-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

-56%
Le deal à ne pas rater :
-56% sur le PLAYMOBIL – Calendrier de l’Avent « Novelmore »
19.99 € 44.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » Conversatoire & Atelier » Radio mémoire

Radio mémoire    Page 1 sur 1

Bas de page ↓   

Curly 

Curly

1
Répondre en citant  
Radio mémoire - Mar 01 Juin 2021, 17:58

Un seul petit touitte made in F.C. en hommage, la misère. Et à l’heure où ce billet est publié, rien sur le site de France Culture. Et pourtant c’est logique quand on y pense une seconde.
Romain Bouteille est réduit à deux trois clichés, parce qu’il s’est peu montré sur les écrans, tévés et cinés. Donc tout ce qui n’est pas image n’existe pas.
L’acteur postillonnant – les premiers rangs des petites salles où il jouaient étaient copieusement arrosés – avait une présence absolument unique sur scène, dans le sens où son apparition seule en imposait déjà beaucoup. Il était capable même de rebondir avec panache sur ses trous de mémoire, une spécialité.
Son style d’écriture, complètement baroque, tarabiscoté au possible (certains spectacles sont écrits en plus en alexandrins) prenait son inspiration chez des auteurs comme Lewis Carroll.

                                                                                            Radio mémoire Opera858

A la radio, France Culture renvoie à son Bon plaisir de 1990 , sans doute la seule émission de radio où il possible de l'entendre longuement.
Dans cette émission de 3 heures, Henri Laborit confond Romain Bouteille avec Roland Dubillard, croyant qu’il était l’auteur des dialogues de Grégoire et Amédée diffusés sur les ondes dans les années 50.
Transition toute trouvée pour renvoyer à la pièce beethovénienne (comprend qui veut) Le jardin aux betteraves (1976) où l’on retrouve Romain Bouteille aux côtés de Michel Bouquet, Maria Machado, Claude Piéplu et son auteur, Roland Dubillard.

Pour finir, le Tribunal des flagrants délires du 21 novembre 1980 où il fut acquitté.

                                                           Radio mémoire Opera859

La chanson qui clôt l’émission, dont il est l’auteur, donne à entendre un Romain Bouteille proche de ce que l’on pouvait voir sur scène, n’hésitant pas à user de quelques petites improvisations et digressions inattendues, ni à avoir des trous de mémoires bien sûr, pour le plus grand plaisir du public, et des auditeurs.

Ci-dessous, une scène de la pièce Le graphique de Boscop de Sotha, où Bouteille parodie un chanteur pathétique des années 70.
En maître de cérémonie, un autre acteur du Café de la Gare qui fit aussi les beaux jours des Papous dans la tête de Bertrand Jérôme et Françoise Treussard, Patrice Minet.

                                                                            

Curly 

Curly

2
Répondre en citant  
René de Obaldia - Ven 23 Juil 2021, 17:07

A défaut de diffuser l’œuvre radiophonique de René de Obaldia , France Culture propose quatre entretiens. Oublions le Hors-champs, où l’écrivain re-raconte ce qu’il a déjà raconté en plus développé dans A voix nue.

Remis à l’écoute très récemment, revoici donc A voix nue de 2010, en compagnie de Philippe Garbit.

Toujours disponibles : Entretiens de Royaumont , avec Claude Mourthé (24-05-1971), et un numéro du 24-07-1970 de La boîte de Pandore par Jean-François Noël.

Retour quand même à Hors-champs , dont certains propos ont été retranscrits sur la page du site, notamment celui-ci :
« Les écrivains actuels ne disent que ce qu'ils disent. Il n'y a plus d'imaginaire vraiment, il n'y a plus de provocation, c'est souvent axé sur son propre nombril. »
Nous pourrions l’appeler le syndrome « Proust/Céline », où le plumitif est persuadé que chaque évènement de sa vie est exceptionnel et universel et qu’à ce titre il mérite d’être offert à la face du monde. La différence par rapport aux deux modèles ? La fadeur du style, c’est-à-dire l’essentiel, un petit syle transparent afin de mieux coller au réel, un stylounet, un petit stylounet.


René de Obaldia a souvent travaillé pour la radio, et de plus il existe une version radiophonique de nombreuses de ses pièces, diffusées essentiellement sur France Culture et son ancêtre France III-National.
Pas mis sur la page consacrée à l’auteur sur le site : Genousie , de même que son adaptation du Centenaire avec Pierre Dux (cf parties 1 , 2 , 3 & 4 ) et Le général inconnu , déjà brièvement signalé à la fin de ce billet. Attention la pièce Urbi et orbi n'est plus disponible nulle part, l'INA, en devenant Madelen, a jeté aux oubliettes une partie importante de son catalogue radio.


René de Obaldia fut aussi producteur et animateur d’une émission sur France IV Haute fidélité en 1960/61, Un livre vous parle, où il présentait une œuvre dont des extraits étaient lus. La série comporte 22 émissions d’une heure.
Et l’auteur d’un Atelier de Création Radiophonique (05-10-1980) réalisé avec la participation de l’ensemble des radios européennes et même un peu au-delà : Belgique, Grande Bretagne, Hollande, Irlande, Norvège, Allemagne, Suisse, Espagne, Suède, Yougoslavie, Australie, Italie, France.
Impossible d’avoir plus de détails, mais il semblerait qu’à chaque pays participant fut échu une partie de la pièce.
L’obscur procès du docteur Ménard, stéréoglotte et polyphone, une œuvre dont il existe deux versions, celle pour la RAI et celle pour la radio française.
La version française de ce « film radiophonique » est réalisée par René Jentet. Une de ses dernières réalisations ?

Le France Culture actuel essaie au mieux de ne pas faire connaître ce que peut être l’art radiophonique, et réduit la voilure à la diffusion d’entretiens, surtout ne pas faire croire aux auditeurs qu’il est possible de faire aussi des choses plus créatives.
Les entretiens, y’a qu’ça d’vrai. Et puis surtout, oui, surtout, ça coûte pas cher.

Radio mémoire     Page 1 sur 1

Haut de page ↑   

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum