-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

-20%
Le deal à ne pas rater :
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – 480Go – 2,5″
29.99 € 37.59 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -25%
-25% Nike Air Max Genome – Chaussure pour Homme
Voir le deal
127.47 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La religion et les émissions religieuses à France Culture

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / France Culture

La religion et les émissions religieuses à France Culture    Page 6 sur 7

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

51
Répondre en citant  
Un byzantiniste et une coptisante spécialisée en papyrologie et philologie - Jeu 15 Fév 2018, 07:21

Deux émissions spécialisées, dont la seconde est particulièrement pointue. Pour le profane, il faut s'accrocher, ce qui est un plaisir, le plaisir de la radio culturelle d'avant les post adolescentes au micro de la chaîne.

Dans le numéro Les premiers siècles du monachisme (II)* d'Orthodoxie par Alexis Chryssostalis 26/11/2017 on peut entendre à tour de rôle deux érudits qui font honneur à leur discipline. Ici Anne Boud’hors, directrice de recherche au CNRS-IRHT, coptisante, spécialisée en papyrologie et philologie [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10491-26.11.2017-ITEMA_21505772-0.mp3" debut="12:06" fin="14:15"]

Voir aussi sur ce sujet précis : Frangué, moine d’Égypte du VIIIe siècle avec Anne Boud’hors dans Chrétiens d'Orient par Sébastien de Courtois du 02 juillet 2017.

*La naissance du monachisme chrétien en Egypte et en Palestine. 2e partie : de Justinien au début de l'iconoclasme (6e-8e s.)

Naissance du monachisme en Egypte et en Palestine ; lectures et commentaires de textes autour de quelques figures : Saint-Sabas (+ 532 ; un ascète fondateur d'un grand monastère) ; Frangué (un moine copte qui vit dans une tombe de Louqsor au 8e siècle) ; Jean Climaque (+ 649 ; un moine syrien qui s'installe au Sinaï, auteur de l'Echelle-sainte, œuvre spirituelle qui est une sorte de charte du monachisme byzantin.

   Anne Boud’hors
   directrice de recherche au CNRS-IRHT, coptisante, spécialisée en papyrologie et philologie
   Vincent Déroche
   Byzantiniste, directeur de recherche au CNRS

Lvstvcrv 


52
Répondre en citant  
Miracles de Carême - Dim 18 Fév 2018, 17:35

Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t370p160-le-paradigme-ideologique-de-france-culture#30149) a écrit:Pensée magique et science-fiction, le cadre mental prégnant de France Culture.(...)
Ces dernières années, sur la chaîne parisienne France Culture, on assiste à une imprégnation progressive de la pensée religieuse et de ses miracles (...)
Sur ce coup-là, je suis assez d'accord avec vous (1° miracle) : au point que je ne suis pas certain d'avoir bien compris le sens (religieux ?) de votre message...
Il faut dire que je le lis juste après avoir écouté la fin du prêche du Carême. Enfilage de perles de banalités sur un ton sentencieux, dans une ambiance cathédrale. Curieusement, cette émission pourtant notablement et longuement pénible, ne figure pas sur la grille des programmes Internet, entre "Une saison au théâtre" et "Rue des Écoles". Sa disparition rapide serait-elle un miracle cette année (2° miracle ?) ? Ou faut-il malgré tout prévoir de subir la suite de 3 ou 5 sermons de ce genre (on ne sait plus...) ? la série s'est-elle arrêtée faute de convertis convaincus ?

antonia 


53
Répondre en citant  
La religion et les émissions religieuses à France Culture - Dim 18 Fév 2018, 19:52

Ah, les prêches de Carème sont un tissu de banalités! évidemment , c'est un prêche!(d'ailleurs le terme de banalité ne convient pas)
Personnellement, je trouve cela rasoir, mais plutôt beaucoup moins que toutes les banalités entendues dans tant d'émissions.Tiens, ce soir j'entendais Julie Gacon parler des soignants "en grande souffrance"Il faut avoir du toupet et beaucoup de sottise pour employer cette expression.Au lieu de dire: débordés, travaillant avec moins d'humanité, par exemple.
De toutes façons , vous ne supportez pas les émissions du dimanche matin.Alors que j'y vois de l'anthropologie.
Certaines sont barbantes, c'est vrai.Mais d'autres sont passionnantes(il y a des posts récents sur ce sujet qui le montrent).Ainsi, Questions d'Islam, est une émission très intéressante.

Philaunet 

Philaunet
Admin

54
Répondre en citant  
Re: La religion et les émissions religieuses à France Culture - Jeu 10 Mai 2018, 23:04

En ce jeudi de l'Ascension, La Fabrique de l'histoire et les Chemins de la philosophie ont cédé la place à Chrétiens d'Orient, au Service protestant (L'Ascension) et La Messe (Ascension, Solennité du Seigneur). Il est à parier que le médiateur va de nouveau publier une avalanche de messages se scandalisant que "sur le Service public laïque blablabla" et répondre que "ces diffusions sont une obligation du Cahier des charges blablabla".

Notons que Mgr Charbel Maalouf, exarque patriarcal en France de l'Eglise melkite et curé de Saint-Julien-le-Pauvre (Paris), n'a pas excessivement brillé, c'est le moins qu'on puisse dire, dans le numéro de Chrétiens d'Orient par Sébastien de Courtois, lequel nous a habitués à mieux en matière d'invités. Beaucoup de répétitions, d'hésitations et de récitation de phrases toutes faites. Du temps perdu. Mais vu qu'il y en a tant, de ce temps perdu, à l'antenne, on n'en fera pas spécifiquement reproche à cette émission.

Philaunet 

Philaunet
Admin

55
Répondre en citant  
Chien de Pavlov - Ven 11 Mai 2018, 18:06

Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t360p50-la-religion-et-les-emissions-religieuses-a-france-culture#30569) a écrit:En ce jeudi de l'Ascension, La Fabrique de l'histoire et les Chemins de la philosophie ont cédé la place à  Chrétiens d'Orient, au Service protestant (L'Ascension) et La Messe (Ascension, Solennité du Seigneur). Il est à parier que le médiateur va de nouveau publier une avalanche de messages se scandalisant que "sur le Service public laïque blablabla" et répondre que "ces diffusions sont une obligation du Cahier des charges blablabla".

Notons que Mgr Charbel Maalouf, exarque patriarcal en France de l'Eglise melkite et curé de Saint-Julien-le-Pauvre (Paris), n'a pas excessivement brillé, c'est le moins qu'on puisse dire, dans le numéro de  Chrétiens d'Orient par Sébastien de Courtois, lequel nous a habitués à mieux en matière d'invités. Beaucoup de répétitions, d'hésitations et de récitation de phrases toutes faites. Du temps perdu. Mais vu qu'il y en a tant, de ce temps perdu, à l'antenne, on n'en fera pas spécifiquement reproche à cette émission.
Pas besoin de consulter une voyante donc, c'était couru d'avance comme on le voit immédiatement le lendemain de ce post (le médiateur s'est empressé de relayer la critique) :

Service public, service laic ?
Stephanie Visage 11/05/2018 14:20 France Culture

Bonjour,
Nous decouvrons avec effarement que france culture diffuse la messe les jours saints !! Nous trouvons cela choquant. Ce type de ceremonie religieuse n a a notre avis rien a faire sur le service public qui doit nous informer et nous eclairer, non pas diffuser des croyances. Ce n est ni de la culture ni de l information. Nous sommes choqués et déçus par ce choix qui va a l encontre des principes de laicité. RCF et l Eglise catholique ont les moyens d assurer cette diffusion.

Médiateur : Comme nous l’avons déjà expliqué de nombreuses fois, cette diffusion fait partie du cahier des charges de France Culture.


Un auditeur qui trouve à redire à la messe, mais pas aux prêches politiques déguisés dans les émissions et sur le portail...

Page d'accueil  du jour : La génération Z arrive au travail : pour faire la Révolution ? Hashtag
Cannabis, héroïne, opiacés : drogues, la révolution ? L'Invité des Matins

Programme d'hier : La Grande table (1ère partie) 1968-2018 : l’art de la révolte
La Grande table (2ème partie) Révoltons-nous avec Alain Badiou

Et dans la semaine :  La Grande table (1ère partie) Les madeleines de Proust de Christiane Taubira "Entre état de rêverie et esprit de révolte,"

Mode d'emploi : choisir une page de France Culture, le portail, le programme du jour ou une émission. CTRL + F, taper "révolte" ou "révolution" et cliquer sur la flèche : pas un jour sans une ou plusieurs occurrences des mots. Fonctionne aussi avec "indignation/insurrection/rebelle" mais très peu avec "bienveillance/ conciliation/ détente".

Jean-Luuc 


56
Répondre en citant  
Re: La religion et les émissions religieuses à France Culture - Jeu 26 Juil 2018, 12:41

Retour chronologique sur les posts et articles qui ont suivi l'homélie polémique de Monseigneur Jean-Pierre Cattenoz le 15 juillet 2018 . Dans les lignes qui suivent, il est précisément question de ce passage de 16'48'' à 25' :
[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10272-15.07.2018-ITEMA_21743093-0.mp3" debut="16:40" fin="25:05"]

Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t241p290-rendez-vous-du-mediateur-et-courrier-des-auditeurs#30883) a écrit:
Plusieurs messages de la même teneur que celui ci-dessous sont diffusés sur la page du médiateur. Où l'on découvre que la messe est (serait ?) bien suivie sur France Culture.

Messe Dimanche 15 JuilletDenis MORTAMET 18/07/2018 13:14 France Culture

Bonjour, je ne sais pas trop si je dois me tourner vers vous mais je n'arrive pas à trouver le mail des émissions catholiques de France Culture. Si cela ne vous concerne pas merci de faire passer ce message.
Je suis catholique pratiquant et je suis scandalisé par le prêche de la messe du jour comparant l'avortement aux crimes nazis. Ce triste monsieur n'a sans doute pas lu l'évangile du côté de "tu aimeras ton prochain comme toi-même". Peut-être qu'il ne s'aime pas beaucoup mais c'est son affaire sauf qu'il utilise une tribune médiatique pour distiller ses propos nauséabonds. Pleurez en voyant le cercueil de Simone Veil car elle a fait la loi sur l'avortement est une honte de plus. Sa pseudo "défense" des enfants semble s'arrêter aux affaires de pédophilie...J'ai écrit à la conférence épiscopale en demandant des sanctions. Voilà ma honte et ma colère. Merci d'en faire part. Denis Mortamet


Nous comprenons tout-à-fait votre colère que nous partageons. Nous avons été en quelque sorte piégés par le fait que la messe se déroule en direct. Mais il est évident que nous ne pouvons cautionner les propos qui ont été tenus par l’Archevêque d’Avignon. Voici la réponse que nous a adressée Sandrine Treiner, la directrice de France Culture:

« Bonjour,

Je vous remercie de votre vigilance à notre écoute. Nous avons la même vigilance, et sommes comme vous extrêmement attachés aux valeurs du service public, valeurs d’ouverture, de respect et de tolérance. Nous avons comme vous réagi aux propos fort déplacés qui ont été tenus sur notre antenne.

Le Cahier des missions et des charges de Radio France prévoit la diffusion de programmes religieux produits par les représentants des principaux cultes. Ces programmes sont diffusés le dimanche matin sur l’antenne de France Culture.

France Culture respecte à la lettre les obligations de service public qui incombent à Radio France, mais ces obligations ne sauraient être une tribune : une tribune pour lancer des appels, juger des choix artistiques du festival d’Avignon, prononcer des avis personnels et violents contre le droit à l’avortement, tenir des propos très inadéquats sur la panthéonisation de Simone Veil, sans compter des allusions inacceptables à des comparaisons historiques hasardeuses.  

C’est la première fois, à ma connaissance, qu’une pareille situation se présente et est imposée, en direct, sur notre antenne. Je me suis ouverte de la teneur de l’homélie prononcée par l’Archevêque d’Avignon au producteur de la messe, le frère Jérôme Rousse-Lacordaire qui s’est montré très attentif à mon appel. Je l’ai informé de notre réaction à France Culture, comme de celles de personnes présentes dans la cathédrale d’Avignon dimanche et des nombreux messages d’auditeurs choqués que nous recevons depuis dimanche.

J’envoie un courrier à la Conférence des Évêques de France.

Sandrine Treiner

Directrice de France Culture ».

À ce message, les posts 293, 294, 295 et 297 ont suivi dans le fil Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs.

Le 26 juillet 2018, le site Internet Les Inrocks a donné une suite écrite à cette polémique (par Fanny Marlier). Il renvoie à une interview de la directrice de France Culture Sandrine Treiner paru sur le site Internet Têtu le 24 juillet 2018 (par Romain Burrel), ainsi qu'à un droit de réponse de Jérôme Rousse Lacordaire diffusé dans La grande table le 24 juillet 2018. Le voici (4 minutes) :

[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/rf_sons/20180724-NET_FC_07778a1b-472d-410b-a4af-3faa92269ef0.mp3" debut="00:00" fin="04:33"]

Philaunet 

Philaunet
Admin

57
Répondre en citant  
Voltaire, reviens ! Et Robespierre, dégage ! - Ven 27 Juil 2018, 09:26

Jean-Luuc(https://regardfc.1fr1.net/t360p60-la-religion-et-les-emissions-religieuses-a-france-culture#30922) a écrit:Retour chronologique sur les posts et articles qui ont suivi l'homélie polémique de Monseigneur Jean-Pierre Cattenoz le 15 juillet 2018 . Dans les lignes qui suivent, il est précisément question de ce passage de 16'48'' à 25' :
[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10272-15.07.2018-ITEMA_21743093-0.mp3" debut="16:40" fin="25:05"]
Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t241p290-rendez-vous-du-mediateur-et-courrier-des-auditeurs#30883) a écrit:Plusieurs messages de la même teneur que celui ci-dessous sont diffusés sur la page du médiateur. Où l'on découvre que la messe est (serait ?) bien suivie sur France Culture.

Messe Dimanche 15 JuilletDenis MORTAMET 18/07/2018 13:14 France Culture
D'abord grand merci Jean-Luuc pour cette exemplaire exposition des faits : la reproduction du passage critiqué, le renvoi aux réactions postées sous pseudo à Radio France, à celles publiées dans deux magazines, Les Inrocks et Têtu (principalement celle de la directrice de France Culture) et la reproduction de la mise au point du producteur de l'émission la Messe ci-dessous.
Jean-Luuc(https://regardfc.1fr1.net/t360p60-la-religion-et-les-emissions-religieuses-a-france-culture#30922) a écrit:À ce message, les posts 293, 294, 295 et 297 ont suivi dans le fil Rendez-vous du médiateur et courrier des auditeurs.

Le 26 juillet 2018, le site Internet Les Inrocks a donné une suite écrite à cette polémique (par Fanny Marlier). Il renvoie à une interview de la directrice de France Culture Sandrine Treiner paru sur le site Internet Têtu le 24 juillet 2018 (par Romain Burrel), ainsi qu'à un droit de réponse de Jérôme Rousse Lacordaire diffusé dans La grande table le 24 juillet 2018. Le voici (4 minutes) :

[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/rf_sons/20180724-NET_FC_07778a1b-472d-410b-a4af-3faa92269ef0.mp3" debut="00:00" fin="04:33"]
De ces éléments que faut-il déduire pour ce qui concerne France Culture représentée par sa directrice, le médiateur de Radio France et le producteur ? Les deux premiers ont jugé selon  leurs opinions et le dernier n'a évoqué que le cadre de l'intervention.

Aucun n'a souhaité (n'a pu ?) relever que les propos prononcés par M. Cattenoz sont des citations énoncées comme telles. Une citation du pape Jean-Paul II, une de Mère Thérésa et une de l'actuel pape François. La remarque qui peut être attribuée à M. Cattenoz est celle où il déclare avoir pleuré quand Simone Veil a été panthéonisée.

Je n'écoute pas la messe, je n'ai aucune admiration, ni un quelconque intérêt, pour les trois personnages cités (des centaines de millions de personnes les vénèrent), mais est-il possible de dire que cette homélie entre naturellement dans le cadre d'un culte catholique rappelant les fondamentaux du dogme et que si des catholiques sont choqués par les citations sur l'avortement d'une récipiendaire du Prix Nobel de la Paix (Mère Thérésa en 1979, canonisée en 2016) et de deux papes largement reconnus comme des pointures intellectuelles, qu'ils et elles aillent se plaindre à leurs évêques, au Vatican ou directement à leur dieu.

Ce qui est en jeu ici est la liberté d'expression et l'on voit que même la directrice de France Culture est prête à la censurer quand elle heurte ses convictions et celles de quelques catholiques et non-croyants.

Cette attitude ne va pas jusqu'à poser les questions légitimes sur les images choquantes du site de France Culture, sexualisé depuis des mois, sur les revendications violentes et les propos grossiers et insultants présentés sur la station comme allant de soi par les défenseurs d'une idéologie. Voir par exemple les chroniques sur le théâtre estival à Avignon sous Olivier Py.

Philaunet 

Philaunet
Admin

58
Répondre en citant  
Marc Andronikof, spécialiste de bioéthique - Mar 18 Sep 2018, 18:55

Une émission fort intéressante, comme souvent à Orthodoxie, Questions de bioéthique du 02/09/2018 avec Marc Andronikof, Médecin, chef de service des urgences de l'hôpital Antoine-Béclère de Clamart, spécialiste de bioéthique.

Court descriptif de l'émission de 20 minutes sur la page : Médecin aux urgences : exigences scientifiques et questions bioéthiques ; l'évolution du sens de la "mort clinique" ; transplantations et prélèvement d'organes ; l'évolution du texte du "Sermon [sic] d'Hippocrate". ["Sermon" à la place de "Serment", voilà qui ne manque pas de sel...].

Philaunet 

Philaunet
Admin

59
Répondre en citant  
Un courrier qui a retenu l'attention de la médiatrice - Sam 01 Déc 2018, 13:13

Merci
28/11/2018 14:45 France Culture
Je vous remercie beaucoup pour la diffusion radiophonique hebdomadaire de la messe dominicale. Je suis handicapé et je ne peux pas me déplacer. Votre émission me permet de suivre la messe depuis mon domicile (je n'ai pas la télévision, par choix). C'est la messe (et les émissions religieuses du dimanche matin, qui sont très bien elles-aussi), qui a été mon "point d'entrée" sur france culture. Depuis, je ne change pas le réglage du poste radio, et j'écoute votre chaîne dès que j'ai un moment de libre. Permettez_moi de vous féliciter pour vos émissions, et pour vous remercier de cette "compagnie" quotidienne. Mon grand père l'écoutait quand il vivait. Ma mère l'écoute encore et moi aussi maintenant. Continuez s'il vous plaît à diffuser la messe dominicale. Les auditeurs modestes comme moi l'apprécient beaucoup.

Plusieurs remarques :
- France Culture est tenue de diffuser La Messe par son cahier des charges. L'actuelle directrice s'en désole et cherche à se débarrasser de cette obligation.
- La personne qui écrit dit être handicapée et faire partie des "auditeurs modestes". Est-ce ce qui a décidé la Médiatrice à publier son courrier ? On peut à juste titre le supposer. Je ne pense pas qu'un courrier mettant uniquement en valeur la qualité des homélies passerait.
- À propos de handicap : il faut croire que ce forum a quelque effet (et l'on ne fait pas que s'entretenir d'illusions, comme je le montrerai à l'occasion). Après plusieurs remarques sur l'absence remarquable de tout intérêt pour les handicapés sur FC , voici qu'un papier est publié dans le cadre d'une  "Semaine européenne" : De l'infirmité à l'égalité des chances  la fabrique du mot "handicapé" du 30 novembre 2018. Il est signé d'une nouvelle "plume" sur FC : Catherine de Coppet (les hommes n'écrivent pas ou presque pas sur FC, de vrais bêtas). La perspective du texte ? L'injustice et l'inégalité. La dernière phrase résume le style et l'esprit (esprit au sens de cadre mental homogène à FC) : "l'enjeu n'est pas de gommer la singularité, mais bien d'admettre la différence, et de faire des personnes, quelles qu'elles soient, des parties prenantes du corps social et de les restaurer comme sujets."

Sur ce, l'heure est venue de se restaurer comme sujet.

NotI 


60
Répondre en citant  
Le grand n'importe quoi - Lun 08 Avr 2019, 17:59

Dimanche dernier 07/04, en allumant vers 17h la radio sur FC pour écouter les programmes normaux de cette chaîne, pas de chance : les sermons religieux ne sont pas terminés. Un prédicateur catholique, qui se prend pour Bossuet, parle des anges qui montent au ciel, sans doute une vérité de la théologie catholique dont il est exert, puis se permet une réflexion sur le bouddhisme, histoire de démontrer la supériorité de la transcendance séraphique sur une spiritualité non religieuse, proposant simplement de s'affranchir de toute transcendance.

Et voilà le résultat, l'oracle : selon ce petit bossuet (voix caverneuse, emploi souligné du subjonctif, élocution pontifiante si j'ose dire) le nirvana bouddhiste (sic, disons plutôt bouddhique) consiste à "échapper, ultimement, à la corporéïté" (à 33').

Mais où est-il allé chercher cela ? à ce niveau d'inculture, on n'est même plus dans l'à-peu-près, ou dans le contre-sens, mais bien dans le grand n'importe-quoi.

Les émissions religieuses du dimanche après-midi ne font pas partie des obligations de France Culture. Il est clair que FC gagnerait à les supprimer pour maintenir le niveau de ses programmes, ou à les gérer par un travail éditorial professionnel et indépendant de toute religion.

Philaunet 

Philaunet
Admin

61
Répondre en citant  
Re: La religion et les émissions religieuses à France Culture - Lun 08 Avr 2019, 18:31

NotI(https://regardfc.1fr1.net/t360p50-la-religion-et-les-emissions-religieuses-a-france-culture#32756) a écrit:Les émissions religieuses du dimanche après-midi ne font pas partie des obligations de France Culture.
S. Treiner a explicitement dit que leur retransmission était une obligation du service public (voir séquences avec la médiatrice).
Il est clair que FC gagnerait à les supprimer pour maintenir le niveau de ses programmes, ou à les gérer par un travail éditorial professionnel et indépendant de toute religion.
"maintenir le niveau de ses programmes"... Pour le dimanche, l'émission de théâtre engagé de Joëlle Gayot ? Celle de militantisme de Louise Tourret sur l'école ? Ou encore celle de commentaire d’actualité de Julie Gacon (c'est fou comme les hommes ont horreur d'être devant un micro) ? Ou l'heure et demie de Frédéric Martel sur des sujets pas du tout d'actualité et tout en poésie  ("Alors que la start-up Doctolib vient d'atteindre le milliard d'euros de valorisation. Intégrant ainsi la prestigieuse liste des licornes françaises, ces start-up valorisées à plus d'un milliard de dollars. On s'interroge sur l'utilisation d'Internet dans les parcours de santé") ? Ou en fin de soirée, hier, les parcours "singuliers" de traumatisés ("par delà les morts, la douleur, la colère et l’amertume, les orphelins du génocide se reconstruisent") ?
Quel niveau ? Quel niveau (qui rime avec "caniveau") ?
NotI(https://regardfc.1fr1.net/t360p50-la-religion-et-les-emissions-religieuses-a-france-culture#32756) a écrit:Dimanche dernier 07/04, en allumant vers 17h la radio sur FC pour écouter les programmes normaux de cette chaîne, pas de chance : les sermons religieux ne sont pas terminés. Un prédicateur catholique, qui se prend pour Bossuet, parle des anges qui montent au ciel (...) Et volà le résultat, l'oracle : selon ce petit bossuet (voix caverneuse, emploi souligné du subjonctif, élocution pontifiante si j'ose dire) le nirvana bouddhiste (sic, disons plutôt bouddhique) consiste à "échapper, ultimement, à la corporéïté" (à 33').
L'écoute par curiosité des 5 premières minutes du dialogue précédant la 1ère conférence laissait craindre le pire. Ce monsieur (il doit avoir un titre) fait ce pourquoi il a été appelé et qui plaît aux fidèles (je ne sais pas). Comme écrit ailleurs, ce genre de séquence n'a pas sa place à France Culture, pas plus que l'ensemble du prêchi-prêcha sociopolitique quotidien qui, lui, est diffusé toute l'année à l'antenne et non juste avant Pâques.

Contenu sponsorisé 


62
Répondre en citant  
Re: La religion et les émissions religieuses à France Culture -

La religion et les émissions religieuses à France Culture     Page 6 sur 7

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum