-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -44%
PHILIPS HD6563/64 – Machine à café ...
Voir le deal
49.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » Autres radios culturelles » SWR 2, radio culturelle allemande

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

SWR 2, radio culturelle allemande    Page 23 sur 24

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

221
Répondre en citant  
Beethoven, le camarade communiste de la RDA - Dim 29 Nov 2020, 10:05

Beethoven in der DDR – Genosse Ludwig SWR2 Wissen, Daniel Spiesecke [27.2.2020]

Une demi-heure pour retracer les étapes de la récupération du compositeur par le pouvoir communiste de RDA. Point culminant, 1970, lors du 200e anniversaire de la naissance de Beethoven.

On "aime" les mots de Walter Ulbricht, dirigeant de la RDA qui, le 31 décembre 1969, pour l'ouverture de l'année Beethoven déclare  "Tous les peuples peuvent devenir frères, parce que les travailleurs se sont libérés des chaînes de l'exploitation impérialiste et des oppresseurs et ont pris en main leur propre destin." (cf. pdf fourni, page 8, ici en traduction).

Dans plusieurs extraits de discours de membres du Parti Communiste on croit lire les propos rapportés avec complaisance par France Culture, notamment chez Sylvain Bourmeau. Depuis combien d'années France Culture est-elle noyautée par des néo-marxistes instrumentalisant la culture pour mettre en avant leur idéologie ?

Le contributeur Curly a pastiché l'approche unilatérale de tous les sujets culturels par la station dans Ce que dit Marcel Aymé de notre rapport à la post-modernité, "Comment Marcel Aymé nous aide à repenser la société".   Rien de nouveau sous le soleil...

SWR 2, radio culturelle allemande - Page 23 Beetho10

Auch die DDR kam um Ludwig van Beethoven nicht herum: Sie stilisierte den Bonner Komponisten zum kulturellen Aushängeschild und vereinnahmte ihn für ihre sozialistische Kulturpolitik. Und das, obwohl der Arbeiter- und Bauernstaat sich eigentlich als Gegenentwurf zur bürgerlichen Bundesrepublik verstand.
Aus Sicht der SED war die Musik Beethovens jedoch ganz im Einklang mit der sozialistischen Ideologie. Mehr noch: Die DDR sah sich als alleinige legitime Verwalterin des deutschen Kulturerbes.

Même la RDA n'a pas pu ignorer Ludwig van Beethoven : elle a stylisé le compositeur de Bonn comme une figure de proue de la culture et se l'est approprié pour sa politique culturelle socialiste. Et ce malgré le fait que l'État ouvrier et paysan se considérait en fait comme un contre-projet à la République fédérale bourgeoise.

Du point de vue du SED, cependant, la musique de Beethoven était tout à fait conforme à l'idéologie socialiste. En outre, la RDA se considérait comme le seul administrateur légitime du patrimoine culturel allemand.


Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Philaunet 

Philaunet
Admin

222
Répondre en citant  
Gary Peacock (1935-2020), contrebassiste, dans ''Ghosts'' & ''Santa Claus is coming to Town'' (1964) - Dim 20 Déc 2020, 13:49

Très belle évocation du contrebassiste Gary Peacock, décédé le 5 septembre , dans l'émission de SWR2 "NOWJazz" du 17 décembre Erinnerungen an den großen Bassisten Gary Peacock. Par l'excellentissime Michael Rüsenberg avec des extraits d'un entretien donné la veille de son décès.

SWR 2, radio culturelle allemande - Page 23 Scre1611

Parmi les pièces diffusées :
John Frederick Coots/ Dizzy Gillespie:
Santa Claus is coming to Town
CD: Trio 64
Bill Evans Trio


Bill Evans - Santa Claus Is Coming To Town (1964) .



Pièce qui venait juste après :
Albert Ayler:
Ghosts, First Variation
CD: Spiritual Unity
Albert Ayler


Albert Ayler - Spiritual Unity (full abum) (HD 1080p)



Il était à l'aise avec les pianistes, avec Paul Bley, Bill Evans, Marc Copland, pendant longtemps avec Keith Jarrett. Peut-être parce qu'il était lui-même pianiste au début ? La contrebasse lui a été imposée en 1954 dans la ville hessoise de Gelnhausen, dans un groupe de l'armée américaine, parce qu'il n'y avait pas de bassiste - elle est devenue son instrument. Son timbre élégant se rattache à de grands chapitres de l'histoire du jazz, non seulement aux standards, non seulement au jazz lyrique, mais aussi à l'avant-garde (par exemple Albert Ayler, "Spiritual Unity", 1964).
Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Er konnte gut mit Pianisten, mit Paul Bley, Bill Evans, Marc Copland, am längsten mit Keith Jarrett. Vielleicht weil er zunächst selbst Pianist war? Der Kontrabass wurde ihm 1954 im hessischen Gelnhausen aufgenötigt, in einer US-Army-Band, weil gerade kein Bassist da war - er wurde sein Instrument. Sein eleganter Ton verbindet sich mit großen Kapiteln der Jazzgeschichte, nicht nur mit Standards, nicht nur mit lyrischem Jazz, auch mit der Avantgarde (z. B. Albert Ayler, "Spiritual Unity", 1964).

Philaunet 

Philaunet
Admin

223
Répondre en citant  
De ''Regretz sans fin il me fault endurer'' aux ''Nymphes des bois'' avec Josquin - Sam 06 Fév 2021, 10:08

Comment une présentatrice chevronnée comme Doris Blaich peut-elle surprendre l'auditeur lors de la recension d'enregistrements de nouveaux CD ? SWR 2 Neue CDs, Haendel, Josquin [04-02-2021]. En cédant la parole critique à un journaliste sportif qui fait une analogie entre les interprètes et les membres d'une équipe, entre les sentiments exprimés par la musique et ceux ressentis par des supporters.

La présentation de ce CD prend alors un relief tout spécial : Josquin Desprez: Le Septiesme Livre de Chansons Dominique Visse (Countertenor) Ensemble Clément Janequin (Ricercar RIC 423).

SWR 2, radio culturelle allemande - Page 23 Scre1650

Le journaliste s'arrête sur plusieurs chansons en en donnant le sens (notamment la seconde, invite sexuelle explicite).

1. Regretz sans fin il me fault endurer
2. Allegez moy doulce plaisant brunette
3. Douleur me bat
4. Je me complains de mon amy
5. Cueur langoreulx
6. Mille regretz
7. Musæ Jovis
8. Petite Camusette a la mort mavez mis
9. Plus nulz regretz
10. Du mien amant
11. La Bernardina
12. Faulte dargent
13. Baises moy ma doulce' amye
14. Ma bouche rit et mon cueur pleure
15. O mors inevitabilis
16. Mille regretz
17. Parfons regretz et lamentable joye
18. Tenez moy en voz bras
19. Nymphes des bois


Septiesme Livre de Chansons, Résumé
En 2021 nous commémorons les 500 ans de la mort de Josquin Des Pres, le compositeur le plus célèbre de son temps. Dominique Visse, avec l’Ensemble Clément Janequin, a choisi d’enregistrer une sélection de ses chansons à partir principalement du Septiesme livre de Chansons de Tylman Susato (1545). Cette édition témoigne de la diversité des chansons de Josquin, mais surtout de la mélancolie, de la douleur si souvent inscrite en son œuvre, un hommage rendu à ce grand compositeur, comme l’attestent les deux Déplorations sur la mort de Josquin retenues pour cet enregistrement, Musæ Jovis de Nicolas Gombert et O mors inevitabilis de Hieronymus Vinders. Cet enregistrement s’attache à faire entendre l’héritage de Josquin, l’expression post mortem de son œuvre en chansons, la souvenance de son génie musical. Il s’agit pour Dominique Visse et l’Ensemble Clément Janequin de donner à entendre l’amour, la ferveur musicale qu’ils portent à ce compositeur majeur de la Renaissance, et qui les accompagne depuis plus de 40 ans.

Premier CD présenté dans l'émission : Royal Handel, Eva Zaicik & Le Consort Leitung: Justin Taylor (alpha 662). Chanteuse basée à Paris, ensemble français.

Puis,  Le Plaintif, Doleful Music of the French Grand Siecle Ensemble Cordevento (Brilliant Classics 95694).

SWR 2, radio culturelle allemande - Page 23 Scre1649

Où l'on voit que la musique française est bien servie outre-Rhin.

Le Plaintif Doleful Music of the French Grand Siecle
An intriguing concept album by Cordevento, featuring a selection of intense, sorrowful French instrumental music from the late 17th to early 18th centuries.
The aesthetic of sorrow and grief is so powerful that not even instrumental music can resist its charm. Not only ‘specialized’ musical forms (such as the plainte and the tombeau), but more common ones (preludes, allemandes, sarabandes and passacailles among others) are capable of expressing a sad and lamenting mood, through a combination of expressive stylistic elements such as slow tempos, minor modes, a widespread use of dissonances and atypical harmonic progressions, a considerable extent of chromaticism, and ample melodic gestures.
Presented here are works by Marais, Hotteterre, Philidor, Montéclair, D’Anglebert and Dornel, played by Cordevento, consisting of Erik Bosgraaf (recorder), Robert Smith (treble viola da gamba), Izhar Elias (Baroque guitar), Israel Golani (theorbo) and Alessandro Pianu (harpsichord).
The previous recordings of Cordevento have met with enthusiastic critical acclaim, and include works by Vivaldi, Telemann, Bach and the concept album La Monarcha.

Philaunet 

Philaunet
Admin

224
Répondre en citant  
Chiots systématiquement euthanasiés - Mer 17 Fév 2021, 11:10

Au détour d'une page d'émission, une photo et sa légende :

SWR 2, radio culturelle allemande - Page 23 Scre1675

Une séquence informative courte sur la trafic de chiots depuis le Danemark vers la Suède, le désir d'avoir un chien pour rompre l'isolement ayant augmenté en 2020 : Illegaler Schmuggel: An Schwedens Grenzen werden Hundewelpen getötet [Contrebande illégale : des chiots sont tués aux frontières de la Suède].

Le reportage de 4 minutes : causes, conséquences, opinions. L'euthanasie prétextant maladies ou blessures est majoritairement acceptée. Carsten Schmiester donne la parole à un douanier et fait entendre la position de l’association des éleveurs de chiens (pro-euthanasie systématique).

Curieux que France Culture (si proche des gens, n'est-ce pas ?) ne se saisisse jamais du sujet des animaux domestiques, grand enjeu de société, notamment concernant les bienfaits qu'ils apportent (voir les chiens-guides). D'autant que les circonstances actuelles permettent à tout possesseur de chien de sortir à toute heure de son domicile contrairement à ceux qui n'en ont pas, d'où les prêts d'animaux entre voisins pour aller se promener.

Philaunet 

Philaunet
Admin

225
Répondre en citant  
Martin Erdmann : L'art et la manière de combiner des pièces distinctes - Lun 22 Fév 2021, 10:08

Cinq heures d'émissions requérant quelques connaissances musicales préalables et une attention complète, quelle radio l'osera ? France Musique ? Non. Avec la fin des Matins des musiciens au début des années 2000, la station a parié sur les robinets à CD et les concerts présentés en riant. Parfois l'on a encore quelques échappées vers de l'émission construite, comme chez François-Xavier Szymczak et Anne-Charlotte Rémond, ou encore en été avec Benjamin François et Jean-Yves Larrouturou ou Michaël Levinas.

Mais, jamais durant l'année, l'auditeur de France Musique, ne parlons pas de France Culture, ne pourrait se voir offrir une série d'émissions aussi élaborée que celle de la semaine dernière sur la radio régionale (oui, régionale) allemande à vocation culturelle, SWR 2 Musikstunde, Auslese – Komponisten sammeln ihre Werke (1) 15-02-2021 "Zyklen und Sammlungen - Die Art, Einzelstücke zusammenzufassen".

Le projet proposé par Martin Erdmann que l'on ne comparera pas à certaines perruches des deux radio culturelles françaises :
Dans l'histoire de la musique, les compositeurs ont rassemblé et compilé des œuvres selon différents principes. Certains de ces principes ont survécu pendant des siècles. Nous présentons des collections d'époques très différentes.

In der Musikgeschichte haben Komponist*innen Werke nach unterschiedlichen Prinzipien gesammelt und zusammengestellt. Einige dieser Prinzipien haben sich über Jahrhunderte gehalten.Wir stellen Sammlungen aus ganz unterschiedlichen Epochen vor.
- In der zweiten Folge geht es um Johann Sebastian Bachs Klavierübungen.
- In Teil 3 stehen die "Années de pèlerinage" von Franz Liszt im Mittelpunkt
- In Folge 4 geht es um die "114 Songs" von Charles Ives.
- In der letzten Folge stehen Hanns Eisler und seine Lieder und Kantaten im Mittelpunkt.


Dans le 4e numéro, Martin Erdmann fait écouter Charles Ives:
The Housatonic at Stockbridge * (Nr. 266), Lied für Singstimme und Klavier
Susan Graham (Mezzospran), Pierre-Laurent Aimard (Klavier)
 :



Et présente ainsi cette pièce :
Dans ses notes, Ives date la promenade avec sa femme de 1908. Ils étaient jeunes mariés et le paysage lui a fait une "impression inoubliable". Et ce, un dimanche matin, quand on pouvait entendre les fidèles chanter. Il est maintenant difficile d'affirmer que le Housatonic à Stockbridge représenterait une simple idylle. En effet, le flux musical se gonfle jusqu'à un gigantesque rugissement et Ives n'écrit rien à ce sujet. Et le fait qu'il existe un poème sur l'Housatonic at Stockbridge - du contemporain d'Ives, Robert Underwood Johnson - amène à se demander lequel est arrivé en premier : la promenade ou sa lecture du poème ?
En tout cas, la mélodie ténor, qui est clairement entendue pendant de longues périodes dans la pièce orchestrale, est composée en réponse au poème de Johnson. Dans la chanson pour piano, également écrite en 1921 pour la collection, Ives a simplifié l'enchevêtrement des cordes et l'a rendu en petits points. Ces notes peuvent toutefois être omises, mais lorsqu'elles sont jouées, on dit qu'elles sont "à peine audibles". Ives n'a utilisé qu'une petite partie du poème de Johnson et a réécrit les vers choisis sous la forme d'un sonnet. Le résultat est un sonnet de type anglais, qui offre souvent une chute dans les deux lignes finales rimées vers lesquelles le poème se dirige. C'est ainsi : l'idylle suffit pour les deux premières strophes, elle s'assombrit dans la troisième, et à la fin le moi lyrique veut devenir le compagnon du fleuve et atteindre la mer aventureuse. Il est chanté par Susan Graham, au piano c'est Pierre-Laurent Aimard, avec toutes les petites notes, bien sûr.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

In seinen Memos datiert Ives den Spaziergang mit seiner Frau auf das Jahr 1908. Frisch verheiratet seien sie gewesen und die Landschaft habe einen „unvergesslichen Eindruck“ auf ihn gemacht. Und das am Sonntagmorgen, als man die Kirchgänger singen hörte. Nun kann man schwerlich behaupten, dass The Housatonic at Stockbridge eine einzige Idylle wäre. Der musikalische Fluss schwillt nämlich zu einem gigantischen Rauschen an und dazu schreibt Ives nichts. Und dass es ausgerechnet über den Housatonic bei Stockbridge ein Gedicht gibt – von Ives’ Zeitgenossen Robert Underwood Johnson –, lässt die Frage aufkommen, was zuerst stattfand: der Spaziergang oder seine Lektüre des Gedichts?
Die Tenormelodie, die im Orchesterstück über weite Strecken deutlich zu hören ist, ist jedenfalls auf das Gedicht von Johnson komponiert. Im Klavierlied, das auch 1921 für die Sammlung entstand, hat Ives das Gewirr der Streicher vereinfacht und in Kleinstich wiedergegeben. Man darf diese Noten allerdings auch weglassen, aber wenn sie gespielt werden, so sollen sie „kaum hörbar“ sein. Ives hat von Johnsons Gedicht nur einen kleinen Teil verwendet und die ausgewählten Zeilen in die Form eines Sonetts umgeschrieben. Es entstand ein Sonett des englischen Typus, der in den zwei gereimten Schlusszeilen oft eine Pointe bietet, auf die das Gedicht zuläuft. So ist es auch hier: die Idylle reicht für die ersten zwei Strophen, in der dritten wird sie getrübt, und am Schluss möchte das lyrische Ich zum Begleiter des Flusses werden und ins abenteuerliche Meer gelangen. Es singt Susan Graham, am Klavier ist Pierre-Laurent Aimard, natürlich mit allen kleinen Noten.
* The Housatonic at Stockbridge
Excerpt of text by Robert Underwood Johnson

Contented river! In thy dreamy realm
The cloudy willow and the plumy elm:
Thou beautiful!
From ev’ry dreamy hill
what eye but wanders with thee at thy will,
Contented river!
And yet over-shy
To mask thy beauty from the eager eye;
Hast thou a thought to hide from field and town?
In some deep current of the sunlit brown
Ah! there’s a restive ripple,
And the swift red leaves
September’s firstlings faster drift;
Wouldst thou away, dear stream?
Come, whisper near!
I also of much resting have a fear:
Let me tomorrow thy companion be,
By fall and shallow to the adventurous sea!

Autres références dans ce forum à cette série de Martin Erdmann :

- Daniel Chorzempa, organiste, dans une Toccata per le levatione de Frescobaldi

- 'Majority'' de Charles Ives (1874-1954)

Philaunet 

Philaunet
Admin

226
Répondre en citant  
''La Passion selon saint Matthieu sans Bach'', pièce radiophonique - Sam 03 Avr 2021, 10:14

Tandis que France Culture fait comme si le Vendredi saint n'existait pas, les radios anglaises et allemandes diffusent dans leurs programmes des émissions éclairant le moment le plus important de l'année liturgique pour les chrétiens.

La radio autrichienne proposait en 2020 une mise en ondes de toute beauté du livret de la Passion selon saint Matthieu. La radio régionale culturelle allemande SWR2 l'a diffusée le soir du jeudi (saint) 1er avril : Hörspiel-Studio: Die Matthäus-Passion ohne Bach .  Entendre comme une pièce radiophonique la narration, les monologues et dialogues, les appels de la foule, récités et chantés dans la grande œuvre de Bach est saisissant.

Voix idéalement enregistrées pour être écoutées dans l'intimité ; musique et bruitages sophistiqués, tout concourt à faire de l'interprétation des textes de Martin Luther, Picander et Paul Gerhardt une expérience intense.
La Passion selon saint Matthieu de Johann Sebastian Bach, créée en 1727 dans l'église Saint-Thomas de Leipzig, est considérée comme l'une des œuvres centrales de la musique occidentale. Elle enchante et enivre même au-delà de la réception chrétienne.
Dans le livret, elle glorifie l'œuvre du salut et la passion de Jésus, et parle de culpabilité et d'expiation. Toutefois, avec le recul de l'histoire, il se peut qu'elle ait également renforcé les attitudes antisémites.
Sans la musique de Bach, suggère la pièce radiophonique, peut-être les topoï bibliques universels et humains de l'amour, de l'espoir, du désespoir et du pardon deviennent-ils encore plus évidents.
Qu'est-ce que cela fait d'entendre l'histoire de la passion de Jésus uniquement en livret ? Jugez par vous-même !

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Johann Sebastian Bachs Matthäus-Passion, uraufgeführt 1727 in der Leipziger Thomaskirche, gilt als eines der zentralen Werke der abendländischen Musik. Sie bezaubert und berauscht auch jenseits christlicher Rezeption.
Im Libretto verherrlicht sie Heilswerk und Leidensgeschichte Jesu, erzählt von Schuld und Sühne. Sie könnte aber auch, im historischen Rückblick, antisemitische Haltungen bekräftigt haben.
Ohne Bachs Musik, so das Anliegen des Hörspiels, werden vielleicht die universalen und humanen Bibeltopoi von Liebe, Hoffnung, Verzweiflung und Vergebung noch deutlicher erkennbar.
Wie ist es, diese Passionsgeschichte Jesu nur im Libretto zu hören? Urteilen Sie selbst!

Mit: Lilith Häßle, Michael Maertens, Petra Morzé, Peter Simonischek und Claudius von Stolzmann
Musik: Lukas Schiske
Hörspielbearbeitung und Regie: Leonhard Koppelmann
Produktion: ORF 2020

Philaunet 

Philaunet
Admin

227
Répondre en citant  
Etienne Lullier, inventeur du métronome (1696) - Mer 14 Avr 2021, 09:39

Dans l'émission de recension de nouveaux CD toujours aussi soigneusement élaborée par Dagmar Munck et toujours intéressante du point de vue de l'histoire musicale SWR 2 Alte Musik Neue CDs 01-04-2021 *, un extrait d'entretien avec Jörg Halubek claveciniste et chef de l'ensemble Il gusto barocco est donné au sujet du métronome. Il cite le nom de l'inventeur français du métronome : Etienne Lullier.

Classement des meilleurs métronomes pour 2020 : " (...) Plus tard (1696), le musicien, professeur et théoricien de la musique français Etienne Lullier a créé un instrument qui est encore utilisé par les musiciens à ce jour - le métronome. Il a été accueilli avec beaucoup d'enthousiasme."

[Johann Sebastian Bach: Brandenburgisches Konzerte Il gusto barocco Cembalo und Leitung: Jörg Halubek (Berlin Classics, 0301676BC).]

* Claudio Monteverdi:
Il delirio della passione
Anna Lucia Richter (Sopran)
Ensemble Claudiana
Leitung: Luca Pianca
(Pentatone PTC 5186 845)

Johann Sebastian Bach:
Brandenburgisches Konzerte
Il gusto barocco
Cembalo und Leitung: Jörg Halubek
(Berlin Classics, 0301676BC)

Graun, Bach, Telemann:
"Wer ist der, so von Edom kömmt"
Ágnes Kovács (Sopran)
Purcell Choir
Orfeo Orchestra
Leitung: György Vashegyi
(Glossa GCD 924011)

Marin Marais:
Troisième Livre de pièces de viole
Francois Joubert-Caillet, (Viola da gamba)
L'Achéron
(Ricercar RIC 424)


Philaunet 

Philaunet
Admin

228
Répondre en citant  
L'allemand facile : ''Das Paris des Charles Baudelaire'' - Sam 17 Avr 2021, 09:05

À l'occasion de la commémoration de la naissance de Baudelaire, SWR 2 a rediffusé Das Paris des Charles Baudelaire de Ruthard Staeblein datant du 04-07-2017 et diffusé dans la série Wissen avec ce mini-descriptif :
Baudelaire est encore aujourd'hui vénéré comme le grand poète de la métropole française. Le dandy et nomade urbain est mort il y a 150 ans. Son travail choque encore aujourd'hui.

Baudelaire wird bis heute als großer Dichter der französischen Metropole verehrt. Der Dandy und Stadtnomade starb vor 150 Jahren. Sein Werk schockiert bis heute.
Une recherche avancée mène au résumé développé de l'émission initiale et à la transcription intégrale de l'émission dans un PDF de 20 pages . Vingt pages reprenant toutes les paroles, sans aucune faute, avec les indications de montage et toutes les références...

SWR 2, radio culturelle allemande - Page 23 Scre1756
"Fleurs du mal" - "Die Blumen des Bösen" von Charles Baudelaire Imago Imago/Fotograf XY - imago/United Archives International

En 28 minutes, nous avons un mini "Un homme , une ville" de Jean Montalbetti, avec la description des rues et des places, des interviews de Michel Deguy, de Michel Houellebecq et de spécialistes allemands et français de l'écrivain, des lectures d'extraits de poèmes (À une passante, Le cygne, La charogne, Le vin de l'assassin), des chansons (par Jacques Dutronc, Mouloudji, Léo Ferré ) et la mélodie créée par Henri Duparc sur "L'invitation au voyage".


Mouloudji ( Le long des rues de Paris ) 1957


Gérard Souzay - Henri Duparc, L'invitation au voyage

Extrait du descriptif : La force des poèmes de Baudelaire repose sur la tension entre un contenu cruel et une forme sacrée. Les horreurs et les chocs de la métropole moderne de Paris et de ses hideux faubourgs sont saisis et conjurés dans les formes traditionnelles du vers de l'époque baroque, que Baudelaire maîtrisait comme peu de ses contemporains.

Die Wirkung von Baudelaires Gedichten beruht auf der Spannung zwischen verruchtem Inhalt und geheiligter Form. Die Grauen und die Schocks der modernen Großstadt Paris und ihrer hässlichen Vorstädte werden gefasst und gebannt in den traditionellen Formen der Verskunst aus der Barockzeit, die Baudelaire beherrschte wie kaum einer seiner Zeitgenossen.

Philaunet 

Philaunet
Admin

229
Répondre en citant  
‘Anthology of American Folk Music' de Harry Smith (1923-1991) - Mer 28 Avr 2021, 09:05

On a trouvé l'antithèse de Jean-Christophe Averty : Christoph Wagner qui lit aussi lentement son texte qu'Averty le mitraillait. Pas une virgule qui ne soit suivie d'une demi-seconde de pause ! L'effet doit être un peu agaçant pour l'oreille d'un locuteur de langue maternelle allemande. En revanche, le spécialiste de la musique folk américaine possède une connaissance tout aussi approfondie de son sujet qu'Averty du music-hall : ‘Anthology of American Folk Music’ SWR 2 MusikGlobal 13-04-2021 -  57 Min.

Le descriptif ci-dessous est succinct, mais le PDF de l'émission est on ne peut plus complet (on y trouve les textes des transcriptions de l'anglais avec leur traduction en allemand), dans la grande tradition de la "Gründlichkeit" allemande en matière d'exposition du savoir.
Extrait du PDF : Rarement une sortie de disque aura eu un tel impact. En 1952, trois doubles albums paraissent sur le label new-yorkais Folkways et font sensation sur la scène folk. La série, intitulée Anthology of American Folk Music, présentait de vieux enregistrements sur gomme-laque des années 1920 et 1930, réalisés par des musiciens dont les noms étaient depuis longtemps oubliés. Ces sorties sont apparemment arrivées juste au bon moment et ont fait l'effet d'une bombe.

Selten hat eine Plattenveröffentlichung eine derartige Wirkung entfaltet. 1952 erschienen drei Doppelalben auf dem New Yorker Plattenlabel Folkways, die in der Folkszene für Furore sorgten. Die Reihe mit dem Titel „Anthology of American Folk Music“ enthielt alte Schellackaufnahmen aus den 1920er und 30er Jahren von Musikern, deren Namen längst vergessen waren. Diese Veröffentlichungen kamen offenbar genau zur richtigen Zeit und schlugen wie eine Bombe ein.
Christoph Wagner déroule l'histoire de cette sortie, des enregistrements initiaux, à leur redécouverte, puis à leur influence sur la musique des années 1950 et 60 jusqu'à nos jours avec des créations interprétées par les quatuors Arditti et Kronos, dont un des membres, David Harrington, trouve que telle pièce de folk équivaut à une pièce du répertoire classique.

L'émission fait entendre de nombreux morceaux de l'anthologie et de la musique qui en est issue dont un morceau de Bob Dylan signé par lui du pseudonyme Blind Boy Grunt.

Blind Boy Grunt ( Bob Dylan) - Bob Brown


John Cage, Harmony XX aus: 44 Harmonies From Apartment House 1776, Arditti Quartet.



Blind Willie Johnson, Dark was the night, cold was the ground, Kronos Quartet

Les disques qui ont déclenché le renouveau du folk.

Rarement une sortie de disque aura eu un tel impact. En 1952, le petit label new-yorkais Folkways a publié une série de trois doubles albums sous le titre "Anthology of American Folk Music" contenant toute la gamme des styles de musique folk américaine dans les enregistrements anciens - du blues aux spirituals en passant par le cajun et le hillbilly. L'"Anthologie" est devenue un succès auprès des jeunes amateurs de folk à la recherche de sons authentiques. Aujourd'hui, ces trois doubles disques sont considérés comme le déclencheur décisif de la renaissance du folk américain.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

SWR 2, radio culturelle allemande - Page 23 Scre1762

Die Schallplatten, die das Folkrevival auslösten.

Selten hat eine Plattenveröffentlichung eine derartige Wirkung entfaltet. 1952 erschien auf dem kleinen New Yorker Label Folkways eine Serie von drei Doppelalben, die unter dem Titel "Anthology of American Folk Music" die ganze Palette amerikanischer Volksmusikstile in frühen Aufnahmen enthielten - von Blues über Spirituals bis zu Cajun und Hillbilly. Die "Anthology" entwickelte sich zum Renner unter jungen Folkfans auf der Suche nach authentischen Klängen. Heute gelten die drei Doppel-LPs als der entscheidende Impuls, der das amerikanische Folkrevival auslöste.

Philaunet 

Philaunet
Admin

230
Répondre en citant  
L'art radiophonique, des désaccords éclairants - Ven 30 Avr 2021, 08:16

Quinze minutes dure l'échange entre Wolfram Wessels , artiste du son et créateur de documentaires radiophoniques et son collègue de SWR2 Michael Lissek , aussi créateur de documentaires et responsable à la radio de la série "Essay". Ils s'entretiennent de manière assez vive sur le traitement sonore d'une lecture d'une heure cinquante, Die ungeheure Entbehrlichkeit des Menschen Adalbert Stifters anthropofugale Erzählkunst von Manfred Koch [11-01-2021].

SWR 2, radio culturelle allemande - Page 23 Scre1763

Cette discussion où les deux collègues se tutoient fait s'opposer le point de vue d'une lecture d'un texte sans ajout d'ambiances sonores et celui de l'interprétation sonore complétant la lecture pour en faire une création à part entière. On assiste médusé (comme auditeur français) à l'exposition d'une philosophie de la création radiophonique où la sélection des sons et les choix de montage sont mis en balance avec le respect de ce qu'attendent les auditeurs ou avec ce qui pourrait leur plaire. La discussion a été provoquée par le courrier apparemment très argumenté d'un auditeur insatisfait de la façon dont l'Essay sur Adalbert Stifter a été réalisé.

On imagine mal, enfin, pas du tout, une pareille discussion sur les ondes de France Culture : un documentariste de la chaîne contredire les choix artistiques sonores validés par le responsable des "Ateliers de création", donnant à ce dernier l'occasion d'étayer sa philosophie de l'art radiophonique.

À une autre époque, quand France Culture était une radio culturelle, un René Farabet et une Kaye Mortley auraient pu expliquer et défendre leurs choix artistiques devant les auditeurs. Non seulement pour faire entrer les auditeurs dans les processus de création, mais pour susciter l'envie de devenir artiste du son.

Mais aujourd'hui, la grande démocrate qu'est la directrice de France Culture préfère laisser entendre que les auditeurs ne sont pas qualifiés pour s'exprimer et se voir mis au centre de la réflexion sur la radio, car "la singularité de cette antenne tient au fait que elle est portée par le recours à des paroles d’artistes, de chercheurs, d’intellectuels, etc. Etc. Et qu’il est important que ça reste en tout cas très, très largement ça". (Les auditeurs à l'antenne RDV M. 29-04-2021).

Philaunet 

Philaunet
Admin

231
Répondre en citant  
''Fossiles'' et paléontologie sur SWR 2 - Mar 04 Mai 2021, 17:02

SWR 2, radio culturelle allemande - Page 23 Scre1772

Le dimanche matin, tandis que France Culture fait commenter l’actualité politique par des piliers de comptoir médiatiques, la radio allemande SWR 2 diffuse une émission thématique de deux heures, Matinee.

Le dernier numéro était intitulé Stein und Bein – Fossilien [Des pierres et des os, les fossiles] Sonntagsfeuilleton mit Stefanie Junker (beaucoup de classe et de professionnalisme cette animatrice) le 05/04/2021.

Comme toujours, les séquences d'entretiens, de mini-documentaires et d'essais radiophoniques sont disponibles en podcast, soit une heure entière divisée en 6 ou 8 fichiers.

De cet ensemble, on retiendra ces mini-documentaires de 6 à 8 minutes avec narration, extraits d'interviews, montages sonores, à chaque fois dirigés par des voix différentes, sympathiques, radiogéniques (et pas par toujours un seul zigoto comme à France Culture...) :

Un entretien Gespräch Julia Ann Schultz: Knochenjob Paläontologin (Paléontologue : tomber sur un os)
Les découvertes de fossiles nous permettent de tirer diverses conclusions sur les changements survenus dans l'histoire de la Terre, sur les créatures qui ont vécu là où et quand. Le Dr Julia Schultz, paléontologue, fait le point sur ce que les fossiles peuvent nous apprendre.
Le documentaire Die Geschichte des Piltdown-Man (L'histoire de l'homme de Piltdown).
Les fossiles sont d'une importance capitale dans l'histoire de la Terre - à condition qu'ils soient authentiques. En fait, il y a toujours eu des faux spectaculaires, comme le prétendu homme primitif, le "Piltdown Man".
Le documentaire Die Geschichte der Paläontologie (L'histoire de la paléontologie).
Les gens ont toujours trouvé des fossiles - mais les conclusions qu'ils en tiraient étaient très diverses. Cependant, pendant longtemps, l'évolution n'a pas eu sa  place dans l'histoire de la paléologie.
Il est ici question du début de l'étude scientifique des fossiles avec Blumenbach et Cuvier (1772).

Bien plus tard une controverse interviendra à l'Académie des sciences de Paris entre Cuvier (1769-1832) et Etienne Geoffroy Saint-Hilaire (1772—1844) (passionnante biographie ) sur les théories respectives de l'évolution (transformisme défendu par Geoffroy Saint-Hilaire) et de la création (fixisme chez Cuvier).

Un très sympathique entretien entre une spécialiste des fossiles qui a reconstitué à l'identique le Scaphognathus crassirostris – das Fossil des Jahres 2021

SWR 2, radio culturelle allemande - Page 23 Fossil11

Franchement, pourquoi écouter France Culture ? Pourquoi ?

Le descriptif en traduction DeepL non retouchée :
Ce sont des témoins d'une époque bien antérieure à la nôtre : les fossiles. Grâce à eux, nous pouvons deviner à quoi ressemblait le monde il y a des centaines de millions d'années, où se trouvaient les montagnes et les mers, quels animaux et quelles plantes peuplaient la terre et comment la vie sur terre s'est développée.

Certains de ces fossiles, cependant, n'ont pas du tout changé depuis leur formation. Ces "fossiles vivants", comme le cœlacanthe, sont exactement les mêmes aujourd'hui qu'il y a des centaines de millions d'années.

Depuis des temps immémoriaux, les gens sont fascinés par ces témoins du passé. Cependant, ce n'est qu'au XVIIIe siècle que les gens ont commencé à réaliser qu'il ne s'agissait pas de caprices de la nature, mais de traces du passé.

Au cours de cette matinée, nous ferons la lumière sur l'histoire de la paléontologie moderne et serons mis au courant de l'état actuel de la science. Nous découvrirons à la fois le fossile de l'année 2021, le ptérosaure "Scaphognathus crassirostris", et le faux fossile le plus célèbre, "l'homme de Piltdown".

Nous apprendrons le rôle des fossiles dans la viticulture et ce que c'est que d'être un fossile vivant dans la politique actuelle. Et comment vous pouvez vous-même devenir un fossile célèbre - nous aurons des instructions sur la façon de le faire aussi.

Les interlocuteurs de l'émission sont la paléontologue Dr Julia Schultz de l'Université de Bonn, le viticulteur Frank Meyer du Stiftsweingut Meyer et l'ancien ministre de l'intérieur et vétéran du FDP, Gerhart Baum.


Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Contenu sponsorisé 


232
Répondre en citant  
Re: SWR 2, radio culturelle allemande -

SWR 2, radio culturelle allemande     Page 23 sur 24

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum