-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Des producteurs de France Culture

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Accueil / France Culture

Des producteurs de France Culture    Page 16 sur 16

Bas de page ↓   

151
Répondre en citant  
Un maillage idéologique bien développé... - le Sam 17 Nov 2018, 18:40

Lvstvcrv(http://regardfc.1fr1.net/t36p40-le-fil-ou-l-on-ne-dit-que-du-bien#31688) a écrit: (...) Julia Cagé* ( Economiste, enseignante-chercheuse à Sciences Po) (...).
Peut-être (?) faut-il mentionner que cette invitée est proche de Mme Vallaud-Belkacem, qu'elle est appelée la "Mme économie" de Benoît Hamon et qu'elle "a épousé l’économiste vedette Thomas Piketty en 2014".

Où l'on voit qu'elle est très franceculturo-compatible et qu'on imagine donc mal Sylvain Bourmeau (plusieurs casquettes, dont directeur du journal quotidien AOC proche des thèses de Hamon) faire autre chose que lui servir complaisamment les plats.

Bref. Entre Linhart le maoïste le soir, la Fiction Houellebecq hier (sus au libéralisme, on y reviendra Smile)  sans parler de l'émission de Gesbert du 15 11 (sus au libéralisme, ça commence à déborder), celles de Delorme et de Bourgois* sur des sujets proches et avec les mêmes angles d'attaque, voilà Bourmeau et le financement des élections (forcément injuste, car tout est pourri de chez pourri). C'est l'asphyxie ! Pire que TF1 et sa pub à faire entrer dans les cerveaux disponibles. L'endoctrinement 2.0, c'est à France Culture et nulle part ailleurs.

* Raphaël Bourgois (de l'émission hebdomadaire Avis critique, évidemment très appréciée de L.) qui écrit dans le journal AOC de son collègue de France Culture (!) Sylvain Bourmeau sur un sujet qui passionne les deux amis, "les banques, (...) l’instabilité et (...) la régulation financière". Des conflits d'intérêt à France Culture ? Circulez, y a rien à voir...

Voir le profil de l'utilisateur

152
Répondre en citant  
Olivier Lascar, présentateur de ''La Méthode scientifique'' - le Lun 10 Déc 2018, 21:08

En 2016, Olivier Lascar était un des invités de La Méthode scientifique et présenté comme le Rédacteur en chef du pôle numérique de "Sciences & Avenir" dans le numéro Table ronde d'actualités 16/09/2016. Je le découvre deux ans plus tard, ce lundi, comme présentateur particulièrement à l'aise et préparé de La Méthode scientifique dans le numéro Araignées 10/12/2018.

Il s'entretient avec Christine Rollard, enseignante-chercheuse, maîtresse de conférence au Muséum National d'Histoire Naturelle, biologiste, spécialisée dans les araignées et Frédéric Ysnel, maître de Conférences à l'Université de Rennes, Responsable de l’équipe de Biodiversité et Gestion des Territoires de l’Université de Rennes 1. La première est en studio et le second est en duplex de Rennes.  

Écoute attentive, non interruption de l'invité, voix intéressante, ton professionnel, Olivier Lascar donne envie de se réabonner à l'émission.  

************

Rappel : L'ensemble des contributions hebdomadaires au forum ''France Culture'' Semaine 49, du lundi 03 12 au dimanche 09 12 2018

Voir le profil de l'utilisateur

153
Répondre en citant  
Charles Dantzig (5e) - le Ven 25 Jan 2019, 19:06

Si Charles Dantzig a eu 5 posts dans ce fil, il en a eu bien d'autres dans divers fils du forum. J'ai essayé de les répertorier dans ce post Charles Dantzig 3e (dans cette rubrique) - le Jeu 08 Mai 2014. Un autre alourdissait le dossier deux ans plus tard : Charles Dantzig - le Mar 19 Jan 2016.

Entre-temps, j'ai goûté quelques numéros de l'émission Personnages en personne, par exemple, un récent ce 20 janvier James Bond romans, films, interprétations* ou encore dans les posts de novembre 2018, 237 et 238.

L'occasion d'épaissir le dossier Dantzig est son omniprésence dans la grille de France Culture durant cette quinzaine de jours pour faire la promotion de son "bouquin" (langue de Laure Adler).

Ailleurs, je me suis demandé si chaque producteur (h/f) de FC ayant publié un livre devait se voir invité dans plusieurs émissions de ses collègues promus pour l'occasion en agents commerciaux. La réponse est apparemment oui.

Il se trouve qu'un auditeur/contributeur nous donne à écouter certains propos de l'écrivain tenus aujourd’hui : L'élite responsable et la plèbe.

Des propos en phase, dira-t-on, avec un esprit que l'on entend dans l'émission Astérix ou le Cabotinage français du 06/05/2018. Charles Dantzig trouve qu'Astérix flatte la vulgarité populaire : on ne discute pas, on cogne (par exemple comme quand un porteur de gilet routier lance des boules de pétanque dans le parebrise d'un camion, remarque qui n'est pas de Dantzig, vu la date). En face de lui, le très traditionnel Etienne de Montety, écrivain et directeur du Figaro littéraire, défendait au contraire le Gaulois bagarreur, querelleur et irrévérencieux comme l'incarnation du Français de souche (il ne le dit pas comme ça) et à ce titre fort admirable.

À ce propos on lira : Astérix, un concentré d'esprit français aux valeurs universelles où l'on trouve : "La potion du succès : Une bonne dose de disputes et d'irrévérence, pimentée de franche camaraderie et de bonne chère, le tout assaisonné de valeurs positives comme la résistance et la capacité à se serrer les coudes face à l'adversité. " et "Pour Bert Henning, patron de la librairie berlinoise Grober Unfug spécialisée en bande dessinée, les clichés sur la France ''jouent un rôle secondaire'' dans le succès de la série en Allemagne. A ses yeux, la série véhicule des ''valeurs universelles'' comme ''la cohésion, la fraternité et la lutte contre l'injustice'', mêlées à des ''valeurs humaines''.".

Le Président de la République aurait dû entrecouper ses lectures de théâtre et de philosophie d'albums d'Astérix.


* Pour comprendre le hérissement de Charles Dantzig face à la critique de l'homosexualité masculine, voir non seulement le choix des personnages traités dans ses émissions, mais aussi sur son fil Twitter (rempli actuellement de publicités à la gloire de son dernier opus) le montage de la photo illustrant l'émission James Bond  ou le Plouc qui nous sauvait.

Voir le profil de l'utilisateur

154
Répondre en citant  
BC : une conversion ? - le Ven 22 Fév 2019, 18:38

Quelle mouche a piqué Brice Couturier ? Voilà que, sans prévenir, il nous fait une émission intéressante et tellement éloignée de ses obsessions habituelles. Il faut dire qu'il ne fait que rapporter les idées exprimées par quelqu'un d'autre, et trouvées sur Internet. Mais enfin, des idées tellement éloignées des ses obsessions simplistes habituelles.

Aujourd'hui, il nous fait donc part de sa découverte : il y a des gens, pas forcément stupides (et même, américains, c'est dire), qui pensent que l'idéal occidental (ou US ?) du libéralisme démocratique ne s'impose pas forcément à la planète entière, et que la Terre renferme d'autres civilisations, d'autres cultures, vivant à leur convenance sous d'autres paradigmes :

Les Américains aiment la liberté individuelle et la démocratie. Et ils imaginent que le monde entier veut la liberté individuelle et la démocratie et ils se voient eux-mêmes comme « la puissance dominante bienveillante », missionnaire de la démocratie. Les Chinois ont pour règle la maxime de Confucius : « connais ta place dans le monde ». Ils cherchent l’harmonie et le consensus ; leur longue expérience historique leur a enseigné que, faute d’ordre, c’est le chaos qui s’installe. Ils adhèrent à l’idée d’une nécessaire hiérarchie, au sommet de laquelle trône le dirigeant chinois du moment.
Les Américains considèrent le gouvernement comme un mal nécessaire, qu’il convient de diviser entre les pouvoirs pour protéger les libertés individuelles. Pour les Chinois, au contraire, le gouvernement est un bien nécessaire, qu’il faut aider à établir la concorde et la tranquillité publique.


Une leçon à méditer, ajoute-t-il même sur la page internet de son émission Il n'y a pas que la démocratie libérale au monde.

Cela donnera-t-il des idées à d'autres producteurs de France Culture ? espérons-le.

Voir le profil de l'utilisateur

155
Répondre en citant  
Disparitions miraculeuses - le Ven 22 Fév 2019, 20:29

Un message de @Curly (photo de BC environnée de cœurs amicaux) publié suite à mon message ci-dessus, a disparu...
De même, naguère un message du même contributeur Curly, qui faisait suite à une remarque de ma part à propos d'une émission des Nuits sur le shinto, a également disparu...
Disparitions mystérieuses ?
Mystère de ce Forum

Voir le profil de l'utilisateur

156
Répondre en citant  
Thierrry Jousse, de France Culture à France Musique - le Lun 25 Fév 2019, 21:50

Curly(http://regardfc.1fr1.net/t70p200-hors-champs-par-laure-adler#32388) a écrit:Petites précisions par rapport au post précédent :
- Thierry Jousse est certes aujourd'hui sur France Musique, mais il a été critique aux Cahiers du cinéma (années 80/années 90) Il a même été son rédacteur en chef, et on a pu l'entendre, même s'il était discret, au Masque et la plume cinéma dans les années 90.
Il connait bien Raoul Ruiz, l'homme et son cinéma. (...)
Merci pour ces précisions. Ce sont donc ces qualités qui l'ont laissé plus que discret durant les entretiens avec le cinéaste. Il était peut-être difficile de faire des relances au milieu de propos complexes comme ceux que tenaient RR en 2001.

La vertu de ce petit échange sera de me faire retourner vers les émissions de France Musique qu'il anime, celles de Ciné Tempo, notamment pour y retrouver l'agréable timbre de sa voix (parfois proche de celui de RR).

France Musique Personnes Thierry Jousse.

Voir le profil de l'utilisateur

157
Répondre en citant  
Épiphanie du cogito - le Mer 06 Mar 2019, 14:41

Rappelons qu'il y a quelques jours déjà Brice Couturier, dans un élan inattendu de sa part, nous faisait part de réflexions (trouvées sur internet, Le tour  du monde des idées) selon lesquelles la Chine peut légitimement avoir un système politique et économique propre et différent de celui des Etats-Unis, et du libéralisme démocratique occidental. Nous en avions fait part ici : Leçon à méditer. De là à penser que l'Inde aussi, et pourquoi pas les Sentinelles ?...

Ce matin, il franchit encore un pas dans la méditation philosophique : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/12014-06.03.2019-ITEMA_22000640-0.mp3" debut="5:15" fin="5:27"]. Oui ! il l'a dit : "Si chaque époque engendre les formations discursives qui correspondent à son système de pouvoir, les sciences comprises, alors la vérité n'existe pas et tout n'est que discours". Trouvé sur internet, cela l'a à nouveau interpellé quelque part au niveau du cogito.

On voit ainsi la pente savonneuse. Il avait déjà renié les notions d'Universalité, et de Progrès par la généralisation tentante jusqu'aux Sentinelles. Aujourd'hui, c'est la Vérité qui s'écroule. Angoisse métaphysique. Jusqu'où cela le mènera-t-il ? peut-être dans un ashram. Mais laissons Brice suivre sa voie, et observons-le avec bienveillance, l'épiphanie est proche.

Cette évolution personnelle d'un producteur de France Culture est cependant réconfortante alors qu'à partir de dimanche prochain le service "public" gâchera nos après-midis dominicaux avec des prédications pour l'Universalité, la Téléologie, et la Vérité.

Voir le profil de l'utilisateur

158
Répondre en citant  
Carême-prenant - le Mer 06 Mar 2019, 15:47

Dans ce message d'amour il est écrit mes biens chers frères "... à partir de dimanche prochain le service « public » gâchera nos après-midis dominicaux avec des prédications pour l’Universalité, la Téléologie, et la Vérité."

Or, comme on dit dans le Sentier, la Vérité est tailleur.

Voir le profil de l'utilisateur

159
Répondre en citant  
Des productrices de France Culture - le Ven 08 Mar 2019, 16:23

Un post nous alerte sur la remplaçante de la vaporeuse Olivia Gesbert à la si mal nommée Grande table idées (fumeuses). C'est une certaine Marie (les énamourés ne connaissent pas les noms de famille, un peu comme Jean de Loisy qui appelle toutes les minutes ses invitées Sarah et Cécile). Marie qui ? Un moment, j'ai pensé qu'une remplaçante, donc une nouvelle personne, était aux commandes de ce créneau. Mais l'espoir a été de courte durée après vérification : Richeux. Donc, celle qui est arrivée à FC par piston, qui n'a rien lu de sa vie (voir ses interviews), qui ne sait ni écrire, ni conduire un entretien (mais qui est bêêêêle) occupe la case "Idées" à une heure de grande écoute ? Si ce n'est pas un signe de déchéance de la station !

J'y repensais en écoutant une nouvelle voix féminine sur une radio de nos voisins d'outre-Rhin : Ilona Hanning. Cultivée, voix bien placée et à la maturité perceptible, elle présentait Alte Musik Neue CDs hier soir.

Le midi, toujours impeccable avec Tatiana Wagner, artiste du micro, et le matin une autre voix féminine (on ne se lasse pas de ces voix intelligentes formées pour parler à la radio).

Voilà. Ah, j'oubliais, hier Emilie Chaudet aux Pieds sur terre. Elle ne comprend pas les promoteurs d'un projet. Elle est contre  et elle le dit en son nom propre sans ambiguïté. Pas d'allusion cachée, pas de montage orienté (enfin, si, on y reviendra peut-être). Elle n'aime pas un projet de développement à Gonesse, on a vite compris que son cœur balance pour un projet d'agriculture bio (que les agriculteurs ancestraux ne souhaitent pas). Avec une photo qui ne cache pas son parti pris.



À France Culture, entre les militantes et les ignorantes, il ne faut pas choisir.

Voir le profil de l'utilisateur

160
Répondre en citant  
La Matinale comme tremplin - le Sam 16 Mar 2019, 09:31

La transformation de France Culture en arène politique permanente se poursuit :

Grand débat

"Emmanuel Macron face aux intellectuels : c'est l'affiche de ce nouveau volet du Grand débat national, à suivre lundi sur France Culture. A partir de 18h20, le président de la République se confrontera à l'Elysée aux visions et aux questions de plus de 65 intellectuels représentant les domaines des savoirs, de la recherche et de la pensée contemporaine. La rencontre, en partenariat exclusif avec France Culture, sera animée par Guillaume Erner, le producteur des ''Matins''. Et l'intégralité sera diffusée en direct à l'antenne de France Culture, et en direct vidéo sur franceculture.fr."

(...)

"Le débat sera retransmis en direct sur l'antenne de la chaîne dès 18h20. Sur franceculture.fr, un dispositif spécial a aussi été mis en place : direct vidéo, résumé des débats tout au long de la soirée et analyses. Des extraits de la soirée seront aussi disponibles sur Facebook et Twitter."

Voir le profil de l'utilisateur

161
Répondre en citant  
Une campagne pour Michael... - le Jeu 04 Avr 2019, 22:41

Je ne voudrais pas être mauvaise langue sur les relations étroites qui unissent les producteurs entre eux ou les producteurs à leurs invités (tout ça h.f, bien sûr), mais il semblerait que Michael Foessel soit en train de creuser son sillon sur FC. Combien de fois a-t-il déjà été invité à l'antenne ? On ne compte plus. Je le pressens depuis quelque temps pour remplacer celui-ci ou celui-là l'année prochaine dans la grille ou pour animer une série estivale. À France Culture, il est déjà chez lui. On verra, donc.

Au hasard de la lecture du site :

Extraits sonores : Michael Foessel (France culture, Les Matins, 01/04/2019) (GTI  du 4 avril 2019).

Donc : "Dans son dernier essai, le philosophe Michaël Foessel étudie l’entre-deux-guerres," Matins du 1er avril 2019

et ce qui est tout à fait compréhensible, n'est-ce pas, "Michaël Foessel , philosophe de la liberté" 29/03/2019 dans Les Chemins de la philosophie par Adèle Van Reeth.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


162
Répondre en citant  
Re: Des producteurs de France Culture -

Des producteurs de France Culture     Page 16 sur 16

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum