-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -45%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
23.75 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Au fil de l'écoute

Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 42, 43, 44 ... 61 ... 79  Suivant

Accueil / France Culture

Au fil de l'écoute    Page 43 sur 79

Bas de page ↓   

Philaunet En ligne


Admin

421
Répondre en citant  
Pas de connaissances en anatomie... « tu parles » (dit-il) - Dim 05 Juil 2015, 18:29

@Antoine Arnoux a écrit:
Après avoir annoncé la fin de son émission « Le gai savoir »,
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/07/s27/RF_079484BB-27D1-4EFB-A977-2C46804DB111_GENE.MP3" debut="00:55" fin="01:23"]
M. Enthoven dressa la liste des œuvres qu'il eût aimé à traiter. Ainsi, à M. Enthoven il n'eût pas déplu « de parler d'Rimbaud » :
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/07/s27/RF_079484BB-27D1-4EFB-A977-2C46804DB111_GENE.MP3" debut="32:39" fin="32:48"]
A propos de « Vénus Anadyomène », M. Enthoven eût insisté sur le dernier alexandrin de ce sonnet :  
« Belle hideusement d'un ulcère à l'anus. »
M. Enthoven ne prononce pas précisément les douze syllabes qui forment ce vers : « (…) celle qui est ''Bel'hideus'ment d'un ulcère à l'anus'' (...) » (sont fautivement passés sous silence deux e caducs) :
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/07/s27/RF_079484BB-27D1-4EFB-A977-2C46804DB111_GENE.MP3" debut="33:05" fin="33:10"]
et encore :
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/07/s27/RF_079484BB-27D1-4EFB-A977-2C46804DB111_GENE.MP3" debut="33:18" fin="33:22"]
Enfin M. Enthoven, que cette rimbaldienne « chute » (de rein) fascine, ose avouer ceci : « (…)  mais le ''Bel'hideus'ment'' bon l'''ulcère à l'anus'' j'ai jamais vraiment compris comment ça pouvait marcher un ulcère à l'anus maichch mes connaissances en anatomie s'arrêtent euh assez vite si vous voulez hein j'ai vraiment neuf ans de ce point de vue (…). »
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/07/s27/RF_079484BB-27D1-4EFB-A977-2C46804DB111_GENE.MP3" debut="33:33" fin="33:44"]

http://www.franceculture.fr/emission-le-gai-savoir-l%E2%80%99amour-dure-trois-ans-2015-07-05

« Géniale » présentation que cette imitation de Huis-Clos... et vous verrez plus bas qu'en deux ans rien n'a changé.

Il a donc vraiment neuf ans "de ce point de vue" ? Ah ouais... Dommage pour lui, mais les paroles ne s'envolent plus depuis longtemps.

Je me souvenais de ses lectures de Sade sur un air gourmand (pas gourmé), goût qu'il a passé à Van Reeth. Le CSA s'était d'ailleurs mêlé d'un passage d'une émission suite à une lecture des 120 jours par Mesguich .

Ce goût prononcé de Raphaël Enthoven pour la sodomie se trouve transcrit dans un article d'Agoravox. Les curieux iront voir ici , § 4 et 6.

Il faut donc avoir un sacré culot (n'y voyez pas de  jeu de mot) pour oser parler de connaissances insuffisantes en anatomie sur ce sujet.

Il y a peut-être pire que d'être faux-cul, pardon, d'être hypocrite : c'est de faire une émission comme celle d'où sont tirés les propos reproduits dans Agoravox.

C'était Homophobie : Généalogie d'une haine ordinaire où le ton d'Enthoven et le dialogue avec la cruche  sont douloureusement supportables.

Pour un des passages en question, voir de 50'21 à 52'20.  L'écouter, c'est se faire du mal, ne tentons personne avec une pastille...

L'émission s'arrête ? Sa poursuite hebdomadaire depuis les premiers numéros de septembre 2012  était un scandale.

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

422
Répondre en citant  
Sang - Lun 13 Juil 2015, 18:16

« Une scène dans lequel il y a un plaisir visuel fort » c'est... [son mp3="http://s3-eu-west-1.amazonaws.com/cruiser-production/static/culture/sons/2015/07/s29/NET_FC_a90e7a05-c9e2-4a81-8e36-3467fad72e01.mp3" debut="65:53" fin="66:57"]

Ah...

La grande table d'été Portrait : Thomas Ostermeier (à propos de Richard III) interviewé par une nouvelle (mais ressemblant fort à toutes les autres) :  Maylis Besserie.



Dernière édition par Philaunet le Mer 10 Aoû 2016, 15:22, édité 2 fois

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

423
Répondre en citant  
Des Japonais en Nouvelle-Calédonie - Ven 17 Juil 2015, 16:11

Parce que les personnes interviewées, descendantes de Japonais arrivés en Nouvelle-Calédonie au tout début du XXe siècle et déportés en 1941 après avoir pour certains fondé une famille, ont une parole digne et un excellent français, parce qu'on les laisse parler (heureusement, car la Laurentin girl qui interviewe a les accents conformistes de sa génération), parce que la réalisation est très bonne avec des enchaînements musicaux pertinents et fait preuve d'une belle sensibilité quand le récit tourne au tragique, pour tout cela et bien d'autres choses (mon ignorance totale du sujet pour ce qui me concerne), j'ai beaucoup apprécié Nos pères : histoire d’une disparition  du 06.07.2015 - Un documentaire d'Anaïs Kien et Françoise Camar / Rediffusion de La Fabrique de l'Histoire du 09/12/2014

A partir de la fin du  XIXe siècle, des ouvriers japonais migrent massivement vers les îles du Pacifique pour exploiter les mines. En Nouvelle Calédonie ils s'unissent à des femmes européennes ou mélanésiennes. Ces hommes déracinés, progressivement intégrés, sont brutalement expulsés par  les autorités alliées  en 1941, au lendemain de l’attaque de Pearl Harbor et de l’entrée en guerre du Japon au côté de l’Allemagne nazie. Témoignages de ces enfants devenus brutalement orphelins de père à la faveur d’une guerre mondiale.

Avec:
Cécile Higa
Marie-Josée Michel
Sophie Nakamura
André Nakagawa

Parmi les jolis passages, un témoignage contenant un dicton peu souvent entendu...  [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/07/s28/NET_FC_3a9e57b3-6b82-45bf-a658-513ccb743038.mp3" debut="17:45" fin="18:10"]
Merci à Antonia pour la recommandation.

Cancoillotte 

Cancoillotte

424
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute - Jeu 23 Juil 2015, 11:51

Les rencontres de Pétrarque : une expérience de parole automatique. Il suffit de prononcer un mot-clef chaque minute et de remplir les trous.
blablabla métissage blablabla créolité blablabla racisme blablabla vivre-ensemble blablabla dans les quartiers blablabla lien social blablabla mixité
Les intervenants sont en forme, ils peuvent continuer comme ça pendant dix ans

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

425
Répondre en citant  
« Le paquet de bsicuits » ou « le ridicule ne tue pas » - Ven 24 Juil 2015, 10:10

@Cancoillotte a écrit:Les rencontres de Pétrarque : une expérience de parole automatique. Il suffit de prononcer un mot-clef chaque minute et de remplir les trous.
blablabla métissage blablabla créolité blablabla racisme blablabla vivre-ensemble blablabla dans les quartiers blablabla lien social blablabla mixité
Les intervenants sont en forme, ils peuvent continuer comme ça pendant dix ans

Le paquet de biscuits, thème central des Rencontres de Pétrarque...
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/07/s30/RF_C849A31B-1B10-4C43-A9FD-2393B23DD78C_GENE.MP3" debut="51:05" fin="51:29"]

Cancoillotte 

Cancoillotte

426
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute - Ven 24 Juil 2015, 11:31

Il y a 20 minutes, une députée : "la question du demain elle est hyper importante"

@Philaunet a écrit:
Le paquet de biscuits, thème central des Rencontres de Pétrarque...
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/07/s30/RF_C849A31B-1B10-4C43-A9FD-2393B23DD78C_GENE.MP3" debut="51:05" fin="51:29"]
C'est ça qui est fabuleux avec les rencontres de Petrarque, il suffit d'écouter deux minutes pour tomber sur une perle

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

427
Répondre en citant  
Les yeux de Mathilde - Lun 27 Juil 2015, 14:06

Dans  sa savante mise au point sur les rôles respectifs de la corneille et du corbeau dans Ovide à propos de l'émission Maître corbeau, oiseau de malheur ? , Antoine Arnoux, iconoclaste, briseur de nos idoles, trouvait Michel Pastoureau « approximatif ».

Comment ne pas l'être, approximatif, quand on a en face de soi quelqu'un qui ne risque pas de vous faire approfondir une question ou de relever une incohérence, vu son ignorance (cela dit pour rappeler l'importance de la connaissance indispensable du domaine de l'invité chez le producteur-intervieweur). Ce dialogue rappelle, bien sûr en moins absurdement ridicule, celui d'Enthoven le coq et de Paola la cruche.

Ici Michel Pastoureau semble botter en touche ou noyer le poisson pour rassurer Mathilde Wagman qui craint pour ses yeux :
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/07/s30/RF_63D246CE-2230-464D-943D-8CAE867BA241_GENE.MP3" debut="15:47" fin="16:35"]

Enfin, tout le monde a pourtant en mémoire le vers de François Villon dans la Ballade des pendus « Pies, corbeaulx nous ont les yeulx cavez ». N'est-ce pas une source de première main ?

Orféo 


Invité

428
Répondre en citant  
France Puériculture - Mar 28 Juil 2015, 09:37

Odyssée baroque (1/5) : Et soudain Monteverdi du lundi 27 juillet 2015; 15:00 sur Francété culcul :

Et soudain j'écoute France Culture . Est diffusée alors l'introduction de l'odyssée baroque :
- lui :"Qu'est-ce que c'est comme disque ? - froissement du papier d'emballage -
- elle : "Il vient de sortir, c'est par un nouvel ensemble français : les délices triomphantes, c'est le meilleur du monde selon le nouvel obs"
- lui : "Monteverdi, je ne connais pas"
- elle : "C'était un compositeur italien de la même époque que Giordano Bruno"
et lui : "Chouette alors, je vais découvrir plein de choses"

et moi d'ajouter -lui :  "on l'écoute à l'horizontal ou à la verticale ?
                                  -elle :" horizontal, je connais pas"
                                  -lui : tu vas découvrir plein de choses"

et plus tard après un court extrait d'une exceptionnelle musique, Amaury Chardeau " oui, j'ai bien dit baroque, détendez-vous cela va bien se passer"

A qui s'adresse ce genre de présentation, aux auditeurs de France Inculture que l'on prend pour moins cultivés que ses producteurs ?
Bon en même temps c'est un peu drôle, très peu même.

Et pensez-vous que l'équipe des bras cassés de France Inculture se serait donné la peine de fournir les titres des morceaux choisis sur la page  de l'émission ?
Allez-y voir m'exclame-je !

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

429
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute - Mar 28 Juil 2015, 09:58

Orféo a écrit:Odyssée baroque (1/5) : Et soudain Monteverdi du lundi 27 juillet 2015; 15:00 sur Francété culcul :

Et soudain j'écoute France Culture . Est diffusée alors l'introduction de l'odyssée baroque :
- lui :"Qu'est-ce que c'est comme disque ? - froissement du papier d'emballage -
- elle : "Il vient de sortir, c'est par un nouvel ensemble français : les délices triomphantes, c'est le meilleur du monde selon le nouvel obs"
- lui : "Monteverdi, je ne connais pas"
- elle : "C'était un compositeur italien de la même époque que Giordano Bruno"
et lui : "Chouette alors, je vais découvrir plein de choses"

et moi d'ajouter -lui :  "on l'écoute à l'horizontal ou à la verticale ?
                                  -elle :" horizontal, je connais pas"
                                  -lui : tu vas découvrir plein de choses"

et plus tard après un court extrait d'une exceptionnelle musique, Amaury Chardeau " oui, j'ai bien dit baroque, détendez-vous cela va bien se passer"

A qui s'adresse ce genre de présentation, aux auditeurs de France Inculture que l'on prend pour moins cultivés que ses producteurs ?
Bon en même temps c'est un peu drôle, très peu même.

Et pensez-vous que l'équipe des bras cassés de France Inculture se serait donné la peine de fournir les titres des morceaux choisis sur la page  de l'émission ?
Allez-y voir m'exclame-je !

Odyssée baroque (1/5) : Et soudain Monteverdi

[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/07/s31/NET_FC_a9208322-1b6a-4b7a-9304-c3a8ddfc8f8f.mp3" debut="00:00" fin="00:24"]

Cette introduction  sonnait "flm". En ai mis un extrait dans le moteur pour trouver ça : « Le Pont des Arts », d’Eugène Green où l'on peut lire : « Sorti en 2004, l’œuvre de l’Américain, cinéaste et dramaturge, avait trouvé son public auprès des amateurs de musique baroque et du « Lamento della ninfa » de Monteverdi. Cette pièce est en effet au cœur du film : elle le structure et détermine sa progression d’un bout à l’autre. » et « Après avoir enregistré la pièce de Monteverdi avec l’ensemble « Les Délices triomphantes », Sarah met fin à ses jours en se jetant du Pont des Arts. (...) »

Y joue aussi Poda-Tolstoï : « C’est avec Denis Podalydès, l’Innommable en question, que le décalage est le plus grand entre ses expressions précieuses et sa gestuelle maniérée. »

À suivre...



Dernière édition par Philaunet le Mar 28 Juil 2015, 11:38, édité 1 fois

ninfa 


Invité

430
Répondre en citant  
green pour l'intro et red pour mon jugement hâtif - Mar 28 Juil 2015, 11:27

merci pour ces informations et je trouve subtil d'avoir choisi un extrait de film d'Eugène Green qui peut prendre un sens ridicule sorti de son contexte, sans doute ai-je mal écouté et que l'extrait aura été présenté.
Pour le travail inachevé de la page de présentation, mon jugement reste le même : des paresseux.

Philaunet En ligne

Philaunet
Admin

431
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute - Mar 28 Juil 2015, 11:45

Orféo a écrit: (...) A qui s'adresse ce genre de présentation, aux auditeurs de France Inculture que l'on prend pour moins cultivés que ses producteurs ?

Et pensez-vous que l'équipe des bras cassés de France Inculture se serait donné la peine de fournir les titres des morceaux choisis sur la page  de l'émission ?
Allez-y voir m'exclame-je !

Des auditeurs moins cultivés que les producteurs ? Ça ne paraît pas possible, vraiment, mais ça existe...

Ah oui, la page... : Venise, où le retrouvons alors que, devenu prêtre, il compose son dernier opéra... Le sujet est une sujétion...

Et puis, décomplexons et surtout prévenons que ce ne sera pas savant (Chardeau précise dans l'émission qu'il laisse tomber la musicologie, que de précautions ! ):  [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/07/s31/NET_FC_a9208322-1b6a-4b7a-9304-c3a8ddfc8f8f.mp3" debut="02:45" fin="02:59"] ("rebelle" est l'un des éléments de langage de France Culture). Le descriptif : Cette "odyssée" est l'occasion d'une plongée moins savante que joyeuse et décomplexée

Et : la musique baroque reste un genre méconnu, sinon intimidant Pas pour Orfeo/Ninfa, évidemment. Pour Chardeau sans doute, et pour les auditeurs que cherche à séduire France Culture, sans aucun doute.

Grâce à vous, j'écoute  Monteverdi en Empereur chez Marc Dumont. Admirez le descriptif ! Mais là on a affaire à un professionnel.



Dernière édition par Philaunet le Mer 29 Juil 2015, 19:01, édité 1 fois

Contenu sponsorisé 


432
Répondre en citant  
Re: Au fil de l'écoute -

Au fil de l'écoute     Page 43 sur 79

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 42, 43, 44 ... 61 ... 79  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum