-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -40%
-40% sur le Bureau gaming Alpha Omega Players
Voir le deal
89.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Le programme de nuit, îlot de culture (II)

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24 ... 31 ... 39  Suivant

Accueil / France Culture

Le programme de nuit, îlot de culture (II)    Page 23 sur 39

Bas de page ↓   

Curly 


221
Répondre en citant  
Le cinéma et le cirque - Oussama Ibn Munqidh - Les maîtres du mystère - Dim 08 Mar 2020, 12:19

Mardis du cinéma - Le cinéma et le cirque (15/10/1985) par Simone Douek - Avec Annie Fratellini (artiste, clown, comédienne, chanteuse), Paul Adrian (bibliothécaire, historiographe), Pierre Étaix (cinéaste, clown, dessinateur, affichiste), Nicolas Bataille (comédien, metteur en scène), Pierre-Robert Levy (spécialiste du cirque) et Geneviève de Kermabon (trapéziste) - Avec les voix de Françoise Rosay et François Périer - Réalisation Maurice Audran
Le sujet est souvent survolé. Il y avait matière pour plusieurs émissions. Beaucoup de films et peu de temps, alors qu’en plus le sujet est double : les films sur le cirque et l’apport du monde du cirque au cinéma.
L’intervenant le plus intéressant, celui d’ailleurs à qui la productrice laisse le plus volontiers la parole, est Pierre Etaix. Les films qu’il a tournés ne constituent qu’une partie de son œuvre, mais il revient sur l’impossibilité (la sienne ?) de filmer tels quels les numéros des clowns. Le cinéma a un langage propre et si dans son cinéma il a utilisé de nombreux clowns, c’était pour leur faire faire des numéros purement cinématographiques. Etaix a participé au film « Les clowns » de Fellini, et il y revient longuement dans l’émission.
Pour le reste, outre « Le cirque » de Chaplin, les films évoqués principalement sont les superproductions de Cecil B.DeMille et de George Stevens, « Freaks » de Tod Browning, et « Lola Montès » d’Ophuls.

Les inconnus de l’Histoire - Oussama Ibn Munqidh
par Jean Montalbetti - Avec André Miquel, Mohamed Rekaya et Françoise Micheau - Réalisation Christine Bernard-Sugy
1 - 23/12/1983
2 – 30/12
3 - 06/01/1984
Histoire d’un prince syrien au XIIème siècle, qui a écrit à la fin de sa vie son autobiographie qui couvre près d’un siècle d’histoire. L’ouvrage a été traduit par André Miquel qui nous retrace sa vie de chasseur, de guerrier et de diplomate. L’homme, malgré sa vie mouvementée, est parvenu à vivre 93 ans, ce dont il ne revient pas lui-même.
Trois émissions passionnantes de bout en bout : les différentes tensions et conflits dans le Moyen-Orient du XIIème siècle, les Croisades…

Les maîtres du mystère - L’affaire Lerouge d’après Émile Gaboriau, adaptation de Claude Gevel, bruitage Jean Bériac
avec Nicolas Amato (le domestique), Jean Topart (Noël Gerdy), André Reybaz (le Vicomte Albert de Commarin), Louis Arbessier (le juge Daburon), Raymond Pelissier (le commissaire de police), Henri Crémieux (Taburet), Marie Martine (le gamin), Geneviève Morel (la domestique), Yves Duchateau (un policier), Christiane Lasquin (Claire d'Arlange, fiancée d'Albert), Jean-Pierre Lituac (l'usurier Clergeau), Nelly Delmas (l'amie de Noël Gerdy), Jean Brunel (le marinier Lerouge) et Jean Toulout (le Comte de Commarin).
Intrigue criminelle autour d’un échange de nourrissons à la naissance.
Classique double enquête : la première, trop simple, se retrouve mise en question par l’enquêteur éclairé.
Le procédé dramatique est vite deviné, car il a été usé depuis jusqu’à la corde.
L’interprétation est comme très souvent dans cette série de tout premier ordre, le rythme est enlevé, Pierre Billard mène son intrigue à toute allure, et n’hésite pas à recourir à des ellipses d’importance pour aller à l’essentiel, et puis au diable la vraisemblance. L’énergie de l’ensemble emporte tout.
Émile Gaboriau, pionnier du récit policier, est le créateur du commissaire Lecoq, ancêtre lointain de Maigret, et dont les enquêtes ont été adaptées dans la série des Maîtres du mystère.
Ici, pas de Lecoq. C'est Taburet qui mène la danse, un des modèles de Sherlock Holmes. Il est l’auxiliaire non officiel de la police lorsque celle-ci piétine.

Le conseil cinéma de Roger Régent :
Ah... octobre 1959 !
Autopsie d’un meurtre d’Otto Preminger, The Krimson Kimono de Samuel Fuller, Deux hommes dans Manhattan de Jean-Pierre Melville, La mort aux trousses d’Alfred Hitchcock, Rio Bravo de Howard Hawks, Meurtre à l’italienne de Pietro Germi...
Mais Roger Régent a trouvé mieux : un remake des « 39 marches » d’Alfred Hitchcock, pour faire l’éloge, non du film, mais du roman. Il glisse avant le générique de fin, pour enfoncer une bonne fois le clou, que les couleurs du film sont particulièrement laides. Avant il aura pu nous apprendre que c’est un film de série où tout le monde fait ce qu’il faut comme il faut, l’opérateur a bien mis en marche le moteur de la caméra, les acteurs ont parlé, bougé comme il faut, et le metteur en scène n’a pas oublié de raconter une histoire.
Roger est aux anges. L’interprète principal masculin « ne manque pas d’humour » alors que son homologue féminin semble être une grande actrice : elle est « gentille ».

Philaunet 

Philaunet
Admin

222
Répondre en citant  
''îlot de culture'' oui, mais pas la nuit du samedi au dimanche - Sam 14 Mar 2020, 20:54

Michelle Perrot, suite... Féminisme le jour,  féminisme la nuit (avec révolte ouvrière en prime), les beaux rêves...

00h00 La Nuit rêvée de Michelle Perrot (1/9) : Michelle Perrot : "Je trouvais que les femmes avaient une éducation de deuxième zone, je voulais rompre avec tout cela"
0H39
La Nuit rêvée de Michelle Perrot (2/9) : Michel Foucault : "Voilà qu’apparaît, à la période baroque, le thème de la folie, c'est la première fois que la folie vit d'une façon aussi libre"
1H10
La Nuit rêvée de Michelle Perrot (3/9) : Françoise Héritier : "Avec l'ethnologie, je voulais comprendre les raisons qui font l'arbitraire apparent des sociétés"
2H06
La Nuit rêvée de Michelle Perrot (4/9) : 150 ans d'histoire du Mouvement ouvrier, promenade dans le "Maitron", dictionnaire de la révolte de A à Z

Etc jusqu'à 7h.

Curly 

Curly

223
Répondre en citant  
''îlot de culture'' oui, mais pas la nuit du samedi au dimanche sauf à 5h29 - Sam 14 Mar 2020, 21:11

Philaunet dans ce message écrivit
Michelle Perrot, suite... Féminisme le jour, féminisme la nuit (avec révolte ouvrière en prime), les beaux rêves...

00h00 La Nuit rêvée de Michelle Perrot (1/9) : Michelle Perrot : "Je trouvais que les femmes avaient une éducation de deuxième zone, je voulais rompre avec tout cela"
0H39
La Nuit rêvée de Michelle Perrot (2/9) : Michel Foucault : "Voilà qu’apparaît, à la période baroque, le thème de la folie, c'est la première fois que la folie vit d'une façon aussi libre"
1H10
La Nuit rêvée de Michelle Perrot (3/9) : Françoise Héritier : "Avec l'ethnologie, je voulais comprendre les raisons qui font l'arbitraire apparent des sociétés"
2H06
La Nuit rêvée de Michelle Perrot (4/9) : 150 ans d'histoire du Mouvement ouvrier, promenade dans le "Maitron", dictionnaire de la révolte de A à Z

Etc jusqu'à 7h.

Non, pas jusqu'à cette heure : un récif situé à 5h29 permet à l'émission suivante de s'échouer afin de retenir notre attention.
05:29 - 06:52 La Mort d'Ivan Illitch (1ère diffusion : 15/02/1969)
De Léon Tolstoï - Adaptation Georges Govy - Interprétation Michel Vitold, François Maistre, Danielle Volle, Jacques Fonson, Annick Korrigan, René Clermont et Jean Marconi - Réalisation Evelyne Frémy

Philaunet 

Philaunet
Admin

224
Répondre en citant  
'La Mort d'Ivan Ilitch'' de 1969 pour faire passer la pilule d'une programmation militante - Sam 14 Mar 2020, 21:19

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t852p220-le-programme-de-nuit-ilot-de-culture-ii#35139) a écrit: (...) un récif situé à 5h29 permet à l'émission suivante de s'échouer afin de retenir notre attention.
05:29 - 06:52 La Mort d'Ivan Illitch (1ère diffusion : 15/02/1969)
De Léon Tolstoï - Adaptation Georges Govy - Interprétation Michel Vitold, François Maistre, Danielle Volle, Jacques Fonson, Annick Korrigan, René Clermont et Jean Marconi - Réalisation Evelyne Frémy
J'avais vu. La grille indique un sobre : "La Nuit rêvée de Michelle Perrot (8/9) : ''La Mort d'Ivan Illitch'' d'après Léon Tolstoï avec Michel Vitold " Il faut cliquer sur le lien pour en savoir plus : 1969 | "La Mort d'Ivan Illitch" une fiction radiophonique . Un seul /l/ au nom du personnage...



Dernière édition par Philaunet le Dim 15 Mar 2020, 18:46, édité 1 fois

Philaunet 

Philaunet
Admin

225
Répondre en citant  
Tolstoï, ''La mort d'Ivan Ilitch'' - Dim 15 Mar 2020, 18:44

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t849p180-vu-sur-le-site-et-dans-les-programmes-de-franceculture-fr#35148) a écrit:La mort d'Ivan Ilitch : une dramatique diffusée dans les nuits, et qui jouit d'une riche présentation sur le site.
La voici :
La mort d'Ivan Ilitch = la mort + Ivan Ilitch, donc
Court roman de Léon Tolstoï, La Mort d'Ivan Illitch, écrit en 1886, est l'histoire d'un homme confronté à la mort.
...comme son titre l'indique, mais nous, les cons, nous sommes tellement cons, que nous eussions pu passer à côté. (...)
(...)
La dramatique, il en sera certainement question dans le fil des nuits, car elle mérite un peu plus que ce message.
Dans le numéro "Penser la mort ? (4/5)"  des "Nouveaux Chemins de la Connaissance"  par Raphaël Enthoven, le  jeudi 2 octobre 2008 , Georges Claisse faisait, comme à son habitude, une très belle lecture d'un extrait de la nouvelle de Tolstoï (de la 6e  à la 10e minute).

Philaunet 

Philaunet
Admin

226
Répondre en citant  
''Poésie sur parole - Luc Bérimont'' [1] - Lun 16 Mar 2020, 12:58

À qui se demande pourquoi la passion de la radio culturelle habite certains, voir ce que France Culture d'avant l'an Laure Adler 2000 confiait à André Velter en 1990 : Poésie sur parole - Luc Bérimont (1ère diffusion : 30/06/1990)  Nuits de France Culture le 10/03/2020 : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-10.03.2020-ITEMA_22303672-3.mp3" debut="00:45" fin="02:30"]

Il sera question plusieurs fois dans ce forum de cette émission, étendard de l'art radiophonique du plus haut niveau.


*******************
Récapitulatif hebdomadaire : 57 contributions du lundi 9 au dimanche 15 mars 2020 (semaine 11)

Curly 

Curly

227
Répondre en citant  
Carl Jung - La mort d'Ivan Ilitch - Frédric Brown - Sherlock Holmes - Nick Carter - Mar 17 Mar 2020, 14:29

Carl Gustav Jung ou la totalité de l’homme futur
par Bernard Latour - Avec Roland Cahen, Gehrard Adler, Etienne Perrot, Aniéla Jaffé, Jolande Jacobi, Laurens Van Der Post,  Edward Bennet, Elie Humbert, André Virel, Marie-Louise Von Franz, Lilian Freroehn, Heinrich Firtz, Pierre Solié, Marie-Madeleine Davy, Gilbert Durand, Carl Alfred Meier, François le Lionnais, Roland Cahen, René Malamoud, Michel Jouvet, Jean Chevalier, Emile Von Durckheim, Karlfried Graf Durckheim
1 -  De Freud à Jung (10/08/1970)
2 - L'Anima et l'Animus ; de l'ombre et de la projection de l'énergétique psychique (17/08)
3 - Le Symbole du soi et individuation (24/08)
4 - L'inconscient collectif, l'inconscient personnel et le rêve (31/08)
5 - Les symboles et archétypes (07/09)
6 - L'alchimie (14/09)
7 - La notion divine (21/09)
8 - Les problèmes de civilisation, le principe féminin, le rationnel et l'irrationnel (28/09)
Une synthèse claire de l’œuvre de Jung. Claire est bien le mot, Bernard Latour a bien étudié son sujet, il explique, lit quelques extraits et diffuse des entretiens avec différentes personnalités, entretiens découpés en rondelles disséminées çà et là en fonction du sujet du jour.
Chaque émission tourne autour d’un thème, thème qui déborde souvent sur d’autres thèmes : alors il faut se justifier en expliquant que le sujet sera abordé la prochaine fois, ou a été abordé auparavant, ce qui est particulièrement lourd.
La série est terne, pas forcément inintéressante, mais nous sommes loin de la grande série de Marthe Robert sur Freud à la forme plus séduisante.

Les nouvelles du crime - Petit agneau (21/08/1985)
de Fredric Brown - Présentation Francis Lacassin - Lecture Jacques Frantz et Rémy Kirch - Réalisation Jacques Béraud
Une nouvelle « Nouvelles du crime » : une présentation brève de Francis Lacassin, suivie d’une lecture à une ou plusieurs voix. Une partie de cette série est disponible dans les nuits.
« Petit agneau » est une nouvelle à chute. Une histoire un brin banale, jusqu’à la révélation finale.

La Mort d'Ivan Illitch (15/02/1969)
de Léon Tolstoï - Adaptation Georges Govy - Interprétation Michel Vitold, François Maistre, Danielle Volle, Jacques Fonson, Annick Korrigan, René Clermont et Jean Marconi - Réalisation Evelyne Frémy
Récit emboîté construit sur un retour en arrière. Ivan Ilitch suite à un accident anodin, devient irritable, bref, se détache de la vie qui continue autour de lui. Le silence qui conclut l'histoire, anormalement long, est sacrément chargé de force dramatique : comme quoi, la simplicité des moyens peut être ce qu'il y a de plus efficace.
Encore une dramatique de la plus belle eau, écrite par Georges Govy, qui a adapté pour la radio plusieurs classiques russes, Crime et châtiment et Guerre et Paix étant disponibles et évoqués ailleurs çà, et puis .

Y a du rififi chez les romanciers (07/10/1954 Chaîne Parisienne) 
Avec Auguste Le Breton, Robert Gaillard, Nico Mazaracki, Francis Blanche, Jo Borelli et Mouloudji - Réalisation Robert Sadoul 
Pochade entre amis autour d’une intrigue policière qui ressemble à un canevas prétexte à scènes improvisées, les acteurs n’ont pas la fibre de l’improvisation, même Francis Blanche est en service minimum. C’est vraiment léger. Un inspecteur de la brigade mobile de Nice joue son propre rôle : son interrogatoire final d’Auguste Le Breton est le seul moment qui éveille un peu les oreilles.

D'autres dramatiques :
Deux épisodes extraits des séries policières de Maurice Renault et Jean Marcillac, disponibles en intégralité sur le site de l'INA,
Les Enquêtes de Sherlock Holmes - Le Mystère de la chambre close (29/06/1959 France II Régionale)
d’Arthur Conan Doyle - Bruitage Henri Saint-Georges - Interprétation Maurice Teynac (Sherlock Holmes), Pierre Mondy (docteur Watson), Danièle Delorme (Cora Murray), Christian Delmas, Geo Wallery, Claudine Coster, René Clermont, Bernard Woringer et Charles Lemontier - Réalisation Abder Isker

et puis
Les exploits de Nick Carter - La caverne rouge (06/10/1961 France II Régionale)
Bruitage Geo Wallery - Interprétation Michel Gatineau (Nick Carter), Pierre Pernet (Jack Carter), Georges Hubert, Maurice Nasil, Henri Jouf, Robert Liensol, Christian Delmas et Jacques Plee - Réalisation Abder Isker

Nouvelle diffusion toute récente du Mannequin assassiné d'après Stanislas-André Steeman, adapté par Serge Martel et Pierre Dupriez, réalisé par Jean-Jacques Vierne.

Curly 

Curly

228
Répondre en citant  
L'Office des ténèbres - Mer 18 Mar 2020, 11:51

Petit complément au message poétique sur Luc Bérimont,
une dramatique dans le cadre de la Carte blanche de Lily Siou,
L'Office des ténèbres
avec Daniel Emilfork, Pascal Mazzotti, Danielle Volle, Philippe Clay, Claude Dasset, Roland Ménard, Jacques Hilling, Jacqueline Noëlle, Suzy Hannier, Lisette Lemaire, Linette Lemercier, Jean Patrick, Christiane Lasquin, Simone Matil, Hubert Buthion, Jacques Degor, Lawrence Riesner.
Réalisation de Jean-Wilfrid Garrett
Adaptation de Claude Argelier
Encore de la grande œuvre, avec une interprétation baignant dans une ambiance bien ténébreuse.

Philaunet 

Philaunet
Admin

229
Répondre en citant  
''Aliénor d'Aquitaine, une mégère, sans cesse en lutte contre son mari'' (Georges Duby) - Dim 22 Mar 2020, 15:41

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t852p210-le-programme-de-nuit-ilot-de-culture-ii#34915) a écrit: (...) Les inconnus de l'Histoire - Guillaume Le Maréchal, Champion de tournoi
par Jean Montalbetti - avec Georges Duby et Alain Erlande-Brandenburg - Réalisation Christine Berlamont
1- 16/04/1982
2- 23/04/1982
L'Inathèque signale l'existence d'une troisième partie, diffusée le 30/04/1982. Que lui est-il arrivé ?
Oui, qu'en est-il  de cette 3e partie ?
La vie de Guillaume Le Maréchal, qui a combattu Philippe Auguste aux côtés de Richard Cœur de Lion.
Comme point de départ, une chanson de geste à sa gloire, dont des extraits sont lus par François Maistre.
Georges Duby est le principal narrateur : les histoires de lignées, le monde des tournois, la croisade, et la guerre anglo-saxonne. Le personnage sert aussi de prétexte pour raconter tout un pan de l'histoire du XIIème et XIIème siècle.
L’émission a donné lieu a la publication d’un livre, dans une collection dirigée par Jean Montalbetti.
Le programme de nuit, îlot de culture (II) - Page 23 Opera320
De la très belle ouvrage, vraiment. Et puis les voix radiophoniques d'une qualité rare aujourd'hui, mais habituelle "autrefois", de Jean Montalbetti, Georges Duby, Alain Erlande-Brandebourg et François Maistre. Un extrait de ce dernier dans le passage relatant la fin du roi anglais Henri II Plantagenêt (1133-1189) , trahi par ses fils Richard (Cœur de Lion) et Jean (sans Terre), et quelques secondes au Musée de Cluny : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-18.01.2020-ITEMA_22258216-3.mp3" debut="17:43" fin="22:19"]

Les émissions d'avant 1999 sont, depuis deux décennies, les îlots de culture compensant la vacuité du programme de jour.

Philaunet 

Philaunet
Admin

230
Répondre en citant  
''Sortir acheter un pain peut coûter plus cher qu'on ne le croit'', Luc Bérimont (1915-1983) - Mar 24 Mar 2020, 17:30

Curly(https://regardfc.1fr1.net/t852p220-le-programme-de-nuit-ilot-de-culture-ii#35170) a écrit:Petit complément au  message poétique sur Luc Bérimont,
une dramatique dans le cadre de la Carte blanche de Lily Siou,
L'Office des ténèbres
avec Daniel Emilfork, Pascal Mazzotti, Danielle Volle, Philippe Clay, Claude Dasset, Roland Ménard, Jacques Hilling, Jacqueline Noëlle, Suzy Hannier, Lisette Lemaire, Linette Lemercier, Jean Patrick, Christiane Lasquin, Simone Matil, Hubert Buthion, Jacques Degor, Lawrence Riesner.
Réalisation de Jean-Wilfrid Garrett
Adaptation de Claude Argelier
Encore de la grande œuvre, avec une interprétation baignant dans une ambiance bien ténébreuse.
Une entrée en matière qui donne envie d'en savoir plus en tous les cas : [son mp3="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/static/culture/sons/2015/12/s51/RF_9A5FD03E-23FD-4455-8620-983818756B3F_GENE.MP3" debut="03:26" fin="05:56"]

Pour l'ambulance avec les policiers, voir aussi Le promeneur de Ray Bradbury.

Philaunet 

Philaunet
Admin

231
Répondre en citant  
Mrinalini Sarabhai, danseuse de bharata natyam (1918-2016) - Jeu 26 Mar 2020, 22:39

Les styles de la danse indienne (1ère diffusion : 10/10/1959 Chaîne Parisienne) Par Pierre Ichac - Avec Philippe Stern  [Conservateur des arts asiatiques] et Mrinalini Sarabhai.

1959, l'actuelle directrice de la station n'était pas née et "la Chaîne Parisienne" n'était donc pas une radio. France Culture n'était pas davantage une radio, selon elle, avant qu'elle n'en prenne la direction pour en faire une station de commentaires d'actualité  et de promotion d'événements et produits dits culturels.

L'émission diffusée dans les Nuits dure 9 minutes et non les 15 indiquées. Les cinq dernières minutes font entendre on ne sait trop quoi d'une variété française avec quelques sonorités indiennes, le goût, quoi. Quant à l'illustration, une photo de 1909, aucun rapport avec la danse.

Il en coûtait deux clics pour arriver à la photo et à la carrière de Mrinalini Sarabhai, l'invitée de l'Association des Amis de l'Orient au Théâtre des Champs-Élysées et au Musée Guimet en 1959.

Wiki Mrinalini Sarabhai
"Mrinalini Vikram Sarabhai, née le 11 mai 1918, morte le 21 janvier 2016, est une danseuse, une chorégraphe et une pédagogue indienne. Auteure de plusieurs publications, elle a surtout fondé et dirigé une académie des arts de la scène, la Darpana Academy of Performing Arts, formant en danse, théâtre, musique et marionnettes, dans la ville d'Ahmedabad. Elle a reçu de nombreux prix et distinctions pour ses contributions artistiques, et a formé des milliers d’élèves au bharata natyam et au kathakali."

L'émission à Paris et les réponses de Mrinalini Sarabhai en français : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-21.03.2020-ITEMA_22312712-6.mp3"," debut="00:48" fin="10:08"]

Treize ans plus tard, en 1972, selon la date de la vidéo (elle est née en 1918) :

Contenu sponsorisé 


232
Répondre en citant  
Re: Le programme de nuit, îlot de culture (II) -

Le programme de nuit, îlot de culture (II)     Page 23 sur 39

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24 ... 31 ... 39  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum