-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

Le Deal du moment : -23%
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD ...
Voir le deal
929 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » Autres radios culturelles » BBC Radio 3 & Radio 4

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 47 ... 77  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

BBC Radio 3 & Radio 4    Page 17 sur 77

Bas de page ↓   

Philaunet 


Admin

161
Répondre en citant  
Anton Lesser lit Robert Penn - Dim 27 Déc 2015, 00:01

Suite au Post 113 ci-dessus et à votre réponse, Yann Sancatorze, j'insiste : l'émission The Man Who Made Things Out of Trees réalisée par Loftus Media Production pour BBC Radio 4 appartient à la fine fleur de l'art radiophonique.

La lecture inspirée du résumé du livre en cinq fois treize minutes par Anton Lesser est une ode au bois, à l'arbre, à la relation de l'homme à la nature, au travail manuel.  On y entend des considérations sur les art et techniques, l'archéologie et l'histoire, la botanique et la zoologie. C'est une réflexion sur l'objet artisanal (qui actualise l'école de pensée anglaise de la fin du XIXe siècle, The Arts and Craft Movement, avec William Morris, par exemple), un journal de voyage où a sa place la famille de l'auteur ; c'est une réflexion sur l'évolution de la technique (belle référence à Thomas Hardy), c'est également une incitation par l'exemple à faire prospérer des métiers rares, une véritable déclaration d'amour au travail des Compagnons du devoir, version anglaise. Last but not least, c'est une démonstration de riche style littéraire servi par l'exceptionnelle lecture d'Anton Lesser (qui imite parfaitement le courlis, cf. 3e numéro)*. Une impression enveloppe le tout : le plaisir d'entendre un vocabulaire varié, goûteux, sans aucune affectation. Je ne serais pas étonné que chaque  numéro de 13 minutes (ou, soyons généreux, l'ensemble des cinq, soit une bonne heure de diffusion) contienne  davantage de mots différents que toutes les émissions réunies  de France Culture au cours d'une seule  journée...

* @ Y.S., si son nom apparaît dans d'autres productions, je suis preneur de l'information



Dernière édition par Philaunet le Dim 27 Déc 2015, 13:57, édité 2 fois

Yann Sancatorze 

Yann Sancatorze

162
Répondre en citant  
Re: BBC Radio 3 & Radio 4 - Dim 27 Déc 2015, 13:24

Ajoutons à cela le talent d'Anton Lesser, acteur que l'on voit partout (cinéma, séries, dramatiques etc.) et aperçu récemment dans Wolfhall, sur BBC2, interprétant Thomas More. Radio4 réussit à recruter les meilleurs comédiens pour ses lectures et adaptations diverses, et il n'est pas rare de soupçonner une voix connue lorsqu'on tombe à l'improviste au milieu d'un programme, pour ensuite avoir la confirmation du nom en fin de diffusion. Que Radio4 réussisse à profiter d'un carnet d'adresses aussi prestigieux (souvent pour le meilleur, car ce sont réellement des "voix") en dit long sur l'aura et le prestige outre-manche de ces formats radiophoniques, et ce malgré la multiplication des supports, la popularité d'un nouvel âge d'or des séries télévisuelles etc.
Radio France nous parle sans arrêt de sa "nécessaire révolution numérique" mais n'y attache aucune espèce de considération éditoriale, de réflexion de fond sur la qualité des contenus. J'ai l'impression que Radio4 voit les choses à l'envers : si les formats et les contenus sont excellents, les utilisateur sauront les trouver via les multiples plateformes disponibles. En comparaison, les fictions de FC, c'est un genre de tiers-état confidentiel, un genre tellement peu mis en valeur qu'il n'attire plus beaucoup, alors qu'il existerait une réelle demande si une offre de qualité était mise en avant. Mais il est vrai qu'à FC, la priorité, c'est d'abord l'état d'urgence de la COP21 comme manifestation du rapport de la démocratie à bout de souffle (ou quelque chose comme ça). Des fictions de prestige et de qualité (il y en a bien sûr, mais l'offre est rare et irrégulière), ce serait sans doute doute trop littéraire, trop culturel, et on a viré pour moins que ça.

Philaunet 

Philaunet
Admin

163
Répondre en citant  
Alice Munro, Free radicals (ce n'est pas un appel de FC) - Ven 01 Jan 2016, 11:55

Un numéro d'Afternoon Reading consacré à la lecture de Free Radicals, une des trois nouvelles du recueil d'Alice Munro "Too Much Happiness" : Read by Barbara Barnes ; Read by Barbara Barnes ; Read by Barbara Barnes.

On peut l'écrire au moins trois fois, la lecture est magistrale. Je repense aux réflexions sur l'activité mentale de l'auditeur d'adaptations littéraires pour la radio. C'était le 13 novembre dernier dans Warum Zuhören manchmal mehr bringt als Zuschauen (« Pourquoi être auditeur apporte parfois davantage qu'être spectateur ») SWR2 Kontext. L'écoute de fictions créerait une forte capacité d'empathie et d'attention à autrui dans le monde réel. Ce serait un très bon moyen d'éducation et de socialisation des enfants (SWR 2 a des fictions radiophoniques destinées aux enfants).

Revenons à Alice Munro, prix Nobel de littérature, déjà évoquée le 03 novembre 2013. Le récit lu par Barbara Barnes est disponible sur la page February 11, 2008 Issue du New Yorker.

Conseil, mieux vaut ne pas lire le chapeau introductif de la BBC ou la nouvelle avant l'écoute. Ce serait dommage de manquer l'effet de surprise.

Philaunet 

Philaunet
Admin

164
Répondre en citant  
Law in Action: Mums Behind Bars - Sam 02 Jan 2016, 16:30

C'est toujours avec beaucoup d'intelligence et de pénétration que Joshua Rozenberg présente Law in Action.

Ce dernier numéro de la série de 4 de l'automne (3 mois X 4 numéros = 12 émissions par an) traite de l'emprisonnement des mères élevant seules leurs enfants : Mums Behind Bars. Les conséquences sur ces derniers sont concrètement évoquées, les avantages et les inconvénients des solutions  de rechange clairement présentés.

Un documentaire bien construit qui donne la parole à toutes les parties (enfants, mère, employée d'association, directrice de prison, ministère de la justice), sans prendre parti. Loin d'une discussion plus ou moins improvisée...

Le numéro commence avec une intéressante question posée à l'Attroney general sur une incrimination de contempt of court et se referme sur la question de savoir si un état d'urgence à la française pourrait être imposé au Royaume-Uni.

Sadly, comme le dit Joshua Rozenberg, le prochain numéro de Law in action ne sera diffusé que le 8 mars 2016. Le droit est un parent pauvre de la pratique radiophonique, outre-Manche et on the continent.

Alain Machefert 


165
Répondre en citant  
Re: BBC Radio 3 & Radio 4 - Sam 02 Jan 2016, 19:15

Philaunet a écrit:Sadly, comme le dit Joshua Rozenberg, le prochain numéro de Law in action ne sera diffusé que le 8 mars 2016. Le droit est un parent pauvre de la pratique radiophonique, outre-Manche et on the continent.

Et oui, avec 28 minutes sur le droit, trois sujets traités avec deux grosses minutes parlant de la question peu intéressante de l'état d'urgence, on pourrait penser que le reste du temps doit être consacré à des émissions plus culturelles, méritant un bon nombre de téléchargements sur mon ipod. Et bien non, zéro, aucune émission téléchargée de BBC4.
J'ai donc fait une nouvelle recherche de la grille de leurs programmes et je suis resté bredouille. Les émissions trés courtes, traitant souvent de plusieurs sujets,  ne m'intéressent pas. La seule émission un peu longue, 58 minutes, s'appelle "woman's hour." Emission quotidienne, six jours sur sept, donc prés de six heures de temps d'antenne. Certains sujets de la semaine:
- Naked for new year
- Gender equality  in the film industry
- Was 2015 the year trans became mainstream?

Et puis une émission/débat "exceptionnel": The Woman's Hour Debate: Can Porn Empower Women?

Vraiment on comprend pourquoi BBC4, sadly comme ils disent, ne pourra présenter le prochain Law in action qu'en mars 2016. Entre temps, 50 heures pour Woman's hours, qui, sadly, ne finiront pas sur mon ipod.

Yann Sancatorze 

Yann Sancatorze

166
Répondre en citant  
Re: BBC Radio 3 & Radio 4 - Sam 02 Jan 2016, 20:48

Le système de fonctionnement de Radio4 n'a rien de commun avec les grilles remplies de titularisés façon. Si vous vous faites un avis sur la station après avoir parcouru la grille d'une journée, en 30s, vous serez forcément un peu déçu. Sur leur site, je vous recommande plutôt de rechercher des émissions par format : dramatiques, histoire, science, sociologie, etc. etc.
Et il se trouve que Radio4 souffre aussi des mêmes maux que FC, et Woman's Hour, une émission indéboulonnable (car historique et militante), est sans doute le pire rendez-vous de la station, c'est tout simplement inécoutable. Le mieux est que vous ne vous laissiez pas déborder par le système de séries d'émissions (qui rend la grille très changeante tout au long de l'année, ce qui élimine l'idée de grille d'été par exemple) et que vous exploriez leur site autrement que par la grille du jour...

Philaunet 

Philaunet
Admin

167
Répondre en citant  
Naked for New Year - Sam 02 Jan 2016, 20:52

Le message ci-dessus, post 120 vient d'être envoyé tandis que j'écrivais celui-ci, vous voilà parfaitement renseigné par Sir Yann ! Pendant ce temps-là...
Alain Machefert a écrit:
Philaunet a écrit:Sadly, comme le dit Joshua Rozenberg, le prochain numéro de Law in action ne sera diffusé que le 8 mars 2016. Le droit est un parent pauvre de la pratique radiophonique, outre-Manche et on the continent.

(...) Les émissions très courtes, traitant souvent de plusieurs sujets,  ne m'intéressent pas. La seule émission un peu longue, 58 minutes, s'appelle "woman's hour." Emission quotidienne, six jours sur sept, donc prés de six heures de temps d'antenne. Certains sujets de la semaine:
- Naked for new year
- Gender equality  in the film industry
- Was 2015 the year trans became mainstream?

Et puis une émission/débat "exceptionnel": The Woman's Hour Debate: Can Porn Empower Women?

Vraiment on comprend pourquoi BBC4, sadly comme ils disent, ne pourra présenter le prochain Law in action qu'en mars 2016. Entre temps, 50 heures pour Woman's hours, qui, sadly, ne finiront pas sur mon ipod.

Pourvu, A. Machefert, qu'aucune auditrice de Woman's hour ne vous lise, sinon ça va sentir le roussi ! Woman's hour, c'est une ins-ti-tu-tion ! Imaginez un peu : l'émission a... 70 ans ! Woman's Hour Turns 70 in 2016. Aussi, critiquer les deux idoles Jenni Murray et Jane Garvey,  c'est un peu comme attaquer feu Lucien Jeunesse et son Jeu des mille francs ou l'émission Le téléphone sonne de France Inter (tiens, c'est Demorand, ex-France Culture, qui la présente maintenant !).

C'est l'émission qui rentre dans la catégorie type de la ménagère de moins de 50 ans. Jane nous fait régulièrement son numéro de pleureuse pour émouvoir l'auditoire, et ça marche du tonnerre ! Pire que les rubriques lubriques que vous signalez (il est en effet très souvent question de c...),  il y a Cook the perfect. Plus British, tu meurs. Néanmoins, j'avoue, I confess, j'ai archivé plusieurs numéros de Woman's hour, il y a deux ou trois ans. D'ailleurs, grâce à votre signalement, je vais feuilleter de l'oreille le numéro Late Night Woman's Hour: Naked for New Year* dont une des invitées est "Natasha Porter - photographer and organiser of the World Naked Bike Ride". En plus en tant que Français, comment pourrions nous critiquer une émission dont l'illustration est

BBC Radio 3 & Radio 4 - Page 17 9k=

* Lauren Laverne and guests discuss getting naked for New Year. Intimate, late night conversation on why the naked body still has the power to shock. With Inna Shevchenko, leader of the international feminist organisation FEMEN; Miss Glory Pearl , the naked stand-up comedian; Vikke Dark feminist academic and ex-model who now campaigns against the 'glamour' industry; Shahida Bari, lecturer in Romanticism at Queen Mary University in London, whose latest book is about the philosophy of clothes; and Natasha Porter - photographer and organiser of the World Naked Bike Ride.

Presenter: Lauren Laverne
Producer: Luke Mulhall.



Dernière édition par Philaunet le Sam 02 Jan 2016, 21:33, édité 1 fois

Alain Machefert 


168
Répondre en citant  
Re: BBC Radio 3 & Radio 4 - Sam 02 Jan 2016, 21:26

Philaunet a écrit: Plus British, tu meurs. Néanmoins, j'avoue, I confess, j'ai archivé plusieurs numéros de Woman's hour, il y a deux ou trois ans.

Je reconnais un certain charme désuet chez nos amis British et, I confess, il m'arrive de regarder des séries TV telles que Dowtown Abbey.
Je vais donc suivre le conseil de Yann et peut-être trouver quelques pépites sur  BBC4. Mais je ne crois pas que Woman's hours en fassent partie.

Philaunet 

Philaunet
Admin

169
Répondre en citant  
De bonnes émissions de Radio 4 & Radio 3 - Dim 03 Jan 2016, 15:42

Alain Machefert a écrit: (...) Je vais donc suivre le conseil de Yann et peut-être trouver quelques pépites sur  BBC4. Mais je ne crois pas que Woman's hours en fassent partie.

Et ce sera bien, car le numéro du Nouvel An s'est révélé pire que je ne le l'imaginais.

Petite remarque en passant, si France Culture tente d'enrôler les classiques dans toutes sortes de combats contemporains, la BBC, elle, crée des pièces radiophoniques pour illustrer son combat. C'est plus honnête, je trouve, même si le résultat est artistiquement discutable.

Ainsi la création de ce feuilleton de 5 épisodes de 15 minutes A Speck of Dust* justement créé dans le cadre de Woman's hour pour illustrer la pauvreté matérielle des femmes élevant seules leurs enfants après une séparation. Voir les statistiques dans le descriptif plus bas.

La case « La vie moderne » de France Culture fait la même chose, les épisodes durant moitié moins (heureusement). « La vie trépidante de Brigitte Tornade » (cf. fil Fiction) avait au moins de l'humour (mais il n'y avait pas séparation, seulement disputes).  A Speck of Dust est larmoyant, sentimental guimauve et plutôt caricatural (l'ex-mari se révèle être un méchant bonhomme ne voulant faire aucune concession, cherchant même à exploiter son ex-femme financièrement).

Dans ce fil, nous avons déjà évoqué de bonnes émissions de Radio 4 : In our time, Book of the week, Documentaries, Classic serial, The invention of, etc.

Radio 3 offre une pléthore d'émissions de qualité : The Essay, Drama, Private Passions, Words and Music, etc.

Bref, pourquoi encore écouter France Culture, se demande-t-on parfois !

PS. J'ai appris hier, par les informations de la radio allemande, la raison de l'inaccessibilité du site de la BBC le 1 janvier (France Culture en a-t-elle parlé ?). Dans la foulée, ai pris  renseignements ici : Anti-Isis hackers claim responsibility for BBC cyber-attack


* This is the story of the small, the almost invisible. A single speck of life.'

Zoe's is like any other family - she has a husband (Ben) two kids (Marcus and Naomi), a house, a car, and two salaries that just about stretch to the end of the month. But when her marriage implodes, she is suddenly faced with running the family on her own.

They say that you're only ever two pay cheques away from destitution, so what happens when one of those pay cheques moves out of the family home to live with a woman called Caroline? A Speck of Dust tells the story of a newly single parent struggling to navigate a modern world of zero hours contracts, benefits sanctions, online dating and dust. Lots of dust. Her journey is one that many people in the UK are taking.

Between 1979 and 2008, the number of people living in poverty in the UK almost doubled, from 7.3 million to 13.5 million people, and inequality reached levels last seen in the 1920s. Between now and 2020 an additional 1.5 million working-age adults are expected to fall into poverty.

A Speck of Dust explores these big questions by focusing on a small story - a single speck of life.



Philaunet 

Philaunet
Admin

170
Répondre en citant  
''The Muslim Sex Doctor'' - Ven 08 Jan 2016, 09:26

Un documentaire de BBC Radio 4 qui ne fait pas dans la dentelle (but ''in PVC and leather'' yes) : The Muslim Sex Doctor. Rappelle la forme des Pieds sur terre (durée semblable). Cet imam et thérapeute exerce à Bristol, il est précisé à l'auditeur qu'il est très sollicité. De ce que l'on entend, on peut juger que ses conseils sont de bon sens et l'on apprend que son activité ne lui attire pas que des amis. La présentation promet plus qu'elle ne tient, car en si peu de temps et par cet exemple très limité, il est difficile de penser qu'on y gagne ''a new understanding of the Muslim community in modern Britain''.

Pourrait s'inscrire dans la réflexion menée actuellement dans les pays scandinaves et en Allemagne.

The Muslim Sex Doctor captures counselling sessions between clients and an Imam working as a sex therapist, offering a unique insight into British Muslim sex lives (...).
Broadcast Mon 9 Nov 2015 20:00

Yann Sancatorze 

Yann Sancatorze

171
Répondre en citant  
Re: BBC Radio 3 & Radio 4 - Sam 16 Jan 2016, 21:00

Un petit programme qui mérite qu'on s'y arrête : iPM, avec Eddie Mair, qui cette semaine nous parle de la pratique du podcasting : I Heart Podcasting. C'est le principe de ce rendez-vous, les auditeurs parlent au micro, et ce numéro, quoi que rapide, est assez unique en son genre : décrire une pratique que beaucoup entretiennent en privé, se constituant une bibliothèque sonore à la manière d'une véritable bibliothèque (ici à RFC et ANPR, on connait un peu, et c'est pas grâce aux titulaires politisés qui "dirigent" la station). Il y aurait sans doute de longues heures de programmation à faire autour de ces nouvelles pratiques radiophoniques, de leurs formats, de leurs sujets, des traitements, et même du matériel, des variantes et des traditions de production selon les nationalités...

Le hasard veut qu'au même moment, Irène Omelianenko, une des voix les plus systématiquement militantes de la station (un marteau dans la main, à la recherche de clous à enfoncer), ouvre une semaine de Sur les Docks avec une série intitulée Making Waves.
Lisons le descriptif et on ne sera guère surpris, tous les éléments de langage sont là :

"Aux quatre coins du monde, des radios, qu'elles soient communautaires, militantes ou indépendantes, s'efforcent de démontrer que des alternatives aux discours dominants, aux impasses économiques et aux régimes autoritaires existent. En réinventant des espaces d'échanges, de réflexions et de dissensions, ces radios se font l'épicentre de mouvements de résistance, d'écoles de pensée ou de rêves de société.
Making Waves est une série de quatre documentaires qui veut croire que la radio, en créant des possibilités de parole et de rencontre, peut être un rempart et une lueur : qu'un émetteur peut devenir le foyer d'un contre-feu et qu'un micro peut être le porte-voix d'une génération, d'une ethnie ou d'une classe sociale."


Que dire de plus ? France Culture est une radio qui nous est confisquée le jour. Cette station qui nous parle de rébellion, d'ouverture, de voix fortes, d'échanges, d'altérité, cette station est archi-verrouillée, barricadée, une véritable petite usine cloîtrée, hors d'atteinte et isolée contre les éventuels mécontents qui se plaindraient de cette confiscation d'un bien public. Comment peut-on à se point se répéter et s'obséder autour des mêmes thèmes et ne pas soi-même s'ennuyer à produire ce genre trucs soporifiques. On imagine ce genre de texte lu par une voix blanche sur fond de musique d'ascenseur. Ca finit par ne plus rien vouloir dire.
Et cela va sans dire, ça fait de la radio ennuyeuse, au niveau le plus élémentaire.

Contenu sponsorisé 


172
Répondre en citant  
Re: BBC Radio 3 & Radio 4 -

BBC Radio 3 & Radio 4     Page 17 sur 77

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 47 ... 77  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum