-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le deal à ne pas rater :
Pokémon 25 ans : où acheter le coffret Mini Tin Célébrations ?
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La Direction de France Culture et son projet culturel

Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 41, 42, 43

Accueil / France Culture

La Direction de France Culture et son projet culturel    Page 43 sur 43

Bas de page ↓   

Curly 


421
Répondre en citant  
A la rentrée, rien de nouveau - Mer 07 Juil 2021, 18:09

Dans ce communiqué , rien de nouveau :

La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 Opera870

1- Ce n’est pas le contenu qui est mis en avant mais les noms des arrivants. Le premier d’entre eux revient par la petite porte à Radio France, dans l’attente qu’une place se libère sur France Inter. Bref, de la cuisine interne.

2- Pourquoi ces trois noms viennent faire un tour sur France Culture ? Pour faire des émissions d’actu, des émissions de généralistes ou de chaînes actu.
« > 12h – 12h30 : Nora Hamadi met à jour un sujet ignoré du débat politique et pourtant au cœur de préoccupations citoyennes. Une émission composée d’un plateau adossé à un reportage de la rédaction de France Culture.
>  12h30 – 12h45 : le journal
> 12h45 – 13h30 : Grégory Philipps interroge avec le temps de l’approfondissement un acteur de la vie politique sur une ou plusieurs thématiques de fond au cœur de l'actualité de cette année électorale.
 »

La mention du journal de 12h30 est tout à fait significative : actu first. Et puis, le journal de 12h30, quelle nouveauté ! Extra ! Ordinaire !
Donc débat d’actu, once again, et ensuite après le fameux journal, l’émission politique produite jusqu’à présent par Hervé Gardette, qui a laissé les clés à son remplaçant pour faire la même chose, avec peut-être un titre différent pour faire illusion.

« LE DIMANCHE À 11H DÈS LE 29 AOÛT : PATRICK COHEN »
Oui, le nom arrive en preums en lettres majuscules, c’est le nom qui va drainer encore plus d’auditeurs en rade sur les généralistes.
Mais l’essentiel est que « L’esprit public » continue. Encore un débat d’actu. Le problème n’est pas la nature du nouveau producteur (ça ne peut être pire que le précédent, bien au contraire) mais la présence même de ce type d’émission sur une radio culturelle. Les débats d’actu qui font le point sur la semaine écoulée débordent déjà partout sur les autres chaînes, que ce soit radio ou tévé, pour dire en gros et en détail la même chose.

Donc, à partir de septembre, aucun changement notable, France Culture sera toujours aussi peu « Culture », bouffant toujours autant les plates-bandes de France Inter ou France Info.

Curly 

Curly

422
Répondre en citant  
France Culture, la nouvelle chaîne infos de Radio France - Jeu 26 Aoû 2021, 12:38

Eh oh, ils sont hyper réactifs à France Culltutre ! En tout cas les responsables du numérique.

                                La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 Opera889


Sur la Une, un super mega hypra géant dossier spécial « Afghanistan ». Et un dossier plein à craquer, vous allez voir, il suffit de cliquer dessus, et c’est un défilé d’émissions pointues, d’articles de fond qui s’offre à vos yeux et vos oreilles assoiffées de connaissances, de savoirs et même des deux en même temps.
Il fallait impérativement faire du clic en mettant « Afghanistan » bien en vue sur le site. Le contenu ? Faites chier avec le contenu, le mot « Afghanistan » suffit, pour montrer que France Cullture, malgré les programmes d’été basés quasi exclusivement sur de la redif’, est une radio up to date , in ze wouind, à la pointe de l’actu. Faire du clic avec la misère du monde ? Faites rechier ! Si y’a du contenu c’est pas du racolage du tout at all, mais là, quand mê… non non je m’ai emmêlu, on recommence.
C’est de la com’, du marketing, du business sur le dos de l’Afghanistan.
A quoi le voit-on ? Il suffit de cliquer dessus, comme je vous invitais à le faire au début, mais comme vous ne l’avez pas fait, allonzi.

Dossier spécial « Afghanistan », une exclu France Turlututure.
Arrêtons-nous au mois d’août, même si ce qui précède n’est pas mal non plus.
Afin d’approfondir le sujet, vous pouvez écouter, ou réécouter les programmes habituels, qui sont parfaitement dignes d’une chaîne info :
02/08 : l’invité des mamates, périmé pisque depuis il s’en est passé des trucs et des machins. Mais si vous voulez apprendre que les Talibans sont une superpuissance, et que
« On le voit sur les photos, le pantalon trop court, la barbe. Il y a une espèce de look très particulier des Talibans et à partir de ça, on a projeté sur ce mouvement l'idée de moyenâgeux. C'est dû aussi à leurs pratiques iconoclastes, arriérées. Gilles Dorronsoro »,
foncez, ces platitudes sont pour vous.

Après ça devient sacrément calé, accrochez-vous :
04/08 :
- Revue de presse internationale
- Journal de 8h
07/08 :
- Journal de 8h
- Journal de 12h30
08/08 :
- Journal de 8h
- Journal de 9h
- Journal de 12h30
11/08 : Journal de 8h
12/08 : Revue de presse internationale
13/08 :
- Journal de 7h
- Revue de presse internationale
14/08 :
- Journal de 8h
- Journal de 12h30
15/08 :
- Journal de 12h30
- Journal de 18h
16/08 :
- Revue de presse internationale
- L’invité des mamates d’été, pour un rappel des faits.
- Journal de 8h
- Journal de 12h30
- Journal de 18h
17/08 :
- La question du jour
- Journal de 8h
- Le temps du débat mais d’été. Quel bilan tirer de tout ce bazar ? Rappel des platitudes d’usage déjà rappelées dans les flashs infos du fil « Afghanistan ».
- Un article de fond sur un sujet pas assez labouré par la chaîne : les migrants.
18/08 :
- La question du jour
- Revue de presse internationale
- Journal de 8h
- Journal de 12h30
19/08 :
- Revue de presse internationale
- L’invité des mamates, le trop rare Bertrand Badie, pour un rappel des faits et des analyses que vous retrouverez aussi dans ses nombreuses interventions à venir dans les semaines suivantes.
- Journal de 8h
- Journal de 12h30
20/08 :
- Journal de 7h
- Reportage de la rédaction, 4mn, retour en 2008. Et ce n’est pas un reportage, mais une succession d’analyses inédites. L’invité des mamates, mais pas en direct = un reportage selon France Turlututucre.
- Revue de presse internationale
- Journal de 8h
21/08 :
- Journal de 7h
- Journal de 9h
- Journal de 12h30
- Le magazine du ouik-end, avec reprise des analyses de la semaine pour ceux qu’ont pas bien compris ce qui s’était passé.
22/08 :
- Journal de 8h
- Journal de 9h
- Journal de 18h
23/08 :
- Revue de presse internationale
- L’invité des mamates été. C’est comme un reportage de la rédaction mais en direct donc en plus long.
Prenez des notes : « Le groupe des taliban, c'est un groupe collectif. Ils ont des divergences »
Et attention chef d’œuvre : « Les talibans ont perdu le pouvoir sur une faute de mollah Omar (...) Et maintenant, au bout de 20 ans, ils ont repris le pouvoir. Je crois qu'ils vont être prudents, car leur objectif, c'est de garder le pouvoir. Olivier Roy »
+ « Les taliban ont intérêt à contrôler leurs troupes. »
- Journal de 12h30
- Journal de 18h
24/08 :
- Journal de 8h
- Journal de 12h30
25/08 : Journal de 8h
26/08 :
- Revue de presse internationale
- Journal de 8h

Ajoutons pour terminer qu’il va de soi que bien souvent dans un journal il y a plusieurs titres, et que l’Afghanistan n’a pas toujours le monopole.
Comme fil spécial, cela pourrait s’apparenter à du foutage de gueule, mais d’un autre point de vue, c’est une réussite car le mot « Afghanistan » trône sur la Une du site de la radio de la culture et surtout des flashs info de 15mn maxi.

Curly 

Curly

423
Répondre en citant  
Décryptage des moments forts du ouik-end avec le temps de l'approfondissement - Ven 03 Sep 2021, 17:32

France Cutlrure, la nouvelle chaîne info du groupe Radio France, vous vend son ouik-end de rêve dans un communiqué spécial .

Au programme, la rentrée politique. Vous allez retrouver la même chose que ce que vous avez vu ou entendu toute la semaine, mais « en profondeur ».
« En profondeur », c’est le petit plus de France Ctcuchture. Mais attention, vous entendrez la même chose que ce que vous avez vu ou entendu toute la semaine sur les chaînes généralistes ou info, mais sur France Chtuchtute. Telle est la définition de cette profondeur.
Les invités ? Les mêmes.
Les sujets ? Les mêmes.
Que vont dire d’après vous les mêmes invités sur les mêmes sujets, surtout lorsque ces invités sont des ministres ? La même chose. Mais « en profondeur », c’est-à-dire qu’ils vont user de périphrases plus longues pour pouvoir user leur temps de parole.
Samedi, le mag’ d’actu « Sous les radars ». Le sujet : la rentrée de tous les dangers, « École : le terreau de la défiance ». Il paraît que ce mag’ se donne comme mission de causer d’un « sujet ignoré du débat politique ». Peut-être, peut-être… peut-être pas.
Pas d’bol, le big chief de l’État a mis le sujet en plein dans le mille juste cette semaine.
Après, on pourra en penser ce qu’on pense, mais le fait est que justement, cette semaine, ce n’était pas un sujet ignoré du débat politique. France Cultute se foutrait de notre gueule ? Clamerait-elle qu’elle fait de l’inédit alors qu’en réalité elle laboure sur des terres déjà labourées ? Peut-être que oui... ou peut-être que oui.
Annonce d’Emmanuel Macron, source France Bleu , 2 septembre 2021.

                                                                    La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 Opera933

Les invités, du classique de chez classique : un représentant parent d’élève FCPE, et un politique. Le fait même qu’un des invités soit un politique démontre déjà avec brio que le sujet n’est pas ignoré du débat politique. La réalité du terrain, c’est autre chose, mais là, nous parlons bien du « débat politique », non ? Oui.

La suite : L’invité politique du sameuhdi. Un invité qui a zoné toute la semaine sur plein de tévés-radios, et qui vient passer la dernière couche de la semaine sur France Cluclutre.
De quoi va-t-il parler ? Pile de ce qu’il a parlé ailleurs les derniers jours, mais sur France Chutchutre, soit du « bilan de cette rentrée, du protocole sanitaire, des questions de laïcité et de l’année présidentielle. » Les éléments de langage seront ceux d’un ministre en exercice. Vous voyez une différence avec France Inter ou Info vous ? Oui, une : c’est sur France Chtuchtule.

Le lendemain dimancheuh, pareil que la veille, mais avec Roselyne Bachelot à la place, dans « Soft Powoueur », autoproclamé mag’ « de référence » qui « décrypte » le môôôônde « des industries créatives, des médias et du numérique ».
Pas de surprise la ministre déroulera son discours ripoliné comme elle sait le faire (c’est une pro) ailleurs, mais sur France Chtuchtuchutre.
D’ailleurs, le communiqué s’en tape, et ne le cache même pas. Ce qui compte, c’est le communiqué, pas son contenu.
Donc... « La ministre de la Culture présentera les fondements de sa politique culturelle, son plan de relance, reviendra sur les conséquences du passe sanitaire et répondra aux questions d’actualité des journalistes Emmanuel Paquette de L'Express, Sylvia Zappi du Monde et Claire Bommelaer du Figaro »
Décryptons nous aussi cette bêêlle émission. Elle ne vous rappelle rien ? Non ?
Une fois décodée, nous découvrons que France Tuchtute nous propose l’équivalent à l’identique du Club de la presse d'Europe 1 - devenu Le grand rendez-vous -  et de ses dérivés, Grand jury en version RTL, Questions politiques à la mode Inter…

Voilà, nous venons de décrypter avec le temps de l’approfondissement un sujet ignoré de France Cultchutte : l’indigence de sa Ligne éditoriale.

Curly 

Curly

424
Répondre en citant  
''Sans oser le demander'', une nouvelle vieille émission - Mar 07 Sep 2021, 18:23

Les nouveautés de la rentrée : de nouvelles voix (en fait pas si nouvelles) ou plutôt de nouveaux visages (pas si nouveaux) pisque les pubs de rentrée nous les offrent en grand format, sur le modèle des autres campagnes de pub des autres radios généralistes ou tout info.

La nouveauté : plus d’actu, plus d’actu, plus d’actu, moins de culture, moins de culture, et moins de un autre truc que j’ai oublié mais vous compléterez vous-même.

Les nouvelles émissions sont les mêmes que les anciennes, mais avec de nouveaux titres pour paraître toutes pimpantes et cacher la misère.

Démonztrazione magistrale express avec un exemple (il y en a plein d'autres mais ce serait long et fastidieux)

Figure 1
 : l’émission toute neuve toute pimpante

                                                                                            La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 Figure10

Ah la pop music, la seule music qui fait battre le cœur de France Chtuchture. Elle se vend à la pelle, donc elle peut rabattre plus d’auditeurs sur la chaîne populaire de la culture de masse.

Le concept original de l’émission, comme en gros 80 % des émissions de la chaîne populaire : un invité, un livre à vendre. Il peut arriver qu’il y ait deux invités, ce qui impacte l’émission en ce qu’il y a alors deux livres à vendre, voire plus lorsque un invité vient d’écrire deux livres. Vertigineux.

Donc, - soyons rigoureux - figure 2, l’invité

                                                                                            La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 Figure11


figure 3, le livre à vendre

                                                                                            La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 Figure12


Vous vous souvenez, j’ai écrit un peu plus haut – je cite - « Les nouvelles émissions sont les mêmes que les anciennes ».

Donc figure 4 

                                                                                            La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 Figure15
                                                                                            La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 Figure13


Fin de la démonstration. Tout ce bidule pour vendre des livres, ceux d'un club fermé de multi-poly-invités qui ont open bar dans une grille ultra fermée.

Philaunet 

Philaunet
Admin

425
Répondre en citant  
Un projet ''original'' : viol, terreur, apocalypse - Dim 19 Sep 2021, 12:26

Les grandes questions de France Culture le dimanche : "Raconter la terreur" ; "Comment la société s'empare-t-elle du terrorisme pour le raconter?" ; "Qu’y a-t-il de si spécifique dans le fait terroriste qui rend son appréhension par la société si difficile ?"

Signes des temps

Curly 

Curly

426
Répondre en citant  
Et maintenant c'est quoi qu'on fait ? - Mer 13 Oct 2021, 15:04

France Culture n’est plus une chaîne culturelle, c'est la chaîne qui aide le développement durable de l’EHESS.
Cette radio n’a rien à vous offrir, c’est vous qui lui offrez votre life sur un plateau, surtout si vous êtes jeunes, si vous avez disons entre 18 et 30 ans.
Une étude mise au point par une chercheuse assermentée EHESS va lire, grâce à vos réponses les jeunes, l’avenir, celui du futur, et établir un diagnostic de vos envies, et de ce que vous attendez de la life.
Une fois que les jeunes ont répondu, France Cucure & His Arte’s Partner vont pouvoir déployer le festival des zidées, celles qui seront sorties de l’étude EHESS.
Il est possible de faire une étude sociologique pas seulement des réponses, mais zaussi du questionnaire.
Dans les questions et les réponses, on voit immédiatement la couche de la société touchée par cette étude dont vous êtes les cobayes vous les jeunes : la classe moyenne à aisée, voire très aisée. La classe qui globalement n’a aucun problème particulier dans sa life, ce qui apparaît clairement dans les réponses actuellement en libre service sur le site. Les réponses sont tellement sans surprise qu'on se demande pourquoi tant de gaspillage si ce n'est pour faire la roue.

                                                                                                La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 1245

Après, il est possible de se demander si des chaînes culturelles n’ont rien d’autre à foutre que de tapiner chez les jeunes pour sortir une étude sociologique qui n’est d’aucune valeur. A moins de vouloir cerner le profil du jeune qui écoute France Culture et regarde Arte, car on suppose que ceux qui répondent sont des auditeurs/téléspectateurs.
Et encore, même pas, car n’importe qui peut répondre : vous certifiez n’importe quoi. Vous avez 60 ans ? Tapez que vous en avez 20. Qui va vérifier ? Vous voulez le faire plusieurs fois ? No problemo.
Et vous devinez les résultats ? Ils sont en parfaite conformité avec la Ligne Générale de France Tuctucre. Comme par hasard.

Donc lors du festival des zidées de demain sobrement nommé « Et maintenant qu’est-ce qu’on fout ?  », nous aurons toujours pareil qu’aujourd’hui et maintenant sur toute la grille diurne.
France Culcutrre ne vous offre pas des programmes culturels, mais un programme politique, car lorsque l’on vous annonce une mixture de programmes de débats, forcément des débats, vous savez qu’il va être annoncé un mega tuto de ce qu’il faudrait faire pour changer le môôônde.
Les zidées de demain, nous les connaissons déjà, elles sont, non dans les réponses, mais dans les questions, et si vous avez un doute encore, elles tournent déjà en boucle dans la grille toute l’année.
On vous fait un emballage cadeau spécial « Et maintenant bouge ton boule ! » avec des programmes toujours identiques à ceux de tout le temps.

La page du festiv' est magnifique, elle semble dater du début d'internet tellement elle est top fun moche. Tant mieux. Le monde de demain, certes, mais avec les moyens d'hier, faut pas gâcher.

La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 Opera953

Parmi les réponses, nous retrouvons :
-  une tendance vegan. Près de la moitié des participants sont flexitariens.

                                                                                    La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 2151
                                                                                                                                                                                       
- des participants peu concernés par l’échec scolaire.

                                                                                    La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 3135

- La Sainte Trinité de France Cucure en first class : colonialisme / sexe / écologie

                                                                                La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 4115

- Le féminisme : mais quel courant ? That is the question.

                                                                                La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 594

Enfin, ça va être dur de changer le futur quand on sait que pour répondre à ce machin, faut avoir que ça à foutre, donc il faut du temps, donc il faut pas être stressé dans sa life, donc ça va pas trop mal.
La preuve, avec la question Label EHESS :

                                                                                La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 790

En attendant, grâce à France Turtuture, question culture, on peut toujours se brosser.

Philaunet 

Philaunet
Admin

427
Répondre en citant  
Autre - Mer 13 Oct 2021, 16:16

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t194p420-la-direction-de-france-culture-et-son-projet-culturel#37317) a écrit:France Culture n’est plus une chaîne culturelle, c'est la chaîne qui aide le développement durable de l’EHESS.
Cette radio n’a rien à vous offrir, c’est vous qui lui offrez votre life sur un plateau, surtout si vous êtes jeunes, si vous avez disons entre 18 et 30 ans.
Une étude mise au point par une chercheuse assermentée EHESS va lire, grâce à vos réponses les jeunes, l’avenir, celui du futur, et établir un diagnostic de vos envies, et de ce que vous attendez de la life. (...)
La chercheuse n'a pas été mal traitée par France Culture ces dernières années : Monique Dagnaud .

Quant au questionnaire, la première case à renseigner mérite réflexion  :

La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 Scre1855

N'eût-il pas fallu, pour être un peu plus en phase avec l'air du temps, remplacer la formule violemment essentialisante "je suis" par "je m'identifie comme" ?

.../...

antonia 


428
Répondre en citant  
Re: La Direction de France Culture et son projet culturel - Mer 13 Oct 2021, 21:08

Ce projet de France-culture mené avec l'EHESS.
C'est carrément honteux et anti-scientifique. Aucune valeur scientifique. On se demande comment l'EHESS peut se prêter à une telle mascarade. Révoltant .On va savoir ce que veulent les petits chéris bien gâtés. Ah, c'est passionnant. En tous cas, y zont pas l'air de travailler beaucoup  pour payer leurs études….

Philaunet 

Philaunet
Admin

429
Répondre en citant  
Re: La Direction de France Culture et son projet culturel - Mer 13 Oct 2021, 22:44

antonia(https://regardfc.1fr1.net/t194p420-la-direction-de-france-culture-et-son-projet-culturel#37320) a écrit:Ce projet de France-culture mené avec l'EHESS.
C'est carrément honteux et anti-scientifique. Aucune valeur scientifique. On se demande comment l'EHESS peut se prêter à une telle mascarade. Révoltant .On va savoir ce que veulent les petits chéris bien gâtés. Ah, c'est passionnant. En tous cas, y zont pas l'air de travailler beaucoup  pour payer leurs études….
Des questions non intrusives avec des choix si peu suggérés, n'est-ce pas ? Un questionnaire très France Woke Culture.

La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 Scre1857



Curly 

Curly

430
Répondre en citant  
La suprise de taille - Jeu 21 Oct 2021, 16:31

Le podcast nattes & tifs est-il l’avenir de la radio ? C'est évident, mais rien n’est moins sûr,  surtout pour ceux qui comme nous n’ont pas de boules à facettes magiques pour lire l’avenir.
Pourtant… nous pouvons juger du résultat du nouveau nattes & tifs de France Tuclure.
Une « deuxième saison » pour une nouvelle enquête culturelle.
Le terme « saison », piqué aux séries tv, ne manque pas d’air : une heure d’émission découpée en 4, et hop voili voilu voila une saison.
Une enquête de fond en 4 épisodes sur Melody Nelson de Gainsbourg, un artiss’ trop méconnu et un alboum qui mérite d’être redécouvert.
Ambiance sonore saturée par peur du silence, musique de chiotte (même pas du Gainsbourg) voix off et atone de la productrice qui nous beugle dans les oreilles le peu de choses à entendre et pour qui tous les « e » sont muets pour éviter les discriminations. Du maquillage de vide avec du plein d’inutile.  

                                                                                                                                Pause humoristique

                                                                                La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 1247
                                                                                                                                                        [...]
                                                                                La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 2153

                                                                                                                                                Rires


Pour le dernier épizode, le suspense est à son comble : « Melody est-elle totalement perdue ? Réponse et retour au 14/16 de la rue de Verneuil où Joëlle Losfeld nous attend. Pour une surprise de taille… »
La surprise, elle est écrite juste au dessous du cliffhanger sur la page du podcast. Des pros sont à la manœuvre, pas de doute. La révélation est un poil survendue, et ne fait que révéler la raison d’être du podcast : promouvoir, comme si cela était nécessaire, l’ouverture prochaine d’un musée Gainsbourg au domicile dudit chanteur.

La Direction de France Culture et son projet culturel - Page 43 Opera958

Durant l’écoute, le mot nullité arrive vite dans le cerveau via les oreilles. Parler de nullité est facile, bien que tentant.
La musique de ce truc est originale, le podcast est original, tout est original. Plus c’est braillé dans la promo, plus il y a de risque que ce soit l’inverse.

Le pire à faire maintenant est d’apprécier cette bêêêêêlle émission en écoutant le passage de la « surprise de taille ».
Vraisemblablement, le mot « taille » est la substantivation du verbe tailler, dans le sens de « Je taille ma route et toi ton chemin »

                                                                                                                                [son mp3="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2021/10/899c894a-351e-421d-a53f-742c6de656cb/4._looking_for_melody_-_retour_a_la_case_depart.2021c41406e0023.net_mfc_2e71c44e-3021-491b-81ac-b2faa935dfdd.mp3" debut="12:02" fin="13:59"]

Pendant l’écoute, vous pouvez au choix :
- arrêter l’écoute parce que ça suffit comme ça
- rire
Mon naturel optimiste penche pour la seconde option, à condition toutefois de ne pas écouter ensuite l’intégrale de la saison, qui dure une heure en temps réel, et trente en temps ressenti.

Contenu sponsorisé 


431
Répondre en citant  
Re: La Direction de France Culture et son projet culturel -

La Direction de France Culture et son projet culturel     Page 43 sur 43

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 41, 42, 43

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum