-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

-20%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
119.97 € 149.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Vu sur le site et dans les programmes de franceculture.fr

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 19 ... 25  Suivant

Accueil / France Culture

Vu sur le site et dans les programmes de franceculture.fr    Page 13 sur 25

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

121
Répondre en citant  
État des lieux (partiel), un jour sur FC, un angle de vue - Mar 09 Avr 2019, 21:58

Le 9 avril, en vrac. Noms des auteurs plus bas... dans le désordre.

Retranscrit sur franceculture.fr :

"Ce qui est le plus important c'est de redonner un sens, du souffle, de l'élan et de la force au pays."

"Quand on imagine qu'elle est née dans une famille désargentée, pieuse, et qu'elle s'affranchit de tout cela, qu'elle s'émancipe à la fois de la religion et de son genre, puisqu'elle refuse de se marier, et qu'elle meurt 93 ans plus tard, à New York, milliardaire qui fit tout toute seule, bâtit un empire, contribua à l'industrialisation de la beauté et à sa culture,"

"l y a une unité et une continuité dans cette diabolisation d'un éternel féminin fondé sur des clichés qui varient assez peu. L'objectif de ces critiques est de ramener le pouvoir à sa définition traditionnelle, qui est que le pouvoir est viril : dans une société traditionnelle, le pouvoir c'est les hommes."

"Le vol, c’est la restitution, la reprise de possession. Ceux qui produisent tout n’ont rien, et ceux qui ne produisent rien ont tout".

"Renversant alors ma théorie de la superficialité du détail et de la vanité du somptuaire je me suis demandé si ces normes de politesse et cet incessant bavardage, ce bruit de papier soie froissé autour des activités humaines n’avait pas une fonction anthropologique supérieure : il serait la façon que les civilisations antérieures à l’usage massifié de la statistique auraient trouvé de stocker l’ensemble des savoirs nécessaires à la vie"

Présentations :

"l'auteure nous montre l'ambivalence de l'adolescence, le mouvement qui lutte contre l'immobilité, la cruauté des émotions et l'importance des petits riens vivants qui tiennent et ne lâchent rien."

"tout refus de s’inscrire dans le monde et de le construire, toute barrière extérieure engendrera aussi des conflits et des exclusions intérieures et menace de faire exploser l’Europe".

"l’histoire de l'Europe est complexe et, s'il est important de se la rappeler, il ne faut pas pour autant en faire le prétexte à une "hystérisation des identités" ou à un quelconque nationalisme ethnique. "

"Les États peuvent-ils devenir totalement dépendants des entreprises et soumis aux lois du marché ? "


Michèle Fitoussi
Jack Lang
Frédéric Worms
Marie Richeux
Alexandre Marius Jacob
Florian Delorme
Aurélien Bellanger
Olivia Gesbert
Stanis Perez

Philaunet 

Philaunet
Admin

122
Répondre en citant  
Re: Vu sur le site et dans les programmes de franceculture.fr - Mer 10 Avr 2019, 18:35

Nouveau terme à la mode sur France Culture : le "court texte d’intervention". Le voici chez og, de la plume (du clavier) d'un certain Debray, ça doit dire quelque chose à certains, monsieur guerre à France Culture et autrefois, il y a fort longtemps, compagnon de révolutionnaire sud-américain.

France Culture est très heureuse d'afficher, dans une mise en page flatteuse, la citation "Au fond, je crois que l'Europe est un alibi pour la classe dominante française, un alibi pour cacher sa démission, pour détruire le modèle social français". Gesbert et la rédaction applaudissent. Un bon choix d'invité, vraiment.

ou encore (on ne s'en lasse pas) : "On a besoin d'un Autre pour être soi-même. Si l'Autre est un ennemi, ça va plus vite".  Tout FC se pâme.

Nous avons aussi "Nous acceptons l'hégémonie allemande. Elle n'est pas militaire, elle est économique et financière, et nous l'acceptons comme telle". Mobilisation générale !

Eh ben, dis donc !

Hier Erner sortait Lang (Jack) du placard doré de l'Institut du Monde Arabe (salaire équivalent à celui d'un ministre ?), aujourd'hui Gesbert recueille les sentences d'un Debray. Et qui demain ? Onfray ?

Revenons à nos "courts textes d’intervention" où le dernier mot peut au choix être remplacé par "dénonciation", "condamnation", "indignation", etc.

Chez la post-ado de 21h, le 01 04 2019, nous avons une expression équivalente : "Dans ce court texte incisif qui prône la sororité comme outil de puissance virale" [comprenne qui peut]

"Incisif"...

Radio dénonciation, radio indignation, radio révolution. Mais... le moindre frémissement d'examen critique ou de réforme interne à France Culture n'est pas à l'ordre du jour. Dommage.

Philaunet 

Philaunet
Admin

123
Répondre en citant  
Re: Vu sur le site et dans les programmes de franceculture.fr - Jeu 11 Avr 2019, 21:23

Vu en haut de la page d'accueil de FC cette citation à faire soupirer de désespoir les producteurs qui ont donné ses lettres de noblesse à cette radio qui n'est plus que l'ombre d'elle-même :  "La littérature pense de manière impure et ça m’intéresse".

Qui (quel âge, quelle formation intellectuelle) choisit de couvrir la page d'accueil d'inanités ?

Deuxième sujet à la Une, un fait divers avec une transgenre. Il fallait donc y consacrer une émission (vu que le sujet est très porteur et porté à France Culture au contraire des arts et des sciences), "Faut-il supprimer la mention du sexe des papiers d’identité ?"

Radio causes militantes, radio minorités, radio faits divers. Comment les producteurs de qualité voient-ils l'évolution de cette antenne sous la "direction" de Mme Treiner ?

Curly 

Curly

124
Répondre en citant  
Chez France Popo y a tout c'qu'il faut. - Ven 12 Avr 2019, 21:47

France Culture, racoleuse ? Non, ce n'est pas possible, même si sur la page d'accueil ce vendredi se trouvent deux sujets sur la prostitution. C'est peu.
1- Dimanche soir c'est la diffusion tant attendue de la dernière saison de Game of Thrones. Ceux qui ne sont pas au courant vivent sur une autre planète. Bourrages de crânes à droite à gauche, mais bien dans l'axe Télérama/Le Monde etc... et donc France Popo.
La radio vivant au crochet de ce qui se vend. Aucune originalité, flattons les goûts des auditeurs, surtout ne les dérangeons pas. Donc, toute la semaine les Chemins de la philosophie analysent Game of Thrones que les plus branchouilles nomment GOT parce que les acronymes c'est génial, plus il y en a plus t'es in the wind.

2- Le plus consulté de ce vendredi : L'humeur popo « De quoi Thermomix est-il le nom ?  »
Passons sur la formule qui est plus qu'éculée. Le Maître nous dit qu'il déteste "ce type de phrase", mais combien de fois l'a-t-il utilisée ?
Qui a consulté cette page (à part moi) ? Est-ce le mamatinalier qui aurait cliqué dessus à fond pour se faire remarquer ? France Popo veut-elle récu(pé)rer les téléspectateurs de M6 Boutique ?
Dieu que de questions ! Mais où va le monde ?
Maintenant c'est clair : la culture c'est aussi parler électroménager. C'est France Popo Darty, animé par Monsieur Bricopopolage.
Monsieur Bricopopolage fait un aveu émouvant et plein de délicatesse qui passionne la France Popo entière : ce bidule est cher, il coûte « une blinde » et comme c'est un cadeau offert à Madame, le prix demeurera secret.
N'ayant aucune éducation, je me permets de faire une confidence : 1000 euros.
Ensuite le cuistot de la mamate nous révèle que le robot tout mimix rend esclave. Madame sera contente.
Zut les références, car nous sommes sur une radio culturelle, mince !
Alors n'hésitons pas : « Le Thermomix c’est Kant devenu mécanicien, ou bien Nietzsche devenu ébéniste. »
C'était une plaisanterie à prix discount.

Philaunet 

Philaunet
Admin

125
Répondre en citant  
Re: Vu sur le site et dans les programmes de franceculture.fr - Ven 12 Avr 2019, 23:34

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t849p120-vu-sur-le-site-et-dans-les-programmes-de-franceculture-fr#32782) a écrit:France Culture, racoleuse ? Non, ce n'est pas possible, même si sur la page d'accueil ce vendredi se trouvent deux sujets sur la prostitution. C'est peu.
1- Dimanche soir c'est la diffusion tant attendue de la dernière saison de Game of Thrones. Ceux qui ne sont pas au courant vivent sur une autre planète. Bourrages de crânes à droite à gauche, mais bien dans l'axe Télérama/Le Monde etc... et donc France Popo.
La radio vivant au crochet de ce qui se vend. Aucune originalité, flattons les goûts des auditeurs, surtout ne les dérangeons pas. Donc, toute la semaine les Chemins de la philosophie analysent Game of Thrones que les plus branchouilles nomment GOT parce que les acronymes c'est génial, plus il y en a plus t'es in the wind.
Il fut un temps où la radio culturelle produisait des documentaires, des reportages, des entretiens, des adaptations littéraires, généralement de qualité, sans en faire la publicité à l'antenne entre l'absurde et ridicule slogan "France Culture, l'esprit d'ouverture" et "Très bonne soirée sur France Culture". Par ailleurs, si le cinéma était étudié, les émissions de télévision n'étaient, elles, pas promues. En général, on ne venait pas sur France Culture pour s'entendre dire d'aller regarder la télé. Maintenant si. Comme quoi France Culture ne s'aime pas et considère l'audio seul comme une insuffisance. D'où le podcast d'AVR avec des collègues et amis, prétexte à l'insertion de sa vidéo sur la page pour mieux admirer les fioles maquillées sur fond de rayonnages interminables dans la bibliothèque du Sénat.
2- Le plus consulté de ce vendredi : L'humeur popo « De quoi Thermomix est-il le nom ?  »
Passons sur la formule qui est plus qu'éculée. Le Maître nous dit qu'il déteste "ce type de phrase", mais combien de fois l'a-t-il utilisée ?
Qui a consulté cette page (à part moi) ? Est-ce le mamatinalier qui aurait cliqué dessus à fond pour se faire remarquer ? France Popo veut-elle récu(pé)rer les téléspectateurs de M6 Boutique ?
Dieu que de questions ! Mais où va le monde ?
Maintenant c'est clair : la culture c'est aussi parler électroménager. (...)
Vous avez tout à fait compris ce que nous assène notre amuseur porte-parole de la station. La culture, c’est n'importe quelle manifestation de n'importe quel groupe ou individu sin-gu-lier dans sa vie quotidienne qui va être ensuite passée à la moulinette sociologique.
C'est France Popo Darty, animé par Monsieur Bricopopolage.
Monsieur Bricopopolage fait un aveu émouvant et plein de délicatesse qui passionne la France Popo entière : ce bidule est cher, il coûte « une blinde » et comme c'est un cadeau offert à Madame, le prix demeurera secret.
N'ayant aucune éducation, je me permets de faire une confidence : 1000 euros.
Ensuite le cuistot de la mamate nous révèle que le robot tout mimix rend esclave. Madame sera contente.
Zut les références, car nous sommes sur une radio culturelle, mince !
Alors n'hésitons pas : « Le Thermomix c’est Kant devenu mécanicien, ou bien Nietzsche devenu ébéniste. »
C'était une plaisanterie à prix discount.
J'en reste coi. Et demain ? Les boîtes en plastique hermétiques ? Peut-être Erner cherche-t-il  à donner une suite aux Mythologies de Barthes ? Un nom moins en vogue sur la station depuis que Colette Fellous l'a quittée. Lacan, Foucault, Bourdieu, Arendt ont une meilleure cote. Walter Benjamin en nette baisse ces deux dernières années.

Ou le matinalier copie-t-il sur son conclusionneur en citant des marques de luxe ? On ne sait jamais ...

Philaunet 

Philaunet
Admin

126
Répondre en citant  
Mais Pâques ? - Mer 17 Avr 2019, 22:35

Dans une rubrique qui contient tout et n'importe quoi et qui s'appelle "Savoirs", livré tel quel : "Viollet-le-Duc : architecte de la flèche de Notre-Dame, mais pas que".

17/04/2019 (mis à jour à 12:37) Par Hélène Combis.

Philaunet 

Philaunet
Admin

127
Répondre en citant  
Discrète mise à jour - Ven 19 Avr 2019, 11:50

Philaunet(https://regardfc.1fr1.net/t849p120-vu-sur-le-site-et-dans-les-programmes-de-franceculture-fr#32825) a écrit:
Dans une rubrique qui contient tout et n'importe quoi et qui s'appelle "Savoirs", livré tel quel : "Viollet-le-Duc : architecte de la flèche de Notre-Dame, mais pas que".

17/04/2019 (mis à jour à 12:37)  Par Hélène Combis.
Le 19-04-2019, "pas que" est devenu "pas seulement" (sans indiquer qu'il y a eu une mise à jour...).

Mais le lien rappelle l'original de la langue orale spontanée que certains croient pouvoir transcrire à l'identique dans leurs textes : https://www.franceculture.fr/architecture/viollet-le-duc-architecte-de-la-fleche-de-notre-dame-mais-pas-que

Connaissance de la langue ? Pauvre. Preuve en est ce passage :
"Viollet-le-Duc restaure (...), s'attirant les foudres des plus rigoristes de son époque... comme des suivants. Preuve en est de cette archive radiophonique (...)".

Philaunet 

Philaunet
Admin

128
Répondre en citant  
Enfin de la grammaire sur France Culture ! - Ven 19 Avr 2019, 12:12

"Une grammaire du massacre" Rediffusion de la conférence de Jacques Sémelin, le 19/04/2019.

Le sujet en est le suivant (toute ressemblance avec les pamphlets quotidiens publiés par France Culture est fortuite) :

Pourquoi établir une « grammaire du massacre », demande Jacques Sémelin ?  Comment l’oeuvre littéraire de Sade présente-t-elle, pour l’historien et politologue, "une réflexion sur la violence la plus totale", exercée par "des hommes normaux", qui "aboutit à la destruction des corps" ? Comment "se jouent dans nos têtes les représentations d’un Autre à expulser, à tuer en partie ou en tout"? Et quelle est la part des « entrepreneurs  identitaires » dans ces représentations?  Rediffusion de l'émission du 26/04/2018.

Jacques Sémelin est  directeur de recherche CNRS au CERI de Sciences-Po, dont les travaux interdisciplinaires portent sur les génocides et les résistances civiles au XXe siècle,

aussi le site indique-t-il  qu'en

2011, il rappelait au journal La Croix « que toute résistance est une énigme et toute résistance de masse est une surprise (...) Dans l’émergence d’une résistance civile, il y d’abord  un refus de la fatalité ».

L'illustration, par l'iconographe de France Culture, de la réflexion sur Sade est curieuse et tout message subliminal souhaité par la station serait également fortuit :


Massacre des Innocents, fresque de Giotto à la chapelle Scrovegni de Padoue (vers 1304-1306). • Crédits : José Luiz Bernardes Ribeiro / Wikicommons

En ce vendredi de Pâques, s'il fallait illustrer un passage de la Bible, d'autres scènes faisaient mieux l'affaire...

Mais bon, une peinture bien manichéiste (hommes cruels vs femmes résistantes) était fort tentante...

La reproduction du tableau qui remplit la page de descriptif pourrait laisser penser que va être évoqué l'épisode du Massacre des Innocents. En attendant de le savoir (la présentation parle seulement de Sade), allons du côté du Petit Palais : Massacre des Innocents de Nicolas Poussin, 1594, Les Andelys (Eure) - 1665, Rome (Italie).


1626-1627

Le Massacre des Innocents est relaté dans l’Evangile selon saint Matthieu. Le roi Hérode fit tuer tous les garçons de moins de deux ans nés aux alentours de Bethléem car des Mages lui avaient annoncé la naissance dans cette ville d’un enfant appelé à devenir le roi des Juifs. Jésus fut sauvé du massacre par la fuite en Egypte de sa Famille.

Philaunet 

Philaunet
Admin

129
Répondre en citant  
Le coup de griffe du jour - Mer 24 Avr 2019, 10:56

Sommes-nous plus bêtes qu'avant ?

C'est France Culture qui s'interroge ?

Philaunet 

Philaunet
Admin

130
Répondre en citant  
Moi, je - Lun 29 Avr 2019, 13:02

Qui copie qui ? Deux narcissismes s'affrontent... Débuts de textes :

1. J’ai marché l’autre jour à travers Saint-Quentin-en-Yvelines (...) Il y avait aussi, près de la gare, une grande papeterie qui recyclait d’impressionnants cubes de déchets compactés

2. Dimanche dernier je prenais le train pour Paris dans une petite gare de province. Dans la salle d’attente il y avait une petite machine que j’avais déjà vue dans d’autres endroits publics mais dont je n’avais pas encore testé l’usage

Curly 

Curly

131
Répondre en citant  
Langage des corps disruptifs qui tissent des liens en jouant avec les mots - Ven 10 Mai 2019, 18:11

Le titre ne veut rien dire. Je précise pour ceux qui croiraient que j'ai copié une citation. J'eussions pu, j'eussions pu, mais je ne le fis mie.

Allez, les plus consultés aujourd'hui : 

- Toujours The Avengers, c'est l'évènement culturel de l'année, snif, jusqu'à la semaine prochaine. Snif.
- Maladie de Lyme : pourquoi autant de polémique ? Oui pourquoi ? Vous êtes sur quelle radio au juste ? Là on ne sait plus trop.
- Le clash und bzzzzz Claire Nouvian/Pascal Praud. Pourquoi n'a-t-il pas eu lieu sur France Culture ? Séquence jalousie.
- Qu'est-ce qu'un enseignant exemplaire ? Séquence la vie réelle c'est quoi vu de loin ? C'est quelle radio au juste ?
- Violences conjugales. Eh merde, on a pas Pascal Praud pour animer le débat. 
- Le concept de soumission.
- Ma vie de commerçant
- Les cheveux
- Quand les super fortunés paient les cordes pour les pendre. Super Fortuné, c'est un héros Marvel ? Il est dans The Avengers ?  

Pas assez désespérés ?
La grillade du vendredi 10 mai.
- Rahan
- Romain Gary, l'homme qui aime "jouer avec les mots". Quand on a dit ça, on a tout dit. 
- Passons sur les confettis : la librairie c'est là où y a des livres, EPR Flamanville, la campagne des européennes c'est compliqué car les candidats ils veulent des électeurs. C'est quelle radio là ? 
- Histoire, séquence "Achète mon livre".
- Philo avec Barbara Stiegler. Mon Dieu ! Qui est-ce ?  Encore une inconnue sur France Popo ! Non, je plaisante, c'est Miss Il-faut-s'adapter 2019. La prochaine fois elle présentera la météo, ça elle l'a pas encore fait. Au fait, à quand l'horoscope sur France Machin ?
- International : USA/Iran, la guerre aura-t-elle lieu ? Avec Pascal Praud.
- L'hystérisation du débat public engendre la popolarisation popolitique. On ne vous le fait pas dire. 
- L'Europe, marche avant ou arrière. Avec Pascal Praud.
- Suicides à France Télécom
- La croissance des USA. Au fait, on est sur quelle station ? J'ai oublié.
- Comprendre l'écart entre les sexes. Attention, c'est au sens figuré (Note pour Pascal Praud)
- Popoésie : Éloge du temps végétal. Soyons vegan, même en popoésie.
- Bafouillis autour de l'actualité scientifique.
- Le grain qui mouline du vide, le Club. Le Club, c'est quoi ? C'est une tablinette ronde où des invités, toujours les mêmes, reprennent l'actualité de la semaine. Combien existe-t-il d'émissions sur ce modèle ? 
- La dispute, brassage de vide autour de films ou livres ou autres mais arrivés ici on s'en fout complètement. Avec Pascal Praud.
- Feuilleton, adaptation d'un best seller à la mode.
- Grande soirée culturelle. Ah oui j'avais oublié c'est France Culture ! 
Alors publi-entretien avec un dramaturge "Depuis que j'écris, je suis obnubilé par la notion d'une œuvre ouverte, construite à plusieurs". Certes, c'est vraiment très intéressant. C'est quelle station au juste ? J'ai encore oublié.
- L'ordalie. Qu'est-ce que c'est ? No problemo, on se calme et on boit frais, on va causer Game of Thrones. Avec Pascal Praud ?
- Nouvelles d'Europe. Intéressant ? Ben y a des chances : rediffusion extraite de la série "Nouvelles du monde entier" (1988-95, réalisée par Michel Sidoroff) 

Vous voulez rire ? 
Mais France Machin vous prépare de la poilade pur jus pour cet été ! 
Ressucée des Papous, avec une partie de l'équipe d'ailleurs, mais version très grand public manifestement, parce qu'avant c'était Super Élitiste (c'est un héros Marvel).
Voici quelques extraits de la présentation. Si vous les trouvez drôles ou spirituels, merci de laisser un message après le bip sonore.
L'épingle du jeu
"... jouer avec la grammaire, le vocabulaire, les références littéraires – et même le langage des réseaux sociaux – sur un air de fantaisie. Légèreté, liberté, sourire en coin, L’Épingle du jeu, c’est la nouvelle émission littéraire pleine de bonne humeur de France Culture.
1-Odile Conseil reçoit comme grand invité Guillaume Meurice (blaguiste disruptif)
2-Odile Conseil reçoit comme grand invité Jean-Michel Ribes (issue de secours)
L’Épingle du jeu, l’équipe (épinglée par ordre alphabétique) :
Jehanne Carillon : Comédienne enchantée
Jérôme Clément : Homme de franche culture
Odile Conseil : Chanteuse de salle de bain
Hélène Delavault : Castafiore de l’écriture catastrophée
Lola Gruber : Aventurière craintive
Roch Havet : Pianiste tout-terrain
Hervé Le Tellier : Auteur sous plafond
Romain Lemire : Poète ben qu’oui, poét’ ben qu’non ... etc etc..." Comme c'est piquant et spirituel !  (Re-snif).
Et y aura Pascal Praud, pour faire encore plus disruptif ?

Contenu sponsorisé 


132
Répondre en citant  
Re: Vu sur le site et dans les programmes de franceculture.fr -

Vu sur le site et dans les programmes de franceculture.fr     Page 13 sur 25

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 19 ... 25  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum