-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

-40%
Le deal à ne pas rater :
Grosse promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
89.98 € 149.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Accueil / France Culture

La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau    Page 4 sur 5

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

31
Répondre en citant  
Une spéciale anti-capitaliste pour M. Bourmeau - Sam 04 Jan 2020, 09:25

M. Bourmeau est un des plus actifs tweeteurs de France Culture et avec son employé M. Bourgois, grand contempteur du capitalisme, comme toute la station armée des derniers outils technologiques créés par de grandes entreprises américaines.

Aussi un petit cadeau de début d'année offert par Boursorama :

La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Page 4 Scree596
La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Page 4 Scree597
La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Page 4 Scree598

Philaunet 

Philaunet
Admin

32
Répondre en citant  
On réclame la poursuite de la grève ! - Sam 25 Jan 2020, 13:23

Le podcast de l'animateur d'aoc a trouvé un joli titre Brutalisme de l'anthropocène (25/01/2020).

Un chapeau qui ne risque pas d'étonner : "Dans un nouvel essai dense et ambitieux, le grand penseur Achille Mbembe poursuit sa réflexion sur le devenir africain d'un monde brutalisé dans lequel désormais triomphent les forgerons. Il est rejoint en seconde partie par la romancière et sociologue Kaoutar Harchi."

"Grand penseur" est un titre démonétisé, quant au terme "sociologue" il tapisse tous les studios de France Culture.

Dans les années 1970-1980, la vie était vue à travers les mythes, la psychanalyse, l'ethnologie, le structuralisme ; dans les années 2000-2020, autres œillères, c'est désormais sociologie et politologie, idéologie de la révolte et du communautarisme. Voilà une radio prompte à s'enticher de telle ou telle mode. France Culture tourne en rond dans une cage étroite et rêve que les auditeurs qui paient ses amusements la rejoignent.

Philaunet 

Philaunet
Admin

33
Répondre en citant  
Re: La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Sam 01 Fév 2020, 15:08

Il y quand même quelque chose de profondément ironique et choquant à voir Sylvain Bourmeau instrumentaliser le génocide cambodgien pour se donner un brevet de démocrate alors que tout son discours tend à ressembler à celui qui a mené à cette tragédie : faire table rase du passé et encourager le soulèvement sous toutes ses formes. Le soutien sans nuance aux manifestations de toutes sortes, illustré dans la revue aoc qui a phagocyté plusieurs émissions de FC, est indécent. Le voilà maintenant (plus opportuniste, tu meurs) en inviteur de Rithy Panh, lequel ne sait sans doute pas où il met les pieds en entrant dans un studio de France Culture, peut-être est-ce le studio qui a eu pour invité l'adorateur de ses tortionnaires à la Grande table récemment, Alain Badiou.

La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Page 4 Scree729

Il faut écouter la première séquence de 15 minutes de cette émission du World Service pour être édifié, si on ne l'est pas déjà :

La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Page 4 Scree730

Ce sont les plus jeunes, endoctrinés par les Khmers rouges, qui ont été les instruments de l'extermination des citadins envoyés à la campagne dans les camps.

Les plus jeunes... Comme ces actuels abonnés aux réseaux sociaux qui relaient la contestation haineuse pour le compte de ceux qui font une revue en ligne où l'on se réjouit de tous les troubles sociaux et où l'on appelle à la paralysie du pays. Comme le dit Sokphal Din, l'endoctrinement qui mène au système totalitaire peut se reproduire aujourd'hui ("So this could happen to anybody, it could happen any minute if you're not aware of it" 3'58-4'05) : Witness history film, Surviving Cambodia’s ‘Killing Fields’ 4 minutes.

Philaunet 

Philaunet
Admin

34
Répondre en citant  
La double casquette de Sylvain Bourmeau - Mar 02 Juin 2020, 22:35

D'un côté (si l'on peut dire, vu la confusion des genres), employé de France Culture pour "la Suite dans les idées" de l'autre, fondateur du magazine en ligne aoc qui relaie les prises de position systématiquement critiques envers l'exécutif français et plus généralement envers les sociétés démocratiques dans leur ensemble. Exemple : les causes de l'effroi d'un certain Latour (un des gourous de France Culture) :

La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Page 4 Scre1164

"Il en va de votre avenir et de celui de vos enfants" écrit juste avant un thuriféraire de Latour Bruno relayé par Bourmeau. Un vocabulaire rappelant celui utilisé dans les sectes pour convaincre les novices..

La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Page 4 Scre1165


Enfin, un autre jour, un message (comprenne qui pourra...) de l'employé et conseiller de la station via son magazine :

La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Page 4 Scre1166

************
Pâtre grec :


Philaunet 

Philaunet
Admin

35
Répondre en citant  
''Un essai d'éviter'' à éviter - Mer 03 Juin 2020, 13:49

Le magazine en ligne privé "aoc" et "La Suite dans les Idées" dans la grille de la radio publique France Culture :  blanc bonnet et bonnet blanc. Donc, quand Latour Bruno sera-t-il invité dans l'émission ou bien dans celle du rédacteur en chef du magazine en ligne de M. Bourmeau, "Avis critique" ? Trop hâte !...

La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Page 4 Scre1168

Voir aussi post précédent.

Saint Fassin (Didier) étant déjà revenu ce midi, le prophète Latour (tournons-nous vers Gaïa !) devrait apparaître incessamment. Un pari : dans les dix jours ? À suivre...

Philaunet 

Philaunet
Admin

36
Répondre en citant  
''Un jour sans fin'' - Dim 07 Fév 2021, 10:13

Antenne ouverte pour le fondateur d'une revue en ligne et présentateur de "La Suite dans les idées" afin de propager ses idées politiques. Et comme chaque semaine, le même thème, le capitalisme, dans l'unique version que M. Bourmeau connaisse, la vile : Quand la finance achève le néolibéralisme [06/02/2021].

Invités ? Des sociologues (qui l'eût cru ?). Sujet : "Et si le Brexit comme les élections de Trump et Bolsonaro annonçaient la fin du néolibéralisme et son remplacement par le libertarianisme et la finance autoritaire ?"
La Suite a écrit: (...) ce à quoi nous assistons plus généralement depuis quelques années : le basculement du néolibéralisme vers un libertarianisme autoritaire, à la faveur d'une véritable guerre des finances.  (...) en seconde partie (...) Emmanuelle Nizou, cofondatrice du collectif artistique et activiste “Désorceler la finance".
L'on peut prédire une émission équilibrée avec un animateur apportant le contradictoire à ses invités et chers amis, n'est-ce pas ?

Il ne faut pas changer le concept unique de France Culture : promouvoir un livre, une cause politique, etc., sans le moindre recul critique.
Curly(https://regardfc.1fr1.net/t701p40-pourquoi-encore-ecouter-france-culture#32986) a écrit:La journée sur France Popo, c’est une journée comme les autres, mais vraiment comme les autres, c’est-à-dire que c’est la même que la veille et soyez sûrs que demain sera identique à aujourd’hui.
Écouter France Popo tous les jours, c’est se retrouver dans la peau de Phil Connors.
(...)
France Popo, c’est Un jour sans fin. (...)

   

Philaunet 

Philaunet
Admin

37
Répondre en citant  
Bourmeau fait son scientifique - Mer 03 Mar 2021, 23:07

On se demande si Sylvain Bourmeau ne confond pas son rôle de fondateur d'un magazine politique en ligne et son emploi au micro d'une radio publique culturelle dans De la discrimination dans les quartiers populaires [Le 27/02/2021].

Première phrase : "Les discriminations ethnoraciales sont une réalité scientifique massive dans la France contemporaine."

On aime ce soudain emploi du mot  "scientifique" sans rapport avec l'actualité, n'est-ce pas ?

Suite particulièrement offensive qui semblerait plus adaptée à un journal politique que sur une radio culturelle : "N’en déplaise à certains, qui préfèrent par principe regarder la République telle qu’elle devrait être plutôt qu’en raison comme elle est, en France , aujourd’hui, les discriminations ethnoraciales apparaissent comme une réalité scientifique et même une réalité scientifique de très grande ampleur."

Scientifique, scientifique, vous avez dit ''scientifique'' ?  Comme c'est scientifique !

Encore une petite couche ? : "Si cette réalité scientifique reste contestée dans son importance par nombre de ceux qui préfèrent mettre en avant des chimères dès lors qu’elles relèvent du « ressenti des citoyens », (...)"

Les deux premiers invités cités :
Julien Talpin, Sociologue, chargé de recherche CNRS, directeur adjoint du CERAPS (Lille 2)
Anaïk Purenne, sciologue [sic], chargée de recherche à l’Université de Lyon/ ENTPE, l’école de l’aménagement durable des territoires, coordinatrice de la chaire UNESCO « politiques urbaines et citoyenneté » basée à Lyon.

Comme chacun sait, France Culture "n'est pas une chaîne d'opinion", c’est une chaîne scien-ti-fique...

Philaunet 

Philaunet
Admin

38
Répondre en citant  
Céder la priorité à l'intersection - Dim 07 Mar 2021, 09:08

M. Bourmeau se sent tout ragaillardi depuis que les croyances qu'il diffuse sur France Culture et dans son magazine confidentiel ont été questionnées. Il est désormais sur la barricade, plus offensif que jamais, prêt à en découdre, arborant son auto-proclamé statut de "journaliste scientifique" (scientifique !). Cette semaine, le service public lui offre donc de nouveau une heure pour discuter avec un... sociologue, ça va de soi, membre de l'Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux, un institut dont le nom devrait servir à rebaptiser France Culture. La justice des mineurs au tamis de l'intersectionnalité le 06/03/2021.

Le chapeau écrit par le journaliste (journaliste ?) : "Contrairement aux principes affirmés d'universalité du droit, la justice des mineurs se produit selon des logiques de genre, de race et de classe que l'enquête sociologique d'Arthur Vuattoux vient magistralement révéler."

Tout France Culture en une phrase de présentation : s'affirmer détenteur de la vérité contre "le système", introduire et valoriser les concepts issus des "social studies" américaines. Avec la bénédiction de la directrice de la station.

Curly 

Curly

39
Répondre en citant  
Les oreilles dans la lessiveuse de l'ennui - Lun 12 Avr 2021, 12:02

Actuellement en numbeur ouane des plus consultés : « La suite dans les idées  », la seule émission dont le titre est l’antithèse exacte de son contenu. Lutte des classes et inégalités toutes les semaines, toutes les saisons, en compagnie de socio-popos qui euheuhtent à qui mieux-mieute. Des livres à acheter et vendus par paquets de deux ou trois selon les arrivages.
Sympa, mais inécoutable (j’aurais pu ajouter « de chevet », mais il faut rester sérieux, c’est « La suite dans les idées », pas gröss rigoläd avec, pas toutouche, grôss émizzione sériosse ja ja mein lieber).
« Plus consulté » n’étant pas égal à « plus écouté », on gage que l’intitulé seul a servi de piège à clics : « A quoi sert le mépris de classe ? ».
Ou alors la rubrique de « plus consulté » subit quelques manip’-z- internes afin de faire tourner avec harmonie l’ensemble de la grille, donner un bon point par-ci par-là pour récompenser les plus méritants. Peu impoporte, le résultat est là : « A quoi sert le mépris de classe ? »
Vous pourrez répondre par une autre question en écoutant le bidule : A quoi sert le mépris des auditricéteurs ?
A montrer qu’on crée du clic à moindre frais, en réunissant en studio des socios qui jargonnent en euheuhtant à tout vent au cours d’une conversation vaguement improvisée qui ne sert qu’à vendre un livre socio-popo dont vous êtes les potentiels acheteurs. On vous prend juste pour des gogos à porte-monnaie open. Quel mépris ! Juste vous faire cracher du blé au bassinet !

Oyez, oh yeah braves gentes et gens, voici de la radio absconse, informe, où l’on balance en plein mitant une musiquette de supermarket. Le prod’, ce savantome bégaillant, coupe une conversation sans rythme, amorphe, pour caser sa chansonnette qui tatapoume pour faire illusion, pour qu’on voie moins que l’on baigne dans l’entre-soi socio-popo, pour faire djeune et pimpant, pour vous vendre un disque qui vient de sortir. Mais quel mépris, quel mépris !
Alors que les auditeurétrices s’étaient endormis.zes / arrachés.zes les cheveux.zes (rayez la mention inutile selon votre humeur et/ou votre situation capillaire) nous stopper dans notre élan avec le fameux « l’heure tourne on a plus le temps » pour nous inonder les tympans d’une minute de poumtchacatchac parfumée à la daube de chez nous, mais c’est carrément de la torture auditive !
Merci la popause musicale d’offrir l’occasion au prod’, mi-homme sandouiche, mi-croque-mort, de rappeler pour la ixième fois les références des livres qu’il a la joie de nous vendre en ce jour !

Je vous vous le le laisse qui donc où quoi avec la le lui le DJ Bourmeau, le DJ qui que lequel laquelle auquel qui fait passer vos oreilles de du dans une lessiveuse, celle du de l’ennui.
Ouf, j'ai casé le titre du billet in extrémis Deo.

La lessiveuse, extrait : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/18755-10.04.2021-ITEMA_22632131-2021C6260S0100.mp3" debut="28:08" fin="32:03"]

Curly 

Curly

40
Répondre en citant  
La suisuite dans llélé euh les euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh idées euh - Lun 06 Sep 2021, 14:41

Bebebebebonjour à à à à toutou à euh toutousse,
jejejejeje ve ve ve vous propopopose aujourd’hui d’hui un petitit jeu.

Cococoricococomment écoucouhiboucoucouter « La sa sa la si si do ré la mi ré do la suite dans les les idéedées » ? ? ? ?

Une équiquipe de de scientififiques s’est penpenchée sur le le sujéjet.

Effifficacace sur seulseulement deux deux miminunutes. Mais c’est un bonbon débubut.

Les scientitifiques nous conseiseillent de de ne pas pas dépassésser ces deux miminutes. Après vous risquez quez un burne haute.

Cocommemement sa sa si s’y prendre ?

1- Pépé mémé mettez le boubout de Suisuite dans les zizi dées queue queue que voilà là [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16260-04.09.2021-ITEMA_22763253-2021C6260S0247.mp3" debut="32:00" fin="34:06"]

2-2-2-2 - - - - Lili lisez la vidédéhé ého vividého quiqui suisuit jujuste euh apris pris après :

                                                                    

Et mi euh sol et là vous ne ririsquez ri ri rin rin rien rien. So sou sauf si vouvou zaza vez lulu mon sexte euh mon texte. Et voilà ah la la itou voilà vous vous être êtes fou fou foufou tutu foutus.

Curly 

Curly

41
Répondre en citant  
Bourrage de mou - Sam 18 Sep 2021, 12:19

France Cucu est tellement ouverte sur le monde (de l'édition) qu’elle se fout d’inviter une, deux, trois, ou plus, le même écrivain-socio-popo pour dire la même chose, mais pas à la même heure.
En plus, le format unique super excitant des émissions de gaz à effet de sociopopo fait que nous passons d’un entretien promo à un autre entretien promo avec ce seul changement notable, le passage de relai d’un producteur à un autre.
Mais les bafouillis et les euh euh demeurent, magnifiques, grandioses, sauf peut-être dans le lancement, écrit sur un tapis rouge, car il est difficile de bafouiller, malgré de notables efforts, sur un texte écrit.
Le prod’ qui a le plus le sens de l’humour, au point de donner à ses quarante neuf minutes d’expression orale libérées de toutes contraintes, sauf celles de la promo socio-po, un titre frappé du sot de l’ironie, n’est autre que Sylvain Bourmeau, que certains ont affublé d’un surnom ridicule afin de le ridiculiser (trop facile), ce qu’ici nous ne ferons pas, car nous considérons que Sylvain Bourmeau n’a pas besoin de surnom pour l’être.
La direction des programmes, qui veille à un déroulement harmonieux de la grille, tient absolument à ce que les promos choisies en fassent le tour. L’auditeur du matin, du midi ou du soir n’est peut-être pas le même, et il serait fort dommage qu’il passe à travers la promo qu’il a loupée parce qu’il n’écoutait pas, ce con.
Samedi 18 septembre dans « La suite dans les idées », Sylvain Bourmeau, le gars sans surnom parce que c’est pas la peine, prend la suite de la Grande Tablinette du 7 septembre. Quelle suite dans les idées !
Quelle suite ! Quelle idée !

La Grande Tablinette du 7
                                                                                La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Page 4 Opera943

La suisuite dans les I.D. du 18. La sobriété du titre est époustou-soufflante. Peut-être sera-t-il changé d'ici la diffusion, ou pas, car trouver un titre c'est du boulot, et bosser, franchement, à quoi bon ?
                                                                                La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Page 4 2145

Gageons que l’écrivain invité dans le dernier quart d’heure reviendra dans la grille prochainement pour re-présenter son ouvrage.
Ce qui sera le cas certainement pour l'un des invités du 11, Charles Stépanoff, qui n’a pas encore fait le tour de la grille, mais au vu du sujet de son livre, cela ne saurait tarder. Trop tôt encore pour faire le check point, ne soyons pas trop pressés.

                                                                                La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Page 4 883

L’autre invité, lui, je ne vous fais pas un dessin, mais une capture d'écran, ça ira plus vite :
                                                                                La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Page 4 1051

Mais, pourriez-vous vous dire, ce pourrait être une erreur de programmation, une bête gaffe. L'erreur étant humaine etc...
Eh bien non. Déjà que le format de l’entretien promo en direct ou dans "les conditions du" ne fait pas sauter au plafond, les écrivains/sociopos se suivent dans la grille et se ressemblent.

La suite du 4 septembre :
                                                                                La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Page 4 Insert10

Ailleurs dans la grillade bien grillée de France Cucu,
                                                                                La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Page 4 A14

Et pour le premier invité-promo, Paul Pasquali,
                                                                                La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau - Page 4 786

Nous nous sommes contentés des trois premières émissions de cette année, vous laissant le loisir de remonter dans le temps pour découvrir la même suite d’idée, ou de ne rien faire car le temps est chose précieuse. Autre chose à foutre que se coltiner du bourrage de mou.

Contenu sponsorisé 


42
Répondre en citant  
Re: La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau -

La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau     Page 4 sur 5

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum