-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -30%
Remise de 30% sur les chaussures Nike Air VaporMax 2019
Voir le deal
133 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La vie des idées

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29 ... 33 ... 38  Suivant

Accueil / France Culture

La vie des idées    Page 28 sur 38

Bas de page ↓   

Curly En ligne


271
Répondre en citant  
Numéro double : Spécial ''Propagation des grandes idées pendant confinement'' - le Lun 16 Mar 2020, 18:54

« Le monde se divise en deux camps : ceux qui choisissent la bonne file aux caisses du supermarché, et les autres. J’appartiens à la deuxième catégorie.
(...) faire ses courses est devenu, qu’on soit chanceux ou non, un sport de patience. Bison futé voit rouge ces jours-ci dans les linéaires…

« Municipales : la politique en temps de crise
...Dans quelle proportion l’élection à-t-elle été tronquée par le contexte sanitaire actuel ? Va-t-on vers un report du second tour ? Éléments de réponse avec Martial Foucault et Cynthia Fleury ce lundi.
...Signaux contradictoires 
On a tous vu des images contradictoires. Certaines personnes ont pris en considération les recommandations faites. D'autres au contraire, ne l'ont pas fait et ce n'est plus possible pendant un certain temps Cynthia Fleury...

...mon cerveau scanne automatiquement sur le tapis roulant tous les produits suremballés des clients qui me devancent (…) Je profite du fait qu’ils me tournent le dos pour les envelopper de mon mépris…

...Il nous faut tous ensemble avoir beaucoup de discernement et essayer d'adopter une sorte de sang froid et d'écouter et comprendre ce qu'il est dit et demandé Cynthia Fleury...

...Mais voilà que les mesures de confinement viennent perturber ma façon d’envisager les courses du samedi. Je me suis surpris à faire le décompte des commissions dans les autres caddies. Le type là, devant moi, avait-il vraiment besoin de tout acheter en double : son Perrier, ses biscottes, son café, son sopalin ? Seuls le thon en boîte et les mouchoirs en papier faisaient exception : il les a pris en triple !...

...Avec une grande discipline, il est possible de traverser cette pandémie et d'en tirer des conclusions Cynthia Fleury...

...Les survivalistes avaient-ils prévu qu’en cas d’effondrement, la ligne de front se situerait au rayon hygiène des supermarchés ? Le point Godwyn semble en tout cas avoir été atteint à proximité du papier toilette (…)  J’ai pour ma part livré une bataille intérieure pour me limiter à un seul paquet. Pour compenser : une douzaine d’œufs (sachant que je n’en prends que six d’habitude)…

...Dans cette période de crise sanitaire, le politique a besoin de légitimer un discours politique par le discours scientifique. Martial Foucault...

...retour au rayon surgelés, non pas pour faire des stocks, mais parce que : 1/c’est quand même très bon, même si c’est mauvais, hashtag #résilience ; 2/il va falloir faire à manger midi et soir pendant un moment, alors (provisoirement, promis), redonnons sa chance à la bouffe industrielle…

...Chacun fait l'expérience de la difficulté des leçons à apprendre. C'est l'ordinaire de nos vies qui se retrouve touché devant cette épidémie Cynthia Fleury
Vous pouvez (ré)écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page. »

... cette période de confinement va aussi être l’occasion de vider les placards à la maison. Y végètent depuis des mois des produits bizarres, de la polenta, du blé, de l’épeautre, des pois chiches, des pois cassés, toute une gamme de féculents achetés au retour des grandes vacances parce que c’était décidé, on allait la prendre à bras le corps cette transition. Oui mais ça se cuisine comment, la polenta ?…

« Le monde culturel se trouve aujourd’hui dans une situation un peu comparable à celle d’un insuffisant respiratoire infecté par le coronavirus : les choses n’allaient déjà pas très bien jusqu’alors, elles prennent un tour assez désespéré...

...Ma fille prend un malin plaisir à me vieillir prématurément. Lorsque l’expression ‘’ok boomer’’ est apparue sur les réseaux sociaux (…) elle s’en est emparée immédiatement, oubliant que JE NE SUIS PAS un baby-boomer !…

...Vous pouvez bien sûr vous laver les mains en rythme en chantant sur I Will Survive comme l’a fait sa célèbre interprète, Gloria Gaynor, dans une vidéo "tuto" partagée des centaines de milliers de fois et baptisée #Iwillsurvivechallenge. »

...C’est énervant mais c’est assez amusant de constater ce renversement générationnel (…) j’ai (...) entendu des mamans se retenir de répondre à leur grand garçon : ok boomer ! »

Curly En ligne

Curly

272
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Mar 17 Mar 2020, 09:14

« Nous avons rencontré une figure de la Nouvelle Vague, c'est Macha Méril, dont le nom évoque à la fois Jean Luc Godard, Claude lellouche ou encore Gérard Oury pour ne citer qu'eux. L'actrice, metteuse en scène, publie un roman, Vania, Vassia et la fille de Vassia (Liana Levi).
En Russie, les groseilles et le cassis ont un gout particulier. Et ma mère pestait de ne pas le retrouver »

« Le capitalisme : du laisser-faire aux vertiges de l’innovation
...Je pense qu'une partie de la panne du progrès social qu'on observe aujourd'hui, c'est parce qu'on est resté les bras ballants et bouche bée devant tout ce que le capitalisme avait effectivement permis de faire et que, du coup, on pense que le mieux qu'on puisse faire, c'est de le laisser faire, justement. (Anton Brender)...

« la Russie peut-elle échapper à Vladimir Poutine ?
...Pour autant tout ne sera pas si simple pour Vladimir Poutine dans les mois à venir...
…Mais à la Douma cette semaine le slogan c’était plutôt « Poutine for ever » !*» (* Texte supprimé du site entre temps)

...Et la question ici est, parmi tous ces pouvoirs qu'on confère à l’État [...], est-ce que le pouvoir de prendre soin de notre santé, on est prêt à lui accorder ? (Elodie Manthé)...

« Alberto Giacometti (…) extraordinaire par son talent, son importance et aussi par son attitude.
...les ratages lui apprennent autant que ses réussites et à nous-mêmes cette intimité dans les chemins de sa création nous enseignent beaucoup.
(…) L'exposition de l’Institut Giacometti  (...) tout pose question, tout passionne. »

...Le capitalisme est sensible à beaucoup de choses, mais il est sensible, en particulier, à la demande, parce que c'est son marché. (…) (Anton Brender)...

« Comment les téléphones portables, les sites pornos, les échanges humains informatisés sur écrans en tout genre, en arrivent-ils à formater, neutraliser l’amour ? Peut-on encore trouver le « vrai » amour dans la solitude de nos champs de béton ? A deux heures du matin est l’heure où l’on dresse le bilan de sa vie, au singulier et au pluriel. Pourrais-je encore trouver l’amour ? Fais-moi jouir. Ne me quitte pas. Qu’ai-je accompli jusque-là ? Suis-je avec la bonne personne ? Une évaluation à plusieurs voix à une heure nocturne, où la solitude renvoie l’individu à une crise de conscience aiguë, entre lâcher-prise et angoisse du néant. Présentation de l’éditeur »

...C'est ça aussi le roman d'anticipation. C'est jouer à se faire peur pour se dire qu'on a envie d'aller vers un futur désirable et prendre conscience que 2030, c'est pas loin. (...) (Elodie Manthé)
(…)
Pour en savoir plus :
CV d'Elodie Manthé
Biographie d'Anton Brender (Wikipédia)
Théorie du Nudge (Wikipedia) »

Curly En ligne

Curly

273
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Mer 18 Mar 2020, 11:01

« le chat est (...) un infatigable prédateur pour la biodiversité... doublé d'un désastre domestique en matière de production de déchets…

« Le spectacle a pour toile de fond le monde en surchauffe, la crise climatique qui chamboule nos existences, la fin du rêve capitaliste, du patriarcat, l’idée que de nouveaux imaginaires doivent s’enraciner en nous et dans la société. C’est une œuvre sombre qui parle de l'effondrement de nos cadres de vies traditionnels et qui questionne ce qui adviendra après cet effondrement. Pour autant la démarche (...) n’est pas celle de donneurs de leçons mais plutôt d’observateurs qui retranscrivent par la musique et la danse ce qu’ils voient du monde. 
(...) les danseurs évoluent dans cet univers minérale qui porte en lui les souvenirs du passé mais qui promet de nouvelles constructions, de nouveaux imaginaires à tailler dans des utopies qui ne demandent qu’à exister et à être créé. Un marbre qui offre une page blanche pour écrire la révolte des corps. Un marbre qui témoigne aussi de la rigidité sociale et qui sert à dénoncer l’immobilisme qui nous entraine à notre perte. »

...Dans la famille Gardette, je demande le chat. Lequel n’en est pas un, puisque c’est une chatte : Lili (…) je lui en veux d’avoir systématiquement détruit les plantes de l’appartement, avant de régurgiter les feuilles mélangées à de la bile sur le tapis du salon (…) Lili a considérablement aggravé son cas lors du Défi Zéro Déchets (dont je crois vous avoir déjà parlé)…ma chatte a développé une forme rare d’incontinence, nous privant de la première place lors de ce fameux Défi…
...Lili (…) si seulement elle s’était perdue, nous aurions gagné…

« l'hirondelle du PIB ne fait pas le printemps du bonheur collectif. Cela ne suffit à dérider nos citoyens. »

...treize millions de chats en 2017, deux millions de plus qu’en 2010 (...) Une sorte de baby-boom ininterrompu, un désastre écolo…

« L’épidémie est partout. (…) mais pas uniquement celle de coronavirus. (…) une terrible épidémie, celle de meurtres au couteau (...) frappe la région de Londres. »

... le chat est avant tout un ventre, une véritable usine à recycler des croquettes et de la pâtée (…) rapporté au nombre total de chats en France, (...) 43066 tonnes de viande chaque année...

« les candidats aux municipales (…) Les gagnants pourront se satisfaire de leur score, bien sûr (…) Frédéric Says  »

...Le chat (...) c’est le roi de la pause casse-croûte. (…) Chasseurs, ils ne sont pas chassés : d’où le problème. (…) il vaut mieux les avoir en photo qu’à table, mais ça se discute, tant le ‘’petit chat trop mignon’’ a colonisé les réseaux sociaux et les agrégateurs de vidéo, contribuant ainsi à aggraver la pollution numérique…

« Coronavirus : ce que l’épidémie dit de nous …
...Ce que notre corps dit de nous
...Ce que le polar dit de nous
..."Us" de Jordan Peele : ce que ce film nous dit de la société américaine
...Qu’est-ce que la "passion Napoléon" dit de nous ?
...Ce que nous dit la débâcle de la droite
...Le poids : que dit-il de nous ?
…Ce que le SDF dit de notre humanisme
... Qu'est-ce que l'Histoire retiendra de nous ? »

... Je faisais part hier matin à Aurélien Bellanger de mon intention d’écrire ma chronique sur ce sujet. Il me répondit par un conseil de lecture (...). Génial, j’allais pouvoir caser une citation. Moins génial (…) Le fameux passage ‘’Walter n’avait jamais aimé les chats. Pour lui, ils étaient les sociopathes de l’univers des animaux de compagnie, etc." se trouve page 700 ! (...)
par Hervé Gardette »

Curly En ligne

Curly

274
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Jeu 19 Mar 2020, 11:38

« Top Vaches !
Et bien cette semaine Caroline, (...) je voulais vous parler d’un (...) concours (...) l’épreuve maîtresse de la fashion week animale, le graal de l’excellence bovine, je veux parler du Top Vaches annuel qui permet à une beauté fatale de devenir l’égérie du Salon.
Se faisant, vous aurez noté que l’animal accède alors à une campagne d’affichage massive lui permettant de côtoyer d’autres égéries travaillant généralement pour des marques de parfum ou de grands couturiers. Alors bien sûr, la première question qui m’est venue à l’esprit, c’est pourquoi diable une vache et pas une poule, un cochon ou une brebis…

« la plante existe-t-elle ? (…) qu'est-ce que c'est qu'une plante ? Est-ce que même ça existe ? »

...pourquoi alors ne pas plutôt imaginer une famille ? Le taureau, fier, regardant l’horizon en pensant à son avenir radieux, la vache avec un œil attendri sur son veau, ça aurait de la gueule, non ?
(…) c’est elle qui regarde passer les trains et que du haut de ses 1 000 kilos elle en impose aux paysages. »

«  Qu'est-ce qu'être là, qu'est-ce qu'habiter »

« C’était une enfance solitaire et plutôt livrée à moi-même, on va dire. Peut-être que comme il n’y avait pas de photos de famille, il n’y avait pas d’objets de famille, il n’y avait pas de famille… il y avait le désert. (...) je sentais bien que la raison de ce désert n’était pas très heureuse, pour ne pas dire tragique. Et j’ai senti très tôt que la fiction et le spectacle pourrait me sortir d’une réalité toute crue (…)
la puissance de l’écran (…) j’ai pris la puissance de l’écran en plein figure… et elle a pu me faire peur, cette puissance.
 »

«  Catherine Portevin à choisit de nous parler d'un poète (…) Une poésie qui charrie toute l'histoire du vivant. »

« Comment imaginer une politique des interdépendances, qui allie la cohabitation avec des altérités, à la lutte contre ce qui détruit le tissu du vivant ? »

«Orientation scolaire (…) saviez-vous que la très féminine série littéraire était la moins choisie par les filles ? C’est parce que les garçons n’y vont presque pas que la réputation de "littéraire" colle à la peau de l’autre sexe »

« Personnages en personne par Charles Dantzig
Tom Ripley ou le désir meurtrier de l’imitateur
(…) Auteur : Patricia Highsmith. Romancière, nouvelliste. 1917-2005.  Américaine. Athée. Lesbienne.
(…) Bibliographie :
(…) Charles Dantzig, Je m’appelle François, Grasset et le Livre de poche »

Curly En ligne

Curly

275
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Ven 20 Mar 2020, 12:40

« "Manon" est un opéra comique donc c'est assez particulier (…) on observe les nuances de comédie et de tragédie de la pièce, elles sont très marquées et c'est très bien fait. Arnaud Laporte...

« Un peu comme pour le 49.3, l’exécutif prépare les esprits à l’inéluctable : la propagation du coronavirus à l’ensemble du territoire.
(…) pour le gouvernement, le coronavirus peut avoir l’effet d’un juge de paix »

...Nadine Sierra a quelque chose de juteux, de pulpeux...Pene Pati est imposant...une façon d'être en scène très souple, très légère...délicatesse de l'orchestre ...Anna Sigalevitch
...cet écrin magnifique...vraiment baigné dans le son...superbe…
On est totalement emporté...
Laurent Bury ...

...je n'ai pas été bouleversé ...Laurent Bury...

« Déconstruire les dogmes pour réinventer la ville !
Jean-Marc Offner (...) de ces voix qui vont à contre-courant de la pensée actuelle sur la ville et son futur. Alors que pour beaucoup l'avenir de la ville doit se construire à la taille de l'humain, que la voiture doit-en être bannie ou que les transports en commun doivent être développés à tout prix, il milite pour que ces idées ne gouvernent plus nos manières d’appréhender l'espace urbain.
Aujourd’hui, on ne peut pas penser la transformation des centres-villes à l’aune de ce qu’ils étaient pendant les Trente Glorieuses.
(Jean-Marc Offner)
Car, pour lui, les politiques urbaines, les manières actuelles de penser la ville, répondent à des dogmes hérités des Trente Glorieuses qu'il est nécessaire de déconstruire 
...Le problème de la mixité sociale en matière urbaine, c’est la possibilité que, en faisant se côtoyer des gens différents, se réduisent leurs interactions. Cela nous amène à devoir penser le vivre ensemble par d’autres moyens que la mixité résidentielle.
(Jean-Marc Offner)
...On travaille en dehors de notre lieu de résidence et on a une vie sociale qui se développe sur plusieurs métriques. (…) On n’a pas inventé les grandes villes pour rester en bas de chez soi.
(Jean-Marc Offner) »

« Agnès Buzyn et Rachida Dati se disputent le même électorat. (…) L'objectif est clair pour les deux rivales : terminer en tête des opposants à Anne Hidalgo au soir du premier tour. (…) Frédéric Says »

...sublime...C'est la classe américaine…Charles Arden »

Curly En ligne

Curly

276
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Sam 21 Mar 2020, 09:36

« Présidentielle 2012 : que retenir du débat ?
Que retenir d'Emmanuel Macron "en marche"
Verlaine et Rimbaud : que retenir de leur aventure tumultueuse ?
Keynes : que retenir en héritage ?
Que retenir du nouveau plan d'aide à la Grèce ?
TVA réduite sur le livre numérique : que retenir de la polémique ?
Que retenir de la sixième conférence de presse du chef de l'Etat ?
Que retenir de la confrontation au Sénat américain entre Brett Kavanaugh et son accusatrice ?
De "Yes we can" à "Yes we did", que retenir des adieux de Barack Obama, cette nuit à Chicago et de son bilan économique ?
Emmanuel Macron et les "gilets jaunes" : le mouvement perpétuel - Que retenir de l'allocution d'hier soir ?
Bilan de l'année en macronie - Que retenir de cette première saison du "nouveau monde" ?
Europe : comment défaire pour refaire ? Que retenir du conseil européen des 18 et 19 février derniers ? 

Pandémie de Coronavirus : que retenir du discours d'Emmanuel Macron ? »

« Qui n’aurait pas envie de faire de sa vie une œuvre d’art, comme le dit Marcel Duchamp ? (...) En y réfléchissant, moi. Je crois que je n’ai pas envie de faire ça.
(…) un tableau, c’est précisément le contraire du mouvement
(…) J’entends toutes ces objections : rendre sa vie plus belle, vouloir s’améliorer… pourquoi pas. Mais en fait, si : pourquoi ? Pourquoi est-ce un objectif valable, pourquoi une visée enviable de rendre sa vie plus belle, et sa personne, par la même occasion ? 
(…) Si vous faites des recherches sur internet pour faire de votre vie une œuvre d’art, pour trouver des recettes, des conseils précis, je vais être honnête : vous ne trouverez rien ou pas grand-chose.
(…) Pourrait-on envisager de reprendre la main sur sa vie de manière moche ? »

« L'expression "catho de gauche" (...) Quand je l’entends, c’est plus fort que moi, je pense à ma grand-mère.
(…) Ma grand-mère dont je suis pourtant à peu près certain qu’elle a toujours voté à droite. »                                                                                                       

Curly En ligne

Curly

277
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Dim 22 Mar 2020, 09:02

« Chilly sur la touche play
(...) le très attendu "Solo Piano III" complète une trilogie (...) signée Chilly Gonzales. Le pianiste aux multiples facettes…

« Lou Doillon : le confinement, cet espoir…

...Le genre du thème et variations, c’est un remix avant l’heure…


...L’artiste, qui a dû interrompre sa tournée, profite du confinement pour plonger encore plus intimement dans les choses qui la constituent : la chanson, le live, la lecture, le dessin. Pour s’amuser, découvrir et pourquoi pas sortir plus humaine d’une quarantaine qui pourrait nous être salutaire…

...Quand je fais une lecture à vue, j’incarne les compositeurs, de Haydn à Daft Punk, j’entre dans leur peau … ou dans leur casque...

...Il y en a à qui le confinement va bien. Des pour qui la contrainte n’en est pas vraiment une. Des qui s’enferment paisiblement. Lou Doillon fait partie de ceux-là. Confinée dans sa maison “au fond d’une petite cour au fond du 11e arrondissement” de Paris. Son repère. Sa grotte. Dans laquelle on la sent parfaitement bien. “J’ai été élevée par des ermites et je suis ermite moi-même donc ce n’est pas d’une grande violence”. Ajoutez à cela une existence d’artiste et de tour bus : “La vie que j’ai toujours menée et mes étranges métiers font que ça ressemble à mon quotidien”... 

...Quand je monte sur scène, ce n’est pas pour montrer que je suis gentil ou modeste ou respectueux, mais plutôt pour montrer mes cauchemars, l’arrogance qui cache la confiance en soi, le côté rancunier, prendre de l’énergie négative pour la transformer en positif...

...Ma grande peine c’est qu’on ne considère pas les magasins de fourniture de dessin essentiels à la nation !...

...Un artiste, c’est quelqu’un qui apprend sur lui-même en faisant des choses...

                                                                                                                                                                                 (...)...(...)...à suivre...(...)...

Curly En ligne

Curly

278
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Lun 23 Mar 2020, 08:03

...(...)... suite...(...)...

…Normalement, j’ai aussi assez d’accessoires et de conneries…

...On imagine sa journée type.
...Je suis quelqu’un de très “en boucle"…

...pour continuer à produire des choses qui nous surprennent, il faut qu’on reste des mystères aussi pour nous. »

...Conclure à la cool avec son téléphone depuis son salon en direct sur Instagram.
(…)  Pour dire à haute voix du Marguerite Duras, du Joan Didion ou du Virginia Woolf. Jouer ses accords (ceux de son dernier album, Soliloquy, Barclay) ou ceux qu’on lui réclame…

« Hier, comme il faisait beau, je m’y suis installé (sur mon balcon) pour lire un moment. C’est alors que je les ai entendus, pas très forts au début, puis de plus en plus distinctement...

...c’est ça qui m’amuse beaucoup avec les réseaux sociaux. Le cerveau se met en place…

...Les oiseaux… L’un d’eux (ou l’une d’ailes) s’exprime en morse : tip tip tiiiip tip tip tiiiip tip tip tiiiip, silence, et puis rebelote. Ailleurs, un bruit de manivelle, mais une manivelle qui aurait besoin d’huile, ça grince, ça couine même, c’est un oiseau, j’aimerais bien savoir lequel...

...Des semaines de confinement qui s’annoncent donc pleines, riches : “On va avoir le temps de faire, de défaire, d’imaginer”, espère Lou Doillon, “je pense que c’est une merveille et que ça peut changer les choses, pour le mieux”…

...Un autre s’exprime à coups de ‘’tac-tac’’, comme si on tapait l’une contre l’autre des planchettes en bois. Au loin, des cris de mouettes (mais s’agit-il bien de mouettes ?) et un croa-croa solitaire (mais s’agit-il bien d’un corbeau ?). »

...Il y a quelque chose d’extrêmement joyeux là-dedans je trouve.
Mais pas que. »
                                                                                                                                                                .....(...)....à su(...)vre...

Curly En ligne

Curly

279
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Mar 24 Mar 2020, 09:19

«CONFINEMENT VÔTRE
Par Anne Lamotte
Johanna Tordjman : "Au début, c'était une blague !"
(…) Johanna Tordjman poste une story sur son compte Instagram @j.tordjman. Un selfie gros plan avec cette question : "Ça vous dit une expo virtuelle pendant la quarantaine ??"
...j’ai eu énormément de réponses
(…) Elle poste une nouvelle story avec ce message : "Envoyez des photos de vous en train de faire votre truc préféré pendant votre quarantaine”

« La crise sanitaire va-t-elle renforcer les inégalités ou est-elle l’occasion de repenser notre modèle ? Analyse de l'économiste Lucas Chancel, co-directeur du Laboratoire sur les Inégalités Mondiales à l'Ecole d'économie de Paris.
Quel est l’impact de cette pandémie en matière d’inégalités ?
...il est impossible de savoir vers où on va

...C’est intéressant de voir comment les gens s’adaptent s’amuse-t-elle…

...Pourquoi de telles différences ? 
... des revenus moindres, c’est moins de moyens pour se protéger et se guérir

...  ses oeuvres de confinement ne dépassent pas cinquante centimètre s: “Si j’en fais une d’un mètre soixante-dix, je n’ai plus de peinture dans deux jours !”

Est-ce la même chose sur le plan économique ?
...aujourd'hui il est impossible de prévoir

... elle qui tient à passer du temps avec les gens autour d’un verre ou d’une pizza avant de les mettre en scène et de les shooter n’a plus ce luxe, au moins pour deux semaines : “J’ai beaucoup plus de distance avec mes modèles, j’ai beaucoup moins de matière pour ressentir les émotions parce que les gens posent vachement et je n’ai pas d’échange. Je n’ai pas le rire d’avant, le rire d’après

...Le fait qu’il s’agisse d’une crise sanitaire met en lumière la question du modèle social et des inégalités. Davantage peut-être que lors d’un krach boursier. La nature de la crise peut-elle avoir une influence sur la nature des réponses politiques et économiques qui seront apportées ?
...difficile encore de savoir ce qui va se passer...»

...la recette, elle, ne change pas : c’est toujours “un combo de neuf et d’ancestral”

« En ce temps de confinement, le créateur styliste et artiste Jean-Charles de Castelbajac nous invite à ouvrir la porte de notre imaginaire. Il nous montre la voie sur Instagram. Avec poésie et légèreté. Sans oublier la gravité du moment...

                                                                                                                                                ...à s(...)vre...

Curly En ligne

Curly

280
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Mer 25 Mar 2020, 11:41

...suite...

...“Mon travail porte sur cette notion de voyage digital” explique l’artiste. De la globalité du monde au singulier du portrait : “Je traite de l’unité dans la diversité”…

« L'avantage, quand on a un supermarché juste en bas de chez soi, c’est qu’on ne se préoccupe pas de programmer ses courses. Plus de lait ? J’y vais. Plus de sucre ? J’y retourne…

...Confinement oblige, il ne peut plus jouer dans les flaques (…) Restez chez vous, donc, vous demande expressément Jean-Charles de Castelbajac quand il prévient gentiment "les délits au temps du confinement, attention à la récidive" dans un de ses joyeux cartoons…

... en cette période d’évitement social (...)
La liste des courses en devient aussi précise et réfléchie que celle d’un habitant de Vico qui doit se rendre au grand magasin le plus proche, à Cargese : surtout, ne rien oublier, pas question de faire demi-tour (qui n’a jamais tenté de relier un point à un autre sur l’île de Beauté ne peut pas comprendre)...

...Johanna Tordjman (…) bifurque vers la peinture en janvier 2016. Il lui faut quelques posts sur Instagram et trois mois seulement pour exposer dans une galerie parisienne. (…) Dans la foulée, elle s’envole pour les plus grandes foires d’art internationales (...) Jusque dans le salon des rappeurs Booba ou Kanye West…

...s’approvisionner suppose de mettre en place quelques stratégies (…) Pour ma part : le soir, juste avant la fermeture. Certes, les rayons sont un peu vides, il n’y a plus de pâtes, plus de riz, plus de beurre doux : que du demi-sel (j’imagine que c’est l’inverse en Bretagne). Mais du coup, tout un tas de nouveaux produits, auxquels on ne prêtait pas attention autrefois, ressuscitent à la vue du consommateur tardif. (…) Or –et voilà où je voulais en venir- dans le monde des plantes, c’est un peu la même chose... »

... Je sais que ce n’est pas du tout un jeu…
Elle rigole »

..."Tous pour un, un pour tous" conclut alors Jean-Charles de Castelbajac, qui profite du confinement pour lire... »

«Pierre Deladonchamps : "Prêter mon appartement parisien à un infirmier est un geste de solidarité nationale"
 Confiné chez lui, à Nancy, le comédien se réjouit qu'un infirmier en réanimation occupe désormais son autre logement, à Paris…
..."J'ai proposé et puis j'ai réfléchi après"...
...Il y a déjà une semaine, le César du meilleur espoir masculin pour "L'Inconnu du lac" lançait sa proposition sur les réseaux pour "essayer de servir à quelque chose". (…) Pourquoi ne pas mettre à disposition des logements vides dans les endroits les plus nécessaires, se dit alors celui qui a été révélé par L'Inconnu du lac... 
                                                                                                                                                                   
                                                                                                                                                                                             (..(...).)...to be con(...)

La vie des idées - Page 28 Opera357

                                                                                                                                                                                                                                    ..ed...

Curly En ligne

Curly

281
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Jeu 26 Mar 2020, 10:52

...suite...

« Le maire divers droite d'Angers, Christophe Béchu (...) s'applique à scrupuleusement mettre en oeuvre les consignes du gouvernement pour le confinement. Et il espère que cette période "inédite" sera l'occasion de "nous réinventer collectivement".
Terminé les bains de foule quotidiens, les réunions publiques et les serrages de mains. Fini les embrassades, les accolades, les réunions pendant des heures…

... "La rupture, pour lui et pour toute son équipe, a été extrêmement brutale" …
 "Christophe, c’est un homme de terrain et une bête de campagne. Et ne plus pouvoir aller au contact de la population lui a été difficile à vivre. Il m’a fait l’impression d’un animal en cage."…

...Au grand air d'une terrasse, Pierre Deladonchamps reconnaît avoir "une vie plutôt privilégiée" et laisse un silence à la question du danger ambiant extrême...

...L'actuel premier magistrat n’a, pour autant, pas complètement pu célébrer cette victoire avec ceux qui l’ont accompagné pendant des mois. "On s’est salué de loin, c’est à peine si on a bu une petite coupe de champagne, et tout le monde est rentré chez soi."…

...Quelques personnalités, comme l'humoriste Anne Roumanoff, l'ont retweeté. Mais aucun artiste ne l'a contacté. Remarquez, celui qui travaille depuis deux ans à sa première réalisation reste pour le moins sceptique à l'idée d'une tribune, d'un collectif...

...à travers cette crise sanitaire, c’est le lien qui nous unit qui est interrogé. C'est notre conception libérale de l’organisation de nos sociétés qui est en jeu. Autrement dit, la démocratie est questionnée et joue sa survie. Et il "veu(x)t croire que notre capacité de discipline collective dans un cadre de libre expression montrera qu’une démocratie est capable de résister et de s’organiser autant qu’une dictature est capable de le faire dans un contexte comme celui-là"…

...Son "grand espoir" est bien davantage que "des gens créatifs qui le peuvent, parce qu'ils sont confinés en ce moment, puissent créent plein de choses dans l'art, pour l'après : de grands films, de grandes chansons". Des oeuvres nées de la confrontation de l'être humain avec lui-même...

...cette introspection inédite offrira l’occasion de nous "réinventer collectivement dans une société marquée par une agressivité et une violence qui avaient atteint des sommets avant tout ça" et qu’il en ressortira davantage de "douceur et de solidarité". »

...Et pour lui, dans "une situation vraiment pas à plaindre", Pierre Deladonchamps profite aussi de ses enfants, de ses proches et de son psy, grâce à des consultations par visioconférence. "Cela me fait beaucoup de bien et j'ai la chance de pouvoir le faire", confie-t-il. "Plutôt stressé à la base", il ne se sent pas "du tout empêché, enfermé" pour l'instant...

«Jacques Attali : "Face à un grand choc, il faut aller à l’essentiel, être utile aux autres"
Entretien |Pour l'économiste et écrivain, cette pandémie est en train de nous faire prendre conscience de la nécessité d'une autre forme de société fondée sur l'altruisme.
…Au moment de la grippe H1N1, vous disiez le 6 mars 2009 dans une chronique parue dans l’Express : "l'Histoire nous apprend que l'humanité n'évolue significativement que lorsqu'elle a vraiment peur". Réutiliseriez-vous les mêmes termes aujourd’hui ? 
Malheureusement, oui…

                                                                                                                                                                                            à su(...)e

« Moi aussi, je suis devenue une de ces autres, présente sans être vue, absente sans être là. Omniprésente. » (Géraldine Mosna-Savoye)

Contenu sponsorisé 


282
Répondre en citant  
Re: La vie des idées -

La vie des idées     Page 28 sur 38

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29 ... 33 ... 38  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum