-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -17%
Grosse promo sur PC Portable Gamer – LENOVO ...
Voir le deal
999 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La tribune : pour une écoute comparative

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Accueil / France Culture

La tribune : pour une écoute comparative    Page 2 sur 4

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

11
Répondre en citant  
Un regard sur l'éthique et la responsabilité via des expériences concrètes - Dim 25 Nov 2018, 11:07

fred de rouen(https://regardfc.1fr1.net/t798-la-tribune-pour-une-ecoute-comparative#27402) a écrit:Les commentaires de ce forum sont régulièrement émaillés de comparaisons pertinentes : les émissions de France Culture, la qualité de ses producteurs, le choix et les traitements des sujets sont confrontés à ce que peuvent offrir d'autres stations à vocation culturelle, qu'elles soient ou non francophones.

Pourquoi ne pas formaliser, dans un fil dédié, cette inclination naturelle - devenue nécessaire - de l'auditeur exigeant ? Pourquoi ne pas appliquer aux productions radiophoniques le principe de la tribune comparative et critique, telle qu'elle se pratique pour les disques et les interprétations musicales ?

Deux règles simples:
1/ Confronter deux ou trois émissions d'horizons radiophoniques variés, portant sur le traitement d'un même objet. J'entends par ce terme aussi bien un thème commun, qu'un même invité, un même livre, un fait historique précis...

2/ Proposer une émission de France Culture dans le corpus retenu. (...)
Sur France Culture, la tranche 7h-11h du dimanche est réservée par le cahier des charges aux émissions à vocations confessionnelles ou anti-confessionnelles : d'une part,  Questions d'islam ; Orthodoxie ; Chrétiens d'Orient ;  Service protestant  ; Talmudiques  ; La Messe (1h) ; d'autre part le fourre-tout de "Divers aspects de la pensée contemporaine" ("Cette émission est confiée en alternance aux différentes obédiences maçonniques et de libre pensée.") : La Grande Loge de France ; Le Grand Orient de France ; La Fédération française du droit humain (franc-maçonnerie) ; La Grande Loge féminine de France ; La Libre Pensée ; L'Union rationaliste.

Certaines de ces émissions ont reçu des commentaires dans les rubriques idoines portant le nom des émissions ou dans le fil La religion et les émissions religieuses à France Culture.

La laïcité est une des grandes causes de France Culture, et Sandrine Treiner cherche, en s'appuyant sur des protestations moutonnières, comme celle de L. dans ce forum, à redonner la matinée du dimanche aux émissions "normales" (= débats d'actualité socio-politique engagés).

La radio publique allemande n'est pas engagée par l'obligation laïque. Si elle suit le calendrier chrétien en modifiant ses programmes les jours fériés chrétiens, Noêl, Pâques, la Toussaint, etc, (musique en général, rien de spécialement religieux) et en donnant un créneau à certaines fêtes juives (mais pas musulmanes),  durant l'année il n'y a qu'une demi-heure d'émission hebdomadaire le dimanche faisant référence aux religions : "Glauben" (Foi/Croyance). Cette "Foi" est à prendre au sens très large. En effet, son champ d'intérêt porte sur les grandes questions de l'existence et sur des phénomènes contemporains intéressant la morale et la responsabilité.

Exemples avec deux numéros récents fort instructifs et inspirants dont les équivalents sont impossibles à trouver sur France Culture pour des raisons évidentes de fermeture.

Le numéro du 4 novembre intitulé Der Zweck heiligt die Mittel ("La fin justifie les moyens", littéralement en allemand "Le but sanctifie les moyens" ce qui est ici évidement approprié). "Die moralische Flexibilität der US-Evangelikalen in der Ära Donald Trump " (je ne traduis pas, c’est de l'allemand facile...). Le descriptif est modeste pour un documentaire du meilleur niveau faisant entendre aussi bien des évangéliques, des pasteurs, le président américain, que des spécialistes de l'éthique protestante et de l'histoire du protestantisme qui contextualisent le phénomène. C'est vivant, solide et donne à réfléchir sans volonté d'endoctriner. 30 minutes d'émission qui sont sans doute le résultat de plusieurs jours de composition en studio, sans parler des entretiens sur place. À France Culture, on aurait 45 minutes de table ronde plus ou moins improvisée chez Gardette ou une série documentaire infantile bien lourde en condamnations.

Le 18 novembre dernier, le numéro de Glauben était intitulé "Ich helfe, also bin ich" , sous-titré "Der tiefere Sinn der Wohltätigkeit" [Le sens profond de la charité, ''Wohltätigkeit'' littéralement "l'action/l'activité pour le bon, le bien"]. Il était tout d'abord question d'une école privée protestante à Heidelberg où les élèves sont formés à la résolution des conflits par la non-violence et à la culture de bonnes relations avec des personnes d'autres horizons émigrées en Allemagne. Ensuite, Tübingen au sein d'un organisme qui organise des actions en Allemagne ou des séjours à l'étranger pour des jeunes ayant le désir d'aider des populations et de favoriser la paix.

Ces deux émissions, comme d'autres à SWR 2, se distinguent (au contraire de ce que l'on voit sur FC)) par une alternance de tranches de réel et d'analyses/réflexions des démarches et actions. Ce ne sont pas d'explicites entreprises de moralisation ou des explications à grands coups de termes sociologisants flous, mais des exemples concrets d'engagement au service d'autrui (thèmes : solitude des personnes âgées, accompagnement de fin de vie, aide aux plus pauvres, aux victimes de violences, etc.).

On ressort de ces écoutes avec une énergie nouvelle, une admiration de la générosité de ces personnes positives et une stimulation intellectuelle sans pareille.

Lvstvcrv 


12
Répondre en citant  
Défi relevé - Dim 25 Nov 2018, 13:49

Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t798-la-tribune-pour-une-ecoute-comparative#31769) a écrit:
fred de rouen(https://regardfc.1fr1.net/t798-la-tribune-pour-une-ecoute-comparative#27402) a écrit:Deux règles simples:
1/ Confronter deux ou trois émissions d'horizons radiophoniques variés, portant sur le traitement d'un même objet. J'entends par ce terme aussi bien un thème commun, qu'un même invité, un même livre, un fait historique précis...
2/ Proposer une émission de France Culture dans le corpus retenu. (...)

Eh bien, chiche ! je vous prends au mot.

Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t798-la-tribune-pour-une-ecoute-comparative#31769) a écrit:(...) Cette "Foi" est à prendre au sens très large. En effet, son champ d'intérêt porte sur les grandes questions de l'existence et sur des phénomènes contemporains intéressant la morale et la responsabilité.
Le descriptif est modeste pour un documentaire du meilleur niveau faisant entendre aussi bien des évangéliques, des pasteurs, le président américain, que des spécialistes de l'éthique protestante et de l'histoire du protestantisme qui contextualisent le phénomène. C'est vivant, solide et donne à réfléchir sans volonté d'endoctriner. 30 minutes d'émission qui sont sans doute le résultat de plusieurs jours de composition en studio, sans parler des entretiens sur place.(...)
Le problème de fond, c'est évidemment que l'appréciation de ce que sont les "grandes questions de l'existence", la "morale" et la "responsabilité", de leur nature, est éminemment individuelle, et que les religions ont, dans ce domaine, un point de vue tout à fait spécifique. Par exemple, ce que les uns qualifient d'approche "victimaire", d'autres l'apprécieront différemment. Si l'État est censé être laïque, pourquoi devrait-il financer le point de vue religieux ?

Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t798-la-tribune-pour-une-ecoute-comparative#31769) a écrit:(...) À France Culture, on aurait 45 minutes de table ronde plus ou moins improvisée chez Gardette ou une série documentaire infantile bien lourde en condamnations.(...)
Non : je vous propose d'écouter les Pieds sur Terre (ne sursautez pas) du 15 novembre dernier Logements insalubres . Après 3 mn de générique et de contextualisation, viennent 2 témoignages (27 mn) bouleversants de deux jeunes filles s'efforçant de conserver leur dignité, et d'étudier, dans des conditions de vie et d'habitat qu'elles décrivent avec beaucoup de réserve et de pudeur.

Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t798-la-tribune-pour-une-ecoute-comparative#31769) a écrit:(...)On ressort de ces écoutes avec une énergie nouvelle, une admiration de la générosité de ces personnes positives
C'est exactement ce que j'ai éprouvé à réécouter (c'est une rediffusion) ces deux témoignages des Pieds sur Terre. Je me souviens également d'une émission des Pieds sur Terre sur les accompagnants au pèlerinage de Lourdes, tout aussi intéressante (c'était il y a quelques années).

Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t798-la-tribune-pour-une-ecoute-comparative#31769) a écrit:(...) et une stimulation intellectuelle sans pareille.
c'est également une stimulation intellectuelle que je conserve de ce "fait divers" récent dont la rédaction s'est faite l'écho dans le journal de 18h : une tribu hostile à tout progrès et civilisation et qui repousse un missionnaire religieux.

Philaunet 

Philaunet
Admin

13
Répondre en citant  
Re: La tribune : pour une écoute comparative - Dim 25 Nov 2018, 14:05

Lvstvcrv(https://regardfc.1fr1.net/t798p10-la-tribune-pour-une-ecoute-comparative#31770) a écrit:
Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t798-la-tribune-pour-une-ecoute-comparative#31769) a écrit:
fred de rouen(https://regardfc.1fr1.net/t798-la-tribune-pour-une-ecoute-comparative#27402) a écrit:Deux règles simples:
1/ Confronter deux ou trois émissions d'horizons radiophoniques variés, portant sur le traitement d'un même objet. J'entends par ce terme aussi bien un thème commun, qu'un même invité, un même livre, un fait historique précis...
2/ Proposer une émission de France Culture dans le corpus retenu. (...)
Eh bien, chiche ! je vous prends au mot.
Et vous confrontez (c'était le mot du regretté fred de rouen) l'émission de misérabilisme social Les Pieds sur terre (cf. ci-dessus) avec quelle autre émission francophone ou de langue étrangère ? Il n'y en a aucune dans votre post.

Vous n'avez pas compris l'exercice ou plutôt si, vous l'avez compris, mais vous avez choisi d'en ignorer les "règles" pour occuper ce fil avec la promotion de tout ce qu'il y a de moins émancipateur de l'esprit dans le programme de la station. Voyez le fil dédié à cette émission.

Philaunet 

Philaunet
Admin

14
Répondre en citant  
Jean-Jacques Lequeu (1757-1826), par FranceFineArt - Mer 02 Jan 2019, 17:43

FranceFineArt, cela vous dit quelque chose ? Enfin, quand même ! FranceFineArt dont la revue Connaissance des arts héberge les podcasts sur son site, non ?

Pourtant : "La revue a été créée lors des années croisées France-Chine (2004-2005). FranceFineArt est constituée de différentes rubriques qui à l’aide de photographies, d’interviews sonores, de textes et de liens interactifs rendent compte de la vie artistique, en France et en Chine".

Par exemple avec ce podcast de 13'45 à propos de l'exposition "Jean-Jacques Lequeu (1757-1826) – Bâtisseur de fantasme" : Lequeu au Petit Palais : fantaisie et transgression le 26.12.2018.

On trouve un article et un extrait du communiqué de presse des commissaires de l'exposition sur le site de la revue .

Curieuse voix au débit précipité de l'intervieweuse Anne-Frédérique Fer qui lit des questions d'un kilomètre. Heureusement, Corinne Le Bitouzé, conservateur général, adjointe au directeur du département des Estampes et de la photographie de la BnF et co-commissaire de l'exposition, nous éclaire parfaitement sur le but de l'exposition et sur le dessinateur d'architecture Jean-Jacques Lequeu.

La tribune : pour une écoute comparative - Page 2 2589_Jean-Jacques-Lequeu_2

Je me suis dit que France Culture aurait sans doute rendu compte de cette exposition. Merci Google :  Serrell, De Loisy, Laporte.

Je passe tout de suite sur les banalités de Serrell abordant Lequeu en quelques secondes. Venons-en au plat de résistance avec L'Art est la matière, Jean Jacques Lequeu, un architecte raté ? du 09 12 2018. On peut y lire l'introduction lourdissime que récite Jean de Loisy en début d'émission. Ensuite vient le pugilat : Philippe Duboÿ, architecte et historien de l'art a décidé de s'opposer à chaque phrase que dirait Laurent Baridon, professeur d'histoire de l'art à l'Université de Lyon 2, co-commissaire de l'exposition. Ce dernier rit quand Jean de Loisy, dépassé, décrit comme micro-divergences ce qui sépare les deux invités. Une émission d'une heure qu'il est difficile d'écouter plus d'un quart d'heure, tant les interruptions sont fréquentes. Et puis, de Loisy qui compare (hin, hin, hin) Jean-Jacques Lequeu à un "gilet jaune" : La tribune : pour une écoute comparative - Page 2 Bucheron

Passons à La Dispute du 26 12 2018 Arts plastiques, Bâtisseur de fantasmes, "enfin une exposition Jean-Jacques Lequeu" !

Trois intervenants* s'y collent. Une lit son texte (Anaël Pigeat) mais a du mal à finir certaines phrases rajoutées ; l'autre nous assomme de syllabes initiales MArtelées et de phrases à moitié inaudibles et mal articulées (mieux vaut ne pas faire la vaisselle en même temps), c'est Corinne Rondeau. Le dernier, Stéphane Corréard, est plus compréhensible et ses propos restent en mémoire,. Est-ce parce qu'il ne joue pas un rôle et qu'il est vraiment intéressé par le sujet ?

Que retenir de ces comparaisons ? Que si l'on veut s'informer sur un sujet dont on ignore tout, rien ne vaut la présentation d'un commissaire d'exposition en dialogue avec un intervieweur (le cas pour FranceFine Art). Le débat mal géré (de Loisy aurait dû n'avoir qu'un seul des deux intervenants, si possible le commissaire d'exposition, mais il aurait alors dû préparer l'émission et non la faire tourner autour d'un désaccord entre les deux invités) et la mise en parallèle de témoignages critiques personnels, dont deux semblent des comptes rendus forcés, ne rendent pas vraiment service à l'auditeur souhaitant se cultiver. Si, en revanche les émissions de France Culture sont réalisées pour faire un bruit de fond où l'on relève distraitement quelques mots-clés, c'est réussi. Mais est-ce de la radio culturelle ?


* • Anaël Pigeat
editor-at-large du mensuel The Art Newspaper édition française, critique d’art et journaliste à Paris Match
• Corinne Rondeau
Maître de conférences en esthétique et sciences de l’art à l’Université de Nîmes et critique d'art
• Stéphane Corréard
critique d'art, directeur du salon Galeristes, participe à La Dispute sur France Culture, signataire de la Tribune “Non au «cadeau» de Jeff Koons” dans Libération

Philaunet 

Philaunet
Admin

15
Répondre en citant  
Radio adulte vs radio infantile - Jeu 03 Jan 2019, 09:52

En passant devant le programme de France Culture annonçant un numéro de l'émission de 21h, Par les temps qui courent du 12/12/2018, Jane Birkin, ’Les enfants se demandent tous ce qui ne va pas chez eux’ .

Jane Birkin. Je l'avais entendue l'année dernière dans un bon numéro de Private Passions sur BBC 3, sobrement intitulé Jane Birkin *. Elle répondait alors à Michael Berkeley qui porte toute conversation vers la hauteur et l'intelligence.

La langue de Marie Richeux (qui ne change pas) n'est pas sans rappeler celle d'Olivia Gesbert pour ce qui est de la platitude de la prosodie associée à la recherche d'un timbre qui tente (et que teinte) une vague sensualité (dont l'artificialité ne trompe personne) :  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13954-12.12.2018-ITEMA_21919240-0.mp3" debut="05:53" fin="06:31"]

On passe sur la pauvreté de la langue, le ton d'enfant et le tunnel de paroles sans intérêt (très gesbertien également). Et l'on revient au... gingembre qui intéresse nécessairement l'auditeur : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13954-12.12.2018-ITEMA_21919240-0.mp3" debut="01:52" fin="02:10"]

"C'est le jardin entre nous". Soupir !

Pour 2019, on (se) souhaite de la radio adulte.

******************

Attention : en raison du changement de nom de domaine du forum, plusieurs fonctionnalités sont actuellement en panne (accès aux archives via la fonction Recherche, par exemple) . Rappel : l'adresse du site est actuellement : https://regardfc.1fr1.net/ Faire passer...

*************

RAPPEL : RUBRIQUES récapitulatives des contributions passées (2018) : la semaine 52.

*****************

* Jane Birkin came to fame in the swinging 60s, thanks to her wild beauty and daring appearances in avant-garde films such as Blow-up, and thanks also to her tempestuous relationship with Serge Gainsbourg. In 1969 their song "Je t'aime" was banned by the BBC and the rest is history; it became the biggest-selling foreign language record ever. Since then, Jane Birkin has appeared in more than fifty films, been awarded the OBE for services to Anglo-French relations and released thirteen albums.
In Private Passions, she remembers Paris in the 1960s, and above all, her beloved Serge Gainsbourg; she describes the night they met in vivid cinematic detail. She talks too about her marriage to the film composer John Barry and chooses music he wrote for the funeral of her daughter. She talks perceptively about getting older, and the strange freedom age brings.

Philaunet 

Philaunet
Admin

16
Répondre en citant  
''Femmes'' - Sam 09 Mar 2019, 10:23

Tiens, le billet précédent est on ne peut plus d'actualité vu que la seconde nommée remplace la troisième dans l'émission du midi.

Élargissons le projet de Fred de Rouen, défenseur et amoureux de la radio culturelle, emporté trop tôt.

Élargissons-le à ceux et celles qui font la radio. Précisément à "celles".

On a vu le type d'émissions que font les animatrices des Pieds sur terre (voir son personnel quasi exclusivement féminin), de la Grande table et Par les temps (on ne mentionnera pas les autres sur l'école, l'environnement, l'économie, la philosophie, etc).

J'attendais ce samedi pour capter d'un seul coup les cinq numéros du Book of the Week de cette semaine : Walter Gropius Visionary Founder of the Bauhaus . Je vois les noms des personnes qui ont mis en œuvre cette lecture de Fiona McCarthy :
Reader: Eleanor Bron
Producer: Elizabeth Burke
Executive Producer: Joanne Rowntree

Elizabeth Burke est un des piliers de la boîte de production à laquelle la BBC fait appel pour nombre de ses meilleures diffusions. Cette lecture ne déroge pas à la règle : l'excellence.

Je mentionnais hier Tatjana Wagner dont le professionnalisme sans faille, la bonne humeur et la vaste culture habitent les midis de la radio d'outre-Rhin SWR 2.

Elle propose aujourd'hui une perle d'entretien avec le réalisateur de documentaires animaliers Andreas Kieling dans la série Zeitgenossen [Les contemporains]. L'émission est déjà en ligne avant sa diffusion à 17h. Un modèle d'art de l'entretien.

Qui, de nos jours, ne compare pas avant de choisir un service ou un objet ? Qui se rend dans un seul et unique hypermarché pour y faire tous ses achats tout le temps en obéissant à la publicité ?

Philaunet 

Philaunet
Admin

17
Répondre en citant  
Pour une information comparative - Mer 07 Aoû 2019, 08:44

Cette radio culturelle vient de modifier entièrement son site, notamment pour l'adapter à la consultation sur smartphone. Dépaysant, comparé au site de France Culture. Point noir : le blanc omniprésent. Pas de cadre. Et peu de texte, ce qui n'est pas un mal.

La vignette 1 du jour à France Culture :

La tribune : pour une écoute comparative - Page 2 Screen91

À SWR 2, radio régionale du Sud-Ouest comme son nom l'indique, on tombe sur ceci :

La tribune : pour une écoute comparative - Page 2 Screen94

France Culture, une radio d'actualités ; SWR 2, une radio de savoirs.

Une radio qui n'a pas de "Plus consultés" , qui ne dit pas au lecteur ce qu'il faut ou ne faut pas faire, qui ne cherche pas toute occasion de mettre le mot "sexuel" dans ses titres :

La tribune : pour une écoute comparative - Page 2 Screen93
 
Sur ce nouveau portail, les catégories sont clairement précisées ; à France Culture, c'est le gros fourre-tout, avec pas moins de trois informations identiques sur la page.

Le respect du lecteur passe par la non-interpellation constante, au contraire de France Culture avec ses phrases interro-déclaratives (assertions déguisées sous la forme de questions) comme dans "Pourquoi le peuple n’a-t-il plus confiance en ses représentants politiques ?" ou des phrases hors contexte d'untel ou d'unetelle qui sous leur forme aphoristique passent pour des condensés de sagesse... (cf. Léonardo Padura : "J'ai écrit comme un fou, pour ne pas devenir fou."). Quoique... nous avons aujourd'hui, sur SWR2, la  même structure : "Der Logiker George Spencer-Brown - ''Ich rede Unsinn'' [Le logicien GSB : "Je dis n'importe quoi"]...

SWR 2 se veut néanmoins une radio d'incitation et fait confiance au lecteur/auditeur ; France Culture se veut un magazine de news, à la fois Inrocks et Cosmopolitan, et relais audio des instituts et organismes qui fournissent thèmes et invités (Cevipof, EHESS, Terra Nova).

Si la page d'accueil de France Culture semble peu intéressante, c'est surtout à cause de son contenu, l'utilisation du site étant pratique. Dommage qu'un outil performant soit mal utilisé et mis au service du formatage de l'opinion.

Philaunet 

Philaunet
Admin

18
Répondre en citant  
Variations sur un thème : le dimanche en famille - Jeu 03 Oct 2019, 09:39

Comme Fred de Rouen, notre ami et contributeur radiophile décédé en janvier 2018, nous manque ! Ce fil qu'il avait créé était à son image, exigeant. Il n'est pas facile de se maintenir au niveau d'analyse qu'il requiert, c'est pourquoi il nous faut adapter le projet initial et élargir le champ des comparaisons aux stations, à leurs contenus, à leur esprit.

Voici, classiquement, France Culture dans sa vision quotidienne :

Fabcaro : "Ces repas de famille qui n'en finissent pas où on ressasse les mêmes thèmes c'est traumatisant" 20/09/2019

"J'avais envie de faire une BD en jouant avec les codes de la tragédie, avec des actes, une unité de lieu, de temps ; un repas de famille où on ne sait pas quoi se dire. Ça dit quelque chose des familles d'aujourd'hui, mais j'espère que celle-là n'existe pas, car j'ai poussé tout de même le curseur de l'absurde très loin. Disons, une famille de la classe moyenne, populaire, avec poulet du dimanche, une famille allez, de droite."

La tribune : pour une écoute comparative - Page 2 Scree205

Et voici l'homme de culture et d'esprit, le musicien et pédagogue enjoué, Jean-François Zygel dans La Preuve par Z (France Inter) avec Mes dimanches 1 - Un dimanche en famille le samedi 28 septembre 2019.

"Une réunion de famille pas comme les autres en compagnie de l'oncle Charles, du cousin Wolfgang, de grand-père Jean-Sébastien et des petits César, Jules et Claude ! "

La tribune : pour une écoute comparative - Page 2 Scree206

Une photo (de banque d'images) qui arracherait les yeux à France Culture...

Philaunet 

Philaunet
Admin

19
Répondre en citant  
L'obsédée sexuelle - Jeu 02 Jan 2020, 14:58

Un parallèle sur les préoccupations à l'égard du corps (et de l'esprit pour la seconde station) : deux rediffusions de ce début d'année, l'une de 2019 par France Culture *, l'autre de 2014 par BBC Radio 4.

La tribune : pour une écoute comparative - Page 2 Scree589

[France Culture, l'obsédée, voir aussi : De l'image dans votre radio, page 9 et avant et après.]

Et :

La tribune : pour une écoute comparative - Page 2 Scree590

AL Kennedy: Holding Hands 02-02-2020.

"There is something uniquely intimate and comforting about holding someone's hand. Perhaps because it's something that begins in childhood - our small hand enveloped in that of other, stronger, larger hands. (...)"

Philaunet 

Philaunet
Admin

20
Répondre en citant  
Robespierrre : ''La Suite de l'histoire'' grande gagnante - Mer 04 Mar 2020, 12:52

Deux émissions, l'une de la station parisienne FC, l'autre de RCF (Radio Chrétienne Francophone) diffusée depuis Lille.

Même sujet : Robespierre,  invités différents : à Paris Marcel Gauchet  et Loris Chavanette, à Lille Hervé Leuwers.

Le "Signe des temps" ? Bavardage de l'invité récurrent, flatteries de l'autre avec direction d'entretien montrant une ignorance du sujet. On y "réinterroge la figure de cet homme qui" (rien moins) "incarna le peuple". C'est tenable 10 minutes avec beaucoup de patience.

La Suite de l'histoire, l'intégral ? Une démonstration de rigueur intellectuelle et une exposition passionnante de bout en bout par Hervé Leuwers, spécialiste de la Révolution française et d'histoire de la justice.

La radio culturelle existe mais ce n'est pas celle qui choisit l'agence Jésus et Gabriel pour montrer des portes fermées sur des culs de bus parisiens. Pas de Jésus ni de Gabriel, et encore moins de "ce que ça dit de notre époque et quelles leçons, blablabla"  dans cette émission de Radio Chrétienne Francophone, mais de la science historique proposée dans un dialogue sobre (excellente Véronique Alzieu) où l'intelligence est première.

La tribune : pour une écoute comparative - Page 2 Scree798

*******************
Récapitulatif hebdomadaire : 60 contributions du lundi 25 février au dimanche 01 mars 2020 (semaine 9 )

Philaunet 

Philaunet
Admin

21
Répondre en citant  
Envie de goûter un texte littéraire et de découvrir l'artisanat ? - Lun 09 Mar 2020, 19:52

Une comparaison du... créneau 12h-14h à France Culture et à BBC 4, station qui n'est pas exactement la radio culturelle publique du Royaume-Uni, puisque BBC 3 remplit normalement ce rôle.

Sur FC la Gtc à de 12h à 12h30 : "Ulla von Brandenburg : l'art est un théâtre"
Extrait, avec "bon" français à la clé  : "J'adore l'idée d’assouplir les espaces et de faire des architectures molle. Le tissu est une matière importante, c'est la matière qui nous touche en premier quand on est enfant. Elle est très flexible et économique. Le tissu est aussi un matériau qui peut pendre les empreintes, les informations des corps. (...) Chaque rideau, chaque tissu a une histoire et porte des traces.    
(Ulla von Brandenburg)
"

BBC 4 12h05 : lecture

La tribune : pour une écoute comparative - Page 2 Scree863

Autour de 12h30-13h FC diffuse 25 minutes d'informations et commentaires, BBC 4, un peu plus tard, à 13h, 45 minutes d'"Analysis of news and current affairs".

FC 13h30  PsT : "Vivre à côté d'une centrale : Saint-Laurent-des-Eaux" & extrait, avec toujours le français "exemplaire" : "Habitant, ex-employé, militant et agriculteur, ils ont tous une histoire qui les lient à la centrale."

BBC 4 13h45 : documentaire

La tribune : pour une écoute comparative - Page 2 Scree864

On voit mal France Culture nommer une émission "Living National Treasures"...


*******************
Récapitulatif hebdomadaire : 56 contributions du lundi 2 au dimanche 8 mars 2020 (semaine 10 )

Contenu sponsorisé 


22
Répondre en citant  
Re: La tribune : pour une écoute comparative -

La tribune : pour une écoute comparative     Page 2 sur 4

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum