-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Errare France Culture est

Aller à la page : Précédent  1 ... 36 ... 68, 69, 70 ... 80 ... 91  Suivant

Accueil / France Culture

Errare France Culture est    Page 69 sur 91

Bas de page ↓   

Jean-Luuc 


681
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - Mer 11 Nov 2015, 23:19

Écrit à la va-vite, ce reportage de Anne-Laure Chouin, Catherine Petillon et Eric Chaverou sur la taxe tampon : Quand les féministes s'emparent de la fiscalité nous vaut son petit pesant de phrases au français vacillant.

Dans le chapô : Elle réclament pour les protections périodiques une TVA au taux réduit de 5,5%, contre 20% aujourd'hui.

Dans le texte : Cette mobilisation autour de cette taxe dite "tampon" est une déclinaison d'un mouvement en cours dans plusieurs pays anglo-saxons : le Royaume-Uni, et Canada et l'Australie notamment, (...)

Marrante cette phrase : (...) le quotient conjugal, qui découragerait de travailler celui qui gagne le moins de revenus dans le couple, la femme le plus souvent.

- (...) les populations les plus précaires, en effet,sont souvent les femmes. Les femmes sont donc des populations.

- Ce qui embarasse nos parlementaires, des hommes en majorité, parce que  mêler de genre concernant les impôts directs ou indirects, c'est aussi questionner l'illisibilité et les dysfonctionnements de la TVA, qui s'applique à 20% sur les protections périodiques alors qu'il s'agit bien évidemment d'un produit de première nécessité. Du beau français.

- Plus généralement, "être une femme dans un monde fait par et pour les hommes coûte plus cher" : c'est dans ces termes que l'exprime en tout cas le collectif Georgette Sand.

Pour l'illustrer,
[quoi ? l'inégalité hommes/femmes devant les produits de consommation courante certainement] Rue89 s'était d'ailleurs amusé à le [qui, quoi, qu'est-ce ?] faire en octobre 2014: le journal avait recensé tous les produits similaires emballés différement selon qu"[apostrophe confondu avec le guillemet] il s'adressaient aux hommes ou aux femmes, des rasoirs au simple rouleau de scotch!. [Point d'exclamation + point, c'est cadeau] Résultat un prix systématiquement supérieur pour les produits à destination des femmes. On rappelle qu'en France elles gagnent moyenne 27% de moins que les hommes.

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

682
Répondre en citant  
France Culture à contre-emploi - Jeu 12 Nov 2015, 09:29

Ci-dessus post 686
@Jean-Luuc a écrit:Écrit à la va-vite, ce reportage de Anne-Laure Chouin, Catherine Petillon et Eric Chaverou sur la taxe tampon : Quand les féministes s'emparent de la fiscalité nous vaut son petit pesant de phrases au français vacillant (...)

Vacillant ? Vous êtes un artiste de la litote ! Mais ne cherchez pas plus loin, comme dit l'adage bien connu « Où le Chaverou passe, le français trépasse »...

Plus grave, que vient f... un texte pareil sur le site de France Culture ? Culture ? Vraiment ? L'information sélectionnée ou créée par l'AFP est la matière de ce reportage qui n'apporte strictement rien, mais qui coûte de l'argent en activité rémunérée. Et ce, alors que tous les organes de presse ont repris cette manifestation et que les radios généralistes (Info, Inter) du groupe Radio France l'ont tartinée à leurs auditeurs.

Il serait temps que la Direction de l'antenne (où est-elle ?) comprenne que la station n'est pas un double ou une concurrente de France Info.

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

683
Répondre en citant  
Des étudiants bien servis - Jeu 12 Nov 2015, 20:45

France Culture Plus, le site à destination des étudiants présente une conférence :

« l’Espace des sciences invite trois chercheurs a étudié le déclin des abeilles sauvages »

Le déclin des abeilles est-il inévitable ?

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

684
Répondre en citant  
Guillaume Erner élève la voix, mais devrait plutôt faire profil bas - Ven 13 Nov 2015, 19:00

Dans la présentation de l'émission Alain Finkielkraut, invité des Matins :

En trente ans, quelles évolutions dans le débat public avez-vous constaté ? [constatées]

De quel tremblement de terre, ces « répliques » sont-elles l’écho ? * [question bizarre... un tremblement de terre aurait un écho ? Et si tremblement de terre il y a, un seul pour 30 ans d'émissions (30 fois 30 ou 40 semaines ? Environ 1000 émissions ?)

France Culture, l'antenne qui cultive quotidiennement l'ignorance de la langue française.

* On reconnaît la structure employée par les cerveaux vides  « De quoi Machin-Chose ou Bidule-Truc est-il le nom ? »

PS Quelle dégelée se prend Guillaume Erner dans les commentaires du site de France Culture !



Dernière édition par Philaunet le Ven 13 Nov 2015, 19:07, édité 1 fois

surpris 


685
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - Ven 13 Nov 2015, 19:05

@Philaunet a écrit:
PS Quelle dégelée se prend Guillaume Erner dans les commentaires du site de France Culture !
Pourriez-vous être assez aimable pour nous donner le lien ? je m'y perds sur ce site de FC.

EDIT J'ai trouvé assez facilement, finalement.

Nessie 

Nessie

686
Répondre en citant  
Lâchons les rennes et revenons à nos moutons - Ven 13 Nov 2015, 19:41

Il y a deux pages : l'une qui propose l'émission entière en écoute à la demande.

Mais les commentaires sont sur l'autre qui ne propose que la première partie avec l'invité. Mais pour vous dédommager, on vous offre une belle occasion de contribuer dans ce fil de notre forum : "Ce duo à l’origine de « Répliques » s’est transformé en solo et depuis vous tenez seul les rennes de cette émission ... ".

De là, deux questions :
La faute est-elle d'Erner himself ?
Et que la réponse soit affirmative ou négative, le Père Noël apportera-t-il un dictionnaire à l'âne qui a posé là cette perle ?


_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

687
Répondre en citant  
Pas d'excuse pour le manque de professionnalisme - Sam 21 Nov 2015, 18:03

Ci-dessus
@Nessie a écrit:(...) pour vous dédommager, on vous offre une belle occasion de contribuer dans ce fil de notre forum : "Ce duo à l’origine de « Répliques » s’est transformé en solo et depuis vous tenez seul les rennes de cette émission ... ".

De là, deux questions :
La faute est-elle d'Erner himself ?
Et que la réponse soit affirmative ou négative, le Père Noël apportera-t-il un dictionnaire à l'âne qui a posé là cette perle ?


Bien vu ! L'hypothèse a été souvent faite qu'un stagiaire s'occupe du descriptif. Ce n'est pas le cas pour bien des pages, voir Jeanneney pour le meilleur des cas et Richeux pour le pire (je pense aussi à Aurélie Charron, à Louise Tourret, etc, qui ne signent pas mais dont on reconnaît le style).

Mais Nessie, si vous aviez une émission sur France Culture ( à Treiner ne plaise !), ne feriez-vous pas la démarche élémentaire de lire les trois ou cinq lignes la décrivant, dans le cas où elles seraient rédigées par autrui ? Toute personne consciencieuse vérifie ce qui est attribué à  son nom.  Aussi, on ne peut excuser, par exemple, un René Frydman qui laisse paraître des textes de présentation pourris de fautes à la page où l'on voit chaque semaine un portrait en pied de sa noble personne à côté d'un invité (secondaire, l'invité, très secondaire). À moins qu'il ne l'écrive lui-même, auquel cas c'est vraiment grave.

En passant, de nouveaux exemples du dernier numéro de  la pire émission de France Culture (sans doute une grande réussite pour le « médiateur »). Pas de lien pour que vous ne pouffiez pas devant la photo.

au Théatre National de la Colline à paris
les communistes soviétique
Elle sera l’invité


Il y a encore à redire dans les deux-trois lignes, mais pourquoi s'attarder trop sur la médiocrité ?

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

688
Répondre en citant  
Degré zéro de la langue française à France Culture... - Dim 22 Nov 2015, 11:00

Pas une page, on le dit depuis longtemps, pas une page, pas un descriptif de France Culture sans que la grammaire française soit ignorée par le rédacteur :

La sortie du film  film Made in France, de Nicolas Boukhrief, qui évoque à une cellule terroriste [évoque à ?]

leur propres oeuvres

parfois étonnement prémonitoires [étonnamment]

Quant au reste du français pauvre et approximatif quotidiennement présent sur le site de la radio dite culturelle, il est bien illustré :  le rapport à la fiction semble bien problématique/ l'approche documentaire et journalistique est privilégiée pour tenter d'expliquer et de comprendre/ Quelle place pour ces films ou livres/ Dawa, sorti en 2014 aux éditions Robert Laffont [un livre sort-il  aux éditions Z ?]

La lecture de ce texte de rien du tout uniquement pour mentionner que France Culture qui cultive et promeut l'apocalypse depuis des années avait donné une production particulièrement déplaisante à écouter (n'engage que moi pour l'instant) d'une pièce de Martin Crimp décrivant le sang giclant de têtes d'enfants que j'ai signalée le 13 novembre au matin dans Martin Crimp à « Théâtre et compagnie ».

Jean-Luuc 


689
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - Mer 25 Nov 2015, 23:17

Un stagiaire ? Un enfant ? Marie Richeux ? seraient-ils derrière les mots de ce descriptif écrit sur la page Internet de Sur les docks ?

Intitulé : Ces drôles de zèbres (26 novembre 2015), le voici dans son intégralité :

Une intelligence hors normes devrait être un cadeau du ciel, un don qui permettrait une vie épanouie, une vie professionnelle remarquable. Alors pourquoi y a-t-il tant d’adultes surdoués malheureux ? Pourquoi d’anciens enfants, dits précoces, sont aujourd’hui dans des situations d’échec social, sentimental ou professionnel ?

Un enfant précoce ne se fait pas rattraper par ses camarades de classe
[rattraper un retard, soit, mais une avance ?], il devient simplement un adulte surdoué. Qui sont-ils «ces drôles de zèbres », comme les nomme Jeanne Siaud Facchin, psychologue praticienne. [cela a l'air d'une question] Des zèbres qui se fondent dans la masse des équidés mais qui s’en distinguent à la foi [ça arrive à tout le monde] par leurs rayures de camouflage, toutes différentes les unes des autres, faisant d’eux des êtres à part. [on est en droit d'attendre le pendant de la distinction annoncée : mais non, il n'y a qu'un seul à la foi dans cette phrase. Dommage, parce que c'est toute la profondeur de la pensée ici exprimée qui en pâtit (des rayures de camouflage, toutes différentes les unes des autres).]

Ils sont porteurs d’une « intelligence autrement »
[en français, ne dirait-on pas : autre ?] indissociable [Ils ?] d’une grande sensibilité et d’une extrême réceptivité émotionnelle [quelle différence ?] et sensorielle . Cette hypersensibilité, vulnérabilise et fragilise mais peut également donner à la personnalité un caractère décalé,  souvent attachant.

Bon nombre d’adultes surdoués, finissent malgré tout par trouver un équilibre dans leur vie tout en restant différents. Cependant combien sont-ils à ignorer leur potentiel intellectuel, même si au fond d’eux une petite voix leur dit que quelque chose ne tourne pas rond.
[cette dernière phrase est magique]

Avec les zèbres :
[vous lisez bien : des zèbres, point d'hommes ou de femmes ici, que de l'infantilisation]
Mathilde, chargée de projet
Sandrine, salariée gestionnaire à la Poste
Marie, étudiante en philosophie
Tiana, étudiante
Cédric, consultant en stratégie
Bruno, architecte
Jeanne Siaud-Facchin fondatrice des centres Cogitoz


P.S. : les deux commentaires en bas de page valent la peine d'être lus.

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

690
Répondre en citant  
Le français incompréhensible - Jeu 26 Nov 2015, 23:33

Du français incompréhensible publié sur le site de France Culture ? C'est tous les jours. Cette semaine, par exemple :

« Sous la forme d’un dictionnaire et, raconte l’histoire et la dispersion du peuple khazar, fameux pour ses chasseurs de rêves depuis les points de vue successifs d’un rabbin, d’un derviche et d’un prêtre. »

« Les fanfictions réécrivent, prolongent et parodient en ligne des textes dont ils sont fans »

« le roman d’un écrivain au travail face au gigantisme d’un sujet qui la déplace géographiquement autant qu’intimement. »

Où ? Par qui ? Réponse à trouver par déduction dans plusieurs des 700 contributions de ce fil...

Bonus lexical et grammatical : « 9 acteurs, au cours de discutions, « intense, burlesque, mouvementée… et chaude », tentent de trouver un accord pour limiter la hausse des températures »

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

691
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - Ven 27 Nov 2015, 11:05

Une ligne, une faute de français, une mauvaise construction et une erreur de ponctuation, le train-train habituel. On reconnaît les personnes à l'oeuvre (et l'arbre à ses fruits) :  Eric Chaverou, Catherine Petillon, Abdelhak El Idrissi dans Comment être musulman aujourd'hui en France ?

« Beaucoup ont refusé de s'exprimer.  Par peur, de prendre la parole, par lassitude aussi de devoir se justifier ou d'être réduit à sa confession. »

« Beaucoup ont refusé de s'exprimer.  Par peur (...) d'être réduit à sa confession. »  ?
"Beaucoup" n'est pas "chacun" : « à LEUR confession » (on note aussi la ponctuation parfaitement ornementale et aléatoire)

Contenu sponsorisé 


692
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est -

Errare France Culture est     Page 69 sur 91

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 36 ... 68, 69, 70 ... 80 ... 91  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum