-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -87%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
19.20 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La vie des idées

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 19 ... 38  Suivant

Accueil / Regards sur France Culture

La vie des idées    Page 1 sur 38

Bas de page ↓   

Curly En ligne

Curly

1
Répondre en citant  
La vie des idées - le Lun 09 Sep 2019, 21:42

Ce fil est entièrement consacré aux pensées les plus profondes d'une radio, celle des idées, qui prend le présent à bras le corps avec ses gros bras musclés.

Toutes les citations sont rigoureusement authentiques, et prises dans les émissions du jour. Sauf pour la pomme qui nous vient de la veille d'hier.

"La pomme est le symbole de la mondialisation. Il faut en permanence en créer de nouvelles pour satisfaire aux besoins de la demande."

"L'auto-stoppeur, c'est son absence qui le rend présent à ceux qui restent."

"La question n'est pas uniquement sur quel ton parler à Vladimir Poutine… Mais aussi sur quel ton accepter de se faire parler par Vladimir Poutine."

" Et l’Uber qui vous a ramené, seul comme un gros loser, allez-vous lui donner ses 5 étoiles réglementaires ? "

"En ville, l'accès aux examens complémentaires et à l'avis de spécialistes est plus rapidement."

"Je vois ma pratique comme un questionnement. En traversant le travail de Valentine Schlegel, je me suis posé la question de savoir à qui adresse-t-on nos œuvres d’art ?"

La pensée profonde :
"On n’attendait pas la chute du Mur. On pouvait supputer qu’un jour toute cette construction rigide oppressive s’écoulerait, mais personne n’y pensait en réalité. Personne."

Curly En ligne

Curly

2
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Mar 10 Sep 2019, 13:20

« la vidéo en plan fixe d’un ruisseau en forêt avec les petits oiseaux derrière, devrait moins polluer qu’une vidéo de 4X4 au milieu des bois. Sur internet, les ruisseaux polluent autant que les véhicules tout terrain. »

«... j’appartiens, impudique, à la carte du monde »

« Si l’on considère que la ‘’pertinence sociétale’’ de Youporn n’est pas ce qui caractérise en premier lieu cette plateforme, son avenir est compté. On pourrait, pour bien faire, diminuer la résolution de l’image, pour qu’elle pèse moins lourd mais celle-ci n’est déjà pas toujours très bonne (en tout cas c’est ce qu’on m’a raconté). »

« C’est quand même un art populaire, la bande dessinée, qui est fait pour tout le monde.
Quand j’avais dix ans je ne connaissais pas de femmes qui faisaient pas de bande dessinées. »

« ...toujours on nous rappelle que la planète va mourir et que c’est sérieux : ne jouez pas avec vos trottinettes, roulez doucement, prudemment, ne la laissez pas n’importe où. Comme si aux grandes causes, la légèreté n’allait jamais.
Alors, je me le demande : n’est-ce pas d’abord ce mode de vie-là qu’il faut changer ? » 

Retour au 6 septembre :
"...à partir du moment où on peut enregistrer sa voix, on peut enregistrer toutes les idées qu’on a dans la tête."

Curly En ligne

Curly

3
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Mer 11 Sep 2019, 11:18

"Assurer que l'on a changé, c'est à la fois se montrer modeste et présomptueux"

"Une date n'est vivante que pour autant qu'on la visite et qu'on lui pose des questions…"

"En rentrant, j’ai beaucoup pensé à Francis Cabrel et à cette chanson de lui, Encore et encore. Mais j’ai aussi pas mal pensé à Kierkegaard, et à son texte La répétition, aussi traduit par le titre La reprise."

"On se bat rarement avec son miroir."

"Et pourquoi j’en parle tout en disant qu’on s’en fiche ? "

"L’achèvement de la démocratie, c’est d’accepter le pluralisme"

"L’obsolescence programmée, si elle existe bien, porte pour moi des promesses de bonheur : une nouvelle visite au Darty, un tambour plus grand, un panneau de commande plus lumineux, la bonne odeur des choses sorties d’usine."

"Il m’est arrivé de sourire en voyant mon iPhone tomber sur son écran et de me réveiller la nuit pour comparer l’efficacité des groupes Shimano. "

"Tout ce que je sais du monde je l’ai appris dans les puzzles Ravensburger"

Curly En ligne

Curly

4
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Jeu 12 Sep 2019, 07:49

"Plus on est intime, plus on est politique"*

« le pouvoir d’internet, c’est aussi le pouvoir du tuyau, et que la neutralité du tuyau n’est pas neutre. »

« L'Amazonie est à la forêt ce que Notre-Dame est à la ville . »

« un jour, protégés par les neiges éternelles des traités, nous vivrons tous, protégés de l’histoire, dans une profonde vallée des Alpes, des Alpes remodelées, adoucies, fortifiées, des Alpes remplies d’or et dédoublées en dedans d’inexpugnables abris anti-atomiques. »

« en y réfléchissant à deux fois, les naturistes sont plus que légitimes à tenir un discours crédible sur l’écologie. On peut même les créditer d’une forme de primauté historique. Après tout, l’humanité ne fut jamais autant en symbiose avec la nature qu’au temps d’Adam et Eve. »

« le vélo ne pollue pas, contrairement à la voiture. »

« c’est ça qui me fascine ou me désespère avec cette histoire de « Carpe Diem » : qu’on nous dise de vivre l’instant présent, alors qu’on le vit déjà »

*Titre censé résumer : « C’est un film extrêmement sentimental, très intime et proche de moi, mais aussi politique. »

Curly En ligne

Curly

5
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Ven 13 Sep 2019, 11:38

"C’est une question que je me pose souvent en regardant la télé ou en écoutant la radio : pourquoi les réac sont-ils si présents, voire omniprésents ? Est-ce que les médias les ont imposés ? Ou avait-on besoin de figures pour incarner cette petite musique réac qui hantait déjà l’espace public ? Qui s’est donc imposé à qui ? 
(…) Et puis, on pourrait aussi se dire l’inverse : pourquoi ne seraient-ils pas présents ? Devraient-ils se taire ?"

"Ce qui est navrant, c’est qu’on réduise l’opinion publique à cette alternative fourre-tout et caricaturale, avec d’un côté : les réac brassant autant les gentils vieux que les partisans de l’extrême droite, et de l’autre : les progressistes allant des gentils bobos aux islamo-gauchistes (je caricature moi aussi)."  

"l’Afrique avait l’excision, l’Islam lapidait les femmes, la Chine les tuait à la naissance, l’Inde les violait aux toilettes et nous, nous avions inventé la mini-jupe. Je caricature évidemment, mais à peine"

"je devins sérieusement féministe assez tard, et pour ne rien arranger, par commodité personnelle, avec la naissance de ma première fille en 2010"

"on a mis Mondrian dans des « petits carreaux » précisément. Voilà ma théorie. Ou plutôt mon anti-théorie."

« si on me force à être détendue, je suis forcée, tendue, donc, je ne peux pas être zen. »

«Du reste, que l’on aime ou pas Michel Sardou, force est de constater qu’il fait une sortie de scène tout à fait maîtrisée. »

«les premières victimes de la pollution, ce sont celles et ceux qui ont le nez dedans. »

« seul le retard permet de tout faire tout en étirant le temps. »

« Je lance un appel aux philosophes : dites-nous que penser et quoi faire de ces œuvres sans qualités ? »

« si le masculin n’est pas essentialisable, ni viril, ni fort, ni dominant, ni l’inverse, comment le qualifier à côté du féminin pour le redistribuer ? »

Curly En ligne

Curly

6
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Sam 14 Sep 2019, 08:52

« Dans le cas d'un vol, la victime est finalement le propriétaire »

« où vivons-nous, quelle est l’architecture de nos vies, qu’est-ce qui peuple nos existences, quel rapport au monde pouvons-nous entretenir, ou tout simplement, qu’y a-t-il dans nos têtes ? »

« Il n’y a rien d’exceptionnel dans une rentrée, alors autant en faire un événement. »

« Pourquoi ne pas faire exister des relations avec d’autres gens pour construire un autre monde, à travers le cinéma, le jardinage, la littérature, les musées, la fête ou les débats ? »

« il n’est question que de Beethoven ou de Bach dans ces pages.  On attend maintenant une telle analyse pour un concert de Rihanna ! »

« Impossible d’évoquer la douleur sans évoquer Le malade imaginaire de Molière. »

« Ce qu’implique cette question « comment vivre », ce n’est donc pas un savoir technique ou une recette, mais des exercices, c’est-à-dire une véritable conversion, (…) cette question suppose un changement d’attitude ou de regard posé sur le monde. Mais elle suppose aussi de remettre de tout en question, y compris cette conversion même et sa méthode »

« il y a, entre connaissance et sexualité, une véritable analogie (…) pensez aux similitudes entre l’encyclopédie Wikipédia et l’encyclopédie porno YouPorn »

« Le contraire de la vulgarité, la politesse, la civilité, est ce qui permet la vie ensemble, mais le vulgaire reste aussi ce que l’on a en commun, sans distinction de classe. » 

«L'action, est-ce être actif ? »

« c’est par haine que l’on agit avec haine. »

« La vie et la mort, valeurs contraires semblent paradoxalement s’alimenter l’une et l’autre. »

« Qui est la Parisienne ? Une Arletty élégante ? La duchesse de Guermantes de Proust ? Une prostituée de Montparnasse ? Jean Seberg dans À bout de souffle ? Un peu tout ça à la fois… »  

« Mais ces dernières années, d’autres formes de féminités sont parvenues à faire leur entrée dans le cercle très fermé de la "culture légitime" : on pense à Zahia (…) ou encore Rihanna, signée récemment chez LVMH. »

« La prostitution est une telle fiction que la barrière entre la réalité et l'invention est aussi tenue. »

« Il est de bon ton de critiquer les promesses non tenues par les responsables politiques. (...)
« Sans elle (la promesse), pas de véritable démocratie.
Avec elle, une démocratie qui souffre. »

« le livre de Thomas Piketty (...) c’est l’événement de la rentrée. Mediapart comme l’Obs – et à vrai dire comme à peu près tous les médias français sauf peut-être Picsou magazine pour des raison évidentes – lui ont consacré un dossier spécial. »

«une revue belge intitulée Papier Machine 8 1/2 (Hors-série). (…) Ce numéro Hors-série marque un pas de côté pour s'interroger entre le numéro 8 et le numéro 9. »

Curly En ligne

Curly

7
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Dim 15 Sep 2019, 09:34

« après que Cédric Villani ait débuté sa campagne pour les municipales en annonçant une cantine bio à 100% pour les petits parisiens, (...) je me suis penché sur un guide tout à fait singulier. Et je le dis tout net, je pense sérieusement que la chose peut vous permettre de vous projeter à la tête d’une mairie, fort d’un apport massif de nombreuses voix de parents d’élèves. »

« Les écrivains du présent sont les seuls à porter un regard sur un événement. »

« J’espère vraiment que le jour où il n’y aura plus de livre, on se rendra compte qu’il n’y aura plus d'éditeur ni d’auteur. »

« J 'essaie de ne pas plaire. Je veux que ça soit moche (...)Je suis le chef de fil de rien de tout. »

« le roman, c'est une histoire humaine. Il faut être capable de créer des personnages vivants. » 

« Il suffit de vivre pour avoir envie de raconter des histoires »

« Dans ce roman, il y a des incursions de l'impossible »

« La force des africains et des afro-américains, c’est d’avoir eu les oreilles et le cœur ouverts, et d’avoir inventé le jazz. » » 

« C’est fou que la question du genre revienne tout le temps et fasse écran à tout le reste et qu’il soit cohérent et légitime de l’interroger sans cesse. »  

« Avec son violon, elle cherche un moyen d'ouvrir un autre monde. (…) Elle (...) aborde son violon comme un medium d'exploration qui dépasse le champ des musiques. »

« Je fais, je regarde, je marche, je suis là. Le maintenant l’aujourd’hui, l’instant est composé d’un passé, d’un futur et d’un aujourd’hui. Donc le « maintenant » ça se double ».

« Quand je compose, je veux pouvoir rêver à ce qui peut être possible »

« Dessiner, c’est un acte très intellectuel, parce qu’il s’agit de capturer la réalité avec une ligne »

« Dans la grécité, il y a l’idée de la limite, de la fin et de la mort et ça change tout dans la façon d’affronter la vie et dans la façon de penser. Je trouve que cette idée de limite est très importante dans le moment historique que nous vivons. »

Curly En ligne

Curly

8
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Lun 16 Sep 2019, 07:48

« Qu’est-ce que la Méditerranée ? Tout simplement, une mer d’un peu moins de 3 millions de kilomètres carrés, loin derrière le Pacifique ou l’Atlantique, (…) Mais est-ce si simple ? Est-ce seulement une mer ? »

« Jusqu’où peut-on défendre l’identité fluide contre l’identité crispée ? »

« que dire de toutes ces choses que je ne sais pas, et que je ne sais pas que je ne sais pas qu’elles existent ? »

« Toute critique doit-elle être foncièrement critique ? Mais est-ce encore de la critique si elle n’est pas critique ? »

« Où se trouve le paysage ? Très simplement, sous nos yeux. (…) on habite le paysage, mais il nous habite aussi, il nous structure, nous traverse »

«  Le sang des règles est-il ainsi impossible à approcher en tant que tel ? Voilà une philosophie possible : celle qui s’étonne du manque d’étonnement des penseurs sur le sujet.»

«  qu’est-ce que jouer aux Lego si ce n’est enchâsser, encastrer et combiner des éléments durs et impérissables, des espèces d’atomes, nécessaires et éternels, pour produire à chaque fois un assemblage singulier, nouveau, libre ? (…) Si l’on veut ainsi parler d’une legosophie, (…) il s’agit de revenir à la matière même du Lego, un plastique qui a transcendé son propre matériau pour devenir un concept en soi. »

« son travail consiste à prendre acte de la puissance de la fiction. »

« De la folie biblique à ce désespoir ordinaire, les interprétations de Moby Dick vont donc bon train. Et je ne vais pas en ajouter une en quelques minutes...»

«  C’est le paradoxe de l’herbe : contact évanescent, parenthèse enchantée, pensée rêveuse et idéal d’une délicatesse à l’autre, l’herbe ne se crée pas, elle ne se travaille pas. »

«  Homecoming (…) Film de Beyoncé sur Beyoncé, on a presque l’impression d’avoir une sorte d’autobiographie façon Rousseau juge de Jean-Jacques »

« Le député LR Gilles Carrez est un spécialiste des finances publiques et un homme à ranger dans la catégorie des austères qui ne se marrent pas beaucoup surtout quand on lui parle ‘dette de la France’ »

« Pour une femme, la jouissance est politique, et c'est un combat passionnant. (…) Je suis entrée au bordel comme on entre au couvent, (...) Je me suis rendue compte que le désir de séduction, de flirt, bref tout ce qui me faisait avant me lever le matin, s’était émoussé. Et quand j'ai arrêté cette expérience, cela a été un plaisir immense de me rendre compte que je sentais tout, de nouveau, avec une acuité qui avait été endormie pendant deux ans et demi (...) Il y a quelque chose d’atroce et de magnifique à la fois dans l’excitation retrouvée, atroce parce qu'elle est un esclavage, magnifique parce que cela l'est de se sentir de nouveau connectée à son corps quand on s’en est éloignée.»

« De 1959 à 1979, au travers de cinq films, François Truffaut filme le personnage d'Antoine Doinel (...) Serait-il le double cinématographique de Truffaut ? »

Curly En ligne

Curly

9
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Lun 16 Sep 2019, 13:15

« on construit toujours quelque chose, et pas rien, et on construit toujours d’une certaine manière, et pas n’importe comment, au petit bonheur la chance. Qu’est-ce que construire alors ? »

« C’est là tout l’apport de l’entreprise de Gropius : avoir construit la construction »

« on peut apercevoir quelqu’un qui est déshabillé, qui est dénudé, mais voit-on sa nudité, voit-on la nudité ? »

« Son nouveau livre “Pour un humanisme vital” (...) propose de refonder la pensée humaniste autour des enjeux vitaux. »

« comment réinventer le récit historique afin de mettre en lumière cette présence médiévale ? »

« Avec la couche d’ozone, nous cuisons moins vite lorsque nous nous exposons en maillot dès qu’il fait beau. »

« Il ne peut y avoir deux fins du Monde, une ça suffit. »

«  Les trois derniers papes étaient excellents. Faut-il y voir un signe de la providence ? (...) c’est simple, depuis que je m’intéresse à elle, l'Église n’a produit que des grands hommes.»

« L’une des pièces les plus fortes de Bertolt Brecht mise en scène avec émerveillement par Claudia Stavisky. »

Curly En ligne

Curly

10
Répondre en citant  
Re: La vie des idées - le Mar 17 Sep 2019, 11:55

« Faut-il arrêter d’accepter l’indignation ? (...) faut-il ainsi en finir avec cette indigne indignation ? Peut-être faudrait-il tenter de penser une indignation digne ? Mais digne de quoi, de qui, à quelles conditions, qui pour décider de ce qui est digne ou pas ? »

« les listes de Prix sont de véritables ZAD de la littérature »

« Qu’est-ce qui pèse plus lourd ? Un humain, ou une fourmi ? »

«  quand on est amoureux, on ne passe pas tout le temps à l’acte »

« Vous me direz : pourquoi ? Et je vous dirai : et pourquoi pas ? Alors certes, ça n’a aucun intérêt. Mais alors ? »

«Impossible de résumer les polémiques (...) autant résumer le conflit israélo-palestinien en trois phrases, disons, en substance, que la bataille a lieu pratiquement tous les jours sur les réseaux sociaux »

« Au fond, qu'est-ce qu'un bon ministre ? Est-ce celui qui fait voter le plus de lois ? Est-ce celui qui défend le gouvernement dans les médias, celui qui se déplace le plus sur le terrain, celui qui suscite le moins de polémiques ? Pas simple de trancher. »

« qui évalue les évaluateurs ? »

« Mais ce qui est le plus stupéfiant, c’est de constater à quel point le pétrole et le gaz (...) continuent de dicter leur loi aux relations internationales. »

« notre époque cumule les facteurs de stress et de changement. C’est ma théorie. »

« Seulement 5 lignes sur les zézettes alors que les zizis avaient droit à 12 lignes ! »

« Au-delà de 5 millions d’entrées ça me semble difficile de ne pas aller voir ce qui se passe en salle »

«le film s’ouvre avec un plan rapproché sur (...) un petit gorille en porte-clés, qui se balance à un rétroviseur, et que la main de Franck Dubosc vient occulter.  (…) On découvre alors en plan large qu’il a pris trois auto-stoppeurs, et que l’un d’eux est noir. J’ai trouvé ça tellement dingue que j’ai éclaté de rire »

«il m’est arrivé l’autre jour une aventure singulière devant Raid Dingue (…) La jeune recrue du RAID, interprétée par Alice Pol, était dotée d’une conscience de soi exacerbée (…) J’ai mis un certain temps à comprendre que j’étais en mode audiodescription »

« Jamais je n’aurais fini une dissertation avec Aristote, ou Platon d’ailleurs, les rois de la nécessité et des substances unes et immuables, ça aurait été la honte, le contraire du ‘cool’. »

« Peut-on parler d’essence sans être un affreux essentialisateur, sans être soi-même fiché, essentialisé « essentialisateur » ? »

« Parfois, je me dis qu’Aristote a été mal compris : qu’il voulait juste déterminer un socle commun pour ensuite en discuter et ne pas être d’accord justement »

Contenu sponsorisé 


11
Répondre en citant  
Re: La vie des idées -

La vie des idées     Page 1 sur 38

Haut de page ↑   

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 19 ... 38  Suivant

Accueil / Regards sur France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum