-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

-37%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – Nitro 23,6″ FHD 165 Hz 1ms
179.99 € 286.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Des voix et des ondes

Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 18 ... 26  Suivant

Accueil / France Culture

Des voix et des ondes    Page 10 sur 26

Bas de page ↓   

Invité 


Invité

91
Répondre en citant  
Le français dans « Les Matins » - Mar 08 Oct 2013, 10:18

Ne dites pas : « Le Front national fraie et collabore avec d'autres partis d'extrême droite européens » ; comme Mme Caroline Fourest, dites : « Le Front national fréquente et collabore avec d'autres partis d'extrême droite européens ». C'est plus antifasciste.    
Ne dites pas davantage : « (…) une O.N.G. proche de la rébellion [syrienne], qui veille à dénombrer et à identifier très précisément les victimes [du côté des rebelles] (...) » ; comme M. Eric Biegala, journaliste de France (in)Culture, dites : « (…) une O.N.G. proche de la rebellion [sic], qui comptabilise très précisément les victimes en documentant notamment leurs identités (...) ». C'est plus conforme à la déontologie journalistique.
Enfin, ne vous demandez jamais si la lettre h à l'initiale remplit une fonction jonctive ou disjonctive. Comme M. Marc Voinchet, dites :  « Ils hanteront [ilzanteront] longtemps les frontières de l'Europe ». C'est plus sympa.



Dernière édition par Antoine Arnoux le Sam 19 Oct 2013, 19:21, édité 1 fois

Philaunet 

Philaunet
Admin

92
Répondre en citant  
Les idoles des jeûnes. - Lun 14 Oct 2013, 20:45

Les paris sont pris : combien de fois entendrons-nous le mot « jeune » à la place de « jeûne » dans  cette émission, sachant que Rebeihi prononce le français comme une vache d'un autre pays (pas forcément espagnole) ? Vingt fois ? Trente fois ? Davantage ?

J'écoute (je ne garantis pas l'intégralité) et je ramasse les mises plus tard.

« Le jeûne thérapeutique »  dans Du côté de chez soi

Philaunet 

Philaunet
Admin

93
Répondre en citant  
Trop facile ! - Lun 14 Oct 2013, 21:06

Bon, après six  minutes trente secondes, pour parler du « jeûne », nous avons eu 21 fois une prononciation similaire à « jeune » (Rebeihi et ses deux invités) et sept fois une prononciation difficile à définir entre « jeune » et « jeûne ». Pas une seule fois une prononciation juste.

Mention bien au traducteur français qui prononce correctement le mot « jeûner » en traduisant un locuteur allemand en simultané.

Invité 


Invité

94
Répondre en citant  
Salami et chorizo - Lun 04 Nov 2013, 18:18

L'un des deux journalistes de R.F.I. assassinés au Mali se prénommait Ghislaine. Depuis trois jours, on prononce ce  prénom tantôt Guilaine tantôt Jisslaine (ce matin, Véronique Rebeyrotte disait « Jisslaine » au lieu que Marc Voinchet disait « Guilaine »). Historiquement, Marc Voinchet a raison mais, depuis quelques décennies, les Ghislaine et Ghislain prononcent parfois leurs propres prénoms respectifs « Jisslaine » et « Jisslain »... Les journalistes ne semblent pas s'être inquiétés de la manière dont Ghislaine Dupont prononçait elle-même son propre prénom. Les mêmes journalistes prétendent pourtant honorer la mémoire de cette femme.
Aujourd'hui, dans la première partie de « La Grande Table », le chroniqueur Thibaut Sardier se proposait d'entretenir l'auditeur de Schubert : « On entend le cherzo presto, troisième mouvement du Quintette  à deux violoncelles de Schubert (...) » (vingt-septième minute). Peut-être Thibaut Sardier répliquerait-il qu'on ne doit pas dire Skubert...
P.-S. : Marc Voinchet dit tout de suite : « (…) nous ne pouvions pas ne pas évoquer et rendre hommage à nos confrères (...) .»

Philaunet 

Philaunet
Admin

95
Répondre en citant  
Le cher zoo (une plaisanterie) - Lun 04 Nov 2013, 19:48

@Antoine Arnoux a écrit:(..) Aujourd'hui, dans la première partie de « La Grande Table », le chroniqueur Thibaut Sardier se proposait d'entretenir l'auditeur de Schubert : « On entend le cherzo presto, troisième mouvement du Quintette  à deux violoncelles de Schubert (...) » (vingt-septième minute). Peut-être Thibaut Sardier répliquerait-il qu'on ne doit pas dire Skubert...
On est effondré à l'écoute de ces trois minutes.

Le type lit en bafouillant, et le plus vite possible, des phrases dont il comprend à peine le sens, pressé qu'il est de parler de ventes, de récompenses, etc.

Il ajoute un propos dont le sens (ou l'humour ?) est totalement obscur : « N'oubliez pas, chère Caroline,  que chaque minute consacrée à la musique romantique et au violoncelle est autant de moins pour le jazz et la contrebasse de Y qui sort aujourd'hui son nouvel album... ».

Quant au « cher zoo » d'entrée, il plante le décor : celui de l'ignorance crasse et du ridicule achevé. [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2013/11/s45/NET_FC_9cc87d33-5a60-4a8f-b509-b274cf50157a.mp3" debut="26:20" fin="29:55"]

Et pour terminer cette question sidérante de Caroline Broué  : « Schubert aurait-il plu à Claude Simon ? » L'invité, pas démonté, répond alors en 10 secondes dans le même style de promotion publicitaire que la chronique expédiée précédemment. C'est ça France Culture le midi ?

Yann Sancatorze 

Yann Sancatorze

96
Répondre en citant  
Re: Des voix et des ondes - Lun 04 Nov 2013, 20:30

J'ai appris, au cours de l'émission, que l'oeuvre de Proust parlait beaucoup de la mémoire. C'est en effet ça, France Culture le midi, un genre de bourdonnement para-culturel, un type de pilotage automatique vaguement littéraire qui n'a qu'une hâte, c'est d'arriver au bout de la demi-heure... Que c'est dur de meubler!

Nessie 

Nessie

97
Répondre en citant  
De charisme en syllabe - Lun 04 Nov 2013, 22:41

Plaignez-vous !!

Vous ne savez donc pas qu'il y a pire que la première partie de La Grande Table ? Pire est-ce possible : oui ça consiste à survivre à la première partie de l'émission et à se taper ensuite la deuxième partie.

Je n'ai pas ce courage mais la deuxième c'est assez fréquemment que je la tape elle se conclut par un exercice affligeant : une petite chronique des idées dans l'actu par un nommé Raphaël Bourgois qui débite non pas des fadaises, ça serait trop beau, mais carrément des inventions en gros ce sont ses fantasmes. Récemment  il a réalisé un petit exploit en 3 minutes pour dire que a) le fascisme c'est quand on est sûr de soi et pas capable de douter, et puis que b) le fascisme c'est quand on désigne des boucs émissaires, et que c) à cause du fascisme tout va mal en France, ça ne fait aucun doute.

Et pourquoi j'en parle ici ? Parce que ça se fait avec un ton qui mélange le pète-sec et le pète-mou, entendez Thomas Cluzel et Marc-Olivier Fogiel, et que cette conjugaison de deux ridicules donne un ridicule au carré

Philaunet 

Philaunet
Admin

98
Répondre en citant  
Coups de massue - Ven 06 Déc 2013, 12:38

Une seule phrase de Vincent Charpentier sans un bon coup de massue sur la syllabe initiale des mots, on n'a pas trouvé. Assommant. Exemple, l'introduction (pas la plus riche en accentuations initiales) :
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2013/12/s49/NET_FC_370c4392-ae29-459f-8035-8de86dc6fe60.mp3" debut="00:50" fin="01:35"]

Aussi la faute à un stagiaire ?

Nessie 

Nessie

99
Répondre en citant  
Radio-Boulets et le marteau des mêtres - Ven 06 Déc 2013, 14:02

Bien observé. Et les coloured girls d'en rajouter : hélas ces coups de massue de Charpentier sont bien faiblards à côté de ceux de Sylvain Kahn. Si je renonce à écouter Planète Terre c'est pas seulement à cause de la refonte de l'émission transformée en hybride de Grain à moudre et Sur les docks, idéologie souparde garantie ; non si je largue Planète Terre, c'est parce que Kahn est devenu inécoutable à force de tamponner à fond la première syllabe sur une bonne moitié des noms et des verbes. C'est affreux en plus d'être ridicule. Est-ce que par hasard il y aurait eu mimétisme de l'un des deux sur l'autre ?

Le hic, c'est que ça se généralise sur FC : en la matière, que dire de Finkielkraut, grand marteleur de premières syllabes (chez lui c'est de l'accent émotionnel, certainement). Peut-être que ça se répand sous l'influence de quelque figure charismatique, qui reste à identifier. En tous cas sur FC, c'est assommant. Même Caroline Broué y est abonnée, et avec elle le caniche qui fait le chroniqueur en fin d'émission. C'est exténuant à écouter...



Dernière édition par Nessie le Mar 10 Déc 2013, 23:59, édité 1 fois

Philaunet 

Philaunet
Admin

100
Répondre en citant  
Piqûre de rappel - Mar 10 Déc 2013, 21:59

Qui fait mal, car administrée par Marie Richeux. Contenu de la seringue : le français tel qu'on le parle à FC, par exemple dans Pascal Greggory nous lit... (1/5) où les « questions » les plus vides se succèdent durant l'entretien avec l'acteur.

Et puis arrive « Maintenant, euh, est-ce que vous seriez en mesure de dire de quoi ça parle "Dans la solitude des champs de coton"...» Ouille !

[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2013/12/s49/NET_FC_5f62d501-c7a3-4f9b-b6a3-6a0dcd1d1ca0_0.mp3" debut="07:35" fin="07:55"]

Nessie 

Nessie

101
Répondre en citant  
Lumières du mayen-âge - Jeu 19 Déc 2013, 10:18

On apprécie ou pas Coco, alias Colette Bonnier qui a importé sur France Culture sa voix et son style jadis made in FIP. Personnellement j'apprécie sauf quand elle ajoute des commentaires idéologiques à la sauce maison et nous refile un coup de pensée altermondialisse ; ah et puis sauf aussi jadis quand elle concluait la semaine à minuit après Equinoxe, par son "je vous embrasse" qui avait tout de la main-à-la-braguette en version vocale.

Le problème est que Coco a fait école à l'intérieur de France Culture : les voix d'intermèdes publicitaires, qu'elles soient masculines ou féminines, sont d'abord de plus en plus présentes puisque les bobinaux de pub encadrent maintenant les journaux (raison de plus pour les boycotter me dira-t-on) et en rajoutent dans la crème vocale.  Et le hic c'est que la crême, ça noie les voyelles. Ainsi dans les pubs récurrentes pour la nouvelle présentation de la Dame à la Licorne, on peut entendre distinctement que c'est "une des plus belles réalisations du mayen-âge". Oui vous pouvez réécouter 78 fois grâce au numérique ça ne risque pas de vous faire un accident mécanique c'est bien le "mayen-âge" à moins que ce ne soit "le mayennage". Il parait qu'une des étymologies proposées pour mayonnaise c'est son origine mayennaise, alors on ne s'étonne pas et on conclut que les potiches sonores de France Culbute ont entrepris d'additionner largement la crème au beurre par la mayonnaise. Au risque du renvoi brutal de tout le dessert.

Contenu sponsorisé 


102
Répondre en citant  
Re: Des voix et des ondes -

Des voix et des ondes     Page 10 sur 26

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 18 ... 26  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum