-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -53%
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps ...
Voir le deal
21 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » Recherche avancée

2 résultats trouvés pour 1

Comment l'écoutez-vous ? - Jeu 08 Fév 2018, 08:48

Nous

La programmation musicale de Terezin 1942 - 1944 {#}1{/#} (lien post précédent) comporte deux morceaux du compositeur  Viktor Ullmann (1898-1944) . Ullmann a commencé de composer un opéra sur Jeanne d'Arc à Terezin. Le livret et deux pages de musique ont été retrouvés. Hélios Azoulay a complété ou plutôt poursuivi la composition musicale.  Jeanne d'Arc sauvée des cendres a été jouée à Rouen, on peut imaginer qu'un certain Fred de Rouen l'a entendu.

CAUCHON :
"Le temps nous apprendra qui a raison...
Noires sont les puissances qui régissent les hommes,
La Parole de Dieu a surgi de la Lumière
Maintenant priez et veillez !"


https://youtu.be/VkY-aW2tEi4
Rechercher dans: Conversatoire & Atelier  Sujet: Comment l'écoutez-vous ?  Réponses: 41  Vues: 10131
fred de rouen(https://regardfc.1fr1.net/t837-musicopolis-d-anne-charlotte-remond#25721) a écrit: La semaine prochaine, Anne-Charlotte Rémond nous présentera, dans Musicopolis , la musique à Terezin de 1942 à 1944.(...)

La "semaine prochaine", c'était du 9 au 13 mai 2016.  Le billet complet de Fred Rouen éclairait le lecteur sur le sujet en proposant de riches pistes d'écoute avant la diffusion de la série. Cette remarquable série n'avait pas été suivie de commentaires sur le fond. Il fallait d'abord l'écouter... Et puis même après écoute, que dire sinon : "Très (très) bien". Ou inciter à l'écoute en en proposant des extraits ? Lesquels ?

La présentation/hommage aux musiciens dans le 1er numéro* ? [son mp3="https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/cruiser-production/static/musique/sons/2016/19/NET_ff1290d1-0f8e-48ad-b948-dfe3a9cc7ca2_FM.mp3" debut="06:41" fin="09:34"]

Ou l'introduction du deuxième numéro avec la déchirante chanson qui suivait ** ? [son mp3="https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/cruiser-production/static/musique/sons/2016/19/NET_24c8c4f3-70aa-4f98-ae97-ac4eaf80b103_FM.mp3" debut="00:31" fin="04:05"]
Ilse Weber (1903-1944) Ich wandre durch Theresienstadt / Poème : Je marche à travers Theresienstadt ; Anne-Sofie von Otter, mezzo-soprano ; Bengt Forsberg, piano ; Bebe Risenfors, accordéon

Ich wandre durch Theresienstadt,
das Herz so schwer wie Blei,
bis jäh mein Weg ein Ende hat,
dort knapp an der Bastei.

Dort bleib ich auf der Brücke stehn
und schau ins Tal hinaus:
Ich möcht so gerne weitergehn,
ich möcht so gern – nach Haus!

»Nach Haus!« – du wunderschönes Wort,
du machst das Herz mir schwer,
man nahm mir mein Zuhause fort,
nun hab ich keines mehr.

Ich wende mich betrübt und matt,
so schwer wird mir dabei,
Theresienstadt, Theresienstadt
– wann wohl das Leid ein Ende hat –

wann sind wir wieder frei?


(...) Terezin nous évoque bien sûr la mort de Robert Desnos mais aussi l'histoire de la "musique dégénérée" ("entartete Musik") et de ces artistes que la compagnie Decca nous avait fait redécouvrir à partir du milieu  des années 90 à travers une très riche collection . France Musique avait contribué de très belle manière à cette redécouverte, par la diffusion, en juin 1994, d'une série de 10 émissions intitulée "Les musique prisonnières".

Dans le premier post de réponse à Fred de Rouen, je mentionnais la série, sans doute basée sur celle de juin 1994 : « Musiciens du ghetto de Terezin (1) par Mildred Clary - France Musique 11 juin 1996 ».  
Une présentation rapide et très claire de cette histoire de la "musique dégénérée" nous fut proposée par Elise Petit dans un numéro récent de Sous la couverture .

Je profite de cette mention pour rappeler toutes les vertus de l'émission hebdomadaire de Philippe Venturini Sous la couverture que Fred de Rouen prisait fort.
Parmi ces artistes proscrits, on peut citer Viktor Ullmann, dont l'opéra Der Kaiser von Atlantis fut composé à Terezin.  Un numéro intéressant de L'air des lieux nous emmenait, en 2014, dans les coulisses des dernières répétitions de cet opéra, à la Maison de la musique de Nanterre.

Encore une riche piste avec l'une des meilleures émissions de France Musique produite et présentée par Stéphane Grant durant cinq ans !
Pour une découverte rapide de Viktor Ullmann, on peut jeter une oreille du côté de Radio Prague ...

Il fallait quand même la trouver cette source, texte et son !

* Terezin 1942 - 1944 #1
24 novembre 1941 : le premier convoi de déportés arrive à Terezin (ou Theresienstadt), ghetto destiné aux Juifs de Bohême et d'Europe centrale, situé à 40 km au nord de Prague. Le flux des arrivants ne cessera plus et parmi eux, un nombre impressionnant de musiciens. En quelques semaines à peine, la vie musicale se développe et l'on peut assister à des concerts de jazz, des récitals et même de l’opéra. Aujourd'hui Musicopolis vous raconte l'histoire de Terezin jusqu'à sa transformation en ghetto

** Terezin 1942 - 1944 #2
Aujourd'hui Musicopolis décrit les conditions de vie à Terezin et l'organisation des premiers concerts.

Avec, inclus, un film d'1h35 sur Youtube (brush up your English, guys !) dont je recommande le début jusqu'à 2'15 : Prisoner of Paradise

Prisoner of Paradise is a 2003 Canadian documentary film directed by Malcolm Clarke and Stuart Sender. The film tells the true story of Kurt Gerron, a German-Jewish cabaret and film actor in the 1920s and 1930s who was sent to the Theresienstadt concentration camp where he was commanded to write and direct a Nazi propaganda film

Rechercher dans: France Musique  Sujet: « Musicopolis » d'Anne-Charlotte Rémond  Réponses: 42  Vues: 9775

2 résultats trouvés pour 1

Revenir en haut