditionnelle interview du 14 juillet. (…) En 2020, il revient sur cette décision.
...Emmanuel Macron a décidé de renouer avec un exercice auquel il avait refusé de sacrifier jusqu’ici...
...Cette tradition de l’interview le jour de la fête nationale a été inaugurée par Valéry Giscard d’Estaing ....
...François Mitterrand...Jacques Chirac...
...Nicolas Sarkozy, lui, s’inscrit dans la rupture...
...François Hollande, qui lui succède, entend quant à lui dépoussiérer la République (...) du coup (...) il (...) rétablit (...) l’interview du 14 juillet.

La vie des idées - Page 41 459

...Emmanuel Macron se veut disruptif (…) Il est un président "disruptif" (…) donc, il ne donnera d’interview à l’occasion de la fête nationale, le 14 juillet. 
...Trois ans plus tard, tout a changé…
...Il n’est dès lors plus vraiment question de réformer ou de transformer la société, même si Emmanuel Macron tient malgré tout à parachever sa réforme des retraites votée avant la crise…
...le président a décidé de renouer avec la traditionnelle interview présidentielle du 14 juillet. La perspective (…) est (...) de réactiver les vieux cadres…
...C’est sans doute également avec cet horizon qu’Emmanuel Macron ambitionne de ressusciter le Commissariat au plan (…) Et (...) que la flèche de la cathédrale Notre Dame de Paris sera reconstruite à l’identique…
…L’heure n’est plus à la disruption (…) Le nouveau monde attendra… son éventuelle réélection.
                                                                                                                                                                                                                L'ÉQUIPE
                                            Production
                                                                                                                        Stéphane Robert »

La vie des idées - Page 41 271

« Le président de la République a donné, hier, sa toute première interview du 14 juillet. Elle était très attendue. (…) examinons ce qui a changé et ce qui n'a pas changé dans le discours du président
...Commençons par ce qui n'a pas changé.  (…) Emmanuel Macron continue à enseigner la langue française à ses concitoyens ..." vous avez raison de me rappeler que j'ai passé l'hémistiche" ... Il veut donc simplement dire par là, mais à la manière élégante et soutenue d'un lettré, qu'il se trouve désormais plus près de la fin que du début de son mandat.
...Une autre expres​sion(...) "in petto" qui signifie "en son for intérieur", a aussi beaucoup été commentée.
...Il n'y a (...) pas de changement de cap. (…) Dans le fond, il n'a donc pas vraiment changé.

La vie des idées - Page 41 366

...Voyons maintenant ce qui a changé. (…) il dépense sans compter (…) Il aspire à être plus à l'écoute, dans le dialogue, dans le consensus (…) Le Macron qu'on a vu et entendu hier (…) se serait humanisé. (…) ce qu'il essaie de nous dire là, c'est qu'il est un homme comme les autres. (…) il semble s'être en partie normalisé. (…)    Il s'est mué en un président protecteur qui cherche désormais à se faire aimer.  Ou plutôt, peut-être, à ne plus se faire détester.
L'ÉQUIPE
                                                                                                                                                                                                                                    Production
                                                                                                                Frédéric Says »

La vie des idées - Page 41 271

« Le Billet politique
Épisode : Jean Castex et l'ardoise magique
… On s'est aperçu, avec la crise, que rien ne va, ou presque, dans la France de 2020, a semblé constater Jean Castex.
… Le Premier ministre a donné le sentiment qu'Emmanuel Macron lui avait confié une "ardoise magique" (cette ardoise pour enfants qui permet de tout effacer avant de réécrire autre chose) (…) il efface tout et il recommence. (…) On repart de zéro (…) "Il est possible de transformer le pays d'ici à 10 ans" a-t-il (= le PR) pronostiqué. 
Evidemment, en 2022, (…) Emmanuel Macron aura (...) tout loisir de demander aux français l'autorisation d'y consacrer quelques années supplémentaires.
                                                                                L'ÉQUIPE
                                        Production
                                                                                                                                                                                                        Stéphane Robert »

La vie des idées - Page 41 271

« Le Billet politique
      Épisode : Les "gueules cassées" de la Macronie
...les "gueules cassées" de la Macronie (…) ils commencent à être nombreux
...Les prédécesseurs d'Emmanuel Macron à l'Elysée ont également leur panthéon de "gueules cassées"
... tout de même (...) Emmanuel Macron (…) consomme et consume plus vite et plus fort (…) Et la combustion (...) apparaît d'autant plus intense qu'il aspire à se réinventer.

La vie des idées - Page 41 667

...Le grand nombre de carrières éphémères dans l'entourage du président est notamment le fruit de l'inexpérience (…) D'autres avaient de l'expérience mais se sont montrés particulièrement malhabiles. (…) Ensuite, il y a ceux qui se sont attirés des ennuis judiciaires.
...la surmédiatisation de la vie publique met (...) en difficulté des responsables politiques qui maîtrisent encore assez mal les outils numériques. (…) Benjamin Griveaux a, aujourd'hui, retrouvé son poste de député à l'Assemblée mais il se fait très discret…
                                                                                                ...L'ÉQUIPE
                                                                                                                            Production
                                                                                                                                                        Stéphane Robert »

La vie des idées - Page 41 271

Curly 

Curly

411
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - Sam 25 Juil 2020, 12:09

La vie des idées - Page 41 669

« Le Magazine du week-end 
      Épisode : Coronavirus : a-t-on déjà oublié ?...
...Covid-19 : quelles leçons tirer de ces derniers mois pour faire face à une possible résurgence ? 
Ce que l’on a appris pendant la crise sanitaire, vaut-il ce que l’on est déjà en train d’oublier ? 
L’été est là, avec son lot de coude-à-coude, de rassemblements joyeux, de sueurs que l’on mêle et de verres qu’on partage…
...Mais le coronavirus n’est pas mort, ce n’est qu’un air qu’il se donne. »

                        La vie des idées - Page 41 189

« Le piano de Brad Mehldau à l'écoute de nos émotions confinées
...dans un magasin où les gens masqués peinent à ne pas être trop proches les uns des autres, Brad Mehldau ressent autant l'étrangeté de cette situation qu'"une grâce nouvelle dans ces interactions soudainement épurées". Comme pour mimer cela, le morceau Keeping distance instaure un véritable jeu entre la main gauche et la main droite qui, tout en s'écartant l'une de l'autre, restent malgré tout liées et créent ensemble. »

                                                                                                                                La vie des idées - Page 41 273

« Qui dit vacances d'été et déconfinement, dit besoin de pleine nature, de grands espaces et d'air pur. (…) Quels rapports au temps, à l'espace et aux sens se jouent dans l'expérience du plein air ?
D'abord partir...
(…) Puis sortir... (…)
Bref, être dehors. 
Voilà que sont arrivées les vacances. (…)
Cette expérience peut-elle modifier notre rapport à la nature, à l'extérieur, aux paysages ? Saisissons ce moment pour interroger la relation à notre environnement, aux vivants, à l'espace et au temps.
L'arpenteur ne marche pas beaucoup, il fait du sur place. D'une certaine manière, il entoure et mesure une surface. (…) En faisant du surplace, on arrive à rentrer intimement, doucement, voire de manière très sensuelle dans le paysage jusqu'à toucher, pour les montagnards, les parois verticales, les nevets, les petites banquettes d'herbe, les rhododendrons. Martin de la Soudière »

                                                La vie des idées - Page 41 760

« Ré-interprétation du mythe d'Orphée, Le jeu des ombres est une pièce écrite de Valère Novarina, sur une musique de Monteverdi.
...Il y a une idée de l'enfermement de soi dans son propre corps. La musique devient parole, ou bien la parole reste musique...Cette polyphonie de sens, ce mariage entre les sens et le sens, entra la musique et la langue. C'est rappeler au monde qu'en fonction de qui prononce un mot, ce mot ouvre des mondes différents.»

                                                                                La vie des idées - Page 41 368

« On va renouveler la moitié du Sénat
Si je vous en parle aujourd’hui, c’est parce que toutes les communes des départements concernés (…) vont (...) désigner un peu plus de 80 000 grands électeurs qui éliront les sénateurs.  
(…) Plus vous avez d’élus portants vos couleurs, plus vous avez de chances de faire élire des sénateurs.  
(…) Il y a peu de changement à attendre au Sénat
(…) La nouveauté sera bien sûr (...) ce petit groupe écologiste qui va voir le jour. Ce ne sera d’ailleurs pas une nouveauté mais une reconstitution…
                                                                                                                                                            ... L'ÉQUIPE
                                                                                                                                                                                        Production
                                                                                                                                                                                                                    Stéphane Robert »

                                                                                                                        La vie des idées - Page 41 461

« Ils inventent l'art de demain à la Villa Médicis
Découvrez dans ce tourbillon trois résidents de l'année, trois artistes à suivre, tant Jeanne Vicerial, Bastien David et François Olislaeger réinventent leur discipline...
...Trois artistes à suivre, dont on parie qu'on en parlera encore dans 20 ans. 
1. Jeanne Vicerial invente la mode du futur...
2. Bastien David invente le son du futur...
3. François Olislaeger invente la BD du futur

...À LIRE AUSSI
François Olislaeger invente la BD du futur... »

                                                                                                                                                                La vie des idées - Page 41 557

« L'Invité des Matins d'été
      Épisode : Crise économique : diagnostic et remèdes
      ...Comment l’économie, qui s’est arrêtée un temps, peut-elle redémarrer, et pour aller où ?  
Faut-il relancer la machine « quoi qu’il en coûte » ou changer de machine ?  Comment ne pas laisser trop de monde sur le bord de la route ?
      ...Les ménages modestes, en septembre ou octobre vont être dans une situation où ils auront accumulé moins d'épargne que les ménages aisés. Et évidemment, ils seront aussi en première ligne, si j'ose dire, sur les questions de chômage et de précarité. Philippe Martin
...Ce qui a été mis sur la table (...) c'est de l'argent destiné à rassurer et à éviter qu'il y ait encore plus de faillites et encore plus de plans sociaux. Mathilde Lemoine »
INTERVENANTS
   • Mathilde Lemoine
     économiste, professeure à Sciences Po Paris, chef économiste à la banque Rotschild
   • Philippe Martin
     économiste, président délégué du conseil d’analyse économique, co-auteur de la note "Une stratégie économique face à la crise" »

                                                                                                    La vie des idées - Page 41 861

«Le 19/07/2020
 Le Magazine du week-end 
Épisode : Sommet européen, la solidarité à marche forcée ? »
      « Le 20/07/2020
       L'Invité des Matins d'été
      Épisode : L'Europe, condamnée à avancer dans la crise ? »

Contenu sponsorisé 


412
Répondre en citant  
Re: La vie des idées -

La vie des idées     Page 41 sur 52

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42 ... 46 ... 52  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum